Partie relancée le 14 Nov 2017

62 inscrits sur cette partie
1 joueurs connectés
Rôle Play


HRP : Bilan de la Quête

je laisse le soin au Destructeur/Capturateur de Thor de faire le RP décrivant l’arme et son utilisation contre les réplicateurs. Dès ce message validé ceux ci disparaîtront de la zone De Halla et cette quête sera terminée…. Mais tout n’est peut-être pas fini, d’autres vaisseaux pourraient arriver bientôt dans notre galaxie.

Sinon comme il faut donner des explications claires car sinon il y a toujours des doutes et des demandes diverses les voici :

******************

L’Empire l’emporte encore une fois mais ce fut juste en effet :

Ils ont détruit 6 flottes clones sur 10 (donc la majorité et sur les flottes qu’ils n’ont pas détruit ils ont fait autant de dégâts que les Rebelles + la Capture de Halla. Ils y avaient ainsi 3 phases qu’ils ont toutes les 3 remportés.

-4 clones sur 6 en première phase pour encercler Halla
-la prise de Halla en deuxième phase
-la capture de Thor en 3ème.

Mais à chaque fois de justesse. Je pense que l’expérience sur les quêtes a joué beaucoup, donc, amis Rebelles continuez vous êtes sur la bonne voie.

******************

Concernant le classement des « bourrins » du fait de la demande de l’Empereur et de Mom Mothma de frapper l’ennemi jusqu’à la trêve.

1er Galadar un titre + un skin
2ème Aldo un skin
3ème Kekel un skin

******************

Seront aussi récompensés pour leur participation active à la quête du Côté Imper :

Dut : un objet (Thor) + un titre à définir
Mclulu : pour ses excellents RPs un titre
Syrus et Batllwack : un skin

Et du côté Rebelle

Linka : un titre récompensant ses très bons RPs et sa participation générale à la quête + un Skin
Comte : un Skin

N’ont été récompensés que des joueurs actifs en RP et en action car c’est une des bases des quêtes, pouvoir allier les 2 et justifier l’un par l’autre.

Sinon bah merci d’avoir été si nombreux sur ma quête dont j’espère pouvoir faire la suite bientôt sous la forme d’une mini quête d’une semaine à la prochaine partie si c’est possible.


Eléana le 2005-03-08 10:35:23



Thor et la fin des réplicateurs….

A bord du Bandit Queen, l’heure était au retrouvaille, enfin ils avaient pu avoir des nouvelles de Malo qui était à présent sur la flotte de Syrus et avait pu communiquer avec eux brièvement. Cette conversation avait donné à Eléana tout ce qu’elle espérait. Malo serait bientôt libre mais en échange il avait du divulguer le secret du Temple de Halla. Ce secret était important car il donnait la clé pour retrouver Thor une sorte d’Alien inconnue qui était apparu peu après les réplicateurs et semblait détenir la clé du mystère.

En effet, sa technologie alliée à la notre pouvait peut être débarrasser la galaxie de cette menace. La conversation avait pris un tour épique quand Malo avait utilisé à merveille un moment d’inattention et de nonchalance de ses gardiens pour en profiter pour demander si il était possible de transmettre à Eléana la liste de disparus de l’Epsilon afin de prévenir leur famille. Les disparus étant des pirates et des contrebandiers pour la plupart…. . Sa demande avait été accepté et il avait pu envoyer sa liste qui décodé avait retransmis l’holo de Thor dans le Temple. Ayant décodé les inscriptions avant l’arrivée de leur libérateurs ils en avaient fait une copie et l’avait dissimulé dans cette pseudo liste qui au premier coup d’œil semblait véridique.

Le message fut vite décodé et Eléana satisfaite du prochain retour de Malo qui était vraiment un bon élément décida de décrypter la combinaison. Ce fut vite fait. L’Esprit d’Eléana était vif et habitué à ce genre de casse tête. Elle reconnu immédiatement les formes indiqué et compris que la dernière ligne correspondait au point de départ. Dans la première ligne et à l’aide du nom des constellations elle décela la première coordonnée :

Capricorn
Equuleus
Norma
Taurus

100 donc ou cent que l’on pouvait deviner grâce aux premières lettres

la deuxième coordonnée fut aussi simple à définir bien que codé différemment :

Virgo
Leo

Dans le langage des anciens le V et le L correspondait à des chiffres elle fit rapidement la transcription et cela donnait 55

100 – 55 devait donc sûrement être les coordonnées d’arrivée de cette bizarre créature. Maintenant elle s’attendait à tout depuis qu’elle avait vu le pouvoir destructeur des Réplicateurs.

- Commandant
- Oui Amirale
- Les coordonnées de sortie hyper spatiale sont celles-ci veuillez les suivre immédiatement nous partons.
- Et Malo
- Nous le récupérerons plus tard il faut d’abord essayer de nous débarrasser de ces réplicateurs.
- A vos ordres je lance l’hyper propulsion

Le voyage fut assez long, Thor avait vraiment atterri à l’autre bout de la galaxie, mais c’était nécessaire pour la survie de tous, car à la vitesse ou se multipliait les réplicateurs dans quelques jours la galaxie serait vraiment en danger.

A son arrivée, Eléana put voir depuis les baies du Bandit Queen qu’elle n’était pas seule. Des Réplicateurs avaient du entourer Thor car des débris de leur flotte volaient dans l’espace. Les Rebelles et les Impers étaient arrivés un peu plus tôt et avaient fait le ménage. Thor étaient enfin libérés mais dans un sale état. De sa flotte, il ne restait qu’un vaisseau à moitié détruit. L’Amiral Dut n’y était pas allé de main morte. Et en effet une navette lambda sorti de l’Arckange Exarque se rendait déjà sur le vaisseau qui était lui aussi d’un type inconnu.




Lancez les sondes je veux entendre tout ce qui se dit.

- Nous avons déjà capté une conversation en arrivant, nos ennemis se rendent sur le vaisseau de Thor après avoir détruit sa flotte pour le capturer et ils vont sûrement essayer de le forcer à donner ses secrets.

- C’est très bien tout cela, même si c’est fâcheux pour ce petit personnage qui me semblait assez sympathique. Nous arrivons peut être au bout de nos peines, ils vont sûrement réussir à produire une arme contre les derniers réplicateurs surpuissants qui entourent encore Halla.

- Cependant je craint encore, repris Eléana, que quelque chose nous tombe sur la tête. Thor a indiqué que d’autres flottes allaient venir Quelles seront-elles ? amis ou ennemis ? Seul l’avenir nous le dira….

En attendant dans quelques heures les réplicateurs ne seraient qu’un mauvais souvenir….












Eléana le 2005-03-08 10:07:08



Une capture aisée

Le capitaine Guyan Dut rentra en express auprès de sa flotte. La réunion avec les autres amiraux avait tourné à l'épreuve de force et la marge de manoeuvre qui lui avait été laissée était mince. Il ne devait pas faillir sous peine de perdre la face (et la tête probablement). Pendant son absence ses subordonnées avaient suivi ses instructions et préparé leur offensive contre la flotte en perdition de Thor. Son vaisseau avait été repéré par une sonde-éclaireur et se trouverait - si tout se passait bien - rapidement à la merci des destroyers stellaires.

' - Où en sommes-nous Lieutenant ?
- Les navires sont prêts à appareiller. Tous les officiers sont à leurs postes. Nous attendons les ordres. '

Le plan était simple : l'Arckange Exarque se chargerait d'aborder le son vaisseau mère Asgard et de capturer Thor à son bord tandis que les destroyers s'occuperaient du gros des troupes. Dut avait également pris soin de laisser un escadron de réserve en arrière afin de brouiller les diverses transmissions radio qui pourrait informer les rebelles de la situation. Ils ne devaient pas être découverts...

' - Lieutenant, donnez l'ordre d'attaquer. Rappelez bien la signature du vaisseau de Thor à tous les navires. Qu'aucun d'entre-eux ne s'en approche ! Sous aucun prétexte ! Il est à moi...'

Dans la minute qui suivit, la gigantesque armada impériale se mit en route vers la flotte asgarde. Pris au dépourvus par la traitrise de l'Empire, les vaisseaux ennemis subirent de très lourdes pertes sous les premiers tirs de lasers des destroyers. L'Arckange profita alors de la confusion obtenue pour s'infiltrer dans les lignes adverses et atteindre rapidement celui de Thor... Le capitaine Tau eu un rictus de plaisir en apercevant l'épave qui dérivait peu à peu dans l'espace. Le navire était dans un triste état et l'appel à l'aide laissé peu de temps auparavant sur la planète Halla était de toute évidence justifié. Il devait faire face à de nombreuses avaries visibles un peu partout le long de sa coque. L'un des moteurs principaux semblait hors service et Dut se demanda même comment il avait fait pour arriver jusqu'ici.

' - Envoyez 2 charges légères vers le second réacteur pour empêcher notre ami de fuir... Ensuite entamez la procédure d'abordage et prévenez moi dès que nous aurons percé leur coque. '

Les deux bombes à faible puissance détruirent le reste du système de propulsion du vaisseau asgard et les robots d'arrimage firent bientôt une entrée suffisante pour lancer 1 escouade de reconnaissance à son bord. Guyan Dut avait tenu à en faire personnellement partie. Il y avait fort longtemps qu'il n'avait pas mis en pratique ses talents de techno-guerrier lors d'un combat au corps à corps... Malheureusement il fut rapidement déçu.

Thor avec intelligence avait fait dépêcher un droïde de négociation à l'encontre des soldats impériaux. Les Asgards - trop faibles physiquement pour affronter des ennemis entrainés - n'offriraient aucune résistance à la capture de leur chef.

' Aaaahhh... ces races faibles... quelle lacheté ! Même pas moyen de s'amuser un peu avec eux... ils sont incapables de se défendre correctement ! Quelle frustration ! ' De dépis le capitaine fit voler en éclats le droïde messager d'un coup de poing rapide et d'une violence proportionnelle à son énervement. Puis celui-ci fit demi-tour pour retourner immédiatement à bord de l'Arckange. Une fois sur le pont, il s'adressa à son lieutenant sur un ton amer mais qui laissait déjà deviner le sort qui allait être réservé à celui à qui il fallait à présent soutirer des informations.

' Allez le chercher ! Et laissez les autres où ils sont pour le moment. Nous allons voir s'il veut collaborer... s'il veut vraiment sauver sa vie... et celle des siens...'


dut le 2005-03-08 01:23:05



Un engagement total

La situation commençait à échapper au capitaine Dut... Les rebelles les avaient rejoints rapidement et avaient repris l'avance obtenue par la prise de la planète Halla. Leurs dernières offensives contre les réplicants avaient toutes été de francs succès et les plaçaient à présent en bonne position pour de futures négociations avec Thor. Mais il n'était pas question de partager les secrets du seigneur Azgarde avec l'ennemi !

' - Lieutenant envoyez un message à nos alliés : nous changeons de tactique...
[...]
- Amiraux de l'Empire ! Notre position pour la récupération de Thor n'est plus aussi indiscutable. L'Alliance Rebelle tente actuellement d'entrer en contact avec le vaisseau mère Azgarde. Il nous faut absolument réagir. Nous ne pouvons pas laisser échapper les informations qu'il détient. Je suggère que nous capturions Thor pour le soustraire aux rebelles.
- Quoi !?
- Innadmissible !!
- Il a raison ! Nous aurions du le faire depuis longtemps...
- Je suis d'accord !
- L'Empereur a-t-il été informé ? '

Les réactions fusaient au sein des membres de l'assemblée. Un tel revirement de position comportait des risques importants. Les Azgardes étaient peu connus des services de renseignements impériaux, mais suffisamment pour savoir qu'ils représentaient une menace à ne pas négliger. Dans la lutte actuelle contre les forces grandissantes de la rebellion, il n'aurait pas été bon de voir apparaitre un nouvel ennemi. Mais le capitaine Guyan Dut savait que l'Empereur, tout comme son leader de guilde, lui tiendrait rigueur s'il devait échouer dans cette quête. Et même dans le cas contraire, il n'était de toute façon pas question de perdre la première opération que le capitaine Tau avait eu à diriger !

Décidant qu'il était temps de jouer son va-tout, le capitaine Tau pris à nouveau la parole.

' - Du calme...! Je m'engage à récupérer Thor et à obtenir tout les renseignements dont il dispose. Je ne vous demande aucun appui. J'agirai seul et en cas d'échec de ma part vous pourrez me livrer aux Azgardes pour apaiser leur colère... '

Un long silence se répandit dans la salle. Dut sentait les messages d'alerte en provenance de son IA additionnelle. Mais ce coup-ci c'était sa nature Tau qui prennait le dessus... il ne faillirait pas ! Son honneur était en jeu.

dut le 2005-03-07 17:14:54



L’Organisation Rebelle

Depuis la résolution de l’énigme de Thor, les rebelles ayant identifié les différentes flottes en présence, les hostilités recommencèrent.

Des tentatives de communication avait été tenté avec Thor pour lui signaler notre arrive en réponse à son appel au secours face à la menace des réplicateurs. Mais jusqu’ici aucune réponse de ce dernier. Le Comte Amiral de la flotte Bioposis IV avait fait peindre en rose, dut à une erreur de commande, le dernier symbole de l’énigme sur l’ensemble de ses vaisseaux.

Mais une action devait être mené pour signifier à Thor le rôle des rebelles. Une réunion eue donc lieu entre plusieurs Amiraux Rebelles :

[Comte] : « une action doit être mené sur la flotte de réplicateurs identifié sous le nom 10010101. Nous n’avons qu’une seule place en première ceinture les impériaux nous ayant devancé. Des sondes ont été envoyées pour connaître le type d’unité que les réplicateurs imitent. Mais nous devons coordonnées nos attaques. »
Les amiraux Aldo, Scarto, Anthony, Linka, Mace Windu et Sigil qui participaient a cette conférence émirent leur accord et un plan de bataille fut planifie.

…Et l’attaque commença :

[Aldo] : « Amiral Comte ma flotte est prête à mener le premier assaut comme toujours, faite reculer votre flotte nous prendrons sa place et déclencherons l’attaque. »
[Comte] : « La place est libre, Allez y ! »

La première attaque fut la plus meurtrière, les vaisseaux de l’Amiral Aldo sortirent de l’hyperespace en formation de combat et fondirent sur la flotte des réplicateurs. L’attaque était mené de main de maître prenant en étaux les innombrables vaisseaux réplicateurs. Ces derniers désorientés au début de la bataille perdirent du coup l’avantage, le temps qu’ils se reprennent les frégates de l’amiral Aldo était déjà sur le chemin du retour.

[Aldo] : « mon attaque a été une franche victoire ! Au suivant ! » On entendait derrière l’amiral des cries de joies provenant des hommes de l’amiral Aldo.

Le Comte Amiral repris sa place en bordure de la flotte réplicateurs et les préparatifs pour le deuxième combat commençaient.

[Comte] : « mes amis c’est mon tour souhaitez moi bonne chance »

Le deuxième assaut fut lancé sur ces fait, les nouvelles frégates achetées à prix d’or au contrebandier plongèrent sur le cœur de la flotte ennemie, cette fois-ci ce fut une formation en pointe qui traversa les T-Wings des réplicateurs, ces derniers pas tout a fait remis du premier assaut ne réussir pas à prendre le dessus sur cette deuxième vague.

[Comte] : « nous avons réussit à affaiblir très fortement la flotte ennemie, une nouvelle victoire a été remporte mais la flotte est toujours présente. Préparez l’attaque suivante »

Le troisième combat allait commence des la fin de la préparation du 3eme Amiral.

[Scarto] : « Je suis prêts Comte, libérez la place »

Une fois de plus, la Flotte sorti de l’hyperespace paré au combat et fondit sur les réplicateurs, ces derniers un peu plus préparé se défendirent un peu mieux mais la rage des rebelles les menât à la victoire pour la troisième fois.

[Scarto] : « Les dommages infligées aux réplicateurs ont été moins important que prévu, mais ils ont perdu de nombreuses unités. Comte reprenez votre place. »

La troisième bataille plus mitige, laissât le champs libre pour le quatrième combat.

[Anthony] : « Nos frégates d’assaut sont prêtent Comte, nous engageons le combat dès votre signal »

Pour la quatrième fois des vaisseaux surgirent pour faire face aux réplicateurs. Là encore une autre stratégie fut employée, un petit groupe fut envoyer en première ligne. Les réplicateurs dans une soif certaine d’en découdre fondirent sur ce groupe mais aussitôt se retrouvèrent écrasé par le véritable cœur de la flotte d’Anthony et subirent une fois de plus de très lourdes pertes.

[Anthony] : « Notre combat a été une hécatombe pour les réplicateurs, mais j’en ai quand même laissé à mes autres camarades »

La Flotte 10010101, déjà bien affaiblit était toujours présente, les impériaux aurait pu profité de ce fait pour tenter leur chance mais pour l’instant aucune des flottes encerclant les réplicateurs ne bougeaient. Le cinquième assaut pouvait débuter.

[Linka] : « Excusez notre retard mais nous sommes maintenant prêts, Amiral Comte ? »

Une fois de plus la Flotte Bioposis IV, bariolé de rose, quitta sa place a proximité des réplicateurs pour laisse le champs libre.
L’espace se mit à crépiter et un mur de bataille avança à la rencontre des réplicateurs, ces derniers déjà bien éprouvés combattaient avec tout ce qui leur était possible, des vaisseaux à moitié détruits se jetaient dans la bataille mais rien n’y fit. Et le mur de bataille tel un balai effaça toute présence de réplicateurs de cette parti de l’espace.

Des cries de joie se mirent alors à jaillir de toutes les passerelles de commandement, les amiraux Sigil et Mace Windu bien que déçu de ne pas avoir pu en découdre sur cette bataille, se mêlèrent à l’allégresse général.

Mais très vite, les différents protagoniste se reprirent et décidèrent d’occuper les différentes places clefs pour la suite du combat, avec quelques règlement de compte vis-à-vis de certain impériaux.

Le message envoyer a Thor par la destruction de cette menace réplicantes était relativement clair, mais réussirons nous à prendre contact avec lui, nous aideras t il dans le combat contre cette calamite qu’était les réplicateurs.


Comte le 2005-03-07 00:15:12



Sur place ...

Djin était sur enfin sur place, a cotés de ses alliés ...

[Djin] - ' Bien une place enfin libre ! Aller montrer à ces répliquateurs ce que l'on a dans le ventre !! '
[IA Du Vaisseau] - ' Tous a vos ... Pilotes ... Goooooooo !!

5 Minutes plus tard les raports n'étaient pas très encouragant ...

[Djin] - ' Bon c'est déja pas mal 1M en moins allez on décroche on attaque deamon ! '
[Mégane] - ' Deux à la suite c'est plutôt ... '
[Djin] - ' Pour une fois que je peut aider je ne laisserais pas cette chance m'échapper A L'ATTAQUE !! Merci quand meme Mégane ... '

Les vaisseaux de Djin se débrouillaient très bien vu les ennemis contre lesquels ils se battaient les vaisseaux vire-volté sous ses yeux comme pour montrer a leur chef que ils étaient prêt a tout pour lui ... Les vaisseaux après leur acrobaties pour éviter les tirs fondèrent sur les vaisseaux ennemis ... Les pertes étaient lourdes des deux côtés ... 10 Minutes plus tard les vaisseaux rentrés et en meme temps Djin avait les raports sous les yeux ...

[Djin] - ' Magnifique !! 3M en moins c'est très bien vu notre puissance bien les pilotes ont assez travaillés mettaient les en repos dès demain je veux de nouveaux vaisseau et on continue à s'acharner !! '
[IA Du Vaisseau] - ' Bien Amiral !! '
[Djin] - ' Et mettez nos canons en défense je ne veux aucune perte pour demain ! '
[Mégane] - ' Bien ! '

Djin repartit dans ses appartements en pensant a ces défaites mais pour lui de grandes victoires ...

¤WhiteFleat¤ le 2005-03-06 19:30:55



Résolution de l'énigme.

L’Amiral Scarto était dans son bureau sur sa flotte F-4 Phantom. Les rebelles n’étaient pas en avance sur les impériaux, bien au contraire, à cause de la prise d’Halla par les impériaux, les impériaux avaient reçu les informations provenant du Commandant Malo et il avait la possession des sites archéologique de cette mystérieuse planète. Mais grâce à un de nos espions rebelles, des informations sur la position de Thor avaient pu nous être envoyé.

[Sergent] Amiral Scarto, nous avons reçu les informations de notre espion
[Scarto] Ah ! Bien, faites moi voir cela. Bon envoyais ces symboles a l’institut de recherches rebelles, section archéologique, demandez leurs significations de ces signes, envoyez ce message en priorité haute.
[Sergent] Oui, mon Amiral.

[30 minutes plus tard]

[Scarto] Avons nous reçus enfin reçu les informations sur ces signes ?
[Sergent] Oui, mon Amiral, un archéologue veut vous parler directement.
[Scarto] Bien, ouvrez la communication.

- Ouverture de Transmission -

[Archéologue] Bonjour Amiral.
[Scarto] Bonjour.
[Archéologue] Il y a 7 symboles dans trois séries de signes…
[Scarto] Je l’ai déjà remarquais. Allez directement au fait, les impériaux ont déjà assez d’avance sur nous.
[Archéologue] Pour la 1ère série, les symboles se nomment respectivement Capricorn, Equuleus, Norma et pour le dernier Taurus.
[Scarto] Pour la 2ème série ?
[Archéologue] Les symboles se nomment respectivement Leo et Virgo et pour la 3ème et dernière série, le symbole représente Earth ou la Terre dans notre langue.
[Scarto] Bon travail.
[Archéologue] Merci, Amiral.

- Fin de Transmission -

Mais à quoi vont bien nous servir ces noms, j’avais une intuition mais maintenant avec ces noms devant mes yeux, je ne vois ce qu’on peut faire. Capricorn et Taurus, se sont des signes du zodiaque, rolala ça ne m’avance pas du tout. Peut être si je réunis les premières lettres de chaques noms. Ce qui ferait CENT pour la 1ère série, LV pour la 2ème et un E pour la 3ème. LV est 55 en chiffres romains. Donc les coordonnés pourrait être X100 Y-55.

L’Amiral Scarto s’approcha de l’Interphone et envoya dans tout son vaisseaux

[Interphone] Je demande le Sergent Bryce dans mon bureau.

[5 minutes plus tard]

[Sergent] Vous m’avez demandé mon Amiral ?
[Scarto] Oui, je veux savoir ce qu’il y a en X100 Y-55.
[Sergent] Il y a un petit groupe de flotte.
[Scarto] Bien, envoyé une sonde dans ce coin.
[Sergent] Oui, mon Amiral

[30 minutes plus tard]

[Scarto] Alors les résultats de la sonde ?
[Sergent] Elle a détectez une flotte inconnue entre 2 flottes de réplicateurs, entourés par une dizaine d’impériaux.
[Scarto] Est ce que la flotte inconnue montre des signes de vies ?
[Sergent] Oui, mais ce n’est pas humain.
[Scarto] J’en conclue que ça doit être la flotte de Thor, préparez la flottes pour partir, je demande tous les pilotes en salle de réunion. Prévenez aussi les autres amiraux rebelles que nous croyons savoir ou est Thor.

[1 heure plus tard dans la salle de réunion]

[Scarto] Messieurs, nous avons trouvez Thor, les différentes sondes que nous avons envoyées, ont confirmait mes suppositions. Nos vaisseaux sont en cour de révisions, de réparations… Quelques autres flottes rebelles sont déjà sur place. Notamment celle de Comte, Anthony, Fitz, Sigil. Les impériaux ont déjà de l’avance sur nous mais nous sommes et nous pouvons encore les rattraper. Alors que la force soit avec vous et bonne chance.
[Pilotes] Ouuuuééééééé ! ! ! !


scarto le 2005-03-06 17:45:58



Le monstre

La quête continuait…

Batllwack était enfin libre, il pouvait bouger comme il voulait ! Il était temps !

Batllwack se balada, histoire de recruter quelques civils au passage ! Mais le commandant Dut lança un appelle a l’empire pour terminer la quête en beauté…
…………………………………………………………………………

Bonjours amiraux,

L’empire a fait un grand pat dans la quête ! En effet Syrus le virus, a prit le contrôle de Halla.
Je demande à tous les impériaux présent à la quête, d’aider les ingénieurs a décrypté le
Message qui sauveras le commandant malo ! Au travaille et bon courage !

…………………………………………………………………………

L’équipage de « claire » allait encore suivre de merveilleuses aventures, mais Batllwack craignait d’être encore une fois encerclé…

Pendant trois heures, Batllwack réfléchissait, mais il ne trouvait pas la solution.
Aie, aie, aie dans quel pétrin c’est-il fourré ?
Mais il commençait à avoir l’habitude des situations difficiles avec les blacks hole et les contrebandiers ! Cela forgeait un certain caractère…

La course était maintenant lancé, Batllwack posta plusieurs messages sur la boîte vocal des black hole, pour demander vers quelle composition « claire » devait se diriger !

L’empire venait juste de décoder le message, pendant que les rebelles, venaient juste de l’intercepter !
Maintenant ils nous restaient plus qu’a consolidé notre avance ! La flotte « claire » se balada dans la galaxie pour trouver un point d’entrer d’hyperespace ! Au bout de cinq minutes, l’équipage actionna tous les boutons pour amorcer le départ…

[Grrrqsssssssssssssssssssszzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzeeeeee]
La flotte venait de décoller…

« Claire » arriva sur les lieux. Il y avait une jolie planète, elle était bleue, on pouvait définir les chaînes de montagnes, cette planète était pleine de vie…
Toute la flotte la contemplait ! Il faut dire que c’était rare de voir une si jolie planète dans cette grande galaxie ! Mais malheureusement, elle appartenait aux chasseurs de mondes !

Grâce à l’amiral Dut, Batllwack avait reçu de précieux éléments sur les compositions des drônes !

Sa cible avait été trouvé, la prochaine victime serais la flotte : 10101101101

En espérant, que la force soit avec lui, Batllwack s’avança devant le monstre ….


Cible à porter de tir… Batllwack sauve l’empire


batllwack le 2005-03-06 12:29:20



la rebellion n'est pas morte

Une fois l’énigme résolu , l’Amiral Aldo se mit en route vers Thor avec une flotte plus belle que jamais . Une chance , il avait une planète a quelque parsec de Thor . Une fois sur place , on pouvait malheureusement constater que l’empire avait une immense longueur d’avance , il y avait la flotte de Thor qui était entouré par deux flottes de rélicateurs , qui étaient entourés par une dizaine de flotte impériale .

[officier] : Mon amiral , comte essaye de rentrer en contact avec nous .
[Aldo] : bien passez le moi .
………………………………Début de transmission ……………………………………….

[Comte] : Salut Aldo , comme tu le sais , on a besoin de Thor pour se débarrasser des
réplicateurs , mais le problème c’est : comment faire pour que Thor nous aide ….
Et si Thor pactise avec les impers , je te raconte pas après , certes les réplicateurs seront sûrement détruits , mais les impers profiteront lâchement de leur nouvelle technologie , et je n’ose pas dire ce qu’il adviendrai de notre galaxie .

[Aldo] : Je pense que Thor sera notre allié , « ses petites fesses blanches « ne sont pas celle d’un abrutis ou de quelqu’un au pouvoir sombre . Mais il va falloir prouver à Thor que c’est avec nous qu’il faut qu’il pactise et non avec l’ennemi , pour cela , il faut essayer de rentrer en contact avec lui , j’ai déjà essayé pas mal de choses , j’ai envoyé des colombes en direction de son vaisseau , mais elles sont toutes mortes dans l’univers ….Ensuite j’ai envoyé un vaisseaux comme éclaireur et porte parole , il n’ai jamais revenu , ensuite c’était les signaux lumineux , mais sans succès , mes ingénieurs sont en ce moment même entrain de chercher un moyen de communiquer .


[comte] : Moi aussi j'ai essayer de communiquer avec lui, par tout les moyens imaginables, j'en suis meme arrive a faire ecrire des messages en rose sur mes vaisseaux, je ne sais meme pas si elle s'effacera un jour.

[Aldo] : Le meilleur moyen de prouver que nous sommes avec lui , c’est de le protéger , pour sa , on va détruire les flottes de réplicateurs qui l’attaque et ont va le protéger des attaques imper , et la je pense qu’il sera assez intelligent pour comprendre que c’est avec nous qu’il faut qu’il s’unisse . D’ailleurs , fait passer le message au autres amiraux rebelles , c’est la technique que nous allons adopter des maintenant

[comte] : okey , je ferais passer le message , et je ferais tourner les compo .

[Aldo] : Bon maintenant , l’heure n’est plus au conversation , mais plutôt a l’action , je te laisse , rendez vous sur les champs de bataille et que la force soi avec toi , les jedi déjantés et les rebelles .

…………………………..Fin de transmission …………………………………………………


Aldo le 2005-03-06 12:03:49



L'énigme

L’amiral étais fière de se qu’il avait fais précédament, mais un nouveau problème bien plus dur et complexe est survenue, trouver un petit bonhomme gris nommée « Thor », qui c’étais perdu dans la galaxie !

[Syrus] Hum… Comment faire pour retrouver cette aliène? Sa me donne mal au crâne de réfléchir, on na quasiment jamais retrouver personne dans cette galaxie, quelle qu’un aurais t’il une idée?

[Equipage] Non mon Amiral, c’est une bien belle énigme !

Syrus ne savais plus quoi faire, il n’avais pas ressue d’ordre depuis des semaines, a pars qu’il pouvait faire les nésséssiters administratives et défensives de la planète halla mais cela ne l’enchantais guerre, du space par si et du terrestre par et c’est fini, Syrus commençais a devenir dingue et chauve en s’arrachant les cheveux, jusqu’au moment ou !

[Opérateur] Mon amirale, un holo message de commandant dut !

L’amirale se disait : tiens, enfin un peu action, mais de quelle genre? Le portrais de dut s’affichât assez mal a cause des interférences magnétique de la planète 

[Dut] Salut Syrus, comment va tu ?

[Syrus] Au plus mal chère amis, jais mal au crâne et va falloir que je me fasse faire poser des implants capillaires, cette énigme commence a me rendre dingue !

[Dut] Eh ben mon pauvre amis arrête dont, j’ai des infos pour toi ! passe en mode crypter

Syrus se demandais bien pourquoi mais le fit en se demander !

[Dut] Sais bon ?

[Syrus] Ouais

Et le commandant Dut commencas son rapport sur l’énigme…
-jais… réu… ie… l’é….igme, re…ns mo… en…..
-po. io ?
-tu… v…ra, tous… le… gé… aux… qui …. on… parti… per ar… eu aus…

L’amirale Syrus étais bien intriguer par se que son alliée dut venais de lui dire, qu’il avais ré… 

[Ordinateur de bord] Hyper espace achever à la pos***

[Syrus] Merde, l’ordinateur de bord a griller, appeler le mécano et faite le réparer

[Opérateur] Oui amiral

L’amirale Syrus avait mal au crâne et il était fatigué, alors qu’il allait à l’infirmerie, un soldat l’interpelle et lui dit:
-Amirale amirale, (essouffler)
-Qu’il a-t-il soldat
-L’opérateur vous demande à la passerelle de commande
-Quesqu’il me veut seluil la encore, si je me déplace pour rien il va m’entendre

Quand Syrus arrivas sur la passelle principale l’opérateur lui crie…

[Syrus] PAF ! (Grosse claque) arrêter de geuler je ne suis pas encore assez vieux pour être soure !

[Opérateur] Aïe ! Oui mais regarder le hublot amiral !

Quand L’amiral Syrus regardis à travers le hublot, il vit un énorme vaisseau qui faisait au moins 100 fois le siens, et pourtant le Prométer n’étais un vaisseau énorme mais conssécant quand même, Syrus n’en revenais pas de voir un vaisseau aussi gros, il allais même faire un infarctus, à sais 27 ans sais casie impossible, mais vus son teins pâle de son visage on aurais dit qu’il aurais fais plus vieux

[Syrus] Mais ! Mais ! Mais ! Mais, quesque c’est que sa !!

Dut apparais au même moment en holo message et vois la tête blanche de Syrus !

[Dut] AHAHAH, va pas mourir, l’empire à besoin de tous sais généraux pour la guerre, aussi non, comment tu la trouve ma découverte ?

[Syrus] Quesque c’est que sa !!!

[Dut] je te présente « Thor » euh enfin pas lui mais son vaisseaux

Syrus n’en revenais pas que dut avais…

[Opérateur] amirale, nous ne somme pas seul !

[Syrus] ??, !! oh non ! eux aussi !








Syrus le 2005-03-06 10:45:57



HRP: fin de l'énigme

comme tous les clans ont trouvé la solution de l'enigme Thor est devnu visible et accesible pour tous ainsi que ses réplicateurs qui le colle.....

Eléana le 2005-03-06 10:08:20



une attente trop longue

lors de la decouverte rebelles de la flotte thor l amiral rebelles mace windu se précipita dans sa cabine et convoqua tout ses généraux :

-mace windu : la flotte thor a été trouvé par l amiral scarto qui a decoder l enigme

tous les amiraux se félécitaire heureux de pouvoir reprendre cette quetes qu il contait bien gagner puis mace windu repris

-mais nous devont attendre une confirmation pour attaquer
-second : nous devront attendre combien de temps ?
-nous devont attendre la confirmation du contrebandier Eleana
je veut que tout le monde soit a son poste dans les 10 prochaines minutes

tout les amiraux se attèrent d aller chercher leurs pilotes pour leur ordonné d aller des leur croiseurs frets

tous le monde était près et attendait avec impatience l ordre du maître jedi mais rien n arrivait tous les pilotes était fin près a attaquer mais le message du contrbandier n arrivai pas...

mace windu le 2005-03-06 00:41:36



HRP : l'énigme de Thor partie 2

L'empire ayant décodé l'énigme ils sont sur place et ont le droit de taper et de communiquer via RP avec les flottes et les personnes présentes. Donc dès que j'aurai reçu la solution de l'énigme via Mp vous aurez ma bénédiction pour agir.

Bon courage.

Eléana le 2005-03-05 23:40:48



l'énigme de Thor partie 2

Quelques heures plus tard un message parvint sur l'Holonet Rebelle. Un Espion avait réussi à s'infiltrer sur une flotte impériale et avait découvert ses étranges inscriptions.

Et comme les Impériaux semnblait y tenir énormément, il les avait copié et envoyé le plus discrètement possible.

les inscriptions étaient en 3 parties celle ci



puis cette autre



[et enfin cette derniere]




ce message codé allait peut-être leur permettre de rattraper l'avance de L'empire et était leur seul moyen de communiquer avec Thor, mais encore fallait-il le décoder.




Eléana le 2005-03-05 23:38:32



Perte d’Halla, Contact de Thor

L’assaut contre la planète Halla avait été mené de main de maître, les différents rebelles bien qu’étant arrive sans troupes terrestres, se recyclèrent très vite pour avoir quelques flottes capable de mener des assaut contre la planète.

Les amiraux Scarto,Cuicui72, Aldo, Kekel, Gribouille et Comte menèrent sans relâche des attaques sur la planète Halla, aussi rapidement que cela était humainement possible. Les assauts à chaque fois remportent mais les réplicateurs résistaient rendant la prise de la planète impossible, leurs nombres décroissaient sans cesse, mais ils étaient toujours présents. Etant des réplicateurs les unîtes qu’ils imitaient variaient sans cesse, passant du marines au commandos pour se transforme ensuite en chasseur de prime et enfin en commandos. L’efficacité des attaques s’en trouva grandement réduite. De plus la perte du Puit de Force détenu par les rebelles portât un coup aux assauts menés par la rébellion. Le dernier assaut impérial qui réussit à déloger les derniers réplicateurs eu lieu une heure a peine après la dernière frappe rebelle sur une puissance qui avait une fois de plus changer de forme. Les impériaux, et plus particulièrement l’amiral Syrus détenait le Commandant Malo une des clefs pour comprendre le pourquoi de ces réplicateurs et de leur présence dans notre galaxie.

Les impériaux avaient pris la planète mais la ceinture de réplicateurs nous retenait toujours prisonniers. Cette ceinture tomba progressivement laissant apparaître petit à petit des trous dans sa structure, l’évasion était devenue possible.

Une nouvelle transmission du Contrebandier Eleana nous permis de connaître quelques informations sur la présence de ces étrangers. Et nous permit d’entendre une parti d’un appel au secours d’un aliens se prénommant Thor assiégé par des réplicateurs. Mais son message étant incomplet les coordonnées de sa flotte nous échappaient toujours.

D’innombrable message furent lancé sur tout les réseaux existant demandant a tout les rebelles contacte si une flotte étrange n’était apparut dans leur secteur. Et l’attente commença…

Finalement un rebelle nous contacta pour nous dire effectivement qu’un groupe de flottes étaient présent à proximité de sa planète, il nous demanda de plus de venir l’aide car il craignait pour cette dernière. Nous décidâmes donc de nous porte au secours de ce combattant de la liberté et d’en profiter pour observer ces flottes qu’il nous décrivait.

Arrive sur place nous aperçûmes trois flottes étranges, malheureusement comment localise celle de Thor ? Peut être d’eleana serait en mesure de nous donner plus d’information.

Le Comte Amiral regardait par la baie d’observation de la passerelle ces trois flottes étranges. Mais comment entre en contact avec l’alien nommé Thor.

-« Communication, il me faut une liaison avec l’être nommé Thor, envoyer des message sur tout les canaux possibles même ceux délaissés par nos technique actuel, sortez vos livres d’histoire et construisez tout ce qui c’est fait dans le domaine des communications. Si cela ne suffit pas soyez imaginatif essaye les signaux lumineux ou tout ce qui vous passe par la tête.
Office de logistique nous avons toujours ces pots de peinture rose livre par hasard ? »
-« Oui Amiral ! »
-« Utiliser les donc pour écrire un message sur notre coque et même si cela nous rends ridicule, il faut que nous entrions en contact avec ce Thor. Officier de communication, même si nous avons compris son message nous ne sommes pas certain de pouvoir nous comprendre alors utiliser le protocole de premier contact avec ces bases de mathématique. Quand un contact clair aura été effectue avec cet étranger transmettez lui notre offre d’aide suite a son message de détresse et dites lui que nous menons tous nos effort en action pour réduire en cendre ces attaquants et lui laisser l’espace dégage »

A la fin de cet énoncé, une activité fébrile se mit en branle dans le vaisseau amiral, chacun s’exécutant de son mieux pour réaliser les ordres du Comte Amiral.

Les impériaux avaient réussit bien mieux que les rebelles jusqu'à présent. Ces derniers pourraient ils reprendre l’avantage ?


Comte le 2005-03-05 23:16:59



Mais ou nsont les rebelles ?

Kekel était dans son nouveau vaisseau mère. Il se reposait. Il en avait besoin avec les blessure qui lui est infligé au cours des récents combats. Il regarda l'Holonet du clan rebelle. Il vit un appelle a l'aide pour Thor. Kekel prit son micro :
[kekel]A tout l'équipage. Nous allons aider les rebelles pour Thor. Qu'un soldat vient me voir pour faire le rapport de toute la flotte.
10 minutes plus tard une jeune recrue venait me voir.
[recrue] Bonjour amiral, je viens pour vous faire le rapport.
[Kekel]Bonjour soldat, et bien je vous écoute.
[recrue] Tout les vaisseaux sont oppérationnels, aucune anomalie était repérée, les armes sont opérationnels, nous avons assez d'énergie pour faire le voyage. Mais nous avon les trois quarts de la flotte qui sont prêtes.
[kekel] Et où sont les autres vaisseaux ?
[recrue] Dans les usines.
[kekel] Bon on n'a pas le temps d'attendre. Donnez l'ordre de passer en hyperespace, sergent.
[recrue] A vos ordres amiral et merci amiral.

La flotte passait tranquillement en hyperespace. Une demi-heure plus tard, la flotte arrivait au terme du voyage.Kekel allait tout de suite dans la salle de commandement.
[kekel] Alors que voyez vous sur les radars soldat ?
[soldat] Nous voyons aucune flotte rebelle. Il y a une flotte d'origine inconnu et quelque réplicateurs. Il y a aussi des flotte de l'empire.
[kekel] Mettez le radars a haute fréquence. Que voyez vous maintenant ?
[soldat] Le radar nous indique une flotte rebelle.
[kekel] pas la peine de le contacter. Nous ne sommes pas assez nombreux pour lancer une attaques.
[soldat] D'accord amiral.
[Kekel] Ordonnez a la flotte de se préparer à se défendre.
[soldat] A vos ordres amiral.
Kekel allait désespérément dans ses quartiers personelles.


kekel le 2005-03-05 20:13:09



Vous avez demandé de la violence??

Apres que Judge ben ait recu un appel de son ami Batllwack,l'incitant a rejoindre les rangs des troupes qui partaient en quete,l'escadre atomik se mit en route.
Des son arrivee,les nouvelles pleuverent.
Batllwack etait coice en premiere ceinture de la planete cible,la premier mission du juge supreme allez donc etre de faire de la place pour permettre a d'autres flottes imperiale d'arriver.
La premiere victime de Judge ben fut l'ecadre de l'amiral dje.L'ennemi ayant s'etant deja rendu et sa flotte diminuee,il ne fut pas difficila a Judge ben de le detruire.
Le plus dur restait donc a venir.
En effet,au loin se profilait la silhouette de la flotte de l'amiral Aldo,ennemi que Judge avait deja rencontre dans le passe,cette flotte devenant un ennemi genant pour Batllwack,il fallait au plus vite lui faire rejoindre ses penates.
Le vaisso amiral etant equipe de liaison avec tous les commandants de ses autres vaisseaux,l'amiral supreme de l'escadre atomik s'apercut en contactant ses subalternes qu'il ne disposait d'aucune information sur la composition ennemie.
Il allait donc falloir se battre contre l'inconnu.
Judge ben contacta ses commandants:
Amiraux,veuillez postez nos vaisseaux a portee de tir,et si l'ennemi nous engage,suivez la procedure X7-4.
[amiraux]Bien seigneur.
Et bien pensa Judge ben,j'espere que ce ne sera pas trop difficile.
[amiral]Seigneur nous sommes a portee de tir de l'ennemi mais celui ci ne regit pas,quelle procedure devons nous suivre?
[Judge ben]Engagez immediatemnt l'ennemi et faites le plus de degats possibles.
[amiral]Bien sire.
Les lourds destroyers se mirent donc en position de tir et ouvrirent le feu.
Il s'avera que l'ennemi etit constitues de croiseurs de frets et cette nouvelle rejouit le coeur du juge car les vaisseaux d'Aldo etaint impuissants face aux destroyers,le resultat ne se fit pas attendre.
[amiral]Seigneur,l'ennemi s'est replier,noun n'avons subi aucune perte,et avons detruit 24 000 croiseurs.
[Judge ben]Excellent resultat amiral,la flotte ennemie est elle detruite?
[amiral]non seigneur mais extremement affaiblie.
[Judge ben]nous nous contenterons de cela aujourd hui mais nous reattaquerons demain.
Le lendemain,Judge ben reattaque Aldo et celui ci,malgre le changement de sa composition ne put empecher la destruction de sa flotte.
L'empira a donc encore de beaux jours devant lui,pensa Judge ben alor qu'il prennait la place d'aldo autour de la planete....

judge ben le 2005-03-05 19:04:24



Nouvelle trêve

' Bon sang c'est pas vrai ! Qu'est-ce que c'est encore que cette histoire ? Il n'en est pas question ! Le premier rebelle en travers de ma route, je le pulvérise...!! '

Les yeux de techno-guerrier Tau prenaient peu à peu une couleur rouge vif tandis que le capitaine Dut fulminait sur le pont de son destroyer. Il ne pouvait aller à l'encontre des recommandations d'Eléana sans s'attirer les foudres de la contrebandière et de sa propre guilde. Pourtant de nombreux navires alliés tombaient encore sous les attaques de rebelles peu scrupuleux... Il fallait sortir de cette situation rapidement.

' Lieutenant appelez moi Eléana ! Et vite ! Ou je crois que votre second va bientôt porter vos galons...!! '



Adriac le 2005-03-05 18:26:41



un adversaire inattendu

' - Capitaine, nous détectons de nouvelles flottes nnon-identifiées à proximité de la ceinture des Réplicants. Il semble que celles-ci fassent actuellement mouvement pour se détacher du groupe.
- Comment ça non-identifiées ? Elles émettent bien une signature radio résiduelle...? Qu'attendez-vous pour la scanner ?
- C'est-à-dire que... nous l'avons déjà fait mon capitaine... et les résultats sont... comment dire... conflictuels...
- Hein !? Qu'est-ce c'est que ce charabia...?
- Il semblerait que l'une d'entre-elles émette la signature de l'Arckange Exarque monsieur.
- Quoi ?? Qu'est-ce que ça veut dire ? Vous vous moquez de moi !
- Non, non capitaine. J'ai moi même vérifié les données. Il n'y a pas de doute, c'est bien la notre...
- Et pour les autres ?
- Elles sont en cours de confirmation monsieur. Mais il semblerait qu'elles comportent les signatures de l'amiral Feydekins et du rebelle Linka.
- ???......Lieutenant, faites une demande auprès du général Babylon pour qu'il vienne tenir notre place en 1ère ceinture de Halla. Nous partons à la rencontre de ces imposteurs !'


[...quelques heures plsu tard...]

Les navires de Guyan Dut se trouvaient maintenant à proximité de l'impressionante armada des Réplicants. En y regardant de plus près, les vaisseaux ennemis n'avaient rien des navires issus des usines de production de l'Empire. Il étaient plutôt composés de pièces et débris divers récupérés et assemblés à l'aide d'une technologie étrange.

Au centre de la flotte, une ombre familière attira le regard du capitaine. Bien qu'à priori encore inachevé, on pouvait clairement deviner le profil de l'Arckange Exarque qui se dessinait au fur et à mesure de l'apport de morceaux de métal supplémentaires. Il apparaissait évident que le Réplicants avaient profité des nombreuses attaques de l'Arckange contre les flottes rebelles pour observer ses mouvements et analyser ses caractéristiques techniques. Il était cependant difficile à croire qu'une race étrangère - aussi développée soit-elle - puisse reproduire l'un des navires d'élite de la garde Tau en un labs de temps si court.

' - Lieutenant, tous les officiers à leurs postes de combat ! Nous allons voir ce que valent ces Chin-Choïs !
- Pardon mon capitaine... ces quoi ?
- Nan... rien. Laisser tomber lieutenant.'

Les destroyers impériaux firent bientôt face à leurs 'répliques' et engagèrent immédiatement le combat. Très rapidement, les vaisseaux adverses ripostèrent en se déployant par petits groupes serrés, contrant ainsi l'attaque de leurs assaillants.

' Passez en formation large. Destroyers du groupe Alpha, concentrez vos tirs à tribord. Officier Glyn, envoyez vos équipiers sur la position avancée de l'ennemis H27-B...
... Lieutenant, à nous de jouer ! '

L'Arckange original fondit à travers les lignes ennemies qui étaient maintenant perturbées par le redéploiement des navires impériaux. Rapidement à portée de tir, les artilleurs ouvrirent le feu en direction de la réplique du vaisseau amiral. Une explosion retentit et une partie du fuselage fut arrachée sur le coup. Néanmoins, l'ennemi fit volte-face, s'apprètant à risposter.

' Manoeuvre d'évitement 32 ! '

Dans un mouvement fluide, la vrai Arckange Exarque évita les tirs de laser se dégagea de la zone de combat. Apparement, la puissance de feu du Réplicant n'était pas encore égale à celle de son original. Par contre son agilité n'avait déjà plus rien à envier au destroyer de Guyan Dut. En effet, aussitot l'arckange s'était-il extirpé des lignes ennemies que son double le pris en chasse. Et malgré leur talent, les pilotes impériaux avaient bien du mal à distancer leur poursuivant.

' Lieutenant, dites aux tourelles arrières de viser l'un des réacteur de notre ami... mais attention, qu'il n'explose pas ! '

Guyan Dut jubilait. Il était impatient de voir comment allait évoluer leur ennemi et souhaitait lui laisser une chance de réparer avant de se lancer dans un affrontement qui s'annonçait d'ores et déjà très intéressant.

De plus, une autre chose intriguait le capitaine. En effet, la formation qu'avaient emprunté leurs adversaires étaient la même que celle qu'il avait utilisé quelques jours auparavant face à l'une des flottes rebelles lors d'une attaque à proximité de l'obite de la planète Halla. Etait-il possible que les Réplicants aient non seulement copié les technologies impériales mais également leurs stratégies militaires ? Quoi qu'il en soit, il fallait en informer Feyd Rautha et le reste de l'Escadron BlackHole...


dut le 2005-03-05 18:00:59



De retour ...

[IA Du Vaisseau] - ' Amiral !! Amiral !!! Une réunion vite !! '
[Djin] - ' Hmmm ... Mué j'arrive .... '

10 Minutes plus tard ...

[Officier] - ' Bien mon Amiral nous venons de réatérir enfin sur une position stable ! '
[Djin] - ' J'ai cru que l'on ne sortirais jamais de ce trou noir !! '
[Officier] - ' Hum ! .... Bien compte tenu des raports la ceinture des répliquateurs se serait craquelée ... et l'amiral Syrus aurait Malo dans son vaisseau '
[Djin] - ' Bien préparez les réacteurs dès le prochain indice nous nous préparerons a foncer !! '
[Officier] - ' Bien chef ! Mais sauf votre respect est-ce que ... '
[Djin] - ' Osez poser cette question et je vous tranche la gorge ... '
[Officier] * Glurp * - ' Bien mon Amiral ! '

Djin sortit de la pièce avec son habituel regard inquiet qu'allait être le prochain indice si il voulait réellement se faire connaître il fallait remporter cette quête ....

¤WhiteFleat¤ le 2005-03-05 15:03:30



HRP : Thor

Bon Thor est apparu quelque part dans la galaxie. Ce soir quand je rentrerai de ma séance Ciné tout le monde saura ou il se trouve (enfin faudra décoder l'énigme). Mais Thor ne dévoilera pas ses secrets à n'importe qui. A vous d'essayer de le convaincre. Pour cela il y a 3 moyens que je vous laisse découvrir par vous même, mais un RP sera obligatoire pour confirmer votre idée.

De même choisissez bien votre voie.....

Eléana le 2005-03-05 11:05:46



La fin du piège

L’Amiral Scarto était dans son bureau, il attendait le rapport de l’un de ses hommes, le Sergent Bryce. Pendant qu’il buvait son café, en lisant les nouvelles du jour, toujours parlant du siège a Hoth.

Toc – Toc

[Amiral Scarto] Entrez.
[Sergent Bryce] Sergent Bryce au rapport, mon amiral.
[Amiral Scarto] Je vous écoute Sergent.
[Sergent Bryce] La planète Halla a était prise par les impériaux, c’est Syrus qui l’a prise.
[Amiral Scarto] Hum, donc les impériaux ont du récupérer le Commandant Malo, la prise d’Halla ne nous servirais à rien maintenant. Avez vous trouvez un moyen de sortir de se piège ?
[Sergent Bryce] Non, mon Amiral.
[Amiral Scarto] Bien envoyez de nouvelles troupes sur F-4 Phantom.
[Sergent Bryce] Oui, mon Amiral, J’allais oublier mon Amiral.
[Amiral Scarto] Oui Sergent ?
[Sergent Bryce] Mon Mothma veut vous parlez.
[Amiral Scarto] Bien, connectez-la ici.

- Ouverture de la transmission -

[Mon Mothma] Bonjour, Amiral Scarto.
[Amiral Scarto] Bonjour, Mon Mothma.
[Mon Mothma] Est ce que les impériaux respecte la trêve ?
[Amiral Scarto] Non.
[Mon Mothma] Palpatine n’a respectez ses engagements, essayez de trouvez un moyen de sortir de ce piège.

- Fin de transmission -

[30 minutes plus tard]

[Sergent Bryce] Mon Amiral, Comte et Anthony désirent vous parler.
[Amiral Scarto] Bien.

- Ouverture de la transmission -

[Comte] Bonjour Scarto
[Scarto] Bonjour
[Anthony] Bonjour
[Scarto] Alors avons-nous des nouvelles ?
[Comte] Oui, Aldo et Kekel ont eu leur flottes détruites.
[Scarto] Nous sommes de moins en moins nombreux.
[Anthony] Oui, cela devient inquiétant.
[Scarto] Halla, n’a plus aucun intérêt pour nous, d’autant plus que si nous voulions, cela serait très difficile
[Comte] Les flottes des réplicateurs ont disparu !
[Scarto] Ah enfin nous sommes libérez !
[Anthony] Mais qui a put faire cela ?

Les flottes rebelles et impers était désormais libérez, la circulation dans ce secteur va peut être amélioré après de nombreux jours encerclés par ces réplicateurs.


scarto le 2005-03-05 10:32:42



Une nouvelle destination... ?

Depuis quelques jours, la situation c’était compliquée pour le Commandant Linka et tout son équipage ainsi que pour tous ses frères d’armes présents avec lui. Après l’apparition de tous ces réplicateur les déplacements pour sa flotte s’étaient énormément réduit et tout déplacement étaient risqués car il pouvaient permettre à leurs ennemis de prendre une place ou bien de coincé sa flotte dans un coin pour pouvoir la bombarder jusqu’à sa destruction total. Mais le Commandant prenait toutes les précautions avant chaque déplacements et tout se passait bien à chaque fois, les dernières nouvelles le préoccupait toujours autant. Et toutes ces flotte ne lui plaisait guère.

Mais il du continuer tout de même à se battre, les dernière nouvelles étaient mauvaises, l’apparition de nombreux nouveaux impériaux rendait l’espace de plus en statiques et la tache de plus en plus dur dans ce petit espace que leur laissait les réplicateurs.
Toute fois dans cette sombre période que passait le Commandant, fut adoucit par lé départ du Commandant Malo fut un soulagement et la planète Halla était enfin à porter de tir, malgré la déception au sujet des reliques, cette nouvelle suffit au Commandant pour lui redonner le sourire enfin une lueur d’espoir dans cette immensité noir.
Un nouvel objectif venait d’être définit, capturer la planète Halla et faire parler le Commandant Malo afin qu’il livre ses connaissances aux sujets des réplicateurs.
Après plusieurs jours de combat et une victoire proche, finalement c’est l’Amiral Syrus qui réussit à prendre possession de la planète et fit parler Malo, mais malheureusement pour lui les informations recueilli ne restèrent secrète que quelques heures.
Quand les informations furent connue par le Commandant, sa première réaction fut d’essayer de contacter tous ceux qui pouvait l’être mais aucun ne répondait à l’appel, le Commandant alla donc dans ses quartiers pour pouvoir comprendre au mieux l’évolution de la situation actuelle.

Il dressa tout d’abord un bilan de la situation actuelle, et il était défavorable pour la rébellion, les impériaux étaient arrivés en nombres ces derniers jours et en majorité ils étaient plus puissant que les rebels mais ses compagnons tenaient bon mais il fallait essayer au plus vite de rétablir la situation, et la trêve souhaité par l’Amiral Eléana allait être dur à respecter entièrement mais tant que l’attaque ne serait pas vraiment nécessaire, les canons de Croiseurs de Guerre Bulwarks resteraient silencieux.
Les objectifs commençait à s’embrouiller pour le Commandant, un nouvel objectif venait de s’ajouter suite aux informations découvertes par Syrus dans le temple sur Halla, retrouver ce mystérieux petit être du nom de Thor devenait l’objectif prioritaire mais les clones récemment apparus étaient encore présents pour certain d’entre eux.
N’était-il qu’un artifice pour faire patienter certain Amiraux avide de combats spatial et de destruction ?
Le Commandant ne le pensait pas et une discussion ayant eu lieu un peu plutôt dans la matinée lui fit penser qu’en effet il devait y avoir un lien mais lequel ?
C’est alors que le théorie exposé par l’Amiral Comte lors de cette discussion faite grâce à une collecte d’information préalable lui semblait de plus en plus plausible et fondé maintenant cette information parue. Mais il fallait tout de même rester prudent, la fin semblait se rapprocher et la découverte de Thor permettrai selon ces dires d’anéantir cette ceinture de réplicateur mais il fallait avant toutes choses le trouver.

Le Commandant plongea dans ces pensées mais fut appelé par son Second, Linka avait une communication en attente avec Aldo.

-[Linka] Bonjour Amiral
-[Aldo] Bonjour Commandant
-[Linka] J’ai vu ton départ forcé tout à l’heure, j’espère que tu vas revenir parmi nous
-[Aldo] Biens sur avec des……………………………………………………
-[Linka] Très bien, avec faudra que…………………………………………….
-[Aldo] Pas de problème mais……………………………………..
-[Linka] Je m’en charge, sinon as tu eu droit à l’exposition de la théorie de Comte ?
-[Aldo] Non, de quoi parlait-elle ?
-[Linka] Et bien Comte pense que…………………………………………….
-[Aldo] Tout à fait d’accord avec son avis
-[Linka] Donc on va faire ce qu’ils pensent, allez je te dis à bientôt
-[Aldo] Oui à très bientôt

(Pour cause de confidentialité, certaines parties du dialogues ont du être supprimées)

La liaison terminée, le Commandant regarda a travers l’immense hublot qui donnait sur les flottes environnantes, et vit le clone Arkhange Exarque, Thor lui avait fait passagèrement oublié ce clone sur lequel ses Bulwarks faisaient feu maintenant depuis une journée entière avec des résultats plus au moins satisfaisant mais bien dessous de ce qu’il avait connu depuis que le Puit de Force tout proche avait changé de propriétaire au désavantage des rebels. Le combat serait plus long que prévu mais ne tournerai pas à son désavantage ce qui était sauf changement d’unités côté ennemis ce qu’il n’espérait, il en avait déjà fait l’expérience sur le clone Enola, petite surprise de l’Amiral Eléana !
Le Commandant donna l’ordre de préparer l’attaque du clone,

-[Linka] Toutes les unités sont opérationnelles ?
-[Chef Coordinateur] Oui, mon Commandant
-[Linka] Très bien, f………. !
Le fidèle second du Commandant fit son entré dans la salle de commandement en appelant son commandant avec des hurlements audible de la tête du vaisseau jusqu’à la queue.
-[Second] Commandant, Commandant
-[Linka] Oui, Second que veux-tu ? Et arrêtes de hurler sinon tu vas finir dehors
-[Second] Oui mon Commandant, nous avons détecter une brèche dans la ceinture des réplicateurs, 2 flottes ont littéralement disparus sans explication.
-[Linka] Quoi ? Une brèche ?
-[Second] Oui mon Commandant, nous ne pouvons pas encore sortir mais d’ici peu nous retrouverons notre liberté.
-[Linka] Très bien, je finis ce que j’avais commencé et pendant ce temps préparer une connexion holonet avec tous les Amiraux qui répondront
-[Second] A vos ordres mon Commandant
-[Linka] Donc comme je disais, Feu à volonté, détruisez moi tous ces maudits Faucons Milleniums ! A que je déteste être interrompu pendant une attaque!

Le Commandant une fois le rapport lu, alla rendre compte de la nouvelle troublante à l’Amiral Comte présent.
Les deux hommes discutèrent pendant plusieurs heures mais rien en se passait, leur carte n’indiquait aucun autre groupement de vaisseau contrebandier. Thor était quelque part mais où ?
Il ne leur restait plus qu’à attendre…
Allait-il partir vers une nouvelle partie de la galaxie?
La réponse arrivera bien mais quand...


linka le 2005-03-05 00:48:28



Mais où est Thor ? ? ?



Plusieurs jours, des centaines d’heures, des milliers de minutes avaient passé et Malo et les derniers membres vivants de son équipage était encore là coincé dans leur temple maudit. Leur réserve de nourriture était presque vide et l’eau commençait à manquer. De plus et contrairement à Eléana qui aurait pu pour s’en sortir mettre son corps de Sith en hibernation, le commandant n’avait plus aucun espoir de survie. Ils étaient sans nouvelles de l’extérieur, les communications ne passant plus du tout à l’intérieur et certains regardaient leurs congénères avec avidité redoutant le moment ou il faudrait peut être effectuer des choses horribles.

Les hommes qui étaient présents étaient tous pour la plupart des baroudeurs capables du meilleur comme du pire. Ils en avaient tellement vu de ces choses horribles impossibles à décrire que imaginer la suite ne les effrayait pas. Le plus fort survivrait le plus longtemps et aurait alors un plus long espoir de sauvegarde. Encore fallait-il que la planète soit prise. Ils entendait des bombardement au dehors, la terre tremblait parfois, mais apparemment les réplicateurs résistait bien.

Enfin, quelques heures plus tard, ils entendirent des bruits plus proches. On se battait autour d’eux. Peut être était ce la fin du cauchemar…. , tout le monde l’espérait préférant finir dans une geôle Impériale plutôt que de s’entretuer pour se nourrir. Se faire capturer par les Rebelles offrait néanmoins plus d’opportunité depuis que ceux-ci avait dernièrement fait appel à leurs services, mais la liberté était quand même la meilleure chose. Eléana avait peut-être eu la possibilité de venir les sauver malgré le nombre important de flotte ennemi. Un exploit de ce type était à la portée de leur Amirale mais là c’était presque mission impossible. Il aurait fallu qu’elle rompe le blocus des Réplicateurs et aucune flotte dans la galaxie n’en était capable. L’aide ne pourrait donc venir que des flottes encerclées.

Et finalement c’est le Commandant Syrus qui détruisit la porte qui les bloquait, un commandant de l’Empire . Il allait falloir négocier serré car il ne semblait pas commode. Heureusement, Malo avait mis à profit ces jours enfermés pour étudier avec le chercheur et le droide de protocole venus avec eux les signes inscrits sur les murs de la pièce ou ils se trouvaient. Et à force de chercher ils avaient réussi à décoder la plupart des inscriptions. Il n’avait pas osé tester le mécanisme craignant un piège mais il en connaissait le procédé.

Quelques heures plus tard, après avoir mangé, s’être lavé et avoir changé de vêtements pour une tenue Impériale, Malo et Pentoser le spécialiste des signes anciens se retrouvaient accompagné de leur Geôlier devant ces inscriptions mystérieuses. En effet suite à une longue discussion il s’était engagé à divulguer leurs informations en échange de leur liberté. Cela n’avait pas été facile mais c’était de la liberté de tous que dépendait peut être ces symboles.

[ ELéana grâce à Un appareil espion pu alors entendre cette conversation]

-Alors que signifie ces Symboles monsieur Pentoser
-Bien, c’est à la fois très simple et assez compliqué.
-Abrégez, nous n’avons que peu de temps, je suis un militaire et j’agis en conséquence et nous sommes en guerre donc allez à l’essentiel…
-En fait ces sortes de hiéroglyphes très anciens sont inconnues dans notre galaxie. Il semblerait donc que cette planète viennent aussi de l’univers des réplicateurs, comment sont ils arrivés là c’est encore un mystère.
-Et que signifient t’ils indiquent-ils comment détruire ces bestioles mécaniques ?
-Et bien disons que nous n’avons pas réussi à traduire entièrement le texte mais en faisant un rapprochement synthétique des signes avec notre alphabet et tous les alphabets des dialectes de notre galaxie nous avons trouvé des trames communes…
-Heum heum..
-Oui……….. et donc cela nous indique que en appuyant sur ce relief dans la pierre et en tournant 3 fois celui ci en même temps dans le sens elliptique une entité devrait apparaître.
-Allez y faites, on verra bien ce qui arrive
-Mais, peut être que cette entité est dangereuse.
-Cela m’importe, nous sommes prisonnier des autres robots donc on a que cette chance.

[ Le commandant fit alors jouer le mécanisme et tout d’un coup au centre de la pièce un alien de type inconnu apparu en holovision ]





Apparemment c’était un message enregistré car l’alien commença au bout de quelques secondes à débiter répétitivement son discours en basique.

« Bonjour cher amis explorateur ou sauveur de cette planète,

Si vous êtes arrivés ici, c’est que vous avez une technologie et un savoir suffisant pour avoir pu décrypter le message de déclenchement mais vous n’êtes pas au bout de votre chemin. En effet, ce message est un appel à l’aide. Mais avant je dois vous raconter mon histoire.

Nous venons moi Thor représentant du peuple des Asgards, les réplicateurs et d’autres personnes qui viendront sûrement plus tard, d’une autre Galaxie ( HRP : mais du fond de la nuit capitaine….. mais je m’égare continuons) que la vôtre. Dans notre galaxie nous étions menacé par ces droides minuscules mais très dangereux car pouvant se reproduire à partir des vaisseaux ennemis, les réplicateurs …

Nous avons essayé de les piéger dans une bulle Temporelle sur la planète Halla mais ceux ci commençaient à s’en échapper quand nous avons décidé de transformer l’étoile la plus proche en trou noir en la faisant exploser espérant les attirer dedans et ainsi les faire disparaître. Malheureusement pour nous cela réussi trop bien et le trou noir au lieu d’aspirer seulement la planète, aspira tous les vaisseaux aux alentours qui étaient pourtant beaucoup plus éloignés. Ainsi, cependant par chance pour nous, l’effet du trou noir n’a pas été comme nous le pensions notre destruction ainsi que celle de tout ce qui y entrait mais notre transport contraint et forcé dans une autre galaxie. Toute chose qui a été avalé par le trou noir réapparaît donc chronologiquement dans l’ordre ou il a été aspiré. Donc tout d’abord les réplicateurs et la planète puis nous et enfin plus tard peut être sauf si ils ont réussi à s’en sortir d’autres flottes.

Nous avons atterri cependant à un autre endroit de la galaxie dont les coordonnées sont les suivantes :


Nous sommes entourés de réplicateurs, venez donc nous aider et nous vous aiderons en retour. En effet, il se pourrait qu’en assemblant nos deux technologies nous puissions anéantir ces êtres maléfiques qui ont failli détruire notre peuple et menace maintenant le votre. Je vous souhaite bonne chance et à bientôt. »


Et le message se lanca de nouveau mais Le commandant l’interrompit aussitôt en appuyant sur une touche sur le mur. Pour sortir de ce pétrin ce Thor devait être trouvé mais il fallait d’abord résoudre cette nouvelle énigme, car les coordonnées données n’étaient pas très claires.

[malheureusement le message audio ne donnait pas toute l'explication il allait falloir attendre avant de connaitre le lieu ou se trouvait Thor]










Eléana le 2005-03-04 21:56:13



Victoire

La guerre faisait rage dans l’orbite de la planète halla, les forces ennemies et celle de l’amiral Syrus étais toute deux assez endommager, jusqu’au moment ou l’amirale Syrus enclenchât le célèbre bouton rouge interdit accès que lui seule pouvait enclencher, au même moment ! un canon a Ions nova de toute dernière générations fesait son apparitions, sur la flotte de l’amiral en plus de canon lourd laser sur les cotée cela faisait gros calibre,

[Syrus] C’est notre heure de gloire ne la loupons pas ! FEUUU 

Un grand éclair blanc gris nuancer de vert fis son apparition dans l’orbite, tous les généraux y compris rebelle l’on vu jusqu'à l’orbite de hoth il s’étendis, personne n’avais vu sa auparavant! une telle puissance que éradiquas en 1 coup tous résistance ennemie, le reste des survivants réplicateur prire la fuite suite a la force de cette attaque dévastatrice.

[Syrus] Amorcer notre décente capitaine
[Capitaine] oui !

Pendant que le vaisseau amorçais sa décente, la joie et la confiance d’être craint de tous régnais à bord du Prométer, la bière et divers alcool jaillissait des verres, les officier et soldat n’avait jamais été comme sa il étais près a faire n’importe quoi pour l’empire et leur Amirale, soudains !

[Equipage] HIPIPI POUR AMIRALE, HOURRA, HIPIPI  HOURRA

Syrus n’avais jamais eux de telle félicitations pour son travail, tous l’équipage étais heureux et se sentais indestructible, il fie même sauter l’amirale comme si une foule en délire avais ressue une rock star sur eux, Syrus étais tellement ému qu’il en pleurait de joie,

[Syrus] Je… snif, je suis ému de toute… snif, cette compassions envers moi-même, je tiens…snif à tous vous remerciés pour le travail et l’aide que vous avez fournie à cette opérations

[Soldat] Mon Amirale, un hologramme du Commandant feyd et de sa guilde, les blackholes

[Feyd] Bien jouer je te félicite pour ton travail, continue comme sa et n’abuse pas trop de la volka, suffis pas de l’avoir à la main la bouteille, faut la vidée, AHAHAH, bon trêve de plaisanterie, continue sur ta lancer et protége bien la planète pendant que nous aiderons à la défendre

[Syrus] Conte sur moi]

[Feyd] HIPIPI HOURRA

A voir sa encore, Syrus étais encore plus émue qu’avant et n’avais qu’une chose en tête, finir sa mission qui étais de retrouver le contrebandier déserteur Malo,

[Soldat] Nous somme arriver a destination amirale

[Syrus] Envoyer une esquade en reconnaissance

[Soldat] oui

Cependant, l’escouade n’étais pas tous a fait le bienvenue sur la planète, les réplicateur n’avais pas dis leur dernier mot

[Ordinateur de bord] Transmission d’un message prioritaire du Commandant de brigade

[Commandant .b] Nous sommes attaqué par les réplicateurs, nous sommes en sur nombre et assiéger, envoyer des renfort nous ne tiendrons pas longtemps!

C’est à se moment que Syrus, un peu bourrer mais conscient, d’éssidat envoyer tous le monde au front

[Syrus micro] Compagnons, je vous invite à prendre un conger temporaire, nous allons tous allez a la chasse au réplicateur !

[Capitaine] Euh pardonner moi amirale, vous n’avez pas forcer un peu sur le vodka la ?

[Syrus] Non Capitaine, tous à l’armurie, que les chasseurs se tiennent près pour un soutien aérien,

C’est alors que le vaisseau tremblais de tous sa carlingue, de loin, au dehors on voyais même le vaisseau bouger, sais a se moment que le vaisseau ouvrir c’est porte, et que l’on vis tous l’équipage du vaisseau sortir armer jusqu’au dent, on vis : des cuisiner et serveuse, des ewokes, des soldats et même les laveur de chiotte, tous se mire en marche pour sauver escouade de brigade, au loin le commandant voyais les renfores !

[Commandant .b] Tenez bon les gars les renforces arrive ??? mais quesque c’est que sa !!

Le commandant de brigade voyais tous l’équipage armée et près à les sauver, et se disait comme l’amirale

[Commandant .b] En avant ! tous à la charge ne fait pas de cadeau ni de prisonnier

[Soldat .b] pourquoi pas de prisonnier ?

[Commandant .b] que va tu faire d’un robot, abrutie !

La guerre fut brève et rapide, ils eurent que très peu de mort et de blesser, on ne vire plus qu’un amas de carre de métal, la guerre des réplicateurs étais fini! Enfin presque,

[Commandant .b] Amirale nous avons un cadeau pour vous,

Et sais à se moment que le commandant amena l’amiral dans le temple replicateur et qu’il vire Malo suplias l’amiral de l’emmener avec eux, qui dirait tous se qu’il veulent, même si il doit mourir

[Syrus] Appeler feyd et dite lui que nous avons un inviter pour lui

Tous l’équipage rentière fière de leur bravoure et de leur courage, pour eux c’étais un exploie de combatte sans être former à se genre de combat, et puis le vaisseau recommencer à bouger comme tous à leur, c’étais encore une autre victoire pour l’équipage !

[Soldat] Le commandant feyd est en ligne mon amiral !

[Feyd] Syrus ? Quesqu’il y a, tu réussie a prendre hoth cette fois ?

[Syrus] Non, je t’es trouver un nouveau colocataire !

[feyd] Un col oc ?

[Syrus] ouais, un certain Malo, qui est venue me pleurer de le prendre, je me disait que sa te plairais d’avoir un nouvelle amis !

Et sais ainsi que le commandant Malo fut secourue par l’équipage de Syrus le virus !



Syrus le 2005-03-04 18:57:09



^^

Le lendemain AZERTY588 avait reçu sa commande:
-[AZERTY588]alors je vois que nos nouvelle unité sont arrivé
-[azerlan]oui chef :)
-[AZERTY588]bon va regarder par le hublot. Sommes nous près d'un rebelle enemi
-[azerlan]nous sommes près de Aldo le rebelle qui a insulté notr confrère gregorian devons nous l'attaquer??
-[AZERTY588]ok attaquez lz il apprendra ce que c'est d'insulter gregorian Muhahahaha
Alors il attaquerent.
-[azerlan]notre attaque a reusi
-[AZERTY588]Muhahahaha il a payer bon je vais faire ma sieste surveiller bien les ecran de surveillance
-[azerlan]oui amiral!

AZERTY588 le 2005-03-04 16:19:50



l'argent de la gloire !

Après le désastreux accident d’hier, Batllwack devait absolument trouver de l’argent si il voulait avoir une chance pour être connu dans la quête et la remporter …

Il était de retour chez lui, cela faisait deux semaines qu’il n’avait plus revue sa belle planète !
Il embrassa femme, il s’installa dans son fauteuil pour lui expliquer se qu’il venait de lui arriver !
C’est vrai il revenait de loin, il était prisonnier tous a l’heure et le voila de retour à la maison
Après avoir manger, il partit dans les rues commerçantes de la ville, pour aller trouver de l’argent !
Il avait un goût de revanche sur cette quête. Il disait tous le temps à son équipage que la quête n’est pas perdue, j’ai encore un rôle à jouer !
Il s’arrêta devant le ferrailleur pour lui expliquait la situation de la flotte « claire »
Après une dizaine de minutes de conversation, Batllwack avait récolté un milliard !
Il le remercia et se dirigea vers l’industrie cui-cui.
Toute la journée, il essayait de récolter le maximum de crédit pour la reconstruction de « claire ». Touts les villageois compatissaient avec Batllwack, il faut dire que toute la population lisaient le journal, et savaient qu’il fallait remporter cette quête !

C’était la première fois que Batllwack demandait de l’argent à sa planète !
L’amour qu’éprouvaient les villageois pour Batllwack était énorme …

Batllwack prit son mini vaisseaux pour aller la banque !
Quand il rentra dans la banque, un bruit assourdissent surgit derrière lui. La banque se faisait Braqué …
Il s’agissait de deux rebelles, ils étaient armés de pistolet laser ! Seul le commandant Batllwack avait une arme sur lui !
Il analysa la situation, pendant que le rebelle était entrain de remplir le plastique d’argent, il posa discrètement sa main sur son sabre. Il se décala vers la droite, il alluma son sabre.
Le rebelle surpris de cette intervention laissa tomber le sac à terre ! Il vida son chargeur sur le sabre de Batllwack. Et d’un coup bien placé, Batllwack assomma le rebelle ! Le deuxième s’échappa en courent…
Batllwack fut récompensé par les autorités local car cela faisait quatre mois que se criminel rebelle était recherché !
Il reçu trois milliards de récompense…
Après l’argent posé a la banque, il se pressa de monter dans « claire » pour produire le maximum d’unités…

Il n’oublia pas d’embrasser sa femme, et partis en remerciant la population de Demer pour son aide !
Maintenant batllwack pouvait continuer cette quête, et il se battras jusqu’au bout !


Cible à porter de tir… Batllwack sauve l’empire !


batllwack le 2005-03-04 15:01:11



malchance

La flotte « claire » commençait à devenir très puissante, les derniers renseignements nous prouvaient qu’il avait une flotte rebelle en Bulwark dans les alentours de la quête. Batllwack se pressa de lancer plusieurs espions…

[Quelques minutes plus tard]

Dans la galaxie un vaisseau s’approchait, il semblait fétiche, sa couleur était sombre on aurait dit une couleur verte !
Derrière elle, il y avait une longue fumée blanchâtre ! Une bonne odeur s’évacué de la flotte inconnue…
Batllwack reconnut tous de suite l’odeur du Pastis, il compris alors que la flotte appartenait au rebelle linka ! C’était très rare de sentir cette merveilleuse odeur dans la galaxie…
Soudain, un espion envoyé par Batllwack surgit de nulle part…

[L’espion] : commandant, j’ai les renseignement que vous cherchait… Mais pourquoi y a-t-il une si bonne odeur ??
[Batllwack] : tu me fait bien rigoler, tu n’est pas espion pour rien ! Tu as toujours une très bonne adoras… Alors donne vite ces renseignements !
[L’espion] : la flotte a linka est remplie de jolie bubul !
[Batllwack] : non d’une pipe ! Elle et juste devant nous
[L’espion] : hum… sa doit être notre jours de chance et cette odeur me rends heureux !

La flotte de linka, avancée lentement ! Batllwack ne pouvait calculer sa puissance car les feux de la flotte étaient éteints, on aurait dit un vaisseau fantôme se baladant dans la galaxie !
Soudain une éclaire bouscula les yeux de Batllwack, la flotte c’était réveillé ! Elle était pleine de vie, elle était merveilleuse, certes d’une petite taille mais sa beauté était magnifique…
Batllwack ordonna aux ingénieurs de calculer sa puissance... Il se posa la question si il devait vraiment attaqué ceux bijoux de la technologie !

Les ingénieurs avaient trouvé sa puissance en quelques minutes, elle s’approchait des cinquante cinq millions !
La flotte était à porter de tir, Batllwack ordonna l’attaque !
Mais soudain une music surgit dans les oreilles de Batllwack, elle provenait de la flotte de linka ! Cette douce music rappelait à Batllwack les plaisirs de sa planète, les soirée avec sa femme dans les pub !
Batllwack reprit ses esprits, il attaqua linka !

Les croiseurs de guerres bulwarks avaient résisté à l’attaque… L’attaque avait échouée !
La technique de dissuasion de linka avait marché ! Batllwack était tombé dans le piège.
Batllwack avait perdu dix milles unités, il devait absolument rattraper la puissance qu’il avait perdu !
Les usines de construction de vaisseau, tournaient a toutes vitesse, en quelque minutes il avait produit vingt milles unités !
Batllwack demanda de les transférer immédiatement sur « claire »…

De nouveau sa puissance élevé, Batllwack s’installa dans son siége et consulta le journal de l’empire (
……………………………………………………………………………………………
Bonjour chers lecteurs amiraux,
Aujourd’hui, une opération spécial et en cour sur un puits de force rebelle !
Cependant, le seigneur vador craint une opération contrebandières sur nos puits de forces, il demande à chacun d’entre nous de se poster en première ceinture de chaque puits !
Concernant la grosse offensive sur oht, il reste plus qu’une flotte de protection, oht est attaquable !
Pour la quête, une grosse bataille de rôle play se livre entre les amiraux et les rebelles !
Les contrebandiers nous ont encore jouaient des tours, en emprisonna plusieurs de nos officiers dans le rideau vert ! Le commandant feydekins demande à tous les impériaux de ne surtout pas quittaient le poste et qu’ils tiennent !
Concernant le sport, coruscant a battu tattouine sous le score de 3-1 ! Un magnifique coup de chapeau pour le joueur covell ! Tatouine sauve l’honneur en inscrivant le dernier but de la partie grâce au joueur skywalker !
………………………………………………………………………………………………..

Batllwack posa son journal et demanda à lumière de produire encore vingt milles unités !

Soudain, un éclaire surgit de nulle par, tous les unités de Batllwack désertèrent…
Batllwack n’en revenez pas cela faisait dix ans qu’il se battait et jamais il n'avait étais ruiné comme cela, il n’avait plus d’argent !

Sa flotte était vide, elle ne tardera pas à être détruite !
En effet quelques heures plus tard comte la détruisit !
Batllwack devait maintenant aller demander de l’aide aux prés de ses vrais amis …
Bientôt il reviendra encore plus fort …

Cible à porter de tir… Batllwack sauve l’empire !




batllwack le 2005-03-04 13:34:38



Obéir ou désobéir tel est la question...

Après une semaine passée dans les environs de la planète Halla, Arioch tournait en rond. Assit devant la baie de sa cabine à contempler le vide intergalactique, il se demandait ce qu’il faisait là. Les ordres pleuvaient des différents membres de l’escadron ce qui l’exaspérait de plus en plus. Il se disait qu’il serait mieux dans un halo de gaz hyperfroids ou au fin fond d’une galaxie noire que dans ce piège qui anéantissait toute chance de victoire pour l’Empire.
Pour combler le tous l’Empereur en personne était apparu la vielle sur le canal holonet pour déclarer que les flottes prises dans la nasse d’Halla devait conclure un cesser le feu avec les rebelles et allier leurs efforts contre les Réplicateurs. C’en était trop !!! Comment après tant d’année de lutte il fallait même l’espace d’un instant faire une trêve. Impossible !!! Il n’avait pas perdu tant d’homme pour en arrivé là, l’univers peut bien disparaître il ne s’y résoudrait jamais. En attendant il faisait route pour combattre une flotte de Réplicateur, il pourrait se défouler un peu…
L’intercom sonna au moment où il allait écraser un cafard vert de Ryloth sorti d’entre les plaques de plastacier. (La bestiole se sauva deux fois plus vite). Le capitaine Sabrice apparu sur le petit écran : Commandant, nous sommes en approche de la flotte de Archange Exarque notre objectif, le rebelle Mace Windu est déjà là et demande à vous parler.
Arioch : Très bien, j’arrive sur la passerelle. Capitaine dites aux nettoyeurs Quarren de passer dans ma cabine, je viens de voir un cafard vert de Ryloth. S’en est assez de ces vermines.
Cpt Sabrice : Bien commandant.

Quelques minutes plus tard, Arioch est sur la passerelle : Sabrice, passez moi ce Mace Windu.
Mace Windu : Bonjour commandant Arioch
Arioch (plus froid qu’un glaçon des pôles de Hoth) : Oui, bonjour…
MW : Commandant, nos gouvernements respectifs nous ont ordonnés de faire une trêve et allier nos efforts contre les Réplicateurs.
A : Oui je sais.
MW : Je vois que cela ne vous fait pas plus plaisir qu’a moi.
A : Non effectivement et je ne sais si mes pilotes pourrons se tenir…
MW : Nous sommes des militaires, Commandant, nous devons obéir quel que soit le grade.
A : Gardez vos leçons pour vous, Commandant. En matière de hiérarchie je crois que vous n’avez rien à nous apprendre, et il est des ordres que je ne saurais respecter.
MW : Pas de trêve donc.
A : Je prends le temps de la réflexion, contactez moi dans 1h. Capitaine Sabrice, fin de transmission.
L’image de Mace Windu disparue, un large sourire de dessina sur le visage de Arioch qui dit : Capitaine Sabrice faite décoller toutes les escadrilles…
CS : Objectif Commandant ?
A : Les rebelles bien sure.
CS : Mais commandant les ordres de l’Empereur.
Tous les yeux de la passerelle allaient de Sabrice à Arioch en se demandant quelle serait la réaction de ce dernier.
A (les yeux exorbités de colère) : Ce son Mes ordres !!!! Oseriez vous les discuter ????
CS : Mais l’Empe (le regard noir d’Arioch coupa nette l’objection de Sabrice.)
A : Nous régleront ça plus tard en attendant ouvrez un canal sur les escadrilles, IMMEDIATEMENT !!!!!!!
Sabrice résigné obtempéra.
Arioch commandant de l’Hydargos aux escadrons : Messieurs vous attaquez les rebelles et pas de pitiés détruisez tous, anéantissez leurs flottes marchez leurs sur le corps…. Décollage immédiat. Terminé.

Les escadrilles s’élancèrent comme une nuée, elles emplirent l’espace et en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire attaquèrent les rebelles. Ceux-ci surpris n’eurent que peu de réaction. Plusieurs escadrilles décollèrent mais ne firent pas le poids face aux 20 escadrilles de Arioch. Les pilotes, comme porter par la haine d’Arioch, détruisaient tous ce qui bouge. Pas un pilote rebelle n’en réchappa ; ceux qui s’étaient éjectés furent abandonnés dans l’espace contre toutes les lois de la guerre.
Arioch contemplait le spectacle par écrans interposés avec un sourire qui en disait long et quand le vaisseau de commandement rebelle explosa il se mit à rire comme un dément…
Son hilarité passée il s’adressa à Sabrice : Sabrice au rapport, quels sont les dégâts ?
CS : Les escadrilles envoies leurs rapport… 30 chasseurs détruits, 10 endommagés rentrés aux hangars. Les pilotes sont euphoriques, commandant.
A : Dites leur de se porter sur Archange Exarque qui n’a pas encore réagi.
CS : bien commandant. Aux chefs d’escadrille : Portez le feu sur le réplicateur.

Le balai reprit sur l’écran de la passerelle, les pilotes galvanisés par leur combat précédent attaquaient le réplicateur avec la même rage. L’adversaire qui n’avait pas réagi lors de l’engagement contre les rebelles trop heureux de voir les habitants de cette galaxie s’entredéchirer se défendait comme un lion à présent.
Les navettes Delat JV 7 explosaient néanmoins les unes après les autres… tous comme les chasseurs d’Arioch.
Le réplicateur fini par rappeler ces vaisseaux. Le fracas des armes retombé sur la passerelle, Sabrice rompt le silence : L’engagement est rompu commandant, nos dégâts sont plus importants …. 500 chasseurs hors de combats, le bouclier de l’Hydargos à bien résisté, seule le pont 5 à subit quelques avaries. Les pertes sont plus lourdes du coté d’Archange Exarque. La victoire est totale, félicitation, Commandant
A : Bien très bien, rappelez les escadrilles.

Arioch allait quitter la passerelle puis hésitant il se retourne et dit : Vous voyez Sabrice, une leçon de politique pour vous : on désobéit d’un coté et on remplit les objectifs de l’autres. Se maintenir au pouvoir est à ce prix, l’abnégation envers une cause même toujours à la défaite, voyez les rebelles. Après 10 ans passés auprès de moi je pensais que vous aviez au moins appris cela… Dommage je vous aimais bien. Capitaine en second Ryle.
Ryle : oui, Commandant.
A : Relevez de ces fonctions Sabrice et envoyez le sur Zoltar nettoyer la fosse de Carloc mon rancor favoris…Vous êtes Capitaine en premier maintenant, et préparez un rapport expliquant que Mace Windu a été détruit par Archange Exarque, histoire de nous couvrir. Nous revendiquerons notre victoire plus tard…Quand les choses seront redevenues normales.

Arioch quitta la passerelle sans même voir la résignation et l’abattement de son second qui accepta sa peine sans résister.


Arioch le 2005-03-04 12:39:57



Surprise alcooliser

Tous les officiers étaient à la cafétéria pour fêter leur précédente victoire en deuxième ceinture.

[Officiers] (cantonade de bourrés) Wouais! ON NA GAGNE' LES DOIGTS DANS LE C…

[Soldat] hIc¤ bo vous viniez pas ma amirale?

[Syrus] Non! ce n’est pas une bonne raison pour faire la fête et se pavaner comme des guignols

[Soldat] mais naaan! D’habitude on fait que??
Zut je découle, attendez-moi!! Amiral

[Syrus] non-soldat, attendez une minute, et vous pourrez festoyer encore plus et vous serez promus Capitaine en second!

[Soldat] Oooh si vous le prenez comme ça

Le soldat et l’amiral s’écartent des autres pour aller positionner la flotte

[Soldat] Nous somme près mon Amiral, j’attends vos ordre

[Syrus] bien, lancez l’attaque!

[Soldat] Bien mon amiral, nous avons réussi encore!

[Syrus] placer vous en première ceinture et vous pourrez aller festoyer de nouveau!

Le lendemain, au réveil de tous les officiers

[Officiers] OUAHH (bâillement) voua j’ai une de ces geules de bois, tiens! Une planète?

[Capitaine] Aie! ma tête??? Quesque! SOLD…

[Syrus] Silence!! On ne dérange pas son supérieur « soldat »

[Ex Capitaine] Mais amiral pourquoi!!

[Syrus] elle est belle la planète vu d’ici, non?…



Syrus le 2005-03-04 11:03:11



C'est quoi donc?

Au vu de la situation plus que délicate où se trouvait la flotte Morituri, les hommes de kristofball avaient reçu l'autorisation de faire une grande fête (une chouille comme on dit dans les milieux à la mode de Coruscant) et de s'enivrer à mort afin d'oublier le péril dans lequel ils se trouvaient. Visiblement, l'Amiral Kristofball avait montré l'exemple à ses soldats et les cheveux lui poussaient à l'intérieur du crâne... D'où une mauvaise humeur certaine...

- Amiral! Amiral!
- Humf... Oui quoi?
- Nous venons de recevoir un message urgent!
- Ben, arrêtez de crier et donner le moi.
L'Amiral prit le message, commença à lire et devint tout pâle... puis verdit...
- Beuarghhh!!!!!
- Amiral, je... vous... vous sentez bien?
- Couci couça.... Ca doit être le corned beef qui était périmé...
- Pouvez-vous me lire le message pendant que je me débarbouille?
- Toutafait, Amiral :
'La flotte d'anthony a ete detruite prends sa place en premiere ceinture vite'
- C'est signé de Comte.
-Le chanteur? Paolo Comte? Je comprends rien...
- Heuuuu... non, l'Amiral Comte, Amiral.
- Ahhhh oui... Humf! Ben allez-y, dites à la flotte de se mettre en branlebas de combat...
- Ben, c'est à dire que...
- Quoi?
- Une flotte impériale à déja pris la place pendant que vous... cuviez...
- Espece d'ecthoplasme! Bachibouzouk! Moule à gauffre!
Tu es mon second, c'était à toi de prendre les choses en main pendant mon incontinence!!!
- Capitaine! Mettez cet homme aux fers!
- Chuis dans le camp des gentils, mais faut pas m'embeter moi. Non mais!
- Bon lancer l'ordre d'attaquer toutes les flottes impériales en première ceinture... On n'a plus qu'à prier...
- Capitaine, amenez-moi une vodka glacée, s'il vous plait!

kristofball1 le 2005-03-04 09:53:55



Attaque subie :(

Il est l'heure de dormir pour l'amiral, qui sous la menace ennemie avait décider de faire une petite sieste.
AZERTY588 alla dans son petit 200m² avec vu sur sa flotte immense. Puis il décida de regarder sur sa console immense un dvd de la nouvelle star qu'il avait enregistrer auparavant.
Il mis son cd dans la console et l'effet miraculeux de la nouvelle star apparu après les meilleures casseroles il commença à fermer les yeux et s'endormit.

-[AZERTY588] Z²z²z²z²z²z²z²z²z²z²z²z² hum ... NA NA NA NA NA NA NA IN THE S ...
-[OFFICIER] Amiral ; amirAAAAALLLLLLLLLLLLLLL deboutttttttttttttttttttttttttt !!!!!!!!!!:@
-[AZERTY588] .... quoi que se passe t-il je devrai te jeter dans l'espace pour cet familiarité :(
-[officier] nous nous sommes fait attaquer pendant votre sieste
-[AZERTY588]et alors ??? ça arrive c pas un ou deux petit rebelle qui vont nous faire mal :D
-[officier]ben si justement on nous a attaquer pendant que les capitaines des vaisseau euhh comment dire ... parlions stratégie ...
-[AZERTY588] de quelle stratégie parliez vous??
-[officier]ben euh c'est que nous faisons une petite belote ...
-[AZERTY588]quoi mais c'est quoi ces conneries mais qui est le crétin qui a organisé ça????????
-[officier] BEN c'est vous amiral vous nous aviez dit lors du recrutement que on avait le droit a un jour par mois de congé et comme vous aviez dit que notre flotte était si puissante, ben on a pensé que nous pouvions organisé le championnat de belote inter-vaisseau.
-[AZERTY588]appelez la base immédiatement et dites leur que pour le recrutement des nouvelles recru on efface le jour de congé et tout de suite !!!!!!!!!!!!!!!!
-[officier]Si c'est comme ça je part.
-[AZERTY588]Si vous faites cela je vous considérerai comme déserteur et vous serez jeter dans l'espace :D
-[officier]pffffffffffffff on peut jamais rien faire ici.
-[AZERTY588]Muhahaha!!! maintenant au travail et vous allez commencez par me dire où en sont les pertes.
-[officier]nous avons perdu un parti de notre effectif
-[AZERTY588]montrez moi les degat.

Alors azerlan l'officier, montra les dégat a AZERTY588. Il le lui montra par le hublot de la chambre de l'amiral .

-[AZERTY588]heu c quoi l a petite tâche là-bas et où sont les vaisseaux???
-[azerlan]ben faut pas avoir le grade d'amiral pour comprendre que c'est le reste de nos vaisseaux.
-[AZERTY588]Je te le repeterai pas cent fois d'arrêtée cette familiarité ou tu passe dans la soute direction l'espace. Et maintenant bouge et va apellez la base il nous faut du renfort.

Donc azerlan alla apellez la base. Il reçu des information qu'il alla rapidement transmettre a AZERTY588. Pendant que azerlan appela la base AZERTY588 décida de regarder la suite de la nouvelle star. Une fois revenu azerlan vit a nouveau son amiral dormir. alors il eu l'idée de surcharger temporairement les câble d'alimentation afin que la console explose et que sous le bruit de l'explosion l'amiral se réveille et surtout que le cd de la nouvelle star explose.

-[AZERTY588]Quoi quoi que s'est-il passé ohhhhhhhhhh non ma belle console explosé. alors il alla fouillé les décombres de la console et il fut heureux que de voir que son idée servait a quelque chose.
-[AZERTY588]ouf heureusement que j'ai enregistrer le dvd sur un cd en titanium grâce a ça il est très solide je vais enfin pouvoir voir la fin de la nouvelle star. Azerlan va me mettre ce id ds la console de la salle de commandement il lui donna le cd.
-[azerlan]oupsssssssss j'ai fait tomber le cd dans le vide ordure maintenant c'est dans l'espace.
-[AZERTY588]hummmmmmmmmmmmmmmmmmmmmm hummmmmmmmmmm ouf ça va mieux quel son les infos de la base :):(:):(:):(:)
-[azerlan]Ils ont réussi a produire les vaisseau qu'il nous faisait mes ça prendra un moment avant d'arriver
-[AZERTY588]Sa te dirait un petit counter strike??
-[azerlan]oui chef :)

Les heures passerrent et l'amiral gagnait partie en partie. Azerlan commençait à avoir des signes de fatigue, mais l'amiral avait trouvé la sont moyen de vengeance. cela avait durée 10 HEURES. Le lendemain la livraison Était arrivé azerlan eu un moment de repos enfin.
Puis la vie repris son cour normal sur la flotte ( combat, coup de pied a azerlan et ainsi de suite).


AZERTY588 le 2005-03-04 06:14:58



la tarte au groseille

[Soldat] Nous somme en position att??? Sa ne va pas mon capitaine?

[Capitaine] No..! UN..! J’ai trop manger de tarte au groseille

[Soldat] Voulez que j’appelle l’équipe médicale?

[Capitaine] No… je vais aller au toi..!

L’amirale passant par la pour voir les nouvelles…

[Capitaine] Mon Amirale (en le saluent et en courant)

[Syrus] ???, Soldat

[Soldat] Oui?

[Syrus] Qu’arrive t’il au Capitaine?

[Soldat] Une indigestion

[Syrus] Ah? Bon faite moi votre rapport

[Soldat] Nous nous apprêtions à detuire la flotte du rebelle kekel mon amirale!

[Syrus] et qu'attenter vous?

[Soldat] les ordres du capitaine

[Syrus] Je vais prendre la relève soldat,
Tous est près?

[Soldat] Oui les bombardiers son près et opérationnelle!

[Syrus] Des bombardiers? ! Soite, qu’avons-nous en face?

[Soldat] Selon nos espion rien a priori

[Syrus] Mais vous ête con, LANCER L’ATTAQUE TOUS DE SUITE!!

[Soldat] A VOS ORDRE!!

5 min plus tard, le nuage de fumée mélanger au débris se dissipe…

[Syrus] Alors?

[Soldat] attaque réussie sans occune perte mon amiral!

[Syrus] bien!? Mais… quesque c’est que cette odeur soldat?

[Soldat] occune idée amirale

[Capitaine] veuillez m’excuser amirale, mais je croie que c’est moi qui dégage cette atmosphère…

[Syrus] OOH merde, allez-vous en et nettoyer votre futal capitaine il na même plus sa couleur originelle!…





Syrus le 2005-03-03 22:55:05



Cuicui en renfort

[John DOEUF] : Amiral cuicui !!! Sieur Aldo essaye de rentrer en contact avec nous .
[cuicui] : Bien vite , passez le moi .

………………………Début de transmission ……………………….

[Aldo] : Cuicui , toi qui fut jadis mon padawan , toi qui est fidèle et utile a la rébellion , aujourd’hui , j’ai besoin de toi !
[cuicui] : Oui maître , mais comme vous me l’avez demandé , je défend mon puit de force avec ferveur , de plus , il est assiégé par une vingtaine d’impérial !
[Aldo] :Il suffit , ne m’appelle plus maître , tu es aujourd’hui un noble jedi digne de ce nom , et tu fait tes premier pas pour devenir un maître jedi .Y’a-t-il des jedi déjantés pour le protéger ?
[cuicui] : Oui , Sgt kakubiman , et élixir sont en premier rang .
[Aldo] : Sgt kakubiman est un maître jedi , tu n’as pas grand-chose a craindre avec un telle personne qui te protège , et Elixyr est un chevalier jedi confirmé .
[cuicui] : Oui , vous avez raison .
[Aldo] : Donc voila , je fait appel a toi car je suis en danger !
[cuicui] : Vous maître ! Euh pardon , vous amiral !
[Aldo] : Oui , mes jours sont comptés , et pas seulement les miens , Comte , Scarto , Linka , fitz et bien d’autre amiraux rebelles encore sont en danger .
[cuicui] : qu’es ce que je peux faire ? Vous etes beaucoup plus puissant que moi .
[Aldo] : Voila , je t’explique la situation , j’avais entendu parler d’un immense trésor résident sur une planète au nom de Halla , je m’y suis précipité pour pas que le trésor tombe au main de l’ennemi , mais voila , les rebelles tenaient la situation bien en main lorsque d’innombrables flottes de réplicateurs sont venus nous entourer .
[cuicui] : Des réplicateurs ? Je n’ai jamais entendu parler de ces créatures .
[Aldo] : Ce sont des créatures qui ont une force infinis !!! Elles risquent de rompre l’équilibre de la force et de détruire toute notre galaxie ! Il est probable que le commandant Malo est le secret pour détruire ces créatures horribles , mais ils a été emprisonné sur la planète Halla , cette planète est au main des réplicateurs , mais contrairement au flottes qui avoisinent les 2 000 000 000 de puissance , la planète ne contient que du terrestre , et elle est prenable .Je sais que ta capicité avec les unités terrestres est immense , c’est pour quoi je fait appel a toi .
Je pourrai te donné des coordonnées de sortie d’hyper espace , mais une fois labas , tu ne pourra plus repartir !
[Cuicui] : Pour vous , pour les jedi déjantés , au nom de la rebellion et de la galaxie toute entière , j’arrive pour combatre avec mes unités terrestres ! Quels sotn les coordonnées de sortie d’hyper espace ?

[Aldo donne les coordonnées de sortie d’hyper espace ]

J’arrive tout de suite !


C’est ainsi q ue le vaillant amiral cuicui parti a la chasse au réplicateur , et ce au nom de toute le galaxie


cuicui72 le 2005-03-03 21:57:23



Fantômes du passé

-Ainsi après la « drôle de guerre », voici l’infamie suprême, le pacte germano-soviétique !
Les officiers de la flotte Enola, réunis dans la salle de commandement, se regardaient tous l’air interloqué. Voilà que l’amiral était reparti dans unes de ses fameuses tirades bourrées de citations soi-disant historiques (après tout personne n’avait jamais entendu parler de cette foutue planète, Sol III ; pire, elle ne figurait même pas dans les bases de données rebelles ou impériales).
-[Vice-amiral Alkaar] Qu’entendez-vous par « drôle de guerre », amiral ?
-C’est un épisode assez fameux de la deuxième guerre mondiale qui eut lieu sur la planète Sol III, il y a bien longtemps…
-[Alkaar] Mais enfin amiral, cette planète n’existe dans aucune base de données, j’ai personnellement vérifié ce point à plusieurs reprises !
-[Sigil] Et pourtant, Alkaar, elle existe…
-[Alkaar] Mais comment…
-[Sigil] J’en viens amiral, donc voyez-vous, je suis bien placé pour le savoir !
Cette fois les officiers n’avaient plus l’air interloqués mais franchement ahuris. Depuis toutes ces années de guerre contre L’Empire, l’amiral Sigil les avaient habitués à biens des excentricités mais c’était bien la première fois que l’amiral révélait l’origine de sa lubie (Quel crédit apporter toutefois à ces paroles ?). Il s’était jusqu’à présent contenté de vagues allusions. Le silence se prolongea. En vérité, aucun des officiers n’osait le rompre car tous savait que la situation devait être terriblement grave pour que leur chef leur fasse ces révélations…
-[Sigil] Donc, messieurs, la « drôle de guerre » fut une phase d’un conflit majeur de Sol III pendant laquelle, après avoir amasser à leurs frontières des armées considérables et s’être déclarés la guerre, deux factions ont patiemment attendu plusieurs mois avant de s’affronter.
-[Commandant Lorkven] Et le pacte gerralo-semiotique, amiral ?
L’éclat de rire général qui suivit eut l’effet salutaire de faire éclater la tension qui régnait dans la salle de commandement. Même Sigil, d’ordinaire assez austère en présence de ses hommes, ne put retenir un léger sourire.
[Sigil] Germano-soviétique, commandant. Dans le même conflit, deux nations, que tout opposaient, ont signé un pacte de non-agression. Ce n’était que pour mieux se préparer à l’affrontement, inéluctable.
[Lorkven] Je crois que je comprends cette référence, amiral.
-[Sigil] Donc vous comprenez ce qu’elle implique : pour l’instant et jusqu’à nouvel ordre, nous avons l’ordre formel de ne plus attaquer aucune flotte impériale en orbite d’Halla. Inutile je pense de préciser la provenance de cette ord…
-Passerelle à Amiral ! Passerelle à Amiral !
-[Sigil] J’espère que vous avez un bon motif pour interrompre de la sorte un réunion d’état-major, Lieutenant Avili !
La qualité de la transmission quantique permit à tous les auditeurs d’entendre clairement le lieutenant Avili déglutir.
-[Avili] Amiral… c'est-à-dire que… les flottes réplicantes…
-[Sigil] Nous connaissons déjà leur existence lieutenant ! Qu’y a-t-il ?
[Avili] Une nouvelle flotte est apparue en 183/178 !
-|Sigil] Et vous osez nous déranger pour si peu ?
-[Avili] C’est que…Je… pense que le mieux est de vous la monter.
-[Sigil] Très bien, lieutenant, visuel !
Dans l’hologramme qui avait surgi au milieu de la pièce apparaissait une réplique du Fat Boy et de toute la flotte Enola apparaissait. Une réplique incomplète, à laquelle il manquait des éléments, des couleurs, des vaisseaux et des parties de vaisseaux, monstrueuse parce qu’impossible…
-[Sigil] Et bien messieurs, avez-vous déjà entendu parler de vaisseau fantôme ?



Sigil le 2005-03-03 21:06:54



Mon vaisseau, mon double et moi

Toute cette diplomatie de l’ombre commençait à m’inquiéter. Même s’il était vrai que les méthodes de Rastapopoulos avaient leurs avantages, elles avaient aussi leur revers. Depuis que je m’étais lancé dans le noyautage de mon entourage, j’avais l’impression d’y consacrer tout mon temps.

Il était temps de repartir sur les fondamentaux. Comme nous le disait notre sergent instructeur à l’académie de la Marine Impériale :

-« On a le droit de se perdre mais il ne faut jamais oublier les basiques ! »

Décidément il avait toujours raison !
Mais comment me sortir de cette spirale infernale ?
Je tournais en rond dans ma cabine à la recherche d’une solution satisfaisante, me permettant de continuer à avoir de l’information en source directe et me permettant également de remplir pleinement mes fonctions d’Amiral impérial. C’est alors qu’il me revint en mémoire une pub qui passait sur holovision d’une société de clonage, ClonoramaÔ, qui proposait de vous offrir du temps libre en vous « multipliant ».
C’était vraiment une solution intéressante, qui me convenait parfaitement. Mais comment me faire cloner sans éveiller les soupçons de mon entourage ????
Décidément, rien n’était facile aujourd’hui !

Entrant sur la passerelle, j’appelais à moi le Capitaine Men’Akad.

-« Capitaine, je vous confie les commandes du Pacific princess »

-« A vos ordres Amiral »

-« Je dois aller faire une tournée d’inspection dans nos usines de Dogon III, cela fait déjà trois fois que je repousse l’échéance, je ne peux plus y couper. Je serais donc absent quelques temps. »

Je voyais bien l’air interloqué de mes officiers. Aussi continuais-je un peu plus durement.

-« De toutes façon, Capitaine, il est temps pour vous de faire vos preuves et de travailler sans filet. Voila une excellente occasion de mériter la confiance que je vous ai faites en vous nommant officier en second. Messieurs, je vous confie la suite des opérations, rompez !»

Je quittais aussitôt la passerelle pour couper court à tout questionnement. Le temps de prendre mon paquetage, je me dirigeais ma navette vers Dogon III et ClonoramaÔ société de clonage personnel.

Mon retour sur le Pacific Princess se fit alors que ma flotte se faisait attaquer par un rebelle. Cette diversion me fut bien utile pour permettre à mon clone de pénétrer dans ma cabine sans que personne ne le remarque.
Après avoir expédié les affaires courantes, le plus rapidement possible, je me précipitais vers ma cabine pour tester mon clone. La société ClonoramaÔ avait vraiment fait du bon travail. C’était ma copie conforme, ils m’avaient même garantie que ma mère ne pourrait pas faire la différence entre nous deux. Cette affirmation n’était pas difficile à faire dans mon cas. Je doutais que ma mère puisse me reconnaître même tout seul, elle passait tellement de temps à boire du Lum qu’elle n’avait même pas remarqué ma naissance.
J’étais vraiment bluffé par le résultat de l’opération, j’avais vraiment l’impression de me regarder dans un miroir. Je tâtais du doigt le visage de mon clone quand mon holocom sécurisé se mis à vibrer. Je n’hésitais qu’une seconde puis ne pouvant résister, je donnais l’ordre à mon clone de répondre à la communication.

Le visage du commandant Galadar apparut.

-« Galadar, qu’est-ce que tu m’veux ? »

La conversation partait mal, les réactions et les répliques de mon clone étaient très loin de mes attitudes habituelles. Même si je désapprouvais ses manières et son langage, je ne pouvais pas m’empêcher de rire en voyant la tête de Galadar se décomposer au fur et à mesure que mon clone l’envoyait vertement sur les roses. Au bout d’un moment, n’en pouvant plus je coupais l’holocom et éclatais de rire. Il faudrait de nombreux réglages avant que ce clone soit vraiment utilisable.

En attendant ce qui me faisait moins rire, c’était la proposition de Galadar. Quel esprit malade pouvait imaginer, ne serait-ce qu’un instant, conclure un pacte avec celle qui nous avait trahis sans vergogne. Il est vrai que le commandant Galadar avait été recruté personnellement par Eléana lorsqu’elle officiait encore dans l’escadron BlackHole. Mais justement, je pensais que cela ferait de lui le plus farouche adversaire de cette traîtresse.

Quoi qu’il en soit, il fallait faire quelque chose. Agir pour désamorcer cette entreprise. Il avait l’air sérieux en proposant cette alliance….
Je me remis aussitôt devant ma console holocom et après avoir inspiré un bon coup je me mis en communication avec le Bandit Queen.

-« Bonjour amiral MClulu »

Egale à elle-même, Eléana me regardait tranquillement, impassible comme à son habitude.

-« Eléana, toujours la même ! Vous ne Manquez vraiment pas d’air ! Vous pensiez vraiment pouvoir rentrer dans les bonnes grâces de l’Empire en participant à nos côtés aux actions contre la planète Halla. Il faut vraiment être crédule comme le commandant Galadar pour imaginer une seule seconde que vous joueriez franc jeu avec nous. Sachez, que jamais je n’oublierais ce que vous avez fait subir à l’Empire et qu’aussi longtemps que je vivrais je n’aurais de cesse que de vous poursuivre pour laver l’honneur bafoué de l’Escadron BlackHole. »

Eléana esquissa un léger sourire, pris un verre et me salua avec, dans une attitude de défi.

-« Vous me paraissait bien énervé, amiral MClulu. Il est amusant de voir que vous avez des envolées lyriques dans la colère. Vous en devenez presque poète. »

-« Vous ne respectez vraiment rien ! Je ne comprends pas comment vous avez pu faire partie de la Marine Impériale autant d’année. »

-« Que voulez vous Amiral, cela doit tenir à mon charme et à mon savoir vivre. D’ailleurs en parlant de savoir vivre, comment se comporte votre double ? »

J’étais tétanisé, comment était-elle au courant ? Qui avait bien pu vendre la mèche ? Alors que je me posais ces questions, je pouvais la voir se délecter de mon trouble. Ne pouvant plus tenir, je coupais brusquement la communication. Décidément, elle était vraiment machiavélique. Elle arrivait toujours à tourner la situation à son avantage.
L’holocom se remis à sonner. Ha ! Elle voulait jouer avec moi et bien moi aussi j'allais jouer !

-« Eléana, vous n’êtes vraiment qu’un ramassis de….. »

Les mots s’étranglèrent dans ma gorge, je voyais devant moi le seigneur Vador ainsi que tous les membres de l’escadron BlackHole. Je mis rapidement un genou à terre et bredouillais une excuse qu’il balaya d’un revers de la main.

-« Messieurs, aux vues de l’évolution des événements sur la planète Halla, vous avez pour consigne de ne plus attaquer les flottes rebelles. Nos objectifs sont désormais les réplicateurs. Il faut à tout prix prendre cette satanée planète. Messieurs les yeux de l’empire sont rivés sur vous, ne me décevez pas »

La communication fut coupée aussitôt. Je n’avais vraiment pas de chance en ce moment, alors que j’essayais d’entrer dans les bonnes grâces de l’empereur, voila que je m’humiliais publiquement devant Lord Vador. Et pour couronner le tout, nous devions laisser les flottes rebelles tranquilles. Cette spirale de malchance devait finir.


mclulu le 2005-03-03 16:47:05



trois victoires ?! ah, je me disais bien...

Le commandant Fitz attendait toujours la réponse de Comte. Sa flotte était prête, il n'attendait plus que le signal de début... qui ne venait pas... ça avait toujours l'avantage de lui laisser le temps de s'exercer au contrôle de sa force...
Il reçut une communication directe du commandant.

/Comte/ Commandant Fitz, tout est prêt de notre côté, et vous ?
/Fitz/ Oui, je suis prêt, le temps de m'éloigner de mon centre de production pour pouvoir passer en hyper-espace, et je suis à vous. { ... }
/Fitz/ C'est bon.
/Comte/ La place est libre, vous pouvez venir.

Le Vengeur passa en hyper-espace, aussiôt suivi par la flotte au grand complet. La sortie de l'hyper-espace se passa sans soucis, l'emplacement était parfait.
/Fitz/ Très bien, nous sommes arrivés, parez la flotte au combat, la cible est celle prévue : la flotte de l'impérial Dut. Mouvement !

La Vengeresse se déploya de toute sa puissance, et encercla la flotte de Dut. Bien que ses vaisseaux soient plus évolués que ceux de la vengeresse, Fitz savait qu'il avait l'avantage : le nombre, la maniabilité, et l'initiative de l'attaque. Les vaisseaux se lancèrent sur les Supers destroyers stellaires de Dut avec rage sitôt la flotte ennemie encerclée ; les SDS, bien que très supérieurs en puissance, pêchés par manoeuvrabilité face à la flotte de Fitz. Les lourds dégats qu'ils infligeaient quand ils touchaient étaient compensés par le fait qu'ils étaient bien moins nombreux, et qu'ils n'avait visiblement pas de système de visée très performant... Les vaisseaux de Fitz revinrent à la fin d'un combat violent, dans lequel les pertes ennemies furent les plus lourdes. Les renforts devaient même être déjà prêts...

Le commandant félicita son équipage, puis partit se reposer, son entraînement le fatiguant décidément beaucoup...

Il fut réveillé quand une alerte sonna. La flotte de Galadar avait attaqué la Vengeresse, et le combat faisait rage quand il arriva au poste de commandement. Les vaisseaux de Galadar étaient en mauvaise posture ; les pilotes de la Vengeresse avaient réussit à se glisser au beau milieu des vaisseaux de Galadar, si bien que ses engins se tiraient dessus mutuellement en essayant de toucher les combattants rebels... Le combat dura jusqu'a ce que les pertes de Galadar l'empèchent de poursuivre ; ses vaisseaux se retirèrent tant bien que mal du guépier dans lequel ils s'étaient retrouvés.

Deux victoires en si peu de temps, c'était inhabituel, et inespéré... le moral des forces de Fitz était au beau fixe grâce à cette prise d'avantage.

Personne ne pensait qu'Adriac ne viendrait pas se jeter sur les vaisseaux de la Vengeresse... Mais là... ses SDS arrivèrent, et la flotte de Fitz n'eut que le temps de se déployait en catastrophe, ce qui ne fut pas si mal que ça ; motivé par les carnages fait dans les débuts du combat, les vaisseaux d'Adriac tentèrent une manoeuvre qui tourna au désastre quand les pilotes de la flotte fitzéenne reprirent la méthode employée contre Galadar : se jetant au milieu des SDS, ils se servaient de leur redoutable puissance de feu pour faire des dommages au blindage, et profiter des brèches pour anéantir les monstrueux vaisseaux les plus gravement touchés. La méthode fit des merveilles : malgré la très grande supériorité de la flotte impériale, c'est celle-ci qui subit les plus lourdes pertes, contre toute attente. Le commandant Fitz contacta tout de même le centre de procution le plus proche ( enfin, le moins loin ) pour recevoir le plus vite possible des vaisseaux frais, car les combats laminaient doucement sa flotte...

Il venait de finir son entraînement avec la capitaine Kallae quand il arriva au poste de commandement. Les renforts venaient d'arriver, et la flotte était donc au complet. Excellent, plus rien ne les empêchait d'attaquer la flotte de Galadar qui avait fait l'erreur de l'attaquer précédemment. Mais tout le monde fait des erreurs... La flotte se déploya, mais Fitz compris son erreur quand il vit celle de Galadar se déployer en réponse... Ce n'était plus les mêmes vaisseaux, il venait de recevoir des renforts récents, et l'avantage n'était donc plus du tout du même côté. ET en effet, il était évident que les fraîches troupes de Galadar étaient cette fois plus aptes au combat que celle de Fitz. La flotte rebelle subies de lourdes pertes, et se replia tant bien que mal, mais plus mal que bien tout de même... Et les mauvaises nouvelles n'avaient pas fini d'arriver...

/Kallae/ Commandant, message venant directement de Mon Mothma...
/Fitz/ ...? Que dit-elle ?
/Kallae/ Étant donnée la situation catastrophique ici, on a fait la trève avec les impériaux ; elle aurait négocié directement avec Palpatine lui-même...
/Fitz/ En même temps, on est vraiment dans un sacré bourbier... Bon, ok, alors replis, et contactez les centres de prod pour avoir des renforts le plus vite possible... je le sens mal là.......... Qu'est-ce que c'est ? On dirait la flotte du commandant Sigil, mais c'est étrange... Il y a quelque chose qui cloche... Nom de Dieu !! Ce sont des réplicateurs ! Préparez l'arrivée des renforts, on doit se débarasser d'eux le plus vite possible ! pas question de se laisser encercler plus ! S'ils se mettent à envoyer des contingents de combat, on est pas sortis de l'auberge ! On est déjà coincé ici à cause de leur rempart... Pas question de se laisser bouffer par eux ! Lancez l'assaut dès que les renforts arriveront !
/Kallae/ Bien Fitz, on s'en occupe, si vous voulez vous reposez.
/Fitz/ Merci kallae.

Le message fut envoyé aux centres de productions, et la réponses parvint assez rapidement sous forme de renforts frais et neufs.
/Roffle/ Doit-on faire prévenir le commandant ?
/Kallae/ Non, laissez-le se reposer ; ceux qui forment les pilotes ont été formés par le commandant lui-même, ils savent ce qu'ils ont à faire ; il a besoin de repos, je prends l'assaut en main, ça ne sert à rien de le réveillez pour si peu... surtout que nous n'avons pas encore assez de renforts pour mener un véritable assaut... tout juste une exploration...Le combat fut en effet un beau carnage, mais le but était atteint : ils savaient ce qu'ils avaient en face d'eux. Il ne restait qu'à voir avec les autres commandants présents ce qu'ils savaient de ces flottes sorties plus ou moins de nulle part...

fitz le 2005-03-03 15:38:32



HRP: note de l'animateur...

Bon si vous avez bien lu vous avez compris qu'il n'est plus question de s'amuser à frapper l'ennemi juré mais au contraire de s'acharner sur les 4 nouveaux clones qui viennent d'apparaitre (c'est cadeau pour occuper)

- donc n'envoyez plus de rapport de combat, à partir d'aujourd'hui 14h je n'en tiens plus compte

- et bonne chance pour ses nouveaux clones

Eléana le 2005-03-03 13:53:39



Trêve à Halla

Quelque part en plein milieu de nul part, Le Bandit Queen est prêt. Depuis quelques jours les Usines de Aayla ont commencé à produire un maximum de chasseur-droides. Et d’ici quelques heures ils passeront à l’attaque. En 48h les contrebandiers avait réduit la force à néant dans 2 zones de la galaxie. Une troisième serait peut être bientôt vidé de toute énergie. Les chasseurs droides était la clé de l’opération.

Cependant Eléana n’en oubliait pas néanmoins le Commandant Malo coincé sur Halla depuis 24heures. Elle avait vu son chef d’œuvre l’Epsilon, un Super Destroyer de nouvelle génération explosé devant ses yeux. Mais elle avait senti que Malo s’en était sorti et avait atteint l’objectif qu’elle lui avait montré, mais il était prisonnier, et comme les réplicateurs empêchaient les flottes de sortir et de rentrer dans la zone, elle ne pouvait se porter à son secours.

Un message fut alors intercepté grâce à ses relais droides espions dissimulé dans les palais de Hoth et de Coruscant. Le même message fut donc retranscrit deux fois. Mom Mothma souhaitait parler à l’Empereur.

- Monsieur Palpatine
- Je vous écoute madame
- Je sais que vous êtes au courant de la situation sur Halla.
- Oui cela devient préoccupant, mes meilleurs éléments emprisonnés par ses …. Comment les ont-ils appelés au fait…. (vieillissant L’Empereur avait des trous de mémoire…..)
- Les réplicateurs
- Oui c’est cela, et pourquoi souhaitez vous m’en parler.
- Et bien je crois que notre monde ne survivra pas si il continue à proliférer, je vous demande donc de faire une trêve le temps d’anéantir ensemble cette menace.
- Cela me semble judicieux répondit Palpatine mais ne comptez pas profiter de la situation pour vous emparer impunément de cette planète et y découvrir ces secrets.
- Ordre est déjà donné à mes amiraux d’essayer d’éviter d’attaquer vos hommes.
- Je ferai donc de même, mais au moindre faux pas ils riposteront
- Qu’il en soit ainsi

Et la conversation s’interrompit.

Entre temps de nouveaux clones étaient apparu. Quand allaient-ils s’arrêter de proliférer….. Eléana se le demandait encore et craignait que sur la planète on ne trouve que le chaos….










Eléana le 2005-03-03 13:50:40



Les noghris contre-attaquent!

« COMMANDANT SUR LA PASSERELLE, SOLDATS, À VOS RANGS FIXES ! »

Des centaines de talons se rejoignirent dans un « CLAC ! » aussi sonore que simultané.

La commandante Darth Kath, comme à son habitude, s’imposait par sa présence sur la zone d’appontage de son croiseur amiral « Soleil Levant ». Son attitude en impressionnait plus d’un et plus aucun membre de son staff n’osait penser que son statut de femme la rendait moins efficace. Pendant longtemps, elle avait été le major premier fusilier de la flotte Bandit Queen d’Eléana pendant 10 ans. Elle avait commandée les troupes de l’amirale sur toutes les planètes, tous les terrains imaginables et toutes le situations les plus terribles possibles. Et puis un jour, le surdimensionnement de la flotte d’Eléana avait obligé à « débarquer » ses troupes sur une flotte à part… Darth Kath en avait pris le commandement… Elle n’était pas considérée comme un officier de la Spatiale…Non. On la voyait plus souvent comme un « Dragon » qui vous transpercé d’un seul coup d’œil. Plus d’un sous-marinier avait appris à coups de lattes à respecter cette femme-soldat qui menait ses hommes d’une main de fer dans un gant de synthé-acier. Sa flotte se constituait principalement de Bombardier Tie pour le soutient terrestre et leur escorte de chasseurs. Pendant ce temps, ses milliers d’hommes et de femmes se préparaient à se battre contre les troupes de réplicateurs qui tenaient Halla.

Tout en marchant dans la coupée, elle pensait à ce que Feyd Rautha lui avait dit : il fallait que la planète tombe sous leur contrôle au plus tard dans 24 heures… Aussi Darth ne traînait pas. La flotte Feydekins tentait de protéger son travail de débarquement. Cela faisait déjà deux fois qu’elle posait ses forces sur la planète et repousser l’adversaire. Mais la crainte des contre-offensives de très forte puissance l’empêchait de se maintenir sur une tête de pont solide. De plus, la présence de centaines de milliers de soldats rebelles n’assurait pas son maintient sur zone. Ses chasseurs d’escortes étaient continuellement harceler par les forces rebelles. Ses bombardiers ne pouvaient soutenir ses forces au sol. Les pertes étaient importantes. Elles avoisinaient déjà 210000 morts ou blessés. Heureusement, les pertes en face étaient plus nombreuses encore…

Arrivée dans son central opérationnel où elle dirigeait les troupes, elle lança un salut simple mais courtois aux officiers de son état-major. Mais cette apparence qu’elle se donnait d’assurance avait du mal à dissiper la peur qui la tenaillait au ventre… Non pas une envie de fraise ou une envie de vomir peu seyante … Non… Ce qu’elle craignait, c’est le rapport que lui avaient transmis les officiers de la spatiale de l’Escadron. Dut avait clairement identifié des vaisseaux impériaux et rebelles qui assiégeaient toutes les troupes rebelles et impériales de la zone… Mais ces vaisseaux étaient des répliques des leurs… Aussi, elle se demandait si elle ne verrait pas bientôt certains de ses anciens officiers et hommes de troupes, disparus au combat, se levaient contre elle sur la planète Halla et affronter ses hommes… Elle connaît leur professionnalisme. Certes, derrière le moment de stupeur que suivrait la découverte « d’amis répliqués » devenus des soldats ennemis, ses troupes sauraient se ressaisir pour éviter la défaite. Mais les pertes seraient d’autant plus lourdes…

« Commandant ? Ici la passerelle !
- Passerelle, le commandant vous écoute (dit-elle après avoir appuyer sur la touche de réception).
- Le commandant Feyd Rautha souhaite vous parler.
- Très bien, (indiquant d’un geste à ses officiers de se retirer et dès que le dernier fut sorti, elle reprit :) vous pouvez lancer la communication lieutenant. »

L’image vacilla un instant passant du symbole du marteau d’azur au visage sombre du noghri. Darth ne discernait pas les traits durs de son chef. Elle discerna ses dents longues et effilée comme des crocs lorsqu’il commença à parler :

« Bonsoir commandant Kassssssss (il n’avait jamais réussi à enlever ce sifflement lorsqu’il prononçait le nom de son commandant terrestre). J’espère que vos opérations se déroulent correctement.
- Bonsoir commandant Rautha. Oui tout se passe selon le déroulement prévu. Les rebelles ont réussi entre 2 et 3 frappes. Les forces des réplicateurs baissent régulièrement. Nous pouvons espérer finir les opérations terrestres dans les temps.
- Très bien… Cela se présente sous de bons augures. Toutefois, comme vous le savez, nous craignions que les forces répliquantes reprennent un second souffle quand ils auront fini de « répliquer » nos forces. Il faudra que nous prenions garde. Enfin, je ne vous appel par pour ça. Le commandant Galadar a pris contact avec votre ancienne amirale. Je ne vous retracerai pas l’ensemble de la conversation mais une chose est sûre. L’officier en second d’Eléana, le commandant Malo, a disparu sur la planète Halla. Et il est fort possible qu’avant sa disparition, il ait mit la main sur les fameuses reliques, voir peut-être d’importantes informations sur nos ennemis. Aussi, je voudrais que vous mettiez en alerte les équipes spéciales, les équipes noghris pour tentaient de mettre la main sur lui. Et en douceur. Faites en sortes que nous les « récupérerions » avant les rebelles.
- Très bien Commandant. Vous supposez qu’ainsi, Malo sera ravi de nous donner les informations contre sa « libération » ? Bon, très bien. Je mets les équipes Noghris en alerte.
- Merci Darth. Je compte sur vous. »

Le logo du marteau remplaça le visage de Feyd sur l’écran. La mention « fin de communication clignotait ». Et Darth lâcha un soupir…




Darth Kath le 2005-03-03 12:29:41



des progrès, mais va falloir y repasser...

Le commandant Fitz passait dernièrement beaucoup de temps en compagnie de la capitaine Kallae, dans ses appartements privés. Les rumeurs courraient bon train à bord du Vengeur, mais personne ne savait vraiment de quoi il retournait... Le fait est qu'aucune communication ne pouvait entrer dans les appartements du commandant, tous les systèmes de communication étaitent désactivés...
Le messager qui venait de frapper à la porte se demandait s'il n'allait pas refrapper quand le commandant lui dit de l'intérieur d'entrer. Il ouvrit la porte, entra, remarqua que le commandant et la capitaine était assis face à face, sur des chaises, sans rien entre eux... il transmit la mauvaise nouvelle.

/coursier/ Commandant, la flotte de l'impérial Adriac est en train de se déployer, il va sans doute nous attaquer...
/Fitz/ Oui, ça n'est pas grave, sa flotte est toujours composé de ses Supers Destroyers Stellaires ?
/coursier/ là est le problème, comandant, oui.
/Fitz/ Au contraire, c'est bon, n'ayez pas peur ; je vais quand même donnez des ordres si vous y tenez, mais ça ne sera pas nécessaire, les pilotes savent ce qu'ils ont à faire.

Le commandant se leva de sa chaise et approcha de son bureau, alluma le système de communication interne du Vengeur, et lança quelques succins ordres de combat aux officiers présents au poste de comandement. Les ordres furent rapidement transmis à la flotte, qui était prête à accueillir l'ennemi.

/Fitz/ Voilà, au moins on est sûr de l'issue...
/coursier/ Bien commandant, je m'en vais donc.
/Fitz/ Merci..... Donc Kallae, ou en étions-nous ?
/Kallae/ Qu'ai dans la main droite ?
/Fitz/ ..........Votre barette à cheveu rouge.
{ la capitaine sourit, tendit sa main en l'ouvrant, laissant apparaître une barette de couleur bordeau }
/Kallae/ Vous n'êtes pas passez si loin que ça, vous maîtrisez pratiquement votre don...
/Fitz/ Moui ; mais c'est pas encore ça quand même... la force se manifeste vraiment d'une drôle de façon chez moi ; enfin, pour quelqu'un de bizarre, c'est normal, non ?
/Kallae/ Vous êtes sûr qu'il s'agit de la force ? c'est tout de même étrange...
/Fitz/ Une des personnes avec qui j'ai fait l'école d'officiers était doué de la force, et il la maîtrisait très bien lui... Bref,je l'ai contacté récemment pour lui demander, et il m'a confirmait que j'étais en effet réceptif à la force... même si je n'en avais pas conscience, et que même lui m'a confirmé qu'elle restait étange...
/Kallae/ mais comment se fait-il que maintenant vous y soyez assez sensible pour l'utiliser, alors qu'elle est restée en sommeil si longtemps ?
/Fitz/ La seule hypothèse que j'ai est la planète Rinala...
/Kallae/ { elle sourcilla, mais resta muette }
/Fitz/ C'est notre quartier général, et elle est asez proche d'un puit de force... Je pense que c'est ce dernier qui a éveillé mes prédispositions... Mais mon don reste ératique, malgré l'entraînement, alors que je devrais avoir un meilleur contrôle que ça, je pense...
/Kallae/ ça ne fait pas si longtemps que ça que nous vous entraînons, et je crois me rappeler que la formation de jedi peut prendre des années...
/Fitz/ Oui, tout dépend du talent de la personne en fait... Si on ajoute que la force se manifeste de façon étrange chez moi... ça peut sembler noraml que j'ai du mal...
/Kallae/ Vous semblez fatigué, je vais vous laissez récupéré, et je reviendrais plsu tard.
/Fitz/ Oui, très bien ; je vais tout de même venir voir l'évolution de la situation autour d'Halla.

Le commandant fit donc route vers le poste de commandement, et remarqua que l'assaut arrivait à son terme : la flotte d'Adriac se retirait, après avoir subie de plus lourdes pertes que la vengeresse.
/Fitz/ Voilà, ce que je disais ! { le commandant prit connaissance des flottes les plus proches } je pense qu'on peut lancer l'assaut contre la flotte de Darth Kath ; je sais que le commandant Gribouille doit s'en occuper, mais je sais aussi que l'on devrait avoir le temps de frapper et de se retirer avant que lui-même soit prêt... lancer les ordres pour que la flotte se déploit et attaque cette cible.
/Roffle/ Bien commandant { le sergent, pour avoir essayer de s'opposer à un ordre 'idiot', avait pris du galon, et était désormais sergent chef ; il ne mettrais d'ailleurs sans doute plus jamais la paorle de son commandant en question }
L'assaut lancé contre Darth Kath eut l'effet escompté.
/Fitz/ Très bien, ça semble bien parti, avec l'affaiblissement imposé par nos soins en ce moment, le commandant gribouille devrait pouvoir l'achever...
{ peu avant la fin du combat, une communication arriva directement au commandant }
/Gribouille/ Mais à qui sont ces cr**ins de vaisseaux qui nous empêchent de nous lancer contre Darth Kath ?!
/Fitz/ Ce sont ceux de ma flotte, mon ami ; je ne pensais pas que vous seriez de retour si tôt, et avoir le temps de me retirer. Mais mes vaisseaux sont sur le retour, et vous allez bientôt pouvoir prendre la place.
/Gribouille/ ...merci...

{ quelques minutes après la fin du retour des vaisseaux contre Darth... }
/Kallae/ Fitz ! Nous sommes attaqués par la flotte de l'impérial Babylone ! C'est un carnage, la moitié des vaisseaux ne sont pas disponibles à cause de l'assaut que l'on a lancé contre Darth Kath !!
/Fitz/ %$¤*µ !! On a pas le choix, on va être obligé de se retirer, on a aucune chance, il est bien trop puissant, on se retire ! Lancez le minimum de force dans la bataille, je veux sauver les vies des pilotes ! Lancez le replis du Vengeur, on rejoint le QG ! On reviendra quand on aura des renforts ! Éxécution !

Le Vengeur passa en mode sur-furtif, et se retira même à travers le mur de réplicateurs, tant son camouflage était efficace, et ses pilotes experts...
Pendant que les restes de la vengeresse se faisaient massacrer sans pitié par la flotte de Babylone...

fitz le 2005-03-03 12:19:36



Un marché qui peux tout faire basculer...

Autour de la planète Halla, des dizaines de flottes se battaient les une les autres, tentant de s’échapper du piège tendu par les réplicateurs.

Deux possibilités étaient envisageables hormis celle de mourir. La première étant de forcer le passage en tentant de détruire une flotte répliquante (très difficile au vu de leur puissance) la seconde possibilité étant de prendre la planète Halla d’assaut. Malheureusement il est impossible d’envisager un débarquement de troupe tant que la zone spatiale entourant la planète n’est pas sous contrôle. C'est-à-dire débarrasser la zone entourant la planète Halla des rebelles et de la flotte de Malo.

Au cours d’une réunion mouvementée la seconde solution fût adoptée, ceci laissant présager une lutte sans merci avec les rebelles. Il fallait penser à une stratégie et au plus vite.

- [Galadar] J’ai besoin d’entrer en contact avec Eléana.

- [Officier de transmission] Elle a encodé ses communications, impossible de prendre contact sans utiliser le canal libre, c'est-à-dire que n’importe qui pourrait capter la communication.

- [Galadar] Je sais ce que cela signifie ! Bien Je reviens dans 15 minutes.

D’un pas rapide, le commandant Galadar partit s’installer dans sa cabine afin d’entrer en communication avec son agent infiltré : Ghost.

- [Ghost] Mon Seigneur, ça bouge pas mal n’est ce pas ces temps ci…

- [Galadar] j’ai besoin de vous pour ouvrir un canal de communication entre Eléana, Malo et moi. Est-ce possible ?

- [Ghost] Pour Eléana, pas de problème. Pour Malo… Il vient de se crasher sur Halla, depuis plus de nouvelle. Il y a quelque chose de très puissant sur cette planète ! Méfiez vous.

- [Galadar] Bien, je vais discuter avec Eléana.


Galadar interrompit la conversation et s’en alla vers sa salle de communication privée. Avec ces histoires d’espions, on n’était jamais trop sûr…

Quelques minutes après qu’il se soit installé, le système s’enclencha et le visage éberlué d’Eléana apparut.

- [Eléana] (ne laissant paraître que peut d’émotion) Galadar, quel plaisir de vous revoir, cela fait un moment. Vous êtes monté en grade il me semble ?

- [Galadar] Chère Eléana, quel plaisir de vous voir, toujours aussi charmante. Vos lekkus frétillent de curiosité à mon égard on dirait…

- [Eleana] J’avoue être assez curieuse de la façon dont vous m’avez contacté, et encore plus curieuse d’entendre ce que vous avez à me dire.

- [Galadar] Et bien voilà, nous sommes tous dans la même galère, coincés par les réplicateurs. Et avant qu’il nous tombe dessus il faut réussir à prendre Halla.

- [Eléana] Je sais tout cela.

- [Galadar] Voilà, je suis au courant pour Malo. Mais connaissant l’homme qu’il est je suis persuadé qu’il est vivant et peut être même qu’il détiens une solution contre les réplicateurs. Malheureusement nous perdons trop de temps à combattre les rebelles. La situation s’enlise, comme à Hoth. Et d’ici que l’un des camps prenne l’avantage nous serons tous morts. Et évidement un accord avec les rebelles semble inconcevable, aucun des deux camps ne cédera l’avantage d’être le premier sur Halla.

- [Eléana] Je commence à deviner où vous voulez en venir et cela me fait peur.

- [Galadar] En effet, je vous propose de rompre votre impartialité. Votre appui fera pencher la balance de notre côté. En échange je négocierai votre pardon auprès des Blackholes et peut être même de l’Empereur. De plus Malo sera libéré et traité en allié. Entre aidons nous contre ces réplicateurs !

- [Eléana] Votre proposition mérite réflexion. Je vous recontacterai.

Le visage d’Eléana disparu. Galadar tentait un coup de poker mais l’urgence de la situation l’exigeait ! Le conflit s’embourbait et l’ancienne affiliation d’Eléana avec les Blackholes était une brèche dans laquelle Galadar s’infiltrait.

- [Galadar] Contactez Feyd. J’ai un rapport et des pourparlers à entamer avec lui.

Il avait toujours tenu Eléana en grande estime cela l’aiderait. Le plus difficile serait d’accéder au pardon auprès de l’Empereur.

- [Galadar] Contactez l’amiral Mc Lulu.

- [Officier de Communication] La connexion est établie mon Seigneur.

- [Mc Lulu] Galadar, qu’est que tu m’veux ?

- [Galadar] Heureux de vous voir. Je vais aller droit au but. Je suis en plein pourparlers avec Eléana afin que…

- [Mc Lulu] Quoi ??? Cette chienne ? elle ne mérite que la mort ! Et encore dans d’atroces souffrances. Je lui ferai bouffer ses Lekkus !

- [Galadar] Hum, ce n’est pas exactement ce que je recherche. Certaine de mes sources m’ont affirmées qu’il se trouve sur votre vaisseaux une personne ayant une certaine influence auprès de l’Empire. J’ai besoin de votre aide pour faire basculer Eléana de notre côté en échange de sa rédemption. Et…

- [Mc Lulu] Vous déraillez ou quoi ???? D’abord je n’ai aucun contact ! Je suis plutôt mal vu au palais de l’Empereur ! Et puis vous voulez redorer le blason de cette traîtresse bleue ? ça va pas la tête ??? Allez vous faire voir !

La communication fut rompue par Mc Lulu. Il faudrait à Galadar d’autres contacts pour se faire entendre de l’Empereur. Peut importe. L’entrée dans le conflit d’Eléana semblait la seule solution pour terminer ce conflit rapidement. Galadar mettrai tous les moyens en œuvre pour accéder aux éventuelles revendications d’Eléana.


galadar le 2005-03-03 09:27:06



Evolution

La situation autour de la planète Halla avait grandement évolue en peu de temps.

Peu de temps auparavant, une sorte de routine c’était installé, les alentours de la planète ressemblaient plus à une décharge qu’à l’espace, les débris semblaient formé un véritable nuage d’astéroïde malgré leur utilisation par les réplicateurs, les déplacements étaient très hasardeux et mêlés au différentes radiations inexpliqués, tout était devenu extrêmement compliqué, les pilotes étaient toujours sur la brèche, car même en spationnement les débris traversaient les formations de flotte causant par là même des dommages.

Les alentours de la planète Halla étaient en permanence éclairer de soleil artificiel résultant des combats acharnés que se livraient rebelles, impériaux, contrebandier et réplicateurs. Les instants de répits semblaient être une expression ayant disparut du vocabulaire, les assauts succédant aux assauts. Toutes les flottes en présence se regardaient comme des chiens de faïence, près à se sauter à la gorge aux moindres signes de faiblesse. Les communications difficiles dans cette zones saturaient pourtant tout les détecteurs et les services de chiffre s’en donnaient à cœurs joie, n’ayant malheureusement pas le temps de tenter de décoder les cryptages ennemi ayant beaucoup trop de travail avec les simples communications entre rebelles.

Tous les services étaient surchargés de travail assurant plus que leur quart, car le travail ne manquait pour personne, entre les services de détection, de transmission, de logistique, de réparation, de tactique en fait tout les hommes avaient atteint un degré de fatigue rarement égalé, les nouvelles recrut arrivant par flotte entière ne chômaient pas, mis immédiatement dans le bain et très vites usées comme des mouchoirs.

Les centres de recrutement sur les planètes usines faisaient un travail remarquable, même les centres de production étaient ratissés pour enrôler toute les personnes susceptibles de convenir au service. Les recruteurs avaient dues modifier leurs critères de sélections et tous ou presque étaient maintenant susceptible d’être engagé. Un édit de notre dirigeant proclama même que les femmes étaient aptes à s’enrôler dans la marine. Chose exceptionnelle et largement révélateur de la situation de pénurie actuel dans laquelle nous nous trouvions.

Les capacités énergétiques quand à elle, avait rarement étés à des niveaux aussi critique, de vieux générateurs avaient été rappelés des stocks de destruction et remis en services avec des bouts de fils de fer. Les scientifiques réclamaient à corps et à crie des fonds pour effectuer de nouvelle recherche et trouver des améliorations pour les générateurs et ainsi remonter notre capacité de production mais tout les crédits étaient entièrement attribués à l’effort de guerre, il faut dire aussi que le duc de l’énergie avait par un temps eu des relations amicales avec la baronne, femme du ministre de l’économie ce qui n’avait pas trop étés du goût de ce dernier.

La situation intérieure bien que catastrophique tenait plus ou moins bien la route mais ces luttes intestines freinaient considérablement l’effort de guerre et la puissance de la flotte Bioposis IV. Qui malheureusement en aurait largement besoin face aux colosses impériaux.

Mais cette situation durait déjà depuis quelques temps et devenait maintenant une routine.

Dans le quardant de la planète Halla, les choses se dégradèrent à partir moment ou l’avant dernière flotte des réplicateurs fut anéantie, en effet quelques heures après un appel sur l’holonet de l’amiral linka fit résonné toutes les alarmes dans les quartiers du Comte amiral :

-« Amiral ! De drôles d’événements se produisent regardez l’espace qui nous entoure »

Aussitôt, le Comte amiral se précipita sur la passerelle et avant même que ces techniciens de détection puisse l’en avertir le branle bat de combat fut déclenché dans le vaisseau amiral, immédiatement suivit par la « Reed alerte » dans toutes les unités de la flotte Bioposis IV. En effet des flottes de vaisseaux réplicateurs (le nom ne nous fut communiqué que plus tard) apparurent un peu partout. L’anxiété était à son comble, le nombres de vaisseaux composants ces unités étaient phénoménale un combat aurait été un vrai suicide contre seulement dix pour cent d’une de ces formations.
Des détections radar apparaissaient de partout, la carte stratégique n’étant plus a jour d’une seconde sur l’autre. Plusieurs hommes craquèrent, des cries résonnaient sur toutes les fréquence de la flottes, des prières faisaient même leurs apparitions, tous nous étions transit de peur comme figé, une attaque à ce moments nous aurait surpris sans défense et balayé sans aucun effort. Heureusement pour nous les autres belligérants étaient dans le même état d’esprit et personne ne profita de l’occasion.

La flotte aurait pu bouger a ce moment là et fuir mais faire le moindre mouvement ou lancer le moindre ordre était très loin de toutes pensées. Petit à petit un schéma commença a se dessiner, les flottes réplicateurs étaient en train de nous encercler, mais nous l’avons compris bien trop tard et étions déjà piège, pris en étaux entre des réplicateurs, des impériaux et des rebelles. Aucun mouvement n’était plus possible, la seul issue restait le combat et les flottes impériales qui semblaient il y quelques minutes si gigantesque paraissaient maintenant des cibles faciles.
Une ceinture de réplicateurs piégeait tous les combattants de la planète Halla, venu pour des chimères finalement. Le piège était referme.

Une fois toute les issues bouchées par les réplicateurs et quelques heures d’attentes a surveiller leurs faits et gestes, l’inaction eu raison de la crainte des hommes et le niveau d’alerte fut redescendu, toujours élevé cependant mais plus au maximum. Le personnel qui n’était pas de quart retournât dans ses quartiers ou bien aux différents mess mais les nerfs toujours tendus très peu trouvèrent le repos gagné par l’anxiété.

A 0500, heure de bord, et changement de quart, la disparition de X2 fut détecté, une place pour une flotte était disponible en orbite de la planète Halla, la flotte Bioposis IV encerclé ne pouvait s’y rendre et aucun rebelle n’était présent sur tout les canaux de transmission, les radiations devaient être en pic et nous empêchait de donner un avantage à la rébellion en lui offrant une place suplèmentaire pour ceinturer la planète.

La torpeur, dans laquelle les flottes rebelles et impériales avaient été plonge s’estompa très rapidement et les combats entre ennemie de toujours se déclenchèrent de plus belle. Mais coincé comme elles l’étaient les choix pour combattre étaient assez réduit. Notre puissance bien que faible nous permis d’achever tel des vautours les flottes impériales ayant le plus souffert des combats, un combat contre une flotte intacte restant pour nous du suicide. Les attaques succédèrent aux attaques et maintenant seul le commandant Malo en orbite basse empêchait les deux clans à débarquer sur la planète.

Un nouveau rebondissement eu lieu lorsque qu’une sorte de rayon jaillit de la planète Halla pour annihilé la flotte du commandant Malo. La planète était libre d’accès, les rebelles alors très présents à ce moment profitèrent de l’occasion et récupérèrent la place ou les débris du commandant Malo fumaient encore.

Les différentes observation en orbite révélèrent une puissance faramineuse sur la planète bien supérieur à ce quelle étaient quelques heures au paravents encore. Apres une réunion au sommet réunissant la grande majorité des rebelles présents une action fut décidé et l’Amiral Aldo toujours en tête, lança la première vague d’assaut à basse altitude plus dans une optique de repérage que de conquête. Ces premiers résultats faisaient état d’aucune unité spacial et d’un bon nombre de combattant terrestre ou ce qui semblait en être, deux types bien distaints avait été identifie.
Malheureusement, et peu être encore du a leur enthousiasme, les rebelles étaient venu pour conquérir une planète, mais aucun et oui aucun n’avait pensé à embarquer la moindre unité terrestres pour débarquer sur la planète, les combats ayant été si dur que toutes les formations terrestres avaient reçu des cours accélérés pour tenir lieu d’équipage de vaisseau. Les impériaux plus pose avaient eu certainement prévu cette éventualité d’ailleurs la flotte de l’amiral Darth Kath nouvellement arrive semblait avoir des formes bien curieuse, de plus ample investigation devrait être mené sur ce point.
Pour palier à leur manque d’organisation, les rebelles envoyèrent une fois de plus des messages cryptés à tous les rebelles dans le but de recruter des troupes terrestres ou des fonds suffisant pour embaucher des mercenaires. Bien que la situation galactique étaient très en défaveur de la rébellion, la planète Hoth étant bien mal en point cerne par d’innombrables flottes impériales une solution fut trouve et le premier assaut vers Halla gagné.


Comte le 2005-03-02 23:29:22



Une Journée Banal!

[Capitaine] (chant)
Cette une belle ajourner, ou nous somme encercler, ainsi la vie galactique! ?
SOLDAT!!!

[Soldat] Oui mon capitaine?

[Capitaine] Quelle sont les rapports d’état?

[Soldat] Aucun mon capitaine

[Capitaine] Vous vous foutez de moi Soldat?

[Soldat] Non mon capitaine, je ne me permettrais pas un tel manque d’insubordination envers vous et l’amiral Syrus!

[Capitaine] Alors a qui sont toutes c’est flottes qui nous encercle en plus de nous gêner dans notre mission!

[Ordinateur de bord] …Transmission contre-bandière intercepter…
…Analyse…
…Décodage…
…Lecture…

Ici le commandant Malo zzz zzz, Ma flotte à été zzz zzz détruite lors de mon expédition sur la planète halla, j’ai besoin zzz zzz de secours dans les plus bref délais, les rebelles ainsi que les impères son sur le point de me zzz zzz capturer, et la race de la planète , « les replicateurs », control tous zzz zzz l’orbite de la planète et tous ce qui si trouve, il faut que vous m’aidiez ou si***

…Fin de transmission…

[Capitaine] Hum… très intéressant!

[Soldat] Quoi donc mon capitaine?

[Capitaine] Si nous pouvions faire déguerpir toutes la menace rebelles pressente, nous pourrions pe être faire prisonnier Malo, nous pourrions pe être avoir une chance de sortir de ce merdier?
Soldat!

[Soldat] Oui

[Capitaine] Qu’est devenu la flotte contre-bandière d’exploration et leur vaisseau mère?

[Soldat] Le vaisseau mère a été détruit inexplicablement, quant à la flotte elle c’est poser sur la planète ainsi que c’est occupant

[Capitaine] Faite une recherche du commandant Malo et fait un rapport état à nos allier!

[Soldat] Oui mon capitaine!

[Capitaine] Je vous laisse le commandement, ne fait rien inextremiste sans m’en avoir avertis, je dois referez des informations et de la situations actuelle à l’amiral Syrus!

[Soldat] A vos ordre!
[Capitaine] Toc, toc, toc

[Syrus] Oui!

[Capitaine] Amira?! Que faite vous en caleçons et en uniforme?!

[Syrus] Je contemple mais décoration! Pourquoi capitaine, cela vous gêne t’il pour me parler?

[Capitaine] NON non mon amiral, sais inhabituelle, je suis la pour vous faire mon rapport sur la situations actuelle:
(gêner de voir l’amiral en sous-vêtement, il le fais attendre)

[Syrus] ALORS capitaine! J’attends votre rapport!!

[Capitaine] OUI! Pardonner moi amiral, le voici…








Syrus le 2005-03-02 22:34:50



HRP : que faire maintenant

HRP : les inscriptions contiennent peut-être la solution pour vous débarrasser des Réplicateurs, il vous faudra donc dans un premier temps prendre la planète et libérer Malo, mais surtout trouver un moyen de le faire parler. C’est un costaud il ne parlera pas si facilement…, mais pourrait s’avérer coopératif suite à un accord égalitaire. N’oubliez pas que vous êtes prisonnier et donc que sans lui vous resterez coincé à vie avec les réplicateurs… quel bonheur… . Soyez imaginatif et sensé et vous serez récompensé soyez vicieux et pas sympa et vous resterez là….lol

Eléana le 2005-03-02 16:13:51



une solution pour détruire des réplicateurs ? ? ?

Malo, bien que brillant Officier sorti tout droit de l’Académie de Coruscant et récompensé de nombreuses fois par son Amirale pour sa bravoure et son aptitude à gérer au mieux des situations délicates, se trouvait aujourd’hui dans une position délicate.

L’Epsilon, le dernier Super Destroyer sorti des usines d’Aayla était mal en point. En effet il avait subit de nombreuses attaques de la part des flottes présentes pour récupérer les soit disant reliques. Malheureusement pour tous ceux qui étaient coincé aujourd’hui par les réplicateurs ces reliques n’étaient que des chimères.


Il n’y avait en effet sur cette planète que les réplicateurs en question et ceux ci étaient décidés à se battre pour ne pas se faire envahir. Le premier message qu’il avait envoyé à Eléana avait sûrement du être intercepté et modifier grâce au champ électromagnétique afin d’attirer le plus de monde dans ce piège. Les réplicateurs se nourrissaient de l’énergie des autres ils leur fallait donc du métal à dévorer pour se reproduire et ils avaient par ce biais saisi l’occasion d’attirer de nombreuses proies potentielles.

Heureusement Eléana avait su ne pas entrer dans le piège et attendait à quelques parsecs d'ici en sécurité. Elle était prévenu du danger et avait pu analyser la situation à froid. Son dernier ordre était de renvoyer une navette sur la planète. Une sonde envoyé plus tôt avait repéré avant que son émission soit perturbé un objet de forme circulaire et une sorte de temple. C’était une piste à suivre.

Malo avait donc décidé d’aller se rendre sur place au péril de sa vie.

- Lieutenant
- Oui commandant Malo
- Je vous confie l’Epsilon pendant mon absence qui j’espère sera la plus courte possible.
- A vos ordres commandant

Ils partirent donc à bord d’une navette Lambda afin de ne pas se faire repérer par les réplicateurs. Le voyage fut de courte durée, mais à peine l’équipe d’exploration s’était-elle posé sur Halla que un rayon d’énergie partait de la planète se dirigeant vers l’Epsilon.

Un bruit assourdissant se fit alors entendre……………………

Et il ne resta après le choc que quelques débris de l’Epsilon qui se dispersèrent dans l’atmosphère. Les explorateurs venaient d’éviter de justesse la mort mais malheureusement ils n’avaient plus aucun moyen de s’échapper. La navette qu’ils avaient pris n’avait pas de fonction d’hyperespace. Ils étaient coincés sur cette planète et entourés d’ennemis.

Ils décidèrent cependant de sortir de la navette et après avoir effectué un petit rituel en mémoire de leurs amis disparus et envoyer un message d’appel au secours qui, sans appareil de pointe fut lancé à travers la galaxie avec un très faible espoir, les explorateurs décidèrent de se rendre directement à l'endroit ou les sondes envoyés par le Bandit Queen avait découvert ce mystérieux objet cylindrique.

Alors qu’ils marchaient sur le sol de la planète ils se rendirent compte qu’il était vivant et constitué de multiples petites araignées métalliques, la base des réplicateurs.



Après quelques heures de marche ils arrivèrent sur le seul endroit épargné de la planète le temple pyramidal et l’anneau métallique. Celui ci était un grand anneau circulaire, d’approximativement 20 pieds de diamètre, il était constitué d’un élément inconnu de quartz métal appelé Naquadah. La conception de cet anneau incorpore deux boucles, un morceau externe stationnaire, et une boucle intérieure tournante, gravée avec 39 symboles. Similaire à une serrure à combinaison. Mais pour l’instant Malo ne voyait dans cet anneau qu’un objet décoratif. A l’intérieur de ce qui ressemblait à un temple il trouverait peut être une issue de secours.




Ils rentrèrent alors dans le temple et traversèrent un long couloir. Au bout de couloir une porte entrouverte d’ou l’on pouvait entendre une étrange mélodie qui en ce lieu paraissait irréelle…

Derrière cette porte ils découvrirent de nombreuses inscriptions qui leur semblaient à cet instant incompréhensible. Toutefois grâce aux droides de protocole qu’ils avaient ils ne tarderaient pas à en comprendre la signification. Malheureusement ils en aurait bien le temps car c’est au moment ou Malo touchait les inscriptions pour en apprécier la beauté qu’une porte se ferma derrière eux et les rendit prisonnier du temple. Ils allaient vraiment devoir attendre leur sauveur….


Eléana le 2005-03-02 16:07:06



l'indomtable est en cage

L’amiral Aldo dormait tranquillement quand tout a coup :

[officier] : Amiraaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaal !

[Aldo] : gniAAAAAAAAAA ( bâillement ) , quoi ?

[officier] : plein de flottes contrebandières nous entoure !!! Nous ne pouvons plus partir !

[Aldo] : Ah ? montrez moi donc le rapport .( l’officier donne la rapport Aldo ) Hum , ou est le problème ? Ce ne sont que des flottes pittoresques que l’on va pulvériser sans aucun problème , 2 000 000 de puissance , c’est rien du tout .

[officier] : Euh mon amiral , si je peux me permettre , regardez un peu mieux les chiffres .

[Aldo] : Quoi ! 2 milliards de puissance en moyenne ! Mais c’est impossible !

[officier] : Moi-même je ne comprend pas mon amiral .

[Aldo] : Mais comment allons nous sortir d’ici ! Un passage en force est t’il envisageable , je parle de passer entre les flottes ennemies .

[officier] : Hélas , je craint que non mon amiral .

[Aldo] : comment se porte DJE ? comte ?Sigil ? Scarto ? et les autre amiraux rebelles ?

[officier] : Il se porte tous comme hier mon Amiral .

[Aldo] : Hum ces flottes ne seraient la que pour nous bloquer le passage ? Il doit vraiment y avoir des truques bizarre sur cette planète , eheh raison de plus pour tous casser !Pouvons nous attaquez des imper ?

[officier] : Oui mon Amiral , nous pouvons attaquez Adriac , batllwak , Arioch et Syrus .

[Aldo] : parfait , on ne va pas s’ennuyer , bon je crois que batllwak en a déjà assez eut , lancez une attaque sur Adriac et Arioch !

[officier] : Bien , je donne l’ordre de lancer les attaques .

Quelques minute après , les vaisseaux d’Aldo revenaient victorieux .

[Aldo] : Ahahahahah , on va bien s’amuser finalement , pauvre imper , ils sont enfermer avec un lion dans un cage .


Aldo le 2005-03-02 15:36:32



le rideau vert

Batllwack alla écrire la situation dans son carnet de bord…
………………………………………………………………
Aujourd’hui le 2 mars,

Le réveille sonne sept heures, la nuit avait était courte… Un sergent m’appelle pour le rapport habituel des compositions rebelles trouvées cette nuit ! En regardant par le hublot, mon cœur commença à battre à vive allure. Un joli spectacle s’ouvrait devant mes yeux, une dizaine de flottes contrebandières encerclées les flottes rebelles et impériales…
Les flottes des contrebandiers dépassaient un milliard de puissance ! Je n’avais jamais vu sa ma vie. Elles étaient brillantes, au aurait dit des porcelaines incassables …
………………………………………………………………..

Soudain, Batllwack reçu un message provenant de sa femme…

Cela faisait une semaine que Batllwack avait quitté sa planète en laissant sa femme s’occuper de la direction de « Demer ». Batllwack commençait à avoir la nostalgie de sa femme et de ses petites habitudes…

Sa femme racontait les nouvelles sur Demer : l’hiver commençait à devenir un souvenir lointain. Les fleurs commençaient à bourgeonner, les animaux se baladaient dans la forêt.
Les enfants sortaient pour s’amuser ! Tout le monde attendait le retour de Batllwack…

Claire : les affaires se porte merveilleusement bien, les compte son rendu en temps et e heure au service des impôts de coruscant. Les femmes s’occupent des champs, la moisson va être très bonne… je l’espère !
Nous attendons votre retour avec impatience, une surprise vous attends…

Quand Batllwack eut fini de lire cette lettre, il avait les larmes aux yeux ! Sa femme savait très bien qu’après une semaine de combat acharné, le moral du commandant était faible !une petite lettre faisait beaucoup de bien…

Batllwack voulait lui répondre en lui expliquant la situation de la bataille, mais les nouvelles n’étaient pas bonne du tous ! En effet comme d’autres officier rebelle et impérial on puent le remarqué, un rideau vert c’était lever autour de halla !

Batllwack ne voulait surtout pas le dire à sa femme qu’il n’était pas sur de rentrer un jour !
Le rideau vert était infranchissable !

Il se posa alors la question : devrons nous s’allier avec les rebelles ??

Batllwack devait réfléchir avec les black hole, pour trouver une solution à se problème qui pourrait nous coûter la vie !

Es que je rentrerais un jour à la maison ?

Cible à porter de tir…Batllwack sauve l’empire !



batllwack le 2005-03-02 12:39:11



Ménage

[Soldat] toc, toc, toc!

[Capitaine] OUI!

[Soldat] Bonjour mon Capitaine! Les ordres de l’amiral Syrus on été suivis à la lettre! La flotte est en position d'attaque comme il a été demandé, les forces spatiales sont prêtes et opérationnelle!

[Capitaine] Bien, je vais prévenir l’amiral.

[Capitaine] toc, toc, toc

[Syrus] Entrer!

[Capitaine] Amiral, vos ordres on été suivie et réalisé à la lettre, nous vous attendons pour la suite.

[Syrus] Parfais, allons à la passerelle de combat

[Syrus] Tous est près, envoyer un rapport d'état à nos alliers!

[Capitaine] Oui mon général!

[Soldat] Nous somme près mon général, nous attendons vos ordres !

[Syrus] LANCER L'ASSAULT!

[Soldat] Oui, amiral !
[Micro] A TOUS LES ESCADRONS, LANCER VOUS A L'ATTAQUE ET NE FAITE PAS DE PRISONNIER!!!

20min plus tard...

[Syrus] Alors Capitaine, qu'est devenue la flotte de mace windu?

[Capitaine] Il n'y a plus de flotte amiral.


Syrus le 2005-03-02 11:48:37



Un avenir incertain


-« Amiral, il faut que je vous parle immédiatement, c’est extrêmement important »
Le Capitaine Men’Akad semblait vraiment angoissée. Il est vrai que j’avais fait souffler le chaud et le froid sur nos relations ces dernier temps. Pourtant, je sentais bien que quelque chose de plus important était en jeu dans sa demande pressante.

-« Suivez moi dans ma cabine, Capitaine. Lieutenant Oura, vous êtes en charge de la passerelle ! »

Sans attendre, la réponse du Lieutenant, je tournais les talons et montrais le chemin de mes quartiers au Capitaine Men’Akad. La suivant tout le long des méandres des coursives du vaisseau amiral, j’eus largement le temps d’apprécier toutes les qualités plastiques du Capitaine. Elle était jolie, bien faîte, elle le savait et savait aussi se mettre en valeur. Mais aujourd’hui, toute la froide assurance que lui donnait sa beauté avait disparu. On aurait dit une petite fille perdue dans le noir. A peine la porte de ma cabine fermée, elle fondit en larme, bafouant ainsi toutes les règles inculquées à l’académie de la Marine Impériale. Réprimant l’envie de la prendre dans mes bras, j’attaquais bille en tête.

-« Et bien, Capitaine, que signifie ce comportement, pour le moins étonnant de la part d’un cadre de la Marine impériale ? »

Cette rebuffade de ma part eut au moins le mérite de la faire se redresser. Un éclat nouveau brillait dans ses yeux. Elle reprenait le dessus.

-« Amiral, je viens de recevoir un message de mon père »

-« Une mauvaise nouvelle dans votre famille Capitaine ? »

-« Non, Amiral vous n’y êtes pas du tout »

-« Heu ? Une bonne nouvelle dans votre famille Capitaine ? »

-« Laissez moi parler Amiral ! »

Son ton et son regard bloquèrent dans ma gorge les mots de reproche que j’allais lui lancer. A la place, je lui fis signe de prendre un siège et de déballer son sac.

-« Comme vous le savez Amiral, mon père siège au grand conseil Impérial aux côtés de l’Empereur ou du Seigneur Vador.
Mon père vient de m’envoyer un message codé en Holo ‘xpress, pour me prévenir qu’une mise en garde à votre encontre avait été prise par le conseil en présence de tous ses membres.
Il me demande de prendre mes distances avec vous pour éviter d’être éclaboussée par les mesures qui vont certainement être prise contre vous. »

Avec son air torturé, elle semblait attendre de moi une réponse forte qui balaierait d’un revers de main les menaces pesant sur moi.

-« Votre père vous a-t-il expliqué les raisons de cette mise en garde ? »

-« Oui Amiral, il semble qu’une personne extérieur ait fournis au conseil des informations particulièrement calomnieuses vous concernant.
Mais, mais …. Excusez moi, Amiral mais vous ne semblez pas avoir peur, ne comprenez vous pas toutes les conséquences qu’impliquent cette mise en garde du conseil ? Vous pourriez être démis de vos fonctions, être condamné à une peine de prison voir à la peine de mort ! »

-« Capitaine, je vais vous faire une confidence. Votre nouvelle est loin d’en être une pour moi. Sachez que ce matin, un informateur bien placé m’a prévenu que Eléana, ex-amiral de l’empire avait donné l’ordre à un de ses agents bien placé sur Coruscant, de lancer une campagne de dénigrement à mon encontre. Je ne pensais pas que ses relations pouvaient taper aussi haut dans la hiérarchie de l’Empire mais cela ne m’en donnera que plus de poids quand l’heure des comptes aura sonné. »

Le Capitaine Men’Akad semblait estomaquée, elle ne savait plus si elle devait se réjouir ou s’inquiéter. Une seule chose était sûre pour elle, l’homme dont elle était secrètement amoureuse n’était pas en danger. J’étais loin de partager sa confiance. Eléana était une adversaire des plus coriaces, contrairement aux rebelles. Elle avait subi avec succès l’entraînement de l’Académie de la Marine Impériale et était sortie major de sa promotion. La bataille allait être rude.
Mon vibreur me signala, un appel en urgence.

-« Si vous avez terminé, vous pouvez disposer Capitaine »

Je vérifiais que la porte était bien fermée, puis j’allumais l’interface holonet sécurisée.

-« Je vous écoute, Lieutenant Tli’Wak »

-« Mes respects, Amiral. Je viens de transmettre une communication entre Eléana et le Commandant Malo. En voila une copie »

Le Lieutenant guettait mes réactions pendant que je visionnais la communication interceptée. Plus j’en voyais, plus je m’énervais. Ainsi, nous étions tombés dans un piège. La planète Halla ne contenait aucune relique mais devait plutôt servir de cimetière pour nous. Je remerciais brièvement le Lieutenant pour son travail et coupais la communication.
Décidément c’était la journée, les tuiles tombaient les unes après les autres ! Il était temps de reprendre la main. Je lançais une holoconférence regroupant tous les commandants des flottes impériales concernées par le problème.
Après avoir exposé clairement les informations que je venais de recevoir, le débat s’installa.

-« attaquons tous ensemble une seule flotte pour pouvoir passer » Proposa le Commandant Galadar

-« et pourquoi ne pas lancer ta flotte en kamikaze pour nous ouvrir le passage » riposta Babylone

-« Et pourquoi ne pas vous taire tous les deux ? » lança l’Amiral Feydekins.

-« Maintenant que les enfants ont montré leur virilité, il est temps de se décider pour une action concertée. Je suis d’avis de suivre l’idée d’Eléana. Quand nous étions encore ensemble c’était un stratège hors pair. Si elle dit que le salut du Commandant Malo passe par la prise de Halla, cela veut dire que le notre passe par la même voie. Donc messieurs, notre nouvelle mission est de prendre la planète Halla au plus vite. »

Le brouhaha qui s’en suivit pouvait s’expliquer principalement par le compliment non dissimulé que l’Amiral Feydekins, commandant de l’ Escadron BlackHole, venait de faire à la traître Eléana.

Je savais que l’Amiral Feydekins venait de faire une erreur et qu’il serait certainement intéressant de conserver cela pour les temps difficiles qui se profilaient devant moi.

En attendant, je me préparais pour une bataille qui s’annonçait comme la plus dure de ma carrière.


mclulu le 2005-03-02 11:15:06



Nouvelle mission

L’aube venait de se lever près de la planète Halla. Galadar avait peu dormi, pas encore habitué à sa nouvelle main. Il s’habilla donc prestement et se dirigea vers la Passerelle.
Les officiers de quart surveillaient leurs écrans de contrôle.

- [Lieutenant Chau] Mon Commandant, les renforts attendus viennent d’arriver, ils prennent position en ce moment même autour du Pandémonium. Avec la flotte de la planète Swamp nous sommes imbattable.

- [Galadar] Chau, mon petit, regardez l’écran vidéo.

- [Chau] M… Mais… la flotte a disparut ! Où sont passés vos vaisseaux ?

- [Galadar] Elle était là pour nous protéger. Je me doutais que Herk ne nous laisserait pas en profiter après l’arrivée de la nouvelle flotte. Tant pis.

- [Officier de Communication] Le QG des Blackholes demande audience Seigneur.

- [Galadar] Bien, je vais en salle d’holocommunication.

Galadar pris place dans le fauteuil de la salle Holo, et enclencha les communicateurs. Le visage de Dut apparut.

- [Dut] Commandant Galadar, heureux de vous voir toujours des nôtres.

- [Galadar] Oui, c’est une chance.

- [Dut] Votre mission sera de nous débarrasser de Scarto. Si vous n’êtes pas encore au courant de la situation, nous sommes entourés de flottes surpuissantes répliquées à partir des débris des vaisseaux détruits. Cependant il serait suicidaire de s’attaquer à ces flottes. Nous mettons donc les bouchées doubles pour prendre la planète Halla. Et pour cela il nous faut nous débarrasser des rebelles. D’où votre mission concernant Scarto.

- [Galadar] Bien ce sera fait.


Il y a quelques temps, Galadar aurait sauté de joie à l’idée de partir au combat, d’abattre l’ennemi à bord du Démonicus. Mais là étrangement, il se sentait vide, froid.
Il donna l’ordre à ses troupes de se déployer et de lancer l’assaut contre la flotte de Scarto. Galadar observait la bataille à partir de la passerelle, à peine intéressé par l’issue du combat. Il se demandait ce qu’étaient réellement ces réplicateurs, mais son esprit partait plus loin, dans le vide sidéral, vers une planète constituée de marécages…

- [Lieutenant Chau] La victoire est acquise Commandant ! Scarto se replis sur ses positions.

- [Galadar] Bien. Ordonnez le repli et préparez le prochain assaut.

La dure défaite de la veille s’était transformée en victoire écrasante. L’avenir de Galadar s’éclairait enfin, ou plutôt faudrait il dire « s’obscurcissait ». Bientôt il lui faudrait retournait sur Swamp, il le savait.


galadar le 2005-03-02 10:59:59



Remettez un couvert svp!

« Pacha ! » Au son de la voix de l’officier tactique, Feyd savait qu’il y avait un problème…
« Oui Cardones…
- Nous avons un message du cordon d’éclaireurs… Apparemment il se passe une chose étrange. Une sorte de purée de pois spatiale vient d’apparaître. Nous avons déjà perdu 15% de nos chasseurs Tie/Rc. Le commandant sur place demande l’autorisation de passer en alerte rouge !
- Oui. Changement d’alerte autorisé. Bon sinon (se tournant vers McKéon, son capitaine de pavillon), qu’en est-il des navettes déployées en récupération d’informations sur les débris des VCDs des réplicateurs sur X2 ?
- Et bien commandant, notre dernière attaque peut orthodoxe à chambouler leur système de défense au point que le vaisseau amiral ennemi s’est crashé sur la planète Halla… Nous n’avons pas pu récupérer des données utilis…. HEIN ?!? »

Au même moment, un immense flash lumineux embrasa l’espace entourant les épaves du X2… Eblouissant tous les membres de l’équipage se trouvant sur la passerelle, il fallut plusieurs minutes avant que Feyd pu retrouver la vue suffisante pour interroger la console de détection et brailler un :

« A TOUS LES OFFICIERS, AUX POSTES DE COMBATS ! »

L’ensemble des points représentant les vaisseaux de secours et récupérateurs de données, ainsi qu’une aile complète de chasseurs déployés en couverture disparurent d’un coup lors de ce flash de lumière bleue.

Enfin remis, les officiers reprenaient leurs activités frénétiques pour interroger les informations qui commençaient seulement à remonter pour comprendre ce qui venait de se produire.

Feyd était perplexe… Et rien n’énerve plus un noghri que de ne pas savoir ce qu’il se passe… Ah si, l’ennui et le manque d’action. Regrettant amèrement de ne pas avoir de rebelles sous la main, Feyd réfléchissait à toute vitesses sur les événements récents.

Pris d’une soudaine intuition, il se jeta sur la console de communication de Webster. Celui-ci, habitué à voir le noghri coupait la viande avec ses griffes, s’écarta aussi vivement qu’il le pu, craignant pour sa vie et son uniforme.

Enclenchant quelques boutons, Feyd se mit aussi rapidement que possible sur la fréquence de communication de l’officier commandant du cordon d’éclaireurs qui entouraient le système d’Halla.

« Vaisseau Sentinelle, ici Marteau d’Azur. Le commandant Rautha à l’officier commandant. Au rapport ! »

N’entendant que des parasites et de la neige sur le réseau Com, le noghri multiplia les appels. Au bout de quelques minutes il fit déployer une grappe de droids sonde Arakyd en avant d’une escadrille de tie/Rc pour essaye de comprendre ce qui se passait dans ce système…

Au bout d’une terrible attente, les rapports remontèrent. On pu retrouver même quelques survivant du cordon de sentinelles. Les rescapés semblaient effrayés par ce qu’il s’était passé. Il faut dire que la plupart s’étaient retrouvés dans le vide spatial avec juste une combinaison antivide comme moyen de survie. Heureusement que les sondes repérèrent les balises de survie des quelques membres encore vivant. Les pertes étaient incroyable, 99.9%. La cause en était inconnue. Aussi, mettant en corrélation ce qui s’était passé sur place (le flash bleu) et le rapport sur zone ainsi que les rares données récupérées sur les flottes de « réplicateurs », Feyd craignait une terrible et nouvelle menace.

« Commandant, le nouveau cordon de sentinelle est déployé. Nous avons des rapports des officiers Arioch, Dut, Mclulu, Galadar, Adriac, Battlwack et Babylon qui viennent de confirmer le déploiement de leurs propres sondes.
- Très bien… Que nous raconte l’officier de reconnaissance ?
- Je le mets en communication pacha. (Après un léger moment de flottement, une voix légèrement parasitée et sur d’elle prit la parole.)
- Commandant, ici « Sentinelle Leader », nous avons rien repéré. Apparemment la brume qui entoure complètement le système commencerait à se disperser. Nous avons lancés les sondes dedans et aucune information n’est revenue jusqu’à maintenant. »

Feyd hésitait à lancer ses hommes dans l’inconnu. Il avait déjà perdu suffisamment de troupes pour aujourd’hui… Se préparant à donner un ordre de repli, il se penchait vers la console quand la voix de « Sentinelle Leader » jaillit, teintée de surprises et de peur !

« Commandant ! La brume vient de retirer et nous voyons émerger des superstructures de croiseurs de guerre Bullwark et des Super Destroyer Stellaire !!! Côte à côte !!! Leurs boucliers sont levés mais les transpondeurs affirment que ce sont les notre ! Je vous envois les relevés.
- réception de données en cours commandant.
- Première estimation Cardones ?
- Et bien commandant, l’officier a tout à fait raison… Il s’agit du « Tête de la mort », SDS se trouvant dans la flotte du Commandant Dut. Le seul problème pacha…
- Oui Cardonessss (En sifflant de colère car lui-même commençait à comprendre)
- Et bien le « Tête de la mort » est un vaisseau détruit hier lors d’une attaque par le commandant Dut sur X6…
- SSSSSSSSSHHHHHHHHH »

Ainsi le mystère était enfin levé… Les flottes qui entouraient le système était des « répliques » des flottes ayant combattues ces derniers jours… Sauf que la réplication avait atteint des sommets… Plusieurs centaines de milliers de vaisseaux étaient apparus et assiégeaient les forces rebelles et impériales coincées autour de Halla. Feyd se souvenait avec horreurs des histoires que l’on racontait sur la guerre des clones… Un frisson le parcourut…

« Donnez l’ordre immédiatement à la capitaine Darth Kath de rejoindre la zone… La place libérée par X2 lui donne un espace de déploiement pour sa flotte de combat. Qu’elle lance le recrutement de troupes terrestres. Nous allons devoir chercher la clé de ce mystère et surtout de notre liberté sur Halla. L’acharnement des réplicateurs cache quelque chose. Il faut absolument que nos troupes prennent la planète. J’espère que les rebelles ne vont pas essayer d’attaquer notre déploiement d’invasion orbitale… Si nous ne nous débarrassons pas rapidement de la garnison terrestre de Halla, nous risquons tous de mourir ici… Eux comme nous. »




feydekins le 2005-03-02 10:23:03



rencontre avec le côté obscure

Galadar était encore dans sa cabine lorsque l’attaque survint. Elle fut aussi rapide que dévastatrice. Le rebelle Anthony était sorti de l’hyper-espace toutes unités déployées, ses pairs lui ayant sûrement transmis la position de la flotte de Galadar, puis Anthony avait déversé la mort sur les vaisseaux de Galadar. Les capitaines Impériaux avaient fait barrage de leurs vaisseaux pour permettre au Pandémonium de fuir, sacrifiant leur vie pour protéger leur officier supérieur. Celui-ci se retrouvé totalement démuni éloigné de la zone de combat. Cependant on avait besoin de lui.

- [Galadar] Bien, le Pandémonium est en état mais je n’ai plus de flotte de combat. Et mes usines n’auront pas le temps de produire de nouveaux vaisseaux avant que la rébellion n’attaque. Il ne me reste qu’une alternative, Herk le magicien.

- [M’flight] Herk ? Qui est-ce ?

- [Galadar] Une personne qui me demandera beaucoup pour me sortir de là ! Mettez le cap sur Swamp.


La planète Swamp bénéficier de l’avantage d’être une planète neutre. Disons plutôt que ni l’Empire ni la Rébellion n’avait trouvé un quelconque intérêt à investir cette planète marécageuse et fétide. C’est pourtant là qu’irait Galadar, car c’est l’endroit qu’avait choisi un maître Jedi Noir pour s’installer.

Il fallut plusieurs heures de marche dans la boue à Galadar pour arriver à la tanière du Sith. Herk attendait assis sur une chaise devant la hutte. Il s’agissait d’un petit être vert, difforme, les oreilles pointues, le visage couvert de pustules…


- [Herk] Depuis fors longtemps je t’attend, Entrer tu peux.

- [Galadar] Et savez vous la raison de ma venue ?

- [Herk] Ton âme tu es venu me vendre ? hin hin.

- [Galadar] Disons plutôt que j’ai besoin d’une flotte puissante pour attaquer les rebelles.

Galadar se cogna la tête contre le bas plafond de la tanière et s’assit sur un banc de la taille d’un tabouret.

- [Herk] Le pouvoir noir je vais te donner, car depuis longtemps cela est écrit, mais le prix tu devra payer.

- [Galadar] Je me doutais que vous ne feriez pas cela gratuitement.

- [Herk] Oui, le dégoût, la peur, la haine je ressens en toi. T’en imprégner tu dois. Tes alliers ils sont.

- [Galadar] Et mes vaisseaux ? Comment allez vous faire ?

- [Herk] Fabriquer des vaisseaux je ne peux. Mais persuader l’univers que tu en as, ça je le peux… hin hin hin. Mais pour cela, ta main tu dois me donner.

- [Galadar] (Tendant sa main droite) Vous allez faire quoi ? Me prendre une goutte de sang ?

Et soudain, Herk trancha d’un coup net la main tendue de Galadar avec un sabre laser apparut dans sa main comme sorti du néant.
Genou au sol, tenant son moignon contre son torse, Galadar retenait un cri. La blessure était nette et cautérisée par la sabre, mais la douleur et la haine le submergeaient.
Herk planta ses ongles dans la chair brûlée de Galadar, puis les enfonça jusqu’au bout de ses doigts. Cette fois ci Galadar ne put réprimer un cri de douleur.

- [Herk] Les graines obscures en toi j’ai planté. Quand l’appel tu entendras, auprès de moi tu reviendras. Repars sur ton vaisseau, et admire ta nouvelle flotte.

Obéissant, Galadar repartit, chancelant à travers les marais, jusqu’au vaisseau de transport qui le ramènerait dans l’espace. En sortant de l’atmosphère putride de Swamp, il put admirer, par le hublot, les milliers de vaisseaux ultra puissants qui stationnaient près du Pandémonium.

- [M’flight] Mon Commandant, ces vaisseaux sont apparut de nulle part et ils ne répondent à aucun de nos appels.

- [Galadar] N’ayez crainte, ils nous suivront et nous protègeront. Envoyez un message à nos usines, qu’ils accélèrent leur production.

Galadar et sa flotte mirent le cap sur Halla. L’ancienne position de Galadar n’avait pas encore été récupérée par les rebelles, étrange… Peut être Herk y était encore pour quelque chose. Galadar repris donc place auprès de la flotte X6.

- [Officier Radar] Mon Seigneur, Aldo nous attaque !

- [Galadar] Ne faites rien.

- [Officiers] Quoi ???

Ils se turent et observèrent les rebelles attaquer. Les vaisseaux rebelles explosaient de toute part et les lourds vaisseaux fantôme ne bougeaient toujours pas.

- [Officier Radar] Ils s’enfuient. Attendez, les forces d’Anthony viennent de se déployer, il attaque à son tour. Devons nous faire quelque chose ?

- [Galadar] Non.

Et à nouveau les vaisseaux rebelles explosaient les uns après les autres sans causer de dégâts à la flotte fantôme.

- [Galadar] Je vais à l’infirmerie.

Seul Galadar avait VU. Il avait décelé l’illusion des vaisseaux, et avait apprécié l’ironie lorsqu’il pu constater que les vaisseaux rebelles se tiraient les uns sur les autres. La force noire invoquée par Herk influençait les perceptions des pilotes, et ceux-ci s’entretuaient croyant combattre l’ennemi.

Galadar se faisait greffer une main bionique par les médecins de bord. La perte de sa main n’était finalement pas grand-chose. Soudain l’intercom s’alluma.

- La flotte d’Anthony nous attaque à nouveau.

Galadar resta stoïque face à cette annonce, il connaissait déjà le résultat du combat. Anthony allait s’en mordre les doigts.


galadar le 2005-03-02 10:19:36



Pris au piège

Un cri tira le Commandant Linka de ses pensées sur la flotte du Commandant Malo, cette flotte était devenue une obsession, le Commandant avait ordonné une attaque sur cette flotte un peu plus tôt dans la journée pour assouvir un besoin qu’il n’arrivait à expliquer, quelques heures après ces deux victoires consécutives sur les Amiraux Impériaux, il connaissait la composition exact, il avait obtenu les renseignements par ses amis et compagnons qui étaient son conteste des sources sur lui disant qu’il aurait à combattre des corvettes maraudeurs, équivalent des Destroyers stellaires Victoire 2 rencontré plus tôt.
Cette information mis tout l’équipage en confiance malgré une puissance largement supérieur à celle du Commandant, mais cependant les hommes partaient au combat le sourire au lèvres avec le goût de la victoire qu’il continuait de savourer et qu’il voulait prolonger avec une nouvelle victoire qui leur semblait ne pas pouvoir leur échapper pour tous la victoire leur était promise et c’est ainsi que les pilotes partirent, les manœuvres se déroulèrent comme à leur habitude mais il n’y avait pas cette tension habituelle, la concentration n’était pas aussi intense, l’armée du Commandant avait perdu son sérieux qu’on lui connaissait, même le Commandant se laissait gagner par cette euphorie générale. Les vaisseaux disposés a l’accoutumée les canons des Croiseurs de guerre Bulwark firent démontrèrent à nouveau leur puissance mais cela n’a pas été suffisant, les corvettes maraudeurs étaient en trop grand nombre et au retour, c’est la défaite qui était lisible sur tous les visages à l’exception d’un, celui du Commandant avait retrouvé son expression habituel lors des combats.
Après avoir effectué le bilan, les pertes n’était pas tellement importante, un peu handicapante mais les vaisseaux manquant n’allait pas faire cruellement défaut à la flotte. Le Commandant n’exprimait ni joie ni déception, il était à nouveau plongé dans ses pensées, et c’est ainsi qu’il reparti dans ces appartement.

La journée passa et les mauvaises nouvelles commencèrent à tomber les une après les autres.
Le Commandant Linka après avoir pris des connaissances des nouveaux messages dont deux de la contrebandière Eléana et appris malheureusement trop tard que toutes attaques contre son Second, le Commandant Malo, serait gravement réprimée et que les reliques ne seraient qu’une histoire de contes de jedis. A la vue de cette deux très mauvaise nouvelle, le Commandant fit mettre tous l’équipage en alerte, ils voulaient que tous le monde soit à son poste pour préparer au mieux la défense lors de l’attaque d’Eléana. Hors tout le monde avait un peu de répit car les bouclier de protection était encore actifs pour un peu plus d’une heure et c’est alors que l’attente commença, tous les hommes étaient près.
De plus la flotte ne pouvait bouger et laisser la place qu’elle occupait actuellement au risque de voir un ennemis la prendre même si la planète semblait ne plus avoir d’importance, le Commandant ne voulait absolument pas la perdre après l’avoir si brillamment récupérée. La flotte aurai pu être remplacé par une autre et ainsi la flotte du Commandant aurai pu subir l’attaque d’Eléana avec uniquement des conséquence pour lui même et son équipage mais là l’enjeu était plus grand, et aucun des contacts de Linka ne répondait sur l’holonet. L’heure s’égrenait à une vitesse folle et c’est alors qu’enfin un compagnon répondu aux appels du Commandant, c’était l’Amiral Comte :
- [Linka] Bonsoir Amiral.
- [Comte] Bonsoir Commandant.
- [Linka] Je te prie de bien vouloir excuser mon empressement mais pourrai tu me remplacer pendant une douzaine d’heures en prenant ma place en première ceinture de Halla.
- [Comte] Commandant que se passe t-il ?
- [Linka] J’ai fait un grave erreur, il y a peu de temps j’ai décider de lancer une offensive sur la flotte de Commandant Malo, seul résistant contrebandier. Je voulais profiter de mon avantage pour commencer à le faire baisser et ainsi à force d’attaque libérer l’accès à la planète même si vous devez être au courant et avoir comme moi lu le dernier message d’Eléana.
- [Comte] Mon pauvre Commandant tu est très mal où comme le dit si bien Eléana elle même, 'Et bien vous vous êtes fourrés dans une sacrée merde commandant'.
- [Linka] Je le sais très bien Amiral et c’est pour ça que je t’ai posé cette question auparavant
- [Comte] J’ai subi de lourd dégâts aujourd’hui et ma flotte n’est plus quasiment qu’un amas de fer flottant je ne sais trop comment. Je ne dispose même pas de bouclier protecteur, je suis une proie extrêmement facile, je ne pense pas pouvoir assurer un remplacement efficace. As tu contactez nos autres compagnons ?
- [Linka] Oui, mais aucun ne répond à part toi. Et ce n’est pas grave, il me reste encore un peu de temps avant que ma protection ne me lâche. Espérons qu’un de nos amis puisse nous porter secours.

Le Commandant Linka et l’Amiral Comte était sur le point de se quitter quand un hurlement se fit entendre.

- [Comte] Qu’est ce donc ce cri que nous venons d’entendre Commandant ?
- [Linka] Je ne sais pas attends, un de mes second arrive justement.

Le Commandant eu droit à une troisième mauvaise nouvelle, Eléana venait de la condamner, elle venait de lui bloquer tout déplacement et à la fois tout remplacement était devenu impossible.

- [Linka] Me trouvant dans mes quartiers, je n’ai pas pu voir le danger arriver et on vient de m’annoncer que ma flotte viens d’être bloquée par celle d’Eléana. Je crois bien qu’il ne me reste plus qu’a espérer que mes boucliers produisent le plus d’énergie possible et que mes canons en fassent de même, car je connais déjà mes futurs adversaire, ce seront des chasseurs-droides comme il est dit dans le message. Il ne me reste plus qu’à attendre et prévenir ma planète mère en leur ordonnant de se préparer à la reconstruction de mes vaisseaux chéris.
- [Comte] Je crois bien aussi, je suis désolé pour toi. Tenez nous au courant.
- [Linka] A bientôt Amiral, amitié aux autres quand tu les verras
- [Comte] A bientôt Commandant, je n’y manquerai pas

Les deux hommes se quittèrent et le Commandant se précipita dans la salle de commandement, où il fut stopper net. Le spectacle qu’Eléana lui offrait venait de lui rappeler curieusement une ancienne bataille où il avait assister à l’extermination de toutes ces Frégates d’Assauts. Devant lui se trouvait des milliers de chasseurs-droides, il y en avait a perte de vue. Jamais il n’avait été donné au Commandant de voir une telle armée se dressé devant lui prête à lui montrer ce que voulais dire le mot extermination dans toute sa splendeur. Encore quelques minutes et la défenses laissera les Croiseurs de guerre Bulwark à la merci de tous ces chasseurs qui n’attendent qu’une seule chose, l’ordre d’attaquer.
L’assaut eu finalement lieu une heure plus tard et là lorsque le Commandant pris connaissance du rapport dans la salle de commandement il se rendit compte qu’il eu droit à une faveur, un miracle c’était produit, son souhait avait été exaucé, les boucliers ainsi que les canons avait fonctionné au maximum de leur capacités et la batailler avait été remporté par le Commandant mais il n’y eu pas le temps au réjouissance, un monstre venait de voir le jour. Le premier d’une longue série.

Après avoir entendu ce second hurlement dans la journée, le Commandant s’attendit au pire, mais que pouvait bien avoir de pire que d’avoir la flotte le Bandit Queen à coté de soi armée avec pour objectif de vous détruire0
Il suffit pour cela au Commandant de lever les yeux de son rapport et de tourner la tête vers l’origine du cri qui venait de lui déchirer les tympans.
Ce qu’il apercevait maintenant ne lui sembla en aucun cas possible, inimaginable, invraisemblable, il n’y avait pas de mot pour décrire ce qu’il pouvait voir. A coté de lui se tenait une flotte atténuant 600 millions de puissance, une flotte indestructible venait de naître, elle venait de condamner l’accès à la planète que des impériaux et des rebels ont tous fait pour rendre accessible.
Sur ceux le Commandant préféra se retirer dans ses quartiers pour réfléchir et attendre un message de ses compagnons qui ne devrai pas tarder à réagir de leur coté. Il trouvait que la journée avait eu assez de surprise aussi mauvaise les une que les autres et que cela devait sûrement être la dernière, si seulement il avait eu raison….

Cette fois ci se ne fut pas un cri, ni un hurlement mais un appel au secours qui se fit entendre jusque dans les appartement du Commandant, on aurai dit que tout l’équipage, d’une même et seule voix venait de pousser un appel de détresse.
Le Commandant chercher en se rendant dans la salle de commandement ce qui avait bien pu provoquer cette apeure ment général, en se rendant dans la seule, il croisant certain de ces seconds mais n’avait que le temps de croiser leur regard, c’était un regard qui exprimait bien plus que de la peur, même au dessus de la terreur, un regard sans mot pour le qualifier tellement ce qu’il voulait dire était intense et profond. Mais le Commandant Linka n’avait pas trouvé une seule raison, rien ne pouvait être pire que la flotte qu’il avait comme voisin rien, c’était tout du moi ce qu’il pensait.
Puis il pénétra dans la salle, et là il sentit ces jambes faiblirent, c’était comme ci toutes ces forces venaient de le quitter comme quelqu’un de totalement résigné. Devant lui et tout autour de lui venait d’apparaître de nul part des réplicateurs comme Eléana les appellera quelques heures plus tard, des flottes ayant des puissance dépassant l’entendement, l’espoir. Ces flottes étaient au dessus de tout. Leur puissance ne permettaient à aucun rebels ni même impériaux de sortir, elle ne pouvait être détruite et elle n’avait pas l’air d’avoir l’intention de bouger.
Le Commandant contacta ses amis et ensembles, ils essayèrent de trouver des réponses à tous ces changement soudain mais les réponses n’étaient pas extrêmement satisfaisante et les esprits étaient tournés ailleurs.
L’enfer venait de se refermer sur eux....


linka le 2005-03-02 10:18:07



réalité ou cauchemar ?

kekel se réveilla. Il était de très bonne humeur. Il appela un capitaine pour avoir le rapport des attaque que la flotte a reçu. Quand il a eu le rapport il ne croyai pas ses yeux. Aucune attaque depuis hier alors que les autre jours la flotte était harcelé par les impériaux mais pour aujourdh'ui aucune.
[kekel]'Capitaine comment est ce possible ?'
[capitaine]'Vous voulez vraiment savoir amiral ?'
[kekel]'Oui capitaine et c'est un ordre'
[capitaine] 'Alors venezà la tête de pont'
[kekel]' J'espère avoir des explications au moin la bas.'
En allant à la tête de pont kekel voyait l'équipage horrifié, ils tremblaient tous de peur.
[kekel] 'Capitaine pourquoi tout le monde est horrifié ?'
[capitaine] 'Ce sont les choses bizarre'
[kekel]' Vous parlez des flottes clones ?'
[capitaine] 'Les flotte clones ont été détruite par d'autre chose en plus bizarre.'
[kekel]' Rien n'est plus bizarre que ces flotte clones.'
[capitaine]'Vous verrez bien'
kekel arrivait au tête de pont. Il regarda tout d'abord l'équipage ayant une mine affreuse. On aurait cru des zombies.Il s'avança un peu et puis il regada la baie vitrée. Il resta figée. Il ressentit tout de suite un sentiment d'horreur.
[kekel] 'commandant '
[commandant] 'oui amiral'
[kekel] 'préparez la flotte à se défendre de ces choses'
[commandant] 'c'est déja fait amiral'
[kekel]' Est ce que nos radars indiquent d'autre flottes pareil ?'
[commandant]'toute les flottes normales sont piégées par les choses.'
[kekel] 'Comment s'appelle ces choses ?'
[commandant] 'des répliquateurs, amiral'
[kekel] 'Mettez la flotte au niveau rouge '
[commandant] 'Bien amiral, nos défense risqueront de ne pas résister si ils nous attaques.'
[kekel] 'prépaons nous moralement a notre mort'
kekel retourna dans ses quartiers.

kekel le 2005-03-02 08:58:51



Un retour fracassant

Le Commandant Linka avait décidé après avoir participer à la destruction de X5 et X3, 2 flottes possédant des unités chasseurs qui entourait la planète tant convoiter détenant ces reliques à la fois si proche mais tellement loin, de changer ces croiseurs de fret vieillissant qui n’étaient plus tellement adapter au combat et ainsi équipé, lui et tout son équipage devenaient une cible facile pour les nombreuses flottes impériales qui étaient venu en renfort depuis quelques temps. Il décida donc de revendre ces vieux vaisseaux et décida de produire de nouveaux vaisseaux en effectif beaucoup plus restreint mais d’une puissance sans comparaison, il décida de passer des croiseurs de fret au Croiseurs de guerre Bulwark, le vaisseau rebel ultime.

Il du pour cela s’absenter quelques jours mais ce n’est pas sans un certain regret qu’il du laisser la place qu’il occupait mais il savait très bien qu’il serait de retour le plus tôt possible, et durant 2 jours, nuits et jours ces ateliers, ces mécaniciens tous les hommes sous ses ordres travaillèrent sans relâche et c’est ainsi que Linka pu à nouveau de sa salle de commandement admirer ces monstres de puissance, il n’étaient que quelques centaine mais c’était suffisant pour combattre les flottes qu’il avait quitté il y a peu, c’était tout du moins ce qu’il pensait…
Mais le Commandant n’était absent que physiquement, toutes les heures il se tenait au courant de l’évolution de la situation de ses frères d’armes présents sur le lieu qui occupait toutes ces pensées depuis la premier instant qu’il l’avait vu, Halla était devenu pour lui non plus simplement une planète à attaquer mais bien plus encore, lui même n’arriver pas à exprimer totalement ce qu’il ressentait. Pour rester au contact le plus possible malgré son absence les Commandant consultait tous les messages qu’il pouvait trouver sur la messagerie de clan rebel ou bien en discutant directement avec les Amiraux présents sur place grâce a l’holonet.
Les rapport qu’il pouvait lire faisait tous état d’un arrivage de plus en plus fréquents de nouvel flotte sous l’autorité de l’Empereur mais la situation n’était pas critique loin de là, les rebels étaient bien partis depuis le début et ils continuaient sur leur lancée.

Dès que les préparatifs de la flotte furent entièrement terminé, le Commandant ordonna le passage en hyper espace et enfin il était sur le chemin qu’il avait parcouru dans le sens inverse peu de temps avant.

Quand il arriva, les souvenirs de sa première arrivé lui revinrent à l’esprit et un sourire vint se dessiner sur son visage ; les flottes qu’ils l’avaient laissées sans réaction n’était plus, elle étaient encore présentes pour quelques une mais leur puissance avait largement chuté sauf une, celle de Commandant Malo le Second d’Eléana qui était encore très élevé. Mais la situation était dans son ensemble bonne pour tous ses amis et lui même. De plus à peine était-il arriver que le goût du combat vint à nouveau se faire ressentir et il avait préparer au calme dans sa chambre sur sa planète mère les flottes à attaquer dès son arriver et il put constater sont une certaine satisfaction qu’elle était encore présente mais il devrait attendre un peu, le voyage avait été long et les pilotes n’étaient pas aptes au combat, quelques heures de repos ne leur ferai pas de mal, mais après il ne voudra entendre uniquement le bruit que produirait l’explosion des vaisseaux ennemis après que ces croiseurs ait fait feu.

Les heures de repos dont avait besoin ses officiers étaient passés et c’est alors que le Commandant Linka fit mettre tous son équipage en position de combat, les sirènes retentissaient dans tous les bâtiments afin de prévenir chaque hommes qu’il devenait se rendre immédiatement à son poste que arrêter son occupation.
Les sirènes arréterrent de hurler et le calme retomba, plus rien ne se faisait entendre. C’est un moment que le Commandant affectionnait tout particulièrement, le calme avant la tempête.
Mais ce moment de calme fut interrompu par son second qui l’informa que les Amiraux Kekel, Dje, Scarto et Comte étaient en discussion et qu’il lui était demandé de bien vouloir se joindre à eux pour cette réunion. Le Commandant pris la connexion tout en restant dans la salle de commandement pour exécuter toutes les manœuvres et vérifier que tout se déroulait comme prévu.
Il fit approcher sa flotte près de la première cible qu’il avait choisi la flotte cameleon de l’Amiral AZERTY588 était maintenant à porté de tir, les Croiseurs de guerre Bulwark se mirent en face des Destroyers stellaires Victoire 2. Les Bulwarks se trouvait en sous nombre mais leur puissance atteignait le double de celle des unités ennemis présentes. Comme à son habitude le Commandant se laissa quelques instants pour contempler ces alignement parfait. Et de la comme toujours c’est avec la même intonation de voie qu’il ordonna l’attaque, « Feu »….
Le résultat fut sans appel la flotte ennemi fut exterminer plus aucun vaisseau n’était visible, seul des débris flottaient, et aucun Croiseurs n’avait été endommagé, c’était un combat comme le Commandant les aimais sans bavure. La nouvelle arriva vite dans le cours de la réunion que le Commandant suivait en même temps qu’il effectuait ses manœuvres, il reçut les félicitations de tous ces compagnons présents, mais il ne comptait pas s’arrêter là il consultât son plan d’attaque et regarda où se trouvait sa seconde victime. Mais c’est alors une autre flotte qu’y attira son attention elle appartenait à l’Amiral babylon et se nommait L’escadrille Infernale.
Il demanda aux autres Amiraux présents s’ils connaissait la composition du vaisseau, ont lui répondu que les seules unités présentes étaient des Croiseurs legers Caraques.
Il ne fallu pas longtemps à la flotte du Commandant pour se retrouver collé à celle de babylon. Le spectacle changeait de celui qui lui avait été offert il y a quelques minutes par les Destroyers stellaires Victoire 2, le nombre de Croiseurs legers Caraques ne pouvait pas être déterminé mais le Commandant était confient et ça tout récente victoire l’emplissait d’une assurance à toute épreuve. L’alignement des vaisseau se fit comme il en était la coutume avec le Commandant suivie de l’ordre d’attaque.
Des milliers d’explosion se firent entendre et inondèrent de lumière la galaxie. Mais à la grande surprise de du Commandant et des seconds présents les Croiseurs de guerre Bulwarks ne firent feu qu’une seule et unique fois.
Il leur avait suffit d’une seule salve pour éradiquer les vaisseau qui leur était confronté.
La nouvelle fut communiquer aux Amiraux et de grands cris de joie se firent entendre à travers l’holonet, en plus d’une seconde destruction le Commandant Linka venait de récupérer un place en première ceinture de la planète Halla, la flotte s’empressa de prendre la place libérer, le Commandant pouvait toucher du bout du doigt ce dont il était encore priver depuis son arriver dans cette bataille.
Mais il ne pouvait encore y faire débarder ces troupes, 3 flottes contrebandière lui interdisait l’accès, 2 d’entre elle ne serait plus un soucis dans les jours voir les heures à venir. La flotte qui lui posait problème ainsi qu’à tout ce qui était présents avec lui ou contre lui était celle juste à coté de lui, la flotte du Commandant Malo....

linka le 2005-03-02 07:27:49



le piège des réplicateurs ! ! !

L’Amirale Eléana était en colère ce matin, Lekkus en berne elle parcourait les allées du Bandit Queen, faisant voler tous ceux qui s’était mis sur son passage. Mais quelle bande d’incapable criait t’elle répétitivement depuis déjà 30 minutes. Ces droides ne servent vraiment à rien, les êtres vivants sont plus efficaces.

En effet, depuis qu’elle était passé à la Contrebande elle manquait de troupe et les droides pilotes était vraiment très peu efficaces et ne valait pas du tout les pilotes formés à l’académie Impériale. Mais elle devait s’en contenter et les chasseurs droides qu’elle avait acheté était pour l’instant la seule armée qu’elle possédait. Il fallait absolument qu’elle recrute de nombreux pilotes dans les bars mal-famés de la galaxie pour pouvoir enfin faire une flotte acceptable. La tournée des bars allait être dur surtout que Eléana supportait mal le Lum, mais si il fallait passer par là. Feyd Rautha s’y était bien mis contraint et forcé par le Capitaine Haddock et si un Noghri comme lui arrivait à supporter le Lum, elle devait bien pouvoir y arriver.

En attendant et pour s’occuper en attendant des nouvelles du Commandant Malo elle s’était occupé en essayant et c’était bien là le problème d’attaquer des flottes Impériales et Rebelles qui s’affrontait. Espérant profiter de la situation en attaquant les flottes les plus faibles et les mieux adaptés elle n’avaient subit que de lourdes défaites. Un par un les chasseurs droides étaient détruit sans même avoir tenter de riposter, leur système se crashait tout seul à certains moments enclenchant l’auto destruction elle avait même cru entendre un Droide demander l’autorisation de quitter le programme plein milieu d’une bataille. Le fournisseur du système d’exploitation de ses vaisseaux allait entendre parler d’elle. Ce wizdaun était vraiment à chier. Mais n’était ce pas le lieutenant Quasar qui lui en avait parlé ? ? ?

Eléana se précipita alors dans les quartiers de l’Officier Quasar, arrivé devant la porte elle l’entendit parler tout seul. Tout cela était bien louche et il semblait donner des informations à quelqu’un. Eléana entra alors brusquement dans la pièce, déclenchant son sabre laser. La tête de Quasar fini sur le sol à l’autre bout de la chambre. Sur l’Holonet Eléana aperçu alors un visage familier. C’était l’Amiral Mclulu un de ses anciens compagnons de l’Escadron BlackHole. Après une conversation très courtoise Eléana mit fin à la conversation. Quasar était bien un traître…. Elle s’en doutait bien depuis quelques temps, mais il ne pourrait plus rien dire maintenant….. .

Quelques instants plus tard, Le commandant Malo vint fournir à Eléana une nouvelle raison d’en vouloir à la terre entière.

-Amirale, c’est horrible, nous sommes entourés…….
-Calmez vous Commandant, qui vous entoure, si vous parlez des flottes rebelles et Impériale je suis au courant, elles sont là pour le trésor.
-Quel trésor, il n’y a pas de trésor répondit Malo surpris
-Mais les reliques que votre expédition de recherche aurait trouvé, ce que vous avez indiqué dans votre premier message.
-Nous n’avons jamais trouvé e trésor l’expédition que j’ai lancé a disparu et nous n’avons plus de nouvelles depuis 1 semaine.
-Tout ceci est bizarre, mais vous me parliez de flottes qui vous entouraient ?
-Il n’entoure pas que moi mais toutes les flottes présentes sur place.
-Oui poursuivez …
-Je vous avais indiqué qu’elles cumulaient de l’énergie même en baissant leur puissance, et bien apparemment elles se seraient répliquées grâce à l’énergie fournie par les flottes qui les attaquaient.
-Il y a eu une énorme boule d’énergie qui a éblouie tout le monde et juste après des flottes identiques aux rebelles et aux impériaux sont apparus et nous ont entourés.
-Et ces flottes sont puissantes ?
-Oui, quasiment impossible à détruire …
-C’est fâcheux tout cela, cela ressemble à un joli piège.
-Et vous vous n’avez pas été cloné
-Non étant donné que nous n’avons pas essayé de frapper ces sortes de réplicateurs ils n’ont pas pu se servir des débris de nos vaisseaux pour se reproduire.
-Donc vous m’annoncez qu’il n’y a pas de trésor sur la planète et que vous et de nombreux vaisseaux vous êtes coincés par de gigantesques flottes qui se sont répliqués grâce aux attaques de vos nouveaux compagnons de prison….
-Oui c’est cela
-Et bien vous vous êtes fourrés dans une sacrée merde commandant, heureusement que j’ai eu de l’intuition et que je ne suis pas venu vous aider…, la force Obscure était encore avec moi.
-Que dois je faire alors
-Je pense qu’à tout problème il y a une solution et si ce ne sont pas les flottes c’est qu’il faut chercher sur la planète. Je vais donc envoyer des sondes pour ne plus sacrifier d’Hommes et dès qu’elles m’auront indiqué plus précisément ce qui se passe sur Halla je vous le ferai savoir et nous déciderons de la suite à donner à cette opération. En attendant surveillez les nouveaux officiers dernièrement recrutés nous avons peut-être des traîtres à bord. Je viens d’en débusquer un sur le Bandit Queen envoyé par Mclulu. A bientôt, attendez mes ordres…
-A vos ordres Amirale

Eléana se rendit alors dans ses quartiers, la journée n’était vraiment pas bonne et le mieux était sûrement d’aller se coucher pour repartir mieux le lendemain. Qu’allait faire les Rebelles et les Impers, ce n’était pas soin problème, ils devaient cependant être plus embêté qu’elle s’ils avaient entendu cette conversation…. Les problèmes ne venaient sûrement que de commencer, car inexorablement les Flottes sur place allaient être dévorés par les réplicateurs…


Eléana le 2005-03-02 00:00:30



une flotte bizarre

L’Amiral Scarto était sur l’une de ces planètes, il buvait son café tranquillement dans son bureau quand on frappa à sa porte.

- Entrez, dit l’Amiral Scarto
- Mon Amiral, votre flotte a était détruite, dit le Sergent Bryce
- Quoi ! ? Comment est-ce possible ?
- C’est feydekins, mon Amiral
- Hum, nous allons préparer une nouvelle flotte.
- Oui, mon Amiral
- Dés quelle sera prête prévenez-moi,
- Oui, mon Amiral

[ une heure plus tard ]

- Mon Amiral, dit le Sergent Bryce
- Oui Sergent ? dit l’Amiral
- Ah bien, ils ont fait vite
- Comte a établi une connexion avec vous
- Bien, connectez les autres membres présents avec nous

- Je ne vois plus ta flotte dit Comte
- Oui, elle a était détruite par feydekins, dit Scarto
- Tu devrais attaquer X2 Scarto, dit Dje
- D’accord

Vous avez détruit 125 unités à deamon
Vous avez perdu 5,422 sur 45,079 unités engagées au combat
Vous remportez le combat !!
Vous gagnez 100 parsecs !


Vous gagnez 5 points d’expériences

- Cool dit Dje
- Bien joué dit Kekel
- Merci, dit Scarto
- Linka est la, je la connecte sur notre connexion, dit Dje
- Bonjour Linka, dirent Dje, Kekel, Scarto et Comte
- Bonjour, répondit Linka, ça m'a fait plaisir de viré Azerty588
- Joli coup, dit Dje
- Parfait, dit Scarto
- Je vais attaquer Babylon, dit Linka, Je l’ai détruit
- Cool, dit Scarto, on ne pouvait pas espérez mieux, ça fait 3 places pour nous et 2 places pour les impers
- Joli coup, dit Dje
- Joli, très joli dit Comte
- Merci, merci dit Linka

Mais pendant ce temps la, le Commandant Malo avait considérablement augmenté sa puissance de feu à plus de 600 millions il était désormais hors de portés des rebelles et des imperiaux. Mais c’était bizarre, sa puissance diminuer, il était passé à 441millions puis peu après à 345millions d’après les ordinateurs.


scarto le 2005-03-01 19:48:51



nuit mouvementé


La soirée débuter mal pour Batllwack, il avait un mauvais pressentiment …

Batllwack préparait le rapport de sa journée. Aucune attaque n’avait été lancée sur « claire »…

Le sergent trouman, qui scrutait l’horizon, vit une ombre se déplaçant vers « claire » !
Il appela tous de suite le commandant Batllwack.

[Le sergent trouman] : commandant, un objet non identifié s’avance a vif allure sur nous !

[Batllwack] : comment sa ? Un objet non identifié ?

[Le sergent trouman]: on dirait une flotte mais ses lumières sont éteintes

[Batllwack] : en effet, distinguait au plus vite le clan de se vaisseau :

[Le sergent trouman] : si j’ai votre accord mon commandant, j’envoi un intercepteur tie sur cette chose pour rapporter les renseignement complémentaire sur cette flotte !

[Batllwack] : très bonne idée, faite décollé l’intercepteur


Le sergent trouman fit décollé l’intercepteur, il ramena quelques photos sur cette flottes mystérieuse…
C’était une flotte rebelle, sa puissance était supérieure à douze millions ! Elle appartenait à gribouille.
La flotte de gribouille se positionna sur flanc de « claire » .L’attaque débuta…

Par chance, elle était composée de x-wings, les unités de Batllwack avaient repoussé l’attaque ! Mais les x-wings avaient créé un incendie dans le poste de commandement …

[Batllwack] : houra !! Préparait a contra taquer !!

[Le sergent trouman] : sauf votre respect mon commandant un incendie se propage sur « claire »

[Batllwack] : il faut attaquer maintenant après il seras trop tard !!

[Le sergent trouman] : à vos ordres mon commandant !


[Batllwack] : je veux avoir le rapport sous mes yeux tout de suite

[Le sergent trouman] : la flotte n’a pas était détruite, mais nous avons remporté la bataille

[Batllwack] : j’en étais sur ! Maintenant dépêchons nous d’éteindre l’incendie

Quelques minutes plus tard, l’incendie était sous contrôle …

Un message provenant de la flotte de Aldo avait été intercepté par l’ingénieur de Batllwack, se message provenait de la flotte gribouille, il donné la composition de « claire » !

Quelques que secondes après se message, le sergent trouman vit apparaître de nulle part la flotte d’Aldo. Elle venait sûrement de sortir d’hyper espace…

[Le sergent trouman] : tout le monde à son poste, la flotte d’aldo va « « « « «. » » » » »

Un grand boum tua le sergent trouman !

[Batllwack] : Lumière, un médecin d’urgence !!Vite !!

[Lumière] : désolé commandant, j’ai fait quatre d’étude dans la médecine et … et … il et mort !!

[Batllwack] : je veux un rapport sur l’étendu des dégâts

[Lumière] : la flotte d’Aldo à détruit la moitié de nos défenses, grâce à ses frégates d’assauts, mais le pire c’est que l’incendie a repris de plus belle ! Il se propage à vive allure !

Ce filou de Aldo avait eu raison de « claire », Batllwack savait très bien que, encore une attaque comme celle-ci et la flotte était détruite...

Dix minutes plus tard…

Un message arriva sur l’ordinateur de bord de Batllwack ce message provenait du commandant Dut. Il avait vu le combat avec Aldo et les dégâts qu’avait infligé à la flotte « claire ». Il demandait si Batllwack voulait être relevé de ses fonction, juste le temps d’éteindre l’incendie et de reconstruire sa flotte. Batllwack accepta son offre ! Il se décala pour donner la place qu’il avait gardée pendant plusieurs jours…

Batllwack et son équipage essayèrent d’éteindre le violent incendie qui brûlait la flotte de Batllwack !

Le lendemain matin, l’incendie était toujours actif, il avait consommé la moitié de la flotte, quelques que instants plus tard elle fut détruite par comte, l’équipages et Batllwack avait évacué avant l’explosion…

Attention, Batllwack revient pour gagner la quête et venger trouman !!

Cible à porter de tir…Batllwack sauve l’empire !


batllwack le 2005-03-01 18:31:47



une idee et une victoire...ca va ;)

Le commandant Fitz ne se réveilla que bien après l'arrivée du vaisseau amiral Vengeur au centre de ravitaillement. Les officiers avaient eu le temps de se rendre compte que l'hatitude si étrange du commandant leur avait évité beaucoup d'ennuis...
Ils étaient tous réunis en salle de conférence, sur sa demande, quand il arriva, visiblement requinqué par son sommeil.
A son entrée, tous les officiers s'inclinèrent brièvement et la capitaine Kallae lui présenta des excuses au nom de tous les officiers.

/Fitz/ Ca n'est pas nécessaire... je peux très bien comprendre ce que vous pensiez à ce moment...
/Roffle/ Tous de même, je n'avais pas à dire ce que j'ai dit...
/Fitz/ Au contraire, c'est normal, ma première option est toujours la discussion, et j'ai demandé un replis d'urgence sans même me justifier... je ne le peux d'ailleurs toujours pas, même si cela en valait la peine...
/Kallae/ en effet capitaine, la vengeresse a été détruite... Mais les renforts sont prêts, et nous pouvons dès que vous le souhaiterais repartir aider nos compagnons encore sur place...
/Fitz/ Très bien, alors ne laissons pas nos amis attendre plus, relançons-nous dans la mélée ! Du soutien ne fait jamais de mal...
/Kallae/ Bien commanant, nous lançons la flotte vers Halla !
/Fitz/ Merci, je vais voir si je peux comprendre ce qu'il m'arrive...

Le commanant était installé à son bureau dans ses appartements privés, à

étudier une stratégie pour le combat acharné autour de Halla...

/Fitz/ Entrez !
{ Kallae suspendit son geste quelques instants, surprise, et ouvrit la porte des appartements du commandant }
/Kallae/ Eh bien... comment saviez-vous que j'allais frapper ?
/fitz/ Je ne le savais pas que c'était vous, je savais juste que quelqu'un allait frapper, je me suis dit qu'on pouvait gagner un peu de temps... Depuis

la dernière fois, je cerne un peu mieux mon... 'don', même si je ne sais pas

encore exactement de quoi il retourne...
/Kallae/ Est-ce que vous pensez pouvoir le maîtriser en vous entraînant ? je veux dire, si vous vous concentrez, vous pouvez deviner certaines choses ? Et à quel point est-ce étendu ?
/Fitz/ Doucement, capitaine, je sais à peine de quoi il s'agit... Mais l'idée est intéressante ; jusque là, c'était intuitif, mais qui sait si je ne pourrait pas le rendre quelque peu volontaire...
Il réfléchit un peu à l'idée et sourit légèrement...

/Fitz/ ça serait même très intéressant ; Mais je ne pense pas que ce soit pour ça que vous étiez venue ?
/Kallae/ En effet, je voulais vous prévenir que nous sommes sortis de l'hyper-espace juste à côté d'une flotte impériale...
/Fitz/ Je viens.

La capitaine et le commandant firent le trajet ensemble jusqu'au poste de commandement. La flotte n'était pas aussi impressionnante que certaine qu'il avait déjà combattue, mais restait fort bien garnie... Estimant un avantage, Fitz fuit lancer un assaut contre la flotte d'Arioch. Le combat tourna finalement en faveur de la vengeresse et Le commandant en fut suffisament heureux... Les succès manquaient cruellement dans cette bataille pour sa flotte, et il craignait que le moral des hommes soit bas... Cette petite victoire était la bienvenue ! Bon, le combat était reparti...

fitz le 2005-03-01 18:07:19



Match retour contre Sigil

Galadar était parti se recoucher ; la journée avait été particulièrement rude (voir journal de bord précédent).

- [Intercom] Le Commandant est demandé sur la passerelle.

- [Galadar] C’est pas vrai, ils ne me laisseront donc jamais tranquille ?


Galadar s’empressa donc de se rentre vers la passerelle, dévisageant chaque membre qu’il croisait, le prenant pour un espion potentiel…

- Commandant sur la passerelle, officiers GAAARDE A VOUS !

- [Galadar] Repos.

- [Lieutenant Chau] Mon Commandant, les renforts que nous attendions sont arrivé. De plus il s’avère que la flotte Enola du rebelle Sigil nous offre un de ses flans à découvert…

- [Galadar] Bien, nous avons une occasion de transformer cette journée de merde en bonne journée… Ne me décevez pas !

- [Officier en second M’flight] Seigneur, les Destroyers se sont déployés. J’ai pris la liberté d’envoyer une escadrille en avance afin de les prendre à revers.

- [Galadar] Bonne initiative. Mais n’oubliez pas que les ordres, c’est moi qui les donne ! Je n’aime pas les officiers aux dents longues…

- [M’flight] Heu… Je… Bien mon Commandant. Dois-je les rappeler ?

- [Galadar] Non, c’est très bien ainsi. Lancez l’assaut.


Les destroyers ouvrirent un feu nourris sur les croiseurs de fret de Sigil. Ceux-ci prirent la fuite et furent pris en tenaille par les vaisseaux envoyés par M’flight. Peu de vaisseaux rebelles réussirent à passer. Sigil mettrait un certain temps à se relever de cette attaque.

- [Galadar] Reprenez position auprès de la flotte X6. Bien, je me retire dans ma cabine, qu’on ne me dérange pas sauf urgence immédiate !

De retour dans sa cabine, Galadar n’avait plus sommeil. Il s’assit à son bureau et téléchargea les dossiers psychologiques de l’équipage. Il lui fallait faire le tri entre les personnes de confiance et les traîtres eventuels.


galadar le 2005-03-01 16:29:29



Y a des jours comme ça...

Ces dernières heures avaient été particulièrement éprouvantes pour Galadar et sa flotte. Jamais de mémoire il n’avait eu si peu de chance. Ses attaques contre les rebelles avaient été des désastres, ceux-ci l’attaquaient de toute part, quand à son objectif principal, la flotte X6, les vaisseaux s’y écrasaient comme des mouches sur un pare-brise !

Toc toc toc

- [Galadar] Entrez

- [Lieutenant Chau] Mon Commandant, un message étrange viens de nous arriver il dit : XB 14 – 177 – 178. C’est tout.

- [Galadar] Quoi ??? Merci Lieutenant, veuillez sortir je vous appellerai plus tard.


Le Lieutenant sorti, Galadar enclencha son communicateur privé, direction le Bandit Queen d’Eléana.

- [Ghost] Seigneur, c’est un plaisir de vous voir.

- [Galadar] Bien j’espère que les nouvelles que vous m’apportez valent le prix que je vous paye.

- [Ghost] Vous savez, mes prix sont chers mais peut de personnes peuvent se targuer d’espionner Eléana et de rester vivant.

- [Galadar] C’est vrai que je me demande quel est votre truc pour ne pas être repéré.

- [Ghost] Chacun ses petits secrets… Bref j’ai plusieurs nouvelles intéressantes…

- [Galadar] J’écoute.

- [Ghost] Tout d’abord, je m’amuse beaucoup ici. C’est la panique, la planète Halla réagi vraiment bizarrement, je suppose que vous avez ressenti les variations électromagnétiques.

- [Galadar] Ne m’en parlez pas, lors de ma dernière attaque contre Sigil, les commandes de la plupart de ma flotte ont été endommagées, ce qui devait être une grande victoire s’est transformé en débâcle !

- [Ghost] Il semble que ces champs alimentent les flottes de protection ce qui fait qu’elles sont si dures à détruire !

- [Galadar] ça j’ai remarqué ! Ensuite ?

- [Ghost] Un espion, bien moins doué que moi, s’est fait prendre ici, il était envoyé par Mc Lulu.

- [Galadar] Très bon guerrier, mais manque singulièrement de finesse… Cela ne m’étonne pas !

- [Ghost] enfin chose qui devrait vous intéresser, si Eléana vous intéresse, elle s’intéresse aussi à vous, et il s’emblerait qu’un ou plusieurs espions à sa solde rôdent dans les couloirs du « Pandémonium ».

- [Galadar] QUOI ??? Des espions à mon bord ? Bien, j’ouvrirai l’œil.

- [Ghost] De mon côté je vais tacher d’en apprendre plus sur l’identité de vos espions.

- [Galadar] Merci. Terminé.


L’avenir ne semblait pas de meilleur augure pour Galadar. Les rebelles étaient plus puissants que jamais, la flotte X6 d’une inépuisable puissance, ses usines ayant du mal à l’approvisionner… Et maintenant des espions. Décidemment, il y a des jours, comme ça, où on ferait mieux de rester couché…


galadar le 2005-03-01 14:53:49



Come back

Elle est revenue!
La flotte d'Eléana était revenue en orbite de la planète Halla.
Pour l'amiral Sigil, cela sonnait plutôt comme une bonne nouvelle.
D'une part, la rébellion trouvait là un allier de circonstances. L'Empire, dans son aveuglement habituel s'en était pris au Commandant Malo, prisonnier du champ électromagnétique de cette mystérieuse planète. Bien mal leur en a pris car maintenant ils tâtent des turbolasers d'Eléana. Pourtant, un minimum d'attention aux canaux de communication habituels les aurait mis en garde ; mais, après tout, Sigil ne s'en plaignait pas.
D'autre part, ce serait peut-être l'occasion d'en apprendre plus sur ces flottes et cette planète surgies du néant... Mais les rapports d'espionnage qui virevoltaient sur le pupitre de Sigil ne lui apprenaient pour l'instant rien de nouveau sur ce point.
Et les bonnes nouvelles sont plutôt bienvenues ces temps-ci pensa-t-il. Les dernières attaques avaient été beaucoup moins concluantes que les précédentes. Et cela bien que les informations sur les flottes impériales aient bien circulé au sein de la rebellion. L'effet de surprise des nouveaux vaisseaux commençait certainement à s'émousser...
Le plus désastreux avait été cette attaque stupide et désespérée lancée par le Commandant Lorkven sur la flotte de Galadar et ses Destroyers stellaires. Kamikaze même, puisqu'il avait employé ce mot pour se justifier... A croire que les leçons du passé avaient décidément du mal à passer dans cette époque! Fallait-il pour cela recourir au Tribunal militaire? Sigil ne le souhaitait pas. Cela aurait donné prise à ses détracteurs (en particulier Alkaar) et il répugnait à se priver d'un bon officier dans ces temps difficiles...
Je sais ce que je dois faire : confier la prochaine attaque contre Feydekins à Alkaar, pensa Sigil. Ses chances de succès sont très maigres ; Feydekins est prévenu, il a certainement adapté sa flotte à nos vaisseaux. Cela tempérera les ardeurs d'Alkaar.

-[Vice-amiral Alkaar] Mais! Amiral! C'est du suicide! Feydekins va nous écraser!
-[Amiral Sigil] Kamikaze, amiral, kamikaze, connaissez-vous ce mot?
-grumpff...fut la seule réponse d’Alkaar.

Malheureusement, l'amiral Feydekins avait reçu des renforts de dernière minute...


Sigil le 2005-03-01 14:24:11



Un retour gagnant...

Les rebelles vivaient de sombres moments, les forces impériales prenaient le dessus dans tous les coins de la galaxie. Cette entière était à feu et à sang, l'issue de la guerre était proche.
L'amiral Dje aidait ou il le pouvait avec ses modestes moyens. De nombreuses opérations étaient organisées partout dans la galaxie afin d'enrayer la progression des impériaux mais les résultats n'étaient pas brillants.
La nouvelle flotte Bou de l'amiral rebelle n'était ni belle ni majestueuse mais suite à de nombreuses destructions, Dje ne pouvait se permettre de construire un magnifique et luxueux vaisseau mère qui serait assez onhéreux et prendrait énormément d'un temps trop précieux pour Dje.

[Dje]- « Officier, avons nous des nouvelles de nos amis rebellesengagés dans la quete des reliques? »
[Officier de transmission]- « Je vous ai préparé un rapport selon les informations qui nous sont parvenues. »
[Dje]- « Bonne initiative officier. »

L'amiral prend le dossier et se retire dans ses quartiers. Le regard plongé dans les documents, Dje est confiant dans la capacité qu'ont les rebelles à obtenir les reliques.
Les informations reçues étaient bonnes mais faisaient remarquer, selon les dernières observations, une recrudescence des forces impériales et en même temps une baisse du nombre de rebelles. Il apparaissait clairement que la situation actuelle devenait très inquiétante.
Engagé dans une opération secrète, Dje était déchiré. Il ne pouvait quitter l'opération mais il ne pouvait pas non plus laisser ces amis rebelles subir une défaite alors qu'ils sont si près du but.
Le travail des rebelles ne pouvait pas rester vain.

(Que dois-je faire?...Je dois les aider...Mais l'opération secréte est très importante...Que faire...)

...DJE....DJE........DJE................................DJE.....

Encor une fois, Yoda était venu aider son jeune padawane dans la recherche de la vérité.

[Dje]- « Maitre...J'ai tant besoin de vous...Je ne sais ce que je dois faire...Dites le moi! »
[Yoda]- « La solution en toi est si regarder tu sais ou. Mmmmm...mon jeune padawane tu dois avoir confiance en tes choix.. »
[Dje]- « Maître, quel est le bon choix? »
[Yoda]- « Tu le connais déjà mais chemin dur est celui d'un jedi, tes amis sont en grand danger, oui en grand danger mais n'oublie pas quelle est la mission d'un chevalier Jedi. »
[Dje]- « Je ne peux me résoudre à abandonner mes amis. Ils sont trop importants pour moi. »
[Yoda]- « Mmmmm...tes sentiments ne doivent pas influencer ta décision...seule la force doit te guider. »
[Dje]- « Je suis désolé maitre mais je ne peux pas... »

L'amiral se lève et tranquillement sort de ses quartiers. Tout le long du chemin qui le mena à la salle de commandement, Dje ne pouvait s'empêcher de penser à ses amis et à son padawane. Il devait essayer de les aider dans leur tache au mieux qu'il le pouvait.

[Dje]- « Tous les hommes à leur poste. Préparez vous nous repartons! »
[Commandant de vaisseau]- « Amiral, nous repartons pour le cadrant 12? »
[Dje]- « Non commandant, nous repartons pour le cadrant 15. »
[Jarja]- « Amiralissimo, nous allons attaquer un pdf? C'est une nouvellissimo opération scrétissimo? »
[Dje]- « Arg...Jarja...tu as oublié?...Nous allons en vacances. »
[Jarja]- « Ah! Amiralissimo c'est vrai, je m'en souviens maintenantissimo. »
[Dje]- « Pfff...Jarja que vais je faire de toi?...Non! Nous allons porter main forte à Comte et aux autres! »
[Jarja]- « Amiralissimo ça y est je m'en souviens... »
[Commandant de vaisseau]- « Allez les gars! On est parti! »

------------HYPERESPACE-------------
L'amiral s'assoie tranquillement dans son fauteuil et fixe son écran devant lui où défilent des milliers de petits points. Le regard perdu, l'amiral n'est pas fier de laisse l'opération de la sorte mais il reste avant tout un rebelle qui doit aller aider ses amis rebelles.

[Commandant de vaisseau]- « Nous sortons de l'hyperespace dans 5...4...3...2...1...SORTIE DE L'HYPERESPACE. »

Face à la flotte Bou se trouvait un un champ de combat impressionnant. Au totale une vingtaine de flottes étaient présentes, se livrant à un combat à mort. Des épaves de flottes et des débris jongeaient l'espace. Les Black Hole étaient présents mais aucune trace des amiraux Raino et Feydekins.

(Le combat est bien avancé...Il y a pas mal de changement depuis que je suis parti...Mais ou sont Feyd et Raino?... »

[Officier de transmission]- « Amiral, Comte et en communication avec les autres rebelles et vous dmande d'y participer. »
[Dje]- « J'arrive tout de suite. »

L'amiral se rendit sans attendre dans la salle de transmission.

-------TRANSMISSION-------

[Dje]- « Bonjour amiraux rebelles. Pour commencer je tiens à vous féliciter du travail effectué. »
[Comte]- « Merci maitre. Mais que faisiez vous? Vous êtes parti longtemps! »
[Dje]- « Je m'étais engagé dans diverses opérations secrètes. Veuillez accepter mes excuse pour vous avoir laissé de la sorte et sans explications. »
[Scarto]- « Ce n'est pas grave. »
[Aldo]- « L'essentiel c'est que vous soyez toujours aussi dddddéééééééjjjjjjjjjjaaaaaaaaannnnnnnnnnnnttttttéééééééé!!!!!!!!! »
[Dje]- « Ah! Ah ! Ah! Oui pas de problème pour cela! Pourriez vous me faire parvenir les informations sur les forces en présence s'il vous plait?»
[Comte]- « Je vous envoir cela dès maintenant. »
[Dje]- « Merci Comte. »
[Scarto]- « Bon il va falloir redoubler d'efforts. Les impériaux se font de plus en plus pressants. »
[Fitz]- « Pas de problème. Nous allons en faire du petit bois! »
[Comte]- « Ah! Ah ! Ah! Ah ! »
[Aldo]- « Ah! Ah ! Ah! Ah ! »
[Dje]- « Ah! Ah ! Ah! Ah ! »
[Fitz]- « Ah! Ah ! Ah! Ah ! »

--------FIN DE TRANSMISSION-------

L'amiral Dje était heureux d'avoir pu rejoindre ses amis.
De retour dans la salle de commandement, l'amiral ne tarda pas à reprndre ses vieilles habitudes.

[Dje]- « Nous avons suffisament attendu. Il nous faut nous faire une place. Tous les hommes à leurs postes! Attaque immédiate sur AZERTY.»

A nouveau, le vaisseau de l'amiral était en effervescence. Les soldats courraient de droite et de gauche, souriant à l'idée de retourner au combat. L'ambience était revenue et les hommes allaient faire leur maximum afin d'aider au mieux les autres rebelles.
Les réacteurs des appareils se mirent à émettre un doux ronronnement et les pilotes prirent place très rapidement dans leurs cockpits.
Les appareils décollèrent et se mirent en formation.

[Commandant de vaisseau]- « Amiral , nous sommes en position. Tous les escadrons sont parés. »
[Dje]- « Il nous faut passer les boucliers dans un premier temps puis avec l'escadron rouge il faut les prendre à revers.  Attaque immédiate!»

Les T4 tirèrent de suite afin de baisser les défenses de l'ennemi. Puis les autres appareils fondèrent sur l'ennemi, les explosions commancèrent, les cris retentissaient dans les hauts parleurs...
Le combat ne fut pas long et donna la victoire à l'amiral Dje.
Les pertes de Dje n'étaient pas importantes au contraire de celles de Azerty.
Le retour de l'amiral rebelle commençait par une première victoire mais la guerre était encor longue.
Il fallait gagner encor de nombreux et difficiles combats avant d'espérer remporter la victoire finale.

[Dje]- « Officier, demandez de relancer la production d'appareils, nous allons en avoir besoin très bientôt. Nous devons être prêts le plus rapidement possible.»
[Officier de transmission]- « Amira, Feyd vient de profiter de notre attaque pour arriver et prendre une place en première ceinture juste a coté de nous! »
[Dje]- « Enfin te voilà Feyd...Le combat se corse...Il va falloir nous tenir sur nos gardes face à un tel ennemi de valeur... »

BBBRRRRRR......GGGGGRRRRRR...ZZZZZZRRRRRRRR.....

[Dje]- « Que se passe-t'il? »
[Officier]- «  Mais qu'est ce qu'il se passe? »
[Officier radar]- « Darkangel nous attaque! »
[Dje]- « Darkangel? Il va payer son attaque et celle pleine de fourberie qui a entrainé la detruction de mon ancienne flotte! Contre attaque immédiate!»

Les vaisseaux rescapés de la dernière attaque décollèrent...Nombre d'entre eux n'eurent pas le temps d'ouvrir le feu qu'ils n'étaient deja plus...mais la puissance de la flotte Bou n'eut aucun mal à venir à bout de son assaillant. Ce dernier fut emputé d'une grosse partie de sa puissance. Le combat tourna à l'avantage de Dje et ce fut encor une victoire.

L'amiral sentait monter en lui une haine incontrôlable...Ses pongs étaient serrés, on pouvait entendre ses dents frotter les unes contre les les autres.
Il sentait la force monter en lui mais cette dernière n'atait pas bénéfique...le coté obscue l'appelait a nouveau...



dje le 2005-03-01 13:15:30



Une petite pause?

Tout se passait correctement sur Hoth… Les Impériaux avançaient de place en place vers la capitale Rebelle. L’attaque éclair était devenue un véritable siège dans le siège. Les flottes rebelles frappaient de droite et de gauche… Les Impériaux, fidèles à leur organisation, gagnaient inextricablement vers la victoire…
La boule glacée goût vanille se trouvait au centre de la projection que renvoyaient les détecteurs du Marteau d’Azur, le vaisseau amiral de Feyd Rautha…

Soupir…

Le lieutenant qui se trouvait de garde sur la passerelle n’avait pas vu l’arrivée de son commandant. Aussi, c’est avec un regard méprisant et énervé qu’il allait rabrouer un sous-officier qui aurait laissait échapper un bruit aussi inutile qu’inconvenant sur la passerelle d’un vaisseau au renom prestigieux.

Commençant à parler :

« Dites donc vous, Gagle…. »

Tournant son regard vers Feyd, c’est finalement lui qui laissa échapper un vague gargouillis qu’il réprima aussi rapidement qu’il le pu. La vision de son chef (coupable du soupir) le plongea dans une tentative (presque réussit du point de vue comique) d’hypnotisation de son pupitre de communication dans l’espoir de convaincre le tas de plastique et de métal d’émettre un signal d’appel ou de message !

Rien ne vint…

Le visage du lieutenant se décomposait au fur et à mesure de l’attente qui se prolongeait… Il attendait l’éclat de tonnerre et la punition expéditive que lui infligerait sans doute le Noghri…

Non rien ne vint. Ni message (sans doute effrayé eux aussi par le noghri), ni punition. Le lieutenant ne pu retenir son

« Soupir »

Réfrénant son envie de se ratatiner sous son fauteuil et de disparaître suite à cet écart, il prit sur lui d’observer son chef à la dérobée.

Le noghri se tenait voûté comme tous les membres de sa race félinoide. Pourtant, il fut sur que pour le coup, son chef se tenait plus voûté que d’habitude.

« Lieutenant ?
(Sursautant littéralement)
- Oui commandant ?
- Cela fait combien de temps que nous n’avons pas engagé un adversaire ?
- Selon le dernier rapport, près de deux semaines standard pacha.
- Si peu ? Cela me semble des années lumières… Heureusement qu’il y a eu cette tentative sur les passagers et les prisonniers. Cela nous a donné un peu d’entraînement et surtout un peu d’action… Mais quelle morne journée… Avons-nous des rapports d’activités des membres de la guilde sur le siège de planètes par les flottes des « Réplicateurs » ?
- Oui commandant. Apparemment les rebelles sont venus en force et on délogeait l’amiral Babylon. Nous n’aurions que deux flottes en orbite. Les rebelles 3, les réplicateurs, plus que deux et le commandant en second Malo, de la contrebande, s’y trouve aussi.
- Et Eléana ?
- Elle s’y trouve aussi mais en retrait. Le Bandit Queen et son escorte se charge de protéger Malo contre toutes attaques. Apparemment, les officiers Dut et Adriac ont tentés de l’encercler pour le faire dégager de al zone, mais la flotte contrebandière leur a infligé de lourdes pertes.
- Sacré bon Palpatine de contrebandiers… Comme si la situation actuelle n’était déjà pas assez compliquée. »

S’offrant quelques minutes de réflexion, Feyd observait le déploiement offensif rebelle sur la planète Halla. Observant les rapports de combat, il voyait bien que Raino ou lui-même manquait à l’action… Les BlackHoles avaient beau se démener, aucun ne prenait réellement l’avantage…

« Faites alerter l’équipe tactique de veille… Et prévenez l’équipe d’astrogation pour calculer une trajectoire rapide vers Halla. Ah et prévenez le commandant Lirkas de notre redéploiement temporaire. Le temps de se dérouiller les membres… Il comprendra. Nous repartirons sur Hoth dans peu de temps. »

Un saut hyperspatial plus tard, et quelques heures de combats entre Tie légers et véloces et chasseurs bombardier B-wing, dévoilèrent la victoire totale de Feydekins sur le commandant d’escadron Scarto… La lourdeur des B-wing empêchant leur fuite, la flotte complète fut détruite… Plus de 200000 chasseurs bombardier périrent dans l’attaque.

« Bon, la surprise a été totale… On s’est rappelé au bon plaisir des rebelles. Nous allons bien nous amuser… Faites prévenir les BlackHoles que nous avons mis Feydekins en orbite de Hala. Nous allons réduire à l’impuissance X2 aussi vite que possible.
- Pacha ?
- Oui Allistair ?
- La flotte Enola du commandant rebelle Sigil s’approche pour nous attaquer. Apparemment, le commandant Scarto a appelé des secours.
- Parez-vous pour les submerger… »

Effectivement, les croiseurs de fret rebelle repartirent le turbolaser entre les jambes…



feydekins le 2005-03-01 11:57:59



Eléana contre attaque

Ce matin là, près de la planète Halla, derrière la lune la plus éloigné, deux armées se préparent à s’affronter. Chacun craint pour sa vie car la bataille sera terrible.
Adriac commande la flotte Impériale.
Paré de son étincelant costume de commandement, il se porte dès le point du jour devant ses pilotes et les salue du bras. Dans un ordre impeccable, ceux ci s’ébranlent et se rassemble en escadron. Le nouveaux pilotes, fleur de la jeunesse Impériale, comme les anciens, les vétérans affichaient une sombre détermination, conscients que leur avenir se jouait aujourd’hui. Tandis que résonnaient les appels dans les micros des Super destroyers chacun se rendait dans son chasseur et sur ses postes de tirs prêt à combattre. Tous les vaisseaux se rangeait en ordre de bataille, face au soleil et dos à la lune de Halla. Les Destroyer Impériaux prirent position à l’aile droite, ensuite chaque groupe de Chasseur se dispose en ligne droite, serré contre son voisin. A gauche virevoltent les chasseurs alliés. A l’avant des lignes quelques unités légères tels que des caraques sont disposées en éclaireurs.

Eléana, ravi de voir les Impériaux enfin décidés à l’affronter après avoir attaqué Malo, posta directement face à l’adversaire des vaisseaux légers. Ses chasseurs droides sous les ordres de Setni sortirent de leurs cargos et s’installèrent sur le flanc gauche. Tandis que le Bandit Queen et Eléana s’était installé au centre car c’était là qu’elle avait décidé de porter l’effort décisif. Tel était la position des 2 flottes en fin de matinée, lorsque débuta ce combat.

L’affrontement des vaisseaux légers en fit que peu de différence sans qu’aucun des camps ne prenne l’avantage. puis Eléana donna l’ordre à ses chasseurs beaucoup plus nombreux que l’ennemis de se ruer vers l’ennemi. Ceux-ci se battirent comme des lions, avec bravoure, furie même, Setni dut plus d’une fois se dégager d’un adversaire pressant qui voulait en le tuant couper la tête de son escadron . Même avec son vaisseau endommagé il continuait la lutte pour galvaniser ses pilotes qui faisaient des miracles contre les super destroyer ennemis.

Ainsi, très vite ils furent accolés à la lune malgré leur valeur et leur puissance supérieure par la supériorité tactique des chasseurs droides, et beaucoup furent réduits à néant.
Alors Eléana lanca le Bandit Queen dans la Bataille. Ce vaisseau un ancien Super Destroyer transformé grâce à la contrebande valait en puissance 2 SDS impériaux et pouvait contenir 2 fois plus de chasseurs grâce à des aménagements spécifiques. Sa présence au centre poussa alors l’ennemi à contre attaquer sur ce point avec les 3 gros vaisseaux qui lui restait.

Et alors que Eléana avait mené la partie depuis le début, Le bandit Queen fut contraint de reculer sous les assauts ennemis. Tous les boucliers à fond il semblait fuir petit à petit le champ de bataille. Adriac Jubilait, certes ses chasseurs et ses vaisseaux de Type DSI avait subi une défaite face aux chasseurs droides, mais le sort de la bataille se jouerai sûrement face au Bandit Queen ou se trouvait l’ennemi principal Eléana. Acculé, elle ne pouvait que se rendre et Adriac serait récompensé de ces actions par l’Empereur.

Le Bandit Queen avait du mal à contenir les assauts ennemis au centre, mais en réalité tout se déroulait selon le plan prévu par Eléana : ses adversaires se précipitaient dans une nasse dont elle allait maintenant refermer l’ouverture. Sur la droite et la gauche des Super Destroyer impériaux, de nouveaux cargos déversèrent un pluie de chasseurs droides. Les troupes fraîches enfoncèrent sans difficulté le dispositif adverse épuisé. La Belle ordonnance des Vaisseaux impériaux fut disloquée, c’était le chacun pour soi. Le piège inexorable se refermait. L’Amiral Adriac bien que son vaisseau ai été fortement abimé avait échappé au massacre et s’était alors réfugié un peu plus loin fuyant le lieu de la bataille qui l’avait vu perdre 50% de son armée.

Eléana était fière de son coup, l’Empire était maintenant à nouveau prévenu par des faits que toutes les flottes qui attaquaient le Commandant Malo étaient durement punis par ses chasseurs. Ainsi à peine quelques heures après son appel au secours l’opération contre Adriac avait été lancé. Mais cependant ce n’était pas la joie sur le Bandit Queen. Malo était en danger et toujours à la merci de ses ennemis coincés dans le champ électromagnétique de la planète…


Eléana le 2005-03-01 11:11:39



mais comment ?

La flotte était au calme après l'assaut mené contre la flotte de Feydekins. Les pilotes se reposaient en attendant les renforts, la plupart des officiers étaient en repos, et les défenses de la vengeresse étaient au minimum. Le commandant Fitz discuait avec plusieurs de ses officiers au sujet de la stratégie à adopter, quand il s'arrêta au milieu d'une phrase pour déclarer qu'ils devaient engager une procédure d'urgence de replis du vaisseau amiral Vengeur, ainsi qu'un déploiment défensif de tous les vaisseaux présents.

/Roffle/ Mais commandant, ça n'a aucun sens ! Il n'y a personne prêt à nous attaquer alentours !
/Fitz/ Je ne sais pas pourquoi, mais on doit engager la procédure d'urgence !
/Roffle/ Mais commandant, ça n'a ni queue ni tête d'agir sans motivation... !
/Fitz/ Sergent, je vous prie de surveiller votre langage, quand vous parlez à vos supérieurs !
{ Le sergent Roffle hésita avant de répondre... }
/Roffle/ Pardonnez-moi, commandant, mais...
/Kallae/ Il a raison, rien d'autre. Ca ne ressemble à rien...
{ le commandant frissonna, fixa un moment sa capitaine, avant de reprendre la parole }
-Je suis toujours l'officier supérieur ici ? oui ? alors, que mes ordres vous semblent cinglés, timbrés, débiles, abrutis, effarants ou je ne sais quoi d'autre, vous y obéissez, compris ?!
{ Tous les officiers présents étaient médusés ; ils n'avaient jamais vu le commandant Fitz agir de façon aussi irrationnelle, et en s'énervant aussi vite... c'est la capitaine Kallae qui prit la parole }
-Bien commandant, nous obtempérons. Vous avez entendu le commandant ? Déclenchez une procédure d'urgence immédiatement ! Le vaisseaux amiral
Vengeur se replis ! Faites déployer en défense tous les vaisseaux présents ! Éxécution immédiate !

Tous les hommes se levèrent et s'exécutèrent dans la plus grande hâte, ne comprenant pas, pour l'une des toutes premières fois, ce qu'ils faisaient...
Le commandant resta seul avec la capitaine Kallae.
-Qu'est-ce que tout ça signifie, commandant Fitz ? Je ne vous ai jamais vu agir d'une telle façon... vous avez pratiquement menacez vos hommes, pour qu'ils exécutent des ordres incompréhensibles, sans chercher le moins du monde à discuter ou à vous justifiez... pourquoi ?
{ Le commandant avait enfoui son visage dans ses mains, visiblement épuisé }
-.....................Je ne sais pas..... je sais que l'on doit fuir, comme je sais qu'il s'agit dela flotte batisée X2, comme je sais un paquet d'autres choses que je ne sais pas comment je les sais... Je ne sais pas... plus... Je craque, j'ai besoin de repos... laissez moi, Kallae, je vais dormir pendant qu'on se replis...
-...Bien commandant, reposez vous bien, et revenez nous en forme.

Le commandant s'effondra pratiquement dans sa couche, sans même attendre que Kallae soit sortie. Celle-ci sortit en fermant doucement la porte. Il avait vraiment besoin de repos pour pondre des choses pareils..... et pourtant...

Quelques minutes après que le Vengeur se soit retiré, une alerte fut sonnée, en provenance de la vengeresse ; La flotte venait de passer sous le feu de celle d'Hakenaton ; sa flotte avait surgit, pré-déployée, et était en train de massacrer les restes de la vengeresse...

Tous les officiers présents à bord du Vengeur, qui s'étaient rassemblés pour discuter du comportement étrange du commandant, étaient bouche bée... Il avait eu raison... sans aucune explication... mais... COMMENT ?

fitz le 2005-02-28 21:45:48



Journée mouvementé

Batllwack et son équipages étaient en alerte orange, depuis la grande victoires sur x3, Batllwack et ses hommes consolider « claire »…

[Lumière] : Quels sont les objectifs du jour commandant ?

[Batllwack] : Les hommes son exténués, je pense qu’après avoir fini les derniers défenses, l’équipages pourras mettre la flotte en hibernation cette journée ! Je ne veux surtout perdre ma place au profit d’un rebelle ! Préparait….

La conversation fut interrompue par un grand boum ! La flotte se faisait attaquer par un rebelle…

[Batllwack] : Je veux que tous les soldat soient à leurs poste !

[Lumière] : excellent les affaires reprennent !

[Batllwack] : je veux un rapport sur l’étendu des dégâts

[Lumière] : le rebelles gribouille nous attaque, il est en x-wings .Nous avons repousser l’attaque !

L’attaque fut repoussé brillamment par les cuirasser impériaux de Batllwack !
La seule chose que pensait Batllwack c’était qu’un jour seras t-il sur les chemins de la gloire ?

La nuit tomber, les ingénieurs avaient recensé quatre attaques rebelles subites sur « claire » !

Soudain Batllwack se posa la question : Combien de temps tiendrons nous ?

Cible à porter de tir… Batllwack sauve l’empire


batllwack le 2005-02-28 21:22:55



Un travail de sape de longue haleine

Cela faisait plusieurs cycles que le capitaine Tau, Guyan Dut écumait les environs de la planète Halla avec sa flotte nouvellement construite. Après de nombreuses opérations infructueuses, sa ténacité et son acharnement avaient été récompensés… Les résultats obtenus grâce à ses fidèles destroyers Victoires lors de la quête précédente l’avaient enfin placé sous les feux des projecteurs. Le bénéfice avait été grand car non seulement une partie de la relique détenue par Milou lui avait été confiée, mais la reconnaissance auprès de ses leaders l’avait propulsé aux premières places de l’organisation de l’Escadron BlackHole.

Fort de ses nouveaux pouvoirs, Guyan Dut se retrouva très rapidement en charge de la coordination du siège de la planète Halla en l’absence de ses supérieurs, partis prendre part à une opération de grande envergure organisée par l’Outer Rim. Bien qu sûr de ses capacités stratégiques, le capitaine Tau ressentait à présent une certaine inquiétude vue la tournure des événements… La rébellion était bien plus forte et organisée cette fois-ci et les flottes impériales allaient en souffrir, contrairement aux quêtes précédentes.

Il n’était plus question de « collaborer » avec l’ennemi ! Maintenant que les leaders BlackHole avaient laissé le contrôle à Guyan Dut, celui-ci pouvait dans un premier temps commanditer plusieurs frappes contre les navires rebelles. « Ces misérables doivent être éliminés ! En parallèle aux instructions principales déterminant l’attitude impériale concernant cette quête, il est primordial de ne laisser aucun répit aux flottes rebelles ! » avait-il transmis à l’ensemble des amiraux de l’empire en présence…

Ces ordres n’étaient pas donnés par hasard. En surplus de son immense dégoût pour la vermine rebelle, le capitaine Tau espérait ainsi retarder les partisans de l’Alliance qui avaient déjà pris une avance importante dans la prise de contrôle de la planète Halla. En effet, ceux-ci avait déjà placé 3 flottes en première ceinture, et ne manqueraient pas de les défendre chèrement. De plus, le capitaine Tau avait également besoin de temps. Sa flotte avaient subit de nombreux dommages au cours des assauts contre le vil Rastapopoulos et ses complices. Il lui fallait donc gagner du temps pour que ses usines de production ne lui envoie de nouveaux destroyers améliorés à l’aide des découvertes intéressantes effectuées lors du massacre de contemporains de Tintin… De plus il lui fallait régler le problème de la planète Chanko qui ne cessait de crouler sous les vagues d’assaut du rebelle Yoon et qui allait bientôt tomber aux mains de l’ennemi si les secours n’arrivaient pas rapidement…

« - Capitaine, nous recevons une demande de transmission holonet en provenance d’une flotte impériale.
- De qui s’agit-il ? demanda le Tau avec une voix irritée qui indiquait qu’il sortait d’une conversation interne houleuse avec sa propre intelligence artificielle additionnelle.
- Amiral Adriac de la confrérie de l’acier, mon capitaine.
- Qu’est-ce que la confrérie de l’acier vient faire dans ce secteur…? Passez le moi lieutenant.



<< ------------ Début de transmission ------------- >>


- Mes respects capitaine Dut. Mes hommes et moi-même sommes actuellement en patrouille dans le secteur à la recherche de zones de concentrations rebelles.
- Vous tombez bien Adriac, nous sommes actuellement en difficulté face à plusieurs généraux rebelles dans le siège de la planète Halla.
- Mes super destroyers stellaires sont à votre service.
- Bien, merci de votre aide. Je vous transmets les informations concernant nos forces en présence ainsi que les flottes vulnérables face à vos navires. Nous devons d’abord percer les flottes ennemies avant d’envisager reprendre l’orbite de la planète.
- Je prépare mes troupes immédiatement. Nous passerons à l’attaque dès que nous serons à portée. Gloire à l’Empire !
- Gloire à l’Empire, amiral Adriac. »


<< ------------ Fin de transmission ------------- >>



De nouvelles recrues venaient s’ajouter aux flottes impériales, et ce n’était pas trop demandé vu l’opposition adverse. En effet, la présence du puit de force à proximité détenu par l’Alliance avait fourni un avantage important aux rebelles qui s’étaient fortement installés en orbite de la planète assiégée…


[…Plusieurs jours plus tard…]


La situation avait bien évoluée depuis l’arrivée de nouvelles recrues au sein de la quête. Depuis plusieurs heures les rebelles avaient ralenti leur progression autour de la planète Halla et devaient faire face à l’acharnement des navires impériaux. Divisés en deux groupes, certains d’entre eux tentaient d’atteindre les flottes placées en première ceinture tandis que le reste continuait leur travail de sape auprès des plus puissantes formations ennemies.

L’Arckange Exarque continuait de rester à distance afin de bénéficier d’une vue globale du conflit et d’un avantage stratégique important. A bort de son vaisseau amiral, le capitaine Guyan Dut s’impatientait.

« - Il nous faut redoubler nos attaques ! Les rebelles commencent à s’adapter. Déjà deux de nos armadas ont été repoussées par des renforts dépêchés par l’Alliance. Préparez vous à une réorganisation globale. Lieutenant, faites chauffer les moteurs, nous allons passer à l’action !
- Mon capitaine, l’amiral Adriac bénéficie d’une fenêtre d’attaque importante vers l’une des flottes droïdes. Il attend nos instructions.
- Demandez lui de réaliser une frappe préliminaire en attendant notre arrivée. Et prenez contact à l’amiral Galadar. Ses destroyers nous serons utiles face à cette flotte. »


[…Quelques heures après…]


« Capitaine Dut, nous sommes prêts à attaquer. »

L’amiral Galadar avait répondu à l’appel de son allié BlackHole pour une attaque d’envergure visant à détruire les dragons hapiens assiégeant Halla. Le capitaine Tau jubilait déjà à l’idée de reprendre un peu de terrain aux rebelles…

Tel que l’avait décidé le stratège impérial, l’Amiral Adriac envoya ses super destroyers en première ligne pour décimer les premières défenses droïdes. La flotte de navires se déploya avec une impressionnante virtuosité et ceux-ci furent bientôt en mesure de lancer l’offensive.

« Je compte sur vous amiral Adriac, que l’Empereur soit satisfait de votre action. »

Les super destroyers ouvrirent le feu détruisant au premier coup un cargo transporteur dont les débris allèrent s’écraser contre plusieurs vaisseaux droïdes. Les dragons Hapiens sortirent alors en masse pour répondre à l’agression. Les tirs des lasers lourds des destroyers faisaient voler en éclats de nombreux vaisseaux ennemis. Pourtant, il semblait que ces derniers gagnaient du terrain et risquaient de prendre à revers l’amiral Adriac et sa flotte qui se retrouveraient alors en mauvaise posture malgré leur avantage technologique certain.

« Amiral Galadar ! Déployez-vous immédiatement sur le flanc tribord des destroyers stellaires pour contenir la contre-attaque ! »

Immédiatement la flotte restée en retrait fit mouvement pour prendre part à la bataille. Galadar savait bien que cette décision était un coup de poker qui pouvait se retourner contre ses vaisseaux qui allaient présenter un flanc vulnérable le tend d’ajuster leur formation afin de ne pas perturber les super destroyers dans leurs mouvements. Mais les ordres étaient les ordres et il fallait parfois sacrifier quelques pièces pour atteindre le roi adverse…

Les destroyers fondirent sur l’ennemi dans une vague quasi-suicidaire. Leurs boucliers plutôt faibles encaissaient avec difficulté les tirs de barrage des dragons qui avaient maintenant changé de cible pour venir à un combat plus égal que face aux super destroyers. La bataille faisait rage et les troupes de l’amiral Galadar subissaient de lourdes pertes.

« Amiral Galadar, je vous demande de tenir la position pour attirer le plus gros de la flotte droïde dans votre direction. Vos soldats ne mourront pas en vain ! »

Sur cet appel du capitaine Dut, Galadar compris alors la tactique qu’avait élaborée son supérieur et fit virer ses destroyers afin de concentrer les dragons Hapiens sur leur position. Les navires du capitaine BlackHole faisaient route vers la zone de combat. Tandis que Galadar et sa flotte payait le prix fort face aux droïdes, les vaisseaux maires de la flotte impériale se plaçaient tout autour de ceux-ci en armant leurs puissants lasers. Encore quelques secondes, et puis…

« Il est temps de nous retirer. A tous les vaisseaux : repliez vous ! » Les destroyers impériaux situés au centre du piège mortel manoeuvrèrent avec une rapidité impressionnante pour se dégager de l’emprise des dragons droïdes. Galadar eu un regard en arrière… cette opération lui avait coûté bien plus que prévus et il lui fallait maintenant reconstruire nombre de navires détruits. Il fallait que l’attaque de Dut réussisse car il pourrait pas accepter que celui-ci ait sacrifié autant de ses navires pour rien.

Aussitôt les vaisseaux alliés hors de danger, le capitaine Tau lança à toute sa flotte l’ordre d’ouvrir le feu. Les dragons perturbés par le changement d’attitude de leurs cibles furent surpris par la pluie de lasers qui s’abattait sur eux. Complètement désorientés et face à une nouvelle armada de super destroyers, nombreux furent ceux qui tentèrent de prendre la fuite. Mais le piège s’était déjà refermé et les vaisseaux impériaux avançaient à présent pour leur interdire toute issue. Le combat fut bref. Le travail de l’amiral Galadar avait été décisif et le dernier dragon Hapien explosa rapidement dans une gerbe de flammes indiquant la victoire impériale. Il était temps de penser à prendre la place libre en orbite de Halla…

« - Lieutenant, ouvrez moi une transmission holonet à destination du commandant Babylon. »

L’Empire, et particulièrement le capitaine Dut, n’avaient pas dit leur dernier mot…


dut le 2005-02-28 21:17:22



encore une attaque et je craque !

trop tard.....

Fitz se disait que la guerre était vraiment la pire invention des êtres vivants... quatres attaques en si peu de temps, c'en était à pleurer ; les pertes auraient 'heureusement' pu être beaucoup plus lourdes, mais il n'en restait pas moins que cela représenté un contre-temps très fâcheux... Tant pis pour l'honneur, il allait riposter contre son dernier assaillant, qui n'avait pas encore eu l'occasion de se replier.

-Parez la flotte à l'assaut, nous allons riposter pour une fois ! Lancez tout ce qu'on a sur Feydekins ! Ne lui laissons pas le temps de se replier ! Vengeons-nous !

Les vaisseaux se lancèrent avec hargne contre le malheureux assaillant, qui l'avait pas eu le temps de se retirer... Mais l'assaut ne tourna pas aussi bien que prévu, et les pertes furent plus lourdes que ce que Fitz aurait voulu... tant pis, puisqu'il n'était pas parti, autant en profiter, c'est pas tous les jours qu'on a une si belle occasion...

il réfléchit un peu aux derniers événement, et remarqua que finalement, il était lui aussi profondément impliqué dans cette guerre sans merci ni sens, vide de toute forme de respect... décidément, pas moyen de penser tranquille sans en revenir aux bonnes vieilles constatation de base : tuer, détruire, voler, piller... la loi de la jungle...

fitz le 2005-02-28 17:21:08



Hannibal

L'amiral Sigil examinait les rapports de combat des derniers jours.
Autant ses vaisseaux pouvaient faire des merveilles contre certaines flottes, autant contre les monstres de l'Empire, les super destroyers stellaires, ils ne faisaient absolument pas le poids.
Les dernières 24 heures avaient été particulièrement éprouvantes pour sa flotte Enola...
Et les nouveaux vaisseaux commandés aux centres de production qui ne venaient toujours pas...

-[Commandant Lorkven] Amiral! Amiral les nouveaux vaisseaux sont arrivés!
-Ah enfin!
-Amiral, ils sont drôlement petits, vous êtes surs que les ingénieurs ne se sont pas trompés?
Intéressant, cet humain est vraiment très habile, il ne suggère pas que je me suis trompé...Un peu trop impétueux aussi!
-Vous verrez commandant qu'ils vont se révéler forts utiles! Nous serons comme les légions romaines harcelants les éléphants d'Hannibal!
-Encore une 'référence historique' Amiral ?
-Exactement commandant, exactement. Bien attaquez dans l'ordre les amiraux impériaux Dut et Kak@shi puis nous attaquerons la flotte 'alien' nom de code X2!

Les deux premières attaques furent des succès, mitigés mais des succès quand même.
Avant de pouvoir se placer au contact de X2, la flotte Enola subit deux attaques d'Adriac qui fut repoussé et de Galadar dont les destroyers firent de gros dégâts.
Mais les renforts étaient déjà prêts à entrer en action...

La flotte Enola manoeuvra pour se placer à proximité de celle de l'amiral impérial Mclulu, une vieille connaissance...
Les vaisseaux de la flotte X2 semblaient monstrueux, mais les rapports d'espionnage les disaient également dépourvus contre de petits appareils.

Depuis le Fat Boy, Sigil suivait le déroulement du combat. Les énormes vaisseaux aliens étaient effectivement handicapés par la mobilité des petits vaisseaux de l'Enola.
La victoire fut rapidement acquise.

-[Amiral Sigil] Commandant Lorkven, préparez la prochaine attaque et mettez en place les défenses périmétriques!
-Aye, aye Sir!

Sigil put se replonger dans ses pensées. Plusieurs point le troublaient : l'absence totale de formes de vie sur les flottes 'aliens' (étaient-elles réellement commandées par une IA ou était-ce une forme de vie qui échappait aux détecteurs?), la disparition de la flotte d'Eléana (annonçait-elle une catastrophe imminente?)
Toutes ces questions et si peu de réponses...


Sigil le 2005-02-28 15:01:36



Un hasard...

Tous les regards de l'équipage étaient fixés sur l'horizon. Cette course-poursuite contre le rebelle qui avait attaqué pendant de longues semaines la plus faible des trois planètes d'un des membres de la Confrérie de l'Acier devait payer pour tous ces civils morts pour une cause qui de fait, n'était pas la leur.
Tous les appareils de recherche étaient en état d'alerte maximum.
Adriac, assis dans le siège qui lui était acquis,
réflechissait au moyen de combattre efficacement la flotte de ce dernier.

Alors que tout le monde s'attendait à voir apparaître les restes d'une armada presque défaite, c'est avec étonnement qu'à travers la vitre se profilèrent plusieurs milliers de vaisseaux de tout bord
Chacun avait les yeux écarquillés devant cet amas de flottes, rebelles impériales et même contrebandières et peu en avait vu de si immense.

Que pouvait bien être à l'origine de cet aussi incroyable déploiement de force ?
Habitué à prendre des initiatives quelque peu douteuse, Adriac ordonna sans en avertir ses supérieurs d'attaquer une des flottes rebelles en présence, chose qu'il regrettait souvent à posteriori.

Cependant la chance lui sourit pour une fois et la flotte d'Aldo, amiral rebelle, fut détruite en un coup avec somme toutes, des pertes chez l'impérial. Chacun des officiers présents dans la salle sentait que la flotte Salus pourrait être utile dans ce conflit et les premières communications fusèrent afin de savoir quel etait le but de chacun des partis présents autour de la planète contrebandière de Cali.

Rapidement entré en contact avec un des membres de la guilde Blackhole prénommé Dut, Adriac prit place en position statique dans une des ceintures de Halla. L'enjeu de cette attaque semblait d'une importance capitale.
Les premiers ordres venaient d'arriver, on connaissait dorénavant les cibles qui potentiellement étaient les plus faibles face à la technologie de la flotte Salus. Il était temps de se mettre au travail...

Adriac le 2005-02-28 00:25:06



La destruction de x3

Il était sept heures du matin, Batllwack venait de se lever…

Il regarda par le hublot de la flotte « claire »pour voir si la flotte x3 était toujours là ! Ouf… elle est toujours la ! Cria Batllwack.
Cela faisait trois jours que batllwack était stressé, il avait peur qu’un rebelle prenne encore une place de plus en première ceinture de la planète !

Batllwack réveilla tout l’équipage pour se préparer pour l’attaque…

L’attaque commença, les croiseur léger caraques détruisit plus de vingt milles chasseurs droides !!

[Batllwack] : pendant combien de temps le bouclier de x3 seras actif ?

[Lumière] : Si mes calculs sont bon, le bouclier devrait tenir pendant cinq heures mon capi chef

[Batllwack] : Et bien nous allons patientés, je veux que la flotte soit prête pour se soir !

Lumière était un ingénieur de « claire » c’était le plus brillent des hommes de Batllwack, c’est pour cela que tous le monde le surnommé lumière. Batllwack n’était pas satisfait de son combat, il voulait absolument la détruire et récupérer sa place !

Dix heures plus tard…

[Batllwack] : Lumière au rapport !

[Lumière] : Oui, je suis là

[Batllwack] : Je veux une estimations exacte de la puissance de x3 !

[Lumière] : Sa puissance a baissé, elle est maintenant à neuf millions

[Batllwack] : « claire » doit être au double de puissance de x3 !

Sur ses mots, Lumière augmenta la puissance avec l’aide des autres partisans…

« Claire » attaqua x3, les croiseurs légers caraques détruisaient vingt milles chasseurs droides par coup !

La flotte x3 fut détruite en deux salves lancés par les unités de Batllwack !
La joie de Batllwack se lisait dans ses yeux, Il avait enfin aidé l’empire à avancer dans cette quête ! Il était le deuxième impérial à transpercé le rideau vert des contrebandiers !

Il se pressa d’envoyer le rapport à coruscant :

…………………………………………………
Vous avez détruit 49,135 unités à Eléana
Vous avez perdu 0 sur 14,649 unités engagées au combat

Vous avez détruit la flotte ennemie !
Vous remportez le combat !!
Vous gagnez 100 parsecs
…………………………………………………

Il félicita son équipage, grâce à eux il avait enfin réussi à s’introduire sérieusement dans la quête !


Batllwack espérait maintenant que son acte ne sera pas oublié par l’empire !

Mais le plus dur venait a venir...

Cible à porter de tir…Batllwack sauve l’empire !


batllwack le 2005-02-27 20:13:54



ça pourrait être mieux...

-...commandant ?

L'appel le tira de sa rêverie. Il réfléchissait à plusieurs choses, et n'avait pas entendu la question...
-Qu'y a-t-il ?
-Les troupes demandées sont arrivées...
-Déjà ?
-Il y en a moins que ce qu'il nous faudrait cependant...
-Ce n'est pas grave je pense... Je viens voir.

Le commandant partit avec le messager pour voir le détail des arrivées.
En arrivant, il fut surpris de la quantité de vaisseaux produits en si peu de temps ; il remercia intérieurement les centres de production de l'excellent travaille produit, et se demanda si la capitaine n'avait pas encore fait du zèle...

-Capitaine ? Auriez-vous envoyé des ordres aux centres de prod ?
-Non, commandant, rien de récent en tout cas
-De quand datent les derniers ordres que vous avez envoyés ?
-C'était les votre commandant...
-Très bien, je ne pensais pas que la politique que j'avais choisi donnerait d'aussi bons résultats. Passez moi en communication directe avec la vengeresse.
-..........communication établie, commandant.
-Ici le commanadnt Fitz, je vous demande d'être prêt, vous avez je pense déjà reçu l'ordre de mission. Lancez l'assaut dès maintenant. l'avenir de la république dépend peut-être de cet assaut... Bon, en fait non, mais on va dire que si tout se passe bien, l'effet boule de neige qui en résultera sera très bénéfique ! Allez, lancez l'assaut, nous ne pouvons les laisser nous narguer ! Au combat !

Les vaisseaux décolèrent à l'ordre du commandant, et se lancèrent sur ce qui avait été désigné par Fitz comme X2 ( il n'avait à ce sujet toujours pas d'explication... ). Le combat fut long et acharné, les troupes motivées ne voulaient pas lâcher le seul morceau de terrain à l'ennemi...

Lorsque le rapport final arriva des heures plus tard, le commandant fit la grimace. Les pertes étaient plus lourdes que prévues, et les dégats infligés à l'ennemi auraient été plus agréable s'ils avaient été plus lourds...

Mais il fallait se contenter du peu que l'on avait, et repartir sur un pied neuf, avec une vue d'ensemble des derniers assauts menés. Le commandant lança quelques ordres à destination des centres de prod... Cela devrait marcher...

fitz le 2005-02-27 18:13:09



La routine...

Le Comte Amiral de la flotte libre Bioposis IV, s’accordait quelques instant de repos, la situation au alentour de la planète Halla étant maintenant devenu une machine bien huilé, les attaques lancer régulièrement sur les flottes étranges, les ravitaillements arrivant en flux tendu des planètes de production.
Les pertes bien qu’étant impressionnante, les assauts se succédaient les un aux autre pour affaiblir au maximum les flottes de vaisseaux étrange ceinturant la planète. Les rapports de pertes se succédaient les uns aux autres avec pour résultat un anéantissement presque total de la flotte a chaque vague. Un travail de sape venait de s’engager.

-« votre seigneurie, votre seigneurie, la flotte de l’amiral Sigil viens de mener un assaut dévastateur sur la flotte X7, très peu de navire reste indemne. »
-« c’est une occasion a saisir, ne laisser pas les impériaux récolter le fruit du travail rebelle, réunissez un groupe d’attaque et allez anéantir les survivants de cet assaut »
-« mais votre seigneurie nous venons juste de lancer une attaque sur la flotte X4, nos vaisseaux ont été anéantis »
Le comte amiral sentait la fureur l’envahir peu a peu…
-« MAIS D’EMMERDEZ VOUS, je veux d’une attaque soit lancer dans 10mm »
L’aide de camps, voyant que la situation commençait à dégénérer, effectua un demi-tour droite et se dirigea vers la passerelle pour transmettre les ordres impossibles de l’amiral. Un son de pas derrière le sien lui appris que les ordres serait communiqués de vive voie par le chef de l’état major en personne.

Sur la passerelle un silence tomba à l’entrer du Comte amiral, son visage exprimait son état d’esprit
-« Nous avons une opportunité à saisir, pour concrétiser les efforts de l’amiral Sigil. Je VEUX que les X-Wings en réserves sur la planète lune noire nous soit envoyés immédiatement. Ils ne suffiront pas mais nous allons entrer en contact avec les contrebandiers et leur acheter a prix d’or les unités manquantes mais nous réussirons… et maintenant exécution ! »
Une activité digne d’une fourmilière se déploya alors, pour exécuter les directives nouvellement fournies en un temps record.

Le comte amiral, assis sur son fauteuil de commandement attendait que les nouvelles unités lui parviennent, le regard attiré en permanence par l’écran de visualisation, à guetter le moindre signe d’un déploiement impérial.

-« Amiral, les vaisseaux arrivent. »
-« Lancer immédiatement les chasseurs sur les restes de X7 et suivez les avec les rescapés de notre flotte»
Le combat fut relativement bref, la flotte ennemie était en très mauvaise état et aucune perte ne fut à déplorer. Le moral de l’équipage s’en trouva galvanisé, depuis des jours d’attaques suicide sur les vaisseaux étranges la flotte rencontrait enfin sa première victoire, sur un adversaire très diminue certes, mais une victoire tout de même. Les détracteurs du Comte amiral avaient perdu du terrain sur ce coup là, mais les défaites serait encore nombreuses face aux combattants droides.

Les jours suivants furent relativement calmes excepté les assauts périodiques impérials, les défaites succédaient aux victoires mais la position de la flotte en première ceinture restait acquise.
Les rebelles toujours très présents sur cette quête marquaient de plus en plus de point face aux impériaux qui, parti avec une longueur de retard, ne revenaient que très lentement dans la course. Mais ces victoires restaient plus des coups de chances et des combats isolés.
L’amiral Dje représentant la menace principal pour les impériaux subissait d’incessantes attaques et ses flottes se voyaient harcelées dés leurs apparitions sur le champs de bataille et aujourd’hui une pause indispensable lui était nécessaire pour reprendre des forces.
Son absence risquait de porter un coup fatal à la coordination rebelle, une action était nécessaire.

-« Aspirant, rendez vous en salle com. et envoyé ce message sur réseau crypte à toutes les flottes rebelles présentent dans le secteur et restez en poste pour me transmettre toutes les réponses le plus rapidement possible. »
Dans les heures suivantes les messages commençaient à tomber, un espoir de coordination était en train de naître…

Mais cela suffirait il pour déjouer les embûches qui nous attendaient…


Comte le 2005-02-27 16:40:11



le sacrifice de l'amiral Aldo

L’indomptable avait été détruit , mais Aldo n’allait pas en rester la , il est tel le phénix qui renaît de ses cendres

[officier] : mon amiral , les 8 000 frégates d’assaut sont prête .
[Aldo] : bien , donnez l’ordre de passez en hyper espace , nous retournons sur le champ de bataille .
[officier] : mon amiral , puis je vous demandez qui sera notre prochaine cible ?
[Aldo] : Le comandant Malo !
[officier] : Euh , si je peux me permettre , sa flotte est monstrueuse , nous ne sommes pas en possibilité de le vaincre , même avec 8 000 frégate d’assaut !
[Aldo] : Avons-nous sa composition ?
[officier] : non mon amiral , nous serons les premiers a l’attaquer .Mais puis je vous suggérez de sacrifier quelque vaisseaux histoire de savoir a quoi nous avons a faire ?
[Aldo] : Non ma décision est prise , nous l’attaquerons , de toute manière , il faut bien que quelqu’un commence a faire descendre la puissance de sa flotte monstrueuse ! Ce sera l’occasion de montrer que nous sommes de vrai déjanté courageux et qui en ont dans le froque !
[officier] : Bien dit mon amiral ! Je vais de ce pas rapporter vos paroles pour motiver nos troupes !
[Aldo] : Bonne initiative , je compte sur vous !

C’est ainsi que l’indomptable alla se sacrifier pour mettre en déroute le commandant Malo qui gardait le précieux trésor .
La bataille fut sanglante , surtout pour les hommes de l’amiral Aldo , mais heureusement , la bataille n’avait pas servi a rien , le commandant Malo avait perdu environ 10 000 000 de puissance .

[Aldo] : Combien de frégates sont revenus ?
[officier] : Environ 2 000 mon Amiral .
[Aldo] : c’est pas si mal que sa , avons nous la composition de la flotte ennemie ?
[officier] : bien sur mon amiral .
[Aldo] : Bien , transmettez la aux autre amiraux rebelles , et donnez l’ordre de préparez une nouvelle flotte !

C’est ainsi que l’indomptable renaîtra pour se remettre en quête du fameux trésor .


Aldo le 2005-02-27 14:38:22



Mais ou sont les impers ?

Apres la victoire contre la flotte X4 , Aldo est allé se joindre a la réception sur le vaisseau mère de l’amiral kekel . Tout le monde parlaient fort ( même les call girl soigneusement appelées par kekel ) ,mais l’heure n’était pas a la fête , de nombreuses batailles restaient a gagner .C’est pour sa qu’il fallait que quelqu’un prenne la parole pour rentrer dan le vif su sujet . C’est alors qu’Aldo pris son verre et l’éclata par terre .Le silence se fut totale .

[Aldo] : les amis , je suis fière d’être avec vous ce soir , mais nous n’avons pas encore gagner ! Certes , nous dominons , mais croyez moi , il faut des maintenant faire le bilan de ce que nous avons besoin et de ce que nous allons faire .
[kekel] : ( un peu bourré , qui avait ses mains posées sur les fesses d’une jolie demoiselle ) ,eh oh Aldo déconne pas , on est la pour se détendre )
[scarto ; weebaca ; comte ; sigil ; scarto ] : Kekel a raison !
[Aldo] : Je sais qu’on est la pour se détendre , mais c’est bon , merci kekel , on c’est bien détendu !

Les amiraux ainsi qu’Aldo ont quand même continué a se détendre , mais après , ils se sont mis au boulot .
Ils se sont tous mis d’accord pour prendre contact avec les autres rebelles présent sur place ( eh oui l’organisation n’est pas top ) ,eh Aldo a promis qu’il allait trouvé des renforts ( car malgré tout , les rebelles ne sont pas très nombreux ) qui allaient venir avec le type de vaisseaux idéal .

Le lendemain , Aldo était déjà retourné dans la bataille , bilan : batllwalk c’est fait pulvériser , et une attaque échoué sur la flotte X6 .

Mais le trésor souriait a la rébellion , 3 flottes rebelles en orbitre autour de la fameuse planète contre 0 impériale , c’est sur le trésor sera rebelle voir même jedi déjanté car bon nombre de jedi déjantés sont sur place


Aldo le 2005-02-27 14:09:26



entre autre...

Lorsque l'alerte fut donnée, le commandant ne sortit pas de son bureau, où il était absorbé dans une conversation avec sa capitaine. Il avait d'ailleurs bloqué toutes les communications venant de l'extérieur, y compris la ligne d'urgence, si bien que aucun message n'arriva. C'est donc un messager qui fut dépéché pour venir apporter les mauvaises nouvelles directement au commandant, dans ses appartements privés, alors qu'il ne voulait expressément ne pas être dérangé... autant dire que le pauvre avait dû perdre une partie de poker très serrée pour en arriver là...

Il arriva donc au moment fatidique, et frappa à la porte.
Le commandant, garda son calme, finit sa phrase avec la capitaine, puis se leva et ouvrit la porte. Il se mit alors à hurler le plus fort possible :

-Qu'est-ce qui se passe encore ? j'ai pas dit que je ne voulait pas être dérangé ?
{ le pauvre tremblait de tous ses membres }
-..Ss..si, comm..mmandant, mais c'est gr..grave...

{ le commandant se radoucit, se disant que le pauvre n'avait pas mérité ça... quoique... il continua quand meme à parler plus fort que nécessaire }
-Grave à quel point ?
-.....SDS...
-%$¤*µ£ ! Capitaine Kallae, vous venez avec nous ? je crois que nous devrons finir cette conversation plus tard...
-Bien sûr commandant.

Les trois se dirigèrent vers le poste de commandement, et le commandant se rendit compte qu'il s'était déplacé pour rien : le combat était quasiment terminé, les derniers vaisseaux de la vengeresse se retirait, en bien triste état...
-Leur force de frappe me fera toujours aussi peur... je n'ai pas besoin du rapport, on a presque tout perdu... je lance les ordres moi-même, puisque je suis ici...

Le commandant lança donc des ordres de production aux centres, et reçut une réponse rapide, les renforts étaient prêts et arrivaient déjà.

-Est-ce vous Kallae qui aviez demandé des renforts au cas où ?
{ la capitaine de pinça légèrement les lèvres }
-Oui, c'est moi commandant, désolée...
-Non, au contraire, c'est excellent ! Nous sommes bientôt prêt à frapper ! Je vous en remercie, capitaine. Nous attendons les renforts et nous frappons. Pas question de dormir. Et pas moyen d'obtenir une trève dans ces conditoins... et bien, ça sera donc aux plus sauvages, je le crains...

Le commandant continua donc quelques heures sa conversation avec la capitaine, au sujet très profond de 'l'univers allait-il bien ?'...
Les renforts arrivèrent enfin, et furent salués par des acclamaitons ( étant donné les pertes subies précédemment, c'est pas étonnant... )

-Bien, restez en orbite, et lancez l'offensive, je ne tiens pas à avoir plus d'ennuis que maintenant...

Le combat fut lancé contre une des flottes présente en orbite, mais il tourna court... De nouveaux ordres furent lancés vers les centres de productions... Le commandant risquait de ne pas avoir à temps ce qu'il cherchait... on verrait bien ce qui arriverait... et advienne que pourra...

-Bien, les ordres restent les mêmes... Kallae, vous étiez en train de me dire que la gravitation pourrait être altérée à partir d'un simple moteur à jus de citron ? je ne comprend pas de quoi vous...

et ainsi repatit la conversation sans queue ni tête entre Fitz et Kallae...

fitz le 2005-02-27 11:03:33



la flotte inconnue en mauvaise posture

quelques jours avaient passés depuis les premiers assauts de la flotte de Numenor sur X3, et les sacrifices de tant d'hommes semblaient enfin payer. Les hangars ennemis crachaient de moins en moins de renforts, et les chasseurs rebelles faisaient de plus en plus de degats.

bien loin l'heure de la première rencontre qui s'était terminée par une déroute complète de la rebellion. Maintenant, les flottes amies commencaient à occuper la première ceinture de la planète, et la perspective d'un débarquement se rapprochaient de plus en plus.

'amiral, les pilotes ont été rassemblés comme vous l'avez demandé dans le grand hangar ! ils ne savent ce qui les attend, ils patientent jusqu'à votre venue !

-Bien, ne les faisons pas plus attendre, allons y !'

L'amiral et sa garde rapprochée se rende au pont du hangar, où tout les officiers pilotes sont alignés au garde à vous

'Mes amis, mes frères ! Vous venez de remportez une grande victoire pour la rebellion ! nos frères disparus ont été vengés ! il est maintenant temps de penser à la gloire de la rebellion et à sa victoire ! il nous faut capturer les reliques gardées par Malo, et nous les capturerons, malgré toute l'aide que pourrait lui apporter Eleana ! nous savons qu'ils sont en communication régulière, et heureusement pour nous, nous interceptons ces communications ! c'est grace à elles que nous savons que les reliques sont cachées ici, et nous les trouverons !'

un grand hourra rententit sur le pont d'envol après ce discours d'exhortation

'Je suis fier de vos actes de bravoure ! ce soir, vous aurez droit à un repas de fête, et même les hommes de quart participeront aux festivités ! nous célèbrerons notre victoire, et demain, nous continuerons les rudes combats ! soyez heureux, mes frères, et battez vous jusqu'au bout ! car qui veut la paix prépare la guerre !

-hourra pour l'amiral, hourra'



gribouille le 2005-02-27 01:10:36



petite victoire

La général Batllwack se positionna devant la passerelle de commandement pour expliquer le déroulement de la quête …

Batllwack cria : «La situation commence à se compliquer pour l’empire, nous devons réagir tous de suite ! La dernière attaque que nous avons effectuée sur eléana était satisfaisante, mais un rebelle la détruit par la suite !! »

Le général Batllwack commençait a s’énervé, les rebelles l’avait attaquer trois fois cette journée et lui avait infligé de lourdes pertes ! Il ne pouvait pas s’occuper des rebelles et de la quête en même temps…

Batllwack demanda « après avoir subit les différentes attaques successives, nous devons reconstruire notre belle flotte ! Au boulot les gars ! »

Quelques heures plus tard…

[Le chef de la production des unités] : Les unités son prêtes pour attaquer x3 mon capi chef

[Batllwack] : avons-nous le stocks d’énergie suffisamment rempli ? Combien d’unités ont produits les usines ?

[Le chef de la production des unités] : le stocks et a son maximum et pour les unités environ quarante milles unités mon capi chef

[Batllwack] : que l’on prépare ma flotte à attaquer x3 !

Dans l’instant qui suivi, les partisans de batllwack achevèrent les dernières préparations pour le déploiement de force !

La flotte s’approcha de x3…

Soudain, il coupa le courent.

[Le chef de la production des unités] : que ce passe t-il mon capi chef ?

[Batllwack] : je n’attaquerais pas tous de suite, j’aimerais étudier le comportement de cette flotte. Et je veux prendre tous mon temps ! Allez vous reposer !!

[Le chef de la production des unités] : si c’est demandé si gentiment mon capi chef, je me retire tous de suite.

Et il partit content de la décision de son capi chef car sa faisait longtemps que les hommes ne c’étaient plus reposer…
Personne ne compris le geste de Batllwack mais l’essentielle c’était de pouvoir se reposer !

Deux heures plus tard, Batllwack réveilla son équipage.

Cette fois, c’est le moment d’attaquer ! Tout le monde à son poste ! Exclama batllwack

« Claire » attaqua x3, Batllwack remporta la bataille, la chance commençait à tourner !
« Claire » avait détruit plus de dix milles unités a Eléana !
Batllwack alla se coucher pour la prochaine attaque…

Cible à porter de tir… Batllwack sauve l’empire !










batllwack le 2005-02-26 22:16:33



la contre attaque

Il était sept heures du matin, Batllwack se réveilla avec encore le goût de la défaite, il avait du mal à digérer la lourde pertes de ses cinquante milles cuirasser impériaux à cause d’un manque d’énergie…
Il appela son armée pour dictée les consignes avant que la flotte « claire » décolle….

Batllwack : « nous avons tous tiré une bonne leçon de la défaite d’hier, et c’est grâce a sa que nous allons devenir encore plus puissant que jamais !!Je demande à chacun d’entre vous de produire le maximum d’unité, de réparer notre flotte et de concentré la maximum d’énergies ! »

L’armée acclama Batllwack et partis directement dans les usines de la planète Demer …

Il était midi comme tous les jours, la sonnerie résonner dans les couloires des usines. Batllwack alla se ranger dans sa chambre pour manger ses lasagnes toutes fraîches.

Soudain un message privé arriva sur la messagerie de Batllwack :
…………………………………………………...
Expéditeur : centre d’information des quêtes
Sujet : situation critique, demande de renfort immédiat
Message : bonjour Batllwack,
Suite à votre accident d’hier soir, l’empire a besoin de soldat connaissant le terrain de la quête. La situation a tourné en faveur des rebelles il on récupéré deux places en première ceinture de la planète de Cali.
Nous vous ordonnons de quitter votre planète pour rejoindre les quelques soldats sur place, l’empire a besoin de vous pour contrer l’influence rebelle !
……………………………………………………
Batllwack bondit de sa chaise et alluma l’alerte orange (l’alerte orange consistait à apeller tous le personnel pour une conférence avec le commandant)

Batllwack se positionna devant le micro :
« Je viens de recevoir un message de coruscant, on me demande de venir d’urgence aider l’empire à gagner la quête ! Je veux que la flotte soit prés à décoller dans 12minutes … »

L’ingénieur répondit : « mais général, nous avons pas produit assez d’unités ! »

Batllwack rétorqua : « trop tard nous avons plus le temps, embarquaient le maximum de vaisseau a bord de notre flotte, je veux que le plein d’énergie soit au maximum je ne voudrais pas recommençai la même bêtise de la veille ! »

Sur ses derniers mots tous les partisans de batllwack se dépêchèrent d’installer les vaisseaux sur « claire ».

La flotte décolla avec cinq milles destroyers stellaires victoires 2 !
La flotte avait été réparée, l’ordinateur de bord fonctionnait, la flotte pouvait passer en hyper espace…

« Nous voila arriver » s’exclama Batllwack !
Le paysage et rempli de rebelles, Batllwack se frayas un chemin entre les flottes et se plaça devant la flotte d’éléana, il se connecta au réseau local de l’empire…
Les derniers renseignement sur la composition de la flotte était parfaite pour les destroyers stellaires victoires de Batllwack…

Avant d’attaquer, Batllwack remercia tous ses ouvriers pour avoir produit le maximum d’unités en si peu de temps !
Batllwack ordonna l’attaque …

Les destroyers avait détruit plus de huit milles Cargos YT-2550
Il n’avait pas assez détruit d’unités à éléana, la bataille avait été perdue mais la guerre continuait !
Batllwack étais satisfait d’avoir fait perdre a éléana 1dix millions de puissances !

Il laissa sa flotte à porter de tir d’éléana, en espérant que le prochain qui attaquera éléana serait un impérial.

Il se connecta à partir de l’ordinateur central pour envoyer les dernières nouvelles à coruscant !!




Cible à porter de tir… Batllwack sauve l’empire !








batllwack le 2005-02-26 21:11:45



Un goût de revenche

Le Commandant Linka était arrivé dans les premiers rebels au point de rencontre qui était convenu avec l'Amiral Dje. En arrivant il fut stupéfait par la puisssance des flottes qui se trouvaiy devant lui, seul obstacle qui le séparait de son but mais quel obstacle!

Ce n'est pas sans une certaine appréhension que la flotte se rapporchait de ces monstres de puissance qui laissait encore tout l'équipage sans voix seuls le bruit des réacteurs tranchait avec ce lourd silence qui était tombé même dans la salle de commandement.
Le Commandant se décida à rompre ce silence pesant et appela son Second pour qu'il fasse préparer les Frégates d'assaut présentes par centaine à une offensive générale.
Le Second exécuta l'ordre se son supérieur mais en lui se faisait sentir un mauvais présage mais il fit tout de même transmettre l'ordre à toute la flotte, les vaisseaux se mirent en place, des centaines de Frégates étaient ainsi rassemblées, le Commandant contempla un court instant ce spectacle qu'il affectionnait tant.
Et il ordonna de faire feu mais un mauvais pressentiment semblable à celui de son Second l'envahit au même moment lui disant que cette fois-ci la fin de cet affrontement ne serait pas identique au précédents et que la victoire ne viendrait pas illuminé le visage de tous ses hommes.
Ce sont alors de gigantesque explosions qui illuminèrent la galaxie, le Commandant ne pouvait distinguer quel étaient les vaisseaux qui était en train de partie en fumée.
Quelques minutes plus tard, les canons se turent et le bilan sans appel s'offra aux yeux du Commandant Linka, toutes ses frégates fraichement sortis des usines n'étaient plus, seuls des morceux de carcasses flottaient, seul reste de sa flotte. Il pouvait toujours voir les milliers de dragons hapiens devant lui seuls quelques centaines avait été supprimés.
La flotte du Commandant Linka venait tout simplement d'être réduit à néant.

Néanmoins, la gout de la déception avalé le Commandant fit demander qu'on établisse une liaison avec l'Amiral Dje.
La connexion établie, les deux hommes firents leur rapport:
- [Linka] Bonsoir Amiral
- [Dje] Bonsoir Commandant
- [Linka] Le bilan de mon coté est simple, ma flotte à été littéralement anéantie, il n'en reste plus rien.
- [Dje] Ne vous inquiétez pas, le rapport de tous les rebels présents est identiques au votre ainsi que le mien mais maintenant nous possédons les informations neccessaire à une contre-attaque dévastatrice.
- [Linka] Tout à fait Amiral, je vous envoie les informations que j'ai recueilli. A votre tour de m'envoyer par la suite celle que je n'ai pas encore. Maintenant il ne nous reste plus qu'à revenir encore plus fort qu'avant.
- [Dje] Voilà de bonne paroles, que la construction recommence et la destruction s'en suivra.
- [Linka] Tout a fait Amiral, je dois néanmoins vous laisser. Mes Seconds attendent les ordres. Aurevoir Amiral
- [Dje] A bientôt Commandant

Les informations arrivérent peu de temps après au Commandant qui ordonna tout de suite à ses ouvriers de commencer la fabrication de nouveaux vaisseaux appropriés. En un deux jours, la flotte du Commandant fut renouveler et enfin il sentit la joie qui l'animait il y a peu revenir en lui.

Avec ces milliers de nouveaux croiseurs de frets, le Commandant décida d'aller a l'attaque de la flotte X5 sur laquelle il causa de sérieux dégats aider par ses frère d'armes mais aussi par ses ennemis impériaux.
Mais entre temps des renfors impériaux étaient arrivés sur place, des nouvelles cibles pour notre Commandant qui attaqua toutes les flottes qu'ils trouvaient à son goût.
Après que cette flotte soit anéanti, il trouva une nouvelle cible bien à son goût, la flotte X3.

Et depuis quelques temps maintenant ses milliers de frets pilonnent les chasseur-droides, le combat serait long mais le Commandant en avait pris consciense et au fur et à mesure des victoires qu'enregistrait à nouveau tous l'équipage, les sourires firent de nouveau leur apparition sur les visages à commencer par celui de Linka.
Le lourd revers concédé il y a peu était loin maintenant.

linka le 2005-02-26 20:13:24



1ère victoire.

-Nous sommes arrivés sur les lieux de la planète indiqué dans la communication intercépté, Amiral.

-Quel est la situation ici?

-Il y a 2 flottes rebelles en 1ère ceinture, Amiral.

-D'accord.Qui pouvons nous attaquer sans courir le risque de perdre tous nos vaisseaux?

-Il y a X-4, Amiral.Cette cible est en YT-2550.

-C'est excellent pour nous.Mettez-le cap a coté de cette flotte.Nous allons lui mettre une correction.

-A vos ordres, Amiral.

Une heure plus tard.

-Amiral.Nous sommes en position.

-Et bah qu'est-ce que vous attendez pour attaquer?!?

-Votre ordre, Amiral.

-Et bien lancez l'attaque Major.

-A vos ordres, Amiral.

Encore une heure plus tard.

-Voici le rapport, Amiral.Environ 44 000 vaisseaux en moins chez l'ennemi.

-Et combien de pertes chez nous?

-Absolument aucune, Amiral.

-C'est génial.Première attaque, première victoire et aucune perte.Mais nous n'avons pas détruit sa flotte.Contactez le rebelle le plus proche et dites-lui de finir X-4.Et dites-lui aussi que si il détruit la flotte, il faudra qu'il nous laisse la place en première ceinture.

-A vos ordres.

Encore une heure plus tard.

-Le commandeur Scarto l'a détruit Amiral.Il faut se dépécher il nous a laisser la place.

-Alors let's go sur la place.ET VIVE LA REBELLION!!!!!!!



Weebacca le 2005-02-26 19:30:38



l'union fait la force

Kekel fesait son planning d'aujourdh'ui et de demain. Il regardait vivement la flotte contrebandière x4.
Il appela tout de suite le capitaine de son vaisseau mère.
'Oui amiral. Pourquoi vous m'avez demandé ?'
'Passez moi sur Holonet l'amiral weebacca s'il vous plait.'
'Bien mon amiral.'
Avant qu'il connecte l'Holonet le capitaine me disait que j'ai eu un message de Comte disant que la rebellion doit s'organiser. Je répondis a son message disant qu'il a raison.A la fin du message le capitaine me dit que l'holonet est branché.
'bonjour a vous amiral weebacca.'
'bonjour amiral kekel'
'Je vous ai appelé pour organisé une petite attaque sur la flotte x4. Si on attaque a plusieurs on y arrivera'
'Il y a qui pour l'attaque pour le moment nous deux.'
'Suffira t-il de deux flotte ?'
'Non c pour ca que je vais demandé a l'amiral Aldo de se joindre a nous. Je vous en dirais plus dans une petite heure le temps de contacter Aldo.'
'D'accord'
L'holonet fut couper. Capitaine contacter l'amiral Aldo.
Une minute plus tard l'holonet est branché.
'Bonjour amiral Aldo.'
'Bonjour amiral kekel'
'je vous contacte pour savoir si vous serez d'accord d'attaquer la flotte contrebandière x4 ?'
'Il y a qui pour cette attaque ?'
'Et bien pour le moment il y a l'amiral weebacca et moi.'
'Oui je veux bien venir mais contacter aussi scarto pour se joindre a notre attaque.'
D'accord je vais le contacter on lancera l'attaque dans une heure pour préparer les flottes pour l'attaque.'
'Bon capitaine contacter l'amiral scarto.'
'Tout de suite amiral.'
Une minute plus tard la contact avec scarto est établie. Kekel se voit envisager d'une montée en grade pour ce capitaine qui met l'holonet tres rapidement.
'Bonjour amiral scarto'
Bonjour amiral kekel'
'L'amiral Weebacca, l'amiral Aldo et moi allons attaquer la flotte contrebandière x4. Vous avez été recommandé par l'amiral Aldo. Voulez vous nous rejoindre pour cette attaque ?'
'Oui avec plaisir je me prépare tout de suite pour l'attaque'
'D'accord je vais contacter les autre amiraux pour cette attaque.'
tout de suite j'ordonna au capitaine de contacter l'amiral Aldo et l'amiral Weebacca.
'Bien amiraux.Nous allons pourvoir lancer notre attaque. Je suis pas tres loin'
'Je propose qu'on attaque en même temps' dit l'amiral Aldo.
Tout le monde etait d'accord.
5 minutes plus tard toute les flotte etait en position de tir.
kekel repris la parole :
'Bien nous allons pouvoir attaquer. Etes vous prêt'
Tout le monde etait prêt. Nos flottes allaient progressivement sur la flotte contrebandière.
5min plus tard on ne voyai plus qu'un nuage de poussière a la place du amas de vaisseau bizarre.
'Nous avons réussi' dit Aldo.
'Une belle victoire pour la rebellion' dit scarto.
kekel etait tres heureux enfin quelques rebelles se sont unis pour battre la flotte.
'Bon pour fêter cette victoire je vous invite sur mon vaisseau mère à trinquer et vive la rebellion' dit kekel.
tout le monde était d'accord.
'Bon je vous attend ce soir a ma réception sur mon vaisseau mère.'

kekel le 2005-02-26 17:46:00



Mais que fait il?

Dans un flot ininterrompu, les messages parvenaient à l’amiral Dje. Les rebelles luttaient contre des flottes bien plus puissantes qu’elles mais n’abandonnaient pas.
Assis dans un large fauteuil dans son QG de sa planète mère, Dje était satisfait de la tournure des évènements. Les rebelles savaient se montrer de fiers et valeureux combattants jedi mais il ne pouvait oublier les derniers évènements…
------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Journal de bord :

23/02 23H00

Nous venons d’arriver sur place, les impériaux ne sont pas encor présents mais je sais qu’ils vont encor une fois venir. Encor une confrontation avec les Black Hole est à attendre mais quelle sera leur réaction à notre vue ?

23/02 23H30

Nous venons de voir une flotte rebelle se faire détruire sans raison par un impérial et de surcroît un Black Hole. L’explication donnée par ce dernier n’était vraiment pas plausible et annonçait la fin de toute entente entre rebelles et impériaux dans la recherche des reliques.
Attaque manquée sur la flotte X1. De très nombreuses pertes et aucun arrivage de vaisseaux pour le moment. Nous sommes à la merci des impériaux, pourvu que….

24/02 22H00
Je me trouve sur notre planète mère. Comme je le redoutais les impériaux Black hole ne se sont pas fait prier pour détruire ma flotte mais encor une fois j’ai réussit a m’en sortir avec Jarja…

24/02 22H30
Nous venons de détruire le Black hole qui nous avait agressé mais suite à l’attaque manquée sur Babylone nous sommes encor une fois sans défense… J’ai donné l’ordre d’évacuer notre nouvelle flotte…

24/02 23H12
Nous repartons encor une fois à zero…Il nous faut tout reconstruire…

25/02 10H00
Nous revoilà encor une fois en position et encor une fois l’attaque sur X1 ne fut pas une réussite.
Nous allons attaquer Dut afin de laisser le champ libre aux autres rebelles.

25/02 12H00
Dut a changé sa composition de flotte et nous avons tout perdu dans notre assaut…Il ne tardera pas a répliquer…

25/02 16H00
Voila retour à la case départ…Comte et les autres rebelles sont ma seule satisfaction se montrant de réels prétendants au gain des reliques.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------

L’amiral Dje avait changé, il n’était plus le chevalier Jedi calme et réfléchit qu’il était. Il était à présent un combattant barbare qui agissait tel un mercenaire, mais il savait qu’il pouvait compter sur son padawan Comte qui ne l’avait pas déçut jusqu’à présent, démontrant d’énormes qualités d’un vrai chevalier jedi.

Autour de la table, en train de festoyer, Jarja était inquiet :
[Jarja]- « Amiralissimo, on y retourne quand ? »
[Dje]- « On verra Jarja…slurp…on verra » dit Dje tout en se goinfrant.
[Jarja]- « Mais amiralissimo…nous devons y retourner au plus vite. »
[Dje]- « Jarja cesse tu vas me couper l’appétit…slurp…je mange tu vois pas ? »
[Jarja]- « Amiralissimo, je suis désolissimo d’insister mais euh…Notre devoir ? Est-ce buenissimo de festoyer alors que les autres… »
Dje se leva d’un coup, un silence pesant pris place :
[Dje]- « Jarja ! Tu oublies ton rang ?! Cesse ou tu vas le regretter ! »
[Jarja]- « Excusez moi amiralissimo, je ne recommencerais pas… »
[Dje]- « Bien passons…Alors que dois je faire pour avoir un peu de musique et des danseuses ? Ah ah ah ! »

L’amiral se rassoit et tout en se remettant à se goinfrer regarde les danseuses, dénudées onduler sous les notes de musique.
La capitale de la planète mère était devenue telle Babylone, l’entre de tous les abus et de tous les plaisirs.

Le soir venu, Dje cuvant l’alcool bu le midi, se prélassait dans son lit avec 2 jeunes créatures aux formes généreuses lorsqu’il fut interrompu par l’officier de transmission :

[Officier de transmission]- « Amiral, Comte est en communication avec d’autres rebelles et ils vous demandent. »
[Dje]- « On ne peut même plus être tranquille chez soit maintenant ! J’arrive dans une minute. Laissez nous officier. »

L’amiral s’habilla rapidement et se rendit à la salle de transmission.

---Transmission---
[Dje]- « Amiraux rebelles bonjour. »
[Comte]- « Bonjour amiral Dje. Nous avançons bien. Plusieurs flottes assaillantes ont été détruites et Scarto vient d’en finir avec X4. »
[Dje]- « Se sont de bien bonnes nouvelles que vous m’apportez la. Amiral Scarto je vous félicite. »
[Scarto]- « Merci Amiral mais c’était un jeu d’enfant ! Ah ah ah ah ! »
[Aldo]- « On est Déjanté ou on ne l’est pas ! Ah ah ah ! »
[Comte]- « Dje, quand est-ce que vous revenez à nos cotés ? »
[Dje]- « Vous vous en sortez très bien sans moi pour le moment. Je dois reconstruire ma flotte et me fortifier avant tout. »
[Comte]- « Bien amiral. »
[Dje]- « Bon et bien je vous laisse. Que la force soit avec vous. »

---Fin de transmission---

L’amiral était penseur, il savait que les rebelles étaient prêts à combattre mais les impériaux n’allaient pas se laisser faire aussi facilement. Ils avaient su se montrer de très vaillants et astucieux combattants par le passé.

Que leur réservait le futur ? Les rebelles allaient ils réussir aussi facilement ?
Dje allait il revenir au près de ces amis rebelles ?


dje le 2005-02-26 17:12:17



Le conseil est réuni

L’Amiral Scarto s’était réuni avec trois de ses hommes dans un conseil. Il avait réuni le Sergent Bryce chargé d’accueillir les nouvelles troupes, le Major Megalius un expert en robotique et vaisseaux et le Sergent Foriti : expert en communication.

- Messieurs, l’heure est grave, notre flotte s’est quelque peu affaibli sous les attaques des impériaux. Quelqu’un a-t-il des suggestions à me faire ? dit l’Amiral Scarto.
- Nous devrions continuez nos attaques sur X3 et essayer de faire le plus de dégâts, dit le Major Melagius.
- Ce ne serait pas très judicieux, je suis d’accord pour continuer les attaques sur X3 et faire des attaques en finesse sur les impériaux, dit le Sergent Bryce.
- Sergent Foriti, vous avez interceptez des communications ennemies ? dit l’Amiral Scarto
- Oui mon Amiral, le champ magnétique nous aide mais nous n’avons toujours pas réussi à émettre en cryptant nos communications avec nos alliés dit le Sergent Foriti
- Essayé de faire un maximum pour crypter nos communications sinon qu’avez vous interceptées ?
- Une conversation entre Eléana et le Commandant Malo, ils ne savent pas à qui appartiennent les flottes apparues dans le champ magnétique. Ils croient que ces flottes sont dirigez par des droïdes, dit le Sergent Foriti.
- C’est ridicule, des droïdes ne peuvent pas diriger des flottes entières, ils ne peuvent avoir une assez grande intelligence pour cela, dit le Major Melagius.
- Bon travail Foriti, continuez d’intercepter les communications. Je reste perplexe face à tout cela. Major Melagius, vous allez essayer d’en savoir un peu plus sur ces flottes.
- Oui, mon Amiral, dit le Major Melagius.
- Quant à vous Sergent Bryce, envoyez un message aux usines de productions de vaisseaux spatiaux sur notre planète mère disant de nous envoyez des renforts, j’en veux le plus possible, ordonna l’Amiral Scarto
- Oui, mon Amiral, dit le Sergent Bryce.
- Sergent Foriti, je veux une communication ouverte avec Comte. Dés qu’elle est prête, veuillez m’appeler, dit l’Amiral Scarto.

[une demi-heure plus tard]

- Mon Amiral, nous avons reçu une attaque d’un imper, dit le Sergent Bryce.
- Qui est à l’origine de cette attaque ? demanda l’Amiral Scarto.
- Adriac, mon Amiral, dit le Sergent Bryce
- De combien sont les pertes ? demanda l’Amiral Scarto
- Les pertes sont de 30%, mon Amiral
- Je veux des renforts le plus vite possible.
- Mais mon Amiral, nos usines sont surchargées par nos demandes, nous ne pouvons…
- Faites ce que vous pouvez, coupa l’Amiral
- Oui, mon Amiral

Le Sergent Bryce se retira et s’en alla vers le secteur des communications. Le Sergent Foriti arriva devant le bureau de l’Amiral Scarto et frappa à la porte.

- Entrez, dit l’Amiral Scarto
- Mon Amiral, une communication a été établie avec Comte dit le Sergent Foriti.
- Bien, je viens.

L’Amiral Scarto et le Sergent Bryce se dirigèrent vers la salle de communication principale. L’écran de réceptions affichez le visage de Comte avec du brouillage. L’Amiral Scarto avança vers l’émetteur.

- TZZZ Bonjour Comte, dit l’Amiral Scarto.
- TZZZ Bonjour Scarto, dit Comte.
- TZZZ Pouvez vous m’envoyer la liste des compositions des flottes ennemies de cette zone ? demanda l’Amiral Scarto.
- TZZZ Oui, je ne les aie pas toutes mais je vais vous les envoyer, répondit Comte.
- TZZZ Merci, dit l’Amiral Scarto
- TZZZZZZZZZZZZZZZZZZ
- TZZZ Je ne vous entends pas, dit l’Amiral
- Mon Amiral, la communication a été coupée à cause du champ magnétique.
- Je retourne dans mon bureau, si vous avez de nouvelle information, veuillez me prévenir, dit l’Amiral Scarto.


scarto le 2005-02-26 15:34:39



Les charmes d'une femme mais la guerre guête ...

Djin était bien énervé un certain Aldo de la rebellion l'avait attaqué ... et détruit sa flotte en un coup ...

[Djin] - ' RETROUVEZ-MOI CE TRAITRE ! ' Urla Djin
[IA Du Vaisseau] - ' Chef nous l'avons repéré seulement je tiendrais a vous signaler que l'officier de nom de code O5 a été remplacée par l'officier X6 '
[Djin] - ' Vous pouvez traduire en français ?? '

A l'instant ou l'Amiral dit ceci une femme blonde a l'oeuil gauche jaune et a l'oeuil droit bleu azur apparut dans la salle ... Tout les pilotes et autres se tournèrent vers elle ...

[Djin] - ' Euh ... euh ... me dites pas que ... '
[IA Du Vaisseau] - ' Et oui Amiral c'est la nouvelle officier ... l'ancien officier étant partit a la retraite ... '
[Djin] - ' Bien veuillez-vous présenter s'il vous plaît ! '
[Officier] - ' Nom de code ... '
[Djin] - ' Stop ! Je vous demende de vous présentez pas de vous identifiez '
[Officier] - ' Bien mon Amiral ! Je m'apelle Mégane et j'ai 19 ans ... '
[Djin] - ' C'est bien jeune pour un service militaire ! '
[Officier] - ' Oui mon Amiral mais j'aime ce métier ! '
[Djin] - ' Donc ... Mégane appellez-moi Djin ce n'est pas la peine de respecter ces stupides règles ! '
[Mégane] - ' Bien Am..... Djin ! '
[Djin] - ' Bien donc pour revenir au sujet ce fameux Aldo nous l'avons repérer alors passez en mode hyper-espace ! '
[Mégane] - ' Euh A..... Djin est-ce que l'hyper-espace est dangeureux ? '
[Djin] - ' Ne vous inquiettez pas si vous avez vraiment peur accrochez-vous ! '

Le vaisseau passa en mode hyper-espace les coques de l'extérieur ategnirent plusieur milliers de degrès l'hyper-espace finit Mégane était complètement collé et accrochée a l'Amiral Djin ...

[Mégane] * Toute rouge * - ' Excusez-moi Amiral !!! Mille excuses !! '
[Djin] - ' Ce n'est pas bien grave '
[IA Du Vaisseau] - ' Bien cible verrouillée nous sommes prêt a attaquer !! '
[Djin] - ' Mettez-moi en inter-com sur tout les vaisseaux ... Bien pilotes nous allons prendre notre revanche sur cette ennemi courage et vous l'aurez ... '

Djin continuez a parler et il faut dire que Mégane n'était pas inscensible au charmes des jeune 20 ans de l'Amiral ...

[Djin] - ' Mégane venez avec moi je vais vous montrer vos dortoirs '
[Mégane] - ' Bien Djin ! '

Tout deux se retirèrent de la salle et allèrent dans les dortoirs de Mégane ... Djin ne se rapellait plus de l'ordre d'assault ...

Les vaisseaux étaient lancés et commencaient a attaqués l'ennemi plusieur vaisseaux furent détruits mais Djin ne pensait point a ceci ... il montrait les dortoirs de la jeune femme ...

[Mégane] - ' Amiral je voudrais vous posez une question ... '
[Djin] - ' Oui ? Qu'y a t-il ? '
[Mégane] - ' J'ai ..... J'ai .... '
[Djin] - ' Oui vous avez ????? '
[Mégane] - ' Djin j'ai très peur et j'aimerais savoir si vous pouviez ... '
[Djin ] - ' ? '
[Mégane] *Lui disant a l'oreille et s'étant effondré sur lui ...* ' Pouvez-vous dormir avec moi pour cette nuit s'il vous plaît ... '

L'amiral fut très surpris mais accepta tout de même ...

{Le lendemain}
Amirallllll ! Amirallllllllllllllllllllllll !

Cette voix féminine il la reconaissait ...

[Mégane] - ' Nous avons gagné l'assault de hier soir Djin ! '
[Djin] - ' Mui c'est bien ... '

Mégane folle de joie malgré sa tenue d'officier se jeta sur le lit de l'amiral et ils discutèrent tout les deux ...

PS : Je tient a préciser que l'Amiral Djin et Mégane dormirent tout deux dans la même pièce mais dans différents lits ...

¤WhiteFleat¤ le 2005-02-26 15:12:06



se mettre dedans jusqu'au...

-Commandant, nous avons intercepte une communication etrange ; il semble qu'il se passe des choses étranges en ce point de la galaxie { le capitaine
montra sur la carte lumineuse le point crucial }
-Qu'est-ce qu'il s'y passe ?
-Nous ne savons pas trop, la communication était hachée, comme brouillée, ou mal cryptée...
-Encore un coup des impériaux, je devine...
-En fait, ça serait plutôt d'Éléana qu'il s'agit...
-La twi'lek impériale ? donc c'est bien un coup des impers ?..... { le regard du capitaine lui remit ce détail en tête } C'est vrai qu'elle est devenue contre-bandière... Bon, on va voir ce qui s'y passe, on verra bien sur place de quoi il retourne...

{ Quelques heures plus tard... }

-Commandant, nous avons pris des renseignements sur nos alliés, et il semble que le commandant Gribouille soir déjà sur place...
-Contactez-le, demandez lui des infos supplémentaires pendant que l'on se prépare, ça ne peut pas faire de mal de savoir sur quoi on va tomber...
-Bien commandant.

{ le lendemain }

-Commandant, nous sommes parés à partir.
-Toujours pas de réponse de Gribouille ??
-Non, commandant, pas de nouvelles.
-Tant pis, on fera sans... Let's go !

{ La flotte se précipita dans le tunnel d'hyper-espace ouvert par le vengeur, et arriva à destination en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire... }

-Mais c'est le bord*l ici ! Contournez moi ce fatras, on les prend à revers !
-Je suis pas sûr qu'il y ait un arrière dans ce tas de vaisseaux, commandant...
-Pas grave, on fait le tour quand même ! C'est bien le pavillon du commandant Gribouille que l'on voit là bas ??
-Oui, commandant, c'est lui.
-Bon, lancez vous, je pense qu'on peut cogner sur X4, là-haut, de l'autre côté.
-Bien commandant... comment savez-vous que la flotte s'appelle X4 ??
-C'est évident, non ? non ? Bah non, en fait... Je vous le dirais plus tard... quand je le saurais...

{ La vengeresse se lança à contourner l'amas de vaisseaux présent, pour s'approcher d'X4.
Une fois en orbite proche... }

-Lancez l'assaut !
-Flotte d'assaut lancée ! Combats imminents !
-'De dieu, on est sérieusement en infériorité ! ça fait mal, ça !

{ quelques heures plus tard, à l'arrivée du rapport }

-Plus de pertes chez l'ennemi, pas mal, mais pas top non plus... on sabrera le champagne plus tard, quand on aura une vraie victoire...
-Vous avez encore du champagne, commandant ?!
-Oui, j'ai des réserves personnelles... et c'est pas le moment de taper dedans... allez, prévenez les centres de prod, on va avoir besoin de renorts.
-On demande des renforts dans les troupes de réserves aussi ?
-..... Non, je ne pense pas, ce n'est pas urgent...
-Bien commandant, nous lançons les ordres ; production maximum ?
-Non, accélérée, seulement.

Et c'est ainsi que la vengeresse se retrouva dans un gros tas de flotte qu'on ait rarement vu...

fitz le 2005-02-26 10:54:46



Une grande découverte !

-« Amiral, Amiral ! Nous venons d’intercepter un message en provenance du Commandant Malo »
-« Et alors, que vous voulez vous que ça me fasse ! »
Le Capitaine Men’Akad en resta interloquée. J’étais encore énervé du mauvais tour que m’avait joué les Rebelles concernant la flotte X-7. Comme à leur habitude, ils n’avaient pas osé attaqué l’ennemi de front et avaient attendu que je l’affaiblisse suffisamment pour attaquer. Tactique payante puisqu’ils venaient de me chiper la place que je convoitais près de cette étrange planète.
Je n’étais donc pas à prendre avec des pincettes et je remarquais bien que l’équipage tout entier retenait sa respiration dans l’attente de l’explosion. Il fallait donc bien du courage au Capitaine Men’Akad pour oser venir me trouver. Du courage ou une nouvelle très importante, C’est à ce moment là que les automatismes dus à de longues années d’expériences acquises sur le terrain reprirent le dessus. L’EMPIRE avant tout, MClulu, tes déboires personnels ne doivent pas interférer avec la marche en avant de l’Empire.
-« Alors Capitaine, ne restez pas comme ça. Ce message!!! J’attends ! »
Je ne pouvais pas m’empêcher d’être agressif et je voyais le Capitaine Men’Akad se décomposer. Je pouvais imaginer la tempête qui soufflait dans son crâne. Après les avances déguisées que je lui avais faîtes, mon attitude devait lui sembler bien déconcertante.
-« Voila Amiral, Nous avons réussis à intercepter un message du commandant Malo qui… »
-« Vous me l’avez déjà dit Capitaine, croyez vous que je sois sénile et qu’il faille me répéter les choses plusieurs fois pour que je les comprennent ? »
Des larmes commençaient à monter aux yeux du Capitaine Men’Akad, je savais que j’aurais du faire baisser la pression, mais j’étais lancé et je ne pouvait plus m’arrêter.
-« Non, non Amiral je voulais juste vous expliquer que… »
-« Vous ne voulez rien ! Ici c’est moi qui veux ! Vous faîtes ce que je vous dis de faire ! Si je veux des explications, je vous demande des explications sinon vous vous les gardez ! »
Ca y était, l’explosion avait eu lieu. L’équipage semblait maintenant soulagé que la crise ait eu lieu, tous sauf le Capitaine Men’Akad qui commençait à sangloter, au garde à vous, au centre sur la passerelle, devant tout l’équipage.
-« Capitaine, veuillez me suivre dans ma cabine ! »
A peine la porte refermée sur nous, le Capitaine Men’Akad s’effondra en larme. J’attendis quelques secondes qu’elle se calme, puis je repris la parole.
-« Reprenez vous Capitaine ! N’oubliez pas que vous faîtes partie de la marine impériale, vous êtes un officier supérieur EMPIRE que diable, la fine fleur de l’empire. Votre comportement n’est pas digne de votre statut, que penserait votre père de cette attitude ! Bon, maintenant, séchez vos larmes et dites moi ce qu’il en est de ce message »
Après quelques derniers reniflements, le Capitaine Men’Akad commença d’une petite voix.
-« Comme vous le savez, après le tragique « accident » du Lieutenant Quasar, nos efforts de « renseignement » se sont portés sur le sergent Tli’Wak responsable du codage sur le Bandit Queen. Bien que moins bien placé auprès de la traître Eléana, tous les messages en provenance et à destination de l’extérieur passent entre ses mains. Ce matin, le Sergent Tli’Wak nous a fait parvenir une copie d’un message en provenance de la flotte du Commandant Malo. »
-« Bien, le sergent Tli’Wak est enfin actif ! Et que dit ce message ? »
-« En substance, il nous confirme que cette planète est apparue, sortant de nulle part et nous signale des faits étranges concernant les flottes de vaisseaux inconnus. »
-« que nous apprend t-il sur ces vaisseaux ? »
-« Il semble que ces vaisseaux soient vides de toute présence humanoïde mais le plus inquiétant concerne la puissance énergétique de ces flottes. Il semble que bien qu’elles subissent de nombreux dommages sous les coups rebelles et impériaux, pourtant la puissance énergétique de ces flottes augmente. Peut-être cela vient du fait que…»
-« Taisez-vous, Capitaine, je réfléchis. »
Je n’avais que faire des réflexions oiseuses d’une fille à papa incapable de maîtriser ses nerfs devant la rebuffade d’un supérieur. Par contre les informations qu’elle venait de me transmettre avaient fait resurgir en moi de vieux souvenirs. Lors de mon passage à l’académie de la marine impériale, des vétérans des campagnes de Minas gul III et de Tetligum parlaient souvent de batailles contre des forces inconnues de flottes automatisées. Je me souvenais qu’ils les appelaient des drones.
-« Capitaine, nous tenons peut-être quelque chose ! Appelez tout de suite le haut commandement et convoquez une réunion de la plus haute importance où tous les membres du haut conseil devront être présent. Vous avez bien compris ? Alors Rompez ! »
En entrant dans la salle de communication Holonet, je ne savais pas encore comment cette nouvelle allait être accueillie.
-«Messieurs, bonjour à tous. Je vous ais convié à cette réunion pour vous faire part d’une découverte qui je le crois peut-être majeur pour la réussite de notre mission. »
Les regardant tous, les uns après les autres, je pouvais voir que je les tenais. Ils étaient tous accrochés à mes lèvres.
-« ce matin même, un de mes informateurs m’a rapporté que les flottes inconnues auxquels nous avons à faire étaient vides, dépourvues de toute présence humanoïde. La plupart d’entre-vous était trop jeune, mais certains se rappellent peut-être les récits des vétérans concernant les batailles des DRONES. »
Ca y était le mot était lancé, il fit l’effet d’une bombe dans l’assemblée. Chacun se souvenait d’une histoire concernant les terribles ravages occasionnés par les guerres contre les flottes drones. Tout fier de mon effet, je savourais l’intérêt que je venais de susciter auprès de mes pairs et supérieurs et notait mentalement qu’il faudrait que je récupère la sauce avec le Capitaine Men’Akad. Le reste de la réunion se déroula dans un brouhaha assoudissant.
L’information ayant été relayée, maintenant, il était de temps de prendre les mesures adéquates pour détruire ces flottes drones avant qu’elles ne se mettent en ordre de bataille. Une délégation fut chargée d’aller collecter plus d’informations au siège des archives centrales de la marine impériale. En attendant, nous devions continuer à tenter de détruire ces flottes ainsi que les flottes rebelles, bien entendu !


mclulu le 2005-02-26 09:47:36



Conseil de guerre

L'amiral Sigil avait réuni tous ses commandants dans la salle de
commandement du Fat Boy , le vaisseau amiral de sa flotte Enola.
Les projections holographiques montraient les forces en présence : les étranges flottes composées d’innombrables vaisseaux inconnus et les autres…
Les rebelles étaient pour une foi venus en nombre mais l’empire comblait son retard à vue d’œil !

-Bien, Messieurs, que suggérez-vous comme stratégie pour les heures qui viennent ?

Si les filtres ionisants l’avaient permis, on aurait entendu les mouches voler… humm c’est vrai songea Sigil, l’espèce « mouche » est inconnue dans cette région de l’univers…

-Allons, un peu de franchise ! J’attends vos suggestions !
-[Commandant Lorkven] Amiral, peut-être devrions nous adopter la stratégie que l’amiral Mclulu nous avait attribué dans sa propagande ?
-C'est-à-dire Commandant ? Précisez !
-Et bien Amiral, attendre que les impériaux épuisent leur force sur les flottes « étranges » et en profiter pour harceler leurs arrières !
-Commandant ! Cette attitude serait indigne d’un officier ! Un peu de fair play !
-Je vous demande pardon Amiral, fair play ????
-Laissez, laissez, une expression ancienne et oubliée…
-[Vice-amiral Alkaar] Amiral, je pense que la suggestion du capi… du commandant Lorkven est judicieuse, n’oubliez pas les ordres de Mon Mothta : pas de quartier ! Les reliques comptent plus que tout !

Sigil sentit la pointe de mépris qu’Alkaar mit dans sa manière de prononcer le nom du nouveau commandant. Une manière d’exprimer son mécontentement devant une promotion aussi rapide.

-[Sigil] Très bien, Messieurs, ma décision est prise : dégagez nous de la zone de combat, l’amiral Comte prendra notre place et finira le travail de destruction entamée sur la flotte nom de code X7 ! Quand à nous nous allons nous positionnés sur l’autre face de cette planète, Halla, pour tester nos nouveaux vaisseaux sur les sbires de Palpatine !
-Aye sir répondirent-ils tous à l’unisson.

A vrai dire, ce qui inquiétait d’avantage Sigil, c’était toutes les zones d’ombre autour de cette affaire : cette planète, Halla (quel nom étrange, aux consonances si évocatrices…), comme surgie du néant, ces flottes de vaisseaux inconnus mais surtout, les rapports de phénomènes anormaux qui s’accumulaient : communications brouillées, impossibles à crypter ; l’énergie qui semblait croître… Mais une question parmi toutes taraudait le plus Sigil, jusqu’à perturber son sommeil.

Pourquoi n’attaquent-ils pas ?



Sigil le 2005-02-25 23:54:05



la mal chance

Cela faisait 3jours que la quête avait débuté…

Beaucoup de combat avait lieu, seules deux flottes avaient passé le rideau du contrebandier !
La quête commençait a ramener beaucoup de soldats, ils venaient des quatre coin de la galaxie, pour la même cause : remporter les reliques et gagner la quête !
Batllwack avait remporté trois victoires sur ces belles quêtes.
Mais le plus dure rester à venir…

Le soleil venait de se lever, batllwack avait consulter son horoscope : une belle journée s’annonçait, la flotte « claire » était sur le point de décoller ! A bord de se vaisseau cinquante milles cuirassier impériaux prêt a combattre…
L’ordinateur de bord était défectueux depuis deux jours, un virus rebelle avait infecté le disque dur…
Les calcules d’énergie et de puissances étaient impossible à effectuer sans l’aide de l’informatique !
Batllwack devait partir tous de suite, sa mission l’attendait…
Il se posa quelques questions : « ma puissance seras t-elle assez élevé pour le combat ? Les atelier de maintenance auront –ils produit assez d’énergie ?...
La flotte claire parcourait la galaxie tranquillement, tout était calme, aucune flotte rebelle a l’horizon…
Pendant que les ingénieurs de batllwack réparaient l’ordinateur
Batllwack alla dans sa pièce personnelle, pour écrire le journal de bort : aujourd’hui, le 25 février, comme tous les jours je navigue a bord de la flotte claire. Sauf que je navigue sans ordinateur, un fichu rebelle a piraté mon system informatique, j’ai un très mauvais pressentiment pour cette journée. Je vous en direz plus dés que l’attaque seras terminé ... »
L’équipage de la flotte « claire » avaient sentit l’inquiétude du général batllwack !
La flotte arrivait bientôt à destination, le bruit des combat se faisait entendre, batllwack fit savoir a son équipages qu’il était content des ses soldats pour le travaille acharné durant la production des cuirassiers impériaux !
La flotte ne savait pas combien de stock d’énergie restait dans les réserves…
La flotte se préparait à attaquer une flotte ennemie
Batllwack avait donné l’ordre de déployer les cuirassiers impériaux.
Soudain une violente explosion survint dans le sas d’ouverture de « claire »
« Nannnnnnnnnnnnnnnnnn » hurla batllwack, le manque d’énergie avait détruit tous les cuirassiers impériaux…
L’équipage évalua l’étendu des dégâts : il faudra environ 2 jours pour reconstruire la flotte et réparer les salles détruite durant l’explosion
Batllwack s’installa dans sa pièce personnel pour continuer son journal la déception se lisez sur les ligne de son journal, la perte de cinquante milles cuirassier impériaux avait rendu malade batllwack !
Batllwack repartis avec sa flotte à moitié détruite et le sentiment de revanche….


batllwack le 2005-02-25 22:29:46



le commandant Malo en danger

-Amirale, Amirale Malo essaie de communiquer avec nous
-Passez le moi et vite si sa connexion est aussi mauvaise que la dernière fois et crypté le cette fois
-C’est à dire que les champs électromagnétiques qui l’entoure semble empêcher cette phase même de notre côté.
-Nous essaierons de ne pas donner trop d’information, la Rebellion et l’Empire vont sûrement être à l’écoute.

La communication fut donc établie mais perturba le système d’éclairage de la pièce, le Bandit Queen se dirigeait alors après quelques transferts de troupe et de vaisseaux vers cette fameuse planète. Malo lui était encore coincé entouré par les nouveaux arrivant et par des Rebelles et des Impériaux.

-Commandant Malo, quelle est la situation.
-Nous avons réussi grâce aux ingénieurs radio à améliorer la communication, mais apparemment elle n’est pas sécurisée donc nous en dirons le minimum.
-Oui c’est cela continuez
-Nous sommes actuellement toujours en ceinture de la planète qui vient d’apparaître dans notre univers.
-Elle vient d’apparaître ? ? ? demanda Eléana pensive
-Oui au milieu de ce champ électromagnétique alors que nous circulions dans la zone. Surpris nous avons décidé d’envoyer un vaisseau pour l’explorer qui n’est pas encore revenu mais nous a communiqué des infos intéressantes.
- N’en dite pas plus, les murs ont des oreilles, et que voyez vous autour de vous ?
-En plus des vaisseaux de forme non connues qui sont apparus via le champ magnétique peu après la planète nous avons aperçu des flottes mieux connus et en particuliers celles de Galadar, MC Lulu et Babylon pour l’Empire et celles de Kekel, Gribouille et Aldo pour la Rebellion.
-J’espère qu’ils ne vous ont pas attaqué ce serait une grave erreur de leur part qui mériterait une vengeance au centuple.
-Nous avons eu quelques escarmouches en effet mais pour l’instant nous tenons.
-Et bien à partir de maintenant envoyer moi par message court les noms de vos assaillants je ne donne pas cher de leur vaisseaux si ils osent vous attaquer encore. J’espère qu’ils écoutent et sauront tenir leurs pilotes.
-A vos ordres Amirale
-Sinon c’est tout.
-Non nous avons aussi relevé grâce à nos censeurs que aucune vie n’était présente sur les nouveaux vaisseaux.
-Ils sont peu être dirigées par des droides intelligent comme l’était en son temps le général Grevious pendant la guerre des clones, mais c’est vrai que cela est inquiétant.
-Oui de plus depuis qu’elles sont attaquées on note une croissance énergétique bien qu’elles subissent de nombreux dommages.
-Faites donc attention à ne pas trop les approcher et surtout ne les attaquer pas, nous allons voir ce que font les Rebelles et l’Empire et nous agirons en conséquence. Je dois vous laisser nous avons déjà trop parler à bientôt.

La conversation s’interrompit, et les lumières de la salle se rallumèrent ils y avaient vraiment de fortes perturbations sur cette planète qui arrivaient même à passer via toute source d’énergie. Quel était donc ce nouvel adversaire et quel était son but. Pour l’instant il ne faisait que se défendre contre les forces de la galaxie, mais quand il se déciderait à attaquer quels dégâts pouvait –il faire ? Ils allaient peut-être tous avoir bientôt la réponse, mais jusqu’ici tout allait bien….


Eléana le 2005-02-25 21:55:27



Une défaite mais la guerre n'est pas perdue

Le Amiral Scarto était dans son bureau sur l’un des vaisseaux de sa flotte F-4 Phantom.
Toc - Toc
- Entrez dit l’Amiral
- Sergent Bryce au rapport mon Amiral
- Je vous écoute.
- Nous avons essuyer trois attaques des impériaux.
- Des défaites ?
- Deux, mon Amiral.
- Combien de pertes ?
- Peu, mon Amiral
- Bien sergent. Dites aux hommes de se préparer à une attaque sur X3, je veux quel soit fait dans les plus brefs délais.
- Oui mon Amiral

Une heure passa et l’Amiral Scarto étudiait nos positions et donna quelques ordres pour mieux préparer sa flotte.
Toc – Toc
- Ah, Sergent Bryce je vous attendais, alors cette attaque ? demanda l’Amiral Scarto
- Une défaite mon Amiral.
- Cela été prévue mais les pertes ?
- Nombreuses, mon Amiral.
- Bon envoyez les renforts disponibles venant de notre planète la plus proche.
- Oui, mon Amiral.

La bataille entre la flotte F-4 Phantom et la flotte X3 fut assez brève, il y avait de nombreux débris surtout provenant de la flotte F-4 Phantom qui avait fort souffert mais cela était normal vu la puissance de X3.


scarto le 2005-02-25 20:52:01



la solitude d'un soldat

kekel mangeait tranquillement sur vaisseau avec le rapport des attaque reçu. Puis tout a coup il plongea dans un moment de tristesse. Ca va faire un an des aujourd'hui qu'il a désobéis a un ordre de son ancien amiral. Avant kekel était un soldat de l'empire. L'ordre qu'il avait reçu etait de tuer des enfant dans un village de sa planète natale. Il fut emprisonner mais il a réussit a s'échapper. Mais a peine arriver chez lui, il vit des soldat capturer sa femme et son fils kilian. Du coup il prit un chasseur tie et il voyageait pendant 6 mois errant dans la galaxie, de planète en planète sur la bordure extérieur. Jusqu'au jour ou il rencontre une flotte rebelle. Depuis le jour ou il a vu sa femme et son fils etre capturés, il a jurer de se venger. Au dernière nouvelle sa femme et son enfant sont pas très loin de la planète entouré des flotte contrebandières. Est ce les contrebandiers qui les ont capturés ?Est ce qu'ils sont exécutés et qu'ils restent leur corps sur une planètes proche ? Qui sait ? Seul celui qui les a en possession le sait. Pour se redonner un peu d'espoir il regarda plus précisément les rapport de combat puis il eu un petit sourrire en voyant qu'une flotte impériale qui venait de l'escadron Black Hole est échoué son attaque. Il finissait de manger avec son petit sourrire puis il retomba dans ses pensées.

kekel le 2005-02-25 20:37:40



pour un flirt avec toi...

Pom pom pom, pom popom pom popom…
Galadar se détendait dans sa cabine en écoutant la marche impériale…
Durant la nuit le Pandémonium avait subi l’attaque d’un rebelle qui s’était enfui aussi rapidement qu’il était apparu, après avoir fait quelques dégâts considérables. Vraiment quelle lâcheté !

Toc toc toc
- [Galadar] Entrez
- [Lieutenant Chau] Mon Commandant, les renforts viennent d’arriver.


Le Lieuteant Chau était une jeune officier tout juste sortie de l’académie qui avait été recommandé à Galadar par un ami de son père. La fureur des combats de ces derniers jours ne lui avait permis de prendre conscience de l’étonnante beauté de la jeune femme. Avec ses cheveux blonds soyeux coupé court, ses yeux en amande, ses lèvres pulpeuses, et ses formes fines de jeune femme, elle avait de quoi plaire. Et cela faisait un moment maintenant que Galadar n’avait pas pensé aux femmes. Non pas à l’amour car il s’en fichait (sa carrière passant avant tout) mais au plaisir charnel.

- [Galadar] Vous prendrez bien un verre Lieutenant…
- [Chau] c'est-à-dire… l’alcool a tendance à ma tourner la tête…
- [Galadar] Allons, c’est un ordre !
- [Chau] Bien.


Ils burent tous deux, se racontant quelques banalités. Galadar ne l’écoutait presque pas, son attention fixée sur les hanches de l’officier Chau, regrettant ces uniformes trop stricts qu’imposait le protocole… Galadar avait le pouvoir, il le savait, d’abuser de la jeune femme. Un ordre restait un ordre, même lorsqu’il s’agissait d’assouvir les besoins de son Commandant. Cependant, Galadar était loin d’être de ces rustres. Il était avant tout un chasseur et un gentleman. Il mit donc fin à la conversation, raccompagnant le Lieutenant à la porte, lui déposant un délicat baiser sur la main. La voyant rougir, il pensa que le premier pas était franchi, bientôt elle succomberai.

Revenant à des affaires plus importantes, Galadar avait préparé un planning chargé et audacieux pour ses officiers. Il comptait profiter des escarmouches entre les rebelles et les flottes inconnues pour leur porter des coups mortels. Certes cela n’était pas très méritant mais au moins cela est très efficace !

Durant la même matinée, Galadar et ses troupes lancèrent 4 assauts successifs sur 4 flottes rebelles différentes et à chaque fois il remporta un grand succès. Les rebelles s’étaient préparés à l’assaut des flottes protectrices, et les vaisseaux choisis étaient défavorisés face à la puissante flotte de Galadar. Le Démonicus frappa encore et encore, polluant l’espace de nombreux débris et viscères rebelles. Le pauvre rebelle Paul vit sa flotte entièrement ravagée par les Vaisseaux impériaux et leur leader.

Seule la flotte X6 posait quelques problèmes à Galadar. Mais peut importe, pour le moment il se contentait d’affaiblir et de retarder les rebelles. On l’avait prévenu de l’arrivée imminente de renforts Blackholes. Les guildes impériales bougeaient enfin, et d’ici peu une vague bleue envahirait l’espace.


galadar le 2005-02-25 10:34:28



Démasqué !

Encore une bataille remporté ! Décidément les tacticiens adverses n’étaient pas de grands stratèges. C’était la troisième attaque lancée contre la flotte X-7 que je remportais, pourtant j’attaquais à 1contre 3. La seule chose qui me tracassait un temps soit peu était la présence toute proche de la flotte du rebelle Sigil. Le misérable se tenait en embuscade derrière mes lignes, harcelant l’arrière garde de ma flotte et attendant une ouverture pour profiter de mon travail de sape sans prendre trop de risque contre la flotte X-7.
Voilà bien une tactique rebelle ! Comme d’habitude lâcheté et sournoiserie était les mots d’ordre rebelles pour cette mission.
Mon officier de communication vint interrompre le cours de mes pensées pour me prévenir de l’arrivée d’un message codé en provenance de l’officier responsable de cette mission, l’Amiral DUT.

Amiral Mclulu

Comme vous pouvez le constater, je ne puis pas encore me rendre sur le champ de bataille. Des obligations impérieuses me retiennent au haut commandement. Je ne vous laisse pas tomber pour autant. Sachez que le haut commandement et moi-même suivons très attentivement le moindre de vos mouvements. Vous vous en sortez très bien pour le moment, c’est pourquoi je vous confie la tâche d’organiser les opérations sur place. Vous serez, en quelque sorte, mon relais sur le champ de bataille.
De tous façons, cette situation ne devrait être que temporaire, ma flotte devant vous rejoindre dans un délai assez court.
Continuez votre bon travail et ne nous décevez pas !

Signé
Amiral DUT
Officier en Second
Escadron BlackHole



Ce message était assez clair et les menaces qu’il contenait très précises. Ainsi, le haut commandement m’avait à l’œil, ce n’était pas vraiment étonnant aux vues de ma précédente prestation contre Rastapopoulos. Pourtant ce message ne m’inquiétait pas le moins du monde.
En effet, le haut commandement ignorait que j’avais un atout dans ma manche. Pour une fois, la chance semblait me sourire. Ma (courte) collaboration avec Rastapopoulos et son acolyte le capitaine Alan m’avaient ouvert des horizons tout à fait nouveaux. Grâce à eux, j’avais compris toute la force de la manipulation et l’intérêt de placer des gens à moi partout.
C’est pour cela que j’avais commencé à noyauter toutes les flottes de l’escadron ainsi que tous les organes décisionnaires de l’Empire.
Ma chance fut certainement d’avoir commencé en plaçant un homme à moi sur la flotte de l’Amiral Eléana juste avant que celle-ci ne déserte et aujourd’hui mon coup d’essai était devenu un coup de maître ! Il était, maintenant, temps de se servir de mon atout pour obtenir des informations plus complètes sur la flotte de Malo et sur les infos détenues par la contrebande sur ces flottes inconnues.

-« Capitaine Men’Akad, laissez moi je vous prie ! »

-« Bien Amiral » une fois qu’elle fut sortie, je me mis en communication avec le Lieutenant Quasar, officier supérieur à bord du « Bandit Queen » le vaisseau amiral de la flotte d’Eléana la traître.

-« Lieutenant Quasar, me recevez vous ? »
-« fort et clair Amiral ! »

-« Au rapport, Lieutenant, quelles informations pouvez vous me donner à propos de ces flottes inconnues ? » Le Lieutenant semblait hésitant et peu sûr de lui. Son regard trahissait une certaine tension, une certaine peur. Il se retournait sans cesse, vérifiant qu’il était seul dans la pièce.

-« Hé bien Lieutenant ? Qu’y a-t-il ? J’attends votre rapport ! » Encore une fois, le Lieutenant se retourna pour vérifier une dernière fois que personne d’autres n’était présent dans la pièce puis il se lança.

-« Amiral, je crois que les choses se gâtent pour moi ici ! L’Amiral Eléana me regarde de manière bizarre ces derniers temps et je sens bien qu’on me met à l’écart lors de la prise de décisions importantes. »

-« Lieutenant, La traître Eléana n’a plus le titre d’Amiral, veuillez m’en dispenser. Quand à son regard, il a toujours était bizarre, c’est une Twi’lek que diable ! Veuillez cessez ces simagrées et en venir au but. Vous me faites perdre mon temps Lieutenant ! »Mon attitude cassante sembla le sortir un peu de sa torpeur.

-« La contrebande ne semble pas plus avancée que nous concernant les flottes inconnues. Personne ici ne semble savoir d’où elles viennent, ni qui les dirigent. Par contre je peux vous annoncer que…… » S’interrompant brusquement, le Lieutenant Quasar me regarda longuement avec des yeux ronds, intenses avec une légère pointe de tristesse puis s’effondra sans un bruit.

-« Nous nous retrouvons donc Amiral MClulu ! Je vois avec plaisir que vous avez vite appris toutes les ficelles du « renseignement », je dois dire que je suis plutôt surprise. Vous ne montriez pas de telles dispositions lorsque nous travaillions ensemble. Vous aurez t-on sous employé ? » Toujours la même lueur railleuse au fond des yeux, Eléana n’avait pas changé d’un pouce, agaçante, charmeuse et impitoyable.

-« Tout le plaisir est pour vous, traîtresse. Profitez bien du spectacle, loin dans votre vaisseau, à l’abri, il se pourrait bien que notre prochaine mission soit de nous occuper de vous. Je crois que l’Empereur n’a pas bien digéré votre désertion. J’espère être en première ligne lors de votre capture. Je pourrais alors vous faire ravaler votre petit sourire condescendant ! » Tout sortait d’un coup, je ne pouvais plus m’arrêter. La désertion d’Eléana avait été un tel coup que le fait de la revoir, là tranquillement assise en face de moi faisait ressortir toute le ressentiment accumulé depuis des mois.

-« Calmez vous, Amiral MClulu, on va finir par croire à une dispute entre vieux amants. Je ne mérite certes pas autant de haine de votre part. Somme toute, je ne vous devais rien et je ne vous ai rien pris… mis à part peut-être Quasar qui était un bien piètre Lieutenant et un encore plus mauvais informateur. Vous avez joué et vous avez perdu Amiral, soyez beau joueur et acceptez de perdre. Je vous salue bien. »

L’écran devint noir, et je ne pus m’empêcher de cogner dans la console de communication. C’était vraiment trop injuste, pour une fois que j’avais un bon atout à faire valoir auprès du haut commandement, voilà qu’il me claquait dans les mains. Il ne me restait plus qu’à me surpasser au combat pour avoir une chance de briller auprès de mes supérieurs.


mclulu le 2005-02-25 10:04:45



quand la rage monte en moi...

A bord du Pandémonium, le Commandant Galadar lisait les différents rapports concernant les renforts qui venaient d’arriver.

- [Officier Kurt] Commadant, nous venons de recevoir un message du haut commandemant, je vous le transmets.
- [Galadar] Voyons ça : bla bla bla Cher Commandant, bla bla bla sommes indisponible, bla bla opération importante, bla bla avez toute notre confiance, bla bla bla… Bon on me demande de supprimer les flottes en défense de la planète Halla, et EN PLUS de m’occuper des flottes rebelles alentours… Et ce sans renforts immédiats parce que ces messieurs sont occupés ailleurs…


- [Galadar] Avis aux membres d’équipage, tous à vos postes de combat, on a du pain sur la planche.
Kurt, qu’avons-nous à nous mettre sous la dent ?
- [Kurt] Euh… en plus de l’X6, il y a deux flottes rebelles attaquables Seigneur.
- [Galadar] Bien nous avons nos objectifs. Préparez le Démonicus, je sortirai avec les gars pour cette opération !

Galadar, visiblement énervé par la tâche folle qui l’attendait s’enferma dans sa chambre.
Il brancha son communicateur.

- [Galadar] Contact XB 14 – 177 – 178, nom de code : GHOST
- …
- …
- [Ghost] Oui Seigneur, je vous reçois.
- [Galadar] Quelles sont les nouvelles sur le Bandit Queen ?
- [Ghost] J’ai semé le trouble chez l’un des officiers d’Eléana, d’ici peu de temps il me sera très utile.
- [Galadar] Bien. Et concernant la situation ?
- [Ghost] Elle est très troublée par la disparition de Malo. Elle n’en sait pas plus que nous. Mais attention, les rebelles ont reçu l’ordre de tirer à vu sur vous…
- [Galadar] Tiens donc, et bien je savais que ça sentait le roussi… Terminé.


Galadar partit rapidement vers la salle d’embarquement et monta à bord du Démonicus son chasseur perfectionné. Puis s’élança dans l’espace.

- [Blow] Ici le Caporal Blow, moi et mon unité attaquons le rebelle Paul.
- [Galadar] Très bien Caporal, moi je m’occupe d’Elrico

Bzz fchhhh pouet ploc fizzz

- [Blow] Nous subissons quelques dégats mais dans l’ensemble nous battons l’ennemi.

Galadar sentait l’adrénaline lui monter au cerveau, la rage de se faire envoyer vers une bataille sans merci lui donnait envie de tout détruire. Les croiseurs de fret d’Elrico apparaissaient dans sa ligne de mire. C’est alors qu’il ouvrit un déluge de feu sur l’ennemi, visiblement surpris par cette attaque, Galadar et ses suivants exterminèrent totalement la flotte d’Elrico laissant dans l’espace les corps flottant des rebelles morts d’avoir rencontré la fureur de Galadar.

- [Galadar essoufflé] Flotte éradiquée on rentre.


Un silence accueilli cette annonce. Un mélange de respect et de peur régnait dans le Pandémonium. Les première batailles venaient d’être remportées avec succès mais la contre attaque rebelle arrivera bien assez tôt.


galadar le 2005-02-25 08:24:23



A la rencontre d’Halla

Apres la réception du message du commandant Malo au contrebandier Elena, les ordres furent lancer pour un long saut en hyperespace vers la planète Halla, les flottes rebelles avaient une fois de plus étés les plus rapide avec l’amiral Aldo et l’amiral Dje.
Des flottes étranges ceinturaient la planète décrite par la commandant Malo, la première tache était de mener a bien des séries de reconnaissance mais les rebelles plus impétueux que jamais étaient déjà près à en découdre et les premières attaques furent de suite lancer… les premières défaites arrivèrent encore plus vite. Des combats à 2 contre 1, à 4 contre 1 voirent même de simples suicides se déroulèrent dans les premières minutes. L’espace était transformé en un feu sanglant, avec du sang rebelle pour la grande majorité.
Les impériaux ? Étrangement absent… les BlackHole tant renommés pour leurs coordinations ou étaient ils ? Nous préparaient il une surprise ?
Très vite, les rebelles présents se retrouvèrent à compter leurs survivants, les décomptes des morts et des pertes étant tels que ces dernières se verraient effectuer en un autre temps.
De nouveaux rebelles surgissant d’heure en heure avec toujours le même modus operanti : l’attaque.
Une coordination commenças peu a peu à se faire voir et une série de repérage fut opère par les flottes diminuées. Pour freiner ces attaques suicides, et permettre aux différents rebelles présent et a venir de mener plus efficacement le combat, les compositions des flottes en présence furent envoyées sur les liaisons sécurisées de la rébellion.
Les flottes rebelles étaient de plus en plus nombreuses, les impériaux de plus en plus absent. L’amiral Dut faisait quelques apparitions à distance respectueuse de cet amas de vaisseau de combats, sa seul action ayant été un peu de repérage dans les premiers temps mais la présence massives des rebelles semblait lui faire peur. Deux parsec était la distance minimum le séparant des flottes rebelles, aurait il peur d’abîmer son nouveau vaisseau amiral ?
Mais peu à peu les impériaux se reprenaient et les flottes rebelles bien qu’en supériorité numérique, se retrouvait à devoir subir combat sur combat, les répits entre deux attaques étant bien souvent largement insuffisantes pour réalimenter les vaisseaux en carburant et armes, de nombreux rebelles moururent dans des vaisseaux ayant épuisés toutes leurs ressources et les premières pertes de flotte apparurent. La ceinture entourant les flottes étranges presque exclusivement composer de vaisseaux rebelles se retrouvas de plus en plus percer et remplacer par des flottes impériales. Les rebelles hypnotisés par leur but et les trésors que ce derniers renfermait semblait ne contrer les assauts que par automatisme, plus intéressés par des combats sur l’objectif principale.
A proximité de ce champs de bataille, une autre lutte qui hier encore semblait monstrueuse pour la défense d’un puit de force, se retrouvait transformer en bac a sable de jardin d’enfant face aux nombres et aux puissance impliqués dans celui pour la planète Halla.
Les convois de ravitaillement parvenaient sans relâche aussi bien pour les rebelles que pour les impériaux, le plus étonnant étaient que ces convois ne se percutaient pas, de véritable chaîne reliait les planètes aux flottes en présence.
Les efforts conjugués des impériaux et des rebelles commencèrent à se faire sentir sur certaines flottes étranges. Les premières places à proximité de la planète allaient apparaître, mais ces places seraient chères et l’animosité présente ne pouvait qu’empirer…


Comte le 2005-02-25 01:06:19



X5 - Cible verrouillée.

'Babylon, au rapport. L'escadron Blackhole a une opération à mener. Votre mission, si vous l'acceptez, sera de vous frayer un passage jusqu'à la ceinture de protection et au-delà...et c'est déjà pas mal.'
L'histoire populaire raconte que le message s'auto détruisit pendant son sommeil, sans souffrance ni douleurs, et c'est tant mieux.

L'Escadrille Infernale était déjà en route.
La situation était grave...Une ceinture de rebelles, soit...Il fallait s'en douter. L'occasion était trop belle pour une revanche.
Babylon contemplait le spectacle, depuis l'observatoire de l'Escadrille Infernale. Il apercevait Djé, faisant bloc devant la ceinture, une situation aux aspects 'milousiens', il fallait l'avouer...
'C'est ici que nous entrons en jeu.',songea Babylon.
'Ca passe ou...ça casse. Il faut bien savoir prendre des risques!'.
Les caraques se lancèrent sur la flotte de Djé visiblement très diminuée, et vinrent à bout des frégates ennemies.

La faille était désormais visible. Le drone X5 fourmillait de chasseurs mantas. Il fallait s'y risquer, car l'opportunité était réelle.

L'assaut fut lancé.
Quelques Frégates Lanciers affrétées pour l'occasion avaient fait des dégâts énormes, aux vues de la masse adverse. Très peu rejoignirent la base, mais la première bataille était victorieuse.
'Jusqu'ici, tout va bien...'.Sur l'escadrille Infernale, à ce moment là, c'était vrai!

Babylon.


babylon le 2005-02-24 21:20:18



une première victoire

L'amiral kekel regardait sur son vaisseau mère toute les flottes qui entourait la planète. Il restait bouche ouverte tellement qu'il etait ébahis par les nombreuse flotte contrebandière. Il appela son sergent favori :
'sergent rumi venez me voir.'
'tout de suite mon amiral.'
a peine que j'ai couper l'holonet qu'il arrive dans mes suites.
'Qu'y a t-il mon amiral ?'
'Je voudrai savoir combien d'attaque on a reçu.'
'On a reçu 3 attaque et on a eu de sérieux dégat.'
'Bien vous allez demander à notre base la plus proche de faire des cannonnière.'
'Bien mon amiral.'
5 heures plus tard les cannonnière arrivait au positionnement de la flotte.
'Bien la flotte est a nouveau prête sergent ordonnez l'attaque d'une flotte impériale.'
'Bien mon amiral'
5 minutes plus tard le sergant revient avec un rapport de combat.
'Bien donnez moi ce rapport'
'tenez mon amiral'
En lisant le rapport l'amiral kekel eu un moment de joie.
Il alla a l'holonet pour dire au ses troupes un message important : 'Pilote rebelle je vous félicite vous aviez détruite tout une flotte entière. Vous avez fait renaitre l'espoir. Vous avez montrer que même une petite flotte peut toujours servir dans des mission même les plus dangereuse. Je vous offre une tournée de whysky en récompense.

kekel le 2005-02-24 21:06:19



sans sujet

CaitSith donna un coup de poing, furieux, dans les dés en peluche accrochés à l'énorme retroviseur intérieur de son destroyeur stellaire victoir 2.
Quelque seconde plus tôt, apres avoir effectué un magnifique créneau très serré entre deux faucons millénium, l'enorme vaisseau contrebandier d'Eleana venait de lui rentré dedant et avait abimer la peinture toute neuve de son destroyeur stellaire victoir 2 qu'il venait de tuné.
'Ah les femme au vollant' jura-t-il dans son élant de fureur.
Apres avoir remplie un constat dans sa faveur qui allait le rendre propriétaire de quleque centaine de millier de marine, il prit enfin place en deuxieme place de ceinture pour assiéger la planete contrebandiere de la quete.
Alors que toute son infanterie assiégaient un vaisseau contrebandier bloquant l'axcé a la planete il lui vient une image a l'esprit :
Celle d'un petit lapin qui c'était coincé les doigts dans la porte du métro.
'Pourquoi est-ce que je pense a sa?' se demanda t-il tout en allumant son autoradio. Il y passait un bon vieu tube de Tupac interpréter par un ewok quand CaitSith regarda par la fenetre :
' Je reve que fait cet énorme canard jaune en premiere ligne du front !?' decidement il detestait les contrebandier.

CaitSith95

caitsith95 le 2005-02-24 17:25:21



HRP : Guerre totale

comme vous l’avez compris, les ordres de vos dirigeants sont clairs vous allez devoir taper non seulement les clones et la planète mais aussi vos ennemis.

Des points de quêtes seront ainsi distribués pour les dégâts collatéraux. A vous de me faire parvenir les rapports concernant ces attaques réussies.

Toutefois hors de question de faire appel à des mercenaires. Quelqu’un qui tape mais ne fait pas de RP ne participe pas à la quête et hors de question de faire appel à un pote pour le faire taper la bonne compo s’il n’y a pas de justification derrière.

Bon Courage

Eléana le 2005-02-24 16:25:40



l’Empire et la Rebellion au travail

Eléana discutait avec ses officiers dans la salle de repos du Bandit Queen. Ils évoquaient ensemble leur passé Impérial et pleins d’autres sujets. Quasar, un des derniers officiers qu’elle avait recruté avant de passer Contrebandière, montra un intérêt particulier pour la culture Twi’lek. L’Amirale lui expliquait alors qu’elle s’était servie de sa propre culture guerrière pour l’appliquer aux principes de l’Empire. Ses stratégies de combat n’étaient donc pas formatées et devaient à coup sûr surprendre l’ennemi. A de maintes reprises dans sa carrière, elle avait en effet utilisé des ruses dignes des pires vilenies Rebelle. Eléana lui parla aussi des nouveaux modèles de chasseurs que ses chercheurs twi’lek venaient de construire. Ils n’étaient encore qu’en phase de test, mais leur début était prometteur. L’officier Quasar qui était un humain de Corellia encore très marqué par son long passage dans l’académie Impériale de Coruscant souhaitait néanmoins avoir ce jour là le dernier mot et prouver à son Amirale que les Humains était une race supérieure.

- Oui mais, notre supériorité sur toutes les races dans le domaine spatial est incontestable. Nos vaisseaux atteignent une vitesse remarquable et sont capables d’affronter n’importe quel ennemi. La supériorité de l’Empire s’est fondée sur les humains et leur technologie. C’est ce qui nous a permis de nous installer aux 4 coins de la galaxie, et bien plus loin encore.
- Certes, répondit Eléana pourtant les humains et l’Empire se sont inspirés des travaux effectués par l’ancienne République et des technologies développés par tous les peuples qui constituait celle-ci.
- Sans doute mais ils ne seront jamais de véritables hommes de l’Espace.
- Vous connaissez l’Amiral Feyd Rautha lieutenant …. Repris rapidement Eléana avant que Quasar ne lui sorte des arguments hors de propos.
- Oui de nom, c’est un des piliers de l’Empire, le leader du fameux Escadron BlackHole.
- D’après vous de quel race est t’il.
- Humain assurément, seul un humain pourrait tenir le commandement d’un escadron de l’Empire aussi prestigieux et surtout leur permettre d’assurer de cette manière les missions confiées par l’Empereur.
- Et bien détrompez vous Feyd Rautha est un Noghri.
- Ces bêtes répugnantes bonnes à nous servir juste de garde du corps….
- Oui c’est cela, mais sachez qu’il vous battrait dans n’importe quel combat spatial et ceux-ci malgré son pseudo handicap de ne pas être humain, alors retournez vous entraîner et ne revenez plus me parler de votre point de vue archaïque.

Eléana quitta la salle contente d’avoir rabaissé le caquet à son nouvel officier. Il ne ferait pas long feu sous ses ordres si il continuait à tenir des propos de ce type. Eléana se demandait même si l’Empereur avant de la mettre aux arrêts n’avait pas volontairement mis Quasar dans ses pattes afin qu’elle l’engage. Palpatine était fort, très fort et il avait du sentir que sous la menace Eléana choisirait la voie de la Contrebande plutôt que de se rendre pour s’expliquer. Quasar était alors peut-être ici pour l’espionner et espionner les actes de la Contrebande. Il fallait faire surveiller ce possible traître et l’empêcher d’avoir accès à des dossiers importants.

La contrebande était aujourd’hui sa vie et elle ne s’en sortait pas trop mal dans cette 3ème voie si l’on exceptait la mission de Malo dans les confins qui était pour l’instant un bel échec. Elle avait en effet perdu son second Super Destroyer l’Epsilon, et son plus fidèle officier. De plus cela retardait fortement la mise en place de son empire commercial. Sans nouvelle planète de production et nouveaux produits à mettre en vente sur le marché galactique, elle ne pourrait jamais rivaliser avec les contrebandiers installés déjà depuis longtemps. Sur les objectifs militaires elle pouvait rivaliser avec eux et souvent même être la plus forte, mais elle manquait de roublardise pour s’affirmer dans le domaine commercial.

Pendant ce moment de réflexion intense de l’Amirale, des informations importantes arrivaient sur les téléscripteurs. Sentant leur enjeu les Lekkus de Eléana se manifestèrent indiquant qu’il y avait urgence.

- Que se passe t’il officier Lodi, de quoi parle ses messages que nous avons intercepté.
- Nous sommes en train de les décoder, mais apparemment ils proviennent des quartiers généraux de l’Empire et de la Rebellion Coruscant et Hoth et parle de nous.
- Effectivement. Je veux avoir leur transcription le plus tôt possible. Nous possédons encore quelques codes Impériaux qui datent un peu mais qui peuvent être encore des portes d’entrées dans leur système. Il y a en général très peu de changement dans les codes impériaux. Concernant le code Rebelle, contactez nos espions chez eux je veux qu’ils nous indiquent leurs plus récentes infos. Faites vite peut être que le sort de notre camarade Malo en dépend.

Quelques heures plus tard les messages étaient décodés. Tous les 2 avait le même objectif. L’Empereur comme Mon Mothma demandaient aux amiraux disponibles de leurs escadrons affrétés aux missions spéciales d’intervenir sur les lieux de la disparition de Malo et de ne pas faire de quartier. La possibilité d’obtenir des reliques donnant un avantage certain à l’un des 2 camps avait poussé l’Empire et les Rebelles à agir vite et fort. Chacun expliquait qu’il fallait à tout prix empêcher l’autre camp d’agir. Pour une fois les escadrons spéciaux des 2 camps auraient à se battre à la fois contre un ennemi commun mais aussi l’un contre l’autre. Car seul le premier qui arriverait à prendre la planète empocherait tout.

L’amirale allait devoir se rendre sur place pour essayer de protéger son ami contre les assauts ennemis. Il n’avait pas intérêt à venir la chercher sinon elle répondrait à ses attaques au centuple.

Le temps n’était donc plus à la réflexion, il fallait agir et vite…


Eléana le 2005-02-24 15:28:34



kamikazes...

A travers la baie de platz, Sigil admirait la vue de la planete qu'il était venu défendre depuis déjà plusieurs semaines.
Une planete qui ressemblait fort aucx bandes qu'il avaient pu consulter qui évoquaient une ancienne planète dans une galaxie lointaine, quasiment mythique (beaucoup pensent d'ailleurs qu'ellle n'a jamais existé).
Une planete de guerriers fiers et orgueuilleux, tellement qu'ils avaient finis par s'entretuer. Feru de leur histoire, il parsemait sa vie et ses combats de références à ce monde oublié.
Les flottes impériales étaient moins nombreuses depuis quelques temps, moins belliqueuses aussi...
Il n'osait pas se l'avouer mais il s'ennuyait, l'action lui manquait. Rester ainsi avec sa flotte Enola (encore une référence...) en orbite, à attendre une


-Amiral! amiral! Dje... euh l'amiral Dje attend notre aide! Il faut nous rendre au plus vite en...
-Du calme, du calme capitaine Lorkven! (ces humains... si impétueux) installez-vous et laisser moi consulter les rapports de transmission.

Pendant qu'il consultait les holos rapports, Sigil observait du coin de son oeil globuleux son capitaine qui se tordait d'impatience sur son siège.
L'inactivité pèse sur tout l'équipage, pensa-t-il.

-Bien capitaine, Dje s'est lancé dans une recherche de reliques anciennes et semble avoir affaire à forte partie, allons lui apporter notre aide.

Le saut hyperespace ne fut qu'une formalité.
La palnete Halla était cernée de vaisseaux inombrables...

-Capitaine, je veux des rapports sur les flottes en présence
-Aye, Aye, sir!

Les rapports défilaient sous les yeux de Sigil, aucun n'était favorable : des flottes puissantes protégeaient la planète, bien plus puissantes que sa flotte Enola.
L'un d'eux attira son attention : la flotte nommée X7, composée de vaisseaux de la classe Starchaser. Ces frégates d'assaut pourraient faire merveille mais les R-41 étaient si nombreux!

-Capitaine Lorkven! Préparez la flotte pour l'assaut!
-Quelle est la cible, amiral?
-La flotte en 179/180, nom de code X7!
-Quoi! Mais c'est du suicide! ils sont 2 fois plus nombreux que nous!
-Non capitaine, nous allons jouer aux kamikazes!
-??? Qu'est ce ca veut dire kamikaze, amiral?
-Un vieux terme de guerre, nous allons nous sacrifier pour d'affaiblir l'ennemi.
-Mais, amiral...
-Execution capitaine!!
-Bien amiral.

L'assaut aussi ne fut qu'une formalité... Une nuée de Starchaser fondit sur Enola, il en arrivait de partout!

-Retraite générale !!!

Mais il était déjà trop tard, la flotte Enola fut presque entièrement anéantie.

-Capitaine Lorkven! Capitaine Lorkven!
-Oui, amiral.
-Contacter nos usines de production, il faut remplacer les pertes au plus vite!
-C'est déjà fait, amiral!
-Parfait, commmandant Lorkven! et mettez en place une défense périmétrique pour proteger ce qui reste de la flotte!

Les pertes, très lourdes, avaient toutefois eu le résultat escompté : l'ennemi sortait affaibli.
cette bataille promettait d'etre longue et sanglante...


Sigil le 2005-02-24 14:27:29



Une mission plus complexe que prévue

« Attaque Rebelle, Attaque Rebelle, rejoignez vos postes de combat » L’alarme avait été donnée quelques minutes plus tôt par les senseurs de la flotte de reconnaissance. L’appât du gain avait drainé toute la racaille des plus bas fond de la galaxie.
Ce qui ne laissait pas de m’étonner, c’était le manque de clairvoyance de notre escadron. Pourquoi étions nous si peu nombreux sur les lieux du combat ?
Les rebelles étaient arrivés en nombres au cours des derniers parsecs et ils occupaient la place. Nous étions seulement 2 flottes impériales de l’escadron BlackHole, en effet la flotte de Galadar venait de me rejoindre. Pourtant devant l’enjeu majeur de cette mission, je me serais attendu à une mobilisation beaucoup plus massive de l’empire et notamment de l’escadron BlackHole. Des éléments m’échappaient certainement ! Il me faudrait certainement jouer de mes relations avec mon second pour connaître le fin mot de l’histoire. Cette demoiselle (ou plutôt son père) était vraiment une source d’information inépuisable pour moi.
Mais maintenant il fallait parer au plus pressé. C'est-à-dire : la multitude de flottes rebelles et cette incroyable armada que nous prenions pour des flottes contrebandières mais qui s’avèrent être d’origine encore inconnue. D’ailleurs comment mes vaisseaux de reconnaissance ont-ils pu prendre cette armada pour des contrebandiers ??? La puissance de ces flottes dépasse largement la puissance de feu des contrebandiers.

Laissant l’attaque du rebelle Julien42 s’écraser sur mes défenses, je me consacrais à la récupération de données sur les flottes inconnues.

-« Capitaine Men’Akad ! »

-« Amiral ? »

-« Avez-vous les résultats des analyses effectuées sur les débris des flottes ennemies ? »

-« A priori, notre supercalculateur ne suffit pas pour trouver des infos, je me suis donc permis d’envoyer les échantillons au labo central de Corusciant. Le Major Tendori, le responsable du labo, m’a assuré d’une réponse dans les plus brefs délais. »

-« Bien, prévenez moi quand vous obtiendrez la réponse, quelque soit l’heure ! »

-« Bien Amiral…et Heu !... qu’alliez vous me dire quand nous avons été interrompu dans votre cabine au début de cette mission ? » Son teint pris une couleur pivoine en me posant cette question. Je la regardais intensément, sachant parfaitement de quoi elle parlait et je feignis l’incompréhension.

-« De quoi parlez vous Capitaine ? » je la regardais avec la plus parfaite innocence et remerciant mes parents pour m’avoir inscrit contre mon gré aux cours de théâtre de l’école sur Dogon III.
Le Capitaine bredouilla lamentablement, salua et s’enfuit plus qu’elle ne partit. Je sentais que j’avais perdu quelques points sur ce coup là, mais elle m’avait pris au dépourvu. Je ne m’attendais à ce qu’elle ait le cran de me relancer sur le sujet. Décidément, il allait falloir revoir ce dossier Psy, ce n’était pas une simple amourette, le Capitaine Men’Akad était sérieusement accrochée, trop peut-être. Mais j’avais des choses plus importantes à régler pour le moment, une mission à remplir, des alliés à rameuter et des ennemis à écraser.



mclulu le 2005-02-24 11:55:06



mais où est passée la Blackhole Compagnie?????


- [Officier Kurt] Seigneur, il y a 9 flottes rebelles en position.
- [Galadar] Et combien de Blackholes ?
- [Kurt] Hum… Seul Mc Lulu est présent…
- [Galadar] Mais où sont les BlackHoles ?????


Loin, très loin du champ de bataille, à l’autre bout de la galaxie…

- [Dut] Weaaaa youpi
- [Babylon] Serveuzzze encore un verre !
- [Feyd] Merchi à vvvou Cheigneur Haddock HIPS pour votre invitachion
- [Lord Haddock] que le Lum coule à foison milles sabords !
- [Raino] ouaichhh allez, viens là ma jolie, youhouuuu !


Un frisson parcouru l’échine de Galadar, il ne savait pas pourquoi mais cette quète commençait mal…


galadar le 2005-02-24 11:26:14



L'ordre

Amiral ! Amiral !!!!!
[Djin] - ' Que se passe t-il ? '
[Officier] - ' Nous avons intercepter une communiquation ! '
[Djin] - ' Bien réunion à la salle de commandement vite ! '
[Officier] - ' Bien mon Commandant ! '

2 Heures plus tard ...

[Djin] - ' Bien Officier expliquez-vous à propos de cette quête ! '
[Officier] - ' Bien, un Contrebandier du nom de ' Eleana ' a envoyé un de ses officier pour rechercher de l'action il a trouver une planète pleine d'artephacts et autre il serait peut-etre bon d'y aller en plus vous Djin l'antitée vous pourriez trouvez des choses interessantes sur votre passé ... '
[Djin] - ' Bien la re-composition de la flotte est bientôt prête ? '
[Officier] - ' Il nous manque encore quelques vaisseaux et troupes et sa devrait etre bon chef ! '

Le Chef des pilotes interrompant soudainement Djin ...

[Chef des pilotes] - ' Non je refuse une quête aussi dangeureuse ! '
[Djin] - ' Etes-vous sur de votre parole vous êtes nouveaux mais ... '
[Chef des pilotes] - ' Non non et non mes pilotes n'iront pas la bas !! '

Djin ferma alors les yeux et en un éclair il se retrouva derrière le Chef avec une dague planté dans le coup ...

[Djin] - ' Bien débarassez ce corp et continuez la re-composition de la flotte quand au pilotes dîtes leur que leur chef a été assassiné allez Execution ! '
[Officier] - ' Bien Chef ! '

[Ce message a déja été posté mais pas dans les quêtes je le remet donc mais pour la quête ... White]

¤WhiteFleat¤ le 2005-02-24 10:37:44



Machinations Rastapopoulosiennes

-« Amiral, une communication Holo prioritaire en provenance du quartier général pour vous » Mon officier en second venait de me tirer d’un état proche du néant.

-« Très bien capitaine, j’arrive » je suivais le dédale des coursives de mon vaisseau amiral en me remémorant les évènements de ces dernières semaines. Les vacances prises sur Manor IV après une longue mission passée à contrer les avancées belliqueuses de Ténébrius, mon retour calamiteux contre la flotte de Rastapopoulos, la destruction (presque) totale de ma flotte, la désertion d’un de nos leaders, le comportement étrange de certains membres de notre escadron etc… décidément, quand rien ne veut marcher !!!!

-« Mes respects Amiral DUT » Après m’être installé à la console Holocom et avoir checké le mode autisme de la pièce, je vis apparaître l’Amiral DUT, nouveau second de l’escadron.

-« Amiral MClulu, une nouvelle mission nous appelle. Notre système d’écoute global vient d’intercepter un message à destination du traître Eléana. Il est du devoir de notre escadron de laver l’affront qu’elle a fait à l’Empire. C’est pourquoi, j’ai décidé d’une attaque massive sur la cible désignée dans le message intercepté. Toutes les flottes doivent se rendre immédiatement en vecteur maximum au point 180 -180 du quatrième quadrant. » Le regard de l’amiral DUT brûlait d’une lueur malsaine qui laissait entrevoir tout le ressentiment qu’il éprouvait pour l’Amiral Eléana.

-« A vos ordres Amiral, je mets mes troupes en alerte immédiatement et je lance ma flotte vers la cible dans la minute. Mes respects Amiral ! »

Je coupais la communication et donnait aussitôt les ordres pour une procédure accélérée de départ. Puis je me renfonçais dans mon fauteuil pour réfléchir aux évènements qui se précipitaient devant moi. N’était-ce pas là l’occasion de redorer mon blason après l’échec cuisant de ma flotte contre celle de Rastapopoulos ?
Il était temps de remonter la pente, de sortir de cette spirale qui m’entraînait toujours plus bas dans l’estime du Haut commandement.
Je décidais de m’être au point une tactique pour bétonner mon retour en grâce auprès du haut commandement. L’esprit retors de Rastapopoulos lors de son passage sur ma flotte avait peut-être déteint un peu sur moi. J’appelais aussitôt mon officier en second dans mes quartiers.

-« Entrez Capitaine » répondis-je aux brefs coups frappés à la porte de ma cabine.

-« vous m’avez fait demander, Amiral ? » Il était amusant de constater que le capitaine Men’Akad n’arrivait toujours pas à me regarder dans les yeux. Bien qu’elle est pris de l’assurance auprès des troupes depuis sa prise de poste, elle semblait toujours aussi désarmée face à moi. Son dossier Psy mentionnait clairement une attirance irrépressible pour moi et apparemment cela ne s’améliorait pas. C’était le moment de se servir de cet atout.

-« Capitaine, puis-je vous parler d’homme à …..hum..homme ? » Commençais-je l’air hésitant. Je voyais déjà dans ses yeux miroiter un espoir infini.

-« Bien sûr Amiral » s’empressa-t-elle de dire.

-« Comme vous le savais maintenant, nous partons pour une mission très délicat dans un secteur qui ne nous est pas favorable. Je vais avoir besoin du soutien de tous et notamment du votre pour réussir cette mission. Je dois dire que vous faîtes un travail remarquable depuis votre nomination au poste de second. Vous remplissez tellement bien votre rôle que je me fis totalement à vous pour gérer la seconde flotte. Votre arrivée à mes côtés m’a fait comprendre des tas de chose, ce qu’est le travail en équipe, la confiance, l’enthousiasme etc…
Plus encore, votre présence m’ont fait ressentir des choses que je ne connaissait pas » Bien que silencieuse, je pouvais voir que j’avais fait mouche. Tout son corps parlait pour elle, je n’avais plus qu’à donner le coup de grâce.

-« Capitaine ce que je veux vous dire c’est que… » C’est à ce moment que retentit une sonnerie interrompant mon discours.

-« Amiral MClulu, pouvait vous m’expliquer ce que veulent dire vos récentes mésaventures contre la flotte de Rastapopoulos ? » C’était les affaires internes du Haut commandement qui mettaient leur nez dans mes affaires.
Je fis signe au Capitaine Men’Akad de rester pour écouter. Après avoir longuement expliqué mon rapport et répondu à leurs questions, je coupais la communication et me tournais vers elle en lançant

-« Ha ! Si seulement je pouvais avoir un peu de soutien en haut lieu, je ne serais pas continuellement dérangé par des bureaucrates ne connaissant rien au terrain »

-« Amiral, vous ne le savez peut-être pas mais mon père est conseillé militaire auprès de l’Empereur. Je pourrais peut-être lui en toucher deux ? Si cela ne vous dérange pas ? » Bingo, le poisson était ferré, maintenant le ramener délicatement sans casser la ligne.

-« Je ne voudrais pas vous mettre en porta faux avec votre père, Capitaine ! Il est vrai qu’un petit coup de pouce venant d’en haut nous aiderez bien mais je ne veux pas abuser Capitaine. Je vous remercie pour la proposition, vous pouvez disposer ! »

-« A vos ordres Amiral »

Le regard qu’elle me lança en refermant la porte sur elle me fit comprendre que j’avais gagné. Je contactais aussitôt l’officier de communication pour le remercier pour la part active qu’il avait eu en se faisant passer pour un enquêteur des affaires internes. Puis, je lui demandais de surveiller toutes les communications sortantes et de me faire une copie pour toutes celles à destination du siège de l’Empire.
Il ne fallu pas plus d’une heure pour avoir ma réponse. Ce cher Capitaine Men’Akad avait dépassé mes espoirs et avait fait de moi un héros auprès de son père, elle lui avait même suggéré que l’on m’employait pas à ma juste valeur. Il n’y avait plus qu’à attendre que l’idée fasse son chemin dans les plus hautes sphères de l’Empire.

Il était maintenant plus que temps de s’occuper de cette nouvelle mission pour ne pas faire retomber la sauce. Je lançais quelques vaisseaux de reconnaissance pour connaître le poids des forces en présence. Le retour des vaisseaux m’appris que nous avions affaire à forte partie. Pas moins de 9 flottes Contrebandières, et pas des moindres, ainsi que quelques rebelles se trouvaient sur les lieux.
Après avoir fait mon rapport auprès du haut commandement, je commençais à fourbir mes armes en vu d’un combat qui s’annonçait dantesque.



mclulu le 2005-02-24 09:35:44



Fini les vacances

- Il fait que tu me prépares 2 PC pour des clients Japonais.
- Oui Chef.
- Et tu me relieras ces dossiers, tout de suite.
- Oui, oui.
- Et on se dépêche…

Galadar se réveilla en sursaut. Il faisait des rêves de plus en plus bizarres…
Il s’était endormi sur le sable, profitant du troisième soleil Voclanien pour bronzer un peu. Cela faisait des semaines qu’il ne se passait rien, l’inaction le pesait.

- Commandant, Commandant.
- [Galadar relevant ses lunettes] Oui, Caporal ?
- Le QG vous demande, c’est Feydekins lui-même !
- J’arrive.

Il se releva précipitamment, se dirigea vers le poste de communication, enfila prestement son uniforme et enclencha l’holocommunicateur.
Le visage du leader charismatique des Blackholes apparut.

- [Feyd] Commandant, vous avez pris des couleurs… Ces vacances se passent bien ?
- [Galadar gêné] Hem… Oui, ça va, j’attendais de vos nouvelles. Juste quelques démêlés avec des rebelles…
- [Feyd] Nous avons une mission pour vous.
- [Galadar] Enfin.
- [Feyd] Vous vous souvenez d’Eléana je suppose… Et bien elle a refait surface, et je suis certain qu’elle sera ravie de revoir ses anciens camarades de jeu…
- [Galadar] Où se trouve t elle ?
- [Feyd] En 180, -180. Un de ses Lieutenant aurait trouvé des artefacts puissants sur une planète. Celle-ci est protégée par de puissantes flottes. Malheureusement la rébellion est au courant et va tenter de s’emparer de ces artefacts, enfin vous avez l’habitude. Rendez vous là-bas tout de suite et attaquez les flottes en défense. Terminé.


Enfin de l’action, pas trop tôt. Galadar se regarda dans le miroir, la peau matte, mal rasé, on aurait dit un touriste… Il était effectivement grand temps de se remettre en chasse…

Quelques heures (et un bain) plus tard, Galadar se retrouvait à bord du pandémonium, son vaisseau mère. Ils se dirigeaient vers les coordonnées indiquées. Fors peu éloignées de sa position actuelle d’ailleurs. Il faudrait à sa flotte à peine quelques heures pour rejoindre le champ de bataille.

- Sortie de l’hyper espace dans 3… 2… 1 … Maintenant.


Et la flotte arriva en vue de la planète Halla. Enfin en vue, les moniteurs la voyaient. Ce que Galadar voyait lui s’était des vaisseaux à perte de vue… Des millions de vaisseaux prêts à en découdre.

- [Galadar] Officier Kurt, quelle est la situation.
- [Kurt] De nombreuses flottes sont en défense de la planète leur puissance est terrifiante. Il y a aussi de nombreuses flottes rebelles présentes. Mc Lulu est présent, c’est le seul BlackHole visible pour l’instant. Eleana est là aussi. Vous serez content d’apprendre que le rebelle Dje fait aussi partie de la danse, Commandant.
- [Galadar] Et bien, on retrouve toujours les mêmes têtes… Bientôt on se fera un barbecue et on rigolera entre amis…
- [Kurt] Cible flotte X6 en vue. Puissance 76 millions. Ils sont bien plus puissants que nous !
- [Galadar un sourire en coin] Auriez vous peur ? Que les pilotes se mettent en place, si nous ne pouvons gagner, nous pouvons au moins l’affaiblir. Transmettez tout de suite une demande de renforts.


- Ici Alpha 1. On est parti.
- Ici Alpha 2, on vous suit.
- [Galadar] Alpha 3 à 6 suivez les de près. Alpha 7 et 8, en retrait.

Bzz pffff grr assssjjjjjj ppprrrrrrr fjout pouêt pan pan.

- Ici Alpha 1. Ils sont extrêmement nombreux, on les plombe mais il en revient toujours plus. Je vais essayer de… AAAaaahhhh…………………….
- Alpha 2… merde on est touché, ATTENTION A GAU…….
- Ici alpha 8, je rends compte de la situation, nous faisons pas mal de dégâts à l’ennemi mais nous sommes écrasés par le nombre. Nous sommes défaits.
- [Galadar] Ordre de replis. Nous allons attendre les renforts avant un second assaut.


Finalement, Galadar se demandait s’il n’était pas mieux étendu sur le sable…


galadar le 2005-02-24 09:35:15



Le premier assaut

Une heure a peine s'était écoulée depuis que le message de l'amirale contrebandière Eleana avait été interceptée. Une heure. Que le temps était imprévisible. Cette heure avait semblé être une éternité à l'amiral Gribouille qui avait rassemblé ses forces pour aller 'bouffer du contrebandier', comme le disait couramment son aide de camp. De plus, il retrouverait sur le champ de bataille une vieille ennemie, mais neanmoins celle qui l'avait convaincu de rester à la rebellion.

L'amiral fut brusquement sorti de sa transe par des appels de la plate forme de commandements. Tous les X-Wings que ses usines avaient pu produire en un laps de temps si court étaient enfin arrimés dans les hangars des vaisseaux mères. Le saut en hyper espace aurait bientot lieu, et l'atmosphère était explosive sur la flotte de Numenor.

Les pilotes téméraires vantaient aux jeunes recrues leurs exploits passés dans des combats contre les plus grands. Et ces mêmes jeunes recrues étaient ébahies de tant de bravoure.

L'amiral Gribouille était las de ses palabrements. Il avait vu plus de combat que n'importe qui sur ce vaisseau, et savait bien que l'issu d'un combat est toujours imprévisible. Combien ces 'vétérans' avaient ils menés de combats sous ses ordres ? une trentaine tout au plus ? ce n'était que des enfants sans expérience, mais qui pensaient déjà être des grands vénérables.

Les moins fous des pilotes étaient dans leurs quartiers, concentrant la force pour qu'elle les aident lors de leur prochain combat, et c'était en eux que l'amiral placait ses espoirs, car ils ne rêvaient pas d'une gloire inespérée, ils voulaient simplement survivre en attendant de meilleurs lendemains...

-------------------------------------------------------

Après une petite dizaine de minutes en hyper espace, la ceinture de protection contrebandière devint enfin visible. Eleana avait rassemblé ses nouveaux alliés pour protéger les fameuses reliques et se prévenir des attaques de ses anciens amis comme de ses anciens ennemis. Ils faisaient maintenant bloc contre elle, pour une planète. Des dizaines de milliers d'hommes mourraient pour pouvoir fouler le sol d'une simple planète dans un univers si vaste...

'Capitaine, faites partir les X-Wings ! Nous attaquerons d'abord cette flotte un peu à l'écart, la X3 ! elle a une puissance qui vaut 10 fois la notre, mais j'espère lui faire des dégats avant de sonner la retraite ! nous entrons dans une guerre suicide, mais il n'y a qu'ainsi que nous vaincrons Eleana !'

'A tous les ponts ! Par ordre de l'amiral, tout les X Wings décolent en formation serrée ! trois anciens pour trois nouvelles recrues ! je répète, en formation serrée !'

Les formations d'ailes de type X s'eloignèrent l'une après l'autre de la flotte principale, et l'assaut fut donné !

Ce fut monstrueux. l'ennemi disposait de chasseurs droides, fortement desavantagés à coté des X-Wings, mais les hangars ennemis semblaient n'en plus finir de cracher des vaisseaux. ce fut la grande debacle, et seuls revinrent ceux en qui l'amiral avait fondé son espoir. les autres étaient morts par inexpérience ou pour avoir voulu trop bien faire, et n'avaient pas fait retraite.

la flotte devrait etre reconstituée avant un autre assaut, mais l'amiral choisissait deja la prochaine cible, afin de recenser le maximum d'informations sur les contrebandiers.

gribouille le 2005-02-23 23:44:11



Aldo : l'éclair déjanté au service de la rebellion

Palais du Lion , sur la planète Aldoland .

Un officier courait annoncer une grande nouvelle à son amiral préféré
_ALDOOOOOOOO !!!! Amiral Aldo !
_JEAN CLAUDE !!!!! Comment sa va mon veille ami ?
_Un message pfu pfu ( essoufflé) , un message pfu pfu , un message intercepté .
_Oui très bien , et que dis ce message ?
L’officier pencha la tête pour lire la feuille qu’il tenait entre les mains .
_Un grand trésor pfu pfu , sur planète pfu pfu , vers 180 -180 ….
Il releva la tête pour s’adresser a Aldo , et la : plus rien , Aldo avait disparus , il y avait juste
La fenêtre d’ouverte avec les rideaux qui flottaient aux vents .

L’indomptable était déjà prête au combat , 180 -180 n’était pas très loin de sa position actuelle , Aldo avait rejoint en un éclair toutes ses troupes , et commença déjà a donné des ordres .
_Tous a vos postes , code 9 , souquez les artemuses !!
_euh Amiral , sa veut rien dire « souquez les artemuses «
_Oui bon ben , passez en hyper espace ! maintenant !!

Aldo savait qu’il allait être le premier rebelle sur place ( une telle rapidité ne peut pas être égalé )
Une fois sur place , on pouvait constater que la fameuse planète était assiégée par 8 flottes de contrebandiers , Aldo savait que pour ce trésor , la rébellion en voulait et savait que ses amis tel que Poséidon , Dje , Sigil , Comte , Paul et bien d’autre encore allaient arriver .
_Monsieur , attendons les renfort pour lancer l’assaut .

Aldo n’était pas du genre a attendre les renforts .
_CHARGEZ ! Bonne chance a tous .

Incroyable , Aldo participait a la bataille , il faisait l’effet de 10 passagers sur ses soldats , formidables , quel efficacité !!!L’indomptable avait fait mouche , la jolie contrebandier Eleana avait subi le puissance de cet amiral fou . 177 000 T wing de pulvériser .
Quelque minutes après .
_Officier , veuillez m’amenez le rapport de cette bataille .
_bien monsieur .
_Alors ?
_Nous avons remporté la bataille !
_yeahhhhhhh gloire a nous mes chère , et vive la rébellion !

La bataille avait été remporté , pourtant , la guerre ne faisait que commencer ….
Mais Aldo et ses braves soldats étaient déjà entrain de picoler .
Un peux après …
_ Monsieur , une flotte monstrueuses en approche .
_Hips ( un peu bourré ) , très bien qui ose s’approcher de hips , l’indomptable ?
_Monsieur , la flotte est immense , elle appartient au contrebandier bebedroopy !
_Koi ! hips , un contrebandier ? a l’attaque !!!

Mais a peine ces mots furent prononcés que l’insoutenable bebedrooy avait déjà lancé l’assaut sur l’indomptable . Aldo et ses hommes n’avaient pas eu le temps de réagir , l’indomptable avait été anéantis .Heureusement , quelques hommes qui n’aimaient pas l’alcool avait pris soin de mettre Aldo dans un vaisseaux cargos pour fuir cette horrible bataille . Mais ce n’est que partie remise , Aldo ce l’était jurée , le trésor sera jedi déjanté


Aldo le 2005-02-23 23:03:06



HRP : Description des objectifs de départ

Vous avez intercepté le message entre Malo et l’Amiral Eléana (à vous de rebondir dessus), l’objectif de cette nouvelle quête détruire les différentes flottes qui protègent la planète situé vous l’avez compris en 180 -180, mener un siège et la capturer pour récupérer les reliques qui doivent s’y trouver. Jusqu’ici tout va bien, jusqu’ici tout va bien…..


Eléana le 2005-02-23 21:23:47



Un champs électromagnétique venu d’ailleurs



A bord du Bandit Queen, le vaisseau Amiral de Eléana la nouvelle Contrebandière Twi’lek, c’était le calme plat. En effet, la vie dans la clandestinité n’était pas facile pour l’ancienne Amirale Impériale qui était devenu une sans grade, et le commerce n’était vraiment pas son truc. Elle aurait préféré participer au nombreuses actions et opportunités que proposait l’Empire mais la désertion était pour l’instant la seule voie possible.

Eléana entra dans la salle de commandement. Ses officiers qui lui étaient tous resté fidèles malgré les nombreuses opportunités de fuite la saluèrent d’un salut dérivé du salut Impérial qu’elle avait imaginé. Le commandant Malo à bord de l’Epsilon étant en mission aux confins de la galaxie devait bientôt faire son rapport. L’Amirale espérait beaucoup de ces prochains rapports car elle espérait qu’il découvrirait de nouvelles planètes susceptibles d’être exploités.

En attendant elle devait se contenter d’aller attaquer où de se défendre contre les Rebelles et les Impériaux qui se présentaient devant le Bandit Queen, soit pour se venger de ses victoires quand elle était impériale soit pour la prime offerte par l’Empereur pour sa capture. Ainsi les Amiraux Solik et Bisounours avaient tenté sans résultats des opérations sur ses planètes.

Soucieuse et silencieuse, Eléana se sentait fatigué par ces derniers combats sans autre but que la défense de ses biens, il fallait vraiment que de l’action arrive bientôt dans sa vie sinon…..

-Amirale, le Commandant Malo est en ligne sur l’Holo vision
-Oui, enfin, transmettez moi l’appel, j’espère qu’il a trouvé quelque chose d’intéressant.
-Amirale,…. Gzzzzzzzzzzzzzzzzzzz, gzzzzzzzzzzzzzzz
-Oui Commandant, mais ou êtes vous il y a des perturbations en fond..
-Nous sommes pris dans champ Magnétique très puissant, gzzzzzzzzzzzzzz…. , pas à en sortir,………………… des vaisseaux de formes inconnus sont apparus autour de la planète ,……………, Champ magnétique. ……………… secours.




-Continuez nous avons besoin d’information pour pouvoir intervenir
-Une expédition lancé sur la planète ………………… trésor………….. nombreuses reliques ……………… pouvoirs. Venez Vite, nos coordonnées sont « 180 -180 »




La communication s’interrompit alors sur cet appel à l’aide. Enfin il y allait avoir de l’action et peut être une vraie récompense à la clé mais avant il fallait sortir Malo de ce piège. Enfin, l’entrain était revenu chez les officiers, les langues se déliaient dans le poste de pilotage. Le stress de l’inaction des derniers jours était semble t’il terminé. Et comme pour fêter cette nouvelle opportunité l’un des 2 soleils d’Aayla apparu derrière les verrières du Bandit Queen donnant une couleur rouge sang à la salle. Cette délicieuse atmosphère ne dura qu’un instant, car à peine 10 minutes après la fin de la conversation, l’officier chargé des communications emmena le trouble dans la salle.

-Amirale il y a un problème

[Eléana était prête à exploser, pourquoi fallait-il qu’à chaque fois qu’elle entamait des actions, des obstacles se mettaient tout le temps sur son chemin. A cet instant aucun officier ne souhaitait donc être à la place du porteur de mauvaises nouvelles]

-Oui que se passe t’il ??? demanda l’Amiral ses yeux verts bleus prenant alors une couleur rouge vif prêts à fusiller son interlocuteur. Heureusement elle n’avait pas son sabre laser sur elle mais elle avait d’autres moyens de tuer…
-Votre conversation avec le commandant n’a pas été protégée, les perturbations magnétiques ont empêché tout cryptage. Il se pourrait donc que les Rebelles et les Impériaux aient capté le message.
-Pourquoi ne me l’avez-vous pas dit tout de suite.
-C'est-à-dire….
-Ce sera votre dernier mot incapable
-.............ARRRRRRRRRRRRRGGGGGGGHHHHHHHHHH……. [l’officier tomba à terre après avoir été soulevé de terre et étranglé par la force obscure toujours très présente en Eléana]

Eléana n’aimait pas les incapables, après cette démonstration de force elle s’en alla dans ces appartements en ayant donné l’ordre de prévenir les contrebandiers avec qui elle était en contact de la situation. Il y avait un immense trésor en jeu et de nombreux artefacts sur cette planète, il était hors de question de le laisser aux mains de n’importe qui.




Eléana le 2005-02-23 21:02:17



Retour