Partie relancée le 14 Nov 2017

62 inscrits sur cette partie
0 joueurs connectés
Rôle Play


La fin d'une longue aventure

Au poste de commande d'Almaria

L'alarme se met à retentir, un assaut vient d'être donné. Comme beaucoup d'autres il n'est pas très meurtrier...mais Cali se prépare à faire armer les explosifs.

[Un second] L'assaut a été repoussé, mais nos commandos ne tiendront plus bien longtemps. Les droides ennemis sont trop peu efficaces, mais encore une attaque de ce genre avec des chasseurs de prime, et la vérocité de ceux-ci viendra à bout de nos dernières lignes de défense!

[Cali] Oui, j'en suis conscient. C'est pourquoi, je vous laisse le commandement des dernières forces présentes sur la planète.

[Le second] Mais, vous ne pouvez pas faire ça...me laisser ici?

[Cali] Et bien, il faut quelqu'un pour diriger les opérations, et de nombreux officiers sont déjà morts au combat. De plus, je ne peux prendre le risque de me faire capturer, cela serait une trop grande chance pour nos ennemis. Je ne manquerai pas de payer votre geste à votre famille. Etsi vous survivez, vous serez nommé à une place de choix dans mon QG.

[Le second] C'est d'accord alors... Il nous reste actuellement un peu moins de 25 000 commandos, je pense que vous devriez très vite vous mettre à l'abri.

[Cali] J'y cours de ce pas, de toute façon, mis à part ces commandos, il ne reste plus grand monde sur cette planète. Adieu!

Quelques heures plus tard

C'est la flotte de Popaya que le pauvre second vit arriver sur les radars... Il avait déjà vu le débarquement de ses troupes lors d'assauts précédents. Mais cette fois-ci, tout était parfaitement organisé. Des chasseurs de prime apparurent aux endroits stratégiques de la planète. Les commandos purent à peine réagirent.
Le second, toujours aux commandes arma les explosifs et ordonna aux flottes qui formaient une muraille de se dissiper pour rejoindre la base la plus proche. Et alors que les premières troupes ennemies pénétrèrent dans le complexe, la déflagration de l'explosion détruisit une bonne partie des installations...et de l'arme ultime! Une arme qui aura fait couler beaucoup de sang...mais que personne ne verra, à priori, jamais fonctionner.

Alors que l'impérial Popaya devait être dans son vaisseau, ravie de sa victoire. Une victoire méritée...car il avait au final détruit une bonne partie des défenses de la planète, même si de nombreux autres officiers y avait fortement contribués. Ce qui est le cas du rebelle Poseidon par exemple, ou encore de Gribouille ou de Darkfabien. Il s'en était fallu de peu pour qu'un rebelle prenne possession d'Almaria. Alors que les heures passaient, chacun avait été sûr de sa victoire! Django, Batllwack, Syrus, Mj59, Judge ben, Sasuke et tant d'autres avaient tant espérer la prise de l'arme sur Almaria.
Nous en étions donc à la joie de Popaya face à sa victoire....une joie vite ternie par la vue de l'explosion gigantesque dans le complexe construit par Cali. Dans le même moment, et dans le fracas des débris qui retombaient, une petite navette quitta la planète...A son bord, une seule personne : Cali.

C'est ainsi que cette aventure prit fin. De la première rencontre avec Prahour à la prise de la planète, les étapes furent longues. D'abord, l'installation des équipements sur la planète Almaria, avec ses 4 flottes de défense en première ceinture. Ensuite, le convoi. Ce fameux convoi qui subit d'étranges perturbations électromagnétique lors de son départ. L'hésitation entre l'attaque du convoi et l'attaque de la planète....Et enfin, la concentration de tout ce monde sur un unique objectif : Almaria. La finalité de la bataille était plus qu'in certaine....chacun y croyait à sa façon...jusqu'au moment où Popaya frappa.
On notera tout de même que malgré la destruction de l'Arme, Popaya trouva dans les débris un composant étrange de la fameuse arme. Un objet métallique, en forme d'étoile...


FIN de la quête « L'Arme Ultime »

Pour la première quête de ma propre création, je tiens d'abord à remercier tous les participants. Vous avez été nombreux à vous laisser entraîner dans cette histoire, et je suis ravi de voir la joie de certains d'entre vous!
Chaque participant a, à sa manière, contrinbué à la réussite de cette quête. En réalisant les objectifs fixés, en nous faisant suivre leurs aventures avec leurs RP (et ils furent nombreux, pour tous les goûts!) ou simplement en montrant leur implication et leur détermination à vaincre. C'est pourquoi très bientôt des récompenses seront distribuées.
Je tiens ensuite à remercie tous les contrebandiers qui m'ont aidé, porté conseils et participé à la quête!
Voilà.....et, j'allais oublié un points majeurs....je déclare les Impériaux vainqueurs de cette quête. Ils ont en effet détruit 3 des quatres flottes de défense lors du lancement. Détruit 3 des 4 transporteurs du convoi. Et enfin, ils ont prix possession de la planète Almaria.
Merci encore, et à bientôt!


Cali le 2005-04-30 23:15:57



Histoire d"une victoire.

C’était un matin calme et judge ben, s’étant éloigné de Coruscant, profitait enfin du calme stellaire.
Lorsque soudain, son Holocom sonna, et l’image de l’amiral Batllwack apparu à Judge ben.
[Batllwack] :Judge, nous avons besoin de toi a la quête, des convoyeurs doivent être absolument détruits, les marchandises qu’ils transportent pourrait compromettre notre victoire !!!
[Judge ben]Très bien, envoie moi les coordonnées sur mon disque et transmet moi aussi tout ce que tu sais sur la composition de ces convois et quelle est sont leurs défenses.
Quelques minutes plus tard, la flotte de Judge ben décolla et après un court saut dans l’hyper-espace, rejoignit la zone de combat.
Le combat s’avérait très rude, la défense des convoyeurs étant acharnée. Cependant, les troupes impériales avaient réussi à réduire leurs nombres, et deux convoyeurs avaient détruit en quelques jours.
Ce fut sur l’assaut du dernier convoyeur que Judge ben fit vraiment sa part de travail.
Apres avoir détruit les escadrilles de chasseurs droides qui escortaient le convoyeurs, Judge ben et, et les amiraux mj59 et battlwack purent enfin s’attaquer a lui.
Or, les croiseurs du juge s’écrasèrent contre la défense du convoyeur, alors qu’il pensait que celui-ci était sans défense.
Immédiatement après cette défaite, les autres amiraux le contactèrent et après concertation et attaque, ce fut l’amiral Batllwack qui détruisit le convoyeur, anéantissent la marchandise.
Mais cela ne s’arrêtait pas la, non loin de la, il fallait encore se battre, une planète ALMARIA avait permis a certains reste de marchandises de trouver refuge. Il fallait donc prendre le contrôle de la planète et ce avant que les rebelles ne se met aussi à attaquer.
Tout fut donc mis en œuvre pour attaquer le plus rapidement possible ; les flottes les plus puissantes se mirent donc en place en orbite autour de la planète et las vaisseaux de débarquement furent lancé.
Mais malgré tout les efforts de droides de guerres, la capitale était encore inaccessible et la planète encore sous contrôle contrebandier.
Judge ben put lui aussi, ainsi que Batllwack, envoyer ses troupes et malgré sa victoire, il ne put soustraire la planète de la garnison commandos qui la protégeait.
Battlwack subit la même déception.
Cependant leurs efforts ne furent pas menés en vain car plus tard dans la soirée alors que Judge ben bataillait ferme avec les rebelles,l’amiral popaya et ses troupes prirent enfin la planète,mettant fin a la quête et donc au combat…
Mais tous savait que cette victoire, malgré son éclat ne durerait pas longtemps, et qu’avant même que les canons lasers aient refroidi et les pilotes dormis, il faudrait déjà repartir, tout cela, pour la gloire de notre éternel empereur.
Judge ben a l’amirauté impériale. Archives de l’académie.



judge ben le 2005-04-30 23:11:56



Une cruelle déception de plus

Il était dix heures et demi du soir, Chaos venait de rentrer de la finale de la coupe de la Galaxie de POD lorsque sa navette arriva sur le Chaotique deuxième du nom. A peine fut-il arrivé que Chaos s’empressa de demander si Almaria était toujours sous contrôle de Cali et si la rébellion pouvait encore espérait la capturer.

Chaos avait, depuis le début de cette quête, eu déjà deux énormes déceptions, la première était survenu tôt, lorsque les chasseurs manta de la flotte de Prahour, être énigmatique possesseur de l’arme ultime, avait résister à l’attaque des Mon Calamari de Chaos et s’était faite détruire par l’empire. Chaos, malgré sa déception avait bien réagi et c’était pressé d’aller au convoi de sensoriil pour détruire le convoi, mais là encore, la déception était seule au rendez-vous : 10 minutes avant que Chaos ne donne l’ordre d’attaquer l’empire attaqua de l’autre cote les deux transporteurs restant et les détruirent.

Apres ces deux échecs Chaos décida d’aider à la prise de Almaria, mais à sa sortie d’hyperespace il se rendit compte que les Defenseurs restant de la flotte avait encerclé les assiégeants, et les flottes impériales en orbite de la planète était beaucoup trop puissantes pour que Chaos puissent les détruire, mais cela n’empêcha pas Chaos, avec l’aide de son ami Elvenspath de tenter percer les défenses.

[Chaos] Elvenspath, Freyer, Dans moins d’une heure nous détruirons Battlwack et prendront Almaria ! Et si l’attaque échoue Django se chargera de prendre la planète une heure après notre tentative.

Voilà tout ce qui c’était passé au moment où Chaos avait demandé à son capitaine si Almaria était encore contrebandière. La réponse ne fut pour Chaos qu’une cruelle déception de plus dans cette quête, une ultime déception car maintenant que Almaria était prise, rester n’avait plus aucun intérêt, l’empire avait remporté cette quête.


the chaos le 2005-04-30 23:11:03



La prise d'Almaria

Sasuke s'occupait des derniers préparatifs pour le déploiement de ses forces terrestres lorsque...

-Lieutenant: Commandant!! Almaria vient d'être conquise!!
-Sasuke: Comment?? Est-ce la Rébellion ou l'Empire?
-Lieutenant: C'est le Seigneur popaya de l'Empire mon Commandant! la planète Almaria est offciellement passée sous contrôle impérial!
-Sasuke: et dire que quelques minutes plus tard j'allais y envoyer nos troupes... Il nous a devancé de peu... Peu importe qui a pris possession de planète, cela reste un grand jour pour l'Empire! Lieutenant, offrez une récompense de 500 crédits pour chaque membres de la flotte, quel que soit son grade, tout le monde a largement mérité sa place au sein de notre escadron.
-lieutenant: avec plaisir mon Commandant, merci mon Commandant!

Sasuke se tourna à nouveau face à la grande baie et observa le calme soudain autour d'Almaria... Les flottes contrebandières semblaient mettre fin à leur blocus et laissaient à nouveau le champ libres au flotte du secteur... Sasuke se rappellera toute sa vie de sa première Quête. Elle restera gravée dans sa mémoire comme étant la plus belle à laquelle il aura jamais participé.


=SaSuke= le 2005-04-30 22:49:24



Les dernières heures d'Almaria

Debout sur le pont du Destroyer Stellaire Victoire =Stalker=, le Commandant Sasuke contemplait en jubilant les batailles se livrant tout autour de la planète Almaria. Il ne faisait aucun doute que l'Empire remporterait cette bataille pour l'Arme Ultime. On lui rapportait toutes les heures des victoires des différents Seigneurs de guerre ipériaux dans le secteur, l'issue était inévitable: Almaria allait tomber entre leurs mains!
Sasuke fit rapidement le bilan de sa flotte depuis qu'elle avait pris part à cette Quête; il avait remporté près de quarante combats depuis ces quatre derniers jours et son rôle dans le secteur n'avait pas été des moindres vu qu'il était parvenue à détruire quelques flottes rebelles. Le jeune Sith était fier de son équipage dont il avait su gagner la confiance et le respect en quelques jours de combats acharnés. Perdu dans ses pensées, il sentit à peine la secousse qui ébranla le =Stalker=.

-Lieutenant: Commandant! la flotte de Django nous attaque! Nos détecteurs perçoivent des Croiseurs Dauntless droit devant!!
-Sasuke: levez immédiatement les boucliez et formez un périmètre défensif autour des DSV2 en réparation!!

N'ayant pu qu'abboyer que quelques ordres rapides, Sasuke ne put rien faire face à la flotte imposante du rebel Django. Il perdit un millier d'effectifs dans ce combat contre quelques centaines de Dauntless détruits...

Il devait tenir bon, garder cette place en première ceinture et continuer le blocus de la planète. La victoire de l'Empire approchait, il se devait d'assister à cette Victoire!



=SaSuke= le 2005-04-30 21:56:54



Les dernières heures du siège

Sur le pont du =Stalker= , debout et contemplant les batailles se livrant ic et là autour d'Almaria, le jeune Sith Sasuke jubilait. Il faisait le bilan de cette bataille pour l'arme ultime et constatait avec plaisir que depuis son arrivée dans le secteur, il avait remporté une trentaine de victoires et détruit trois ou quattre flottes rebelles. Même s'il n'était pas celui qui s'emparerait d'Almaria et mettrait la main sur l'arme, il était heureux de son rôle joué dans ce combat; il avait prouvé son utilité à l'Empire, et cela n'était que le début.
La fin de ce combat était proche, les différents Chefs impériaux en première ceinture le lui avaient confirmé une heure à peine que la planète allait tombé entre leurs mains. Sasuke était certain de la victoire de l'Empire dans cette bataille, il ne lui restait plus qu'à faire preuve de patience et à admirer ses croiseurs repousser l'une après l'autre les flottes rebelles...


=SaSuke= le 2005-04-30 21:43:12



Offensives sur Almaria

Le lendemain de l’attaque spatial sur la flotte de Cali, les esprits de l’équipage du Destiny immergèrent de leur sommeil. Un étonnant spectacle les émerveilla tous. Almaria reflétait la lumière émise par l’étoile la plus proche. Les personnes à bord de la flotte étaient tous heureux de pouvoir contempler cette magnifique planète pour un quatrième jour consécutif. Mais ce jour là ne ressemblait pas aux autres, la planète tant convoitée semblait être tombé dans l’oublie. Dans les couloirs du Destiny on apercevait une silhouette qui se dirigeait au centre de commandant. C’était Popaya enfin réveiller pour cette nouvelle journée. Il ouvrit le sas et rentra dans la salle en lançant.

« - Bonjour mon cher second Babylon, qu’elles sont les nouvelles de se début de journée !!!??? »

Le commandant semblait avoir bien dormi et on pouvait sentir qu’il était prêt à user de tous les stratagèmes pour aboutir à la prise d’Almaria, ci belle.

« - Bonjour mon commandant, la situation nous semble plus que favorable que la veille. Regardez donc vous-même les radars. »

Le commandant se pencha et regarda les écrans de contrôle. Et soudain il fit très surpris par ce qu’il voyait.

« - Mince !!! La flotte de Cali a été détruite cette nuit !!!! Il ne reste que quatre flottes au coté de la planète !!!! Les aspirants à Almaria sont pratiquement tous partis sur le cargo de minerais qui semble avancer dans notre direction !!!!

Popaya était surpris une fois de plus, il voyait que les efforts des jours passés étaient complètement inutiles. Mais il esquissa un sourire malicieux et se retourna en direction de son second.

« - Babylon, établissez moi une connexion holonet avec Naru tout de suite !!! »

Le second s’activa dans sa tâche. Il envoya un signal d’appel à Elroy au centre de communication de Naru.

**** Connexion Holonet établi avec Naru****

« -Bonjour mon commandant qu’elles sont nos ordres de production aujourd’hui ? »
« -Bonjour Elroy aujourd’hui nous passons en terrestre, une aubaine s’offre a nous, nous avons pratiquement le champ libre sur Almaria pour commencer les offensives terrestre.
« -Très bien mon commandant je lance l’ordre de recrutement pour quel unité ? »
« -Arrangez vous pour me faire un maximum de chasseur de prime, Almaria c’est vu largement augmenté en puissance. Je soupçonne qu’elle est remplie de commando ou de droîde de guerre, alors il nous faut agir tout de suite. »
« -Bien mon commandant les chasseurs de prime seront prêt et envoyé d’ici peu, aurevoir »

**** Connexion Holonet terminée ****

Quelques heures plus tard c’est plus d’un million de chasseur qui était préparé. Almaria était à portée mais tellement puissante. Popaya savait qu’il allait faire un suicide mais il le fallait, essayer de faire un peu de dommage et de connaître la composition. Confiant, il annonça la première offensive devant tous les chasseurs de prime.

« -Mais très cher soldat aujourd’hui est un grand jour pour nous tous, nous commençons les offensives sur Almaria. Vous avez était choisis car vous êtes les meilleurs, honoré votre clan et partons à la reconquêtes d’Almaria. Que la force obscure soit avec vous mes chers frères. »

Dans un élan collectif tous partir en chantant des chants de guerre impériaux. Le groupe terrestre était au complet dans les cargos transporteurs et partirent pour Almaria. Le voyage fut très bref et les soldats étaient déjà déposés à terre marchant à l’encontre de l’ennemie. Quand soudain ils aperçurent un unique chasseur de prime ennemie en face. C’était un leurre, qui ce fit tué sur le champ mais la riposte ennemie ne tarda pas. Les commandos ennemis ripostèrent sur les chasseurs de Popaya. Ce fut un cataclysme qui leurs tombaient déçu. Toutes les unités du commandant impérial moururent à la première vague de la riposte, il ne restait que des corps éparpillés, mutilé sur le champ de bataille. Le commandant essuya une nouvelle défaite et conclu que le nombre de commando s’élevait a plus de un millions cinq d’unité, mais il promit de retenter sa chance demain il avais déjà prévu une alternative de secoure.

Le lendemain, comme à l’habitude, tous les occupants du Destiny étaient heureux de voir une fois de plus la beauté de cette planète au réveil. Ce jour là le commandant se leva bien plus tôt pour continuer les offensives. Il constata que la planète avait subit des attaques cette nuit mais la puissance n’avait guère diminuée. La situation était semblable à la veille, toujours peu de flotte était présente. Le convoie de minerais subissait de nombreuse attaque aussi, certain cargo était déjà détruit. Et comme tous les jours il ordonna une liaison avec Elroy de Naru.

**** Connexion Holonet établi avec Naru****

« -Bonjours Elroy aujourd’hui je vais être très bref je veux que vous me produisiez le maximum de droide de guerre, nous subissons encore trop de perte avec les chasseurs de prime. Nous serons plus efficace avec les droides en attendant qu’il passe à une puissance plus faible. »
« - Bien mon commandant je lance l’ordre de ce pas vous aurez ce qu’il vous faut dans quelques heures »

**** Connexion Holonet terminée ****

Quelque temps après les droides était prêt à passer à l’action. Cette fois le commandant sentait que le vent aller tourner. Les droides furent déposé seulement quelques minutes après l’annonce de l’offensive par le commandant. Sur le terrain la situation était opposée à celle de la veille. Les droides prirent le dessus sur les commandos. L’attaque se fini par une victoire et les machines d’acier avait pu profiter d’une critique. C’était avec satisfaction que le commandant voyait rentrait ces unités mais il n’était pas complètement satisfait a la vu des pertes. Il avait détruit pas moins de deux cent mille unités sur Almaria mais avait perdu autant d’unité. Popaya se dirigea alors vers Babylon son second.

« - Babylon je veux que tu contact Naru pour leur ordonnée de produire plus de droide nous devons combler nos pertes, nous allons réattaquer dans cinq heures à peine. En attendant je vais me reposer. Faite en sorte que personne ne me dérange. »
« - Très bien mon commandant ce sera fait. »

Popaya se dirigeait hors de la salle de commandement, parcourant les couloirs étroits de la flotte à destination de ces quartiers. Quelques heures après il refit apparition à son poste de commandement prêt a envoyé les machines au combat.

« - Nous repartons sur Almaria tout de suite et faite moi plus de dégat que la précédente bataille, la victoire est une chose mais ici il faut nous débarrasser des commandos le plus vite possible. Alors allons y, allons casser du commando, c’est partie. »

Les droides étaient sur un terrain qu’ils commençaient à connaître. Mais à cette heure ci la force les avait quitté, échouant dans leur attaque et ne faisant qu’une centaine de millier de mort pour le double de perte. C’était une défaite surprenante. Mais le commandant ne relâcha pas ces efforts. Il appela lui-même Naru pour ordonner la production plus rapide de droide. Popaya se préparait à la dernière attaque de cette journée bien remplie.

Très tard dans la nuit le commandent revint à son poste. Il constata plusieurs choses sur les écrans de control et regarda son second.

« - Babylon nous avons subit une attaque de ce rebel Freyer, sans grosse conséquence, mais notre tranquillité n’est plus qu’une question de temps. Il semblerait que certains attaquants du cargo de minerais reviennent sur Almaria pour nous déstabiliser. »
« - C’est exact mon commandant, et il nous faut recruter un minimum de Tie pour pouvoir tenir notre position cette nuit »
« - Faite donc le nécessaire pour que Naru produise nos besoin en Tie, je vais aller annoncer cette dernière attaque de la journée, ensuite nous irons nous reposer tous. »

Popaya allait en direction de l’aire de lancement des unités terrestres. Il fit envoyer une fois de plus les machines de guerres sur le sol de Almaria. Le combat se déroula modestement et se fini par une victoire des droides. Mais une fois de plus les dégâts obtenu ne satisfont pas le commandant c’est encore qu’une centaine de millier de commandos détruit pour une perte équivalente. Un peu plus tard en analysant toute les attaques subit par Alamria, Popaya se rendit compte qu’elle avait perdu pas loin de dix millions de puissance avec toute les attaques des autres prétendants durant la journée. Mais une chose étrange arriva juste avant un repos bien mérité.

« - Commandent Popaya il se passe une chose étrange autour de nous, il y a le contrebandier Linka qui pose des clones tout autour de nous, on dirai qu’il forme une arène »
« - Bien Babylon ceci ne nous dérange en rien il nous suffit de tenir notre position nous verrons demain, allons nous coucher. »

Sur ses paroles dites la flotte plongea dans un sommeil profond attendant peut être cette dernière journée de siège menant à la victoire.
Tôt le matin le commandent se leva pour organiser une attaques mais malheureusement Almaria était protégé. Il se recoucha donc aussitôt en attendant son tour. Deux heures plus tard la flotte se réveillait doucement au coté de cette splendeur qu’est la planète Almaria le matin. C’était donc une sixième journée qui commençait. Sur les écrans de contrôles, Popaya aperçu que la planète était passée sous les dix millions de puissance la fin était proche. Il monta sur le pont pour y diriger une dernière attaque avec les droides. Comme à leurs habitudes les têtes d’acier tuèrent pratiquement une centaine de millier de commandos, les pertes chez les droides étaient pourtant moins important que les jours passés. Mais Popaya avait une autre idée pour cette fin de journée, il contacta Naru.

**** Connexion Holonet établi avec Naru****

« -Bonjours Elroy faite produire le plus de chasseur de prime et le plus vite possible nous devons être prêt pour l’assaut final. »
« - Bien mon commandant je lance l’ordre de fabrication, vous aurez ce qu’il vous faut dans quelques heures »

**** Connexion Holonet terminée ****

Les heures passèrent, tout était prévue, calculé et mûrement réfléchi, mais la soif de victoire de Popaya lui fit faire une erreur. Il était trop pressé de capturer Almaria. Il envoya donc sur le champ de bataille les chasseurs qui remportèrent ce combat. Un très beau combat où les chasseurs on supprimait plus de cent cinquante mille commandos, abaissant ainsi suffisamment la puissance d’Almaria pour qu’à la prochaine attaque celle ci soit prise. Mais malheureusement, Popaya se rend à l’évidence, il n’aurait pas du être aussi impatient il sait déjà que cette planète qu’il attendait depuis six long jours ne lui reviendra plus. Ca quête était pratiquement terminée, mais il cru encore en une minuscule chance qu’elle lui revienne et se mit à attendre.


Popaya le 2005-04-30 17:56:39



La mort ou la vie?

Django était sur le pont de l'Intrépide, quand soudain;Un tire fit perdre l'équilibre a django!
il tomba a terre comme la plupart des officiers de la passerelle.
[Django]:Quesque c'étais encore que ça?

[Officier]:Monsieur c'était un tire impérial! Ils a na heureusement pas traverser les bouclier.

[Django]:Bien metté moi en holocommunication avec les frégates et les croiseurs

[sergent de communication]: bien sa seras fait!

Django et sa flotte étaient tous seul en première ceinture, il ne savais pas combien de temps il allait resister.
Sept impériaux contre un seul rebel.Django n'arrêtait pas de penser que se serais sa dernière mission.

[Django]: A toute les frégate repliées vous au point de rendez-vous le plus vite possible!

[Commandants de frégate]:Oui, monsieur!

[Django]:Bon ai maintenant il nous faut des renforts et vite!!

[Sergent de communication]:Freyer et terroblade on répondus présent il s'arrive.

[Django]:Ouf, mais sa ne règle pas le problème au contraire comment vont ils passer? J'ai une idée!
Passer moi le générale freyer! sur le champ

.................................Holocommunication activée........................................
Freyer apparue sur l'écran auxiliaire:
[Freyer]:Oui, commandant django ma flotte est en position je suis prêt a faire uen percée!

[Django]:D'accord mais soyez prudent.Les impériaux ne sont pas des tendres!(Rire jaune)

[Freyer]:Sa jou je tape et je vous recontact si possible!

...............................Holocommunication términée...................................
Django se tourna face a la bataille, chaque minute et seconde il perdait des homme et des amis aussi, il en avait marre de voir toujours autant de mort il se retournit et alla vers ses cartiers......


django le 2005-04-30 16:53:10



La fin s'approche

Cali avec son officier le plus intime sur Almaria

[Cali] Grrr, rien ne va plus! Mais que fait ce convoi.....?!!! Hein, tous des incapables!

[L'officier] Je pense maître que nous devrions les contacter.

[Cali] Facile à dire, nous avons déjà tenté des dizaines de fois sans succès ces dernières heures.... C'est décidé, j'envoie immédiatement un de mes confrère survolait la zone pour voir ce qui se passe...

C'est alors que Linka parti avec une petite escorte voir l'état du convoi....le triste état. Les rebelles et les impériaux venaient d'achever les deux derniers transports, alors que ceux-ci n'avaient pas bougé d'un poil depuis la dernière fois! En parlant de poils....Cali se demandait bien ce que devenait Prahour qui était bien trop silencieux depuis tout ce temps!

Suite de la conversation

[L'officier] Cali, voilà le rapport de Linka...il n'est pas fameux. Le convoi n'est plus composé que des défenseurs...tout le minerai est partie en fumée, rien n'a pu être récupéré...

[Cali] Il fallait s'y attendre....ah, nous perdons donc encore et encore du temps! La quantité extraite sur cette planète ne suffit toujours pas, et je ne connais pas d'autre sources de sensoriil à proximité.
Faites donc ramener le reste des flottes du convoi....

[L'officer] Mais, Cali....au cas où vous l'ignoriez encore...nous sommes assiégés!

[Cali]...heureusement que ta position te permet de parler ainsi...car tu connais le vide intersidérale toi?^^ Pour en revenir à ta réflexion...OUI, je le sais! Mais justement...on nous assiège ? Et bien, prenons les à leur propre jeu! Faite rapatrier toutes nos forces autour de ces malheureux qu'ils connaissant ma colère! Et pendant que nous y sommes....je vais aller voir ce qu'en dit Prahour. Il faut qu'il se tienne prêt pour l'utilisation de l'arme dès que le minerai extrait sera enfin suffisant. Le temps est contre nous, mais il nous reste une petite chance de vaincre tous ces mécréants!

Cali et l'officier partirent alors dans les quartier de la bête à poils nommée Prahour. Durant tout leur séjour sur Almaria, les plaisanteries allaient bon train sur cet être diformes. Mais maintenant que Cali sentait la fin approchait, l'humeur était moins joyeuse.
Poliement, l'officier se fit entendre à la porte de la cabine de Prahour...rien, pas un murmure. Cali qui s'impatientait déjà fit venir les gardes afin d'ouvrir cette porte. Et quelle surprise!!! Prahour s'en était allé...le chien!

[Cali] Alertez toutes les zones, bloquez toutes les issus!!! Prahour ne doit pas s'échapper avec l'Arme! Il risquerai de se faire détruire, ou pire encore, les rebelles ou les impériaux pourraient s'en emparer!

[L'officier] Cali, on m'apprend à l'instant qu'une navette non identifiée a quitté la planète il y a quelques heures déjà.

[Cali] Et on va m'expliquer pourquoi elle n'a pas été rattrapé, et pourquoi je n'en ai pas été averti...?

[L'officier] La navette a été considérée comme insignifiante face aux flottes qui nous font faces... de plus, avec les attaques incessantes, l'état de nos forces spatiales s'est considérablement...détérioré.

[Cali] Allons alors vérifier l'état de la machine, Prahour n'a pu s'en emparer sur cette navette, et puis il n'aurait pas pu tout désinstaller sans aide.

Un rapide tour des installations parmi de voir que tout avait été piégé....ah, le chien de Prahour, il n'avait rien laissé au hasard! Cali avait alors donné l'ordre de sécuriser là zone. Mais alors que tout été quasiment terminé, un cri retentit dans la grande salle! BAAAAOOOOUUUUUUM 2 des 3 extracteurs venaient d'être perdus, faute d'avoir été sécurisés à temps.
De minutes en minutes le temps se faisait de faisait de plus en plus grave pour sa victoire avec l'Arme Ultime! Peut-être ne la verrait-il jamais fonctionner! Avec un extracteur il n'irait pas bien loin, surtout qu'il faudrait le déplacer sur Almaria....et le peu de quantité restant suffirait à peine à activer l'arme!

[Cali] Commandant! Faites installer des détonateurs tout autour de l'installation! Si nous tombons, l'Arme également! Et si au pire quelques fragments sont sauvé, l'arme n'aura jamais la puissance de ce qu'elle laissait entendre. De plus...je suis incapable de faire fonctionner cette arme seule.

Cali le 2005-04-30 16:19:47



Blocus autour d'Almaria

La bataille pour Almaria s'éternisait et les attaques de Sasuke sur la planète n'avaient réussi qu'à affaiblir légèrement les défenses terrestres de Cali. Les flottes contrebandières formaient désormais un étau autour des escadrons rebels et impériaux, empêchant toute fuite. Mais l'équipage du =Stalker= restait confiant. Désormais, la mission de la flotte était simple: rester en blocus en première ceinture et détruire toute flotte rebelle assez téméraire pour tenter de passer en première ceinture... Sasuke avait décidé de laisser la prise de la planète à ses confrères impériaux et de couvrir leurs arrières, mission qui relevait d'un certain challenge face aux puissantes flottes rebelles...

=SaSuke= le 2005-04-30 16:00:27



Destruction du "transporteur 4"

Après la mauvaise aventure d’hier, batllwack attendait pour pouvoir reconstruire sa flotte …

- Commandant, l’amiral kiler aimerait rentrer en contacte avec vous !

- Autorisait la conection !

[ Bizzzzzzzz ]

- Connexion établit !

Sur l’écran de batllwack on pouvait apercevoir beaucoup de point blanc ! Ce phénomène était causé depuis que l’arme ultime était à proximité de « claire »…

- Bonjour commandant, je suis l’officier killer, voila je vais lançai……

- Pardon je n’ai pas compris ! Excusez moi, la communication est très mauvaise !

- Je disais que ce soir je lance l’opération sur le transporteur !

- Oh que la force soit avec vous mon cher ! Voulez vous de l’aide ?

- Oui je fait appelle a vos service pour la destruction de ce transporteur ! En effet, les rebelles ont réussies à faire une percée au transporteur numéro 3. Il faut agir vite.

- Pour cela je dois refaire ma flotte ! Je ne garantie pas de causer beaucoup de dégâts vu le nombre de tours de recrutement que j’ai !

- Toute aide sera bénéfique ! L’attaque se déroulera vers les 22h00. Je vous contacterais.

Batllwack posa l’écran sur un siège et parti rejoindre le sergent !

- Sergent, je ne veux aucune perte d’énergie ! Nous commençons les économies. Préparez vous a une attaques !

Le sergent partis dans les chambres des pilotes pour leurs racontait la situation de « l’arme ultime » et aussi remonter le moral des troupes !

Pour passer le temps, les soldats jouaient à des jeux de réflexion mais aussi des jeux de combats pour se défouler…

Batllwack était occupé à calculer le nombre de droides qu’il pouvait crée en 24h quand un message provenant des black holes l’interrompit…

- Commandant ?

- Oui qui êtes vous ?

- Je suis Syrus, un envoyer de l’officier killer qui vous demande de venir au plus vite sur la zone du transporteur 4 !

- Déjà ! Bon, dite lui que j’arrive avec mon armada dans les prochaines minutes !

Syrus partit raconter la nouvelle à killer pendant que batllwack était partit chercher le reste des troupes !

- En avant les gars ! Les affaires reprennent, ont va leurs montrer de quel bois on chauffe.

Les scientifiques préparaient les vaisseaux pendant que les pilotes prenaient leurs casques et leur sabre…

- Tous le monde est prêt ? En avant !

Une grosse porte de « claire » s’ouvrit et lâcha des centaines de pilotes emmenés par le commandant batllwack !

L’officier killer apercevait depuis son hublot l’immense armada de batllwack qui se dirigeait vers le transport…

- Voila la flotte de killer ! Préparez vous.

- Commandant nous avons un problème !

- Sa m’aurais étonné ! Que ce passe t-il encore ?

- Des flottes de défenses sont postées autour du transport ! Il est impossible de l’attaquer.

Soudain, une navette venue de la flotte de kiler surgit devant batllwack !

- Wahouuuuuu !! Vous pouvez pas prévenir quand vous arrivez ! Vous m’avez fait une peur bleue !

- Désolait mon commandant ! Mais mon maître ma demandé de vous prévenir que la destruction des défenseurs devrait se dérouler dans quelques minutes. Encor un petit peu de patience !

La navette reparti dans le gouffre des transporteurs…

[ Boummmm Boummm ]

- Commandant le défenseur vient juste d’exploser ! Nous devons terminer le travaille.

- Et mais c’est moi qui donne les ordres ici ! Non mais oh. Donc nous allons terminer le travaille ! En avant bataillons.

Le mur vert avait était percé, toutes les unités de batllwack pouvaient se placer devant le transport…

Huit cents mètres séparaient l’armée de batllwack et le transport. Cette distance allait bientôt se transformer en un champ de bataille !

- Je veux que deux groupes se forme on va l’attaquer par le flanc droit et le flanc gauche ! En formation de combat !

Le groupe de vaisseau se divisa en deux parties ! Maintenant l’attaque pouvait débuter !

Le premier groupe se dirigea vers le flanc droit batllwack était dedans…

- Attention, virez a droite ! Torpille droit devant !!!

[ svvvvouuuuuuuuuuuuuummeeeeeeeeeee ]

- Oula c’était moins une ! Armez vos torpilles.

- Commandant, dragon hapiens devant nous ! Ils arrivent sur nous…

- Ne tirez pas tout de suite, attendez de voir les yeux du pilote ! Feuuuuuuuuuu

[ Bourrrrrrrrrr ]

- Parfait les gars, il n’ont pas suent riposter ! Le deuxième groupe peut se mettre ne marche.

L’assaut emmené par batllwack avait réussi, ils étaient postés sur le flanc droit prêt à faire le maximum de dégâts

- Sergent, à vous de jouer !

- Restez sur vos garde, nous allons essayer de faire la même manœuvre que notre commandant !

- Sergent notre radar ne détecte rien ! Aucune présence ennemie

Soudain, batllwack prit la parole…

- Sergent derrière vous ! Attention un escadron de dragons va vous tomber dessus !

[ SPpirinnnnnnnngggggg ]

Les dragons venait de lançait une torpille qui allait paralyser le groupe du sergent ! Le sergent se mis sur la trajectoire de la torpille…

- Commandant j’ai étais heureux de combattre à vos coté ! Pour l’empire

[ bourgggggggggg ]

Le sergent venait d’exploser ! Il venait de sauver le reste des troupes…

- Oh mon dieu, mon frère d’arme vient de tomber ! Ca va saigner !

Le reste des troupes attaquèrent les flancs du transporteur !

Le transporteur mis quelques minutes à être détruit ! Batllwack venait de perdre l’un de ses plus brillent officier de « claire »

Batllwack venait de détruire son deuxième clone de quête !

En espérant que cali allait se souvenir de ce rapport mémorable !

batll


batllwack le 2005-04-30 14:38:21



me revoila

Apres cette fais détruire sa flotte alors qu il essayé de détruire les défenseurs des convoies l’amiral scar avait hésité tout le journée pour savoir en quoi il allé se présenté sachant que la plupart des défenseurs étaient en T3 et T4 scar ne pouvait pas faite de TIE puisque ses parsecs ne sont pas organisé pour. C’est en fin de soirée qu il se décida et opta pour des Destroyers Stellaires Impériale 2.En fin de journée sa flotte se composé de 2 000 vaisseaux mais il n avait plus rien pour recruter il décida donc d’aller au convoi pour aidé en cas de besoin. Apres c’être positionné en orbite des défenseur scar alla se coucher.

Le lendemain matin a 10h03 l’amiral se leva regarde par son hublot et la !!!!!! Le convoi avait disparue. Au départ il n’en cru pas ses yeux alors il courra vite se passé la tête sous l eau froide puis regarda de nouveau par le hublot mais la convoie n’était toujours pas la. Scar courra dans les couloirs à la recherche de son second. Apres 10 minute de recherche scar trouva enfin son second :

Scar : second ou est le convoi ???!!!

Le second : je ne sais pas mon amiral le convoi a disparu nous pensent que les rebelle ont gagné

Apres cette brève discussion scar fit cartographié la zone et découvrit que la planète étais entouré des défenseur. C est alors qu il annonça que la flotte allé passer en hyper espace pour allé en ceinture de la planète a cali. Arrivé en ceinture l amiral prit le temps de tout regardé en attendant de voir la suite


scar le 2005-04-30 10:45:01



Une erreur qui peut coûter cher

Chaos avait fait produire en hâte des milliers de X-wing sur son usine de Warss, après avoir vu toute sa flotte détruite par des torpilleurs d’assaut XG-1, dont les lances missiles avaient fait des ravages chez les troupes de Chaos. Au petit matin, alors que Chaos dormais encore 150 000 X-wings étaient arrive à proximité du Chaotique, prêt à recevoir les ordres. Chaos, qui avait un peu bu la veille ne se leva que tard, vers neuf heures du matin. Lorsqu’il vit que seulement 150 000 des 300 000 vaisseaux demandés avait été produit, il se fâcha, commença à crier, cassa un tableau qui était suspendu au mur d’un coup de poing, ce qui ne dérangea personne étant donne la laideur du tableau puis finalement ce calma, car il appris que ce chiffre était déjà supérieur de 16.47% à la moyenne galactique.

[Chaos] Capitaine, connexion Holonet avec le commandant de la flotte X-wing

**** Connexion Holonet® ****

[Commandant] Nous sommes prêt, nous attendons vos ordres !
[Chaos] Vous pouvez y aller, bonne chance commandant !
[Commandant] Merci

5 minutes passèrent sans que le commandant ne s’en allât

[Chaos]…mais qu’attendez vous ?!
[Commandant] La flotte que nous devons attaquer mon amiral, nous venons d’arriver de Warss, nous ne connaissons pas la flotte à attaquer, les numéros de flottes sont bien inscrits sur notre GPS mais nous ne savons pas laquelle c’est.
[Chaos] C’est exact, pardonnez-moi, il faut attaquer la flotte 106…[une perturbation électromagnétique interrompis la réception chez le commandant, le Chaotique étant équiper contre ce genre d’évènement]…5 et maintenant je dois y aller, bonne chance

**** Fin de la communicaton****

N’osant pas rappeler le Chaotique l’amiral chercha dans la liste et vit une flotte connue sous le numéro 10655, il décida donc d’attaquer celle ci sans ce préoccuper de savoir s’il n’en existait pas d’autre avec un numéro similaire. Hélas, la flotte 10655 était composée de Cargo YT-2550 qui n’avait pas de faiblesses exploitable par les X-wing, au contraire, ils étaient même très efficace, et la bataille fut une horreur pour les vaisseaux de Chaos, des qu’un d’entre eux s’approchait les Cargos ripostaient et le détruisait, après avoir perdu sur une première vague 45 000 X-wings puis sur une deuxième pareille et n’avoir détruit que 100 malheureux ennemis le commandant préféra battre ne retraite et vérifier comment cela se pouvait-il que l’ennemi n’avais pas l’unité indiquer, c’est ainsi qu’il vit que la flotte a attaquer était probablement la 10665, un peu plus a l’est mais surtout moins puissante, et dont le nombre de X-wing était beaucoup plus approprie, car même si la flotte qu’il venait d’attaquer avait été en torpilleur il est probable que la flotte de Chaos aurait perdu.
**** Connexion Holonet® ****

[Chaos] Commandant, que c’est-il passé ?! Comment cela se fait-il que les trois quarts de la flotte aient disparu et que la flotte ennemie 10665 soit intacte !
[Commandant] C’est à dire que nous nous sommes trompés de flotte
[Chaos] Nous ? Vous êtes le seul responsable commandant, je vous avais pourtant dit laquelle attaquer !
[Commandant] En fait il y a eu une perturbation donc ce n’est pas ma faute

Chaos était extrêmement fâché, il cassait tout, n’arrivait plus à ce contrôler, il avait encore subit un échec, et cette fois ci à cause de l’incompétence de son état major.

[Chaos] Commandant vous êtes dégradez pour votre incompétence, vous irez sur Warss et vous serez ouvrier à la chaîne, ça peut être que vous saurez faire sans faire d’erreur…
[Commandant] Mais mon amiral, j’ai fait dix ans d’études, j’ai servi quinze ans dans l’armée sans faire une erreur et à ma première faute vous…
[Chaos] Commandant il n’y a rien à discuter, votre erreur risque de permettre à l’Empire d’atteindre le transporteur avant nous, voir même cela risque de permettre au convoi d’arriver a destination, cette faute est impardonnable et indigne d’un commandant !

**** Fin de la connexion ****

Toujours en bon soldat le commandant ne désobéit pas et fit se qui lui avait été ordonné, Chaos quant à lui appela GMTS pour l’aider et demanda à un amiral rebelle qui passé par la, connu sous le nom de Rod1 de l’aider également, pour vaincre le convoi de sensoriil Chaos n’avait plus le droit a l’erreur, une autre et il ne détruirait jamais le transporteur.


the chaos le 2005-04-29 20:51:01



Arrivée au transporteurs

Crésus reçut un appel de Freyer qui lui donna les coordonnées du transporteur et une bonne place aussi.
Crésus fonca là bas et attaqua un défenseur. Crésus remporta la bataille mais ne détruisit pas le défenseur.
Crésus pensa que ce n'était pas fini des renforts devaient etre en route mais Crésus percévéra et se dit que les renforts seraient peut etre interceptés. Losque tout a coup un message était recu. Une onde de choc dévastatrice ravagea la surface de Marida dut a un accident nucléaire. Il y avait des survivants mais les unités de construction étaient gravement endommagées. Crésus espéra que cesi ne le forcerait pas a battre retraite car sinon la force d'invasion du convoi pourra avancer plus facilement. Crésus se mit à prier.

Crésus le 2005-04-29 20:26:21



Le vétéran de la guerre infini....


Darkfabien était entrain de lire les rapports de toutes les médailles d' honneur qu' il avait reçu par l' empereur en personne lors de la cérémonie qui avait été dressée en l' honneur de tout les combattant qui resteraient a jamais fier de sa patrie et qui combattront a travers la galaxie comme a fait de légendaire impériaux pendant la guerre de hoth , de coruscant , de protection de pdf ou en attaquant les pdf....

Le 29/04/2005 14H15 flotte The Dévastateur dans le système solaire octorius lasidus :

Sergent :Maître darkfabien,nous sommes prêts a l' hyper-espace pour aller au coordonnées
X:130 Y:-145 le transfert d' unités vient de se faire a l' instant que je vous parle ,
Nous avons reçu un ordres formel venant de nos espions disons qu' il ne faut pas
croire ce qu' on voit mais avoir un bon sens de l' orientation et enfin.......

Darkfabien: Bon merci sergent,je veut la puissances exactes de cette planète sur le champ!

Sergent: Oui mon maître....le sergent se racla la gorge en regardant dans son tiroir
pour sortir les informations de ses espions.
les voici maître...

Darkfabien regarda les informations et comprenant au bout de quelques minutes ce que voulais dire l' espion

Darkfabien: hum..... ne pas croire se que l' on voit............ mettais 50 % de terrestre et de
spatial pour l' attaque passait en hyper-espace dans 10 secondes:

Une alarme s' alluma en bleu pour dire a l' équipage qui partez en hyper-espace.

10
9
8
7
6
5
4
3
2
1
hyper-espace zbzbzbzbzbzgshzqgyuhuj.............

après l' hyper-espace....

Darkfabien: attaquer la planète!!!!!!!!

32H12min54seconde plus tard....

Soldat général de l' attaque: nous devons nous replier !!!! il sont presque 2 fois plus que nous!

2Heures plus tard....

Darkfabien: hum il est en commandos....pfffffff!

Le bilan s' estimé a presque 200 000 soldats perdus et cali n' en avait perdu que dans les 70000-60000 morts.


darkfabien le 2005-04-29 15:10:24



Le déshonneur !

Batllwack avait terminé la production de destroyer ! Sa flotte était sure de tenir 24h…

- Bon, nous avons terminé les préparatifs ! Je vais aller me coucher, demain une longue journée nous attend. Je vais enfin pouvoir mettre à exécution mes projets !

Batllwack quitta la salle des commandes pour se diriger vers sa chambre, pendant que le sergent éteignait les propulseurs de « claire ».

Le lendemain matin, batllwack se posa devant le grand hublot ! Il regardait le magnifique convoi qui se détruisait peu à peu.

- Aujourd’hui, l’académie de l’empire vient de me donner un après midi complet ! D’après le champ de bataille, nous avons encore beaucoup de travaille.

Batllwack prit une navette pour se diriger vers l’académie ! Les pilotes de « claire »devaient préparer le retour de batllwack …

[Trois heures plus tard ]

- Sa fait du bien d’être de retour à la maison à cette heure ci

- Mon commandant, j’ai une très mauvaise nouvelle à vous annoncer ! « Claire » a était touché informatiquement !

- Quoi ? Mais de quoi vous parlez là ! Allons que l’on prépare les pilotes ! Nous allons détruire le convoie.

- Impossible d’attaquer, nos vaisseaux ont étés détruits ! Il ne nous reste aucun tour pour déployer notre armada !

- Mais qu’es que vous racontez, Avez-vous perdu la tête ?

- Non mon commandant quelqu’un c’est infiltré dans l’ordinateur de bord et a lancé une attaque sur un défenseur ! Mais le pire c’est qu’il c’est permis d’utiliser tout nos tours pour nous infliger un manque d’énergie !

Le visage de batllwack devenait rouge de rage, le sergent sentait la haine qu’éprouvait son commandant ! Aucun impérial ou rebelle n’aimerait que sa flotte soit décimée à cause d’un abruti !

- Pourquoi moi ? J’essaye de faire le maximum pour que cette quête soit remportée par l’empire et on me sabote mes plans ! Je me demande bien se que je fais là ! Pour une fois que j’étais là, il faut que mes ressources soient épuisées. Je contacte l’amiral bébédroopy pour mener l’enquête !

- Malheureusement, nous devrons attendre demain pour reconstruire « claire » !

Batllwack quitta la zone de combats pour se diriger vers hoth ! Il devait rencontrer le légendaires bébédroopy !

Tout le monde connaissait l’amiral pour sa connaissance informatique ! Si un officier avait un problème avec son ordinateur, il devait s’adresser à bébédroopy…

L’amiral était installé dans son fauteuil devant un bureau remplie de feuilles blanches, Il sirotait une tequila en écrivant a son grand ami : Etamin Lucifer !

- Bonjour amiral, excusez moi de vous déranger, mais j’ai un requête à vous annoncer !

- Tiens batllwack, cela fait longtemps que je ne vous est plus vu ! Racontait moi votre histoire.

- Oui en effet cela fait longtemps ! Depuis que vous êtes passé rebelle je pense. Bon revenons à nos moutons, ce matin j’inspecte ma flotte comme tous les matins et il n’avait rien à signaler ! Donc je pouvais partir à l’académie impériale en toute tranquillité. Après de longues heures d’étude, je reviens sur « claire » et que vois-je ? Mon ordinateur de bord a était piraté ! Toutes mes unités on était détruite ! Donc je vous demande de trouver le coupable.

- Cette histoire est fâcheuse ! Je vais essayer de trouver ce coupable. Il me faudra du temps. Je vous contacterais dés que je l’aurais capturé.

Batllwack serras la main à l’amiral puis partis de hoth ! Il s’avait très bien que la zone était mal fréquenté et que l’amiral était aussi un ennemi, il pouvait à tout moment annoncer la venue de batllwack pour le détruire …

La navette partie en hyper espace pour rejoindre Almaria ! Pendant le trajet, batllwack essayer de se calmer en lisant les différentes informations que ses espions avaient trouvés sur Cali…

Après quelques minutes, la navette était prête à rentrer dans « claire »…

- Comment c’est passé votre entretien avec l’amiral mon commandant ?

- Il c’est très bien déroulé, Il a accepté tout de suite ma requête ! D’ici ce soir je serais le nom du coupable !

Cali venait d’envoyer des informations précieuses sur almaria ! L’empire était exeaquo avec la rébellion. Le sort « l’arme ultime » allait se jouer sur almaria !

[ quatre heures plus tard ]

- Commandant, un message provenant de bébédroopy vient d’être intercepté !

- Enfin, je suis sûr que c’est le nom du coupable !

Batllwack alluma sa boite de réception, la connection avait du mal a passer à cause de l’infiltration de ce coupable !

Le visage de batllwack devenu tout blanc, il n’en croyait pas ses yeux ! Le coupable était un impérial ! Batllwack le connaissait…

- Pour une cause d’honneur, je ne citerais pas son nom ! Je ne sais pas si cet impérial a fait une fausse manœuvre, mais il n’a pas le droit de s’infiltrer dans mes locaux sans mon autorisation ! Et encor moins de se permettre de produire des unités. J’attends des excuses de sa part car à cause de lui, la destruction des transporteurs ne sait pas effectuer !

- Mon commandant que doit t-on faire maintenant ?

- Vous avez entendu Cali ? Direction Alamria ! Changement de stratégie !



Batll


batllwack le 2005-04-29 14:20:08



L'étau se ressert

Sur Almaria, au centre de commandement

[Cali] Second, établissez la communication avec le commandant des opérations sur le convoi! Et tout de suite, c'est urgent!

[Le second] Bien, mais cela sera difficile....

[Cali] Oui, oui, ça va, je sais, nos flottes sont dans un piteux état...

[Le second] la communication a été établie....mais elles est très instable, je pense que le système est trop fortement endomagé.

Communication entre Cali et le commandant du convoi

[Cali] Alors, où en est-on, vous arrivez bientôt? Ici, Almaria n'est plus assiégée que par quelques flottes, vous avez donc un accès de disponible!

[Le commandant] Oui...euh...je dois vous dire que...nous ne sommes pas encore arrivés...

[Cali] Et je suis sûr que vous allez m'en donner la raison ?

[Le commandant] Et bien, vu le nombre de flottes qui nous assiègent, et malgré l'aide de la contrebande, nous ne pouvons avancer. Tout mouvement permettrait aux ennemis d'infiltrer nos défenses et de détruires les deux seuls transporteurs qu'il nous reste... Deux sont déjà tombés, et j'ai peur que le 3e ne tienne plus très longtemps.

[Cali] Oui...peut-être devrions nous tenter de sauver celui-ci, mais le retard sera tout de même important. Trop pour expérer protéger correctement l'arme ultime. Les défenses terrestres de la planète devraient encore tenir un bon moment, mais quelques acharnées pourraient la faire tomber à tout moment.

[Le commandant] Pour le moment, aucun mouvement n'est possible, mais peut-être qu'à la prochaine accalmie nous pourrons avancer....mais en vue de l'instabilité du minerai....

[Cali] En ce qui concerne les opérations sur Almaria, Prahour s'est enfermé dans ses appartements depuis quelques jours... je ne sais pas ce qu'il nous réserve ce chien! Restons sur nos gardes, il pourrait tenter de s'échapper avec la machine. Et bien, j'espère que notre prochaine communication sera plus réjouissant que celle-ci....vous me décevez!

**Fin de la communication**

==> Consignes :
Rien de change, finissez de détruires les transporteurs, et capturez Almaria. Le clan vainqueur sera en principe celui qui réussira à capturer la machine, donc Almaria (puisque pour le moment, vous êtes exeaquo au niveau des transporteurs.

Cali le 2005-04-29 11:14:30



La destruction du convoi n°3

L'amiral Gribouille siégeait tranquillement sur la passerelle de commandement du Eorlingas, quand les radars detectèrent une faille dans le système défensif cb. Malheureusement, cette faille n'était accessible que du coté ou les impériaux menaient leur siège, et il était donc impossible de passer.

'Commandant, faites moi travailler le calculateur du saut en hyper espace en toute vitesse. Nous allons tenter le diable en faisant un saut de puce pour arriver au milieu de tout ce beau monde. Un saut trop court, et nous detruirons le convoi, mais nous en meme temps, ce qui n'est pas le but recherché. Trop long et on enverra les impériaux ad patres. Il nous font donc arriver exactement dans la faille que nous indique les radars à n'importe quel prix.'

Le saut en hyper espace s'effectua sans problème après une légère prise d'élan, et la flotte Eorlingas se trouva à portée de tir du 3ème convoi à destination de la fameuse arme.

'Les hommes sont prets amiral, et n'attende plus que vos ordres pour donner l'assaut !

- Très bien, alors à l'ATTAQUE ! pour la vie et la rebellion.'

L'assaut fut bref, la flotte contrebandière disparut de tout radar, sans avoir neanmoins pratiqué de saut en hyper espace. Sa cargaison était perdu pour Linka, mais il restait encore deux convoyeurs que l'alliance et l'empire n'avaient pas encore detruits...

gribouille le 2005-04-29 08:23:49



Nouvelle mission

Depuis la destruction de l’escorte, « claire » se préparait pour les différents événement qu’allait nous annoncer le fameux cali…

- Commandant, nos espions ont réussi à prendre quelques photographies de cali ! Les clichés sont magnifique, Il faut que vous voyez sa !

Batllwack partis avec le sergent dans la salle des photographies. La salle était sombre, ses trois espions étaient penchés sur la table, entrain d’observer ses fameux clichés !

- Je vois que vos recherches ont portés leur fruit ! Donnait moi les photos.

L’espion prit le classeur, et le donna avec un grand sourire aux lèvres …

- Mais il n’a pas changé ce cali, toujours aussi robuste ! Son uniforme lui va à merveille. Je voie que le vert lui va très bien ! Mais j’aperçois une inscription au dessus de ses médailles.

- Justement c’est pour cela que je vous est appelé, si nous prenons la loupe, on peut apercevoir « Chasseurs de mondes » !

- Au non ! Je croyais que cette guilde avait été détruite suite aux différentes mutations de plusieurs contrebandiers. Cette guilde avait lancé de grandes opérations sur nos puits de force la partie dernière.

- Pour le moment nous n’en savons pas plus sur cette guilde, mais nos espions vont se mettre en marche !

- Je pense qu’envoyer des espions ne servirait à rien ! Cali est un très bon leader, et il ne férat pas les mêmes erreurs que ses prédécesseurs ! Au contraire, je pense que nos affaires vont évoluer grâce à lui !

Batllwack posa les clichés et il repartis dans la salle des commandes pour effectuer quelques manœuvres…

La dernière flotte de protection de almaria avait subit de lourd dégâts, Batllwack avait lancé une attaque pour l’épuiser encore plus ! Il avait réussi, sa puissance n’était plus qu’a quinze millions. Maintenant, ces confrères pouvaient terminer le travaille !

Il était l’heure pour batllwack de retourner à l’académie impérial ! Et oui, batllwack baignait encor dans les études …

[…Huit heures plus tard…]

- Content de vous revoir commandant, cette journée c’est bien passé ?

- Et bien non ! Les études me rendent malade mais comme notre empereur nous le répète sans cesse, les études sont très importantes dans la vie d’un officier ! Il faut viser loin vers l’avenir… En plus, ce fabuleux récit de cali ma tracassait toute la journée ! Revenons dessus, que c’est-il passé pendant mon absence ?

- Il c’est passé beaucoup de choses, tout d’abord je vous annonce la destruction de « cali » ! Les hostilités sur almaria peuvent commencer. Le premier transporteur a été détruit, nos troupes se dirigent vers le reste du convoi.

- En effet, la situation a drôlement changé ! J’espère que ma dernière attaque sur « cali » a contribué à sa destruction. J’ai l’impression que les opérations vont très vite ! Espérons que l’empire est en tête sur ce récit.

Batllwack prit le temps de lire chaque rôle play des joueurs !
Maintenant, « claire » avait terminé l’assaut sur les protecteur de la planète ! Les officiers spécialisés dans le terrestre pouvaient rentrer en jeu. La seconde mission du commandant était d’attaquer le fameux convoi !
Il ordonna on chercheurs de « claire » d’augmenter la production de destroyer ! Tout l’équipage s’avait que batllwack préparait une attaque…

- Bon nous avons perdu assez de temps, arrêtait la production ! Transférait immédiatement les unités sur « claire » !

- Le transfert est en cours mon commandant il faut attendre un moment.

- Pendant que mes destroyers se mettent en place, je vais vous expliquer l’assaut que j’ai concoctait. Tout d’abord je vous annonce qu’aucun pilote ne décollera de « claire », je veux garder le maximum d’hommes pour l’assaut final. Je vais remplacer les pilotes par nos droides qui ont été crées depuis un mois ! Bien sur, je les commanderais depuis ma navette qui tournera en orbite du défenseur !

Les pilotes avaient entièrement confiances en leur commandant. Si il avait choisit ce choix c’est qu’il en valait la peine !

Les scientifiques plaçaient chaque droides à leurs vaisseaux prévus spécialement pour eux.
Il faut dire que batllwack n’était pas de bonne humeur, il avait horreur de perdre du temps ! Surtout que dans ce récit le temps était très précieux…

Après de longues minutes, les droides était enfin actifs ! L’attaque pouvait débuter…

- Sergent, je suis en orbite du défenseur ! J’active le niveau d’agressivité des droides. La jauge monte… Voila le niveau maximum et atteint ! Je lance la première vague…

Les droides était devenu rouge, leurs visages électroniques faisaient peur ! Les destroyers rentraient en contacte avec les malheureux t-wing ! Il faut dire que les unités ennemies étaient impuissantes faces à la force de batllwack, en quelques secondes les t wing furent décimées

Une nouvelle victoire fut ajoutée au compteur de batllwack !

Batllwack voyait la quête se dérouler sous ces yeux ! Les clones de protection qui se détruisaient, les transporteurs qui explosaient, les rôles play qui défilaient… Le dégoût de ne pouvoir rien faire face à ce fléau et aussi la peur de voir le podium s’éloigner de lui !

Mais malheureusement la période de l’inspection de l’académie impérial arrivait à grand pat !
C’était décidé, batllwack allait un peu oublier ses études pour remporter cette merveilleuse histoire !

batll



batllwack le 2005-04-28 22:02:41



Une bonne leçon

[bref rapport]


Après avoir cru inposer le dessus sur les imper en poste à la quête.
Le capitaine fort de ses victoire baissa sa garde.
Le manque d'experience et sa trop grande confiance en soi l'on conduit a ce qui suit .

Il prit Une puis Deux puis Trois grosse baffe qui l'obligèrent à rentrer chez lui, où là aussi du monde l'attendait mais vu qu'il ce croiait invulnerable il n'avait presque rien sur sa planète après avoir subit 3 attaque perdu plus de 80 % de sa flotte et avoir eu très chaux aux fesse .

Il pu enfin reprendre le dessus mais non sans mal et à l'heure actuelle il est à nouveau sur la quete avec cette fois moins de reve, moins d'estime de soi et surtout plus de plomb dans la tête.

(La force n'est rien à coter l'experience) Je n'es pas beaucoup d'experience malheureusement ni de force d'ailleur.



freyer le 2005-04-28 21:58:55



préparations pour l'offencive

Je vais bientôt rejoindre l'escadron BlackHole, mais pour celà, je dois fraper un grand coup, détruire une flotte qui transporte du minerai. Je suis près pour celà, dans quelque heure, je pourrais me mettre juste a coté d'une des flottes et après il me restera plus qu'à attaqué et à avoir un peu de chance. Pour celà je me suis mis dans un endroit qui me raporte un bonus et j'utilise des unités très puissante. Si jamais je n'arrive pas à la détruire d'un coup, je demanderai à un soldat de l'escadron BlackHole de venir la finir et Dut sera quand même content de moi se qui m'assurra quasiment une place dans ses rangs. Je pourrais ainsi rejoindre un ex compagnon de bataille. Mais pour le moment, attendons sagement juste qu'à demain pour mener l'offencive.

moïse le 2005-04-28 20:12:05



Annihilation

Les derniers préparatifs pour le débarquement des forces terrestres du Commandant Sasuke étaient finis et les chaloupes de débarquement quittèrent les hangars des DSV2. L'atterissage se fit sans encombre car le ciel d'Almaria avait été complètement nettoyé de ses défenses aériennes, sans doute par des assauts précédents des flottes en orbite.
Le débarquement s'annonçait plutôt bien pour les 180 000 guérillas mais c'est alors qu'un bruit venant des 4 coins de la zone d'atterrisage se fit entendre. Tel un roulement de tonnerre, une vague de droïdes de guerres avait encerclé les troupes impériales!
Celles ci n'eurent même pas le temps d'établir un périmètre défensif qu'ils furent submergés par les troupes du contrebandier Cali ... Aucun survivant ne put repartir sur les transports de la flotte du Commandant impérial ... contemplant l'échec de son assaut, les poings serrés...

=SaSuke= le 2005-04-28 20:02:11



Les transporteurs

Django avait subi plusieurs défaites a Almaria. Mais il gardait son sang froid.Il était obligé car il devait maintenant s'attaquer au défendeurs des transporteurs.

L'Intrépide apparu a l'horrizon.avec a son bord quelques personne dont la beautée n'étais sans égal
Django avait fait venir 10 danseuses twil'ek pour remonter le moral de l'équipage, et sa marcheit les officer et meme les soldat dansaient a se rompre les rein.
Soudain une communication s'ouvrit:
[Officer de commnucation]:a tout l'équipage je répète a tout léquipage veuiller vous rendre a votre poste c'est urgent nous avons crencontrer une flotte impériale a qualque année lumière des transporteurs .Tout le monde a son poste!
[Soldat]:Mince le boulot qui reprend.

[Django]:Ne vs enfaite pas. Après cette bataille meme si nous perdont j'offre une danseuse pour chacun a condition que vous ne me faites pa honte au combat(rire)

[l'équipage]:A vos ordres commandant.

La battaille fut brève car les soldats avait été tellement motivé que les imperiaux ne compreneait plus rien les soldat de django dansait meme au combat c'était L'ANARCHIE........



django le 2005-04-28 19:43:23



Le retour

Le retour

Le Commandant Syrus étais donc partir à la mission que dut lui avait confier pour fignoler le travail après que babylon est fini de faire le ménage

[Dut] Merci Syrus, on te revaudra sa
[Syrus] Se n’est rien puis c’étais si bien préparer que c’étais assez facile

Syrus étais content que dut soit fière de lui, il aimait bien les missions réussies avec succès comme selle la…

[Opérateur] Une nouvelle connections prioritaire du commandant Dut
[Syrus] encore !

Syrus étais étonner que Dut le recontact aussi tôt !

[Syrus] Re bonjour dut
[Dut] Oui, nous avons encore besoin de tes fidèles service de chasseur de planète
[Syrus] Oh ! Pas de problème par contre comme je sais doit y avoir des embouteillage ?
[Dut] Oui sais vrai, je te contacterais quand j’aurais plus info, j’espère que toi et babylon reussirer a prendre la planète, je ne me fais pas de soucie, deux bons chasseurs comme vous
[Syrus] Tu me flatte trop la

Syrus se mis en route tous suite et fis mettre tous les centres antrenments en marche pour une optimisation de sais troupe et de sais force

[Syrus] Mettez le cap sur la planète almaria
[Opérateur] Tous de suit commandant
[Syrus] Nous somme de retour et nous allons encore une fois écraser les vermine qui se dresseront devant nous !
au faite les nouveaux canons son t’il opérationnelle ?
[Opérateur] Oh que oui commandant !



Syrus le 2005-04-28 19:36:08



la peur

Kekel était au pont de commandement pour regarder l’efficacité de ses nouveaux destroyers stellaires. Il était fier de sa nouvelle flotte. Très peu de flotte résistait sous la flotte mort. Les soldats étaient très fiers de la maniabilité des vaisseaux. Ils étaient contents aussi car toutes les attaques qu’ils ont lancées sur les autres flottes étaient totalement victorieuses. Mais ces victoires n’était pas aux goûts de Kekel. Hier la flotte attaquait la flotte de Comte. Comme toutes les attaques la flotte rebelle ne faisait pas le poids contre la flotte imposante. Mais cette fois-ci la flotte rebelle n’avait pas été détruite. Quelque A-wings avaient réussi à résister et ces A-wings avaient détruit des destroyer et ils avaient touché le vaisseau mère mais les A-wings partirent après pour se replier. Ce fut toujours une victoire de l’empire mais amère pour Kekel.

[Kekel] Soldats avertissez-moi s’il y a un quelconque danger. Je serais dans les appartements de Lord.
[Soldat] Oui amiral. Mais je crois qu’on n'aura aucune attaque vue notre puissance.
[Kekel] Oui je sais. C’est bien trop calme pour moi. On croirait que les rebelles craignent notre flotte.
[Soldat] C’est le cas amiral. Nous n'avons reçu aucune attaque depuis qu’on est arrivé ici. Je pense que c’est notre démonstration de force contre la flotte escorte n°1 de Cali qui les ont fait réfléchir et maintenant ils ont l’air d’avoir peur de nous.
[Kekel] Oui, certes mais les soldats doivent s’ennuyer sans actions. N’ai-je pas raison ?
[Soldat] Oui amiral. Vous avez raison. Les soldats s’ennuient profondément. Les rebelles ne sont pas généreux avec nous pour ça.
[Kekel] Bon, je laisse quartier libre pendant une heure mais les pilotes restent en place.
[Soldat] Oui amiral et merci amiral.

Kekel partit du pont de commandement. Il marchait paisiblement et lui aussi il s’ennuyait dans son vaisseau. Il aurait bien voulu que la mère de Lord ne soit pas morte à cause des rebelles. C’était une femme ravissante et très jeune. Elle était très belle. Même les soldats n’arrivaient pas à dire un seul mot quand elle était là. Mais ces rebelles l’ont capturée pour avoir des informations sur la flotte. Et lors d’une tentative de libération commander par Kekel elle mourut sur le vaisseau où elle était prisonnière. Son vaisseau avait explosé par une programmation de destruction. Depuis ce jour, il se bat vigoureusement contre la rébellion. Il ne se sentait pas en entier sans elle. Il alla ensuite aux locaux privés de Lord.

[Kekel] Bonjour Lord.
[Lord] Bonjour père. Puis-je vous parler un peu ?
[Kekel] bien sur. Qu’y a-t-il alors ?

Lord était un peu gêner de dire une bonne nouvelle à son père. Il rougissait un peu et il n’arrivait pas à regarder son père dans les yeux.

[Lord] Bah…euh..mm… je …. Je voulais vous dire que…euh…mm… j’ai …. Euh… une fiancée.

Kekel était content pour Lord mais sa fiancée ne devait en aucun cas venir sur un vaisseau. Il ne faisait pas confiance aux sentiments de Lord envers elle.

[Kekel] Je suis content pour toi mais, est-tu sur de ses sentiments envers toi ?
[Lord] Bien sur père. Nous nous aimons beaucoup et nous voulons nous marier avec ou sans votre consentement.

Lord commençait à se mettre en colère. Kekel sentait que Lord était bien naïf. Kekel sentait aussi que son fils avait un très grand amour pour elle. Il pensait que c’était très dangereux pour lui et il pensait que cette femme était une rebelle. Il se méfiait beaucoup en ce moment vu qu’il y a eu des tentatives d’infiltration des rebelles mais elles furent échouer par kekel qui avait réussi à lire dans leurs esprits de faible.

[Kekel] Nous irons sur le destroyer stellaire abîme et tu me la présenteras à ce destroyer stellaire.
[Lord] Pourquoi pas ici ?
[Kekel] Le contenu du vaisseau mère doit rester confidentiel. Je ne la connais pas et seul moi a le droit de donner la permission à quelqu’un de venir sur le vaisseau mère.
[Lord] D’accord.

Lord était un peu déçu de la réaction de Kekel mais il le comprenait quand même. Lord pensait que c’était un essai pour voir si c’est une rebelle ou pas et si elle tenait vraiment à Lord. Kekel partit tout de suite après et un soldat arrivait en courant puis il heurtait Kekel.
[kekel] Et bien alors pourquoi vous courez comme ça ?
[Soldat] Désolé d’avoir courut comme ça amiral mais on a détecté la flotte de Poséidon.
[Kekel] Merci de m’avoir prévenu et où est-il ?
[Soldat] A deux parsecs Nord de nous, amiral.
[Kekel] Bien dites aux vaisseaux de se mettre en position de défense et que toute l’énergie aille dans les lasers et les boucliers. Mettez le code d’alerte numéro deux.
[Soldat] Bien amiral

Kekel partit ensuite dans ses locaux privés pour se mettre en méditation et aussi pour se reposer tranquillement avant une bataille qui s’annonce.

kekel le 2005-04-28 18:59:58



Defaite sévère

Terrorblade venait de passer en premiere ceinture de la planète, 250 000 droides de guerres se préparaient à débarquer sur la planète.
L'assault fut ordonné, le spatiale composé de 27 T-wing n'opposa que peu de résistance.
Les droides débarquèrent, quelques instant plus tard ils se retrouvèrent encerclés par presque 2 millions de chasseurs de primes.
Ils foncèrent sur les droides, dans leurs course 45 000 furent abattu puis se fut le carnage.
Les droides de Terrorblade tombèrent par vagues de 100 000, une défaite des plus cuisantes.

Mais Poseidon passa ensuite, et se ne fut pas la même.


'Amiraux rebels, les flottes manquent autour de cette planète, il ne faut pas que les imperiaux est l'avantage'.

Terrorblade le 2005-04-28 18:23:54



Le convoi de Sensoriil attaqué !

Les radars signalaient bien les flottes mais ils étaient incapables de connaître la composition des flottes, et s’approcher aurait pour conséquence la destruction de la flotte si l’ennemi avait des unités adaptées contre les Mon Calamaris : c’était le problème auquel Chaos devait faire face, soit envoyer sa flotte à l’attaque et risquer de la voir se faire détruire, soit attendre les renforts de sa guilde pour pouvoir sonder la flotte avant. Chaos choisit la dernière, mais son impatience lui fit changer d’avis très rapidement, après une heure sans voir ses alliés Chaos décida d’envoyer les Mon Calamaris attaquer une des flottes en défense. Les corvettes maraudeurs attendaient les vaisseaux de Chaos, la bataille tourna vite au massacre, avant même que les Mon Calamaris ne puissent tirer les flottes d’escorte du convoi avait déjà détruit le vaisseau, un seul vaisseau survécu et rentra, le capitaine de ce vaisseau fut appeler par Chaos :

[Chaos] Capitaine comment cela se fait-il que tous les autres aient été détruit sauf vous ?
[Capitaine] Euh…c’est à dire que…c’est parceque…
[Chaos] Et comment cela se fait-il que votre vaisseau soit endommagé uniquement de l’arrière ?
[Capitaine] Nous nous sommes enfuis, nous avons les corvettes maraudeurs détruirent tous nos vaisseau, c’était un spectacle horrible, nos vaisseaux n’avait pas le temps de tirer que les corvettes leurs tirer dessus, des que j’ai vu ça j’ai compris ce qui se passerait et j’ai donc ordonné au vaisseau de rentrer, mais c’était seulement pour vous avertir de la composition de la flotte ennemie, et non pas par peur !
[Chaos] …
[Capitaine] Vous ne me croyez pas ? Vous pensez que je suis un lâche ?
[Chaos] Bien sur que non, je suis convaincu que vous n’êtes rentrer que pour m’avertir…c’est pour ça que je vous envoie sonder une deuxième flotte de défenseurs, un peu plus à l’ouest de votre précédente cible, nous serons en contact permanent, comme ça si quelque chose devait arriver a votre vaisseau vous pourrez quand même nous transmettre la composition ennemie.
[Capitaine] Mais je vais me faire tuer !?
[Chaos] Peu importe, vu que vous n’avez pas peur, n’est ce pas ?
[Capitaine] Eh bien, en fait…
[Chaos] Parfait, allez y je ne vous retiens pas plus longtemps.


Le Calamari partit seul, et, rencontrant des Chasseurs Droides, se battit jusqu’au bout, ce qui ne fut pas long étant donné la quantité d’ennemis. Le dernier Calamari etant detruit Chaos pu changer sa flotte est il ordonna à sa planète-usine de produire des Cannonières correlienes, unité efficace contre les Chasseurs Droides


the chaos le 2005-04-28 16:31:02



Le retour du Chaotique

Le Chaotique, vaisseau principal de la flotte de Chaos n’avait jamais été détruit jusqu'à aujourd’hui malgré les dizaines d’attaques subit, ce qui faisait que Chaos le croyais quasiment indestructible et n’avait laissé pour le protéger qu’une centaine de Mon Calamari.

Chaos était partit sur sa planète-usine pour surveiller la production car depuis quelques temps la production était assez mauvaise, -20% par rapport à la production normale. Chaos était en train de discuter l’augmentation de l’année lorsqu’un de ses soldats fit irruption dans la pièce avec un message de la part du capitaine du Chaotique :

[Chaos] Soldat ! Que faites vous ici, j’espère pour vous que c’est important !
[Soldat] Ca l’est mon amiral, j’ai ici un message du capitaine du Chaotique, ils se sont fait attaquer !
[Chaos] Et c’est pour ça que vous me dérangez ? Le chaotique c’est déjà fait attaquer bien des fois et…
[Soldat] Mais cette fois c’est différent, voici le message

Le soldat montra a Chaos l’hologramme enregistré sur le Chaotique ou l’on pouvait voir le capitaine du vaisseau et derrière lui les Mon Calamaris se faire décimer par des Destroyers Stellaires Victoire 2

[Capitaine] Amiral, l’ennemi est en surnombre, les trois cents vaisseaux qui nous protègent tombent tous, il n’en reste déjà plus……[le capitaine tomba à cause des tirs des destroyers sur le Chaotique]……comme vous voyez nous ne tiendrons plus longtemps, je vous envoie ce message qui est probablement le dernier, notre dernier Mon Calamari vient d’exploser, le vaisseau est sous le tir ennemi, nos boucliers sont en train de faiblir, il ne nous reste pas très longtemps avant de… [Un grand bruit et une lumière blanche d’une énorme intensité interrompit le capitaine : le Chaotique venait d’être détruit]

Chaos ne pouvait pas y croire, son magnifique NebulonB n’était plus là, cela contrariait bien ses plans, la seule planète qui était en sa possession et ou il pouvait en construire un nouveau se trouvait à des heures, et pourtant il n’avait pas de choix, il lui fallait un vaisseau principal, il fut obliger de quitter Warss, la planète-usine, pour aller sur FullMoon, une planète beaucoup plus accueillante, où il y avait des civils, des supermarchés, des maisons, des villes, de la végétation et des animaux, il n’y avait même pas de militaires sur la planète, seul une usine peu utilisée rappelait la guerre qui faisait rage, une usine utilisait exceptionnellement et qui ne servait qu’à fabriquer les vaisseaux personnels de Chaos.

Chaos profita de ces vacances forcées, le nouveau vaisseau ne pouvant être près avant la fin de la semaine, pour aller postuler à la Quest Legion, une guilde rebelle qui s’occupait de retrouver d’anciens objets magiques qui pourrait aider la rébellion à vaincre l’Empire.
Chaos se réveilla le lendemain et appris deux bonnes nouvelles, sa demande d’admission avait été acceptée, on lui demandait également de ne pas retourner à Almaria mais plutôt d’aller intercepter le transport de Sensoriil. De plus son vaisseau était prêt, Chaos le nomma Le Chaotique et fit comme on lui avait demandé, sa flotte était autour des défenseurs, prêt à les attaquer.


the chaos le 2005-04-28 16:05:07



bifurcation

Le commandant Fitz s'impatientait. Il avait reçu la communication de son espion, mais celui-ci était en retard d'au moins trois quarts d'heure... Il était en train de se demander s'il n'avait pas encore perdu un homme quand Kallae lui annonça qu'un homme s'était présenté comme Lord Fitz... C'était le mot de passe convenu, et ce genre d'homme ne parlait pas, même face à la torture.

L'agent arriva dans son bureau, accompagné par la capitaine Kallae. Son physique était tout ce qu'il y a de plus banal pour un humain, ce qui le servait fort bien dans son travail. Il saluat le commandant, puis attendit.

/Fitz/ Eh bien, vous êtes en retard, et en plus vous ne dites rien ? Vous allez bien ?
/Espion/ C'est-à-dire que... nous ne sommes pas seuls... { il tourna très légèrement la tête dans la direction de kallae }
/Fitz/ Elle est plus que mon capitaine ; vous pouvez parler devant elle, il n'y a rien à craindre.
/Espion/ Bien, vous livrez vos connaissances à qui vous le souaitez...

L'espion fit son rapport dans les détails au commndant qui était de plus en plus agité dans son siège, et qui finit par se lever pour écouter la fin du discours de l'homme.
Tout cela ne lui disait rien de bon ; les conditions que posaient ce Prahour semblait indiquer qu'il souhaitait doubler cali ; mais ce n'était pas sûr, et il était peut-être réglo...

/Fitz/ Cela ne nous donne pas le plus intéressant : où vont-ils ?
/Espion/ Justement, j'allais y venir. Nous avon intercepter une communication entre Prahour et Cali : nous savons où se situe l'un de leurs puits. { le regard de Fitz s'illumina brièvement } La planète Almaria. Vous auriez une carte de la galaxie ?

Le commandant matérialisa une carte sur l'écran de contrôle. L'espion lui indiqua la position récupérée.

/Fitz/ Ils osnt déjà sur pace !!
/Espion/ Et doivent sans doute essayer de débarquer le matériel contenu dans leurs transporteurs.
/Fitz/ Transporteurs ? Il doit aussi y avoir des flottes de combat ?
/Espion/ Prahour et cali eux-mêmes...
/Fitz/ On se rend sur place !!

La vengeresse fut lancée en hyper-espace, et arriva prêt de la planète contenant le précieux Sensoriil. Le commandant Fitz savait très bien ce qu'il allait faire.

/Fitz/ Que ce soit l'arme ou du matériel, c'est la cible la plus fragile. De plus, il me semble évident que l'on peut les retarer de beaucoup en les attaquant : on lance la flotte sur les transports !!

Le combat fut lancé, et les assauts furent rapides et violents ; il y avait fort à faire, s'il souhaitait empêcher l'utilisation de cette arme...

Heureusement, il n'était pas seul. D'autres amiraux, rebels et impériaux, étaient sur place ; il doutait cependant de leur bonne volonté à lutter contre un ennemi plus que dangereux ; il craignait que nombre d'entre eux soit ici pour s'emparer de cette arme... Cela le gênait que quelqu'un puisse utiliser ce type d'arme sans vergogne, mais en même temps, la quantité de minerai nécessaire devait limiter ce risque. Il se demanda aussi si lui-même pourrait résister à l'atrait d'une arme aussi puissante ; sans doute, il n'en ferait qu'un usage très limité, tant son maniement lui semblerait honteux...

Le fait est que les cargos transports tombèrent vite. Prahour et Cali avaient-ils eu le temps de décharger leur contenu ? Était-ce des leures ? Cela était peu probable... La flotte de Prahour avait elle-aussi était détruite dans les combats qui rugissaient autour de la palnète au Sensoriil. La flotte de Cali était elle aussi très sévèrement amochée par tous les assauts que le contre-bandier devait contenir. Fitz se dit que finalement, tout n'allait peut-être pas trop mal...

Mais il reçut un nouveau rapport : un convoi avait récupéré de grande quantité de minerai, et s'apprêtait à venir dans la direction d'Alamria ; cela signifiait sans doute que l'arme y était installée. %$¤£*µ ! Il fallait faire vite, mais où donner de la tête : la cargaison, ou la planète ?...

fitz le 2005-04-28 14:23:28



Neorom entre en guerre

Plongé dans ses sombres pensées, l’Amiral Neorom regardait défiler l’espace à vitesse lumière. Une voix synthétique le ramena dans la réalité.
Sortie d’hyper-espace dans 5 secondes…4…3…2…1
La flotte arriva, sans encombre à l’endroit prévu.
Faiblement éclairé par le soleil déclinant d’Almaria, un nombre impressionnant de flottes ceinturaient deja la planète. La même effervescence qui régnait habituellement autour des planètes mères semblait s’être emparée du bastion du contrebandier Cali.
« Officier, mettez moi en communication avec l’Amiral batllwack »
« Tout de suite Amiral »

« Batllwack, me voici en position comme vous l’aviez demandé, dès que j’aurais percé la ceinture rebelle, je serais en mesure de vous aidez a vous emparer du sensoriil »
« Je vous remercie d’avoir fait aussi vite, mais le but de votre venu est double. Nous avons récemment appris que le rebelle wytigo possédait sur sa flotte une personnalité rebelle, la contrebandière Rohet Jiriss ; si nous arrivions à la capturer, nous pourrions l’interroger et obtenir d’importantes informations sur la rébellion. »
« Très bien, je vais appeler l’Amiral Viktor en renfort pour ceinturer wytigo et nous le frapperons sans relâche jusqu'à faire de son passager, notre prisonnier.

Quelques heures plus tard…

« Second Rico, notre ami Viktor à fait du très bon travail et a grandement affaibli wytigo, l’heure est venue de continuer voir de terminer le travail commencé. Envoyez tous nos escadrons à l’attaque et faites moi un rapport continu. »

« Amiral, notre première vague d’assaut, est passée sans encombres, occasionnant de très lourdes pertes parmis les b-wing ennemis.
Leur force de frappe ayant été considérablement réduite, leur riposte ne nous a causé aucun dommage.
Nous allons pouvoir lancer notre deuxième assaut. »

Quelques instant plus tard…

« Amiral, nous avons totalement détruit la flotte ennemi et Rohet Jiriss est entre nos mains, elle sera évacuée d’ici quelques minutes vers un endroit plus sur. Nous sommes maintenant en mesure de frapper la flotte de Cali, qui n’est plus menacée que par un rebelle armée de croiseurs libérator. »
« Des croiseurs libérators ? Hum, voilà qui est interéssant. Nos escadrons de TIE sont encore en position d’attaque, envoyez les attaquer le rebelle Comte. »

L’Amiral Neorom regarda la bataille depuis la baie vitrée de super-destroyer-stellaire, le combat se transforma en véritable boucherie, les croiseurs libérator explosant les uns après les autres. Se fut une nouvelle victoire écrasante pour l’empire.

La flotte de Cali subirait bientôt le même sort, celle-ci n’étant plus entourée que par des flottes impériales, vous avions prit un avantage conséquent sur les rebelles.

Tous les TIE étant à cours de carburant et les pilotes éreintés, je décidais de les laisser se reposer, et d’attaquer Cali le lendemain matin, au levé du soleil.

Le lendemain matin, après une nuit bien méritée…

« Rico, ordonnez l’attaque du contrebandier, si nos informations sont exactes, sa flotte subira le même sort que celles d’hier. »
La bataille fut une nouvelle fois à notre avantage, mais la composition de la flotte ennemie n’était pas celle que nous croyions. Peut importait, elle était grandement affaibli, et dans quelques heures, le sol d’Almaria serai foulé.


Neorom le 2005-04-28 12:14:46



C'est repartit

Transmission entre Cali et le commandant des opérations sur du convoi

[Le commandant] Cali, le convoi est en route depuis hier soir à destination d'Almaria. Comme convenu, nous n'utiliserons pas l'hyper espace....ce qui va nous ralentir excessivement. Hier dans la soirée nous avons subi une étrange perturbation électro-magnétique, mais l'état de notre convoi est repassé à la normal depuis quelques heures.

[Cali] C'est parfait.... de mon côté j'ai fait parvenir un appel au soutien aux contrebandiers du secteur. Ils sont là pour affronter les assaillants du convoi et de la planète. Almaria est encore protégé par ma flotte...j'espère qu'elle tiendra. Il faut à tout prix que ces convoi arrivent à bon port! sans cela, l'Arme ne fonctionnera pas à temps, et nous risquerons de perdre le contrôle de celle-ci...

[Le commandant] Oui, j'ai bien compris. je reste vigilant, à bientôt.

***Fin de communication***


///HRP :
Les problèmes rencontrés au niveau de l'invisibilité des clones de hier soir a été résolu. Sâchez toutefois que toutes les attaques portées seront comptabilisées, même si ce sont de nouvelles flottes.
Je rappelle qu'il importe pour vous de capturer Almaria, et de détruire un maximum de Transporteur.
Bonne chance, et a bientôt sur Almaria peut-être...

Cali le 2005-04-28 11:06:38



mon arrivé imprévue

Transmission en direct de la flotte « sans nom » commandé pas l’amiral « scar »

Alors que l’amiral scar recruté des pilotes dans sur sa planète il vit une planète a 14M.Apres avoir un peu réfléchie, il annonça l’ordre a son second. Qelques minutes plus tard la flotte se metta en orbite de la planète du contrebandier « Hermione »

Les flotte de « scar » se dirigé vers la planète composé de destroyers stellaires victoire 2 et de 300 000 commandos mais quand il vue la bataille l’amiral n’en croyait pas ses yeux. Le contrebandier n’avais aucune unité spatial sur sa planète mais que des unités terrestres, scar s'atendé a un massacres des 2 cotes vue que ces commandos avaient un avantage sur les marine de Hermione mais il n’en fut rien et scar perdit toute ses unités terrestres

Apres ce cuisant échec scar contacta un autre contrebandier pour racheter des commandos. Apres avoir comparé les prix des 2 contrebandier qui étaient a coté de lui il décida de négocier avec « Cali ». Apres avoir dépensé plus de 6milliard scar décida de resté en orbite de sa planète pour exploré mais 10 minutes plus tard l’impérial neorom , en effet neorom avait repérer le rebelle wytigo qu on soupçonné d avoir un passager. La mission de scar était de dé leurré la flotte de wytigo. Apres quelques minute d’hésitation il pris l hyper espace pour rejoindre neorom. Malgré que wytigo n avait pas de leurres scar décida d exploré les environs jusqu au moment ou il vit une planète a 14M de puissance il transféra donc toutes ces troupes sur sa flotte en espèrent récupéré le plus de parsec possible mais la encore quand il vit que l adversaire était lui aussi en full marine il compris tout de suite que le scénario d’Hermione allait se répété. Apres cet échec il décida de resté a la quête pour aidé ces amis a gagné et pour se faire connaître par le plus de personne possible

Arrivé à la planète de Cali Viktor réquisitionna scar pour bloquer wytigo dans l’espoir de récupérer le passager car neorom et Viktor avaient déjà bien endommagé les unités du rebelle. Apres une bonne nuit de sommeil scar constata avec grand plaisir que wytigo avait disparue et neorom avait pris sa place. Scar et toujours dans l attente de savoir si l empire a capturé un passager de plus

Suite de mes RP dans les prochains jours


scar le 2005-04-28 09:06:51



Problème....

////HRP

Pour le moment, la partie qui concerne le convoi est stoppée....je suis désolé, mais comme vous avez pu le voir, l'affichage des flottes bug dans cette zone. J'ai tenté de tout déplacer, mais pareil, même problème.
Concentrez-vous sur la planète Almaria pour le moment, le problème devrait être résolu d'ici à cette aprèm....
Merci encore.

Cali le 2005-04-28 08:31:11



Almaria

Depuis le pont de l'Intrépide, django voyais la belle planète almaria.Il ne restait que une seul flotte contrebandière a proximité de la planète, mais elle tenait le coup.

[Sergent]:Seigneur notre flotte c'est possisionée nous
sommes près a attaquer la planète dès que possible

[django]:D'accord envoyé le maximum de vaisseau attaquer les transporteurs!

[Sergent]: Désolé monsieur, mais sa ne seras pas possible.nv avons pas assez de vaisseaux!

[Django]:Faites se que je vous dit de faire a point c'est tout!Je veux aussi qu'on m'établisse une connection avec almaria car je vai leur laisser une dérnère chance pour qu'ils se rendent.

[Capitaine de corvette]:Bien monsieur, sa seras fait!

..................Connection etablie................................

[Almarien]: Boujour qui êtes vous?

[Django]:Boujour je suis le commandant django je suis le commandant de cette flotte bien maintenant espliqué moi la situation au sol avec les contrebandiers.

[Seigneur Almarien]:Boujour je suis le seigneur honduras de la planète Almaria, les contrebandiers nous on tout pris nos voiture, nos armes, et aussi notre technoloqie de régénération !

[Django]:Justement je suis venu ici pour vous libérer enfin j'éspère!
Je vous rapelle si j'ai du nouveau sur la planète en attendant soyés pret a evacuer!

[Seigneur almarien]:D'accord je vai faire le naiccesaire.

L'Intrépide se posissiona.Toutes les tourelles tirèrent sur les flottes alentours.

[Django]:Il faut se frayer un chemin c'est le seul moyen!

Django donna l'ordre de foncez sur les flotte alentours certe il y aurai des pertes mais sa leurs permetraient de passer.

django le 2005-04-28 07:28:48



Les premiers pas

En se début de semaine la flotte du comandant Popaya arrimait paisiblement au centre de commandement de la planete Naru, il savait que là, il pouvait enfin se reposer et reconstituer une nouvelle flotte. Les derniers jours passé sur Coru lui fut très meurtriés perdant toutes ces fregate lancière au combat. Dans les bâtiments de la flotte Destiny l’ambiance n’était pas aux beaux jours des victoires, les visages de l’équipage laissaient surtout ressentir une profonde déception et de regret. L’amertume de la défaite se sentait encore.
La flotte avait fini par s’immobiliser, tous sortir pour rejoindre le forum afin de passer au débriefing des attaques menées. Dans les couloirs Popaya était pensif, songeur sur ça destiné, déstabilisé encore de cette défaite. Quand soudain les hauts parleurs retentir dans les couloirs :

« Commandant Popaya vous êtes demander d’urgence en salle de commandement !!!!! »
Celui-ci releva la tête et se mi en marche, d’un pas encore nonchalant remettant a plus tard le débriefing. Peut de temps après il ouvrit le sas menant à la salle. A peine rentrée son second prénommé Babylon s’empressa de le rejoindre
« - Mon commandant, mon commandant un de nos espions a découvert une incroyable machination. »
Le soldat était très excité mais à la fois angoissée.
« - Calmez vous mon brave, nous rentrons à peine de Coru et j’ai pas encore les idées clairs.
Cela dit expliquer moi donc qu’elle est cette fameuse découverte. »
Le commandant était fatigué et vraiment très lasse de ses batailles sans fin.
« - Mon commandant l’espion Tudor a surpris une discussion effroyable dans une taverne sur Daboo. Seul l’un des deux commanditaires a été reconnu formellement, il s’agit du contrebandier Cali. Son autre interlocuteur répond au nom de Prahour. Un être vraiment très hideux dégageant une puanteur vraiment nauséabonde, d’après les dires de Tudor. »
Le commandant regardait son second fixement et lui fit comprendre qu’il devait en venir au fait.
« - Mon commandant, ce fameux Prahour connaît la complexité d’une arme effroyable faite a patir du minerais de Sensoriil. Ce matériau possède une grande puissance énergétique et vous savez comme moi que contrôler la fission de cette matière représente une menace pour nous tous. »
Popaya était ébahi par la nouvelle, quelque chose en lui d’inhabituelle le poussait à se révolter. La fatigue essuyée par les précédentes batailles ne se percevait plus dans le comportement du commandant et Babylon repris son récit voyant l’intérêt grandissant du commandant.
« - Le minerais seras issu de deux planètes. L’une nommé Almaria, Tudor a identifié les coordonnées et se sera sans doute là que l’arme sera construite. Le reste de sensoriil nécessaire proviendra de Sutcat mais pour l’heure nous n’avons aucune autre info.
Tout deux savaient qu’il était temps de partir et se dirigeaient vers l’aire d’arrimage.
« - Babylon !!! Aller prévenir le reste des troupes nous décollons dans l’heure pour Almaria. Je sais bien que c’est suicidaire avec une armée faible et totalement déstructuré comme la nôtre mais peut être que la force sera avec nous cette fois ci »

Popaya esquissa un sourire et galopait jusque dans le Destiny. La ferveur d’antan le réanimait. A peine quinze minutes plus tard l’équipage était au complet, il ne restait guère que quelques intercepteurs et cuirassés. Mais le commandant l’avait décidé ainsi, du haut de son poste de commandement, il entra les coordonnées d’Almaria et ils partirent dans un voyage hyperespace.

A la sortie du tunnel on pouvait voir les abords de la planète mais se n’était pas se spectacle qui était le plus ahurissant mais plutôt le nombre incommensurable de flotte l’entourant et parmi elle celle de Cali et Prahour. Popaya se demandait comment cela était possible, y’avait il que des espions dans cette taverne ??? Il constata tout de même qu’une position était encore libre et se dirigea pour l’occuper. Il était placé prêt de Cali lui-même. Mais à partir de ce moment il su que le temps ne serait pas en sa faveur. Le commandant se mit à sonder les autres flottes présentes et constata qu’un ami à lui était présent, il décida alors de le contacter pour obtenir encore plus d’infos sur les flottes des sombres terroristes que sont Prahour et Cali.

**** Connexion Holonet établi ****

« - Bonjour mon cher camarade Batllwack, je suis heureux de me trouver à tes coté pour lutter contre cette vermine qui ne penses qu’à contrôler la galaxie. Bien j’aimerais savoir si tu sais la composition de Cali ?? »
« - Salut Popaya, je suis aussi content de te retrouver par ici. Effectivement il paraîtrait que Cali et en Delta JV-7. »
« - Super merci Batll on va pouvoir lancé les productions. »
« - De rien camarade nous luttons pour les même causes et raisons. Bien je dois moi-même me reconstruire je te laisse à bientôt. »
« - A bientôt et merci encore Batllwack. »

**** Connexion Holonet terminée ****

Suite à cet entretien, Popaya transmit un message au centre de Naru pour ordonner la production massive de chasseur. Il ne restait plus qu’à attendre les quantités nécessaires, mais le commandant savait que cela aller être long et pas moins de quarante huit heures pour avoir se qu’il escomptait.
La flotte Destiny résista les deux jours nécessaires au recrutement et quand l’instant de la première attaque arrivait le commandant était parfaitement serin et certain d’être efficace.

« - Mes cher soldat une nouvelle batailles nous attend, nous avons à notre portée la victoire face à Cali… »
Mais le commandant ne pu terminer son discours quand soudain Babylon l’interrompit.
« - Commandant Popaya nous apercevons une armada de flotte sur nos radar, il semblerait que se soit un chargement du minerais à destination d’Almaria. »
« - Mhhh ne nous ecartons pas de notre but principale qui est de prendre la planète. Si nous la prenons avant que l’escadron arrive la victoire nous sera assurée. Camarade une batailles plus importante nous attends, faite moi un beau lancé de chasseur. A l’action tous !!!! »

C’est ainsi que les milliers de chasseur se dirigèrent en direction de la flotte de Cali. Mais juste à cet instant lorsque l’ennemie déploya ces unités le commandant se rendit compte qu’il n’avait pas à faire à des Delta JV-7 mais plus concrètement à des Faucon Millenium. La bataille fit rage malgré tout et les chasseurs de Popaya ne sortirent pas victorieuse de ce combat. Les informations de son compagnon Batllwack n’était finalement pas fiable. Le commandant semblait désespéré et dégoûter d’avoir perdu inutilement tout ce temps. Mais fort heureusement deux heures après un autre compagnon de longue guerre entra en contact avec Popaya.

**** Connexion Holonet établi ****

« - Salut Popaya, dit moi est ce qu’une place en ligne de mire d’Almaria t’intéresserait ??? »
« - Salut mon cher Neorom, ton message me rend espoir, j’accepte avec grand plaisir cette chance que tu me donnes. »
« - Ok alors c’est partie inter changeons nos place, GO !!! »
« - Impect Neo merci beaucoup et à bientôt »
« - Pas de quoi Popo sa m’arrange aussi a bientôt »

**** Connexion Holonet terminée ****

Il restait plus qu’à laisser le temps passer, il était déjà tard sur le Destiny les esprits commençaient à sombrer doucement dans un état comatique. Ils savaient tous que demain une rude journée aller les attendre.


Popaya le 2005-04-27 23:30:55



combat

/Commandant de bord/:Amiral, nous arrivons sur zone.
/Terrorblade/:Dites aux vaisceau de rester en formation serrer pour l'instant, je ne veux pas qu'un groupe de chasseur patrouillant nous repère trop rapidement.
/Commandant de bord/(radio):¤¤A toutes les unités de la zone restées en formation serrer¤¤
/Terrorblade/:Quelles sont les flottes du secteur?
/Commandant de bord/:Il y a la flotte de l'impérial =Sasuke= amiral.
/Terrorblade/:Allons y, on va essayer de se faire une place près de la planète.

Les vaisceaux de Terrorblade se mirent en position, quand l'ordre fut donné ils foncèrent sur les croiseurs légers carraques.L'ennemi fut pris par surprise et Terrorblade ne subit aucune perte, quelques milliers de croiseurs trépassèrent.
Terrorblade contacta le capitaine de l'escadre pour un rapport.
/Terrorblade/:Capitaine, au rapport.
/Capitaine/:Amiral, nous n'avons subit aucune perte et nos boucliers sont très peu endommagés.
/Terrorblade/:Continuons!

L'amiral enchaîna quelques victoires mais ça gourmandise lui fit faire une erreur.Dans un élan de victoire, il ordonna d'attaqué Neorom et que fut ça surprise quand ses fiers vaisceau furent décimés par des chasseurs plus qu'entraînés...

Terrorblade le 2005-04-27 22:22:47



Rapport tardif

Le commandant Fitz était soucieux, mais il avait réussi à ne rien laisser paraître devant ses hommes de bord. Il s'arrangeait du reste pour être le moins possible en contact avec son équipage ces derniers temps, pour que rien ne transparaisse. 4 jours de retard, ça n'était pas normal du tout. Il y aurait dû y avoir un message expliquant le retard, au minimum... Il était tranquillement installé dans ses quartiers privés à regarder les chiffres de la production semestrielle, quand la capitaine Kallae frappa à sa porte et entra dans son bureau avant même qu'il n'ait eu le temps de lui dire.

/Fitz/ Eh bien Kallae, tu as la mine bien sombre, que se passe-t-il ?
/Kallae/ Un homme extérieur au bâtiment est arrivé il y a cinq minutes ; il nous a demandé de le rapatrier à bord, il semblait paniqué, mais il nous a donné les codes de sécurité de niveau 4... nous l'avons donc introduit à bord, et il a à peine eu le temps de me remettre ce disque avant de mourir.

Elle lui tendit un disque de données. Le commandant reconnut tout de suite ce type de support protégé, c'était celui utilisé par ses espions... Un mort n'était pas banal dans leur rang, ils n'étaient quasiment jamais découvert...

/Fitz/ Qu'a-t-il dit ?
/Kallae/ Que l'on devait te remettre cela au plus vite...
/Fitz/ Peux-tu me le décrire ?

La capitaine fit une rapide description à son commandant qui s'apprêtait à placer le disque dans le décodeur. Mais il faillit le laisser tomber de surprise à la description de l'homme ; pas de doute possible, c'était bien cet espion qui n'avait pas fait son rapport au moment où il l'aurait dû. Le commandant marqua une pose, et inséra le disque.

/Fitz/ Kallae, cet homme était un des espins que j'avais engagé, pour travailler dans l'entourage du contre-bandier Cali ; je t'ai déjà parlé de cette guilde, ils sont chers, mais on ne les paie qu'une fois : ils ne meurent pas...
/Kallae/ Visiblement, tout à une fin...
/Fitz/ Ce doit être extrêment grave pour qu'une équipe ait été assez entraînnée pour pouvoir découvrir un de ces hommes...
/enregistrement/ Rapport de XB-734 à F-67. Le 27 avril du calendrier commun. Le contre-bandier Cali parlemente avec un dénommé Prahour. Cet être lui propose une arme capable, une fois en marche, de prendre le contrôle de l'esprit de n'imorte quel être vivant. Son seul défaut est qu'elle requiert un minerai rare, le Sensoriil. L'être nommé Prahour propose en quelques sortes de louer son arme à Cali s'il réussit à trouver du minerai. Plusieurs personnes sont déjà mortes dans l'entourage de Cali, pour des raisons inconnues ; peut-être étaient-ils des espions repérés. Mais la menace semble être grande. Kil'rag troh marshak.

Dans la suite de l'enregistrement, on n'entendait de nombreux tirs, cris et alertes ; il avait était repéré, et ne s'en était pas tiré indemne ; on entendait à la fin de la piste la discussion qu'il avait eu avec Kallae pour aborder le Vengeur.

/Kallae/ Qu'a-t-il dit, avant d'être interrompu ? Je n'ai pas eu le temps de comprendre...
/Fitz/ Il n'a pas été interrompu ; ses paroles étaient dans sa langue natal ; ça veut dire quelquechose comme 'puisse-je revoir le soleil se lever'..... c'est le genre de bénédiction commune dans leur guilde. La sienne n'aura pas été entendue...
/Kallae/ Que fait-on ? Il semble que la menace soit grave...
/Fitz/ Non, c'est bien pire ; on parle d'une arme qui sert à manipuler la volonté ; il n'est rien de plus ignoble que ça... Mais on va malheureusement devoir attendre ; les autres espions devraient pouvoir nous indiquer où va la flotte de Cali ; nous leur tomberons dessus à ce moment...

La mine qu'arborait Fitz sur ces paroles était franche : il ferait tout son possible pour empêcher le fonctionnement éhonté d'une telle arme ; Kallae eut un mouvement de recul devant son visage opaque.

/Kallae/..... J'en conclue que tu n'avais pas qu'un homme sur Cali...
/Fitz/ Toujours avoir plusieurs agents sur la même mission ; cela permet de s'assurer que tout fonctionne bien... Je vais en recruter un autre, mais.......
/Kallae/ Tu espionnes souvent les gens ?
/Fitz/ Toujours quelques espions dans les parages des contre-bandiers ; ils sont prêts à beaucoup, et ce sont de véritable mine de renseignements... { il grommela } Kallae, fais demander une augmentation de la cadence de production, on doit être prêt à partir en chasse dès que des coordonnées arriveront... Je vais pévenir la Main de Brad de la perte de cet agent...

Le commandant s'était levé en pronoçant ces dernières paroles ; il portait autant le deuil que la rage...

fitz le 2005-04-27 21:14:56



Deux rebelles à l’assaut de Prahour !

Chaos attendait ce moment depuis plus de vingt quatre heures, Prahour avait résisté aux deux premières attaques lançaient par Chaos, mais cette fois, avec l’aide de l’amiral Corum il espérait bien que la flotte de Prahour serait enfin détruite.

****connexion holonet****
[Corum] Me voilà amiral Chaos, nous pouvons commencer l’opération.
[Chaos] Bien, prenez ma place est attaquer Prahour, vos croiseurs de fret devrait faire de gros dégâts, ensuite mes Calamaris pourront finir le travail

Pendant que la flotte de Corum partait au combat les deux amiraux se racontèrent leurs week-ends et engagèrent une discussion fort passionnante à propos du gagnant de la prochaine course de POD. Après quelques heures, le bilan fut présenté à Corum…

[Corum] Nous avons eu de la chance, l’ennemi dormais encore, l’effet de surprise nous a permis de porter un coup critique ! Mais la flotte n’a pas pu être détruite, c’est ton tour d’attaquer, fini-le, moi je ne peux pas rester, j’ai un redevez-vous avec une jeune Twi’lek
[Chaos] Peut-on savoir le nom ?
[Corum] Je ne connais que ces initiales : M. T. elle n’a pas voulu m’en dire plus

**** Fin de la connexion ****

La flotte de Corum s’en allât en hyper espace sur une planète proche laissant la place a celle de Chaos et à ses Mon Calamaris qui devaient affronter Prahour. L’attaque fut un succès même si la flotte de Prahour tenait encore, il ne lui restait plus que quelques milliers de chasseurs manta, une autre attaque le matin et cela devrait être bon, Chaos savourait d’avance sa victoire, il cherchait déjà une flotte pour le remplacer, puis une fois trouvé il partit se coucher, il fallait se lever tôt le lendemain pour terminer le travail.

Après avoir pris un bon petit déjeuner Chaos fit rassembler l’équipage de ses vaisseaux pour les motiver et qu’ainsi ils combattent mieux et détruisent la flotte de Prahour : du moins c’est ce qu’espérait Chaos lorsqu’il récita son texte écrit à la va-vite la veille.

Une fois le discours fini la flotte de Chaos partit à l’assaut de Prahour. Le combat fut une horreur, les Mon Calamariens étaient endormis à cause du discours soporifique et au lieu de massacrer les chasseurs mantas il se firent détruire, seul la moitie des Mon Calamaris était revenu. Dans une grande salle du Chaotique sombre et déserte Chaos vint se réfugier, pour pouvoir boire tellement qu’il pourrait ainsi oublier tous ses malheurs et que personne ne le remarque, il était déjà la honte des rebelles par le nombre impressionnant de défaites qu’il cumulait, il ne fallait pas en plus qu’il soit une honte par son comportement.


the chaos le 2005-04-27 17:38:26



Le départ du Convoi

Les installations des deux planètes sont maintenant terminées. Sur Almaria cela vient d'aboutir, mais sur Sutac, le commandant des opérations est même parvenu à extraire une quantité impressionnante de sensoriil. Ainsi, le convoi est en route vers Almaria.

On peut observer à l'Est du secteur de Sutac cette impresionnante masse de flotte. 4 transporteurs sont chargés de plusieurs tonnes de minerai....un minerai très instable. D'après Prahour, cette instabilité rejette clairement l'utilisation de l'hyper espace pour le transport. Celui-ci se fera donc beaucoup plus lentement, à une vitesse d'une zone par heure au maximum.

Si ce convoi arrive entier à destination d'Almaria, l'Arme pourra être activée d'un moment à l'autre. S'il est détruit, la seule chance pour Cali et Prahour d'utiliser cette arme maléfique sera d'attendre beaucoup plus longtemps pour exploiter tout le minerai très en profondeur d'Almaria. ce qui devrait laisser le temps aux rebelle / impériaux de capturer la planète.

A chacun de trouver son rôle :
- Détruire les transporteurs (inutile de détruire tous les défenseurs, faite le strict minimum!)
- Ou détruire la dernière flotte en orbite d'Almaria
- Ou se positionner en terrestre contre Almaria...

Cali le 2005-04-27 16:51:48



Une victoire significative

La flotte du Commandant Sasuke, =The Stalker=, n'avait jamais connu pareille gloire. Elle avait enchaîné de nombreuses victiores lors de ces dernières 24h. Pas moins de 7 flottes rebelles sur les 9 auxquelles le jeune Sith avait du faire face ont été mises en déroute!

La flotte avait pourtant essuyé d'important dommages lors des derniers combats mais, grâce à la proximité de ses planètes mères, les renforts arrivaient sans cesse et remplaçaient de suite les effectifs tombés en bataille.

-1er lieutenant: Commandant Sasuke! la flotte du The Chaos se trouve droit devant la notre et elle est composée de Mon calamari essentiellement selon nos senseurs!
-Sasuke: donnez l'ordre aux vaisseaux d'engager cette flotte! Si nous parvenons à la détruire, nous aurons alors une place en première ceinture, et nous aurons l'occasion d'assiéger Almaria!

10 minutes plus tard les deux flottes étaient aux prises et le combat fut d'une violence rare. Sous les tirs des %Mon Calamari, les DSV2 du commandant impérial se voyaient parfois complètement éventrés. Mais la flotte impériale riposta avec une telle hargne qu'elle reprit le dessus. Elle en profita alors pour engager une manoeuvre d'encerclement , empêchant toute tentative de fuite et réduisit en poussière la flotte de The Chaos...

Voilà le jeune Commandant Sith enfin en orbite autour d'Almaria, prêt à déployer ses forces terrestres. Sasuke voulait s'illustrer dans cette bataille, il semble maintenant qu'il y est parvenu...

=SaSuke= le 2005-04-27 15:24:35



Revenche

Syrus étais contant de voir que sa flotte pouvais servir… à servir de pigeons !
Et oui, freyer ne se gênais pas pour le bombarder et de plus il s’acharnais, on pouvais entendre les croiseur libérator de freyer à plein régime et toujours à plenne puissance, le prométer n’arrêtais pas de résonner de tous son blindage et de son nouveau bouclier qui tenais le coup à chaque assaut et il n’avais lairre d’avoir rien, aucune perte de puissance et toujours en surplus, tellement neuf qu’il renvoyais certain tire…

[Syrus] Comment se porte la flotte ?
[Opérateur] Aucun dégât majeur, juste des bricoles commandant
[Syrus] Et notre bouclier ?
[Opérateur] Impeccable, aucune perte de puissance ni en surcharge, sa valais le coup de se rendre pauvre

Et oui, avec ce sacrifice, Syrus le leader de la guilde Ex-ops étais devenue pauvre mais avais une défense supérieur et son ancienne déf…

[Ordinateur de bord] Alerte. Alerte. Une flotte rebelle est en position d’attaque
[Syrus] Et alors ?
[Ordinateur de bord] Il peut nous détruit
[Syrus] !!! Quoi !

Sais au même moment ou la flotte rebelle attaquas, un canon faisit son apparition et fit feu immédiatement !

[Opérateur] Commandant nous devons évacuer pour mesure de sécurité, nous avons de sérieux dégât et assez majeur, seul l’hyper espace est opérationnelle à 83%
[Syrus] Evacuons et faite partir le prométer de la !
[Opérateur] Le prométer est détruit, veuillez m’excuser
[Syrus] Comment se fait t’il que nous n’avons put rien faire contre cette inconnue ? Je jure que je reviendrais !

bip...bip...bip
Un message de babylon avais été envoyer à Syrus juste après la déstruction du prométer

[Syrus] Tiens ! salut babylon
[Babylon] Syrus, tu dois m’aider, mission donner par le commandant dut
[Syrus] no problème, j’arrive après ma reconstruction


Syrus le 2005-04-27 15:11:54



Préparatifs interrompu

Après la battaille contre Dut La flotte de django était très affaiblie. Cependant elle pouvais encore se défendre.Django utilisa le plus de vaisseaux possible
pour une ultime attaque.Mais l'arrivée du minotaure coupa ces plan dorénavant il n'était plus seul!
..............Holo-communication ouverte......................
Poseidon:
-Bien le boujour commandant django.
Django:
-Bonjour Poseidon, nous devont faire vite les impériaux se sont regroupées.
poseidon:
-Oui, je sais mais il faut resister. Nous ne devont pas perdre cette quète
Django:
-Bien alors gardons le contact.
Poseidon:
-D'accord, et s'il y a un problème appeler moi!
..............Holo.communication terminée....................


La flotte de django c'était regroupée.
L'Intrépide avait été réparé depuis l'attaque qu'il avait subi.
Il était complétement réparé, sa avait pris 2 jours et mobilisé 200 hommes.
Django:
-Poussé les moteurs a fonds.Sergent vous avez prévenu les frégates?
Sergent:
Oui, monsieur,ils ent bien reçu les nouvelles coordonnées.
Django:
-Bien, alors en route!!

Soudain un tire arrêta l'Intrépide!
Capitaine:
-Commandant le tire a prcé les bouclier!
Django:
-C'est impossible! A moins que?
Officier:
-Commandant c'était un tire du seigneur Dut.
Django:
-Prevenez la flotte nous allons rester sur place en attendant les renfort.
Capitaine:
-Oui, à vos ordres. Mais s'il tire encore notre flotte vas y rester!
Django:
-Oui je sais mais on n'a pas le choix. Officier, Mettez les cc devant!
Officier d'analyse:
-A vos ordres
La flotte de django se mis en place, seulement django ne savait pas s'il allait passer la nuit.

django le 2005-04-27 14:23:12



un jour de plus

[le lendemain 23H30] Un bruit étrange retendit dans l’espace, une flotte vient d’arriver tout droit sorti de l’hyper espace c’est le O’Neil. Il vient de ce poster autour de la planète soupçonner d’être la blanque de cali. Malheureusement comme on pouvait s’y attendre quelques impers on aussi prit position prêt ce cette planète tempi, il met alors la flotte en orbite et fait quelque attaque bien sur. Après tout cela il entre dans son caisson de stase et entre en phase de régénération cellulaire (il dort quoi lol)

[12h00] Glin Glin Glin…tout les alarmes du vaisseau retentisse le caisson ce décompresse et freyer ce réveille
(freyer ) « Qui a-t-il ordinateur ??? »
« Un message vient d’arriver sur le réseau de communication »
(freyer) « Tien !!! Alors on c’est trompé…Ordinateur entre les nouvelles coordonner vite. »
(L’ordinateur) « impossible )
(freyer) « Comment sa impossible explique toi allons »
(l’ordinateur) « La dernière attaque viens de vider nos batterie nous avons du surcharge nos canon pour pouvoir passer les boucliers adverse cella a porter c’est fruit mais….. »
(freyer) « Il suffit !!! Quand seront nous capable d’y aller a cette fichu planète ??? »
(l’ordinateur ) « Dans 5H15 »
(freyer) « Parfaite jusque la qu’on ne me dérange pas »
Et le capitaine de retira dans ses quartiers.

[17H14…58….59]
[17H15] Les moteur a combustion ce mire t’en marche et le vaisseau s’aligna pour entrer dans l’hyper espace. Au même moment le capitaine arrive directement téléporter depuis ses quartier.
(freyer) « Assez perdu de temps !!! Entrer en hyper espace immédiat »

Le O’Neil accélère pour arriver à la vitesse n’assaire là les moteurs hyper spatiaux ce mirent en marche et une fenêtre d’hyper espace s’ouvrit alors devant le vaisseau et l’aspira.
Quelque seconde plus tard il raparu aux coordonner prévu (133-143)
(freyer) « Eh zut il fallait si attendre, il y a déjà beaucoup de monde. #°§¦|§ d’imper il veulent pas encore prendre plus de place non ?? »

Le capitaine était cella dit heureux dans son malheureux il retrouva quelque connaissance (Wytigo, Luxorion_35 son seconde toujours avant lui partout lol et Django bien sur.

Mais aussi mercozoom qu’il venait de quitter quelque minute plutôt. Maintenant le plus dur dans ce bordel serai de trouver une bonne place et de la garder et vu les grosse poisson au alentour cela n’allait pas être facile.
Il ordonna de régler les bouclier au max et ce posta derriere un certain batllwack qu’il pensais vulnérable manque de chance ses DSI sont plus robuste qu’il n’y parait.
Enfin cela était mieux que rien à 23h30 après avoir subit quelque attaque et avoir plus d’une fois friser le pire. Le capitaine ordonna de s’éloigner pour la nuit et de rejoindre une orbite haute afin de pouvoir être moins vulnérable aux attaquable. Sur ces mots le capitaine ce retira dans ses quartiers pour y passer la nuit

[06H15]Freyer a peine sorti de son caisson réveillé par un message de Django lui demandant de bouger, gentil est concilient il ce conforme a la demande et s’écarte et peut admirer devant ses yeux à peine réveille le crash de la flotte de Django contre celle de batllwack qui est toujours en DSI. A son tour le capitaine freyer veut tenter sa chance alors il ordonne l’attaque du vaisseau ennemi, Malheureusement sans grande surprise il ce crache aussi.
Pas démonter pour autant il met le cap sur le vaisseau « prométer » tout proche et lance une seconde attaque dans la fouler elle aussi perdu a croire qu’il n’était pas chanceux ce matin.
Après ces deux attaques le O'Neil manœuvre pour reprendre sa place derrière la flotte a batllwack. Quand soudain un choque ce fait ressentir
« Ordinateur c’est quoi cette secousse ???? »
« C’est la flotte de syrus »Il venait de ce venger de l’attaque par une grande chance les bouclier on bien tenu est l’attaque a échouer
Après tout ces rebondissements matinaux le capitaine ordonna de commancer la vérification du vaisseau et de ce préparer a des nouvelle attaque. Pendant ce temps le capitaine reparti dans son caisson pour continuer sa nuit trop vite interrompue.

[12h30] Une nouvelle fois déranger pendant son sommeil mais cette fois part l’ordinateur qui lui signal que tout les dispositif son prêt .Freyer demande l’analyse de la cible la plus vulnérable, et décide a nouveau de frapper syrus et sa flotte en pensant avoir plus de chance mais même avec plus de puissance il échoue, dans la fouler il orriante ses canon vers la flotte merco fleat et la aussi l’attaque échoue bien au regret du capitaine.
(freyer) « Ordinateur je veux une analyse de ces deux dernière combat pour comprendre quel est le problème. » est sur ses mot l’ordinateur afficha toutes les donner ensuite pendant 8heure Freyer les a décortiquer de long en large de haut en bas plus une seul information ne lui manquait.

Tout a coût il ce leva et dit « j’ai trouver le pourquoi du comment !!!!! »


freyer le 2005-04-27 06:50:12



Destruction de "Escorte 2"

L’heure était grave, batllwack était encore en retard sur le récit de Cali !

« claire » arriva sur les lieux, batllwack n’en croyait pas ses yeux ! Le champ de bataille était bourré de rebelle ! Heureusement que l’escadron Black hole était là pour récupérer les places précieuse en première ceinture de almaria…

- Sergent contactait moi un officier des black hole ! Je veux un topo de la situation.

- L’officier mercozoom est prêt à vous recevoir.

Une petite navette sortit de « claire ». A bord le commandant batllwack et son sergent ! La navette se diriger ver la flotte de mercozoom…

Batllwack arriva devant la flotte, une grosse porte s’ouvrit à l’aide d’un bruyant mécanisme.

[ Grrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr ]

Merco L’emmena dans une petite salle ou se trouvait une table avec des verre posés…

- Bonjour merco il faudra penser à changer votre porte ! Question discrétion c’est vraiment nul.

- Oui on me la déjà dit ! Ma flotte se fait vielle. Mais je suppose que votre déplacement signifie quelque chose ?

- En effet, le nombre de rebelle ma surpris ! On dirait qu’il se sont enfin décides à combattre dans les quêtes. J’aimerais avoir un résumé de la journée et je sais que je peu vous faire confiance !

- A vrai dire, l’arrivé des rebelles nous a portés chance ! Nous avons détruit le premier clone de défense. Il nous reste trois clones à détruire et almaria seras à porter de tir !
Toutes les composition des flottes ennemies sont sur l’ordinateur central nommé « Nexus » !
Je vous y invite à jeter un coup d’œil.

- je vous remercie, je vais vraiment commencer le fabuleux récit de Cali ! Mais en attendant je vais faire un petit tour sur « Nexus »

La navette décolla vers « claire », batllwack se pressa de retourner dans la salle des commandes. Au même moment qu’il ouvrit le sasse, un message arriva sur l’ordinateur de sa flotte…

[ …bip…bip…bip…]

Le message provenait de l’amiral Dut, Il raconter que Escorte 2 était bien affaiblie, et qu’il fallait lui porter le coup de grâce !

Batllwack se dirigea devant le grand hublot de « claire » ! En effet, l’Escorte 2 était prête à tomber !

Il demanda à son sergent de ne pas le déranger le temps qu’il élabore un plan de bataille !
Au bout de quinze minutes d’attente, batllwack sortit avec un dossier dans ses mains…

- Sergent ! Convoquait moi tout les pilotes pour une réunion.

Le sergent répondit par un signe positif de la tête. Il lança l’appelle …

Tous les pilotes de « claire » s’étaient réunis dans la salle de réunion. Batllwack commença son discours.

- Nous venons d’intercepter un message provenant des black hole, si nous voulons que l’empire triomphe dans cette histoire, nous devons absolument détruire l’Escorte 2 ! Pour cela je viens d’élaborer une brillante stratégie d’attaque !
Un groupe d’assaut sous mes ordres s’infiltrera dans le clone pendant que le deuxième groupe fera diversion dans l’espace ! Il faut absolument que le deuxième groupe tienne le coup jusqu'à temps que je pose les explosifs !

Les deux groupes d’élite se formèrent très vite, Batllwack et son équipe était prêts !

Le groupe de diversion décolla vers l’Escorte. Le plan marchait à merveille, les défenseurs du clone avaient l’esprit rivé sur les destroyers de batllwack !

Le deuxième groupe dirigeait par le commandant décolla discrètement vers le clone !
Après plusieurs slalome entre les vaisseaux ennemis, batllwack entra dans l’escorte…

- Nous somme enfin rentrés dans cette fichu flotte ! Soldat établissait moi une liaison avec le premier groupe.

- Liaison effectué mon commandant !

- Sergent ? Comment se déroule le plan de votre coté ?

- Pour l’instant tous marche comme prévu. Mais faite vite ! Je ne sais pas combien de temps nous allons tenir.

Le groupe avançait lentement dans les couloires, l’alerte rouge avait été lancée dans ce clone ! Une lumière rouge clignotait à intervalle régulier dans les couloirs. Une vapeur verte se propageait dans le bâtiment

- Commandant, on dirait que cette flotte a été abandonnée !

- Non, il faut rester sur nos gardes ! Je sens une présence ennemie

Le groupe de batllwack se bloqua devant une camera, tout le monde se précipita pour l’éteindre ! Mais il était trop tard, une nouvelle sirène d’alarme se déclancha …

- Envoyait une message au sergent et informait le que nous avons été découvert ! Nous devons faire vite.

- Message envoyé !

L’équipe commença à courir pour se diriger vers la salle des machines !

Soudain, une explosion les stoppa…

- En formation de combat ! Restez dans les coins du couloir et attendais mon ordre avant d’ouvrir le feu

Batllwack lança la grenade ! Des violents tirs de pistolet laser transperçait les murs du clone.
Il y avait de la fumée blanche partout, on entendait le feu qui se consumait sur les murs.
L’équipe de batllwack avait eu quelque blessé mais aucun mort n’était recensé !

La plupart des ennemies étaient mort, on pouvait apercevoir leurs corps sur le sol … Pour les survivant, ils s’étaient échappés à bord d’une navette !

- Commandant, le sergent veut rentrer en communication avec vous !

- Je crains que se ne soit pas des bonnes nouvelles !

- Connexion établit !

- Commandant je suis vraiment désolé mais nous avons essuyés de lourdes pertes ! Je viens d’ordonner la retraite. Les faucons se dirigent vers vous !

- Ce n’est pas grave, nous arrivons bientôt dans la salle des machines ! Nous venons de stoppa une minable attaque ! Saluait le reste des troupes de ma part. Que l’empereur soit avec nous !

Batllwack avançait dans la fumée à la recherche de cette salle !

Enfin, il trouva la salle des machines…

- soldat, faite sauter cette porte !

[ Boum ]

La porte venait d’exploser en mille morceaux !

- Sécurisez le périmètre que je puisse mettre les explosifs !

Soudain, les soldats entendirent le grognement d’une ouverture de porte ! Les renforts étaient là…

- Nous avons plus le temps, je mets les explosifs…

Les renforts ennemis étaient devant la salle. L’équipe de batllwack tenté de les repousser, mais il en supériorité numérique…

- Voila, il me reste le dernier à poser ! Soldat faite sauter le mur pour qu’un barrage se forme…

Le soldat mis quelques secondes à exécuter l’ordre ! L’idée de batllwack avait marchée, le barrage c’était formé.
- j’n’arrive pas à placer le fil rouge… Voila j’ai réussi ! Envoyer nos coordonnées au sergent qu’il vienne nous chercher !

Les coordonnées venaient d’être données, batllwack se plaça devant le mur, prit son sabre et le transperça ! Il fit un mouvement circulaire, retira son sabre et donna un coup de pied dans le mur…
Un trou circulaire c’était formé ! Ils attendaient plus que la navette du sergent pour rentrer à la maison…

Les renforts ennemis avaient détruit le barrage, batllwack regarda les unités se diriger vers lui !
Il sauta dans le vide…

La navette du sergent était là, le groupe d’assaut était sauvé.
Maintenant les renforts ennemis étaient prit au piège dans leur propre flotte !

Batllwack demanda à tout son équipage de regarder l’escorte. Il prit une télécommande et cliqua sur le bouton rouge…

[ Boummmmmmmmmmmmm ]

Des gigantesques flammes brûlante sortirent du clone et une violente explosion les suivies…

Batllwack venait de détruire l’Escorte 2 ! Il voulait absolument faire gagner l’empire dans ce récit !

Il espérait que le contrebandier Cali se souvienne de ce mémorable combat !


Batll



batllwack le 2005-04-26 20:22:21



Un nouveau venu

Le commandant Sasuke, jeune Sith prodige et tacticien fraichement promu de l'Académie Impériale, était assis en tailleur dans sa cabine lorsque le bip annonçant une communications e fit entendre.
**Début de la transmission**
-Sasuke: J'espère que vous m'apportez des nouvelles concrètes concernant les rumeurs qui circulent à propos de l'Arme Ultime...
-Officier au pont principal: OUi mon commandant. Pardonnez moi de vous déranger pendant votre médiation mais nos droïdes espions nous ont confirmé la présence du contrebandier Cali dans notre secteur. Des flottes rebelles sont déjà présentes et semblent bloquer le passage pour Almaria.
-Parfait. Mettez le cap sur Almaria et préparez la flotte à passer en hyperespace. Que le vaisseau amiral =The Stalker= soit en tête de formation. Ceci est notre première Quête, nous nous devons de nous y illustrer avec brio!
**Fin de la transmission**

Une heurne plus tard, la flotte du Commandant Sasuke bondit hors de l'hyperespace pour se trouver nez-à-nez avec la flotte de Wytigus, à bord de son vaisseau 'L'Implacable'. Sur le pont du =Stalker=, le jeune Sith prit une profonde inspiration et ordonna à ses hommes de lancer l'attaque sur la nuée de B-wings de Wytigus.

Les boucliers des DSV2 se mirent à fonctionner à plein régimet et leurs batteries lasers rettentirent dans le vide interstellaire, au son d'une symphonie de Mort... Le jeune seigneur de guerre contemplait ce spectacle qui se déroulait sous ses yeux et arborait un rictus sadique...
Au terme d'un bref combat dont l'issue n'avait à aucun moment fait doute, les B-wings, malgré la présence notable du passager Roget Jiriss (véritable génie et emblème vivant de la puissance du B-wing) furent mis en déroute et les survivants du camp rebel se replièrent.
Cette première victoire de la flotte du =Stalker= gonfla le moral de ses troupes... Elles en auront bien besoin se dit Sasuke. La bataille ne fait que commencer...


=SaSuke= le 2005-04-26 19:59:05



Prahour : Enfin attaqué !

Les Mon Calamariens venaient de prendre place à bord des Mon Calamari, six mils vaisseaux près à aller affronter les Chasseurs de Prahour, les derniers préparatifs restaient à faire et l’amiral Killer62 devait d’abord affaiblir l’ennemi avant que Chaos ne puisse frapper.

Le capitaine du Chaotique, vaisseau principal de la flotte rebelle de Chaos, entra essoufflé dans la salle où se tenait Chaos, la pièce étant à l’opposer de la salle des commandes.

[Capitaine] Amiral, Amiral !
[Chaos] Que se passe t-il capitaine ? Sommes nous attaqués ?
[Capitaine] Non, seulement l’appel de Killer62
[Chaos] allons voir ce message

Apres quelques minutes ils arrivèrent enfin à l’écran de transmission qui servait à projeter les images du service de communication Holonet. Apres s’être connecter sur le réseau Chaos pu voir sur l’écran l’image de Killer62, qui semblait exaspéré de la lenteur avec laquelle son allié rebelle avait répondu

[Killer62] Enfin ! J’ai cru que vous m’aviez oublié !
[Chaos] Désolé, je faisais les derniers préparatifs, ma flotte bouge, prenait ma place et…
[Killer62] Je sais ce que je dois faire, on a déjà perdu assez de temps à t’attendre pas besoin en plus de m’expliquer que faire
[Chaos] Ok, mauvaise journée……bon, ma flotte a…
[Killer62] J’ai vu ! ma flotte et mes vaisseaux sont allés à l’assaut de Prahour, l’assaut fut un fiasco, ma flotte n’a pas pu réellement endommage l’ennemi, par contre un impérial lui à fait de sérieux dégâts, donc le résultat est le même, je pars reconstruire ma flotte, en attendant j’espère que tu le détruiras.
[Chaos] Merci Killer ! Ma flotte est déjà partie à l’attaque, et le rapport n’est guère mieux, bien que j’aie détruit dix fois plus d’unités mes Calamari se sont fait descendre, je n’en possède quasiment plus !

La connexion Holonet fut coupée, Killer62 retourna produire plus de vaisseaux tandis que Chaos donna l’ordre à sa planète de reconstruire des Calamari. Dès qu’il pourrait, il attaquerait à nouveau Prahour et cette fois rien ne pourrait l’empêcher de le détruire !


the chaos le 2005-04-26 19:46:08



depart

Lors de son voyage vers sa nouvelle planète, Terrorblade reçu une transmission:
-'Amiral, les forces de Gromoche son en position autour de la planète ... ses vaisceaux bombardent la...
planète...il a visé les hangars des A-wing et...et il n'ont pas eu le temps de décollés.
Les fregates CC 7700...sont en sous nombres...les vaisceaux s'apprettent à débarquer des hommes.........

***SIGNAL INTERROMPUE***

/Terrorblade/:Commandant envoyé un message aux rebelles du secteur, je veux savoir comment évolue la situation.
/commandant de bord/:Bien Amiral.


>quelques minutes plus Tard<

/commandant de bord/:Je reçois un message, Gromoche vient de s'emparer de la planète.
/Terrorblade/:Arff, dites aux dauntless de me rejoindre près de la nouvelle planète et renforcé la défense sur les planètes environnantes.
/commandant de bord/:Oui chef.
/Terrorblade/:Belle victoire Gromoche; Commandant! indiqué moi les planètes convoités pour le minerai, il me faut une arme capable de repoussée toutes les attaques spatiales.
/commandant de bord/:C'est une planète au nord est de notre position, le radar indique un grand nombre de flotte impérial.
/Terrorblade/:Allons y, et scruter le radar pour essayé de voir à quel type de vaisceau nous devrons faire face.
/commandant de bord/:'A TOUTES LES UNITES, SUIVEZ LE VAISCEAU AMIRAL, RECHARGEZ VOS BOUCLIERS ET VOTRE ARMEMENT'.

/commandant de bord/:Nous serons sur place demain, Amiral...

Terrorblade le 2005-04-26 18:29:43



Etat des opérations -- infos quêtes

Discussion entre Cali et Prahour sur la planète Almaria

- Prahour : Et bien Cali, on ne peut pas dire que notre opération soit très discrète...il y a eu des fuites! Moi qui comptait sur votre discrétion...
- Cali : Oui, de ce côté là...nous aurions pu mieux faire en effet! Mais en quoi cela est réellement gênant? Malgré quelques pertes, dont mes deux escorteurs abattus par Batllwack et Kekel, nous résistons bien aux assauts ennemis. Et bientôt l'arme sera vraiment en état de nous permettre d'atteindre une puissance digne de ce nom!
- Prahour : ....Il y a en fait un petit souci. Vous en savez pas tout! Le montage et la mise en route de cette arme nécessite une importante quantité d'énergie...
- Cali : Nécessaire sur Almaria, mais aussi sur Sutac je suppose...
- Prahour : En effet... Mais sur Sutac, le problème est moindre. Ce ne sont que des extracteurs, et les générateurs habituels sont tout à fait capables de fournir l'énergie. Par contre, ici, sur Almaria...l'arme ultime nécessite une quantité bien plus importante...Et j'ai peur qu'il faille sacrifier quelques uns de nos vaisseaux.
- Cali : Voilà pourquoi nous pouvons craindre d'avantages nos ennemis qui auront encore un obstacle de moins à franchir...La défense d'Almaria et de l'arme ne tiendra plus que grâce à une flotte en orbite, et aux défenses terrestres... Bon, alors il ne faut pas traîner! L'installation est-elle terminée ?
- Prahour : Quasiment, encore deux ou trois détails à régler, et Almaria sera prête pour le démarrage des extracteurs, et des notre arme qui doit tourner quelques jours avant d'agir avec le minerai. Les extracteurs situés sur Sutac sont quant à eux prêts. La mise en place a été difficile car je n'ai pu me rendre sur place avec ce blocus que nous subissons, mais c'est terminé.
- Cali : Et bien, la solution est simple alors... Sacrifions une importante partie de votre flotte qui pourra nous fournir une quantité d'énergie énorme... Ces chasseurs manta sont de gros consomateurs d'énergie il me semble.
- Prahour : C'est d'accord, nous n'avons pas le choix de toute façon. Je fais rapatrier toutes les unités sur la planète à proximité des installations... J'espère que votre flotte tiendra!
- Cali : Donner ensuite le signal à mon équipe sur Sutac pour commencer l'extraction. D'ici un ou deux jours nous en posséderont assez pour l'acheminer ici sur Almaria, et effectuer les premiers tests avec l'arme...
- Prahour : Oui, il faut juste espérer que le transport se fera sans encombres...Je dois vous rappeler que le sensoriil est très instable, il faudra escorter les transports à travers nos nombreux ennemis. Sans oublier les menaces de sabotage après l'infiltration que nous avons subi sur Sutac.
- Cali : Oui, mais nous pouvons compter sur la dispersion des forces ennemis. Ils assiègeront Almaria et devront attaquer le convoi s'ils veulent espérer nous vaincre...

HRP : Consignes :
Pour ceux qui n'auraient pas tout compris,
Votre but principal est la prise de Almaria située en 131/-145. Les deux flottes qui sont en orbites vont être très bientôt un peu affaiblie.
Dans quelques temps (voir le RP), un convoi partant de la planètre Sutac en 114/-130 va partir à destination de Almaria. Il sera composé de flotte très fragiles, entourée de flotte classiques. Il faudra alors que certains d'entre vous détruisent un maximum de ces flottes très fragiles qui vont contenir le minerai. Pour cela il faudra bien sûr affronter les flottes classiques qui les protègeront.
Si vous détruisez suffisament de flottes du convoi, trop peu de minerai arrivera à destination, et la mise en route de l'arme sera retardée. Cela devrait donc vous laisser le temps de vous emparer de Almaria si vous ne l'avez pas encore capturée.
Voilà, et bonne chance. Si un détails vous a échappé, n'hésitez pas à me demander par message privé, en évitant les questions inutiles! ;-)

Cali le 2005-04-26 17:39:16



Prahour : enfin près à être attaquer

Chaos avait vu sa flotte se faire détruire, l’amiral dut n’avait pas hésite à détruire sa flotte quasi vide. Chaos, sans autre solution, était revenu à sa planète principale pour reconstruire sa flotte, les Frégates CC-7700 étant de toute façon inefficaces contre les chasseurs Manta de Prahour et de sa flotte.

Warss, planète près de Coruscant, ressemblait à un vaste chantier, les maisons que l’on pouvait y trouver était tous des logis pour les ouvriers, aucun quartier résidentiel n’existait, le seul but de cette planète était de produire en grande quantité les vaisseaux dont l’amiral Chaos avait besoin. Toute la nuit on put entendre le bruit des ateliers de maintenance en train de concentrer l’énergie nécessaire a la production des Mon Calamari, vaisseau requis par Chaos pour pouvoir détruire les chasseurs Manta.

Lorsque la flotte fut enfin prête, l’ordre fut donner de partir à nouveau vers Almeria, pour aider les rebelles à prendre possession de la planète et ainsi, peut être, prendre possession de l’arme ultime que convoitait Cali mais également les impériaux. A sa sortie d’hyper espace Chaos remarqua quelque chose depuis la destruction de sa flotte la veille, les deux vaisseaux d’escortes étaient partis en fumée, ils avaient été remplacés par des POD impériaux, ce qui signifiaient sûrement que c’était l’empire qui les avait détruit, il remarqua aussi que la seule façon de s’approcher de Prahour était de détruire une flotte impérial, n’ayant pas la puissance requise il appela l’amiral Corum, qui possédait une flotte proche de celle de WhiteFleat qui lui-même possédait une flotte proche de Prahour, il avait d’ailleurs du l’attaquer car sa flotte ne possédait presque plus de vaisseaux.

[Chaos] Capitaine, appelez l’amiral corum, sa flotte peut detruire celle de WhiteFleat et ainsi nous permettre de prendre sa place
[Capitaine] Tout de suite amiral.

****Connexion Holonet****

[Corum] Oui Chaos, Que puis-je pour toi aujourd’hui ? Encore une flotte à détruire ? Ou alors ce sont des crédits dont tu as besoin cette fois, les dix milliards de la dernière fois sont déjà dilapider ?
[Chaos] Il me reste encore quelques crédits, j’aimerais que ta flotte détruise celle de WhiteFleat, c’est un combat remporté d’avance et cela me permettra de…
[Corum] D’accord, je me fiche de savoir pourquoi, je vais la détruire, mais tu me redevras ça !
[Chaos] Merci Corum, je fais préparer ma flotte pour prendre la place de WhiteFleat

****Fin de la transmission****

La flotte de WhiteFleat ne combattit pas, il n’y avait aucun vaisseau excepté le vaisseau mère qui s’en allât lorsque Corum s’approchait, la défaite étant assurer. Chaos put prendre la place est se préparer à attaquer, les jours de la flotte de Prahour était comptés.


the chaos le 2005-04-26 15:32:06



Mauvaise route

Syrus venais d’être contacter par l’amiral dut juste après son triste départ de chez les blackholes,

Dut : Syrus, nous avons besoin de tes services, j’ai besoin de tes cuirasses et de tes cdp
Syrus : Pas de problème dut, comme dab j’arrive demain dans la soirée

Comme toujours, Syrus se mis en route pour la pose que dut lui avait demander,
Il commenças sa production de cuirasse et de cdp

Syrus : Commencer l’entraînement des cdp et la production de cuirasse, nous partons à l’aube
Opérateur : Oui commandant

Les machines tournais à plein régime, il vite eue une grosse armer, et l’entraînement se faisait aussi vite !

Opérateur : Nous somme près commandant
Syrus : Bien allons y de suite, entrer les coordonnés et lancerons nous
Opérateur : Oui commandant

Le prométer se mis en route et !!!

Syrus : merde quesque c’est que se bordel, on pe même pas avancer ni se placer !

Syrus étais arriver sur place et voyais le bordel qu’il avait, des flottes rebelle de tous nouveau n’importe ou et les impere présent n’arrivais pas non plus à se positionner



Syrus le 2005-04-26 13:58:36



Une menace de plus...

La partie de la machine composée des extracteurs de minerai été quasiment déchargée. Cela avait pris presque une journée entière, restez encore le point le plus important. Heureusement, tout était fait dans la plus grande délicatesse. Cali ignorait la provenance de ce matériel extraordinaire, mais il se doutait bien que trouver un réparateur ne serait pas simple...

En parallèle, la seconde équipe avait terminé très rapidement le déchargement des extracteurs sur la planète secondaire qui permettrait d'atteindre une quantité raisonnable de minerai. Pour cette partie de l'opération, c'est la flotte Chasseur de Mondes qui avait été choisie pour le transport. La vitesse avec laquelle cette opération s'était déroulé avait permis d'éviter le pire.... En effet, quelques heures à peine après le déchagement, la flotte fût détruite par un ambitieux seigneur...qui ignorait peut-être l'importance de la cargaison, et qui avait failli faire échouer le dessin des deux créatures Prahour et Cali.

Discussion entre deux officiers employés sur Sutac
1er officier : Maintenant que le déchargement est terminé, nous allons bientôt pouvoir commencer l'installation de ces extracteurs de minerai. La zone a-t-elle été localisé avec précision ?
2nd officier : Oui, elle se trouve au Sud-Est de notre position, sur un plateau rocheux. L'acheminement est déjà en cours, l'installation commencera dès demain lorsque Prahour nous aura rejoint.
1er officier : Et que se passera-t-il ensuite ?
2nd officier : Et bien, l'extraction du sensoriil pourra commencer, et quelques jours plus tard, tout devrait être acheminé sur Almaria pour joindre le minerai à celui extrait de la 1ère planète. Alors la quantité sera suffisante pour initialiser et faire usage de la machine d'après ce que je sais.
1er officier : Très bien...et je suppose que nous aurons à assurer la sécurité du convoi. Cela ne me ravit guère, un minimum de personnes doivent en être avertis, il en va de notre sécurité et de celle du minerai...qui je dois vous le rappeller est extrêmement instab...COUCHEZ-VOUS!

Les deux officiers venaient d'échapper de justesse au décollage d'une navette un peu trop proche du sol. Le second officier communiqua l'ordre d'intercepter toute objet volant autour de la planète. La sûreté des opérations n'était maintenant plus certaine, sauf s'ils réussissaient à arrêter la navette et ses passagers. Bien que l'information avait peut-être déjà été transmise.
La navette fût prise en chasse par une escradille de chasseurs Manta...mais cela ne suffit pas! L'engin était bien trop rapide. L'information fût immédiatement communiquée à Cali qui donna l'ordre d'effectuer des recherches sur ce nouvel ennemi dont il ignorait tout! Bien sûr il pouvait être n'importe qui, mais celui qui avait commi ce crime connaissait la localisation de cette seconde planète d'où serait extrait le minerai...et connaissait maintenant bien plus que cela! Il n'était donc pas n'importe qui.....

Comme l'avait prévu Cali, l'arme ultime faisait des envieux. Celui dont il était question à l'instant n'en était qu'un parmi tant d'autres : Batllwack, Comte, Corum, Cuicui72, Dut, Elrico, Fitz, Freyer, Kekel, Killer62, Mj59, Popaya, Syrus, Wytigo....mais il serait trop loing de tous les nommer! ;-)

Cali le 2005-04-26 08:17:09



Premières attaques

La flotte de Cali avait été repérée dans un coin près de Coruscant, cela était parfait, le Chaotique n’était pas très loin, à peine deux heures d’hyper espace. Les frégates CC-7700 venait d’arriver, c’était ce vaisseau, ancêtre des canonnières corellienes, qui avait été choisi par Chaos pour aller à la recherche de l’arme ultime à cause de son léger armement qui avait donc facilité la production en masse qui avait été lancée la veille sur l’ordre de Chaos : L’ancienne flotte, constituée A-wing, ayant été détruite par Culexus.

En sortant d’hyper espace Chaos remarqua à sa grande surprise qu’il était le seul rebelle présent, il n’y avait même pas de flotte de l’empire, seuls les flottes d’escortes, de Cali et d’un certain Prahour ( c’était le nom qu’avait entendu les espions de la rébellion lorsque Cali était allait au rendez-vous) était en orbite de la planète Almeria. N’ayant pas d’informations sur la composition des flottes ennemies décida d’envoyer le peu de A-wing qu’il restait en reconnaissance, permettant ainsi d’éviter à ses frégates un massacre inutile. Le combat fut court, les A-wing rencontrèrent, à bord du premier vaisseau d’escorte, des Cargos YT-2550 qui n’en laissèrent pas un seul revenir, tous furent anéantis. Heureux, Chaos décida alors de connaître la composition de la deuxième flotte qui escortait, n’ayant plus de vaisseau à sacrifier il envoya le leurre de sa flotte.

Hélas, la composition ne convenait pas a ses frégates, il décida donc de faire appel a un ami, connu sous le nom de Corum, qui possédait une flotte capable d’anéantir les Faucons millenium de la flotte d’escorte. En attendant la réponse de Corum Chaos fit préparait d’autres frégates CC-7700 pour détruire les Cargos de Cali et tentait de les détruire avant qu’il n’ai fini leur chargement !


the chaos le 2005-04-25 23:59:43



fausse manip... et crotteuh :p

Le Minotaure atteignit enfin le trou noir, il découvrit le grand gagnant de the Race, nul autre que le grand Comte, spécialiste des quêtes. Déçu par cette nouvelle, Poseidon décida le retrait immédiat de son vaisseau.

Il se laissa tomber dans son grand fauteuil très luxueux et demanda à son serviteur le plus proche de lui amener son peignoir. Sa tête tomba lourdement sur ses deux mains mises préalablement juste en face de lui. Il était à la fois très heureux que se soit un Rebelle qui gagne et encore plus que se soit Comte mais la déception de cette défaite l'avait anéantit. Le serviteur revint avec le peignoir. Il était bleu, d'un bleu très intense, bordé de fibre d'or sans aucunes éraflures et deux petites poches aux deux côté.

Machinalement, Poseidon mit ses mains dans les poches, sa main gauche vint à la rencontre d'un morceaux de papier soigneusement plié, en refermé par une ficelle argenté décoré magnifiquement tout autour. Poseidon fit glissé la ficelle bien décidé à me pas effiloché cette dernière pour ainsi la gardé soigneusement. Le papier semblait être à peine fabriqué, comme si il était fait la veille juste pour se message, sans aucuns doutes d'origine Contrebandière.
Il y avait un message inscrit d'une très belle écriture. Avec tout les rapports fait à la main par ses soldats partout dans la galaxie il fut étonné par le style de l'écriture, il savoura presque se moment, un des rares qui lui est donné de comprendre un message du premier coup. Il parcoura la petite feuille du regard. Puis se mit à lire le message. Il découvre la nouvelle mission qui lui était donné à lui et à ses frères d'arme. Il constata la gravité de la situation quand les mots, ''arme ultime'' et ''planète à conquérir vite''.

Il ordonna une réunion pour faire un bilan de la situation sur le Minotaure pour voire si ce dernier était apte à cette mission. Malheureusement, après la course, les réacteurs du Minotaure étaient presque hors service. La situation échappait au contrôle de tout le monde sur les lieux de la mission, Poseidon n'eu guère le choix, il ordonna malgré les vives plaintes de ses soldats d’emmener le Minotaure à la quête.

Le minotaure avança lentement, encore plus lentement que d'habitude. Le passager pour l'hyper espace s’ouvrait devant le museau du Minotaure, il entra dedans au même moment.

Soldat (chef de la maintenance des réacteurs):
- Seigneur les réacteurs se sont enclenchés comme prévu pour le moment tout va bien!

Le soldat avait peut être parlé un peu vite...

VVVVVVVVVIIIiiiiiiiooooouuuuuuu... .. .

Soldat:
- SEIGNEUR! Le réacteur droit est hors service! Nous devons sortir en catastrophe du tunnel d'hyper espace!

Poseidon:
- OK soldat... faites nous sortir de la...

Le Minotaure se retrouva maintenant loin de la quête. Il sera sans doute immobilisé durant quelques heures, le temps que les réparateurs remettent tout en marche. Mais le temps, personne n'en a de trop... les Impériaux prennent peut être déjà l'avantage...


poseidon le 2005-04-25 22:42:14



Reconstruction et...ACTION

La porte de la cabine de commandement s'ouvrit dans un grand PSCHIIIT. Le lieutenant entra. Le commandant Elrico était installé sur son fauteuil, songeur.

-Hum...fit le lieutenant. N'obtenant pas de réponse il insista.
-HUM. (Le commandant sortit alors de ses rêves.) Excusez moi d'interrompre votre rêverie commandant mais vos troupes sont prètes. J'ai également, selon vos ordres, demandé des renseignements sur la situation à Coruscant.
-Et...?
-Hé bien...(le lietenant rougit un peu) c'est...comment dire...désespéré...Suite à la désertion des Talions la situation est critique pour nous et je ne pense pas que notre présence soit forte utile et...
-Je vois où vous voulez en venir. Notre objectif n'est désormais plus Coruscant. (il y eut un instant de silence.) Vous semblez soulagé lietenant, dit Elrico avec une pointe d'ironie.
-Hé bien...oui. Qui ne le serait pas après la destruction totale de ses troupes.
-Vous pouvez dispos...

Un biiiiiiiiiiiiiiiip interrompit Elrico. Une vois féminine annonça : 'Nous avons interrompu un nouveau message' (si c'est encore une histoire de jeunes amoureux e revend cet appareil, se dit Elrico. Maidès qu'il entendu le suite, il comprit que ce n'en étais pas une-loin de là) . Une nouvelle voix moins chaleureuse avait pris la parole. A son intonation, Elrico reconnu Cali le contrebandier :

'Mon cher Prahour, nos services viennent de détecter uneplanète remplie de sensoriil. Sa position est : 131 / -145. Nous sommes actuellement dessus et l'extraction se passe bien. L'Arme sera bientot prète et le monde à notre portée. A bientot mon cher...'

La voix féminine reprit la parole : 'pour réécouter le message, appuyez sur 1. Pour effacer le message, appuyez sur 2. Pour arrêter ce programme, ne touchez à rien.' Elrico ne toucha à rien et la voix se tue au bout de 15 secondes.

-Lieutenant, regardez la carte de la galaxie. Ya-t-ill une planète en 131 / -145 ?
-Oui mon commandant...mais elle est entourée de flottes rebelles et impériales.
-Hum...surement un lieutenant qui a envoyé ce message par un canal non-sécurisé. Cali doit l'avoir tué à l'heure qu'il est. En tout cas, tout le monde est au courant désormais. A ce que j'ai compris, on voudrait fabriquer une nouvelle arme à l'aide de sensoriil. Et ce sensoriil serait contenu sur cette fameuse planète en 131 / -145. Lieutenant, déplacez notre flotte à cette position IMMEDIATEMENT.
-Bien mon commandant.

Quelques secondes plus tard, Une planète entourée de flottes se dressait devant eux.

'Une arme à base de sensoriil...songea le commandant. Mais qu'est-ce que cela peut-il bien être ?'

Elrico le 2005-04-25 20:20:55



Arrivée sur place!

L'Intrépide venait de sortir de l'hyperespace.En face de lui, se trouvait une planète bleu apparemment sans vie.C'était 'sutcac'
Contrerement à se qu'avais penser django la planète n'était pas protéger par des flottes.Il se posa des qustions.Soudain une Holo-communication s'ouvrit sur l'écran auxiliaire:
Luxorion:
-Merci d'être venu.Nous sommes pas encore beaucoup.Mais nous arrivons a contenir les impériaux c'est déja ça!
Django:
-Oui,je vai effectuer un sondage de sol pour voir s'il ya beaucoup d'habitations ou même une quelconque forme de vie sur cette mystérieuse planète.
Luxorion:
-D'accord,je vous préviens s'il y a du nouveau.

...................Holo-communication términée...........
L'Intrépide passa tout outre les barrères qu'avaient formé les impériaux.
Cpendant une épave intrigua django.Mais il n'en tena pas compte et continua de fonçez tête baisser sur la planète.
Django:
-arrêtez les moteurs!Et sortez les radars, je veux que vous sondiez la moindre parsec de cette planète!
Sergent:
-A vos ordres monsieur.
Ingénieur radar:
-Monsieur, on a trouver aucune forme de vie appart une concentration d'homme qui a mon avis doivent construire quelque chôse et quelque chôse de grand!
Django:
-Bon, envoez un groupe d'homme su place.et je veux un rapport d'étailler!
Sergent:
-Bien, monsieur, sa seras fait.
Django ne savait pas se qu'il allait trouver , Mais soudain son souflle c'était couper en regardant la carte de la galaxie:
Django:
-On c'est trompé de planète demitour et vite je veux qu'on soit le plus vite possible a cette fameuse planète et cette fois je ne me suis pas trompé....enfin j'éspère.....

django le 2005-04-25 19:13:22



un avenir terrifiant

Kekel poursuivait avec la flotte Mort les rebelles qui ont attaqué ses planètes. Beaucoup de rebelles l’attaquaient ces temps-ci. Son apprenti Sith Lord l’accompagnait dans cette traque aux rebelles. Il l’accompagnait pour 2 raisons. La première est pour approfondir son apprentissage dans la maîtrise de la Force, et, la deuxième est que son maître Kekel devait lui dire un secret garder depuis longtemps.
[Kekel] Lord, mon apprenti, je dois te révéler un secret que j’ai gardé trop longtemps pour ton bien.
[Lord] Quel est ce secret, maître ?

Kekel voulait tellement dire à Lord qu’il est son fils mais une peur lui bloquait toujours la parole. Cette peur est que Lord prend mal la vérité dont il a été privé depuis sa naissance. Mais son envie était plus forte que cette peur qui le saisissait fortement.
[Kekel] Lord ….tu…tu es…mon ….fils.

Kekel fut soulager en disant la vérité à Lord. Il pouvait enfin revivre après ce mensonge qui a perduré pendant des années et des années. Quant à Lord, il fut bouleversé par la confidence de son « père ». Il ne savait plus où il en était. Kekel sentit que Lord se questionnait beaucoup.
[Kekel] Lord, je sens le conflit en toi. Qu’y a-t-il mon…fils ?
[Lord] Je me demandais pourquoi vous m’aviez abandonné avant que je vous connaisse sur ma planète natale.
[Kekel] Je ne t’avais pas vraiment abandonné mais je t’ai juste protégé de mes anciens ennemis qui sont devenus maintenant mes vrais amis. Et le moment où je suis devenu le Sith, j’avais réalisé qu’en faite, je t’avais laissé dans un milieu hostile pour toi. Puis cette planète n’était pas ta planète natale. Ta planète natale a été désertée, il y a longtemps. Maintenant, je dois te laisser te reposer un peu.

Kekel sortit des appartements privés de Lord. En allant au pont de commandement, il sentit un trouble dans la Force. Ce trouble l’amenait à devoir méditer pour savoir l’avenir et le présent. Du coup, Kekel parti tout de suite dans ses locaux. Il se mit en méditation. Il voyait son fils qui se questionnait toujours mais sa vision se dérivait petit à petit. Puis il voyait le contrebandier Cali avec une créature bizarre. Il était à ce moment-la encore dans le présent. Sa vision allait dans le futur sur une planète où il voyait Cali et la créature ensemble avec une arme et ils contrôlaient des humains, puis la vision s’était arrêtée. Kekel courrait tout de suite pour aller au pont de commandement. Arrivée au pont, il était essoufflé et terrorisé par sa vision.

[Kekel] Soldat faites-moi un scanner sur les mouvements du contrebandier Cali.
[Soldat] A vos ordres, amiral.

Quelque minute plus tard le scanner était fait et le soldat donna les résultats à Kekel. Les scanners ont intercepté la présence d’un vaisseau inconnu amarré au vaisseau de Cali. Kekel prit tout de suite conscience que ce vaisseau était celui de la créature.

[Kekel] Soldat établissez un contact par Holonet avec le capitaine Dut.
[Soldat] Oui amiral mais l’amiral Kiler veut vous voir sur l’Holonet.
[Kekel] Alors établissez le contact et aussi avec le capitaine Dut.
[Soldat] tout de suite amiral.

Le contact fut mit peu de temps après. Kiler était étonné par la présence d’un vaisseau inconnu. Dut écoutait le témoignage de Kiler et Kekel pour la présence du vaisseau inconnu. Puis Kekel parlait de la vision qu’il a eu grâce à la Force. Kiler et Dut commençait à prendre peur de la vision effroyable de Kekel. Leurs yeux étaient invoquait leurs peurs. Dut donnait un ordre avec une voix sanglotant de peur. Puis le contact fut couper.

[Kekel] Soldat surveillez les faits et geste du contrebandier Cali et de ce vaisseau sortant de l’irréel.
[Soldat] Oui, amiral. Euh...Amiral, est ce vrai ce que vous aviez dit à l’amiral Kiler et au capitaine Dut ?
[Kekel] Ne vous inquiétez pas soldat tant que je ne suis pas sur de mes visions, vous pourrez tranquillement sur vos deux oreilles. Mais si cette menace est vraie nous risquons un grand danger.
[Soldat] Bien, amiral

Kekel allait repartir dans ses locaux privés puis se retourna vers le soldat.

[Kekel] Ah oui ! Soldat dites aux vaisseaux de se préparer à passer en hyperespace. Quand nous aurons localisé leur prochaine destination nous passerons en hyperespace pour les accueillir chaleureusement avec nos nouveaux vaisseaux qui ont prouvé leur efficacité. Et puis reposez-vous un peu quand même. Je ne veux pas avoir à faire à des hommes vides demain matin.
[Soldat] Bien, amiral.

Kekel alla à ses locaux privés mais il s’arrêta devant les appartements privés de son fils. Il ouvrit la porte puis il voyait Lord assis sur son lit. Il s’approcha de lui.

[Kekel] Lord ça te dit de m’accompagner avec la flotte dans une mission ?
[Lord] Vous voulez vraiment que j’aille avec vous ?

Kekel partit dans un fou rire en voyant la réaction étonnée de Lord.

[Kekel] Si je te le propose, ce n'est pas pour rien.
[Lord] Oui je vous accompagnerais avec joie maître ….euh….père.

Lord fit un grand sourire à Kekel. Kekel était enfin content de voir que son fils ne lui en veut pas trop de l’avoir abandonnée. Puis, Kekel laissa Lord et s’en alla dans ses appartements en ayant toujours sa vision qui le tracasse et qui lui fait peur pour l’avenir de l’humanité.

kekel le 2005-04-25 18:34:05



un nouveau départ

Après avoir donner un coup de main au détenteur du sceptre « DUT » sur la précédente quête je me remis en route vers coruscant. La bas je me refis une petite santé et les unités se multiplièrent sur ma flotte au fur et a mesure du temps. Les attaques se sont multiplié je subissais comme je faisait subir jusqu'à ce que je fut contacté par « DUT » qui après un peu de temps commencé petit à petit a devenir mon ami. Il me dit :

- mj59, nous allons avoir besoin de ton aide, il s’avère qu’une arme aux immense pouvoir viens d’être découverte et son exploitation pourrait mettre a néant plusieurs planète et donc ainsi des peuples entier
- très bien mais que vais-je devoir faire exactement ?
- il faudrait que tu fasses en sorte grâce à l’aide de nos compatriotes bien sur à ce que cette arme ne soit pas exploitée. Pour le moment je n’en sais pas beaucoup plus il faudrait que tu te renseigne afin de pouvoir venir le plus rapidement afin de nous aider
- très bien, message reçus je rentre sur ma planète mère afin de me préparer et dès que possible je viens en aide pour éviter qu’une arme aussi puissante que vous la dites ne soit utilisés à de mauvaises fins

Je me mis donc en route vers chez moi, cela faisait plus de deux mois que je n’avais vu ni femme, ni enfants, ni amis. Les seuls que j’avait l’occasion de côtoyait était les soldats de ma flotte. Il ne me fallut que quelques heures pour être de retour au sein des personnes qui sont si chères à mon cœur. Une fois arrivés je déposa mes affaires et les questions venant de mes proches commencèrent a fusillaient. Je leur raconta donc toute mes péripéties : la protection de puit de force alliés, la tentative de prise d’un puit de force ennemis, la protection de « DUT », toutes les aventures et mésaventure pour protéger notre capitale. Ils restèrent bouche bée au vus de tous de qui c’était passé lors de ces deux mois.

Je ne resta malheureusement qu’une soirée j’en profita quand même pour passer un bon repas en famille, jouer et parler un peu avec mes enfants et puis aussi un peu plus tard dans la soirée passé du bon temps avec ma femme.

Le jour c’était levé, le soleil me réveilla et je fus surpris lorsque je vis l’heure qu’il était. Nous avions déjà entamé le début de l’après-midi. Je rappela toute mes troupes qui eux aussi avait profiter de cette soirée que je leur avait offert. Je profitai également pour appeler de nouvelles recrues pour renforcer un peu ma flotte et je me mis en route vers Almaria. J’y arrivai assez rapidement et dès mon arrivé je lançai ma première attaque. Ce fut une véritable boucherie et lorsque le combat fut terminé je partis voir mon major et je lui demandai :

- quel est le rapport pour ce combat major ?
- mauvais rapport de combat mon commandant ns avons perdu plus de la moitié de nos capacité d’attaque le seul point positif ce que nous avons quand même fait perdre a l’ennemis une bonne parti de ces unités également.
- Très bien. Dans ce cas na allons renforcer notre attaque et ns réattaquerons dès que l’occasion nous en sera donner. Faites en sorte que tous soient prêts pour la prochaine attaque, je n’accepterais aucun autre échec de votre part

Alors le major se mit en route pour préparer la flotte pendant que moi je réfléchissais a le meilleur façon de neutraliser au plus vite ces ennemis afin de les empêcher de pouvoir ce servir de leur nouvel arme


mj59 le 2005-04-25 18:24:01



une nouvelle inquiétante

Sur l'une de ses planètes, le seigneur Sauron est satisfait. Ses ingénieurs viennent de mettre au point des vaisseaux qu'il attendait depuis longtemps. En plus, les essais ont étés concluants, sa flotte, commandée par le général Nazgûl, avait fait des ravages sur le flanc gauche de Coruscant, la planète noire.

- Alors Nazgûl, commença Sauron, comment se portent mes
joujoux?

- Très bien maître mais...

- Alors tout va bien Nazgûl. Je te laisse choisir notre prochaine
victime.

- Ce n'est pas ça, maître, nous avons intercepté un message
comme quoi le contrebandier Cali serait à la recherche de
sensorill pour une affaire avec un certain Prahour.

- Et alors? Demanda Sauron

- C'est que serait pour construire une arme. Et une arme
puissante: elle aurait des capacités gigantesques, capable de
réduire en esclavage n'importe qui.

- Quoi! Et il réussirait ça rien qu'avec du Sensorill?

- Je crois que oui. répondit Nazgûl

- En tout cas, s'il croit pouvoir me réduire en esclavage aussi
facilement, il se trompe. Nazgûl, met la production de
destroyers à fond. Nous irons contrecarrer ce provocateur
avec toute notre puissance! termina Sauron

Sauron le 2005-04-25 17:12:18



Déchargement de la cargaison (et consignes^^)

Alors que le déchargement du matériel est en cours, un conseiller arrive en courant voir Cali.

- Le conseiller : Je viens vous apprendre que notre planète Sutac se fait actuellement assiéger par 8 flottes rebelles et impériales. Nos communications avec Prahour ont dû être interceptée, mais igborant les coordonnées de la planète où sera installée l'arme ultime, ils ont dû tenter celle-ci.

- Cali : Cela peut paraître ennuyeux, mais au moins, l'ambiance sera plus calme sur Almaria pour l'installation de l'arme. La planète qu'ils assiègent est la seconde source du Sensoriil....s'ils la prennent, nous en trouverons ailleurs...

/// Consignes :
Votre mission pour le moment est simple : tenter de capturer Almaria de façon à contrer les plans de Cali et Prahour.
Quatre flottes défendent la planète, à vous de faire le ménage pour atteindre la planète. Si vous êtes rapide, et que l'une d'elle est détruite très tôt, peut-être aurez-vous le temps de prendre une partie de l'arme non encore déchargée...
Voilà pour le moment...allez-y!///

Cali le 2005-04-25 14:27:57



La machine est en marche

Daboo – dernière rencontre avant début des opérations

Après avoir trouvé les deux planètes contenant une quantité satisfaisante de sensoriil, Cali avait lancé un message à Prahour, afin qu'ils règlent les derniers détails des opérations par une rencontre sur Daboo.
Cette planète désertique était décidemment toujours aussi désagréable... lorsque ce n'était pas le sable qui s'infiltrait partout à l'occasion d'une tempête, des insectes orangés faisaient surface pour venir envahir les sols, et grésiller à réveiller un sourd!
Prahour était déjà là quand Cali entra dans la taverne. Comme dans tous ces lieux de débauches, une multitude d'être de toutes formes étaient présents. Mais Prahour était de loin le plus laid de tous... Et encore, s'il n'y avait que ça! En plus d'être laid, avec la chaleur accablante, aujourd'hui Prahour dégageait une forte odeur...méconnaissable.

Après ces quelques pensées, Cali se ressaisit, et alla rejoindre son compagnon à une table.
Cali : Quelle chaleur par ici, n'est-ce pas?
Prahour : Plutôt oui, mais ce temps me plaît. Je ne m'imagine pas vivre à Hoth!!!
Cali : Je veux bien le croire. Bon, me voilà donc. J'ai trouvé deux planètes idéales pour nos opérations. Elles sont de plus dans le secteur Est de Coruscant, donc assez éloignées de Hoth! ;-)
Prahour : Et quelles sont leurs coordonnées exactes ?
Cali : Et bien, je ne suis pas encore assez fou pour vous donner les deux, mais la première est en 131/-145. J'espère que votre machine, je ne sais pas comment vous la nommer, votre arme si vous voulez n'en est pas trop éloignée...
Prahour : N'ayez crainte....vous voyez par la fenêtre là. Levez la tête, sur cette hauteur, j'ai un Transport DX-9 chargé à raz bord. Vous vous demandez sûrement pourquoi je prend le risque de vous donner cette information...
Cali : Cela m'a effectivement traversé l'esprit...
Prahour : Oui, venant d'un contrebandier cela n'a rien d'étonnant. La réponse est on ne peut plus simple. Cette arme nécessite un procédé d'activation très complexe, que vous ne pourrez jamais effectuer sans mon aide. Et si vous vous en emparez pour la vendre, je doute que quelqu'un soit assez fou pour vous croire, surtout que la faire fonctionner ensuite sera une toute autre affaire!
Cali : Je vois... Et bien dans ce cas, que faisons-nous encore là? Ne perdons plus une minute, et rendons-nous sur Almaria pour installer cette arme machiavélique.

Prahour se leva le premier, Cali parti à son tour. Tous deux se dirigèrent vers le véhicule, pour ensuite rejoindre la planète Almaria en 131/-145.

Après avoir inspecté le matériel, Cali rejoignit son vaisseau. Ils aillaient faire route ensemble vers la planète.
Alors que Prahour été parti devant lorsqu'ils quittaient la planète, deux flottes apparurent sur ses écrans de contrôle.
Paniqué, il contacta Cali....
- Cali : N'ayez crainte cher ami, ces flottes ne sont là que pour nous escorter. Me croyez-vous assez fou pour vous laisser seul...?! ;-)
- Prahour : ......moui.....allez, passage en hyper espace, direction Almaria. Là-bas nous déchagerons le matériel et installerond les extracteurs de minerai.

Cali le 2005-04-25 12:51:34



Après la course ... C'est la prochaine quête !!

White était fatigué de la course il fallait dire que son acte de courage lui avait couté cher ...

[White] - ' Non mais combien de temps ils vont encore me garder ici ? Ca va pas ou quoi ?! '
[Mégane] - ' Mais c'est pour votre bien ! '
[White] - ' Ouais vous allez voir sa !! '

White sortit de son lit, enfila son costume d'Amiral et sortit de la chambre en prenant soin de se cacher le visage pour ne pas se faire reconnaître ...
Il sortit de l'hôpital sans problème ...

[White] - ' Bon maintenant en route vers notre chère MetalFleat ... '

White monta dans sa flotte et s'installa confortablement dans son siège ...

[Officier] - ' Amiral !! Amiral !!!!! Une quête est lancée !! '
[White] - ' Magnifique !! Aller faîtes moi un topo de tout ça ! '

Plus l'officier en racontait à White plus ses yeux brillaient de mille étincelles ...

[White] - ' Bien aller, je veux une super production maintenant que nous avons toute l'électricité et les hommes qu'il nous faut !!! '

Tout les hommes et vaisseaux étaient prêts il ne manquaient plus que les coordonnées !

¤WhiteFleat¤ le 2005-04-25 12:00:58



Avant tout le monde

A bord de son grand vaisseau tout neuf 'Le O'neil' à peine revenue de la course intersidérale.
Le capitaine Freyer se repose en orbite autour de sa planète en attend la possibilité de frapper les deux flottes imper tentent d’assiéger sa planète quand soudain sur son écran de contrôle une flotte cb apparaît.

Tout de suite, le capitaine se dit soupçonneux 'tiens un cb, un autre comme c’est douteux dans cette zone'
Il entreprend alors que l’attaquer pour voir s’il y a un réel danger à sa présence.
'Ordinateur vitesse maximale droit sur la cible'
Après quelques secondes d’accélération le vaisseau arrive ä hauteur du 'chasseur des mondes'

Le O'neil baisse la puissance pour arriver à celle du « chasseur des mondes » et ouvre le feu après la dissipation de la fumée due aux tirs des canons protoniques, le capitaine n’aperçoit plus rien, il demande alors un rapport, stupéfait…… la flotte était vide. Un grand doute le parcourt, au même moment un message codé arrive sur la messagerie.

Il lit alors que Cali, oui ce même Cali qu’il venait d’attaquer, était recherché pour la détention d’une arme super dangereuse. Sans perdre une seconde, il demande d’afficher les rapports RP « Oh grand dieu non, j’ai retrouvé cet individu pourtant tant recherché. Mais pour quoi est-il là ? » Alors, de suite, il entreprit de demander sur le réseau sub-spatial de communication, la marche à suivre pour tenter d’appréhender ce mercenaire, mais comme d’ l’habitude personne ne su quoi faire.

C’est alors qu’une communication codée arriva sur l’interphone du vaisseau, un certain 'MYTHIK' demandait à s’entretenir avec le capitaine, ce que bien sûr il accepta, il téléporta son invité à l’intérieur du vaisseau, après quelques temps son invité l’informa qu’il venait d’intercepter une communication entre Cali et un inconnu, et qui disait ‘tu veux savoir ou est ma planète et l’arme ? Et bien trouve ma flotte ? Il n’en fallait pas plus pour que le capitaine décide de monter une opération aussi périlleuse qu’incertaine…..

Tout l’après-midi et une partie de la soirée, il contacta des amis qui auraient pu l’aider, après plus de 7 heures, les seuls qui avaient donné signe de vie et qui seraient partant pour cette opération, étaient un dénommé Luxorion_35 qui avait brillé dans la course, Crésus ami de longue date et notre nouvel ami MYTHIK.

Mais certaines questions restaient en suspens : était-ce la bonne planète ? Les impers auraient- ils pu comprendre en voyant 4 flottes s’approcher d’une planète CB ? Qu’il était là, le CB allait-il changer de planète ?



freyer le 2005-04-24 21:55:05



L'Heure De La Revanche A Sonné

L’heure était très avancer, et l’amiral Enigme se lassait des combats qu’il mener quotidiennement, voilà une semaine qu’il aidait a la défense de hoth, les attaques étaient certes florissante mais il ne pouvez plus supporter les cris de ces pitoyables adversaires, ces migraines a répétition l‘empêchaient de donner de bon résultats et il avait hâte que cette guerre ce termine ! Mais pour une fois, il c’était arrêter de contempler le vide intersidéral et il était arrivait a trouver le repos, il rêvait d’une victoire éclatante montrant sa valeur a toute la rébellion !

Arak : Maître ! Maître ! ....

Enigme se reveilla en sursaut et il repondit d'une voix menaçante:

Enigme : J’espère que tu me réveilles pour une raison des plus considérable car sinon je me ferait un plaisir de te trancher la gorge ! Je te rappelle que je n'ai pus me battre aujourd’hui a cause de ta distraction, tes mauvaises informations ont fait échouer notre attaque contre le seigneur Kakashi, et certes nous lui avons détruit un nombres d’unité considérable mais il a pu prendre la fuite ! Je t’ai pardonner cette erreur mais que cela ne se reproduise pas !

Arak : Maître, je reconnaît mon erreur ! Mais ce que j’ai a vous dire risque de vous satisfaire pleinement !

Enigme : Va je t’écoute !

Arak : Comme d’habitude, tous nos espions parcourraient la galaxie a la recherche d’information qui pourrait nous être utiles, et c’est lors d’un banal contrôle des ondes contrebandier que nous avons capter ce message de Cali ! Certes il était crypté et encode mais nous somme arrivés a percer son secret, il est question d’une arme dévastatrice qui pourrait railler une planète d’un seul coup !

Enigme fut frapper d’un frison intense, sa joie pouvait se lire sur son visage !

Enigme : Demande a toutes les cibis d’écouter les contrebandier, faites analyser tout les mouvements suspects, augmentes le nombre d’espion et accélère la production des vaisseaux !
Une guerre doit être lancer nous devons être les premiers !
Arak avant de partir je veux te récompenser prend cette or et donne la même somme au personne qui ont capter le message ! Et sache que tu dirige mes opérations, si tu réussit ta fortune sera immense mais si par malheur tu échoue la prix a payer sera dès plus lourd !

Arak : Je sait cela maître, et je n’échouerait pas !

Arak se retira et laissa Enigme seul, il pensait et voyait déjà l’arme lui appartenir !
Coru ne tiendra pas longtemps avec une telle force de frappe ! Il faut maintenant être le premier car la dernière part du gâteau ne l’intéressait pas !


enigme le 2005-04-24 21:28:31



Dans tes rêves

« claire » avançait armée de trois missiles à protons vers la planète ou l’arme avait étais installée…

- Commandant, commandant ! Nous venons d’intercepter un message provenant de l’amiral Dut. Il nous affirme la destruction de « chasseur de monde » ! Il reste cette fichu planète sur notre chemin ! Le sort de « l’arme ultime » est entre vos mains…

- Apportez moi les derniers clichés de cette planète ! Je veux être sûr de ma manœuvre

Le sergent prit un porte document, il sorti différents clichés de la mystérieuse planète…

- Comme vous pouvez le voir sur la gauche, une base de lancement de missile. Si nous prenons la loupe on peut distinguer des troupes de droide faisant les cent pats !

- apportez moi les derniers clichés !

Le sergent sorti les dernières photographies de la pochette pour les donner à batllwack.
Pendant de longues minutes, batllwack scrutait les photographies. Il plaçait des pions sur les images pour préparer son attaque ! C’était la dernière chance de l’empire.

- Voila les préparations sont terminées, je vais pouvoir lancer la sauce !

Sur ces mots, les ingénieurs de « claire » mirent les machines en marche. Les soldats étaient maintenant équipés !

- Tout le monde est prêt ? Attention, j’arme les missiles…

[ …3…2…1…Décollage…]

Les quatre missiles se dirigèrent vers les zones principales de la planète !

[ Bourrrrrrrrrrggggggg ]

- Le missile 1 vient de détruire le bouclier défensif ! Le deuxième se dirige vers les chantier mon commandant

[ bourrrrrrrrrrrrrrrggg]

- Les chantiers ont explosaient ! Tous se déroulent comme prévu… Oh mon dieu ! Les deux autres missiles ont étés intercepté ! Nous avons échoués.

- Ne dite pas de bêtise sergent ! Nous allons capturer cette planète à l’ancienne. Que les hommes se préparent à débarquer…

Chaque soldat était prêt à débarquer, il ne manquait plus que le commandant batllwack !

- sergent vous allez guider nos pats dans cette fichu planète à l’aide de nos caques !

Les troupes d’assaut débarquèrent sur le versant Ouest de la base contrebandière. La communication entre batllwack et le sergent avait du mal à passer.

- Continuez tout droit, normalement vous devrais voir la base de lancement de l’arme ultime ! Mon commandant

- je n’y vois rien, une fumée épaisse nous empêche de voir ! Attendez j’aperçoit une ombre. Oui voila la base ! Elle est protégeait par une troupe de droide.

Les soldats se positionnèrent sur les flancs des unités ennemies ! Le commandant batllwack lança la grenade qui annonçait les combats…

- Feuuuuuuu !! Viser leur tête.

La bataille fit rage, les droides ne pouvaient rien faire face aux unités de batllwack ! Les soldats étaient cachés dans les buissons, derrière les arbres … Il était impossible pour les droides de riposter !
Les dernières salves des pistolets laser mis fin à la défense de la planète !

- Bravo mon commandant ! Il ne vous reste plus qu’à détruire la zone de « l’arme ultime » !

Batllwack fit le tour de la zone, le feu consommait les hangars de recherche ! Une fumée noire s’échappait de la zone de combat. L’air devenait irrespirable…

Il plaça les charges de protons tout autour du fameux secteur !

- A toutes les unités, dégagez le périmètre je fais tout péter !

Une navette repris les survivants pour les ramener sur « claire » pendant que batllwack tenez la télécommande …

[ …clic… ]

Un immense nuage de flamme sortit de la planète ! « L’arme ultime » n’était plus…

Batllwack venait de faire gagner l’empire dans ce fabuleux récit !

- Sergent, envoyait un message à coruscant pour annoncer la bonne nouvelle !

- je l’ai déjà fait mon commandant ! L’empereur veut vous récompenser dans ses locaux.

- Merci sergent je vous remercie du fond du cœur ! Direction coruscant.

« claire » partit en hyper espace pour rejoindre la belle capital !

Il se posa sur coruscant ! En descendant sur la capital, la foule acclamait le commandant…
Batllwack monta à bord d’un taxi. Il remontait la grande avenue, derrière lui la foule le suivait en poussant des cries de joie…

Le taxi déposa batllwack devant un grand bâtiment ! L’empereur l’attendait en tenant dans sa main une médaille.

Soudain batllwack se réveilla ! Il était dans son lit, il venait de faire un de c’est plus beau rêve.

Il se précipita vers le journal de la C.H.O.M. En effet, une quête était en cours …
Il se rappela alors des paroles de sa mère
« Les rêves deviennent réalité »

Batllwack avait peut être un rôle important à jouer dans ce récit !



Batll


batllwack le 2005-04-24 21:13:06



Des perturbations inquiétantes

Après la finale de Vendredi, et la victoire contestable des rebelles, en effet les rebelles avaient dus soudoyer les contrebandiers afin que Poséidon puisse participer. Ceci avait, malgré les efforts des Blackhole, permi aux rebelles de l’emporter. Néanmoins un impérial s’était fait remarqué, il n’avait pas fait de miracles, mais était arrivé deuxième il s’agissait de Moïse…Il avait du potentiel il n’avait plus qu’à le montrer…

Les Blackhole s’en étaient retournés autour de leurs planètes respectives, les rebelles avaient en effet un peu trop tendance à se croire chez eux, et avaient même osé à attaquer les planètes appartenant aux membres de l’escadron. Comme si ils avaient une chance de remporter une bataille. On aurait dit que la victoire à cette course leur avait donné un semblant de courage. Mais ce n’est pas cela qui allait perturber un impérial, au contraire ça ne pouvait que les amuser. Du coup, pour montrer que les impériaux étaient joueurs, Mercozoom alla un peu chatouiller ses voisins rebelles. C’est au cours d’une de ces séances de guiliguili qu’un brusque changement se provoqua dans la force.
Celle-ci s’était amplifiée…
Brusquement…
Mais pas comme d’habitude…
Une menace inconnue s’approchait…
Celle-ci n’était pas, à priori, d’origine rebelle, car il n’y avait pas cette perturbation caractéristique que Mercozoom ressentait d’habitude.
C’était différent, beaucoup plus intense…

« Il faut que je sache ce qui se passe, il faut que je contacte l’escadron pour voir si eux aussi ressentent cela. Je vais d’abord contacter l’Amiral Kiler… »

« Holonet branchement holographique avec Kiler immédiatement. »
« Tout de suite Amiral »

« Le salut de l’empire Kiler ! »
« Le salut de l’empire Mercozoom ! »
« Mes félicitations pour ta dernière course de POD tu t’es bien débrouillé malgré la victoire des rebelles »
« Toi aussi Mercozoom ! Je t’ai coiffé sur le poteau sur les qualifications mais je pense que tu aurais pu faire aussi bien que moi ! »
« Sûrement….Il faut que je te parles d’un choses très importante »
« Justement moi aussi…. »
« J’ai ressenti des grands changements inhabituels dans la force ! »
« Moi aussi je les ai ressentis, c’est de cela dont je voulais te parler. »
« Sais tu ce qui en est l’origine ? Je suis trop loin de la source, je n’arrive pas à localiser d’où cela provient… »
« Je pense que ça provient des contrebandiers »
« Tu crois? »
« Oui mes officiers ont repéré un arrimage suspect sur la flotte de Cali »
« Ceci expliquerait pourquoi je n’ai pas ressenti de signature rebelle dans la force. »
« Oui je pense que ça pourrait l’expliquer »
« Je vais contacter notre Captaine Dut de manière à avoir les ordres. »
« Ce n’est pas la peine, je viens de le faire…Il m’a conseiller de continuer à surveiller Cali avec l’aide de l’Amiral Kekel. En attendant tient toi prêt, il risque d’y avoir du mouvement d’ici peu»
« D’accord Kiler, je vais préparer ma flotte à partir. Pour l’Empire ! »
« Pour l’Empire ! »
« Fin de transmission »

Mercozoom resta silencieux quelques secondes devant l’holographe qui était désormais éteint. Il ne bougeait pas son regard était fixe et vert, plus vert que jamais…Ils se concentrait car il venait, de nouveau, de ressentir une fluctuation dans la force. Il fallait agir.

« Officiers préparez notre flotte à partir, armez là lourdement, je sens que nous allons devoir nous battre très intensivement dans les heures qui arrivent. Préparer donc une flotte très offensive.»
«Amiral nous venons tout juste de recevoir des nouveaux T4 que nous avions commandés aux contrebandier »
«Très bien, faîtes les décoller, si nous sommes en full destroyers stellaires impériaux II, cela devrait nous donner un sérieux avantage pendant la bataille»
« A vos ordres Amiral »

mercozoom le 2005-04-24 19:23:26



Un vaisseau inconnu

L’amiral Kiler était en train de remettre son pod au hangar. Il fulminait de rage:
-Si ce damné rebelle n’avait pas bouché quand je ne pouvais pas le doubler je l’aurais écrasé surtout que quand je pouvais le doubler il avançait. Mais il le paiera au centuple et en plus il faut bien qu’ils arrivent à gagner une quête de temps en temps les pauvres.

Un officier arriva.
-Amiral nous venons de capter un vaisseau inconnu sur nos scanners.
-Et alors je ne vois pas le problème.
-Il s’est arrimé à la flotte du contrebandier Cali.
-La c’est peut être un problème. Surveillez ce vaisseau je veux savoir le moindre de ses faits et gestes ainsi que ceux du contrebandier Cali.
-Bien amiral.
-Et je veux être averti des qu’il y a quelque chose de nouveau.
-Evidemment amiral.

De nouveau seul l’amiral Kiler se demandait ce qu’il pouvait bien se passer car ce n’était ni une navette impériale ni rebelle donc il se trame quelque chose.
Aussitôt il appela le capitaine Dut ainsi que les membres de l’escadron présent : l'amiral Kekel et l'amiral Mercozoom.
-Mes scanners m’ont indiqué qu’il venait d’y avoir un vaisseau de classe inconnu qui s’est arrimé a la flotte contrebandière de Cali ce n’est peut être rien mais je préfère surveiller ça et vous tenir informé de ces événements
-Je l’ai remarqué aussi, répliqua l’amiral Kekel.
-Bien, dit le capitaine Dut, il n’y a pas l’air d’y avoir de quoi s’inquiété mais surveillez quand même on ne sais jamais.
-bien capitaine, répliquèrent les amiraux Kekel et Kiler.

La conférence se termina l’amiral Kiler avait un mauvais pressentiment avec ce vaisseau il y avait quelque chose de louche la dessous. Il s’installa dans son siège pour superviser la surveillance des 2 vaisseaux.

kiler le 2005-04-24 19:10:32



Préparations

Le Chaotique beaucoup avait souffert après plus d’une semaine en deuxième ceinture de la planète mère de l’Empire mais pourtant il n’avait toujours pas été détruit, une des guildes qui organisaient l’attaque sur Coruscant s’était repliée ce qui avait causé tellement de désordre chez les rebelles que les impériaux avaient pu détruire les premières lignes rebelles, anéantissant ainsi tous les efforts de la rébellion. Ce malheureux évènement avait montre l’incapacité chez les rebelles de s’organiser, ceci avait fait réfléchir Chaos qui avait donc décidé de partir de Coruscant pour aller faire une quête : il fallait empêcher Cali d’obtenir l’arme ultime !
La planète de production se mit à tourner à plein régime, il fallait produire une flotte pour être capable d’aller défier les soldats du contrebandier, sous le regard de Chaos, qui espérait avoir plus de succès contre Cali qu’il n’en avait eu contre les impériaux.


GMTS le 2005-04-24 19:09:05



sans sujet

Comme d'habitude apres une bonne nuit de sommeil le Chevalier Jedi Cuicui72 allait pour rencontrer ses hommes a l'avant de sa flotte .

Pchhhiii les porte s'ouvrirent et aussitot :
'_Bonjour mon Général
_Bonjour Monsieur
_Bon matin Monsieur?'

Oui cuicui était content son personnel l'aimait bien et cela se sentait. Bien sur il leur répondit a tous très cordialement.

Arrivé à la salles de controle 'Bonjour sergent rien a signaler?
_Non. Ah si ! j' ais failli oublié ! Cette nuit au millieu d'un champs d' astéroïdes nous avons rencontré un corps.
_Un corps?
_Oui un cadavre. je me suis permis d'envoyer quelque homme avec des jets packs pour le rammener; Il porte les habits contrebandiers. Il appartient aux armées du grand Cali mon général
_Interressant. Et appart sa?
_Oh ce n'est pas tout mon général.. apres une fouille minutieuse de mes hommes nous avons trouvés ce papier. Il dit qu'il faut chercher du minerait.
_Oui et quel type?
_Du sensoriil mon général
_le sensoriil est recherché dans le but d'allimenter les armes à destruction massive. Mais jamais les contrebandier ne seraient interresé par se minerait à moin d'en avoir de très forte quantités!
_Pourqoui cela?
_Les attelier de maintenances sont largement suffisant. En plus, seul en masse le sensoriil peut etre dangereux. Mais tout de meme restons sur nos gardes. Y avais t-il autres choses?
_Non ni coordonées ni moyens d' estractions ne sont mentionés seulement 'trouvez forte quantités de minerait (sensoriil) urgent. signé Le Grand Cali.

Contrebandier.'

_Merci sergent vous avez bien fait à présent coupez tout les moteurs et poussez le radar à font temps pis pour l'énergie faite de même pour la radio je veut le maximum d'informations. Chaque météorite chaque
conversation qui contient le mot sensoriil doit mettre raportée nous avancerons avec l'inertie.


Le général cuici partit voir le corps; bien soucieux car il savait que si les CB cherchaient du sensoriil la Rebellion et l'Empire allait de voir s' unir pour défendre une chose commune : la vie.
Il n'avait rien dit à personne. Mais il savait que les pouvoir du sensoriil était bien plus puissant que la Force elle même.


cuicui72 le 2005-04-24 17:40:49



Découverte

Aujourd'hui, sur la flotte Chasseur de Monde

Les combats faisaient rages sur la planète de ce pauvre être. Les forces armées de Cali avait repéré cette planète à peine quelques heures auparavant. Le temps d'acheminer ses nombreuses forces, il venait de provoquer une boucherie digne de ses plus grands massacres!

- Le commandant de bord : Cali, nous avons reçu le signal, la planète est à nous!
- Cali : Eh bien, il était temps! Alors, vérifions la présence de sensoriil.... Envoyez immédiatement une équipe d'analyse. Je veux les quantités présentes et leur profondeur.
- Le commandant de bord : Mais c'est déjà fait!
- Cali : Oui...il faut dire que tu n'as pourtant aucun mérite! Cela fait des jours que nous recherchons ce minerai, alors forcément, tu en as pris l'habitude! Je t'ai déjà expliqué...tu auras cette augmentation le jour où vous trouverez réellement de vous-même ce trésor. Je me retire dans ma cabine, prévenez-moi de l'avancée des choses!
- Le commandant de bord : A vos ordres, comme toujours.

*Quelques instants plus tard*
- Le commandant de bord : Il me faut pourtant cet argent! Adjoint, y a-t-il dans le secteur une autre planète susceptible de contenir ce précieux minerai ?
- L'adjoint : Regardez par vous même de cet hublot commandant, ici... vous voyez, peut-être avons-nous notre chance.
- Le commandant de bord : En effet...cela ne coûte rien d'essayer! Faîtes transférer immédiatement nos troupes sur cette planète. En voici les coordonnées. Et faite vite!

*L'assaut a été lancé, les premiers résultats arrivent*
- L'adjoint : Commandant...nos forces ont pris possession de la planète, mais le prix fort a été payé... Les armes ennemies étaient parfaiement adaptées contre les notres. Heureusement, grâce à notre supériorité en nombre, nous avons sû déborder ses défenses.....Mais euh...que faite vous...?
- Le commandant de bord : Collègue...d'après vous, comment vais-je expliquer ces pertes à notre supérieur ?... STOP, ne répondez pas! Cela sera inutile. Pensez plutôt à votre famille. Et ne faites pas cette tête là, vous aurez l'honneur d'être mort en héros, sur cette planète sur laquelle vous avez dirigé les combats, mais où un chasseur vous aura arraché la vie. Adieu...

Le pauvre adjoint était mort très brièvement, tué par l'arme de service du commandant.

- Le commandant de bord s'adressant à un second : Toi, pars avec une équipe sur cette planète, et effectue moi toutes les analyses nécessaires à la recherche du sensoriil.

*Quelques heures plus tard, alors que Cali s'impatientait*
- Cali : Commandant, comment cela se fait-il que les résultats des analyses sur cette planète ne nous soient pas encore parvenus ?
- Le commandant : Eh bien....j'ai estimé nécessaire d'envoyer une seconde équipe sur, euh....une autre planète. Voyez-vous là-bas...nous en avons pris possession. L'adjoint chargé des combats à malheureusement pitoyablement lancé son attaque, et il est mort au combat... Quel idiot de ne pas avoir vérifié avant la composition des forces en présences!
- Cali : Vous avez pourtant lancé cette opération sans permission....feriez-vous preuve de désobéissance...?
*Un BIP interromp Cali*
- Le commandant : Voilà justement une réponse du second que j'ai envoyé sur place. Il m'annonce que la première planète ne contient aucune trace de sensoriil, mais que.....ah, la seconde! Nous l'avons trouvé...nous avons le sensoriil!!!
- Cali : Commandant....vous avez échappé de peu au vide spatial. Allez au niveau 3, porte A0. Vous y trouverez la somme de 100MM de crédits. Ils sont à vous pour vos loyaux services...


Le commandant, ravi de cette récompense se pressa d'aller admirer cette petite fortune! Et quelle ne fût pas sa surprise en voyant deux gardes postés face à cette porte. Les 100MM devaient effectivement s'y trouver. Il ouvrit donc une première porte pour y accéder. Il se trouvait dans une chambre intermédiaire. Il entra son code d'identification sur le boitié de commande de la seconde porte.....
PCHHHHHHHH....son corps pouvait maintenant admirer le vide de l'espace. Sa mort fût rapide, c'était un être humain, et l'espace n'était pas réputé pour ses agréables conditions de vie!


------------------------------------
HRP\\\ Très bientôt vous connaîtrez la localisation de la première planète qu'il vous faudra assiéger pour empêcher l'installation de l'arme et l'exploitation de sensoriil \\\
------------------------------------

Cali le 2005-04-24 16:35:24



Les termes du contrat

Planète Daboo – Jour de leur première rencontre sur Daboo

Après la conclusion de leur contrat, le contrebandier et la créature à poils s'en allèrent chacun de leur côté.

Voici ce qui avait été conclut :
- Pendant la prise régulière de planètes, Cali les analyserait afin de vérifier la présence de ce minerai extrêmement rare, appelé le sensoriil.
- Une fois deux planètes au potentiel important repérées, la créature du nom de Prahour devrait être contactée sur la planète Daboo.
- Ceci fait, l'arme devra être transférée d'un lieu encore inconnu de Cali vers la 1ère planète contenant le minerai. Prahour s'engageant à transporter l'arme au lieu dit.
- Le transport effectué, Cali et Prahour se sont engagés à mettre en place l'installation personnellement, tout en s'assurant du bon déroulement du procédé qui prendrait 2 à 5 jours selon le taux de pureté du minerai.
Dans le même temps, une seconde équipe composée exclusivement de proches du contrebandier s'occuperont de l'extraction du produit de la 2nde planète.
- Passé ce délai d'extraction, tout sera rassemblée sur la planète où l'arme se situe. Passé ce délai, les pouvoirs du contrebandier et de Prahour seront immenses. Leurs emprises sur le monde des vivants sera sans limites. Toute planète dotée d'un peuple vivant sera rendue esclave de ces maîtres qui connaîtront la richesse telle que personne ne l'a jamais connu. Et ceci, grâce à l'arme ultime comme Cali aime l'appeler.

Cali le 2005-04-24 16:18:50



Une rencontre inattendue

Planète Daboo – 05h23 GMT

Les créatures venaient de conclure leur marché. L'une d'elle parti chercher de quoi fêter cela. Le coin était plutôt calme, si ce n'était ces bestiolles qui grésillaient sans cesse dans les oreilles.
Ils avaient passé toute la nuit à traiter de cette affaire, et alors que le petit matin pointé à l'horizon, le contrebandier Cali était ravi de cet accord qu'il venait de conclure. Les temps étaient plutôt durs, et ce contrat pourrait lui rapporter gros!
Habitué au commerce de planètes, c'était aujourd'hui une toute autre histoire....



Flotte ~Chasseur de Mondes~ -- Il y a quelques jours
Alors que la flotte contrebandière était en pleine chasse de planètes...
- Cali : Satanés vaisseaux....mais pourquoi ces idiots (comprendre impériaux et rebelles) laissent-ils tant de protections orbitales sur leurs planètes? J'ai besoin d'argent moi, ça ne va pas se passer comme ça! Toi, préviens la production, qu'ils se concentrent sur les T-wings, il m'en faut immédiatement! Le terrestre c'est bien mieux, mais quand il le faut, il le faut!
- Le commandant de bord : Attention, une navette non-identifiée en approche. Je répète, une navette non-identifiée en approche. Que devons-nous faire ?
- Cali : D'abord, taisez-vous...! Laissez la approcher, nous ne craignons rien. Avec ces derniers investissements sur notre bouclier et système de défense, même un SDS ne me ferait pas peur. Une fois qu'il sera arrimé à la coque, laissez le entrer, et invitez le dans la grande salle.

Une créature aux allures étranges était présente. Des mains comme des pieds, une tête comme un...cul et des jambes touffues de bas en haut...le visiteur avait l'air tout droit sorti d'une plaisanterie. Pourtant, la demande qu'il lui fit était tout sauf une blague. Il venait la lui proposer un marché : la vente d'une arme révolutionnaire permettant de prendre le contrôle de tout êtres vivants. Mais à une condition. Hey oui, comme toujours, il y avait un « mais ». Et c'était cette condition qui avait orienté notre ami vers Cali.
Cette arme, aussi redoutable soit elle, nécessitait une quantité de minerai phénoménale d'après les dires de l'étranges créature. Et seul la conquête de planètes riches en cette ressource permettrait d'en faire usage. Encore fallait-il que ce minerai soit très concentré et bien en surface afin qu'il puisse être exploité. Cependant, le prix de cette vente ne se comptait pas en crédits...mais en utilisation. La créature demandait en contrepartie du don de cette arme à Cali, de pouvoir l'utiliser quand bon lui semblerait. Cali flairant le piège désira quelques jours de réflexion. C'est ainsi qu'un rendez-vous fût fixé sur Daboo.

Cali le 2005-04-24 14:39:59



Retour