Partie relancée le 14 Nov 2017

62 inscrits sur cette partie
0 joueurs connectés
Rôle Play


L'aboutissement

Cette fois, le projet de Serinor avait entièrement réussi. Tous les efforts rebelles ou impériaux n'avaient pu l'en empêcher, il avait triomphé, Maintenant il était temps de partir pour se préparer pour le futur. Tandis qu'une gigantesque explosion illumina le ciel de la planète, le vaisseau de Serinor, escorté par ses droides, pulvérisa les derniers assaillants et passa ensuite en hyperespace.




HRP : Suite à l'apparition des quatre superdrones en phase IV, la victoire est donnée à la contrebande.

Je remercie l'ensemble des joueurs ayant participé, en espérant vous voir encore davantage pour la prochaine.



Wes Anteras le 2013-05-01 03:17:59



HRP : superdrone + barème de points

Le projet de Serinor entre dans sa phase finale : l'assemblage d'un superdroide de combat. vous devez absolument empêcher son aboutissement.

Action clone :

Planète Evenion :

Toutes les 24 heures :

- Si 1 superdrone est présent et qu'il n'a pas encore atteint sa phase IV, la planète le fait évoluer.

S'il n' a pas de superdrone ou qu'ils sont en phase IV :

- Si 8 drones de construction sont présents, ils sont assemblés en superdrone phase I
- s'il n'y a pas au moins 8 drones de construction, la planète assemble 3 drones de construction et 2 drones de combat

Superdrone :

Toutes les 24 heures : régénération

Condition de victoire de la contrebande :

si 4 superdrones atteignent la phase IV, la victoire est donnée à la contrebande

Barème de point :

Superdrone phase I et II : 20 points lors de la destruction

Superdrone Phase III : 30 points

Superdrone Phase IV : 75 points

Wes Anteras le 2013-04-16 00:54:01



L'étape finale

Serinor observait avec satisfaction la poursuite de son projet : malgré tous leurs efforts, les clans s'étaient avérés incapables de franchir ses défenses ou de ralentir sa progression. Et maintenant il était prêt : il lança le processus d'assemblage. Sûrement les rayons tracteurs du centre attirèrent les huit drones de construction, les assemblant en une unique entité, fruit des recherches du savant. Ce superdrone n'était encore qu'à un stade expérimental mais bientôt sa puissance serait telle qu'aucun vaisseau ne pourrait le surpasser. Et quand il en aurait une armée, plus rien ne pourrait l'arrêter.

Wes Anteras le 2013-04-16 00:45:06



HRP : capacités clones et barème

La galaxie contrebandière a été divisée en deux zones distinctes

Une zone réduite qui est un champs d'astéroïde et dix planètes externes, chacune protégée par 3 clones de défense

Les planètes et clones externes sont affectées au contrebandier Boga, le champs d'astéroïde au contrebandier Excalibur

Boga :

Les clones et planètes de boga n'ont aucune capacité spéciale

Excalibur :

1) Clones fixes

Drones de construction :

aucune capacité, ils servent cependant aux unités centrale et à la planète Evenion. Ils n'ont pas de limite technologique

Planète Evenion :

agit toutes les 12 heures

Parmi ces deux capacités, en utilise une :
- construit 3 drones de construction et deux drones de combat
- Une autre capacité qui ne sera révélée que plus tard

Station de défense :

clone indestructible, sans capacité

Unité centrale avancée

Agit toutes les 24 heures

Capacité automatique : régénération

1 capacités par tour choisie parmi celles-ci :
- fabrication d'un drone de construction et d'un drone de combat
- évolution : passe en unité technologique supérieur
- upgrade : augmente sa puissance maximum

si elle est détruite mais qu'elle a encore au moins une planète, elle réapparaît à sa puissance de base. Par exemple, si elle était à 150 M T5, elle ne réapparaîtra qu'à 100 M.

Drone messager

transporte les énigmes

2) Clones mobiles

Drone de combat

- attaque les joueurs

Toutes les 12 heures :

- régénération
- peut changer de composition

Désintégrateur

- clone indestructible
- OS les joueurs
- toutes les 24 heures : un désintégrateur de plus fera apparition
- il y en aura 5 au maximum

Barème

Capture du centre Evenion : 250 points
Destruction finale d'une unité centrale : 100 pojnts
Destruction d'une unité centrale : 20 points
Capture d'une bonne planète : 15 points
Capture d'une mauvaise planètes : -10 points (malus)

Information sur les planète en galaxie cb : elles ne seront pas conservées en fin de quête.


Wes Anteras le 2013-04-14 01:29:27



HRP : Instructions phase 2

L'ojectif principal et final de la quête sera la capture du Centre Evenion, la planète se trouvant au centre du champ d'astéroïdes. Cette planète est protégée par deux clones indestructibles contrôlés chacun par une unité centrale. Ces même unités sont ravitaillées chacune par deux planètes se trouvant à l'extérieure du champs d'astéroïde

Etape 1 : les drones messagers

Au sein du champs d'astéroïdes, il y a 4 drones messagers numérotés de 1 à 4, chacun transmettant à sa destruction une énigme au joueur qui le détruira. Si un clan détruit deux drones messagers portant le même numéro, l'énigme sera transmise au clan adverse. Ces 4 énigmes permettront de localiser les bonnes planètes.

Etape 2 : les planètes

Parmi les 10 planètes à l'extérieur du champs d'astéroïde, il vous faudra en capturer quatre pour pouvoir définitivement détruire les unités centrales. Les énigmes permettront de repérer les quatre bonnes planètes.

Etape 3 : Les unités centrales

une fois les planètes capturée, vous pourrez détruire les unités centrales et désactiver les clones de protection

Etape 4 : le Centre

une fois les deux clones neutralisés, vous pourrez capturer le centre et terminer la quête

Compte à rebours :

Comme il l'a déjà été annoncé, vous n'avez que 3 semaines pour finir cette phase. Passé ce délai, la victoire sera donnée à la contrebande.



Wes Anteras le 2013-04-14 01:02:19



Dans la gueule du Rancor ?

Serinor apprit la destruction de ses premières unités droides. Ce qui ne l'inquiéta pas outre mesure, les données collectées sur les vaisseaux impériaux et rebelles lui permettant d'améliorer considérablement ses droides. Et avec les informations que les deux clans avaient obtenues, ces derniers devraient rapidement localiser son centre. Où il pourrait lancer la dernière phase de son projet.

Dissimulé au sein d'une ceinture d'astéroïdes, le savant prépara son comité d'accueil. Tandis que deux puissantes stations droides protégeaient son centre, il plaça deux unités centrales avancées chargées de coordonner l'ensemble des drones de défense, chacune dotée de nouvelles capacités. Directement alimentées par un ensemble de microbots rapportant les matériaux nécessaires à leur fonctionnement, leur cerveau droide était en mesure de réparer l'ensemble des dommages subis, les rendant virtuellement indestructibles.

Serinor sourit en songeant à la future bataille : sans s'en rendre compte, les impériaux et les rebelles allaient lui apporter la dernière pièce à son projet sur un plateau d'argent.

Wes Anteras le 2013-04-14 00:38:17



HRP : les actions des clones passent toutes les 24 heures

Les actions des clones passe à 24 heures, sauf pour aujourd'hui

heure d'action : minuit

Wes Anteras le 2013-04-05 12:32:12



HRP : actions de l'UC

Au vu de la difficulté, les actions de l'UC sont modifiés et elle en perd une :

Action 1 :

l'unité se régénère si elle est endommagée

Action 2 :

une action parmi les suivantes :

- réparation de drone
- évolution
- construction de drone
- upgrade

Wes Anteras le 2013-04-03 12:31:37



Un sombre retour


- Amiralissime ! Amiralissime ! Amiralissime !

JarjarBancks, cousin éloigné d'un célèbre Gungan, hurlait dans tous les sens tout en sautant dans tous les sens.
Ouvrant à peine les yeux par le vacarme provoqué, l'amiral en question ressemblait à un Quarrens qui a une haleine de Chalactéens. C'est pour dire l'état !

- Beurp.... Hey !!! arrive t'il à peine à dire.
- Amiralissime ! Une communication très importante de Poséidon !!!
- Hein ?! Beurp...oula je suis encore saoul moi ! Maintenant la liqueur twi'lek me donne des allucinations !
- Amiralissime Vite ! La rebellion a besoin de nous !
- Allez y alors !!! Mouhahahahaha...beurp...hahahaha !
- Désolé, JarJar pas voulu dire ca. La rebellion a besoin de l'amiralissime !
- Pfff....Beurp...

Quelques minutes plus tard l'amiral Dje est enfin debout, titubant de droite et de gauche.
Tel un oiseau blessé à une aile, tentant bien que mal de se mouvoir par terre, l'amiral eu les pires difficultés à faire les quelques mètres qui le séparaient de la salle de commande.

- Balancez moi cette communica...beurp...tion plein écran !


**********************Holocom***********************


Amiral Dje, la rebellion a besoin de vous !
Vous êtes le seul de disponible actuellement pour cette mission.
Nous avons besoins d'unités T1 pour appuyer notre assault final.

Je vous en prie amiral Dje, vous êtes mon seul espoir...
En souvenir d enotre longue amitié.


****************Fin de communication ****************

- Ah ! Ce bon vieux Poséidon ! Que de ....beurp... souvenirs ! Allez faites moi un état des lieux de nos forces.
- Amiral, nous n'avons que peux d'unités de disponibles, nous avons beaucoup d'hommes mais peu d'unités spaciales...Je ne vois pas comment...

Sans même laisser le temps au capitaine Hun Sala de terminer sa phrase l'amiral se lève d'un coup, regarde droit devant lui.

- Faites ce qu'il faut pour que dans 30 minutes nous ayons de quoi aider mon vieil ami ! Quitte à faire appel aux services de la contrebande !
- Mais amiral nous ...
- Taisez-vous ! On ne discute pas les ordres de l'amiral !

Le second de l'amiral, Laile , avait parlé. Tout le monde faisait de son mieux à présent pour satisfaire aux exigences de l'amiral qui était parti se reposer après une telle débauche d'énergie.

- Amiral...Amiral... murmurait une petite voix à l'oreille de Dje.
En ouvrant les yeux l'amiral vit une jolie Twi'lek penchée sur lui.
- Ah ! C'est toujours un bonheur de se faire réveiller de la sorte ma douce Eleana !
- Je vous l'accorde Amiral, mais maintenant on SE LEVE ! se mit elle à hurler.
- Oh ! Oh ! Vous savez que je déteste ca !!!!

Sans attendre de réponse de Eleana , l'amiral se lève et se rend au psote de commandement.

- Alors les gars ca en est ou ?
- Amiralissime tout est prêt nous avons vu avec Poséidon pour la position et notre rôle, nous n'attendons que votre feu vert pour attaquer.
- Ah ?! Ok... Bon... Ba feu !!!

LEs unités T1 n'avaient plus qu'à terminer le travail largement avancé par Amon-Ra.
En une attaque l'unité centrale explosa.

- Hé ! Hé ! Hé ! encore une victoire pour canard.... euh pour Dje !

Dje le 2013-04-02 12:32:24



HRP : modification du timing action

Au vu de la difficulté et du nombre de clone, le timing action passe à 12 heures : 8 heures étant bien trop peu pour espérer détruire les clones.

Désormais heures d'action :

midi et minuit

Wes Anteras le 2013-04-02 08:15:53



Premier contact

A quelques millions de kilomètres de Coruscant.

Il était midi et tout l’équipage de la flotte « La Reine Rouge » était alors en train de savourer un merveilleux festin offert par le cartel des Hutt suite à la conclusion d’un contrat juteux entre l’amiral Django de l'alliance rebelle et les mercenaires à la solde des Hutt. C’était pas moins d’un million cinq cents mille hommes qui prenaient part à ce grand banquet, répartit sur plusieurs milliers de vaisseaux. Cela faisait maintenant plusieurs jours que nul combat majeur avait été entamé contre l’empire, l’amiral et ces officiers profitaient donc de régler plusieurs points stratégiques sur de futures batailles à venir.

Le haut amiral et ami de Django, Poseidon prenait pars à cette débauche de victuailles, ainsi qu’à l’établissement des futurs plan de combat de la coalition des deux amiraux rebelle. Le dessert venait à peine d'être entamé que l’alarme des super-croiseurs Bulwark retentit dans toutes les oreilles.

***** Vrouuuuuu ****** Vrouuuuuu ***** Vrouuuuuuuuu

Messieurs, amiraux, officiers et sous-officiers de la Rebellion, vous êtes immédiatement attendu sur le pont de vos vaisseaux respectifs. Ceci n’est pas un exercice, veuillez vous rendre au plus vite à vos centres de commandement.

- Bon sang, rétorqua Poseidon. Nous n’avons même plus la possibilité de savourer un repars, gratuit qui plus est.
- On dirait que non mon ami. Lui répondit Django
- Et ces alarmes, les pires de toutes, au prix où nous payons ces bâtiments de guerre nous pourrions au moins avoir la possibilité de choisir le son de nos alarmes. Enfin bref, amiral Django, officiers, je rejoins mon vaisseau de ce pas.
- Très bien amiral Poseidon, nous nous appellerons plus tard via l’holocom sécurisé

Le repas ayant été abandonné à la hâte, l’amiral Django était déjà sur le pont du vaisseau mère de son armada. Il se tenait debout, devant la console de communication principale.

- Officiers, de qui la transmission émane-t-elle ?
- De la contrebande amiral.
- De la quoi ? Enfin ils se manifestent ! Nous ne sommes pourtant pas en période de récession que ce passe-t-il ?
- Apparemment, plusieurs convois contenants des minerais ont été attaqués il y à quelques heures mon amiral.
- Je suppose que ces convois transportaient assez de minerais pour pouvoir construire une étoile de la mort. Répliqua Django.
- Oui et apparemment la filiale propriétaire du convois appartient à la contrebande et au fond d’investissement galactique.
- Très bien, passez-moi tout de suite ce message sur l’Holocom principal.


****** Holocomunication en provenance du secteur D2. ********

Le visage d’un contrebandier apparue alors à l’écran.

- Amiraux rebelles et impériaux, nous avons été attaqué sur plusieurs front il y a de ça quelques heures, certains de nos convois on totallement été détruit puis pillés. Nos pertes sont pour l’heure impossible à calculer. Mais nous parlons de plusieurs milliers d’hommes dévoués et ayant précédement démontré leurs aptitudes au combat lors de nombreuses batailles. Je ne vous cache pas que ce qui a été dérobé et détruit lors de ces attaques nous attriste tout autant. Il ne s’agissait ni plus ni moins des bénéfices engrangés lors des diverses transactions entre l’empire et l’alliance rebelle. Nous savons déjà que ce sujet est sensible. C’est pourquoi je tiens à vous signaler que nous avons identifié l’ennemie. Il s’agit de flottes autonomes, contrôlées par des intelligences artificielles, des droïdes. Nos scanners n’ont detectés aucun signe de vie lors des attaques. Nous ignorons encore combien de flottes de ce genre son actuellement disséminées dans la galaxie. Cependant, ce que nous savons c’est que l’organisation de ces flottes dépasse de loin tout ce que nous avons déjà vue en matière de stratégie et offensive de la pars de flottes droïde automatisées. Nous avons analysé les combats et ces machines sont capables de s’adapter, d’évoluer après une défaite ou une victoire, en analysant nos techniques de combats et en recyclant nos vaisseaux après avoir tué leur équipage. Notre demande est simple, nous avons besoin de découvrir qui se cache derrière ces flottes, quelqu’un est bien à l’origine des algorithmes et de la création de ces droïdes évolués. Je vous demande tout de même de ne surtout pas sous-estimer leur puissance et leur intelligence, ces machines sont de vrais vicelardes elles n’hésiteront pas à balancer vos hommes dans le vide galactique après avoir récupéré tout métaux se trouvant sur leur corps. En espérant avoir de bonnes nouvelles dans la galaxie de la pars de nos services de renseignements dans les prochains jours, je prends congé de vous.

********************* Holocomunication terminée **************************

Django s’assit sur son siège, se trouvant fort heureusement juste derrière lui. Ces jambes n’avaient pas flanchées, mais à cet instant plusieurs pensées défilaient à toute vitesse dans son esprit et les mots droides, inteligence et évolué résonnaient encore dans sa tête.

- Officier de liaison, passez-moi immédiatement le pont du Minotaure. J’ai besoin de parler à l’amiral Poseidon de toute urgence.
- Bien amiral. Communication activée dans 5…4…3…2…1… A vous.

L’amiral Poseidon, la mine figée par l’holocumination du contrebandier qu’il venait certainement de visionner apparu à l’écran.

- Amiral, je crois que nous allons retarder nos plans de batailles et réquisitionner la totalité de nos flottes afin de prendre part à cette chasse au droïdes, qu’en dites-vous.
- Je pensais exactement à la même chose amiral, nous n’avons que faire des impériaux et de leur défense oiseuse. J’ai besoin de faire au plus vite la lumière sur cette affaire. Je viens de recevoir des coordonnées de la pars d’un amiral de l’alliance rebelle se trouvant proche de nos centres de Hoth. J’ai les indications concernant le nombre de flottes ennemies sur place, mais pas de leur composition. Nous allons avoir besoin d’aide sans doute.
- Je pense qu’il est nécessaire de rassembler nos deux flottes immédiatement sur place, faites-moi parvenir ces coordonnées. Nous nous retrouvons sur place dans quelques heures.
- Bien, c’est d’accord. Au fait mon ami, préparer vous à voir s’entrechoquer des tirs de blaster et du métal dès cet après-midi, on vient déjà de nous annoncer que la taille des flottes droïde vient de doubler depuis leur première attaque dans la matinée.
- Entendu, nous serons prudent. Communication terminée.

Le pont du vaisseau mère de la flotte de l’amiral Django était déjà en effervescence et chaque membre de l’équipage prenait très au sérieux la tâche qui lui était confiée lors de ce genre de manœuvre. Quand soudain, un officier de communication appela son supérieur et celui-ci couru alors directement vers l’amiral Django qui se tenait alors à nouveau debout en face de la vitre principale du pont qui faisait face à une magnifique nébuleuse située non loin de la flotte.

- Amiral, nous avons reçu une transmission que nous venons de décrypter en provenance d’une flotte impériale. Il s’agit d’un signale vidéo monsieur.
- Passez-moi tout de suite cette vidéo sur l’écran principal.

La vidéo, bien que de piètre qualité commença alors à apparaître à l’écran. Devant les yeux de l’amiral Django et de son équipage apparu alors un nombre incalculable de vaisseaux droïdes détruisant d’innombrable croiseurs impériaux avec une violence et une organisation tel que tous les spectateurs de ce macabre spectacle sentir alors des frissons parcourir l’ensemble de leur corps.

- Monsieur, puis-je entrer les coordonnées de saut hyperespace ?

Lança alors une voix fébrile a quelques mètres de l’amiral Django. Il s’agissait du second de l’amiral.

- Allez-y, nous allons enfin pouvoir faire chauffer les boucliers de nos vaisseaux et dégourdir les jambes de nos torpilles à protons. Que tous les hommes de la flotte se tiennent prêt à passer en hyperespace.

Django le 2013-04-02 01:22:28



Première victoire

Ayant reçu des informations concernant une invasion droide, par le contrebandier Wes Anteras de la guilde du Soleil Noir, Poseidon décida de cesser ses activités et de se joindre à la résistance.

Poseidon : Lieutenant, ordonnez à la flotte le retrait des troupes de Coru, nous nous rendrons vers la capitale dans les plus brefs délais. Cap sur Kashyyyk !

Lieutenant Mutzi : Bien Commandant ! Second, entrez les coordonnées de Kashyyyk et commencez le saut en hyperespace.

Quelques minutes plus tard, en orbite de la planète Kashyyyk :

Second Mor'naz : Mon Lieutenant, nous recevons des données militaires de notre allié, Django. Début de la transmission :

Transmission holographique de Django : Poseidon, je vois que tu te joins enfin à nous. C'est une bonne nouvelle. Sache que dans l'urgence de la situation, j'ai envoyé une partie de ma flotte sur l'Unité Centrale des droides dans la zone de notre capitale.

Poseidon : Une Unité Centrale ? Mais de quoi parles-tu ?

Django : Chaque groupe de droide protège une Unité Centrale, c'est le coeur de chaque bloc d'invasion. Notre seule chance de freiner l'invasion est de viser les centres névralgiques, surtout que peu d'alliés ont souhaités se joindre au combat. Les combats qui font rages à Coru en sont en partie responsables.

Poseidon : Très bien, je comprends. As-tu eu des retours de tes troupes ?

Django : Oui, j'ai perdu une grande partie de mes troupes, ces droides sont très organisés, ça ne sera pas facile de les empêcher d'atteindre la capitale. L'Unité Centrale est composée essentiellement de Corvette Maraudeur. Tâche de faire bon usage de cette information.

Second Mor'naz : Fin de la transmission avec la Reine Rouge.

Poseidon : Très bien, faisons honneur à notre allié. Déployez les Croiseurs de guerre Bulwark et entrez les coordonnées transmises par la Reine Rouge.

Lieutenant Mutzi : Oui, Commandant ! Saut en hyperespace en cours.

Le réveil fut rude pour Poseidon, en effet, durant les derniers jours qui précédaient l'invasion, le Commandant Poseidon avait décidé de mettre ses troupes au repos, le temps d'obtenir des objectifs dignes de son intérêt.

Lieutenant Mutzi : Commandant, nous arrivons sur l'objectif, mais vous devriez voir ça !

Quelle fut la surprise de Poseidon en constatant que l'invasion avait une ampleur bien plus grande que ce qu'il imaginait. Il envoya des éclaireurs afin de détecter l'UC parmi les centaines de milliers de droides présents dans la zone.

Poseidon : Bon sang, la puissance de l'Unité Centrale est extrême. Lieutenant, estimez en moi la puissance je vous prie.

Lieutenant Mutzi : Commandant, nous estimons sa puissance à près de deux fois la nôtre. Nous risquons de perdre beaucoup de troupes.

Poseidon : Lieutenant, nous n'avons pas le temps d'hésiter. Les Commandants Klems et Django empêchent la retraite de leurs troupes, c'est maintenant ou jamais. Chargez les Croiseurs à pleine puissance !

Lieutenant Mutzi : Oui Commandant, attaque programmée dans 25 secondes.

Poseidon sentait le doute au sein de ses troupes, assommées par plusieurs jours de cessez-le-feu. Il prit son vaisseau de transport afin d'atteindre le premier Croiseurs de la flotte, le fer de lance de l'assaut. Il prit ses responsabilités de Commandant et envoya un message holographique à ses troupes :

Poseidon : Soldats, je n'ai pas pris les meilleures décisions ces derniers jours, pensant que l'attente d'un objectif nous serait bénéfique afin d'économiser nos efforts. Je n'ai pas pris en compte que vous, Soldats de la Rébellion, aviez besoin de combattre pour rester en vie. C'est pour cela qu'aujourd'hui, nous allons vivre comme nous n'avons jamais vécu et nous allons arracher de nos canons, le blindage de nos adversaires. Leur puissance est supérieure à la nôtre, mais notre cause est supérieure à la leur. Soldats, à mon commandement...


Poseidon le 2013-04-01 20:16:46



HRP : Instructions et Barème phase 1

Général :

Serinor, le scientifique malade de Centauri, est de retour et lance une nouvelle série d'arme dans la galaxie. Votre objectif sera de l'arrêter.

Objectif Phase 1

Détruire l'ensemble des groupes de clones ayant surgi au sein de la galaxie.

Un groupe de clone est considéré comme détruit lorsque TOUS les clones le constituant ont été éliminés

Sur les clones :

Drone : leur niveau technologique est toujours inférieur à celui de l'unité centrale

Unité Centrale : commande le groupe

Horaire

Toutes les 8 heures, les clones utiliseront leurs capacités

heures d'utilisation : 8 h, 16h et minuit.

Capacités :

drone :

- passe en unité centrale s'il n'y en a plus par groupe

unité centrale :

3 capacités par tour choisies parmi celles-ci :
- construction de drone (rajoute un clone)
- régénération
- répare un drone endommagé
- évolution : changement de type d'unité (soit le même niveau technologique, soit une technologie supérieure)
- upgrade : augmente sa puissance maximum

Barème :

- Chaque fois qu'une unité centrale est détruite, le clan qui lui porte le coup fatal marque 10 points.
- Lorsqu'un groupe est détruit, le clan ayant détruit le dernier clone marque 20 points.

Wes Anteras le 2013-04-01 12:57:10



L'invasion est lancée

Secteur Corporatif, un convoi hautement protégé transportait une cargaison d'aurodium à destination des banques de Muunlist. Il s'agissait des bénéfices annuels réalisés par la compagnie Sorosuub. Sur la passerelle du Deviator, le vaisseau amiral du convoi, les Sullustéens Griax Volin et Torax Blug discutaient du bon déroulement du voyage.

Jusqu'à présent, tout se passe correctement. Nous sommes dans les temps et devrions arriver à destination dans trois jours.
- Pour une fois que nous n'avons pas encore eu d'ennuis avec les cartels criminels et contrebandiers. Mais au moins nos dirigeants ont fini par comprendre le bien fondé de nos réclamations : en investissant davantage dans la sécurité du transport, les pertes dues aux attaques pirates ont fini par diminuer de manière drastique.
- C'est vrai mais pourtant, je ne serai tranquille qu'une fois arriver à destination. Des espions ne cessent de les informer des convois et certains groupes pirates et contrebandiers n'hésitent pas à s'attaquer aux transporteurs de fonds, malgré les risques qu'ils encourent.


Mais soudain une alarme retentit, les informant d'une sortie imprévue de l'hyperespace.

Il n'y avait aucune anomalie gravitationnelle naturelle.
- Commandant, nous détectons un groupe de vaisseaux de type inconnu en approche, ils ne répondent à aucune de nos communication.
- Ils ont sûrement placé une mine gravitationnelle. Que tout le monde se place à son poste de combat.
- Commandant, il y a quelque chose d'anormal : nos senseurs ne détectent aucun signe de vie à bord des vaisseaux ennemis.
- Des droides ?


En effet tandis que les trois vaisseaux mère droide restaient à distance, leur chasseurs engagèrent le combat avec les vaisseaux du convoi. Mais rapidement ces derniers furent abattu par les défense du convoi, sans que son équipage ne se doute de la réalité de la manœuvre : à bord des unités centrales, plusieurs processus complexes d'analyses se mirent en marche, étudiant le déroulement du combat avant de lancer les chaînes de production, concevant de nouveaux appareils pour neutraliser les techniques de défense ennemie. Et le second affrontement fut un carnage, les chasseurs droides spécialement adaptés ne laissant aucune chance à leurs adversaires, tant pour leur armement que pour leur mobilité. Puis plusieurs tirs ioniques neutralisèrent les vaisseaux du convoi et à l'horreur de leurs équipages, d'immenses rayons tracteurs les attirèrent vers les vaisseaux droides. Une nouvelle vague de drone se dirigèrent vers les soutes à aurodium pour dérober le métal puis cette opération terminé, un horrible processus débuta : les vaisseaux furent peu à peu aspirés par les fonderies des unités centrales droides pour y être recyclé, en condamnant à mort les équipages.

***

Centre Evenion, le professeur Serinor recevait les résultats de ses différentes opérations. Les rapports de ses unités droides étaient très concluants. Puis il entra en communication avec ses supérieurs de l'Organisation Centauri :

Toutes nos opérations se sont déroulés comme prévu. L'aurodium est rpêt à être livré au lieu de rendez-vous.
- Excellent travail, professeur. Votre succès dépasse de loin toutes nos prédictions. Mais ne craignez pas que vos activités n'attirent trop le regard de l'Empire ou de la Rébellion ?
- J'y compte bien au contraire : on ne peut pas tester en laboratoire de nouvelles armes. Seul des essais sur le terrain pourront vous dire si elles sont efficaces ou non.
- Mais ils entraînent des pertes financières.
- Avec tous les résultats obtenus jusqu'à présent, le projet a déjà été rentabilisé.
- Mais il pourrait l'être encore plus s'il restait discret. c’est la raison pour laquelle nous n'avons pas été favorable à ce test à grande échelle.
- Plus les droides se sophistiqueront, plus ils seront impressionnant, je ne peux pas améliorer mes unités centrales sans combat contre de vrais adversaires.
- Soit,continuez donc selon votre méthode.


Une fois seul, Serinor ne montra pas cependant ouvertement son mépris pour ses employeurs. L'argent n'est qu'un moyen pas une fin en soi mais ils étaient incapables de le comprendre. enfin il était certain que son plan fonctionnerait jusqu'au bout.

Wes Anteras le 2013-04-01 12:43:07



Retour