Partie relancée le 14 Nov 2017

62 inscrits sur cette partie
4 joueurs connectés
Rôle Play


Les Canards Sanguinaires [Fin]

Vous et vos gardes, vous…. ET vos gardes, mais oui, voilà un plan! En un coup d’œil, vos gardes comprennent. Oui, cette idée peut marcher. Mais pour cela, il va falloir être rapide, très rapide. Si un rayon poussin est émis sur un homme ou une autre créature, différente d’un canard, et qu’il le transforme en canard. Quelle conséquence cela a-t-il sur un canard. Un canard ne peut pas se transformer en canard. Sont-ils en danger ou non ? Il faut savoir… Mais comment ? Vous savez, ça y est… Vous accueillez les canards, leurs dîtes de s’installer. Le roi et la reine s’assoient, les gardes restent debout, toujours proches de leurs maîtres. Quand à vous, vous allez vers votre console, prétextant préparer une boisson. En quelques secondes, vous vérifiez les vidéos des combats. En quelques secondes, vous comprenez que ce rayon poussin, conçu par les canards, transforme toute créature en canard, mais si celui-ci est déjà canard, il lui redonne sa forme la plus jeune. Entre autre… un poussin ! Ainsi, si les canards sont des poussins, ils sont vulnérables.
Vous retournez vers eux. Une carafe de vin à la main. Vous vous asseyez, regardez vos gardes et, en quelques secondes, tout est fait. D’autres gardes arrivent, faisant croire à une attaque spatiale d’un ennemi quelconque. Quelques secondes plus tard, les canards présents dans la pièce se retrouvent désarmés, leur rayon poussin pointé sur eux. Le roi et la reine se sont relevés. Eux, n'ont pas d’arme. Vous lisez la crainte sur leurs visages. Vous les menacez, leur dîtes que, s’ils tentent quoi que ce soit, ils retrouveront leur forme ‘originelle’. S’ils ne quittent pas leur galaxie au plus vite, tous retourneront à l'état de petits poussins jaunes, facilement exterminables. Le roi refuse, proteste, tente de vous attaquer. Mais, pour prouver vos dires, vous tirez sur l'un de ses gardes, qui redevient un poussin inoffensif. Le roi, pris de peur, refuse pourtant de se ranger. La reine, sa femme, lui parle, lui dit qu’elle ne veut pas redevenir cet être sans force, sans importance qu’elle était dans le passé. Le roi se refuse pourtant à tout ça. Il tente de nouveau une attaque, mais échoue. Et, pris dans son propre piège, comme l’arroseur arrosé, il se retrouve le plumeur plumé. Il redevint poussin. La reine prise de folie suite à la perte de son mari, de celui qui partageait son quotidien, attaque avec ses gardes, qui venaient de voir leur chef mourir. Mais vous êtes désormais plus forts et plus nombreux qu’eux. En quelques secondes, tous furent renvoyés à l'état de poussins.
En peu de temps, les armées prirent la fuite, n’ayant d’autre choix si elles tenaient à leur vie, à leur apparence d’adulte.
La victoire est à vous ! Après de nombreuses pertes, de nombreuses angoisses, et un dernier combat finissant plumeux, comme après une bataille de polochons, vous avez gagné. Le roi et la reine des canards sanguinaires sont redevenus des poussins. Les canards ont quitté votre galaxie. Quant à vous, vous vous êtes attiré les faveurs de vos dirigeants et avez monté en grade.

FELICITATIONS !!

[HPR : Et voila c'est fini... les vils canards ont tous été repoussé et la galaxie reprend peu à peu son calme. Merci à tous pour votre participation et à bientôt pour un nouvel Event :) ]

Swing le 2008-11-26 12:01:00



Les remords, partie 2

La flotte avait réussie à passer en hyperespace sans être repérée.
Dans les quartiers principaux des transporteurs, on pouvait lire sur le visage des occupants leurs angoisses et leurs peurs. Le chaos s’était mêlé à la foule, le simple mot canard évoqué dans une conversation, avait un effet désastreux. Il pouvait creuser des rides de terreur profondes sur les plus beaux visages marquants à vie leurs traits de caractères, les yeux laissaient entrevoir des larmes qui finissaient par couler dessinant une traînée humide et courbée sur la peau, les personnes paraissaient déroutés comme perdues dans un univers sombre et glacial.
Oui les canards avait finalement atteint un de leurs objectifs : susciter la terreur par leur simple nom et démoraliser leurs ennemis.
Mais certains, que l’on prenait pour des fous, gardaient encore espoir, ils étaient rares mais bien présents, ils parcouraient les vaisseaux pour remonter le moral des occupants ce qui n’était pas une chose facile mais plutôt une tâche quasi impossible, les canards avaient causé de trop gros dégâts moraux certains étaient même irréparables mais arckameur n’avait pas dit son dernier mot.
Il était minuit, arckameur ne trouvait pas le sommeil trop de choses le tourmentaient, allongé dans un petit lit bleu gris qui occupait un quart de son compartiment, il se leva et marcha le pas rapide en direction de la salle de contrôle. Les couloirs menants à la salle de contrôle paraissaient longs et interminables, l’atmosphère glaciale due à la température extérieure rendait la traversée du vaisseau solitaire et effrayante mais arckameur n’avait pas la tête à relever tous ces détails.
Arrivé dans la salle, à sont entrée tout le personnel se retourna et le regarda un bref instant pour voir qui venait de franchir le seuil de la porte. La salle était plutôt spacieuse, une agitation régnait en maître des lieux. Des ordinateurs et de multiples écrans de contrôle décoraient la pièce et pour clore la vue, une baie vitrée donnait une vision sur un spectacle magnifique, l’espace n’était plus, il était remplacé par une lueur bleutée et blanchâtre formant un tunnel, c’est l’effet que donnait l’hyperespace au paysage.
Arckameur se dirigea vers un poste isolé des autres, un jeune Rebelle portait sur ces oreilles un casque et un micro de communication devant un panneau de configuration à régler toutes les trente secondes des fréquences, arckameur entamât la conversation avec celui-ci :

- Arckameur : Major, au rapport, avez-vous capté quelque chose, des signes de vies ?

- Major : non désolé, j’ai essayé toutes les fréquences possibles et aucunes ne répondent j’ai bien peur qu’ils soient tous morts dans la bataille.

- Arckameur : Major apprenez qu’il y a toujours de l’espoir, même si pour cette fois je suis d’accord avec vous … hélas cela me brise le cœur, je n’aurais jamais du mettre se plan en marche tout est de ….

- Major (En coupant la parole) : Monsieur avec tout le respect que je vous dois, permettez moi de vous dire que tous les pilotes de cette mission connaissaient les risques et étaient prêts à se sacrifier pour nous, sans votre plan et sans leur courage nous ne serrions plus là, nous devons à eux et à vous, la vie !

- Arckameur : Sans doute avez-vous raison, mais je n’ai aucun mérite je ne suis pas parti au front me sacrifier comme ces valeureux soldats qui n’ont pas hésité un seul instant, j’ai été lâche j’ai abandonné mes compatriotes, mes soldats, mes amis plus que ça mes frères de sang. J’aurais du les suivre dans leur déclin. Sur ce major je tiens à vous informer qu’une cérémonie aura lieu dans une heure en l’honneur de nos valeureux guerriers.

- Major : Oui chef, mais je voudrai juste vous dire que vous n’avez rien à vous …

- Arckameur (En coupant la parole) : Il est inutile de débattre à ce sujet, ça ne mènerait à rien, c’est un ordre.

- Major : Oui chef ! à vos ordres !

Arckameur repartit en direction de la salle de réunion. En passant dans un couloir vitré il scruta l’horizon, son regard était plongé dans l’infini, admirant avec tristesse la galaxie. Mais au moment ou il voulut reprendre son chemin il eut une vision, c’était très étrange il assistait derrière sa vitre à un combat spatial, sur le coup il eut un doute était-ce la réalité ou une hallucination ? Il ne lui fallut que peu de temps pour se rendre compte que c’était une hallucination, c’était si réel que son esprit en était troublé, la confusion totale était en lui, dérouté, mais toujours conscient de ses actes il continua son chemin à travers le vaisseau.
Il ne tarda pas à voir la porte d’entrée de la salle de réunion, le trac et la tristesse le rongeaient, il devait énoncer le discours de la mort de ses compatriotes, une lourde tâche pour lui qui se reprochait leurs morts.
Arckameur entra d’un air tout démoralisé, il prit place au centre de la pièce derrière un pupitre il posa quelques feuilles dessus. Devant lui se tenait une foule dense, serrée et assise sur des chaises. Arckameur voulut commencer son discours, mais un moment d’hésitation lui traversa l’esprit, il finit par commencer le discours.

- Arckameur : Mes amis, une triste nouvelle va venir assombrir vos visages déjà obscurs, la flotte de diversion a été détruite par les coin-coin, il n’y a aucun survivant. Je tenais à présenter mes plus sincères condoléances aux familles des victimes, sans l’action de ces héros nous serions en ce moment tous morts, sur notre nouvelle planète ils recevront les meilleurs funérailles qu’un homme puisse recevoir. Je vous demanderai une minute de silence en leur honneur.
----------------------------------Une musique défunte se fit retentir------------------------------------

- Arckameur : Mes frères, le moment est mal choisit mais je dois donner ce discours. Je sais que vous avez tous donné et perdu dans ce conflit des choses qui vous étaient chères, mais nous devons réagir et nous préparer à contre attaquer, vous savez pour la plupart que nous en sommes rendus à une alliance avec les autres commandants de la galaxie : rebelles et impers compris. Je vous demanderai donc pour une meilleure efficacité de fournir un dernier effort dans cette crise, je sais que cela sera dur mais il dépend pour la survie de tous que chacun fournisse un effort dans cette guerre.

Le discours d’arckameur à peine terminé que la foule se mit à l’applaudir énergiquement, ce qui eut pour effet de réchauffer le cœur d’arckameur.
Une voix dans les hauts parleurs se fit retentir, elle disait : « Amiral arckameur, vous êtes demandé dans la salle de contrôle ». Arckameur ne réfléchit pas une seconde et se mit à courir dans les coursives du vaisseau en direction de la salle de contrôle.
Arrivé dans la salle de contrôle, il vit par la baie vitrée qu’ils n’étaient plus en hyperespace, mais en orbite d’une planète.
Le soldat rebelle commença la conversation

-Soldat : Nous sommes arrivés chef.

-Arckameur : Très bien commencez, les manœuvres d’atterrissages

-Soldat : A vos ordres.

On pouvait voir par la fenêtre que la planète grossissait de plus en plus, l’atterrissage était en cours.

arckameur le 2008-11-26 00:44:55



Roi des canards

Le Le Colonel Milamber etait inquiet pour plusieurs raisons.

L'amiral Kirtash lui avait confié la tâche d'aller enqueter sur un amassement suspect de flottes dans leur galaxie parallele. Il pensait que cela aurait un lien avec 'l'invasion canardienne'

Or MIlamber n'y etait jamais allé dans le galxie CB.

Il se trouvait a present devant le Puits de Force B1. Il admira par le cockpit de son A-Wing cet amas bleu formé par des voluptes de fumée tournoyant sur elles mêmes.

Milamber sentit un frisson lui parcourir l'echine dorsale en pensant a ca que Kirtash lui avait dit: 'Pour acceder a la galaxie CB, il va falloir que tu rentres dans un Puits de Force, il t'y teleportera directement.'. Quelques instants apres ces mots Milamber et sa flotte partaient dans l'hyperespace pour le PDF.

Milamber avait été autorisé a prendre le commandement de 200.000 A-Wings afin de survivre dans cette galaxie. D'apres Kirtash, Les Contre-Bandiers étaient des gens grognons, primitifs et agressifs.

Le moment était venu. Milamber pensa une derniere fois a ce qui l'attendait. Il inspira et donna l'ordre a sa flotte de le suivre dans le PDF.

Le vrombissement de sa flotte en marche etait assourdissant. Le PDF se raprochait inexorablement, ses voluptes degageant une sensation mysterieuse. Enfin, il entra dans le PDF. Il se sentit etiré de tous côtés. Il se dit que la mort etait proche.

Finalement, cette sensation cessa et le spectacle qu'il vut fut le plus impressionant de sa vie.

Devant lui se dréssait, majestueuse, une planete contrebandiere.

Mais le plus impressionant était son orbite. Il n'avait jamais vu une orbite si surchargée! Où avaient donc les CBs deniché tous ces vaisseaux. Il y en avait de tous types, de toutes classes, et leur nombre astronomique entrainait que on avait du mal a sitinguer la planete derriere.

Milamber scanna la scene et decida qu'il vallait mieu fuir avant que ces flottes le rattrappent. Ce n'etaient de toute evidence pas des flottes canardiennes.

Milamber amorçat un voyage hyperspacial vers le trous noir le plus proche. Apres son passage par le PDF, il n'eut plus de mal a revenir dans la galaxie normale.

Le seul probleme fut que Milamber et sa flotte ne se retrouverent pas la ou ils l'avaient esperé mais face a un spectacle horrifiant.

Devant eux se trouvait la flotte du roi canard entourée par sa garde raprochée!

Le vaisseau-amiral etait plpacé au centre de la flotte. Il avait la forme d'un canard géant. Les vaisseaux le protegeant avaient leur proue en forme de tete de canard.

Milamber ne le pensa pas deux fois, il avait recu l'ordre de rechercher et de detruire. Il donna l'odre d'engager le combat.

Le detonations commencerent a se faire sentir quelques minutes apres. Ses A-Wings entrerent en collision avait les vaisseux ennemis.

Milamber fut pris sous le feu d'une fregate. Il executa un tonneau au même temps qu'il accellerait. Il envoya plusieurs torpilles qui toucherent le canon et la coque.

D'autres A-Wings vinrent a son secours. La fregate ne tarda pas a exploser sous le feu croisé des A-Wings.

Les pertes se comptaient maintenant a 10000 du coté de Milamber contre 1000 du coté des Canards.

Le combat final pour la survie de la galaxie avait commencé...



kirtash le 2008-11-25 17:53:38



La contre attaque, partie 1

Je sais pas si c'est le bon endroit pour écrire un RP de la quête mais je me lance ^^

Voici la premier partie :) :


La galaxie était à feux et à sang, croulant sous les assauts des canards sanguinaires, cet ennemi petit, discret, futile et farouche qui n’en restait pas pour autant inoffensif.
Beaucoup de chercheurs ce demandaient comment un animal aussi primitif aurait pu prendre le contrôle de flottes colossales et plus étonnant encore d’établir une stratégie de combat si développée.
Mais les réponses à ces questions n’étaient plus une priorité, elles ne comptaient plus, car de jour en jour la puissance des canards augmentait. Les combats devenaient difficiles, causant de toujours plus dégâts, essoufflant militairement les amiraux impliqués dans le conflit, qui perdaient peu à peu l’espoir de vaincre un jour l’envahisseur.
L’armée coin-coin, comme l’appelle les soldats, semblait voir ces troupes augmentés au fur et à mesure de leurs pertes, déstabilisant le moral, plus aucun combattant ne voulait les affronter certains même en arrivaient au point de désertés, la galaxie sombrait dans le chaos total, tous le monde étaient en déroute, la fin était proche.
Alors que bientôt les canards allaient gagner la guerre et terrasser toutes les espèces vivantes de la galaxie, un jeune amiral rebelle répondant au nom d’Arckameur eut l’idée de rassembler tous les empires survivants de la galaxie dans une réunion stratégique pour lutter contre le cataclysme s’abattant sur la galaxie.
Arckameur s’approcha de l’Holocom, la fréquence était réglée pour que tous le monde puissent la capter, une petite lumière verte clignota ce qui signifiait que le réseau de communication avec les amiraux de la galaxie était en marche.

- Arckameur : « Mes chers amis Rebelles et mes chers ennemies Impers il est temps pour nous d’oublier pour un petit moment nos différents, nous somme actuellement tous sous le feu de l’armada coin-coin, serrons-nous les coudes mes amis ! Il nous faut organiser une défense digne de ce nom ! Et contre attaquer par la même occasion, ne nous laissons pas faire par ces vulgaires canards ! »

- Amiral inconnu : « Mais ils sont inépuisables ! A chaque batailles, plus on en tue, plus il y en a, nous ne pouvons rien pour nous sauver cette fois … »

- Un DoL : « Mes amis il vous suffit de suivre la voie des DoL et nous vous débarrasserons de ces canards, il vous faut juste pour cela … »

- Arckameur : « Baliverne ! Nous savons très bien que vous subissez de lourd dégât vous aussi alors n’essayez pas de nous leurrer, nous devons immédiatement réagir, je propose d’adopter une nouvelle stratégie de combats. »

- MK : « Oui je suis d’accord avec Arckameur, mais que proposes-tu ? »

- Arckameur : « Je propose de tous unir nos forces, préparer bien vos flottes il y aura du grabuge, nous allons traquer les flottes canards, nous les encerclerons tous ensemble en les pilonnant, ce plan devrait marcher, vous êtes tous d’accord ? »

- Un amiral imper : « Il est tout à fait hors de question que je m’allie aux Rebelles, vous n’êtes pas dignes de confiance»

- Arckameur : « Je vous ai dis qu’il faut mettre nos différents de coté, nous avons un ennemie commun ! Qui est en train de nous vaincre, vous risquez tous autant que nous de mourir et la seule chose qui vous vient à l’esprit est vos conflits d’éthique ? »

- Un amiral imper : « Un Rebelle reste un Rebelle ! Vous ne faites que … »

- Arckameur(En coupant la parole) : « Je crois que vous avez mal compris ce que je veux vous dire, nous somme en train de parler du sort de la galaxie de notre avenir à tous si nous ne réagissons pas nous allons tous mourir. »

- Un Général Rebelle : « Bien que pour moi il soit difficile de l’admettre, Arckameur a tout de même raison, il faut que nous Rebelle et vous Impers nous nous serions les coudes pour notre survie à tous, malgré tous les différents qu’il existe entre nous. »

- Un colonel impers : « Je suis d’accord avec les Rebelles… même si je dis un peu ça à contre cœur notre seul chance réside bien dans cette alliance. »

- L’amiral imper : « Hum, après mûres réflexions, j’accepte de m’allier avec vous les Rebelles, mais au moindres geste suspect l’alliance disparaît ! Me suis-je bien fait comprendre ?! »

- Arckameur : « Il n’y aura aucune trahison, nous n’avons qu’une seule parole. »

- L’amiral imper : « Je l’espère bien ! »

- MK : « Bon maintenant que l’alliance est faite… C’est quoi le plan ? »

- Arckameur : « Le plan est simple, j’ai remarqué sur les scopes de ma base que les flottes coin-coin navigue dans la galaxie dispersées en plusieurs flottes solitaires et par-dessus le marché elles ont l’air de stagner pour la plupart. »

- L’amiral imper : « Un assaut en masse surprise ne serait pas efficace ? »

- Arckameur : « Cela n’est pas la meilleure solution, même si le plan ce base dessus, si les flottes coin-coin réagissent assez vite à nos attaques surprises, ils risqueraient de pouvoir s’enfuir et d’aller chercher des renforts, ce qui tournerait vite au drame. »

- L’amiral imper : « Que proposes-tu ? »

- Arckameur : « Nous allons attaquer les flottes coin-coin par surprise, mais lors de cette attaque il faut nous disposer stratégiquement pour l’encercler, comme ça il ne pourra pas nous échapper, simultanément nos bombardiers et chasseurs s’attaqueront aux communications des vaisseaux appuyés par les cannons lourds de nos vaisseaux amiraux. Il faut, au plus vite, neutraliser leurs communications ! »

- MK : « Cela m’a l’air d’être un bon plan, il nous faudra tout de même une puissance de feux élevée, non ? »

- Arckameur : «Oui, c’est ça le plus gros problème du moment, il nous faut tous réunir une armada de combat, mais pour cela c’est à vous de jouer, je vous mettrais juste en garde car les canards surveillent nos faits et gestes. Faîtes attention de ne pas vous faire repérer avant d’avoir votre flotte opérationnelle, notre première cible sera la flotte du secteur D4, les coordonnées sont X176 et Y-179. Nous nous réuniront à ces coordonnées avant l’attaque, X150 et Y-150. Histoire de ne pas nous faire repérer et de bien organiser l’attaque éclaire. Vous avez quinze jours pour réunir une flotte ! Sur ce, Mes dames, Messieurs, je vous souhaite bonne chance et que la Force soit avec nous. »

- MK et le Général Rebelle : « Merci et bonne chance à vous.»

- L’Amiral Imper : « A dans quinze jours et tachez d’être au rendez-vous ! »

Fin de communication

Arckameur éteignit l’Holocom, il souffla un coup, son cœur battait fort, l’excitation d’un tel combat à venir était indescriptible, il avait hâte de partir au front.
Mais d’abord, il devait se reconstituait une nouvelle flotte, ce qui n’allait pas être une tache facile, les armadas coin-coin surveillaient de très près les planètes, il était quasiment impossible de se développer sans attirer l’attention des canards. Mais Arckameur n’était pas à son premier tour de passe-passe, il allait duper l’armada coin-coin de son secteur, mais pour cela il allait faire un très lourd sacrifice.
Le plan consistait à évacuer en deux groupes la planète, un premier groupe transporté toutes les matières premières nécessaires à la reconstruction d’une armada et le personnel, et le second groupe était constitué du reste de la flotte d’Arckameur quelques vaisseaux de guerre survivants.
L’évacuation de la planète allait bientôt s’effectuer, les deux groupes étaient fins prêts. Le premier groupe constituait des derniers vaisseaux de guerres d’arckameur décollaient, ils avaient pour mission d’attaquer la flotte coin-coin la plus proche. Cette manœuvre n’était qu’une diversion pour pouvoir effectuer l’évacuation de la planète en toute sécurité.
La seconde flotte venait de décoller, arrivait hors de l’orbite de la planète elle passa en hyperespace.
Pendant ce temps de son coté, la flotte de diversion allait engager le combat. Il ne restait plus qu’une trentaine de chasseurs et une vingtaine de bombardiers, ainsi que quatre vaisseaux amiraux de commandement.
A la sortie de l’hyperespace les traits fins de lumière bleue se transformèrent petit à petit en point lumineux qui tapissait le fond de l’espace infinie, une nébuleuse bleue venait combler le vide froid et glaciale de la scène, les vaisseaux amiraux ne perdirent pas une seul seconde de leurs temps si précieux et ce mirent en position de combat en adoptant une formation serré, les chasseurs et bombardiers décollèrent et prirent les devant de la flotte.
La flotte coin-coin avait l’aire inerte, aucun mouvement depuis l’arriver de celle d’arckameur on aurait dit une flotte fantôme sans aucun occupant a bord, les coin-coin étaient-ils tous morts ?
Les chasseurs approchaient de plus en plus de la flotte mais toujours rien, les pilotes prirent ça pour une aubaine et ce détacher de leur formation dans le butte de faire le plus de dégâts possible, à ce moment les vaisseaux coin-coin furent comme traversaient par un faisceaux d’énergie intérieur du vaisseaux, se propageant de l’avant vers l’arrière à son passage des lumière s’illuminaient restaient actif, il ne fallait pas être intelligent pour comprendre que les vaisseaux venaient de se réactiver. Les pilotes des chasseurs trop avancés dans les lignes ennemies ne durèrent pas long feux, en quelque seconde les cannons des croiseurs d’assauts crachèrent la mort, les projectiles bleu poursuivaient les vaisseaux d’arckameur de très près jusqu’a les rattraper et les perforer provocant une explosion jaune orange a chaque chasseur abattu. Les chasseurs décimaient, les coin-coin repositionnèrent leur flotte pour faire front au reste de la flotte d’arckameur.
Les bombardiers étaient devant les vaisseaux amiraux et plus qu’à quelques kilomètres de la flotte des canards, les chasseurs coin-coin qui ressembler à des chasseurs TIE n’eurent aucun mal à les abattre.
Il ne restait plus que les quatre derniers vaisseaux amiraux qui n’arrêtaient pas de tirer, tellement qu’un canon du vaisseau amiral de droite explosa, le vaisseau fut scié en deux par la déflagration et sombra dans le fond étoilé. Les coin-coin étaient à porter de feux, ils chargèrent tous leurs cannons a puissances maximum, cela leur pris vingt seconde et tirèrent tous se qu’il avait sur les trois derniers vaisseaux qui survivait difficilement.
Ils s’avaient très bien que c’était leur fin, ils tentèrent une dernier action suicide sur la flotte des coin-coin, accélérant leur réacteur au maximum, ils foncèrent violemment dans les vaisseaux canards ce qui produisait des explosion en chaîne anéantissent toute la flottes coin-coin, dans se secteur de l’espace qui était si calme et vide y reposé les âme des courageux soldat mort pour leur peuple, les débris des vaisseaux flottaient la bataille avait rendu la vue chaotique et ténébreux on y ressentait la mort rien qu’en approchant du lieux.


[HS]Je débute dans le RP, donc c'est sur c'est pas tip-top et niveau orthographe pareil je suppose ;) soyer indulgent ^^[/HS]

arckameur le 2008-11-24 17:59:45



The Requiem of The Queen and The King

Après des heures et des heures de réflexion sans trouver la moindre idée. Au dehors, vos troupes se font attaquer, transformer, détruire…
Vos supérieurs n'ont pas d’idées non plus… Vos supérieurs… Oui, c’est ça ! Il vous faut rencontrer les chefs des canards. Mais comment faire pour les trouver ?
Vous décider de trouver le code de paroles de la base des canards sanguinaires parmi les anciens messages qu’ils ont pu envoyer. Vous cherchez, là aussi, pendant des heures, des heures perdues. Vous finissez par trouver les échanges de messages remontant à la demande de paix et d’amitié. Par ces messages, vous récupérez le code de paroles, et envoyez un message aux canards. Vous demandez de rencontrer leur chef, afin de traiter avec lui.
Deux jours plus tard, pas de réponses, rien… L’attente, le doute, la peur peut-être. Et surtout… La perte de temps. Pendant votre attente, les gens dans la galaxie se font tuer et transformer. Et vous, vous êtes là, à attendre une réponse qui ne viendra peut être jamais…
Cinq autres jours passent. Toujours rien. Cela fait maintenant une semaine que vous attendez. Et voilà, les voilà enfin… Un vaisseau canard arrive dans votre base. Vous les laissez entrer. Vous les encerclez. Ils n’attaquent pas. Ils ne sont pas là pour cela.
Deux canards sont plus grands que les autres, plus beaux que les autres, entourés, comme protégés par eux. Un canard mâle, et un canard femelle. Le roi et la reine des canards…
Ils entrent dans votre bureau majestueusement. Vous avez quelques secondes d’hésitation. Que devez-vous faire ? Leur parler amicalement, tenter un dialogue de future paix. Ou les considérer comme des assassins, des créatures sans cœur, sans âme, des créatures dépourvues d’intelligence. Et pendant ces quelques secondes d’hésitation, vous vous rendez bien compte que ni l’une ni l’autre de ces idées n’était la bonne. Attaquer ? Même pas la peine d’y songer. Ils ont leurs gardes du corps au rayon poussin… Tout semble terminé.


[HRP: Il ne reste plus que le roi et la reine des canards, c'est le moment de leurs porter l'estocade finale. Ça va canarder sec !!!]



Excalibur le 2008-11-23 13:23:01



Coin Coin Strike Back

Des canards, des canards ont envahi la galaxie. Comment des canards, créatures miniatures, caquetant à longueur de temps, ont-ils pu envahir la galaxie. Et par les images que vous voyez sur le communiqué d’INTER-CLANS, ces canards caquetant attaquent vos troupes. Pourquoi ? Comment ?
Mais au lieu de rester là à vous poser des questions… Renseignez-vous, faîtes vos recherches.
Effectivement, cela n’est pas bête. Vous décidez de vous lever, toujours sous le choc de cette vision particulière. Vous appelez un garde, quelqu’un qui est là depuis plus longtemps que vous, et lui posez des questions. Que s’est-il passé ? Comment des canards ont-ils pu attaquer aussi facilement ? Comment se fait-il que leur armée soit aussi grande ? Et là, la réponse que ce garde vous donne vous laisse vraiment… canardé.
Ces canards sont arrivés nul ne sait quand. Ils se sont dits amis. Ils voulaient seulement être reconnus pour leur courage, et aider à servir vos troupes, vos peuples. Mais ce dont nul ne s’attendait, c’était de se faire plumer ! Et oui, plumé par des canards. Ces créatures sont plus perfides qu’un serpent. Vous ne prenez pas la peine de vous attarder sur le caractère mesquin de ces canards. Après avoir acquis la confiance et l’amitié de vos troupes, ils se sont installés dans un coin de la galaxie. Vos armées, de passage vers leurs plateformes et fatiguées de leur voyage, décidèrent de rendre visite aux canards, et de profiter de leur hospitalité. Ils s’approchèrent en totale confiance. Deux vaisseaux partirent ensemble, mais un seul est revenu pour témoigner. Lorsque le premier vaisseau s’est approché afin d’entrer dans le hangar prévu pour lui, une explosion eut lieu. Une explosion causée par un immense rayon jaune poussin. Rayon qui, après avoir touché le vaisseau et causé son explosion, a laissé des plumes. Ben oui, ce sont des canards, et les canards vous ont plumé. Le second vaisseau, surpris, s’est immédiatement éloigné, et à prévenu les autorités. De nombreuses troupes ont donc choisi d’aller combattre les canards, mais à peine s’étaient-elles approchées un peu trop de leurs vaisseaux, qu’elles explosèrent, laissant derrière elle une mare de plumes. Ces créatures eurent rapidement un nom, ‘Les canards sanguinaires’. A présent les canards attaquèrent tout ce qui bougeait. Ils ne se contentaient plus des vaisseaux détruit grâce à leur ‘attaque de poussins’. Non, ils attaquèrent. Ils attaquèrent, armés de sabres laser, mais aussi de rayons poussin. Lorsqu’il touchait un vaisseau avec leur rayon, il n'en restait que des plumes. Mais ils ne tuaient pas forcément les troupes, les êtres vivants. Non, ils les gardaient, leur faisaient boire une sorte de potion faite avec des œufs de canards, les transformant à leur tour en canards. Leurs armées grandissaient de jour en jour.
A présent, vous vous demandez comment faire pour battre ces canards ? Vous vous demandez comment les détruire, comment détruire leur base sans être annihilé avant, sans vous faire encanarder…

[HRP : Encore ces satanés canards... et il faut encore les repousser. Ils sont moins nombreux mais plus féroces...
Un conseil : tuez les vite avant que d'autres n'apparaissent, encore plus puissant peut être...]


Swing le 2008-11-22 14:17:51



Coin Coin²

[HRP: Comme vous pouvez le constater, des canards ont envahi la galaxie, Votre mission si vous l'acceptez est de les repousser.
Ca va canarder sec !!!

PS : D'un secteur à l'autre les choses peuvent changer...]



Swing le 2008-11-20 14:35:40



L'invasion des Canards Sanguinaires

Dans une Galaxie lointaine, très lointaine…
Planète Proxima, système de Dranac
Station Orbitale de recherche expérimentale Rex Luto

Compte à rebours enclenché…

Dans une salle aux dimensions d’un amphithéâtre, plusieurs hommes en blouse blanche sont en train de s’affairer derrière des écrans de contrôle holo.
La toute dernière expérience du Professeur Rex Luto va avoir lieu… Aller plus loin et plus vite que l’hyperespace est le rêve du Professeur. Il a mis au point une machine capable d’utiliser l’énergie Neutrinal pour replier l’Espace et le Temps. Aller dans une autre dimension pour d’un seul pas traverser la galaxie, comme passer à travers un trou noir pour en ressortir de l’autre coté, ailleurs au même instant. Le générateur Neutrinal avait été le plus difficile à mettre au point. Son temps de fonctionnement devait être court, les distorsions qu’il provoquait l’endommageait assez vite, c’était un point qu’il savait devoir améliorer.

10 secondes…

La voix de l’ordinateur central sortit Rex Luto de ses rêveries. Il agrippa le levier qui allait lancer le générateur Neutrinal et « transférer » la station orbitale de l’autre côté de Proxima.

3-2-1-0…

CLACK !!!



Vous vous sentez… bizarre, quelque chose d’étrange a dû se produire…
Un instant plus tôt vous étiez en train de surveiller les communications Holonet, la seconde d’après vous voilà en train de regarder un communiqué d’INTER-CLANS, chaîne propagandiste que vous détestez où une voix que vous ne comprenez pas commente des images hallucinantes. Des Daffy Duck armés de pistolasers sont en train de s’en prendre à des troupes impériales dans ce qui ressemble à base militaire, suivent des images de combats spatiaux entre des X-Wings et des vaisseaux que vous ne reconnaissez pas…
Par réflexe, vous observez la carte de la galaxie… l’Horreuuurrr !

Swing le 2008-11-20 14:14:32



Retour