Partie relancée le 14 Nov 2017

62 inscrits sur cette partie
1 joueurs connectés
Rôle Play


Une course Sabotée

Doktorboumboum se tenait immobile sur la passerelle du Santa-Lucia , alrs que dans l'espace , devant lui , une bataille entre sa flotte et un minable qui avait osé attaquer se déroulait .
Les ennemis , qui étaient débordé de part le nombre de corvette marauders , la tactique et la determination des contrebandiers , finit par se faire réduire en néant .

'_Amiral , communication de Pelmat !

_Je prend '

Doktorboumboum partit écouter ce que son ami avait à dire .
Il revint 5 minutes après sur la passerelle :
La course était un echec total , les rebelles et les impériaux avaient mené des embuscades contre les modules de course , celui de pelmat , si proche de l'arrivée , s'était finalement fait détruire .

Les rebelles avaient étés plus virulents , et ce gràce à un dénommé Nazguls assez tristement celèbre , et que Doktorboumboum avait déjà affronté du temps ou il était impérial .

Malgré cela , L'amiral n'avait pas triste mine , sinon qu'il souriait :
On lui avait seulement chippé les prototypes , qui risquaient à tout moment d'exploser à la figure du voleur . Les moteurs avaient étés encore améliorés depuis le prototype , et on en était déjà à la finalisation . Les moteurs seraient bientôt produit en série pour sa flotte ....




doktorboumboum le 2004-11-20 23:41:14



ligne de départ

Sigourne avait toujours de bonnes idées !
Une course, ca c'est un plan qu'il était bon. Le fultitrust, un prototype de réacteur à ma sauce, ca lui ferait un bon coup de l'essayer ... au pire dommage ! Visiblement, la course est gratuite et ouverte à tous les participants. Alors, allons-y.
Je fis un petit paquetage rapide, je rechargais les Holo-Accus pour le fultitrust et je me mis en quête d'une navette pour aller au spatio-port en orbite. De la je pourrais rejoindre assez facilement Hoth, moyennant quelques crédits.
Je partais donc vers la plus connus des planêtes du monde connu, en emportant, en tout et pour tout qu'une charrette antigrave, qui suportait difficilement mon réacteur, un sac à dos, une bouteille d'oxygène liquide, de quoi manger, et une amulette porte bonheur.
Mon idée fut de retrouver Sigourne là-bas. Il avait des dons de commercant, qui lui permettait de vendre tout et n'importe quoi pour des sommes très raisonnable. Sa race qui lui faisait ressembler à une créature humaine chatoyante, était son atout majeur.
Après un voyage de près de 3 heures, je sortis du vaisseau de transport.
- Salut Sigourne ! Quels sont les nouvelles !!!
- Pose pas ton sac tout de suite. on va aller dans le CyberHotel làs bas ... j'ai des types à te présenter.
L'hotel était bruyant, et bondé de monde. Une bagarre avec déjà explosé avant même que l'on ai ouvert la porte. Cela ne nous conservait visiblement pas. Sigourne s'insatalla à une table, ou trois voyageurs en cagoule noire nous attendais.
- Mes amis, voici le savant dont je vous ai parlé !
3 regards percant me transpercaient.
- Ben allons soit pas timide ... Excusez-le ... Fait leur exactement le topaux que tu m'as fait, après le deuxième test de ton réacteur.
Je leur parlais, d'abord sur un ton monocorde, et ensuite avec passion de la puissance de mon protoype !!!
- Vrxcdtion ! djretidja .. Recthsif. ..
Visiblement, ca leur plaisait... Cela se vit au sourir de Sigourne.
Ils se levèrent et on fit de même ... ils voulaient voir la bête ...
En sortant du bar, je leur indiquait ma charrette. D'un coup, je defit la bache, pour montrer ce moteur hybride de ma conception.
Il l'examinère avec interet. Je défit le cache pour que ces étrangers puissent examiner les pièces mécaniques réalisées, et soudées au lazer.

L'un d'eux se releva et pris Sigourne à partit. Il traitait affaire, du genre d'affaire qui rapportait gros.
-Ok ... c'est fait me dit-il 5 minutes après ... prends tes bagages, on remonte à l'astroport, faut qu'on se dépèche. C'est une super affaire.
Il m'expliqua seulement lorsque l'on fut dans ces petites fusée taxis direction l'orbite.
- Ils ont un vaisseau. Il s'agit d'un vieux TIE, récupéré lors d'une guerre dernière et réparé depuis.). On installe le tout ce soir, et on sera prêt pour la course demain. Un prix d'enfer ! 95 000 Crédit de Fixe et 300 000 000 si on gagne !!! Sur un prix comme ca, va falloir que tu défonces !
-Que je me défonce ? Euh ... parceque je participe ?
-Bien tu crois que tu va te tourner les pouces ... et pis on a pas les moyens de se payer un pilote; Et encore moins un droide performant !!! Nan ... je connais tes capacités de pilotes, et tes reflexes.. Avec ton moteur, même les contrebandiers iront se faire cuire un oeuf !!!
-Mais, euh ... comment on fait ! Je veux dire ... Et d'abord ? Ils nous payent comment ?
-Ca laisse moi faire, ... mon charme fou leur à monté à la tête ! Contente toi de piloter. Je serais avec toi dans le TIE, pour t'aiguilloner dans la course. Sans problème je te jure !!! Avec ca, on pourra se monter notre affaire. T'imagines une boutique, avec sas de décompression, réparation automatique, ...
Il parlait et parvint à me convaicre... comme je l'ai déjà dit, il était très bon commercial.
Après avoir reconnu nos associés, et lorsque le moteur fut lancé. Je fis un premier test à froid; juste histoire de voir de quoi ca avait l'air. La glasse du cockpit vibrait, mais je ressentais le douce sensation que les 300 000 000 pourraient nous revenir vite fait, bien fait ! J'y croyais !
On se séparait Sigourne et moi pour aller nous pieuter. Je dormis peu, mais je révais beaucoup... La gloire enfin, au bout d'une petite journée de course ... à peine 4h ...
Le lendemain, en sortant du lit, je ne vis pas Sigourne ... Je me préparais ... sigourne avait l'habitude de faire toute sorte de paris ... et la vu la foule que l'on entendait dans le spatio port ... ca devait miser fort !
Je me préparais pour la course. Deux des sillouettes sombres, nos associés, étaient déjà là... Il avait du protéger leur TIE, de peur qu'il y ai des personnes mal-intentioné. Il faut dire qu'avec une course organisé par des contrebandiers, on peut s'attendre au pire !
-Salut les gars ! alors quoi de neuf ?
- Yhde sfqj oiq^
- Bien moi, ca vas en tous les cas ... Vous avez vu Sigourne ? mon colègue ?
- qdsfOIqdfn sfq.
Pas super la conversation ... bha ... il me reste une petite heure avant le départ ... que faire ...
Je parvint à passer 45 minutes à me faire un petit sandwitch ... Y'avait je sais pas trop quoi qui grouillait dessus, mais bon, ... j'ai tout mangé. Je n'ai jamais été habitué à la nourriture étrangère.
Je revins au TIE.
- Alors les gars ? Des nouvelles de Sigourne ? C'est que s'il est pas là, je pars sans lui ! lol :-)
- sfqjlq,qfs Montez vous installez dans le TIE
- Oh, je vois, vous avez acheté un traducteur à la foire au droide ! Bon ben je m'y met.
La surprise quand j'ai trouvé un de ces types à la place de Sigourne.
- On a ton pote mon gars. Si tu gagnes la course il ne lui arrivera rine
-Quoi ??? dis-je ? Qu'est-ce que c'est que ...
- Dépechez vous, il faut vous mettre sur la ligne de départ. Je vous servirais de co-pilote.
- Mais ... attendez, ce n'est pas prévu comme ...
Il sorti un tazer de sa poche. Je n'avais pas interet à broncher. Une décharge dans les holo-Accu ferait sauter le moteur ... à n'en point douter ! et vu que l'interieur du TIE est conducteur ... faut plus bouger.
Ma mine pris de panique eu l'air de l'interresser ... j'avais peur et il le savais.
- On vous dédommagera convenablement si vous gagnez... Ce que l'on veut, c'est que vous doubliez le vaisseau contrebandier 'Le foudroyant'.
Je n'osait pas demander ce qui se passerait sinon.
Je mis le TIE en marche, et j'écoutais attentivement le bruit de check-list automatique. Au moins, j'avais une chance de gagner avec ce tas de ferraille. En me placant sur la ligne de départ, tracé avec des volutes verts magnétique, j'espèrais seulement que mon moteur résisterais à 4 heures d'effort intensifs. Le reste devenait superflue...

keke_jedi soldat à son propre compte, pour la rebellion


keke_jedi le 2004-11-17 14:21:38



Planification parfaite!

Dans les entrailles d’une planète impériale, L’état-major était réuni. Une importante planification venait d’être mis en branle. La table des officiers était pleine. L’Amiral Ghost n’attendait plus qu’un capitaine : Mark, son grand frère, et meilleur pilote.

Un peu moins d’une heure plus tard, l’ascenseur permettant l’accès de cette chambre ouvrit ses portes devant la mine sombre du Capitaine Mark…

***Le plan était simple mais risqué, Les restes de la flotte Cimetterre I devaient se détourner du Puit De Force au moment exact où une flotte arriverait. La détruire sans compter les pertes, puis par la suite, aller briser les derniers survivants sur une flotte rebelle.

Le but? : Récupérer les nouveaux réacteurs conçu par les ContreBandiers. Sans qu’aucun témoin n’y voit que du feu…

La flottille se dirigea vers le nouvel ennemi : Excalibur, et attaqua avec une incroyable rapidité. L’efficacité ne fut pas au rendez-vous, la presque totalité des flottes furent détruites. Seulement quelques croiseurs furent épargnés. Alors, comme les ordres le voulaient, touts les survivants durent se suicider sur la flotte rebelle la plus proche.

Le capitaine Mark avait des ordres émanant directement de son frérot (Il détestait qu’on l’appelle comme cela), Il devait récupérer les réacteurs de la flotte Foudroyant et les ramener à Houson I. Selon ces infos persos, ils seraient les meilleurs…À essayer absolument…***

L’officier entra sans bruit, la tête toujours baissée. (Le seul ayant confiance en lui étant Ghost) Lorsqu’il arriva jusqu’à son frère, il lui prît soudainement le cou, déposa son poing contre le cuir chevelu de l’amiral puis frotta de toutes ses forces en disant :

-NOUS LES AVONS! NOUS LES AVONS!

-MARK ARRÊTE! *Ils se calmèrent* Correct, et le plan?

-Comme sur des roulettes frérot, *l’Amiral crispa* la deuxième flotte se serait faite « récupérée » au passage par l’Officier Gilian du Puit De Force.

-Excellent, messieurs rompez, notre plan était parfait j’espère que notre prochain aussi!

-Grand frère reste, j’ai … des choses à te dire…

*Les autres officiers étaient satisfaits, l’ex-fauteur de troubles Mark était devenu un capitaine efficace. Il avait pris la place que certains d’entre eux voulaient, mais ça viendrait bien assez tôt, avec toutes les missions périlleuses… *


Amiral Ghost le 2004-11-15 18:53:49



Ode à l'Attente ...

L'Attente à toujours été mon ennemie le plus actif. L'union de l'empire n'existe que depuis tellement peu. Elle disparaitra surement avec le temps. Alors que l'Attente est l'essence même de ma vie. Que serait ma vie s'il n'y avait pas l'Attente. Rien de plus qu'une pensée concentré dans un espace temps réduit à l'extrème ... pas une pause, pas de satisfaction ... non l'Attente était ma plus chère ennemie, la seule sur qui je pouvais compter dans les moments extrèmes.
Cette pensée revenait inexorablement à chaque fois que j'étais anxieux... Je venais de récupérer au nez et à la barbe de toute la galaxie, un des deux propulseurs le plus rapide. Et cela sans que personne ne puisse se douter de quelque chose. Mon plan avait été brillament mené. Ne pouvant rien faire pour presser mes troupes, je glanais les informations sur les différents pont enemis :
'- Amiral Solick !'
'- Oui Lieutenant ?'
'- Du nouveau dans la disparition du vaisseau contrebandier le 'foudroyant'. Nos sonars ont détectés une masse sombre non-resonnante dans le secteur DZ3. C'est sur le chemin par lequel passait le deuxième vaisseau contrebandier. Normalement il ne devrait rien y avoir à cet endroit précis.'
'- Et bien que disent les esperts ?'
'- Il s'agirait visiblement d'une génération spontané de trou noir ... mais ca demeure un mystère scientifique. Nous navons encore jamais vu un tel phénomène se produire dans le monde existant. Ce point doit être éclaircit car il pourrait s'agir d'une piste pour expliquer l'existance de l'antimatière, et la génération spontané de matière dans le vide !!!'
'- J'ai compris le message. Transmettez vos données aux spatio-ports, et dites leurs que nous allons enquêter sur le sujet. Colonel Yrion, prenez les commandes de la flotte et allez en direction de ce mystère, et je veux y être avant que mon café soit froid !'

Un peu moins loin ...
'- Le peleton de tête ne répond plus !!! Leur serait-il arrivé malheur ?'
'- Nous verrons bien ... réduisez la vitesse, et tranferez de l'energie aux canons-blasters, je repère une activité Spatiale inquiétante... visiblement les conduits du Warp se chargent d'énergie ... on va avoir de la compagnie !'

Effectivement, les 4 pilotes contrebandiers qui s'étaient lancés dans la course pour faire bonne figure, et se faire connaître un peu, eurent la désagréable surprise de voir se matérialiser une flottille de frégatte accompagnées par 4 batiments de style victoire V2.

Les Contrebandiers, aiguillés par leurs inerties ne purent pas éviter les nouveaux venus. Seul le vaisseau, conduit par le contrebandier le plus jeune parvint à faire un peu plus qu'un jet d'étincelle en pénétrant les boucliers ... Il s'écrasa contre le réacteur d'une frégatte. Le cout estimé des réparations sera seulement de 52 000 Crédits. Le prix d'une vie.

D'autre part, Les Rebelles n'allaient pas tarder ... Une si impossante flotte Impériale devrait attirer les plus fous ... Je capte déjà pas moins de 5 candidats, en préparation pour le conflit.

Visiblement, le quartier devient de moins en moins fréquentable... Justifions de ma position.

Nous somme à l'abris sonard de la flotte, derière un astéroide composé à plus de 78% de matière radioactive, qui cache suffisament nos propres radiation. Mais nous pouvons à tout moment être simplement vu par un chasseur. Notre équipement qui permet un camouflage optique n'est pas parfait, et un chasseur qui passe à une courte distance peut nous reperer facilement. La technologie qui utilise la réfraction lumineuse n'est pas connue des humains, mais leurs imaginations leur ont permit de concevoir son existance. Cela peut réduire considérablement mon effet de surprise.

Pour l'instant Les Impériaux enquêtes sur le mystère de ce vaisseau, figé dans l'espace-temps, et que rien ne pourra plus jamais extraire de sa place.

'- C'est incroyable ce phénomène ... et que dit la sonde que l'on a envoyé ? 'demanda l'amiral Solick.
'- Aucune réponse ... ce trou noir de toute petite taille, à une masse suffisante pour retenir les messages Hyper_haute fréquence. Son existance, et surtout sa matérialisation brutale est inexpliquable avec les moyens actuels. Regardez ! la sonde n'a toujours pas touché son but, pourtant à moins de 100 m de distance ... or, sa vitesse est de plusieurs parsec.'
'- Vous êtes un incapable Lieutenant Breston ! Votre carrière pourrait bien s'arreter aussi mystèrieusement que votre sonde ! Debrouillez-vous pour me fournir des informations et vite ! Dans 4 minutes tout au plus, les rebels vont nous tomber dessus, et dans ces conditions, votre découverte va devenir encore plus difficile à faire.'

Je jubilais, car il n'avait pour l'instant ni trouvé notre trace ionique, dégagé par mon cargo, ni trouvé ma petite flotte caché derière son astéroide...
Comme mes scientifiques n'étaient pas capable avec les outils actuels de comprendre et de connecter l'hyper-propulseur, je décidais de rentrer à la maison mère.
J'attendais juste que les impériaux soient déconcentrés dans leurs recherches par l'invasion imminante des rebels... encore une fois je n'étais pas déçu.

Impressionnante, et calculatrice, la flotte rebelle de Fost profita des désavantages de la flotte impériale : attivement préparée, cette dernière avait oubliée que sont derniers assauts, lui avait couté pas moins de 200 000 TIE. Il n'avait tout simplement pas eu le temps de les remplacer ... dommage.
Les batteries de frégattes allaient donc se faire lessiver ...
Le problème survint quand la flotte contrebandière fit sa venue. Ils utilisent des propulseurs à Ventilation froide, ce qui fait d'eux, des vaisseaux qui ne se remarquent presque pas dans les radars Humains. Ils surprirent à la volé, les 2 flottes en guerre, et parvinrent à détruire le vaiseau mère de l'amiral Solick.

La flotte Rebel suivant qui apparut (menée par le colonel TomleBoss), fut tout d'abord désorientée, puis se ressaisissant, elle envoya ses escadrons Awings à l'assaut des batiments Contrebandier.
Les dégats se chiffraient à plusieurs millards de crédits.
Les vaisseaux détruits, ainsi que leur équipages mort, se rapprochaient du mur vide qui les attiraient. Si suffisament de matière rentre à porté du mur vide, ce dernier aura la masse suffisante, pour changer de forme, et se transformera alors en un simple trou de ver. En tous les cas, avec les 12 frégattes ecrasés sur le mur vide, plus personne ne pourra, même au calme, faire une observation du vaisseau 'foudroyant'.

Il ne me restait plus qu'une trace à effacer ... Usant de mon pouvoir Jedi, je pris le contrôle du pilote d'un petit chasseurs contrebandier. Ce dernier lourdement armée, devint alors mon outils avec lequel je pulverisait les tracas du lieutenant Breston. Enfin, il fut pulverisé avec ses tracas. Les données qu'il avait receuillit sur le mur vide, pourrait donner des idées à l'empire, et ca, il en était hors de question. Je n'avais déjà pas voulu partager ce secret avec les humains rebels, qui pourtant m'avait à mainte reprise montré leur fidélité.
Ce que je fis du chasseurs après son forfait accomplit, fut un petit tour dans ce qui restait du mur vide. Comme tous les autres avant lui, il n'aura pas souffert en s'écrasant dessus.

ca y était ... ma présence n'était plus necessaire. Après que les scientifiques m'eurent jurés qu'il n'y avait pas de mouchards sur le prototype, je signalais à mes troupes leurs ordre de s'évacuer de la zone, en prenant pour objectif, ma terre natale. Je leur communiquais les différents points d'arrivés, pour qu'il n'ai pas besoin d'activer leur bouclier, lors du warp. Ces boucliers sont gourmands en ressources energétiques, et laissent une trace derière eux... Cette précaution à toujours été prise lors des saut du warp sur ma planête mère.

5 minutes après, ils débarquèrent sur la terre ferme. Le propulseur fut vite mis à l'abris dans les abysses de ma planête, et oscultés par les scientifiques. Si le principe de ces nouveaux propulseurs est si révolutionnaires, je le garderais bien à l'abris, dans le cas contraire, les données seront communiquées à l'alliance rebelle.

Je laissais mes scientifiques à leur besognes, et me replongeais dans une transe anxieuse. Haa... l'Attente, te revoilà ... Tu m'aurais presque manquée ...

Keke_jedi

Chevalier pour la rebellion, à ses propres ordres.

keke_jedi le 2004-11-15 16:22:03



enfin une bonne nouvelle

Les flottes rebelles continuent d’affluer dans le système et nous subissons défaite sur défaite se n’est vraiment pas un jour glorieux pour l’empire … Le moral des troupes commencent a flancher et aucune bonne nouvelle en vue pour inverser cette tendance ….
< l’holocom sonne>


-Je vous écoute que se passe t’il encore ?
-Commandant, nous venons de recevoir une communication de la part du détachement partie engager les flottes contrebandière.
- Et quelles sont les nouvelles officier ?
-Plus ou moins positive mon commandent je vous fait parvenir le rapport préliminaire.


Le rapport défile sous mes yeux :

Apparemment la flotte accompagnent le foudroyant a disparue des écran sans laisser de trace….
Mais l’officier en charge de la mission a pris l’initiative d’attaquer la seconde flotte et au prix de lourde perte et de deux engagement il a réussis a annihiler toute résistance. Il effectue en se moment même les opération de récupération sur les épaves des vaisseaux détruit et espère ramener n prototype des propulseurs contrebandier.



-officier envoyer une note de félicitation au commandant de du détachement et dite leur de revenir au plus vite avec les propulseur, ici la situation est tendu et nous avons besoin de toute les forces disponible.
-Oui mon commandent.

Un sourire traverse soudain le visage du commandant :
-et envoyer aussi un message aux rebelles pour les remercier d’avoir bloquer la retraite au contrebandier.

En m’éloignent de la salle de commandement je me dis que tout compte fait se n’est peut etre pas une si mauvaise journée.


gilian le 2004-11-13 00:55:11



Une visite innatendue


L'Amiral Ghost état tirraillé entre plusieurs points depuis une bonne semaine, la défense d'un puit de force n'était pas aisée.

Sur la planète, elle même en état de siège, les usines n'arretait pas de produire, et envoyer ces renforts a l'Amiral.

Mark, le Capitaine de la flotte Cimetterre II n'était pas sortie de son chasseur, depuis le début de la journée. Les nombreuses flottes rebelles, affluaient sans fin, vers le Pdf.

Le moral failli exploser lors de l'arrivé de deux flottes contrebandières, suivi d'un escadron énorme d'X-wing à leurs poursuite. Luke Skywalker était à leurs têtes, Mark en était sur, peu de personne ne l'égalait au pilotage, surtout avec un simple X-Wing. Il fit donc un rapport à l'Amiral.

L'Amiral porta une oreille désespéré à ce message. Luke se déplacant pour un simple contrebandier? Peut-être arriverait-il à tendre un guet-apens en capturant Excalibur.

-Flotte Cimetterre II: NOUVEL OBJECTIF direction la flotte de faucon millenium contrebandière!

Amiral Ghost le 2004-11-12 22:50:03



opportunisme

….Cela fait maintenant une semaine que nous sommes assiégé par cette insignifiante rébellion… Les renfort arrive au compte goutte et l’ennemie déploies de plus en plus de vaisseaux, rien ne semble pouvoir débloquer la situation.

l’officier de garde entre d’un pas presser

-Commandant, nous venons de capter l’entrer en orbite de trois nouvelles flottes.
-Aucun renfort n’était attendu ?
-Non commandant.

Je me rapproche des console de commande en maugréant et je demande l’envoie de sonde de reconnaissance.

Les minutes s’écoulent et j’attend avec impatience le premier raport des unités de reperage…..



-Commandent il y’a deux flottes de contrebandier qui nous on été signalé sous le nom de foudroyant et exca express apparemment elles ont été prise en chasse par un rebelle du nom de nazguls.
-Vérifier les données que nous possédons sur ses flottes contrebandières je n’aime pas du tout cela…



-Nous avons trouver deux raisons qui peuvent expliquer la présence des contrebandiers dans cette région : la première étant la destruction du puit de force il paraîtrait qu’ils ont découvert un moyen de les rendre inactif. La deuxième serait une course organiser entre eux afin de savoir qui a le vaisseaux le plus rapide, plusieurs rapport font mention de nouveau réacteur utiliser par les contrebandier.

-Bien, pour se qui est du puit de force nous sommes déjà en position de défense un ennemie de plus ou de moins ne fera pas grande différence. Par contre ces réacteur pourrais être un précieux atout pour nos force, prévenez le commandent de la flotte d’envoyer un détachement tester la résistance ennemie

….

-Commandent les premier rapport nous parviennent apparemment les forces ennemie sont constituer de faucon millénium et notre détachement a du se retirer sans avoir fait de réel dégât.
-Bien préparer un nouveau détachement et recommencer l’opération il nous faut absolument ces réacteur.


gilian le 2004-11-12 13:37:05



Recuperation des propulseurs

Sur la flotte du Rebelle Nazguls, il y régnait une bonne atmosphère. On était serein.
Malgré la perte de vue de la flotte de doktorboumboum plus tôt dans la soirée.
La nuit s’annonçait assez agréable car l’équipage sortait d’un série victorieuse contre les CB.
L’équipage et les pilotes étaient épuisés après la journée de combat passé. Apres les combats contre doktorboumboum et Excalibur, le moral des hommes étaient excellent mais il leur fallait a tout pris récupérer des forces. Apres ces efforts Nazguls avait pris la parole pour féliciter ces soldats et ces officiers.

[Transmission a l’équipage activé]
Messieurs, le jour est arrive ou les rebelles vaincront tous les obstacles. Aujourd’hui nous avons réussi a conserver l’avantage mais non devons continuer dans cette direction. Montrons aux impériaux et aux Contrebandiers qui nous sommes ; Montrons leur ce que nous valons.
Ne nous laissons pas impressionner, enflammons nous. Je compte sur un moral et une détermination sans faille de votre part pour parvenir a la victoire finale rebelle. Je vous souhaites a tous bonne chance et je vous promet a tous de vous faire parvenir a la victoire. Je suis déterminé a chasseur ces vils personnes de cette galaxie. Messieurs et Mesdames, aller vous reposer.
Attendez, j’ai une autre bonne nouvelle pour vous, vous aurez tous une prime exceptionnel pour avoir prouver votre valeur et votre courage parfois au péril de votre vie.
(On entendit tout d’un coup un grand cri dans le vaisseau, les membres de l’équipage sautait de joie.)
QUE LA FORCE SOIT AVEC VOUS, et bonne nuit.

[Fin de transmission.]

-euh Maître Nazguls, êtes vous sur que nous pourrons tenir nos engagements et que nous pourrons donner la prime a tout le monde, car nous aurons besoin de crédits pour faire une flotte puissante.

-Ne vous inquiétez pas Angmar, nous avons largement de quoi nourrir toute la rébellion, regarder nos recettes et nos dépenses.
[Nazguls donne le rapport a Angmar, qui commence a le regarder vite fait pour savoir le principal.]

-Effectivement, nous avons assez.

-Angmar vous savez des fois, il faut être reconnaissant envers ces troupes. Ce sont grâce a elle que l’on gagne. Angmar pouvez m’apporter les rapports de la salle de décodage svp.

-Oui ben sur, j’y vais tout de suite.

[Quelques minutes passèrent]

-Voila Sénateur, nous n’avons réussi a décoder aucun message car c’est le silence radio actuellement du cote impérial et du cote Contrebandiers aussi. Je ne sais pas pourquoi il ne parle pas mais ça ne présage rien de bon.


-Bien Angmar, je suis épuisé, je vous laisse les commandes du vaisseau, prévenez moi en cas d’ouverture du champ de tir face a doktorboumboum ou Excalibur.


[Quelques heures plus tard]

Angmar déboule a toute allure dans les appartements privés de Nazguls.
Il est tout essoufflé.

-Senateur, désole de vous réveiller mais nous avons une fenêtre de tir contre doktorboumboum et contre Excalibur. J’ai suivi vos ordres et je vous ai appelle comme vous m’aviez ordonné.

-Oula, euh laisser moi 1 minutes pour me réveiller.

-Bien monsieur.

-Voila, alors sonner l’alerte générale, dites au pilotes de se préparer et d’être prêt a partir au combat dans 10 minutes. Déclenchez les batteries anti- aériennes, et amenez les dernières nouvelles de tous les ponts de commandement. Je veux un rapport général d’ici 5 minutes.

-Bien Senateur.ca sera fait.

-J’arrive, je m’habille juste. Réunion des officiers dans la salle de Commandement dans 5 minutes.

[Cinq minutes plus tard]
Tous les officiers de la flotte de Nazguls étaient présent.

-Messieurs, voici les flottes que nous allons attaquer.
La flotte de Doktorboumboum avec des IG-2000
Et la flotte a Excalibur avec des Faucon Millenium.
Faites le plus de dégâts possible avec le moins de perte possible.
Notre première cible sera Doktor.

Voila c’est tout ce j’ai a vous dire. Bonne chance a tous.

-Angmar rapprocher notre flotte de celle de doktorboumboum, nous allons lui souhaite la bienvenue en vieux dialecte rebelle.
Donner l’assaut. Envoyez nos vaisseaux dans la bataille.

[30secondes plus tard]

-Sénateur Nazguls, les premiers rapports nous arrive, nous sommes en train de gagner la bataille.
Pour l’instant aucune perte a signaler de notre cote lors de la première vague. Mais on peut dénombrer de très nombreuses pertes du cote du CB.

-Sénateur, sénateur, répliqua un officier de communication, nous avons le rapport final….

-Regarder Angmar, la flotte de doktorboumboum a explose, nous l’avons vaincu. Yoooouuuuhoooooouuuuuuuuuuuuuuuuuuuu.
Récupérer moi vite ces propulseurs et appeler moi vite les mécaniciens pour qu’il commence a les installer sur notre vaisseau.
Je veux que d’ici 12h00 les propulseurs soit mis en place. Sinon je vous garantis que je vais être violent.
Bien messieurs.
Nous avons gagneé une bataille mais n’oublions pas qu’il reste d’autre menace.

-Angmar dites aux vaisseaux de rentrer pour ravitailler. Dites leur de ne pas sortir car nous allons attaquer directement Excalibur.

[Cinq minutes plus tard]
-Commandant, la flotte est prête a partir. Nous attendons vos ordres.

-bien lancer l’assaut sur « Le Foudroyant » (la flotte d’Excalibur)
(Nazguls impatient). Alors ????? Que se passe t’il ????

-Monseigneur, les rapports arrivent, la bataille tourne en notre faveur, les Faucon millenium ne résistent pas autant que prévu.

-Excellent, bon travail messieurs.
Rappeler tous les pilotes et dites leurs d’aller se reposer et que je les salue tous bien pour leur performance cette nuit.

Messieurs, que ceux qui étaient de garde cette nuit aille ce coucher, nous prenons le relais.

-Angmar, attendez, beau boulot. Félicitations.
Vous avez bien méritez votre repos.

Nazguls alla dans son grand bureau avec vue sur la galaxie. Il commença à feuilleter les détails des rapports de combats avec plus de minutie. Il commençait la journée avec le sourire.

Suite dans les messages suivant.
Nazguls a bord de sa flotte INFERNO.


Nazguls le 2004-11-11 16:24:10



sims arrive a la bataille

-amiral nous sommes arrivé.
-très bien attaquer la flotte a roober
-Oui amiral
-bon nous allons nous amusez
-amiral il possède des unité inconnue
-qu'elle est leur immatricule
-IG-2000 amiral
-bon attaquez quand même.


La flotte de l'amiral sims l'enfer née(F25) attaqua la flotte de roober

-ARGHHHHHHHHH
-nous venos de perdre plus de la moitié de nos vaisseaux amiral je pense que nous devrions abandonné
-nous nous avons perdu que 8,000 fret on peut encore tenir
-mais amiral,ils n'ont eu aucune perte de leur coté
-on va bien finir par les avoirs
la flotte n'est que ruine. l'amiral a beau avoir des fret flambant neuf et en surnombre, l'ennmie n'a aucune perte.Sur la passerelle de l'IG-2000,de roober.on peut le voir sourir a l'idée de detruire les fret de notre cher amiral.Est la fin sa nous ne le savons pas

simsbest le 2004-11-11 14:57:55



La chasse au contrebandiers

Apres l’annonce de cuicui qui lui avait expliqué la situation , Aldo cherchai un plan pour dérober les réacteur des contrebandiers.Ceci n’était pas une mince affaire , les contrebandiers sont pleins au as …….

« Récapitulons :il y a 11 contrebandiers ,je ne pense pas qu’ils aient tous cette magnifique technologie. Seule les plus riches contrebandiers doivent avoir cette technologie , les suspect sont :_ Suspect n°1 : Doktorboumboum (le général n’avait pas oublié l‘humiliation que ce contrebandier lui avait fait subir , il avait osé le racketer , ce contrebandier allai a son tour se faire humilié en perdant ses précieux réacteurs)
_suspect n°2 :Excalibur(Aldo n’a rien contre lui , a part que c’est le meilleur ami de doktorboumboum , rien que pour cela , c’est le suspect n°2)
_suspect n°3 : Padmé (cette charmante personne est elle aussi assez riche )
_suspect n°4 :shakkah (lui c’est juste pour le fun , il a l’air faiblard et Aldo est plein de rencune envers les contrebandiers,d’autant plus que cuicui l’a pulvérisé une fois) »

Apres avoir longuement réfléchis , Aldo ordonna a ses meilleur soldats de rechercher tous ces contrebandiers suspects , et que des que possible appeler du renfort pour les pulvériser , il ‘y aura en moyenne 3 déjantés sur chaque contrebandier , cela devrai suffir pour quelque réacteurs.
Apres l’annonce faite a ses soldats « déjantés » Aldo alla préparé une grande flotte , et parfois meme , on l’entendait rire macabrement , ce qui ne lui ressemblai pas.


Aldo le 2004-11-10 23:41:39



un premier pas vers l'impossible ?

J’observais l’avancée prudente du Lieutenant de vaisseaux Peg-dum sur mes écrans de contrôle. Elle disparut des écrans lors de la prise du stand de ravitaillement. L’attente et l’angoisse commencèrent alors pour moi. Je n’avais plus aucun moyen de savoir ce qu’il se passait là-bas. Je vis le concurrent de tête s’arrêter au stand, puis de nouveau l’angoisse et l’attente. Que faisait elle ? Tout s’était-il bien passé ? Pourquoi ne revenait-elle pas ?

Tout d’un coup mon cœur s’arrêta de battre. L’être cher à mon cœur venait d’être repéré par un des contrebandier qui piqua sur elle aussitôt. La bataille qui s’ensuivit fut pour le moins équilibrée. Chacun essayant de prendre le dessus sur l’autre. Malheureusement, cette bataille attira aussitôt l’attention des autres CB présent pour la course qui vinrent prêter main forte à leur compagnon.
Je décidais de jeter toutes mes forces dans la bataille faisant fis de la stratégie que nous avions mis en place et surtout de toutes les règles de sécurité enseignées en classe de première année dans toutes les académies de l’Empire.
Mais, les performances de rapidité des nouveaux propulseurs développés et installés sur leurs vaisseaux par les CB étaient une réalité. Bien que poussant mes vaisseaux aux limites de leurs possibilités, je voyais, sans pouvoir intervenir, la mort se rapprocher insidieusement de celle que j’avais envoyée dans cette mission périlleuse.
Tout fut fini en quelques secondes, l’intégralité de la flotte fut détruite sous mes yeux avant même que je ne puisse parvenir sur les lieux du combat. Je n’essayais même pas de poursuivre les assaillants, la rapidité de leurs vaisseaux étant incontestable. Mais je ne pouvais me résoudre à quitter les lieux de l’hécatombe sans essayer de retrouver une trace, un souvenir de celle qui m’était si chère.
Après avoir erré longtemps dans les décombres flottants des appareils détruits, poussé par un équipage inquiet de mon comportement étrange, je m’apprêtais à quitter les lieux du combat lorsque l’intercom me signala une communication sur notre fréquence protégée.
L’apparition du visage de Peg-dum sur l’écran fit vaciller mon équilibre mental. Etait-ce le fruit de mon imagination, avais-je définitivement sombré dans une schizophrénie refusant de reconnaître la mort de l’être adoré ?
Sa voix me ramena à la réalité instantanément.

-« Lieutenant Peg-dum au rapport, mon Commandant » dit-elle avec un sourire (et quel sourire…) non dissimulé.

-« Je vous écoute Lieutenant » cela ressemblait plus à un croassement qu’à un son humain mais j’étais dans un tel état d’énervement, de soulagement, d’excitation, de peur qu’il était déjà miraculeux que je puisse parler.

-« Mission accomplie, mon Commandant »

Là, je dois dire que j’étais totalement perdu. Comment un fiasco pareil pouvait être considéré comme un succès. Je demandais alors un rapport complet à mon second.

-« Tout s’est déroulé comme prévu, mon Commandant. Nous avons investi les stands de ravitaillement CB d’autant plus facilement que les gardes qui étaient sensés les protéger n’avaient d’yeux que pour la course. Une fois en place, nous n’avons eu qu’à attendre la première machine de course à s’arrêter et à la récupérer. Par chance nous avons eu le temps de mettre la machine à couvert avant l’intervention des CB. »

-« Mais Lieutenant, j’ai pourtant bien vu votre flotte se faire exterminer par les CB »

-« C’est là que votre talent de stratège sera reconnu dans les plus hautes sphères, mon Commandant. Comme vous me l’aviez fait remarquer, le point faible des CB est certainement leur trop grande confiance en eux et en leur supériorité. A aucun moment ils n’ont pensé à la machine que nous avions subtilisé, Ils ont pensé qu’avec leur puissance immense ils pourraient détruire l’intégralité de nos forces sans qu’il n’en reste rien, pas même le vaisseau subtilisé. Ils étaient tellement pressés de reprendre leur course, qu’ils ont fait les choses à moitié. Ils nous a suffit de faire les morts pour les mystifier. L’envoi de votre flotte à notre secours a précipité leur départ. ».

J’étais éperdu de bonheur, je ne comprenais pas ce qui m’arrivait et avec un aplomb que je ne me connaissais pas je lui dit :

-« Félicitation Lieutenant, vous pouvez rejoindre la flotte. Je vous invite à ma table ce soir pour fêter notre succès ».

Ce succès fut grandement apprécié par l’état major. Le Lieutenant de vaisseaux Peg-dum fut rattaché définitivement à ma flotte. Cela fut pour moi une récompense encore plus grande que la réception donnée en notre honneur par le haut commandement.
Mais surtout, grâce au succès de cette capture de propulseur, et la réussite de notre travail d’équipe j’avais enfin osé l’inviter à dîner, je savais bien que le chemin pour la conquérir ou plutôt pour un peu l’intéresser à moi était encore long. Mais c’était pour moi un premier pas franchi vers ma conquête de l’impossible.


mclulu le 2004-11-10 10:22:22



Le dur constat

Le commandant John apela son fidèle second Abott au poste de commandement de son faucon millénium.
-Mon commandant vous mavez fais demander?
-Oui. L'heure est grave après notre premiére rencontre avec un de ces cher contrebandier le consta est édifiant.
-Que s'est-il passé ?
-La différence entre nos propulseurs et les leurs est assez énormes . Leurs vaisseaux nous on trés rapidement submergés par leurs vitesse et le combat a tourner à la boucherie plutot qu'au combat égalitaire.
-Oui cela est grave commandant vous avez une solution?
-Oui je pense mais elle est risque .
-Dîtes men plus .
-J'ai demander a nos chef mécanicien de transférer la puissance de nos boucliers dans nos propulseurs.Mais cela pourrais etre dangereux si ceux-ci ne supportent pas le trop plein de puissance.
-Mais ne risquons nous pas detre mal protégés sans les bouclier?
-Abott au point ou nousen sommes les boucliers ne nous servent a rien si on ne peut pas toucher notre adversaire.
-Oui commandant vous avez raison il faut tenter le coup.
-Rejoignez votre poste Abott et préparez notre prochaine ataque.
-J'y vais de se pas mon commandant.
Abott se mit a son poste et vaqua à l'organisation de la prochaine ataque. Pendant que le commandant commancait a prier pour que son plan marche.



john le 2004-11-09 22:06:55



Quelle attente....

Une journée.....

Cela faisait déjà une journée que le message des contrebandiers avait été intercepté et dès lors j'avais commencé la préparation de ma modeste flotte, Le Pédrarion, pour une épopée spatiale face aux vils contrebandiers.
Mais cela faisait aussi une journée que la préparation durait et elle n'était toujours pas prête d'être fini. Quelle frustration ! Mes techniciens avaient beau être des meilleurs de la galaxie, je n'arrivai pas à contenir mon impatience. Et malgré mes efforts dans la répartition du travail et son organisation, je crois qu'on n'eut pas pu aller plus vite.
Je restai donc assis sur mon vaste et confortable siège de Capitaine et attendait.... attendait..... A travers le hublot de mon bureau, l'espace paraissait morne et sans vie. Lui qui jadis m'avait donné l'envie d'aventure et cette impression d'infini mystérieux, n'était plus à ce moment précis, qu'un vaste océan de vide et d'ennui.

La fatigue me prenait et mes yeux se refermaient quand je m'aperçue que les étoiles disparaissaient peu à peu, toute forme de lumière commençait à ternir et même le soleil du système où je me trouvais commençait à perdre de son éclat. Les rayons lumineux étaient arrachés à leur origine et convergeaient tous vers un seul point. Je me frottais les yeux et les plissaient pour mieux voir ce qui se profilait au loin. Une vague forme se dessinait, d'abord informe, elle grandissait et je distinguais ses contours plus nettement. Je remarquai aussi que de toute l'obscurité que provoquait cette chose encore indéfinissable, elle renvoyait une lumière pâle et verte. Cette 'chose'' se rapprochait de plus en plus vite jusqu'à ce que je compris ce que c'était : un vaisseau contrebandiers !!! Je ne m'expliquai pas tout les phénomènes qui s'était passé mais ce dont j'étais sur, c'est qu'il fonçait droit sur nous à toute allure. Il était maintenant trop près engager une manoeuvre afin de l'éviter. Je le regardais, comme subjugué, ce qui allait tous nous tuer, me tuer, et je ne réagissais pas... Il n'était plus qu'à quelques kilomètres, et il se rapprochait encore. Il nous heurterait dans quelques secondes... 5..... 4.....3.....2.....1........

Je fus réveillé par la porte qui s'ouvrait sur mon second. Il avait un rapport à la main (ils ont toujours un rapport à la main les seconds, aller savoir pourquoi...) Il le déposa sous mon nez, sans rien dire.
Je le lue, un tas de chiffres et de lettres qui s'alignait pour former des mots, je lui demandait alors :

'- Et en clair, qu'est-ce que ça veut dire ?
- 3 jours. C'est le temps qu'il faudra attendre mon Capitaine.'

3 jours.... Une éternité pour moi......


Sourissau le 2004-11-09 19:02:30



Tout vient à point à qui sait chercher.

'Mon seigneur les choses ne se passent pas comme prévu !'
'Et bien ?' pensais-je ... j'avais l'habitude de jouer dans les plans Astrale et de lire les fils du destins. Cela me permet de ne jamais me tromper ... mais j'oubliais que je n'étais pas le seuls à pouvoir tisser l'avenir... L'ennemi possédait aussi de puissant Jedi.
Le rapport que me fit succinctement mon lieutenant, me permis de lancer ma pensée vers le lieux de la course. Je n'eu pas de mal à comprendre la supercherie ... L'empire s'était emparé des stands de ravitaillements, et venait ainsi de capturer l'un des deux vaisseaux de ma convoitise. Je vis aussi la lourde flotte noire qui déjà gardait et s'affairait autour du 'foudroyant' ... il ne tarderait pas à s'enfuire à travers le warp ... pour rejoindre leur maison mère.
De ce coté, rien à en tirer...

L'instant d'un nano seconde mon esprit suivait le deuxième propulseur ... le fameux 'Exca expres'. Il ne s'était pas arrété au 2 eme tour, et pouvait donc faire un arret au stand au prochain tour... J'étais impressionné par la vitesse à laquelle il faisait le tour de l'univers. La technologie humaine etait pardessus tout la plus évolutive des créations... même les Mon calamaris un jour se ferait battre par le redoutable cerveau humain et son arrogance caractéristique.

La reflexion se refixa envers le moyen le plus sûr de récuperer un tel propulseur... J'avais dans l'urgence ordonné une flotte réduite sur le chemin de la course ... mon plan si simple n'avait plus beaucoup de chance de réussite.
La solution me vint tel un coup de fouet à l'interieur de mes chaires ... Ce propulseur étant une fabrication humaine, utilise obligatoire des germes (NDLA : nom donnée par la race des Uritonds aux particules élémentaire qui constituent tout chose). Il repose et se propulse sur les germes de l'espace ... cela étant, il semble possible de faire un mur vide ... ( NDLA : comparable à une zone dénué de toute chose ... dans un trou noir, même le temps ne peut y acceder ...)

L'arme hautement gourmand en énergie psychique avait déjà été rebranchée ... la dernière fois où cette arme avait été utilisée, ca avait été pour geler un soleil qui été entré subitement en superfusion ... Ce genre d'activité solaire avait pour cause de déclencher une nova en moins de 800 000 nanosec. Sans cela, ma race aurait été exterminée... Elle fut conservé depuis ces 153 453 milliers d'année d'inactivité.

Comme un déchirement ...le bruit sec du tir parvint à me sortir de ma létargie dans ma cuve cryogénique.
Le drain que cette arme faisait sur son passage n'avait pas changé depuis la dernière fois !
La lumière des néons basse fréquences me brula les yeux, qui n'avait pas vu la lumière depuis des générations ... Je repris mon calme, et sous les calmants et une surpression réconfortante, je repris mon coma dans laquelle je me complais.
Pendant ce temps bref, le mur vide pris forme ...

Ca y est ... ce mur, est indétectable par les sonards humains, qui ne fonctionne que sur le principe de raisonnance ... Ce mur ne raisonne pas, il gobe ! dans quelques minutes, le vaisseau Contrebandier ira s'écraser contre le mur ... en fait ... Les passagers ne se rendront compte de rien. Dans leur univers, ils fileront au ralentit vers le centre de mon mur. De l'exterieur, personne ne pourra comprendre exactement le tableau. Le vaisseau sera comme encastré dans un vase en verre, mais terne et sombre ... Personne ne pourra s'approcher du vaisseau sans un équipement adapté à la haute pression qu'inflige la noirceur du mur. Personne sauf ma race habituée aux pressions sous marines, et à l'espace.

Le plan se déroula comme prévue. Le vaisseau se figea net contre un mur invisible, l'avant du vaisseau semblait bien applati. Un effet de la relativité, du temps et des troux noirs.
Ma flotte s'approcha a vitesse réduite, pour garder l'effet des spy-booster, cet équipement qui permet de paraitre invisible aux apareils optiques.
Mes soldats, une équipe de 90 soldats hautement adaptés à cette mission, sortait du cargo, et se lancèrent à l'assaut du vaisseaux. De l'extérieur, le moteur etait figé en marche et même les flammes bleues-vertes qui sortaient du propulseur était statique. En s'approchant du vaisseau, le temps s'accordait, jusqu'à devenir fluide... Inexorablement les soldats s'approchaient, mais les derniers metres durent prendre près de 3ans relatifs.
Le demontage à chaud pris plus de temps que prévue par mes guerriers peu habitués aux systèmes d'attaches non classiques des humains. Les contrebandiers avaient dus ficeler le moteur, pour être certains qu'il ne se décroche pas sous l'impact de l'accélération.
Mes guerriers laissèrent la tuyère qui n'apportait que peu de rajous technologiques aux propulseurs. Ils revinrent tels qu'ils étaient partis, mais cette fois, à contre courant du temps. La volonté de mon peuple est impressionnant et leur fidélité sans borne ...

En sortant, seul 5 guerriers n'étaient pas mort de vieilesse. On leur repris le propulseur des mains, et on les félicita. Ils venaient de fournir un effort continue pendant près de l'équivalent de 400 ans ... Leurs histoires sera écrites pour leur petits enfants ... s'ils ne sont pas gardés comme cobaye pour mes chercheurs ...
Le propulseur entra dans le vaisseau cargo, et déjà mes scientifique étaient entrain de se démonter, pour receuillir la technologie, et mes techniciens commencaient à le remonter sur mon vaisseau personel.

Pendant ce temps, les deux chasseurs qui restaient a proxymité du cargo, s'occupait à détruire le vaisseau contrebandier, histoire de maquiller le vol du propulseur, en un accident. Le mur vide avec le temps, deviendra un troux de ver, comme il y en a partout dans l'espace. L'incident peut sembler logique ... ils n'ont pas vu un trou de ver, non recencer à plusieurs centaines de parsec de l'univers recencé.

'Mon seigneur, Les vaisseaux concurrents de la course se dirigent vers nous!'
Effectivement, ca faisait déjà 4 minutes que l'on était là.
J'inspectais furieusement mon vaisseau pour savoir s'il supporterait ce nouveau propulseur. Le montage n'était pas terminé ... comment peut-on leur en vouloir, mes technitiens travaillaient déjà à des régimes 30 fois plus important que peut le supporter leur métabolisme ...
'Passez en mode furtif, derrière le champs d'astéroides en DZ-3. Surveillez à ne pas laisser de trace ionique derière le vaisseau. Je ne veux pas que l'on puisse suspecter notre présence.'
Et tel fut fait.

Dans quelques heures, le prototype serait monté sur mon vaisseau, et je pourrais narguer facilement les armées impériales qui, il y a quelques temps, sous le jout d'un complot, dissimulé par des pouvoirs Jedi, avait faillit erradiquer tout mon peuple.

Mon corps situé sur ma planête mère, ne put réprimer un petit sourire. Cela était bon signe ... il esquisse le même dessin, à chaque fois que sous mon contrôle, un être piétine le crâne d'un amirale ennemi.

Keke_Jedi, chevalier de la rebelion, sous ses propres ordres.



keke_jedi le 2004-11-09 17:10:33



Par ici la technologie

Le capitaine Laronfle arrive en courant dans la salle de réunion, une réunion qui s'éternisait depuis bien une demie journée déjà... Des planètes perdues, des plaintes, des petits cadeaux de civils... divers sujets des plus inintéressants étaient traités comme chaque semaine.

- Hé bien Laronfle vous voilà de retour ? jolie bosse mmmh. Alors vous avez trouvé un repreneur pour le puit de force ?se moquait l'amiral Solik ayant déjà trouvé un futur acquéreur durant les délibérations

- Euh à vrai dire pas encore mais j'ai eu reçu plusieurs communications à propos d'une course entre des vaisseaux de contrebandiers. Il donne alors une feuille à l'amiral Solik.

- Prend la feuille. Ca doit être fort distrayant en effet, mais je crains que l'on ait pas le temps d'y assister... Il se reprit en lisant. Je dirais qu'on va devoir se donner le temps d'y assister ! S'agit-il des dernières nouvelles ?

- Euh non à vrai dire, dernièrement l'amiral Bebedroopy a demandé qu'on aille les intercepter.

- Mon amiral permettez-moi de vous dire que ces propulseurs nous seraient d'un très grande utilité, rappelez vous nos attaques ratée dues au manque de vitesse de notre flotte.

- Oui bon ça va je m'en souviens mmh, conseiller Laronfle au lieu de regarder les nuages, dites-moi plutôt où se situent actuellement ces flottes.

- Hé bien elles sont parties du Sud de hoth et seraient actuellement dans cette zone dit-il en montrant la carte de la galaxie.

- Parfait ! accélérez les recherches ! Je suppose que nous arriverons jamais au même degré de recherche que l'on attendait mais peu importe. Force est de constater qu'ils se dirigent tout droit dans la zone de notre puit de force ! à nous de les accueillir comme il se doit et vite ! Je tiens à tout prix que l'on dispose de cette technologie. J'ai d'ailleurs une petite idée dernière la tête héhé, si nous nous en accaparons, nous pourrions faire des courses et redorer notre blason ahaha ! Allons leur souhaiter la bienvenue.

Solik, se frottant les mains, observait l'espace depuis sa flotte. Il songeait alors à voir passer les flottes contrebandières. Sa flotte sortirait de nulle part et réduirait les flottes contrebandières en miettes. Il manquait réellement de sommeil...

Solik le 2004-11-09 10:15:30



Les dés sont jetés

Comme je m’y attendais, je n’étais pas seul sur les lieux de la course. Nombreux étaient les amiraux ou Commandant de flotte voulant rentrer dans les bonnes grâces de l’empereur. Il faut reconnaître que la capture d’un de ces nouveaux propulseurs était l’occasion pour beaucoup de prendre l’ascendant dans leur quête de pouvoir.
Toute la fine fleur de l’empire fourbissait ses armes, pourtant il fallait que je réussisse à les devancer tous. Même si à leurs yeux, je suis toujours passé pour un loser, même si je n’ai pas la même puissance qu’eux voir même les mêmes capacités tactiques qu’eux, je sais que mon combat personnel transcende mes propres capacités, décuple ma puissance.

-Voila MClulu, tu ne peux plus reculer. Maintenant, ou tu y vas à 200% ou tu rentre chez toi la tête basse pour t’apitoyer à jamais sur ton sort.

-Pas question, mais il me faut une solution pour pouvoir approcher de ces vaisseaux sans attirer l’attention. Je n’ai pas la puissance suffisante, ni la vitesse nécessaire pour pouvoir les affronter de face.

-Réfléchis, MClulu, réfléchis, la simplicité est toujours la meilleure solution.


-« Nous attendons vos ordres, Mon commandant. »

Le lieutenant Hektor venait de me tirer de mes réflexions pour me signaler que nous étions en place, le seul hic était que je n’arrivais toujours pas à me lâcher. Quand d’un coup le visage de mon obsession apparut sur mon écran de contrôle.

-« Lieutenant de vaisseaux Peg-dum au rapport mon commandant »

-« Comment ça, Lieutenant, que faites vous dans le secteur » arrivais-je à bafouiller

-« Je me met sous ordres mon commandant, la troisième flotte vient d’être détruite et seule mon escadrille est parvenue à s’enfuir. Naturellement, je me suis dirigée vers vous, mon commandant »

-« mais pourquoi vers moi Lieutenant, je ne suis pas votre autorité tutélaire… »

-« Le haut commandement m’a assigné à votre flotte, mon commandant, je suis votre second désormais ».

-Réfléchis, réfléchis vite. Est-ce un coup de pouce du destin ou encore un coup de poignard ! Je pense que l’issue de cette aventure répondra à la question. Maintenant, tu ne peux plus reculer.

« Lieutenant, nous devons nous emparer d’un de ces vaisseaux CB dans les plus brefs délais »

« Comment voulez vous procéder mon commandant ? »

« Lieutenant, avez-vous remarqué avec quelle désinvolture les CB participent à cette course. Ils sont puissants, rapides et nombreux. Ils se sentent forts, ils sont persuadés de leur supériorité. C’est là leur point faible : l’orgueil n’a jamais était bon conseillé. Regardez dans le secteur adjacent ils ont installé des stands de ravitaillement très peu défendu. Ils comptent sur leur rapidité pour nous échapper en cas d’attaques mais comme tout propulseurs ultra rapides ces nouveaux modèles sont ultra gourmand. Vous voyez où je veux en venir Lieutenant ? ».

« Je vous suis parfaitement, mon commandant, Lors du prochain passage ravitaillement des concurrents nous aurons pris la place des CB chargés du ravitaillement. »

« Parfait, Lieutenant, je vous laisse gérer la prise des stands, n’oubliez pas, tout doit se passer en douceur, sans que personne ne se doute de rien. »

« Comptez sur moi, mon Commandant »

« Alors, allez y Lieutenant, et faites attention à vous »

Je coupais la communication sur un visage du lieutenant de vaisseaux Peg-dum interloqué. Mes mains tremblaient, mon cœur battait la chamade et je transpirait à grosses gouttes mais j’étais heureux et pour la première fois depuis longtemps je me sentais libéré. J’avais franchi le pas, je ne pouvais plus faire de retour en arrière. Maintenant, soit je devenais un héros aux yeux de ma dulcinée soit j’étais totalement décrédibilisé. En un mot, les dés étaient jetés.



mclulu le 2004-11-09 09:50:25



Une etape sans embuche

Quelques temps apres le debut de la course, les flottes allaient bon train, se frayant un chemin entre les quelques flottes ennemi qui tentaient tout de même de s'interposer.
Pour le moment aucun n'avait reussi, ne serait ce qu'a ralentir les vaisseaux.

Lord Excalibur du post de contrôle suivait la course.
Adoy s'approcha de lui et lui murmura quelque chose.
Excalibur ne pu empecher un petit rire de partir, ce qui etait chose assez rare depuis son retour de chez.. enfin ne revenons pas la dessus.

'Je n'ai jamais entendu de mauvaises nouvelles aussi bonne ! je crois que des petits malins on cru qu'ils allaient pouvoir recuperer nos proto en attaquant nos chantier de construction...
C'est juste regletable pour les quelques troupes qui etaient en formation laba, j'espere qu'ils ont eu le temps d'evacuer sur la planete avant l'attaque :)
Envoyer un message à Eleana, et dite lui que s'ils veulent des propulseurs de qualité qu'ils nous attrapent...
Et aussi qu'ils nous rendent les shemas du propulseurs du scooter de mon neveu.. ils iront pas bien loin avec ca !'

Adoy n'arrivait a retirer le sourir de son visage
'Bien Lord, j'envoi le message tout de suite !'

Excalibur le 2004-11-09 02:21:45



Course poursuite et embuscade

Du haut de sa paserelle de commandement, bebedroopy appella Taramis. Celui-ci montat au plus vite aupres de l'amiral bebedroopy.
- Taramis, regardez ce radar. Nsou avons repéré le petit manege des contrebandiers. ils semblent passer à toute vitesse et se poursuivent les uns les autres. J'ai contacté d'autres amiraux qui les ont vu passer et il semblerai qu'ils ont organisé une course entre eux pour tester leurs nouveaux propulseurs.
- Je suppoe sonc qu'il faut réunir l'Escadron pour tenter d'intercepter ces vaisseaux?
- Bien deviné. Cette nouvelle technologie nous intéresse et il serait très intéresant de la récupérer, ou du moins de ne pas laisser les contrebandiers faire umuse avec sous nos yeux. Ils sont déja assez puissant comme cela.
Nous allons leur tendre une embuscade.
Nous avons calculé leur trajet et nous voyaons à peu pres où il seront obligés de passer dnas 12h. Je veux Tous les amiraux diponibles aux positions suivantes.

*il glissa sur la table en direction de Taramis un petit morceau de papier sur lequel il avait grifonné des coordonnées*

- Je vais les envoyer de suite. Mais... qu'en est-il de notre flotte Mélandora?
- j'ai bien peur que nos pilotes ne soient pas en assez grand nombre pour etre d'une quelconque utilité. Nous laisserons nos vaisseaux aux hangards tant que nos amis n'auront pas coincé les vaisseaux de course CB et leur auront infligé pas mal de dégats. Nous irons aider pour les achever : une flotte de quelques vaisseaux est beaucoup plus agile et pourra surement servir.
- Tres bien. Dois-je informer aussi l'équipage des manoeuvres prévues?
- Non, nous passerons le message en temps voulu. Par contre j'aimerais savoir si L'amiral gromoche était opérationnel. Sa flotte réduira ces contrebandiers en miettes dès qu'ils passeront à portée de ses armes. Nous n'avons pas encore vu une telle puissance de feu dans cette guerre...

Cela me rappelait une petite histoire que racontaient les anciens, une parabole plus qu’une histoire en fait. C’était une histoire de chiens, un petit et un gros. Le petit chien jappait, courrait autour du gros en le narguant. Le gros chien lui était attaché et ne pouvait pas courir après le petit. Et cela des jours durant. Mais un matin, le petit chien comme à son habitude recommençant son manège, sur de lui, ne vit pas que le gros chien était détaché. Après quelques minutes, ce dernier le prévint en lui demandant d’arrêter. Mais rien n’y faisait, le petit chien continuait encore et encore. Le gros chien n’en pouvait plus supporter davantage. Après un dernier avertissement au petit chien, avertissement qui n’eut aucun effet, le gros chien se leva d’un bon, ouvrit sa gueule et la referma sur le corps du petit chien qui perdit la vie.
Il est évident que nous ne souhaitons pas en arriver à de telles extrémités mais une question me vient à l’esprit à propos de cette petite histoire. Qui est à blâmer, le petit ou le gros chien ?
La réponse est simple et évidente. Tout dépend de quel point de vue l’on se place. Celui qui ne voit que le gros chien ne peut que prendre le parti du petit chien….mais est-ce vraiment ce qui reflète la réalité des choses… Le gros chien est-il un lâche ?



bebedroopy le 2004-11-09 01:12:33



récupération des nouveaux propulseurs

L’Amirale tournait en rond depuis des heures dans la salle de communication de son vaisseau Amiral, elle attendait une communication importante de Darth Kath une de ses plus anciennes alliées.

Quelques heures plus tôt elle avait appelé ses compagnons de l’Escadron BlackHole pour leurs indiquer la cible et les objectifs. Darth Kath était la plus apte à intervenir sur la flotte de Excalibur, ce fut elle qui fut donc chargée de cette mission. Eléana attendait impatiemment le résultat de cette attaque assez audacieuse contre les contrebandiers.
Ce n’est que seulement 2 heures après qu’un message arriva. Si Darth Kath ne communiquait pas directement avec elle c’est qu’il devait y avoir eu des complications. Eléana s’imaginait déjà le pire, les contrebandiers n’en étaient pas à leur premier piège contre les flottes impériales. Le nouveau propulseur était peut être un appât pour attirer les flottes Impériales ou rebelles et les piéger dans un soleil en phase terminale ou tout autre fourberie de ce genre.

Eléana lança enfin la communication Vidéo :

*** Début de la transmission cryptée code BlackHole***

[Darth Kath dans le poste de combat de son vaisseau le Soleil Levant avec en fond derrière des vaisseaux en train de combattre]

- Amirale, je vous envoie ce message bref car la situation m’empêche de laisser mes vaisseaux sans commandant. Je veux seulement vous dire que la mission a été un succès et que nous avons récupéré le vaisseau le Foudroyant qui est en route vers votre Planète Mère avec une bonne escorte, il devait arriver dans quelques heures, je leur ai donné l’ordre de bouiller les pistes en faisant plusieurs escales dans leurs trajet d’hyperespace afin de perturber d’éventuels poursuivants.

(Eléana poussa alors un ouf de soulagement, la mission principale était réussite et elle ne doutait pas des capacités de Darth Kath pour se sortir vivante de cette bataille)

- Toutefois, quelques instants après la destruction de la flotte du contrebandier Excalibur et la capture du vaisseau modifié une flotte très importante a décollé d’une planète proche et a surpris mes vaisseaux en pleine phase de retour. Il a fallu alors combattre pour laisser au triomphant et au Mani Pur Kiss le vaisseau qui l’a pris dans ses rayons tracteurs assez de place et de temps pour passer en hyperespace. Je ne doute pas de notre victoire, mais cela va m’obliger à changer mes plans.
- J’espère que le Vaisseau arrivera comme prévu, à bientôt.

*** fin de la transmission***

Il fallait encore attendre quelques heures, Eléana n’en pouvait plus, et aurait bien voulu pouvoir agir par elle-même, mais pour cette mission cela avait été impossible. Il fallait donc encore attendre.

Heureusement Le Foudroyant arriva bientôt sur la planète mère d’Eléana avec ses nouveaux propulseurs en bon état. L’Amirale ordonna aussitôt à ses ingénieurs de l’examiner et de trouver le plus rapidement possible le moyen de le modifier pour l’adapter au Bandit Queen.





Eléana le 2004-11-09 00:02:08



Attaque suicide

Nazguls arrive sur la passerelle de commandement avec son cafe a la main.

-Senateur Nazguls, nous avons repere les flottes contrebandieres. Que faisont nous????

-savons nous leur composition????? repliqua nazguls.
est ce que nous savons aussi leur puissance?????
Aver vous des renseignements a me donner Second Angmar???

-Euh..... nan monseigneur.

-Alors qu'attendez vous pour aller vous renseigner.
Metter le vaisseau en alerte, que tout le monde soit a son poste, que le moindre mots , la moindre communication, JE VEUX LA CONNAITRE.
Une derniere chose Angmar, dites a quelques pilotes volontaires de se preparer.

-Monseigneur, etes vous en train d'organiser une attaque suicide????

-Oui, Angmar. cela vous pose t'il un probleme????

-Euh ...... non monsieur, je m'assure juste que vous etes conscient de cette decision.

-Bon tres bien le sujet est clos.

Preparer l'attaque sur le champ.

[Une heure plus tard]

-monseigneur, la flotte de combat est prete.

-tres bien lancer l'assaut dans 15 minutes mais avant je veux parler aux volontaires.

[Angmar alluma les hauts parleurs du vaisseau]

-Chers pilotes, c'est le senateur nazguls qui vous parle.
Si j'ai organise cette attaque c'est pour recueillir des information essentielle pour arriver a la victoire.
sacher que votre sacrifice ne sera pas vain et que vous serai genereusement recompenser.
Messieurs, bonne chance et que la force soit avec vous.

[desactivation des hauts parleurs]

Le combat commenca, l'assaut fut donner contre la flotte 'Eclair' de doktorboumboum.

Ce fut un massacre.
On voyait les morceaux de vaisseau voler ds tous les sens. Nos forces était litteralement submergés.

Le combat se termina. Nazguls decida de battre en retraite pour le moment.

Il avais maintenant les infos necessaire pour se preparer au combat.

Nazguls le 2004-11-08 22:52:48



L'annonce de la nouvelle!

L'amiral Stan était dans son vaisseau mère quand son second Majplum demanda une vidéo conférence.
'-Bonjour Commandant. Que me vaut le plaisir de votre appel? demanda Stan
-L'homme chargé de s'occuper des transmitions a capté un message d'un Contrebandier qui parlait d'une course galactique, dans les abords du puit de force de Doktorboumboum, en X275 Y-75.
-Voila qui est intéressant, nous allons voir si leurs vaisseaux sont aussi rapides qu'ils ne pensent.
-Je pensais la même chose. dit Majplum
-Aussi si vous etes partant on ira chatouiller les Contrebandiers et aussi surement des impers.
-Je suis partant! dit d'une voix pleine d'enthousiame Majplum.
-Faites booster vos moteurs et construisez de la flotte nous allons leur montrer!'
La dessus la conversation se termina apres les echanges de politesse habituelles.

Stan se disait qu'il avait bien fait de choisir Majplum comme second car il s'investissait toujours a 100% dans les missions qui lui était confié. Pour l'instant le choix de ses deux seconds était une réussite. Sur cette pensée, il fit appeler son ingénieur pour qu'il s'occupe des vaisseaux pour qu'ils soivent près à en découdre avec les ennemis.

stan le 2004-11-08 21:43:16



Aneantissement de la flotte

Une communication de la plus haute importance arrêta le fil des pensées de Darth Kath sur l’avenir de la galaxie sous le règne de l’Empereur. Enfin du nouveau se dit-elle. Depuis le début des affrontements elle n’avait que peu participée aux combats. Son rôle dans la guilde se réduisait à la protection, aux reconnaissances et aux attaques spatiales, elle reprochait souvent à l’Amirale Eléana et a ses seconds de la cantonner à ses taches secondaires pour la simple raison que les femmes de sa race devaient pour survivre faire un rituel quotidien qui les occupaient pendant la moitié de la journée.

Le message venait de l’Amirale Eléana, il y avait une mission que seule elle pouvait effectuer. Elle devait détruire une flotte et capturer l’un des 2 vaisseaux qui devait s’y trouver le 'Le foudroyant' ou l’Exca express. Ses nouveaux Carraques et leurs rayons tracteurs allaient enfin servir.

La flotte se trouvait en 141 -58 et n’était pas très puissante, Darth Kath allait donc l’attaquer avec le double de puissance.

Quelques heures plus tard la flotte de Excalibur était en vue et quasiment sans dispositif de protection, Quelle erreur !!!

Les renseignements du leader de l’Escadron BlackHole étaient exact. Il fallait agir vite pour attaquer l’ennemi par surprise.

Darth lança donc ses vaisseaux à l’attaque, elle prit pour cible le foudroyant qui ne pouvait plus échapper. Quelques minutes plus tard, il ne restait plus rien des vaisseaux du contrebandier et le foudroyant était capturé. L’Exca Express n’était pas là, mais cela importait peu. Darth Kath allait pouvoir annoncer sa victoire et la réussite de sa mission à L’amirale Eléana qui à l’avenir lui confierait sûrement des missions plus intéressantes.


darth kath le 2004-11-08 21:02:04



des communications interceptées

Une journée s’était écoulé et les ingénieurs de l’Amirale n’avaient toujours pas réussi à résoudre différents problèmes de propulseurs qui auraient permis au « Bandit Queen » le vaisseau favori de Eléana de pouvoir rivaliser dans une course galactique. Eléana s’apprêtait à faire un exemple parmi ces scientifiques. La plupart d’entre eux ayant été capturé sur une des nombreuses planètes de l’Amirale cela ne lui aurait pas trop posé de problème de conscience que de tuer ou de torturer un ancien rebelle converti par pur intérêt financier.

Toutefois cela ne résoudrait pas les problèmes mécaniques au contraire l’ingénieur en chef Talduf faisait partie de l’élite. Sa perte pourrait être préjudiciable pour la suite de la guerre. Talduf fut malgré tout sauvé d’une possible torture par l’intervention du lieutenant Girek.

-Amiral Eléana un message urgent d’un de vos espions chez les contrebandiers, cela concerne votre affaire de Course apparemment.

-Passez le moi dans mon bureau sur le système de Com interne en crypté si possible. Les espions rebelles sont partout.

*** Communication établie ***

[Un twi’lek à la peau rouge apparu alors sur les écrans en face de l’Amirale]

-Lieutenant Gil’Mesh qu’avez-vous à me communiquer.
-Amirale, suite à votre demande d’information, j’ai lancé notre logiciel Espion sur l’Holonet des CB et grâce au système de mots clés il a repéré le mot course dans plusieurs message du Contrebandier Excalibur qui en faisait état.

-Et alors quel était le contenu de ces messages, j’espère que je n’ai pas financé l’élaboration de ce logiciel pour juste savoir que des mots sont utilisés dans des messages…

-En effet, grâce au virus les messages correspondants sont automatiquement transférés sur notre serveur.

-Ils évoquaient tous la course galactique mais aussi le fait que Excalibur possédait sur sa flotte des moteurs de nouvelle génération qui pourrait lui permettre de l’emporter dans cette course. Il suffirait de s’emparer de ses propulseurs pour pouvoir rivaliser.

-Lieutenant Gil’Mesh je reconnais bien en vous l’un de mes plus brillants espions chez les contrebandiers, c’est tout à fait ce que j’attendais de vous. L’idée est brillante en effet, toutefois il faudrait savoir ou la contrebandière entrepose ses moteurs.

-J’ai mené mon enquête et sa flotte se trouve en (X ;Y), et elle est quasiment vide, toutefois notre puissance nous empêche de l’attaquer.

-Vous m’étonnez encore Lieutenant, mais je crois avoir la solution, je vais demander aux autres amiraux de la flotte d’intervenir pour voler cette technologie, rien d’autre à ajouter Lieutenant

-Non Amirale, je vous fait parvenir les transmissions interceptés tout de suite, je vous rappellerai si la flotte d’Excalibur bouge.

Eléana était à la fois heureuse de cette communication, mais aussi déçu, elle avait investi beaucoup d’argent en très peu de temps pour avoir l’espoir de renouer avec son passé et malgré tous ses efforts elle n’avait pas atteint son but et allait devoir peut être en partager les bénéfices avec un autre Amirale Impériale. Si victoire il y avait elle serait partagé et cela ne plaisait pas trop à l’Amirale qui voulait bien se faire voir par l’Empereur. Elle se rendit cependant dans la salle de commande de son vaisseau pour envoyer un message crypté via l’Holonet de l’Escadron BlackHole. Malgré tout il fallait absolument trouver ses nouveaux propulseurs.




Eléana le 2004-11-08 19:14:28



Je participerais donc aussi ....

Le message m'était parvenu ... comme à toutes les personnes qui passe leur vie à capter les ondes de l'espace ...

Mes meca-neurocervos était finalement parvenu à traduire tout ces messages ... 'Une course galactique' ...

'Interressant' pensais-je ... de plus je n'ai pas eu l'occasion de derouler mes mandibules depuis si longtemps dans mon bac de cryogénisation ...
Une psycho-pensée plus tard, mon lieutenant m'apprenait que la Planête Durlu était sous contrôle ... moins de 5 parsec de Hoth, le point de départ ! Ca s'annoncait bien ...
La technologie et la main d'oeuvre volontaire de ces humains que nous avons récupérés, pourront nous permettre de faire un Vaisseau dans les temps. J'aboyais les ordres pour que ce vaisseau soit à la fois le plus rapide de l'univers, mais qu'il contienne un atirail suffisant, pour récupérer ces fameux nouveau propulseurs. Il y a deux vaisseaux equipés du propulseur protoype ...
La course se déroulant en hyper-espace, il faut bien évidement des armes adéquates. Imaginez un instant ... vous tirez au lazer, et deux secondes plus tard, vous dépassez votre tir. C'est plustot ennuyeux si l'on veut détruire un adversaire à plusieurs parsec de là ...

Reflechissons sur le moteur ... Il ne peut pas utiliser la technologie classique dévelopé par l'homme ... Le problème de l'hyper espace, c'est qu'aucune manoeuvre n'est possible. Cette technologie utilise les fameux troux de vers régulièrement espacés sur la courbure de l'univers.
Leur moteur ne les propulseront donc pas à plus de 299 659 Km/s ...
La seule chose qui peut dépasser la vitesse de la lumière, tout le monde le sais, c'est la pensée ... Ca me fait donc un avantage ... ma pensée transcande l'univers dans tout les sens à tout moment ... je sens donc que je peux gagner cette course ... mais il me faut ces propulseurs ...

Après avoir réfléchit plus en profondeur dans cet abîme de la pensée, je modifiais ma demande à mon lieutenant.
Ce dernier malgrès son asservissement psychoactique à ma cause, ne put réprimer un recule devant me requête ...
'Comment mon seigneur ? vous ne voulez plus les 2 propulseurs ? vous voulez 4 Chasseurs aquatiques haute pression, votre propre corvette et un cargo en phase avec le Warp en sus sur la planete Durlu ?'
Je lui imprimais mon dessin qui était pourtant à portée de cet humain ...

Je récupère le prototype grace à mes chasseurs qui peuvent utiliser le warp pour devancer la course. Je transforme ce prototype pour l'adapter à ma corvette, et je gagne la course. Ma corvette à l'avantage indéniable d'être totalement organique et donc de passer inapercu au détecteur longue et moyen portée... je ne risque pas d'être dérangé par les Impériaux, ou des rebels jaloux. Toutes les inventions humaines ont pu être adaptée instantanément à notre si vieille technologie biomécanique. Il n'y a pas de raison que ca ne fonctionne pas ici.

Le plan avait été établit, et transmit à tous mes soldats concernés. Je m'octroyais un repos post somatique, épiant l'astrale, pendant que ma dépouille mortelle cryogénisée se préparait à se rendre sur Durlu. J'ai donc quelques heures devant moi pour finaliser de repérer la route de la courses, et de détecter tous les vents solaire, et les champs d'astéroïdes qui pourrait nuir à la course.

Je participerais donc aussi ....

Keke_Jedi soldat 3 eme classe, pour la rebelion agissant à son compte.



keke_jedi le 2004-11-08 18:12:12



A la recherche des propulseurs

-Mon commandant nous venons d'intercepter un message du haut commandemant contrebandier.
-Abott continuez cela pourrais m'intérresser.
-Le message parle de nouveaux propulseur qu'auraient développer les contrebandiers dans le plus grand secret.
-Qu'ont ils de si merveilleux ces propulseur nous aussi nous en avons de bons et d'éfficace.
-Non c'est une nouvelles générations de propulseur encore plus performant qu'avant et les vaisseaux contrebandier en sont équipés.-Je vois une telle découverte doit attirer la convoitise de ces stupides impériaux avides de pouvoirs mais nous allons les prendre avant eux pour prendre un avantage dans cette guerre.
-Oui, mon commandant
-Abott .
-Oui?
-Affréter mon vaisseau amiral le faucon Millénium nous partiront à la rencontre de ces chers contrebandier des demain au plus tard alors faite vérifier par nos chefs mécanicien le bon état de nos vaisseaux ainsi que des propulseur . Je sens qu'ils vont soufrir durant cette bataille.
-Oui mon commandant . j'y cours de se pas.
Abott sorti du bureau du commandant John et celui-ci sourillait avec un verre de cassis foudroyante a la main . Sans doute pensait il déja a sa prochaine aventure pour la gloire et l'honneur.

john le 2004-11-08 17:26:26



Prêt pour un nouveau départ

Comme d’habitude (ou peut-être un peu plus au vu de la nuit précédente), il ne me fallut que quelques secondes pour retrouver les sensations de puissance et de liberté que je ne manquais jamais d’éprouver aux commandes de mon vaisseau.
Soudain, tout mon passé ressurgit en bloc manquant me propulser dans un champ de météorites non loin. Peut-être était-ce dû aux restes d’alcool ingurgité la veille, peut-être cela venait il de l’humiliation subit devant celle qui occupe toute mes pensée, mais les moments clefs de ma vie vinrent me rappeler par où j’en était passé pour me retrouver entraîné dans cette course folle.
Ma jeunesse brinquebalée d’astroport en planète franche par un père toujours à la recherche de ma mère partie avec un pilote rebelle de passage.
L’école de pilotage de l’empire sur Dogan, où avec mes camarades nous rêvions de devenir les nouveaux maîtres de l’empire grâce à nos prouesses réalisées aux commandes de nos chasseurs.
Puis, les premières affectations avec leurs lots de désillusions, les premiers commandements dans des zones tranquilles, où jamais rien ne se passe. Mais jamais, je n’ai effacé ce petit bout d’espoir que nous partagions avec mes camarades, et aujourd’hui j’ai l’impression de revivre.
Chaque parsec parcouru me nourrissant de forces nouvelles, j’arrivais sur les lieux de la course, gonflé à bloc. J’étais fin prêt à affronter le monde, sûr de moi et de mon pilotage, persuadé que tout le cheminement de mon existence tendait à ce moment là, à cette course là.


mclulu le 2004-11-08 14:09:37



Une premier etape reussi

Les deux prototypes d'Excalibur prennaient place dans le secteur de depart, les nouveaux propulseurs avaient été verifié une derniere fois, tout etait pret.

'Lord !' Cria Adoy 'Le feu vert vient d'etre lancé.
Excalibur attrapa l'hypercom
'Faite chauffer vos moteurs ! Et parter des que vous pouvez !'
'Bien recu Lord, coordonnées d'arrivée de la premier etape ?'
'Direction le puit de Force du secteur contrebandier sud est ! Vous devrez etre à l'abris de ses imperiaux et rebelles !'
'Vous pensez qu'ils vont nous attaquer ?'
'C'est fort probable, le Dok nous a avertit qu'une taupe a informé leur QG que nous avons mit au point de nouveaux propulseurs... ils seront surement tenté de nous barrer la route pour les recuperer...'
'Hahaha, faudrait déjà qu'ils nous attrapent :D'
'J'espere pour vous que ca ne sera pas le cas... sinon vous aurez affaire à moi ! Aller foncer et gagner moi cette course !'

Excalibur coupa l'hypercom et se tourna vers les radars de controle.
'Pourvu qu'ils ne nous les detruise pas... la perte en serait terrible...'

Excalibur le 2004-11-08 12:12:52



Une planche de salut

J’appris la nouvelle, alors que je tentais une ultime approche auprès du second lieutenant de vaisseaux rattaché à la troisième flotte. Cette plantureuse personne, qui avait le don de m’électriser à chaque contact visuel, au point que j’en perdais tous mes moyens (notamment linguistique), n’avait rien trouvé de mieux que d’organiser sa fête de promotion au mess des officiers de la première flotte, le mess de la troisième flotte ayant été détruit lors de la grande bataille de Yavin IV. La soirée se déroulée au mieux et tout se serait bien passé si au moment où la fête battée son plein, une personne n’avait eu la mauvaise idée de suggérer qu’en temps que commandant en chef de la première flotte, je fasse un discours pour louer les innombrables talents de notre invitée d’honneur.
Le regard perçant qu’elle me lança lorsque je débutais mon panagérique marqua le début de mon calvaire. Je me mis à bafouiller, transpirer, un voile blanc me tomba devant les yeux et tel un robot je me mis à débiter des phrases incohérentes à propos de vaisseaux, de stratégie et de chiens ?????
Quelques minutes plus tard, je me retrouvais devant le bar avec la bonne intention de me soûler à mort pour oublier l’humiliation que je venais, certainement, de subir.
Ce n’est qu’à ma troisième vodka cul sec que j’entendis parler de la course. A la cinquième vodka, ma décision était prise. Cette course était ma planche de salut. J’allais enfin pouvoir me montrer sous un meilleur jour et peut-être enfin attirer l’attention positivement de ma belle insensible.
L’esprit toujours embrumé par les vapeurs d’alcool, je mis ma tenue de vol et pris la direction du secteur 225 -75 plein d’espoir.


mclulu le 2004-11-08 10:01:13



Un nouveau depart

'Lord ! une communication urgente en provenance du Dok !'
'Haaaaa mon cher Dok ! que me veut-il ? Et bien Adoy ! Lisez donc !'

Excalibur ecouta d'une oreille un peu distraite, a peine avait-il compris le sens de la missive qu'il preparait deja la course, ou en etait ses deux nouveaux navires, etaient-ils enfin pret ?

'Lord ?'

Adoy tira Excalibur de ses songeries.

'Dois je preparer votre navette pour les chantiers de construction ?'
'heu... Oui bien sur allez y !'

Quelques minutes plus tard Excalibur etait en train d'admirer les deux navires flambant neuf, 'Le foudroyant' et 'Exca expres'
Ces nouveaux reacteurs etaient des petits bijoux et ils ne tarderaient pas d'etre utilisé... une grande course les attendaient.

'Adoy, faites preparer les vaisseaux, avertisser les pilotes, nous avons rendez vous dans le secteur sud de Hoth pour le depart de la premier course galactique !'
'En quoi consistera cette course ?'
'Vous le verez sur place, le premier depart est fixé a dans moins de 12h alors execution !!!'

Adoy fit volte face et partit au pas de course vers les techniciens, il connaissait les enjeu d'une telle course, son maitre avait surement deja parié une belle somme dessus !

Excalibur le 2004-11-08 00:16:23



la Course Galactique

L’Amirale Eléana se prélassait dans le salon de repos de son SDS le Bandit Queen quand son lieutenant lui indiqua que son correspondant chez les contrebandiers souhaitait lui faire part d’une nouvelle assez importante.

-Passez le moi ici
-Bien Amirale
-Oui que se passe t’il, vous savez que vous serez puni si votre nouvelle ne mérite pas d’avoir interrompu ma méditation
-Amirale, j’ai intercepté une communication des Contrebandiers.
-Oui et alors, cela arrive tous les jours et pour l’instant rien d’important n’en est sorti.
-J’en suis désolé Amirale mais là je pense que cela va vous intéresser.
-Ne me faite pas attendre de quoi est il question ?
-Une course Galactique va être organisé dans quelques jours dans le secteur 225 -75 par le Contrebandier Doktorboumboum et comme je connais votre passion pour ce genre de Course……………….

[L’Amirale Eléana se rappela alors des vieux souvenirs. 5 Ans en arrière, seulement 5 ans, une éternité pour une aventurière comme la jeune Twi’lek. Quelques années auparavant elle avait participé, pour gagner sa vie à de nombreuses plus ou moins officielles aux quatre coins de la galaxie. Le mince contrôle de la force qu'elle avait lui permettait alors de prendre un certain avantage sur ses rivaux. Elle avait adoré cette période de la vie ou elle n’avait aucun maître aucune obligation, aucun peuple à diriger.

Ce retour des courses galactiques dans sa vie pouvait être une opportunité pour elle de renouer avec son passé et surtout de s’amuser un peu.]

-cela m’intéresse effectivement, répondit Eléana
-Je veux que dès la fin de cet appel vous mettiez toute votre énergie sur cette course afin d’en connaître les participants, mais aussi le type de véhicule à utiliser.
-A vos ordres Amirale je ne vous décevrai pas.
-Allez ne traîner pas.

La communication interrompue l’Amirale appela son ingénieur en chef et lui demanda de travailler sur des moteurs plus puissants et ceci sur tout type de véhicule.

Eléana avait trouvé un moyen d’occuper son temps pendant que sur ses planètes ses troupes se préparaient doucement aux grandes batailles futures et elle espérait bien en tirer profit.


Eléana le 2004-11-07 23:56:41



une révélation douloureuse

à une douzaine d'heure de la course , un message d'un lieutenant me parvient :

_Mon Seigneur , une transmission non autorisé vient d'être émise par quelqu'un en direction des QG de l'empire et de l'alliance !

_Comment ça !
envoyez la sur mon ordinateur tactique immédiatement !

_Voilà mon seigneur

je peut constater une parti de mon journal de bord , écrit quelques minutes avant de venir sur la passerelle .
Je sort de celle ci et part dans mes quartier , réfléchissant à toute allure .


Journal de bord ; le 7/11/2004 à 22H40

je peux constater à présent qu'il y a un traitre dans mon équipage . La course revélée au grand jour !
Les impériaux et les rebelles vont surement se lancer à la poursuite des flottes possédants des hyperpropulseurs et moteurs trafiqués à la point de la technologie pour les récupérer .
Peut être est t'il temps d'arrêter cette course ?
Non , après tout , j'ai tout à y gagner , si ce sont les flottes de mes confrères qui se font détruire , tant mieux !
De toute façon , ça va renforcer le challenge , et les paris vont remonter haut la barre .
Que la Course Galactique commence !


doktorboumboum le 2004-11-07 22:43:28



Un message provenant d'une certaine flotte ...

Journal de bord ; le 07/11/2004 à 22h30


Je savais que les contrebandiers étaient des gens qui aimaient parier sur leurs vaisseaux lors de course puisque ces derniers étaient trafiqués de manière à être les plus rapides vaisseaux de la galaxie . Mais , en tant que nouveau contrebandier , je viens juste d'améliorer mes vaisseaux par un chef mécanicien encore inconnu :

_vos vaisseaux ont été améliorés et je peux vous promettre qu'il n'en existe aucun plus rapides que ceux ci .

_ vous êtes sur ? pourtant vous n'êtes pas connu , et il me semble que vous n'êtes pas si vieux que ça pour vous y connaitre réellement en vaisseaux ai je répliqué

_ mais oui , j'en suis sûr , venez.... allons tester ces vaisseaux !

_ très bien , je vous suis

Suite à la démonstration au cours de laquelle les vaisseaux ont attaqués une suite de flotte avec des intervalles de temps entre les combats minime , et un tour du secteur en moins de 3 heures , je dit à mon chef mécanicien :

_ Tout cela est fort impressionant , mais avant de vous payer , il va falloir que ma flotte gagne la course galactique que j'organise d'ici quelques jours . Revenez me voir si ce sont mes vaisseaux qui gagnent , sinon je ne vous payerais pas !


doktorboumboum le 2004-11-07 22:41:08



Retour