Partie relancée le 14 Nov 2017

62 inscrits sur cette partie
2 joueurs connectés
Rôle Play


Le dernier cristal

Le blocus de la planète Yavin, organisé par les flottes Impériales, n'avait faiblit a aucun moment. Les Rebels, dans des tentatives désespérées de percer les Défenses de l'Empereur, n'avaient réussi qu'a s'infiltrer partiellement, avant d'ètre expulsés des orbites en basse altitudes par les gigantesque Destroyer Stellaire Impériaux.
Mais plus que la force militaire, l'organisation avait eu une influence collossale sur le devenir de cette mission.

L'Amiral Dut, du haut de sa passerelle de commandement, contemplait les vaisseaux placés sous sont commandement, et savorait la victoire qui se profilait de minute en minute.
On pouvais déjà apercevoir a l'horizon les transport qui rejoignaient sa flotte. Transport qui transportaient le dernier cristal, permettant ainsi la réactivation du Sceptre.
Dut, en attendant ses hommes, repassa dans son esprit les péripéties qu'ils avaient du affronter pour arriver a ses fins.
La recherche des planète, la Bataille de Manaan, de Korriban, de Naboo....Toutes ses batailles avaient été, à divers degrès, des victoires impériales. Et puis était arriver l'ultime étape. L'heure de vérité...Après la destruction de la flotte de Hermione et la capture du légendaire sceptre, une course contre la montre avait débuté pour rejoindre la planète Yavin, et tenir un blocus qui permettrait a ses hommes de prélever un peu de ces légendaire cristaux.
Dut, un sourrire aux lèvres, sentait une profonde fierté. Fierté éprouvée a son égard bien entendu, mais aussi a l'égard des autres Amiraux impériaux, sans lesquels toute cette entreprise n'aurait pu se réaliser. Il songeait notament a ceux qui avaient toujours été présents, tels que Galadar, Batllwack, Mclulu, Kekel et les autres.
Mais en pensant a eux, il ne pouvait réprimer un sentiment de respect envers ses ennemis, qui lui ont, il lui fallait l'avouer, donner beaucoup de fil a retordre. Il se remmemorait douloureusement les attaques dévastatrices de Poséidon, de Comte, et de Django, qui lui ont fortement fait douter de sa victoire.

Tout a coup, un officier entra dans la salle de commandement, arrachant Dut a ses songes.
-Amiral, dis le jeune homme en s'inclinant, nous l'avons.
Le jeune officier présenta a Dut un coffret contenant une pierre translucide rosâtre. Dut pris le cristal à pleines mains, et mumura.
-Nous avons réussi....enfin nous l'avons. Et maintenant...que les choses sérieuses commencent.....



Quètes : HRP.

Hé bien déjà, première chose, je remercie du fond du coeur tous les joueurs qui ont participé à cette quète. J'esp-re que ca vous a plu, et dans le cas contraire, je vous prie de rester indulgent, c'était ma toute première ;) :D.
Je remercie les impériaux qui se sont vraiment donné a fond (pour ceux qui étaient là...), amis aussi les rebels, pour leur très bonne participation.
La victoire revient bien sûr aux impériaux, et les récompenses seront détaillées dans un message ultérieur.
Ci-joint les rapports des attaques que j'ai subit sur mes clones pendant la durée de la quète.
Sur ce, bon jeu a tous, en attendant la prochaine quète!

Statistiques des Impériaux :
Attaques Victorieuses : 19/42 (dont 9 /13 pour Dut)
Unités détruites : 360203 IG-2000 et 371563 t-wing

Statistiques des Rebels :
Attaques victorieuse : 13/22
Unités détruites : 391445 IG-2000 et 219800 T-wing

Ceci ne comptant pas les attaques effectuée lors du siège de Yavin, ou les Impériaux ont tenu 6 dès 8 places en première ceinture

hermione le 2005-04-16 21:01:18



2 défaites mais bientôt une vengaence..

Darkfabien avait trouver dans ses archives qu' il y avait une quête où des impériaux et des rebelles se fortifier ensembles pour la victoire.


-Général ! Nous sommes arriver en retard pour la quête,il y avait des drones avant qui protéger la planète de ce certain 'Hermione' le contrebandier et maintenant grace a l' aide des impériaux et des rebelles il n'y en a plus pour nous.

-Ce n' est pas grave mettais toute la puissance terrestre et surtout spatial que vous avez pour attaquer la planète !

1jour et 12H45 plus tard.

position des troupes terrestres: planète yavin

rapports des troupes terrestre: Nous devons nous replier l' ennemie et bien plus nombreux que nous !



position des troupes spatial: En orbite autour de la planète yavin.

rapports des troupes spatial: Rien a signaler.Pas une seule défense spatial.



-Ha ! il avait bien prévu son coup Hermione mais je repasserais et cette fois ci je gagnerais!

-Général darkfabien! on vas rester on orbite de la planète ou pas?

-Oui,on ne partiras pas tant que la menace de Hermione de sois supprimer de cette galaxie.



Darkfabien mettais les troupes spatial rejoindre leur planète.

ALERTE ROUGE!!!
Vaisseaux d'hermione on approche!

Le general darkfabien dis a son equipage:

-Abandonnez la flotte The Dévastateur il as des corvettes maraudeur et nous ne tiendrons pas! mettez on pilotage automatique 4000 T2 en defenses pour la flotte !

-A vos ordres!

-preparer mon Défenseur TIE et les autres teleporter vous !

-Mais général....

- Assez de discuter faites se que l'on vous demandes!

-A vos ordres!

Darkfabien prennat le vaisseux et partit detourner l'attention d'Hermione le temps que l'équipage entier puisse se téléporter...


darkfabien le 2005-04-16 13:50:16



Une victoire exemplaire

Le capitaine Dut se prélassait dans ses quartiers tandis que la fureur des combats retentissaient encore aux alentours. Il tenait dans sa main le Sceptre de Ragnos reconstitué et son visage arborait à présent une expression de plaisir non dissimulée…

[…Quelques heures auparavant…]

Une fois localisé le dernier cristal sur Yavin, les hommes du capitaine Tau n’avaient eu que peu de mal à s’en emparer. En effet, la confusion générale régnant sur la planète après que l’Escadron BlackHole ait réduit à néant l’ensemble des forces de défenses orbitales qui la protégeaient, les survivants restés au sol avaient vraisemblablement perdu tout espoir de reprendre l’avantage.
Néanmoins, la mission de sauvetage avait pris quelques heures et permis aux rebelles de tenter une salve coordonnées d’offensives sur l’armada conduite par l’Arckange Exarque. Malheureusement pour ceux-ci, les croiseurs impériaux les avaient repoussées les unes après les autres. La ceinture de défense formée par les différents amiraux BlackHoles et quelques uns de leurs alliés semblait impénétrable et une seule brèche avait été ouverte par les rebelles qui s’engouffraient tour à tour dans ce qui était en réalité devenu un piège meurtrier.

Forts de leur position stratégique, n’ayant pas à se préoccuper de leurs arrières, les croiseurs s’étaient déployés en formation large pour « accueillir » avec enthousiasme tout navire rebelle ambitieux. Et ils avaient pu se faire plaisir face à nombre d’entre eux. Pourtant une menace supplémentaire venait de faire son apparition. La rébellion avait probablement dû faire appel à des émissaires extérieurs pour essayer de déstabiliser la position du leader BlackHole. Parmi leurs rangs, le célèbre Wedge Antilles, à la solde de Baal Jericho avait fait le voyage pour tenter d’apporter son regard avisé sur la situation… Mais en dépit de son extraordinaire virtuosité, lui-même ne pu permettre à l’Alliance de remporter une victoire significative…

Apparut alors dans le silence de la nuit intergalactique, à la sortie d’un bond hyperespace, une flotte gigantesque composée exclusivement de A-wings… Adversaire sans précédent pour le capitaine Dut, ils semblaient être Bien que les croiseurs soient en position favorable, prêts à l’attaque… Le nombre de chasseurs rebelles déployé pris immédiatement de court les artilleurs impériaux qui s’étaient attachés à réparer les quelques pertes occasionnées par les batailles précédentes. Rapidement submergés, les croiseurs d’assaut commencèrent à perdre leur cohésion. Les A-wings avaient percé leurs rangs et commençaient à isoler certains groupes plus vulnérables.

De son vaisseaux amiral, le capitaine Dut supervisait la bataille devant son écran holographique.

« - Ordonnez aux pilotes de battre en retraite, que notre deuxième ligne de défense se tienne prête. Nous modifions notre formation : configuration H3-7. Immédiatement !
- Bien mon capitaine. »

En dépit des lourds dommages subis par sa flotte, cette manœuvre avait réussi à éviter une défaite cuisante à ses troupes qui venaient de se faire rappeler à l’ordre d’une belle manière par ce mercenaire rebelle : Mordred…

« - Lieutenant, envoyez un message crypté à destination de la planète Cartalog. Que les renforts décollent immédiatement et viennent nous rejoindre ici. Les BlackHoles les laisseront passer.
- A vos ordres…
- Précisez leur de nous envoyer également les derniers vaisseaux acquis auprès de la contrebande. Ils devraient nous être utiles face à ce type de vermine ! »

Après avoir donné ses ordres, le capitaine fit volte-face pour se retirer dans ses appartements. Bien que serein quant à la survie de sa flotte jusqu’au retour de l’escouade de récupération du cristal, Guyan Dut était irrité de voir que les rebelles n’avaient pas encore capitulé. Il ne comprenait d’ailleurs pas comment ceux-ci pouvaient encore espérer lui reprendre le sceptre de Ragnos… Apparemment la démonstration de force impériale n’avait pas été suffisante !


[…Retour au présent…]

Maintenant en possession du dernier cristal, le leader des BlackHoles pouvait être satisfait du succès de cette campagne. L’Empereur lui avait fait confiance pour incarner cette fois encore la suprématie de l’Empire et il allait être satisfait. La succession de la prestigieuse guilde impériale était bien assurée et de nouvelles recrues se tenaient dès à présent à ses portes pour rejoindre la cause des serviteurs du côté obscur.

« Ce sceptre pourrait bien nous être utile… se réjouit le capitaine Tau. On peut percevoir son pouvoir sans même le toucher ! Bien que la force me soit étrangère, je ressens sa puissance… » ajouta-t-il en caressant l’objet magique.

Un individu entra alors dans la pièce. Il était de race Tau également et semblait avoir dans les yeux une lueur particulière : comme un éclair trahissant son grand savoir mais également une dose de folie incontrôlée. C’était Thuzaad, le chef scientifique de l’Arckange Exarque.

« - Professeur, faites moi une analyse détaillée de cet artefact avant que nous le remettions à l’Empereur. Nous pourrions un jour en tirer parti pour protéger les secrets de notre civilisation des informateurs rebelles…
- Avec plaisir mon cher ami. J’espérais bien pouvoir étudier une relique pareille avant que notre empereur ne nous en prive… comme il nous a privé…
- Ça suffit !! Il n’est pas tolérable de vous entendre mentionner cela ici ! Dois-je vous rappeller le serment que vous avez fait en quittant Antoris ?
- Oh non, Guyan… je n’ai pas oublié. Ni le lourd tribut de notre peuple depuis qu’il a prêté allégeance à l’Empereur… Mais ne vous inquiétez pas, seules mes recherches comptent désormais. »

Le professeur Tau se saisit avec excitation du sceptre. D’un mouvement rapide et précis le chef impérial le saisit par le bras avec violence. Scrutant ses yeux d’un air menaçant il ajouta :

« - Que vos résultats me soient communiqués au plus vite. Et… cette analyse n’a jamais eu lieu, nous sommes d’accord ?
- Evidemment mon capitaine, évidemment… »

Le professeur se retira en vitesse, marmonnant avec enthousiasme des noms d’expériences divers les yeux rivés sur son nouveau sujet, tandis que le chef des BlackHoles s’installait confortablement dans un sofa hors de prix pour se délecter de sa victoire…


dut le 2005-04-15 18:19:44



premières missions de l'amiral kiler

Etant à son poste de commandement l'amiral Kiler attendais les ordres du capitaine Dut car il lui tenait a coeur de rentrer à l'escadron BlackHole.

Les premiers ordres venaient juste d'arriver ce n'était pas dur mais il ne fallait pas décevoir le capitaine Dut qui était en ligne sur l'holonet .Apres une bréve conversation pour donner les ordres a l'amiral Kiler celui ci donna les transmit à sa flotte.Les hauts parleurs se mirent à retentir:
'attention préparer vous à vous déplacer à l'ordre du capitain Dut qui va donner le signal pour le déplacement.Il arrive avec le sceptre de ragnos et dois se coller à la planète on doit se déplacer pour que le lieutenant Mclulu puisse se décoller de la planète et qu'ainsi le capitaine Dut puisse arriver.'
Les hauts parleurs étaient en marche la flotte était préte à se mouvoir.Le compte à rebours commença 3 2 1 go.En moins de temps qu'il ne faut pour le dire toute la flotte avait bougé.le lieutenant McLulu avait lui aussi effectué sa manoeuvre et le capitaine Dut était arrivé.

Le reste de la journée fut assez calme quelques attaques mais rien de grave.

Le lendemain un message holonet de Dut arriva
'Amiral Kiler j'aimerais que tu fasses une attaque de reconnaissance sur le clone de jeralex.P.est ce que tu peux?'
'Il n'y a pas de problème je l'attaque tout de suite'
A cet instant les ordres retentirent dans les hauts parleurs:
'A tous les pilotes ordres de décoller pour attaquer la flotte de Jeralex.P ceci est une attaque de reconnaisssance on ne sait pas ce qu'il y a en face.faîtes attention'
A ce moment toute la flotte se mit en route pour attaquer la flotte.l'amiral Kiler regardait depuis son poste de commandement.L'attaque commença c'était un vrai désastre.A la vue de ceci l'amiral Kiler donna l'ordre de repli de la flotte.
Son second se retourna vers lui et lui dit:
'Amiral il n'y a plus de flotte'
A cette nouvelle l'amiral Kiler se rendit aussitôt dans la salle holonet et contacta le capitaine Dut.
'Capitaine je viens d'effectuer l'attaque'
'Et alors?'
'Toute ma flotte y est passée et je ne lui en ai detruit que 170'
'COMMENT?'
L'amiral Kiler lui donna la composition de jeralex et quitta la conversation.
immédiatement il appella sa planète de production et donna les ordres de reconstruire la flotte avec un délai maximum de 4H pour qu'elle soit arrivé à destination.
les constructeurs lui dirent qu'ils allaient en construire le maximum pour l'heure prévue même si c'etait très difficile ils savaient très bien le sort qu'il leurs réservait en cas d'échec.
A l'heure donnée la flotte était de nouveau opérationnelle et boostée contre la flotte de Jeralex.

Quelques minutes après son second arriva en lui disant que le capitaine Dut voulait lui parler.
Aussi il se rendit dans la salle holonet.
'Amiral Kiler est ce que tu es prêt à réattaquer Jeralex?'
'Oui capitaine d'ici quelques minutes.'
'Alors tu l'attaques et ensuite tu attaques le clone d'hermione'
'Bien capitaine'

Aussitot il alla à son poste de commandement et donna l'ordre a ses vaisseaux de décoler pour attaquer de nouveau jeralex.
L'attaque fut brève mais intense.malheureusement le résultat fut nul tres peu d'unité detruite et perdue.
L'amiral Kiler donna donc imédiatement l'ordre attaquer la flotte d'Hermione.Le résultat fut le meme.
Déçu par ces nouvelles il se rendit dans la salle holonet pour communiquer ses rapports de combat au capitaine Dut.

Sur cette nouvelle déception l'amiral Kiler se retira dans ses logements pour penser.

Un peu plus tard dans la nuit les hauts parleurs se mirent a crier.C'était la ligne d'urgence le capitaine Dut etait en ligne en demandant à ce que sa flotte se déplace sur une position libre en première ceinture.
Aussitot l'amiral Kiler fonça au poste de commandement en criant sur ses pilotes car ils n'avaient toujours pas bougé.Aussitot toute la flotte s'écarta pour passer en hyperespace pour se placer aux coordonnées données.
La manoeuvre fut réussie et l'amiral Kiler avait sa première satisfaction de la journée.
Maintenant il allait falloir tenir la place coûte que coûte pour montrer sa valeur au capitaine Dut pour ainsi pouvoir rentrer a l'escadron BlackHole.

kiler le 2005-04-15 18:15:20



Mercozoom reprend du service

Au fin fond de la galaxie, un chevalier sith méditait patiemment, attendant le moment opportun pour refaire surface. Après avoir tout perdu face à une attaque fatale du méprisable rebel se faisant appeler Naopléon, il avait commencé à se refaire une flotte digne de l’empire. Depuis ce cuisant échec il se sentait plus puissant que jamais, et sa haine envers les rebelles n’en était que plus forte. Il travaillait sa noirceur et faisait disparaître toute once de pitié qui pouvait encore salir son âme, ainsi que tout rebelle qui pouvait salir sa planète.
C’est là que son ami killer, non moins sombre que lui, prit contact avec lui. Kiler était un ami d’enfance ils avaient suivis les enseignement des mêmes maîtres sith et avaient eu le même mentor. Ils ne s’étaient pas revus depuis que chacun avait fins sa formation, et que chacun contrôlait son propre petit morceau de l’empire.
Kiler dont la zone de contrôle était très proche du front d’attaque rebelle, avait eu l’écho de victoires écrasantes de l’empire sur les rebelles. Deux noms revenaient souvent : l’escadron Blackhole et le capitaine DUT. Kiler avait donc cherché à en savoir plus. Prenant contact avec les dirigeant supérieurs de l’empire, Kiler put apprendre que le capitaine Dut et son escadron se trouvaient en mission dans le secteur de Yavin. Mais cette mission était très périlleuse et la sécurité voir la survie du capitaine DUT et de son escadron était fortement menacée.
-« Mercozoom, mon sombre ami, rejoint moi dans le secteur Yavin. Rallions nous au capitaine DUT, il a révélé à plusieurs reprise ses qualités de tacticien de l’empire. Il mérite notre confiance, et notre appui dans cette attaque »
-« En effet, Il est grand temps que cesse l’effronterie de ces rebelles. Il nous faut rejoindre une guilde pour passer à l’action… »
-« A notre tour de montrer notre valeur, prouvons à la fois notre courage et notre témérité à l’empire, portons un grand coup au rebelles! Kiler! Allons y ! Prêtons main forte à l’escadron Blachhole… »
-« A bientôt sur la ceinture de Yavin que le côté obscure de la force soit avec toi….. »

Pour Mercozoom comme pour Kiler le temps n’était plus à la méditation mais à l’action. Mercozoom quitta son ami Kiler pour préparer sa flotte au départ :

« Première classe, rassemblez moi mes chef de vaisseaux pour un briefing, dans une heure dans le vaisseau mère»
« Bien amiral »
Une heure plus tard…
« Il est temps pour nous de rejoindre le capitaine DUT sur la ceinture de Yavin, la situation est critique nous serons là en tant que bouclier. Préparez la flotte en conséquence. Mais rappelez vous que nous devons voyager léger et rapide pour ne pas que les rebelles ne remarquent notre mouvement »
« Que pensez vous d’une formation full défenseur TIE Amiral ? »
« Cela est très bien, faîtes le nécessaire nous prenons l’hyper espace dans 2h …»
« Holonet connectez moi avec le Capitaine Dut immédiatement. »
« Bien Amiral »
« Capitaine Dut »
« Oui Amiral Mercozoom »
« J’arrive en renfort, je viens défendre votre flanc droit. Je vous protègerai par mon propre corps s’il le faut, jusqu’à la mort pour l’empire ! »
« Qu’il en soit ainsi Mercozoom, montrez nous ce qu vous avez dans le ventre !»



mercozoom le 2005-04-15 18:11:39



une aide bénéfique

Je suis arrivé près de ce champ de bataille il y a quelques jours. Mon grand ami Batllwack m’avait appelé en renfort. Il n’arrivait pas à se sortir du pétrin dans lequel il s’était mis. Moi j’étais à l’autre bout de la galaxie, j’étais sur la prise d’un puit de force mais les batailles n’étaient que de petite bataille sans grande importance. C’était de petite flotte très frêle. Batllwack me dit : « Mon amis, j’ai besoin d’aide mon armé se fait pulvériser par des flottes rebelles. Je ne sais que faire, il me faudrait absolument de l’aide, je ne pense pas pouvoir tenir longtemps. » Je lui répondit : « Expose moi la situation que se passe-t-il ? » Il rétorqua : « Je me trouve actuellement près de yavin et une horde de rebelles assoiffé de sang se prend d’envi pour mon vaisseau. J’arrive a me maintenir en vie mais 2 des flottes ennemis me considère comme leur encqua, il n’arête pas de me croquer dedans se qui me fait des pertes considérable sur ma flotte » je me mis alors en route vers le système de Yavin pour prêter main forte à mon vieil ami


Ensuite je suis resté sur le champ pour prendre part a la défense du détenteur du sceptre « DUT « Il prit ensuite contact avec moi, il me convoqua par écran interposé. Il était ds la grande salle des BlackHole, a travers l’écran je constater que c’était une immense salle rempli de magnifique tableau, o beau milieu de celle-ci une immense table avc les place de chacun des membres. Mais ce jour la il était seul et avant mem qu’il ne me dise le moindre mot je me suis imaginé assis a cette table aux coté des BlackHoles. Lorsqu’il se mit a parler il me dit : « Bonjour, je vois que tu es actuellement en orbite de la planète Yavin qui est le lieu où se déroule la dernière étape de la quête en cours. Si tu souhaites participer activement aux quêtes, je t'invite à prendre contact avec moi, voir même à intégrer l'Escadron BlackHole : guilde réputée dédiée à la poursuite des quêtes. Nous pourrons te guider et t'épauler pour que tu nous aides à remporter la victoire. » Je répondit : « La participation aux quêtes et une bonne choses et je souhaiterai pouvoir i participer activement au sein de votre belle et honorable guilde. L’élite des BlackHole et bien connu dans la galxie comme étant l’une des meilleurs pour ce qui es des quêtes. C’est donc pourquoi j’accepte votre proposition avec honneur. » A la fin de notre discussion il finit par me dire qu’avant de pouvoir faire parti des BlackHole je devais prouver que j’en était digne et je me sui mis a la tache le plus rapidement possible


Je suis resté au beau milieu de toutes ces flottes j’ai aidé activement a la destruction de plusieurs clones, d’ailleurs j’en ai moi-même détruit ce qui me fit plaisir car je commence a faire mes preuves et car j’aidé a la protection de « DUT »

Et aujourd’hui alors qu’il ennuyait beaucoup de personne je me suis attaquer a kylekatar, mais je n’ai pas tout de suite osé car à côté de lui était posté le grand Poséidon qui a une force de frappe très impressionnante. Mais je ne me suis pas découragé. J’ai été voir mes troupes et je leur ai dit : « soldat, aujourd’hui nous allons combattre une grande armée il se peut que nous la décimions, à la suite de quoi il se pourrait que nous nous fassions attaquer par Poséidon, c’est pourquoi je vous demande beaucoup de vigilance. Êtes vous prêt a l’attaque ? » Et tous en cœur mes soldat répondirent : « pour l’empire nous donnerions notre vie, mais pour vous comandant nous donnerons notre âme »
Et c’est alors que j’ai donné l’ordre d’attaquer.ce fut une lutte acharner mes hommes se battait avec une telle ardeur qu’on orait dit des vautours qui se battait pour un os, de véritable lion qui défendait leur territoire. A la fin du combat mes troupes était intactes pas une seule perte mais la flotte ennemie totalement anéanti.

L’après midi se commencer bien mes hommes était parti fêter leur victoire et moi je me reposer et je guettait craignant l’attaque de Poséidon. Ne subissant aucune attaque je suis parti moi aussi. Je partis voir mon ami batllwack et je l’aidai à ranger sa maison que nous avions salie lors de la fête à l’occasion de l’anniversaire de la très belle et jolie claire. Cette flotte avait atteint un certain age que batllwack souhaiter fêter comme il se doit lorsque soudain l’un de mes hommes revenu à bord de la flotille m’appela en urgence. Il s’écria : « commandant, dépêcher vous nous sommes attaquer par Otori. » je lui répondit : « Rappel immédiatement tous nos hommes, dit leur de se mettre en position, que tous le monde m’attendent, je n’en ai pas pour longtemps je donnerais mes ordres une fois a bord de la flotille. » A ma bonne surprise Otori avait exactement les mêmes unités que kylekatar. Etant pris par surprise j’ai eu quelque pertes mais je décimai quand même cette flotte ennemie


mj59 le 2005-04-15 16:33:44



La fin est proche !

-« MClulu, qu’est-ce que vous foutez ? »

-« Je suis au maximum de capacité de production Amiral DUT »

-« Ce n’est pas assez, j’ai besoin de votre flotte immédiatement, vous vous débrouillez comme vous voulez, mais je veux vous voir à mes côtés avant le prochain quadrant »

-« Mais Amiral … »

-« Pas de mais, MClulu, Les excuses sont pour les losers, les winners n’ont que des solutions et vous allez me trouver une solution tout de suite ! J’ai besoin de mon escadron au complet, vous en faîtes partie, donc je vous veux à mes côtés ! La discussion est close, rompez Amiral ! »

Il allait me falloir faire des miracles. Remettre en marche des usines de production qui n’avaient plus servis depuis des lustres, augmenter leur capacité de production, les moderniser pour qu’elles produisent les dernières technologies, les spécialiser dans la production de chasseurs dernier cri et surtout sortir une flotte conséquente en moins de 12H00 A.S.T. (Absolut Space Time).
Il était plus que temps de faire jouer mes relations.

-« Capitaine veuillez me rejoindre dans mon bureau tout de suite »

Le temps que mon aide de camp me rejoigne, je contactais l'Amiral Babylone.

-« Bonjour Amiral»

-« Amiral MClulu, que me vaut le plaisir de cette entrevue ? »

-« Amiral, l’Amiral DUT m’a chargé de mettre sur pied une flotte compétitive en moins de 12H00 A.S.T. Je suis actuellement sur Dogon IV, un petit rocher dérivant dans l’espace à l’écart de tout et ne connaissant que très mal les dernières technologies impériales »

-« Je commence à voir où vous voulez en venir. »

-« J’aurais besoin d’une ou deux planètes possédant les dernières technos impériales et ayant une capacité de production optimale. »

-« O.K. laissez moi consulter mes base de données, une seconde ! Bon, j’ai quelques planètes qui correspondent à vos besoins, je vous en envois une liste immédiatement et on fait le transfert. »

-« Merci, Amiral, vous me tirez une belle épine du pied »

Le transfert se fit rapidement et je lançais aussitôt la production de masse d’une flotte résolument défensive pour soutenir mon leader.

-« Amiral, nous avons réussi à produire plus de 50000 defenseurs TIE, ils sont prêt à recevoir leur pilote et à partir en mission. »

-« Parfait, Officier donnez l’ordre de regrouper la flotte immédiatement en orbite de Dogon IV, notre départ est imminent. »

-« A vos ordres Amiral »

La chance me souriait-elle à nouveau ? Nous étions prêt à mettre le cap sur Yavin en avance sur l’horaire !!!

-« Capitaine Men’Akad, au rapport ! »

-« Je vous écoute Capitaine »

-« Notre flotte est parée au départ, elle n’attend plus que votre ordre »

-« Très bien Capitaine, prévenez tout le monde que je prendrais la tête de la flotte, départ immédiat ! »


Le saut spatial fut relativement long, la planète Dogon IV était vraiment éloignée de tout. Notre arrivée se fit en douceur au milieu de la mêlée. Une fois mas flotte stabilisée, je me mis en rapport avec l’Amiral DUT.

-« Seconde Flotte au rapport Amiral »

-« MClulu, je ne vous attendez pas avant quelques temps. C’est bien, je vois que vous n’êtes pas venu tout seul. C'est une belle flotte que vous avez là !»

-« Grâce à l’aide de l’Amiral Babylone, j’ai réussi à monter une flotte de defenseur T.I.E de plus de 50000 unités. Je pense ainsi pouvoir vous prêter main forte Amiral »

L’Amiral DUT eut un grand sourire, il commençait à entrevoir la victoire.

-« Bien, ne perdons pas de temps, venez vous placer sur mon flan droit. Vous prendrez la place de l’Amiral Whitefleat, sa flotte est plus performante pour l’attaque que pour la défense. »

L’Amiral DUT manipula quelques commandes devant lui et l’image holonet de l’Amiral Whitefleat apparue.

-« Mes respects Amiral, salut MClulu bon retour parmi nous »

-« Whitefleat, vous allez laisser votre place à l’Amiral MClulu et vous partirez harcelez les flottes rebelles qui nous encerclent. »

-« A vos ordres Amiral, je libère ma place tout de suite. Merci MClulu, je commençais à vraiment prendre de gros coups »

Le changement de place des flottes se fit en douceur sans qu’aucun rebelle ne vienne y mettre son grain de sel.

-« Flotte en place Amiral »

-« Flotte dégagée Amiral »

-« Messieurs vous savez qu’elles sont vos missions, je compte sur vous pour respecter les consignes. Normalement, si tout va bien demain nous devrions avoir gagné la bataille. Messieurs, je ne vous dirai qu’un mot : tenir »

Le compte à rebours s’enclencha alors pour moi et ma flotte. Il fallait absolument que je tienne, que je montre au haut conseil de l’Empire ma vraie valeur. C’était pour moi le meilleur des rachats possibles et les attaques rebelles débutèrent.
La flotte du rebelle Seto vint s’écraser sur mes défenses, sans me faire grand mal. En revanche il laissa la place au rebelle Django qui adapta sa stratégie et me porta un coup nettement plus puissant. Bien que remportant la bataille, Django n’avait pas porté plus loin son attaque. Bien mal lui en pris car il me laissait le temps de reformer mes rangs et j’étais de nouveau prêt pour l’affrontement. Les rebelles ne semblaient pas avoir compris que le temps jouait contre eux.
Ma flotte réorganisée, j’étais prêt à subir l’assaut suivant.

MClulu le 2005-04-15 11:00:32



La fin est proche

Depuis deux jours, les alentours de Yavin étaient devenu un cimetière de flottes ! Des centaines de carcasses de vaisseaux rebelle et impérial reposaient dans ce nouveau tombeau !

L’épaisse fumée noire qui sortait de ces épaves rendait l’odeur insupportable !
Batllwack scrutait le ciel à la recherche de rebelles !

Malheureusement l’amiral rebelle poseidon était encore là ! Batllwack le regarda à travers le hublot de « claire » !
Poseidon était toujours entrain de produire des unités. Le commandant impérial n’en croyait pas ses yeux. Même si il avait aucun espoir, aucun moyen de sortit l’amiral poseidon répondait toujours présent ! Sa flotte le mintaure était la lueur d’espoir de la rébellion !

L’amiral dut avait réussi à se positionner autour de yavin, toujours suivi pas le destructeur : le minotaure !

L’empire avait réussi à faire tomber les dernières défenses de yavin !
Après plusieurs réunions entre les black hole et notre empereur, la situation s’améliorer.
La rébellion laissait instaurer le k.o entre leur rang! On aurait dit que la prise du spectre par l’amiral dut les avaient découragés !

L’empire devait prendre cette opportunité !

Pour bien enfoncer le couteau dans la plaie, l’empire appela des renforts pour stopper la contre attaque rebelle ! Si on pouvait appeler ça une contre attaque…

Les dernières positions rebelles venaient d’être conquis par le groupe d’assaut de batllwack !
L’amiral dut n’avait plus qu’a déployer son armada…

- Amiral s’il vous plait tapez cette planète qu’on en finisse !

- je veux juste vérifier quelques calculs avant d’attaquer

- Mais cela fait plus de trois jours que nous effectuons des calculs ! Sauf votre respect amiral, je vous conjure d’attaquer yavin !

La flotte de dut rentra dans l’atmosphère de yavin ! Un long nuage de fumé sorti de la planète…

Dut venait d’attaquer cette planète ! Le compte à rebours pouvait débuter…

Le spectre de ragnos était en cours depuis plus d’une semaine, cette histoire avait épuisée le commandant batllwack !
La visite de la galaxie guidée par le commandeur Hermione avait était instructive pour « claire » !
Mais la fatigue commençait à envahir le corps de batllwack !

Après la remise des prix de cette histoire, batllwack avait bien mérité un week-end sur dagobah !


batllwack le 2005-04-14 19:39:39



le début de la fin

L'amiral kekel se rendit dans une navette de classe lambda pour aller sur le vaisseau mère de la flotte de Dut. Sur son chemin pour aller à la salle d'embarcation, il n'entendit aucun bruit du à la défaite écrasante d'hier. Les techniciens travaillaient dur pour remettre en bon état toute la flotte.
Un soldat courait derrière kekel.
[Soldat] Amiral, amiral
[kekel] Oui qu'y a-t-il soldat ?
[Soldat] Voici le tout dernier rapport de combat.
[kekel] Merci, soldat.

kekel regarda le rapport. Il était assez content dans l'ensemble même si la moitié de la flotte fut détruite car il pensait que la flotte allait être détruite par les frégates CC-7700 ou par les frégates d'assauts. Il regardait qui avait attaqué. Ce fut le rebelle le plus dangereux de toutes les flotte autour de la planète. Kekel savait qu'un jour Poséidon aurait essayé de détruire la flotte mort pour la simple raison que la flotte empêchait quelques attaques mais la fin de la flotte était proche. Pour empêcher cette fin, un ordre de production a été lancé à toutes les planètes proche de la flotte. Les cuirasses ne suffisaient plus pour résister maintenant il fallait une nouvelle unité plus résistante aux attaques.

Arrivé à la salle d'embarcation, kekel vit les soldats qui avaient plus le moral. Les pilotes étaient fatigués des attaques incessantes des rebelles.
[kekel] Soldats je vous confie le contrôle de la flotte pendant mon absence. Veuillez que tout reste bien en ordre. Je vous laisse le quartier libre pendant trois heures.

Les soldats furent étonnés de la réaction de kekel. Ils étaient contents d'avoir un peu de repos.
[Soldats] Merci amiral.

kekel entra dans la navette. Puis il se mit au commande du petit vaisseau. Il voulait voyager seul pour qu'il n'y ai pas de morts inutiles en cas d'une éventuelle attaque des rebelles.

En sortant du vaisseau mère, il vit l'immensité de la flotte de Poséidon. Il se dirigea sur la flotte de Dut pour donner son rapport des combats. Mais lors de son voyage il sentit un trouble de la force. Comme ci quelque chose l'appelait et il n'écoutait pas. Mais l'appel devenait de plus en forte en s'approchant de la flotte de Dut. L'appel se matérialisait par une voix commune. La voix était de sa femme qui a été tuée lors d'une attaque sur la planète Oriac. Arrivée devant la flotte de Dut, la voix avait disparu. Cette voix répétait la même phrase : 'Rejoins-moi'. Kekel fut troublé pendant un long moment.

Trente minutes plus tard, il est arrivé sur la flotte de Dut. Il allait tout de suite dans la salle de conférence. Il vit tout les impériaux de l'escadron Black Hole. Il fit le serment de ne pas trahir l'empire et de défendre par sa vie la flotte de Dut : le nouveau gardien du sceptre. Il donna les rapports des combats que la flotte mort a fait et qui a subi.

Apres la conférence, l'amiral kekel discuta un peu avec les membres de l'escadron Black Hole puis, après, il est allé dans sa navette pour partir sur sa flotte en ayant deux objectifs : défendre a tout prix la flotte de Dut et trouvé qui l'a appelé par la force.

A mi-chemin, il entendit encore la voix.
[voix] rejoins-moi ! Rejoins-moi ! ....
[kekel] Qui êtes-vous ?
[voix] Celle qui veut te ramener dans le droit chemin
[kekel] Je suis bien comme je suis. Je sers l'empereur et la rébellion est du passé pour moi. Je participerai à la destruction de la rébellion pour que l'empereur règne en maître dans la galaxie.
[voix] Donc les autres disaient vrai
[kekel] Qui les autres ? Qu'est ce qu'ils disaient ?
[voix] Tes anciens amis disaient que tu ne pourra plus être récupérer et que l'homme qui se serait sacrifier pour détruire l'empire est mort.
[kekel] Oui, il est mort et je ne regrette rien sur mes décisions. Si vous voulez semer le doute en moi, vous n'y arriverez jamais. Je sers l'empereur et je le servirais jusqu'à mort. Maintenant, PARTEZ!!!

La voix ne disait plus rien après. Kekel avait compris que cette voix mettait en épreuve sa loyauté envers l'empereur et kekel avait réussi cette épreuve. Il rentra dans son vaisseau mère la tête haute.

kekel le 2005-04-14 15:43:12



sur la bonne voie

Suivant les directives de mon chef, je m'apprêter à relancer une deuxième fois à l'attaque mes ties qui avaient fait un résultat plutôt moyen la veille contre ces mêmes adversaires:

-'Monsieur, les renforts que nous attendions sont arrivés sur la flotte' m'annonça l'officier Ster
-'merci Lieutenant' dis-je en regardant la belle officier qui me secondait 'lancez l'attaque contre la Flotte Yakez'

puis m'adressant aux pilotes de ties:
-'soldats je sais que nous sommes en sous-nombre de peu face à lui et que certaines pertes seront inévitables mais votre sacrifice sera utile à notre cause'

quelques temps après l'officier Ster me transmit le rapport de mission dont je me doutais déjà ayant suivi la bataille sur l'ecran tactique du Crusher
-'monsieur nous avons perdus deux milliers de ties et fait peu de dommages à la flotte ennemie'
-'hum.... c'était à prévoir.... quel dommage tout ce sang versé par des fils de l'Empire, mais c'était nécéssaire... 'pensais-je à haute voix....'bon lancez quand même l'assaut contre la flotte Sartoriux d'Hermione'
-'bien capitaine' me répondit la seconde en ayant l'intelligence de ne pas relever mon écart de pensée qui aurait pu être préjudiciable à mon commandement.

Suivant personnellement le cours des événements, j'eus le plaisir de voir le navire amiral Sartoriux se démanteler sous les feux répétés des Ties.
-'rapport de combat lieutenant Ster'
-'Capitaine rapport de combat très bon, peu de pertes de notre coté et destruction totale de la flotte adverse.'
-'Merci Lieutenant' je m'addressais ensuite au pilote de ties 'messieurs vous vous êtes bien battus vous avez mérité votre repos pour les prochaines heures avant de repasser à l'attaque de la flotte restante de jeralex'.

Prenant position à la place de la flotte ennemis détruite, l'unité de communication s'alluma soudain et l'amiral Kekel m'apparu alors
-'mes respects Amiral vous tombez bien, l'ennemi faiblit.'
-'je lance l'attaque sur l'ennemi restant, pour donner le coup de grâce !Il faut garder l'avantage et ce malgré le revert que je viens de subir lors d'une récente attaque rebelle.'

regardant du coin de l'oeil le combat de l'Amiral contre la flotte Yakez je tapais alors mon rapport à l'escadron......


majplum le 2005-04-14 12:22:46



Dernière ligne droite

Depuis qu’il avait récupéré le Sceptre de Ragnos, le capitaine Dut avait vu les regards se focaliser sur lui. Cependant, cette célébrité accrue n’était pas forcément au goût du leader BlackHole. En effet, les centres de renseignements de l’alliance allaient probablement s’efforcer de collecter le plus d’information possible le concernant ainsi que ceux de sa race.
Les Taus avaient déjà fait nombre d’efforts durant des siècles pour effacer toute trace de leur propre existence dans les archives de la galaxie. Ils allaient à nouveau leur falloir être vigilants s’ils ne voulaient pas être mis au grand jour.

Mais ce n’était pas le sujet dans l’immédiat. Au-delà des rebelles, l’Empereur avait en ce moment un regard posé sur le nouveau leader de l’Escadron BlackHole et toute sa guilde. Et il était important de lui donner satisfaction au plus vite.

Guyan Dut se dirigea vers la salle de conférence holonet où ses subordonnées allaient lui faire leur rapport quotidien. La situation était bonne mais l’empire n’avait pas encore pris un net avantage sur les rebelles qui semblaient être bien mieux organisés qu’auparavant. Tous étaient présents comme à l’accoutumée sauf le Lieutenant McLulu qui manquait à l’appel. Il semblait que celui-ci ait dû faire face à des problèmes internes au sein de ses propres rangs à la suite d’une attaque sur sa planète mère et qui l’avaient forcé à rentrer en urgence afin d’essayer de reprendre en main les rennes de son gouvernement. A ceux-ci étaient venus s’ajouter les postulants à l’intégration de la célèbre guilde impériale. Ils semblaient avoir à cœur de prouver leur valeur et leur loyauté au cours de cette mission.

« - Bien commençons messieurs, entama Dut. Lieutenant Majplum, où en sont les attaques sur les dernières flottes de défense de Yavin ?
- Il ne reste quasiment rien Capitaine.
- Bien. J’envoie immédiatement un escadron de commandos récupérer le dernier cristal qui nous permettra d’activer le sceptre. D’ici là, je compte sur vous tous, amiraux BlackHoles pour m’appuyer dans cette dernière ligne droite. Les rebelles risquent probablement de tenter une offensive pour nous dérober cet artefact.
- Nous sommes à votre service capitaine, déclara avec calme l’amiral Kiler.
- Nos vaisseaux vous défendront coûte que coûte, ajouta le jeune Mercozoom.
- Vous pouvez compter sur mes pilotes, termina le néo-impérial Kekel.
- Très bien.Alors à vos postes messieurs !! »

Cette dernière bataille risquait d’être ardue et le chef Tau allait probablement avoir besoin de toutes les ressources nécessaires afin de repousser les attaques des rebelles. Les scanners indiquaient la présence de flottes importantes à proximité de la planète Yavin et particulièrement celle du célèbre rebelle Poséidon qui gravitait en ceinture extérieure à quelques parsecs de là. Les prochaines 24h risquaient d’être sanglantes…


dut le 2005-04-14 12:17:32



Il va falloir tout donner...

Un des dernier jour de combat, le Minotaure s'avancait vers Yavin. A cette heure la, il n'y avait plus beaucoup de possibilités pour remporter cette quete... Beaucoup de Rebelles cherchaient des solutions, Poseidon contacta Django, un des seuls avec Otori a pouvoir attaquer Dut, le detenteur du Sceptre.

Poseidon:
- Bonjour mon ami, dis moi, tu compte détruire Dut avec ta puissance de flotte? que t'es t'il arrivé?

Django:
- J'ai été attaqué par kekel et plusieurs autres, j'ai ensuite eu des problemes de maintenance, tu as bien fait de me contacté, je dois me retiré très momentanement, et on m'a dit que tu avais la possibilité de faire mal au détenteur du Sceptre, tu peux me remplacer?

Poseidon:
- Oui, bien entendu. On fait sa tout de suite.

L'intrépide se retira pour laisser passer le Minotaure. Beaucoup de personne qui avait déjà combattu le Minotaure se retiraient a sa simple vu. Se qui était un bon avantage contre bon nombres d'ennemis.

Soldat:
- Seigneur nos nouveaux vaisseaux sont pret a reprendre le Sceptre. Pouvons-nous attaquer?

Poseidon:
- Non... J'ai un autre plan... il va falloir ètre très rapide pour l'éxecuter. Et nous devons attendre les renforts, on peut lui faire mal, voire le detruire mais je ne veux prendre aucuns risques!

Soldat:
- Bien seigneur, d'ailleurs, des renforts impériaux sont arrivés dernièrement, que fait on avec eux?

Poseidon se raprocha de la première passerelle, il vit par l'énorme paroie vitré des vaisseaux impériaux se rapproché du Minotaure.

Poseidon:
- Tient... Je reconnais cette flotte... Batllwack, je le reconnaitrais toujours, c'est un grand adversaire attaquez le dès que possible sans devoilé notre composition si possible.

Soldat:
- Très bien seigneur, et que fait on des autres flottes?

Poseidon:
- Vu la grosseur des autres flottes nous ne risquons rien... Nos réacteur seraient capable de les détruire...

Soldat:
- Oui seigneur (Rire) vous avez sans doute raison.

Le minotaure réstait en place, sa puissance pesait sur Yavin, Poseidon sentait bien que cette puissance serait un mur importent a toutes attaques. Poseidon regarda une dérnière foie la flotte Claire qui appartenait é Batllwack, il souriait, comme si il avait déjà l'avenir du Claire entre ses mains. Son sourrire disparu au moment ou ses yeux se posèrent sur la flotte de Dut.

Poseidon:
- Soldats je me retire dans mes quartiers, bonne chance a vous tous, j'ai fais parvenir du vin d'Eruptic, nous le savourerons la nuit tombée.

poseidon le 2005-04-14 11:53:01



Un nouveau départ !

S’il y avait bien une chose que je n’aimais pas, c’était bien de me faire rabrouer par mes supérieurs. Le discours de l’Amiral DUT sur les libertés que je prenais avec ses ordres et ses objectifs m’avait passablement énervé. Une nouvelle fois les divers occupants de la passerelle de commandement étaient dans leurs petits souliers. Tout le monde baissait la tête de peur de croiser mon regard. Tous sentaient qu’il ne faudrait pas grand-chose pour que ça explose.
Inspirant profondément, je pris une minute pour reprendre mon calme et lançais rapidement une série d’ordre pour entamer une grande offensive contre l’ennemi.

-« Capitaine, mettez toute la flotte en code B4, assaut final »

-« Navigateur, mettez le Pacific Princess en tête de flotte »

-« Mais Amiral ! »

-« que se passe-t-il Navigateur, un problème ? »

-« Vous voulez mettre le vaisseau amiral en première ligne ? »

-« Vous voulez vraiment discuter mes ordres ? »

Le Navigateur bafouilla quelques mots d’excuses incompréhensibles et baissa rapidement les yeux sur sa console.

-« Officier de transmission, ouvrez une ligne holocom avec toute la flotte, je veux pouvoir parler avec tous nos hommes en temps réel »

-« Chef Opérateur, boostez nos machines, quelles soient à leur rendement maximum »

-« Chef Artilleur, coupez tous nos boucliers et basculez l’énergie sur nos batteries plasma et nos canons à ion »

-« Capitaine Men’Akad, faîtes venir toutes les unités disponibles de nos centres de production. Ne laissez personne en défense ! »

Tous avaient l’air ahuris et groggy comprenant peu à peu ce qu’impliquaient mes ordres. Nous partions au casse-pipe, tout pour l’attaque, sans aucune protection. Le pari était risqué mais si ça passait…..

J’ouvris alors ma liaison holocom avec l’ensemble de la flotte.

-« Messieurs, votre Amiral vous parle. Cette journée risque être décisive dans la lutte qui nous oppose à la rébellion pour la défense du sceptre de Marka Ragnos. Nous devons absolument permettre à l’Amiral DUT d’atteindre la planète Yavin. C’est vital pour la survie de l’Empire. C’est pourquoi j’ai décidé de tout miser sur l’attaque. Je prendrais personnellement la tête de la première vague d’assaut. Je ne veux voir que des gens motivés à 150% à mes côtés. Nous allons détruire cette maudite flotte contrebandière qui nous bloque le passage et nous allons permettre à la flotte de l’Amiral DUT de prendre pied sur Yavin. Rien, ni personne ne pourra nous arrêter ! »

Les quelques secondes qui suivirent la fin de mon allocution furent d’un silence pesant, comme si l’univers s’était arrêté, comme si le temps était suspendu puis retentirent de partout des cris de guerre qui bientôt se transformèrent en une vague puissante prête à renverser n’importe quel obstacle.

Me tournant vers mon aide de camp, je demandais.

-« Les troupes en provenance de Dogon III sont elles arrivées Capitaine ? »

-« Elles sont en place Amiral, parées à attaquer »

-« Parfait, alors, on passe à l’offensive…..Maintenant ! »

Notre offensive fut aussi rapide que meurtrière, la flotte contrebandière qui nous barrait le passage vers Yavin, fut balayée comme un fétu de paille. Ne voulant pas laisser le temps aux rebelles de se ressaisir, je poursuivi l’offensive en attaquant les flottes rebelles environnantes, rayant de la carte les flottes du rebelle Kristofball 1 et faisant un maximum de dégâts au rebelle Comte.

-« Capitaine, mettez moi en contact avec l’Amiral DUT immédiatement »

La liaison Holonet n’était pas très bonne, les innombrables débris laissés par les flottes ennemies faisant interférence.

-« Mes respects Amiral »

-« MClulu, pourquoi me recontactez vous si rapidement ? »

-« Je viens de vous ouvrir la voie pour Yavin, Amiral »

-« Déjà !!! Très bien, j’arrive tout de suite et on passe en mode défense maximum, MClulu »

Aussitôt, la liaison holonet fut étendue à l’ensemble de l’escadron BlackHole.

-« Messieurs, l’Amiral MClulu viens de m’ouvrir les portes de Yavin, il me faudra quelques temps pour retrouver le cristal et de remettre en état de marche le sceptre. Il s’agit donc pour nous de mettre en place une défense de fer, pour éviter que les rebelles ne puissent interférer dans nos affaires. Dès à présent, l’Escadron BlackHole, aidé par quelques membres spécialisés de l’Outer Rim et de 2 aspirants BlackHole doit se mettre en configuration de défense. Messieurs attention, la rébellion va jeter ses dernières forces dans la bataille. Maintenant tous à vos postes et de la rigueur ! La victoire est à notre portée ! »

L’Amiral DUT avait raison, je n’avais pas encore fini de recomposer ma flotte après sa prise de position au dessus de Yavin, que déjà deux flottes rebelles m’attaquaient. Heureusement pour moi, ces escarmouches ne me firent pas grand mal, les rebelles étant trop faibles par contre une troisième flotte dirigée par le rebelle Poseidon fut nettement plus critique et mes pertes furent assez lourdes.
La défense de la flotte de l’Amiral DUT entra dans un train-train pour le moins lassant. Les rebelles étant trop désorganisés, nous n’avions pas trop de mal à les contenir. C’est à ce moment que de tragiques nouvelles m’arrivèrent de ma planète de rattachement.

-« Amiral, un appel en urgence provenant de Dogon III »

-« Amiral MClulu, je vous écoute, identifiez vous »

-« Salut Mac, moi c’est Bin8 ! »

-« Qu’est-ce que cela veut dire ? »

-« Ho ! Trois fois rien, juste que je viens de prendre ta jolie base avec tout ce qu’il y avait dessus… Allez, sans rancune minus, ciao ! »

Catastrophe, mon attaque avait bien été un succès mais à quel prix. Je venais de perdre ma dernière planète ! Quelques secondes plus tard je reçus un appel holonet code noir !
Je me mis aussitôt au garde à vous.

-« Amiral MClulu, je viens d’apprendre vos exploits, bravo je vous félicite ! »

-« Merci, Lord Vador »

-« Ne me remerciez pas Amiral. Je appel pour vous signifier votre convocation devant le haut conseil de l’Empire. Celui-ci jugera vos actions, notamment la perte des objectifs que l’on vous avez confié… Vous êtes attendu immédiatement ! »

-« Bien, Lord Vador »

Je restais quelques secondes à regarder l’écran maintenant noir. J’étais glacé, je n’arrivais plus à bouger, c’était la fin… Une convocation devant le haut conseil signifiait souvent une mise aux arrêts voir pire.

Sans prévenir qui que se soit, je fis faire une saut spatial à mon vaisseau laissant le reste de ma flotte à mon successeur.

-« Amiral MClulu, levez vous ! »

J’avais été introduit dans la grande salle du haut conseil en présence des plus hauts dignitaires de l’Empire. Tous les chefs de corps étaient présent même le Contre-amiral Men’Akad !
Après un récapitulatif peu glorieux de mon dossier militaire et un rapide point sur la situation passée et présente de Dogon III. Le conseil se prépara à rendre son verdict.

-« Amiral MClulu, bien qu’ayant laissé à l’ennemi les points stratégiques que l’on vous avait confiés, le haut conseil et l’Empereur ont décidé d’être magnanime au regard de l’action d’éclat que vous venez de faire aux côtés de l’escadron BlackHole. L’Empereur dans sa mansuétude a proposé que vous soyez maintenu dans votre poste, nous ne pouvions que l’approuver dans son choix. Nous avons toutefois ajouté une condition, c’est que vous recommenciez sur cette nouvelle affectation au même point qu’à vos débuts sur Dogon III.
Le haut conseil a parlé, Rompez Amiral »

Je m’en sortais plus que bien. Une fois installé dans mon vaisseau le Pacific Princess, je me mis en contact avec l’Amiral DUT pour lui expliquer de quoi, il retournait.

-« Amiral, désolé de vous avoir fait faux bond ! »

-« Ne vous inquiétez pas MClulu, j’ai reçu des informations du Haut conseil et sachez que nous sommes tous derrière vous. »

-« Merci Amiral ! »

-« Maintenant, préparez rapidement une nouvelle flotte et rejoignez nous au plus vite. »

-« A vos ordres Amiral »

Eteignant la console holonet je me tournais vers Dogon IV, ma nouvelle planète d’accueil. Un nouveau challenge m’attendait sur cette planète, ce qui n’était pas pour me déplaire. Me tournant alors vers mes officiers et leur attitude abattue, je lançais :

-« Allez, du nerf. Beaucoup de travail nous attend. Les BlackHoles nous attendent, nous devons être opérationnel le plus rapidement possible. La bataille contre la rébellion continue. »

MClulu le 2005-04-14 11:20:48



la fête est finie

Cela faisait plusieurs jours que kekel combattait pour prendre le sceptre. Il était heureux de voir le sceptre
de ragnos dans les mains du leader des black Hole.

Il alla dans le poste de commandement. L'équipage était joyeux aujourd'hui. Depuis trois jours les défaites étaient minimes. Les rebelles attaquaient la flotte 'mort' inconsciemment et la flotte faisait des ravage quand elle attaquait. Mais cette réjouissance ne pouvait durer plus longtemps. Même si les combats des rebelles fut échoué sur la flotte 'mort' autour de la planète les rebelles prenait quand même de l'ampleur.

Arrivée au poste de commandement, il voyait les soldats faire une petite fête. Il y avait que quatre soldats au contrôle du vaisseau. Les quatres soldats étaient terrifiés au cas où il y avait une éventuelle attaque. Mais ces soldats étaient ivres.

Kekel commençait à s'énerver en voyant tous ces soldats qui dansaient et qui buvait jusqu'à en être ivre. La colère montait de plus en plus et il alla au milieu du pont.
[kekel] SOLDATS GARDE A VOUS.

Les soldats firent un bon puis ils regardaient avec colère celui qui avait troublé leur petite fête. Ils réagirent quelques seconde plus tard que c'était l'amiral kekel qui leurs avait donné un ordre. Ils furent horrifiés en voyant l'amiral kekel s'approcher d'eux. Ils se mirent en garde a vous mais ils ne contrôlaient pas leurs peurs à cause de leurs ivresses.

[kekel] Pourquoi il y a une fête sans mon autorisation ?
[soldat] Nous avons .....HIC....voulu...HIc....fêter la..fffffin des rererebelles.
[kekel]Ils ne sont pas morts.
[soldat] Ah bon...HIC
Les soldats se mettaient à rigoler.
[kekel] EN RANG.
Kekel prit son sabre laser puis tua un soldat pour que les autres comprennent qu'il ne rigolait pas. Les soldats se remettaient en rang tout en tremblant de peur devant l'amiral.
[kekel] J'espère que cette démonstration vous a plu. Bon, maintenant rompez les rangs et allez à vos postes on va attaquer django.

Le combat commença quelques heures plus tard. Kekel regardait le désastre qu'il se passait. Les x wing de django touchait le vaisseau mère.
[soldat] AMIRAL. Nos boucliers sont endommagés à cause des x wings.
[kekel] déployez les mines et ordonnées le retrait de nos troupes.
[soldat] tout de suite amiral. A tout les vaisseaux, nous passons en code 45 : ordre de retrait.

Les vaisseaux de la flotte se retiraient de la zone de combat. Les derniers vaisseaux furent détruits. Le rapport de combat était reçu au vaisseau mère endommagée par les x-wings.
[kekel]Soldat donnez-moi ce rapport de combat et VITE.
Le soldat fit un sursaut dû au comportement de kekel.
[soldat]Oui... amiral.

Le rapport fut donné à l'amiral kekel. Pendant qu'il lisait le rapport de combat. Il commença à se mettre en furie. Il lisait tout doucement la fin du rapport. Et il se mit dans une rage presque incontrôlable.
[kekel]SOLDAT POURQUOI ON A EU TANT DE VAISSEAUX DE DETRUIT ?
[soldat] Nous..nousnous....avons....eu un ..... problème avec....
[kekel] AVEC QUOI ?
[soldat] Avec les réacteurs. Ils étaient en mauvaise état depuis le dernier combat et les canons n'avaient assez d'énergie pour tirer.

Le soldat se mettait par terre en pleurant de peur. Kekel s'abaissait à son niveau.
[kekel] Vous avez peur. Je n'aime pas les esprits faibles dans votre genre.
Kekel le prit par le cou et lui faisait un sourire. Puis il le leva et l'étrangla toujours avec son sourire.
[kekel] Soldats vous voulez une fête ? Alors ce sera la votre de fête.
La prochaine vous réfléchirez par deux fois avant de faire une fête.

Kekel partit du poste de commandement tout étant enragé. Les soldats avaient peur depuis la défaite.



kekel le 2005-04-13 20:24:02



Un rebelle a tuer sa use sa use ...

L'amiral White devait protéger avant tout son chef ... Dut !
Il venait juste de se réveiller et se dirigea aussitôt vers la salle de commandant ...

[White] - ' Combien d'attaques reçus ? '
[Officier] - ' Une dizaine en deux jours ! '
[White] - ' Et nos nouveaux vaisseaux ? '
[Officier] - ' C'est bon ils sont tous dans les cales, prêts à attaquer ! '
[White] - ' Bien examinez les flottes qui seraient facile à railler de la galaxie ... '
[IA Du Vaisseau] - ' Recherche en cours ... Comte est une cible potentielle en plus nous aurions une place près de Dut ! '
[White] - ' Très bien attaquez !! '

Le combat fut rapide et sans trop de perte du côté de White ... Il faut dire que la lenteur des B-Wings ne pouvait rien contre les vaisseaux de White ...
Les B-Wings essayaient durement d'éviter les tirs vert clair qui sortaient des canons à ION nouvellement installé sur les vaisseaux de White ... De multiples boules de feu explosaient sous les yeux de White et éclairaient les alentours du vaisseaux détruit ... Jusqu'a ce que tout d'un coup une gigantesque explosion se produisit ... La flotte de Comte était détruite !

[White] - ' Hiha ! Magnifique allez c'est bon sortez de nos réfrégidaire le champagne. On va fêtez ça ! Pendant ce temps IA veuillez prendre la place qui s'offre a nous ! '
[IA Du Commandant] - ' Bien Commandant ! '

White avait magnifiquement réussi ce combat et était prêt à tout sacrifier pour gagner cette quête ! Même sa propre flotte !

[White] - ' Tant que j'y pense, recrutez le maximum de troupe même si l'on doit passer dans le rouge en crédit et énergie ! '
[Officier] - ' D'accord M... O... Mo.... N ... Comenydan ! '

la fête battait son plein dans le vaisseau et tous les hommes de White était fin saoul même son premier Officier.

¤WhiteFleat¤ le 2005-04-13 17:27:39



La reflexion

Batllwack revenait de son long périple à travers la galaxie. Il avait affronté plusieurs ennemis ! Sa flotte « claire » avait du affronter beaucoup de problème lors de son trajet… Mais maintenant, batllwack était de retour et la campagne du « spectre de ragnos » pouvait reprendre son cour !

Pendant deux longues journées, l’escadron black hole n’arrêtait pas d’assiéger le défenseur !
Les lourdes pertes infligées par les officiers de l’escadron étaient héroïques !

La situation devenait inquiétante, les rebelles c’était regroupés en grand nombre au alentour de naboo. Leur organisation était magnifiquement organisée. A chaque attaque, le rebelle se décalait pour laisser la place à son frère d’arme. Les attaques se successive à tour de rôle. La puissance du défenseur baissait énormément !
Batllwack ne pouvait rien faire devant cette terrible organisation…

Il lança plusieurs appels dans la galaxie pour que les impériaux présent au alentour viennent contribuer à la victoire !
Mais personne ne répondait à l’appel. Cela commençait à être inquiétant !
Il reconnut le cerveau de cette opération, c’était l’amiral poseidon !
Il pensa que l’amiral poseidon commençait à devenir agaçant pour l’empire ! Bientôt l’empereur lancera des mercenaires à sa poursuite !

Batllwack venait de lançait l’attaque sur ce mystérieux défenseur ! Le rapport venait juste de tomber sur le plan de bord de « claire » !
L’attaque était victorieuse, la puissance de la technologie II avait fait effet !
La puissance du défenseur était encore affaiblie.

Les rebelles venaient des quatre coins de la galaxie, L’un venait de coruscant l’autre de hoth !
Il venait de par tout !

Le comandant Dut avait était déclaré vainqueur de spectre ! Il était le nouveau détenteur du spectre…
Les consigne était simple, Dut devait taper yavin et tenir 24h !
Pour ce grand homme, cela était un jeu d’enfant ! Mais les choses commencèrent à ce compliquer…

Les rebelles étaient toujours là. Prêt à faire tomber le leader des black hole !
Les officiers de l’empire devaient élaborer une stratégie de protection. Il fallait rusait contre la menace rebelle !

La stratégie impérial était constituée de deux groupes : Un groupe d’assaut contre les flotte contrebandière et le deuxième pour la protection du commandant Dut !

Batllwack recherchait des impériaux combattant ! Les braves de l’escadron black hole avait répondu présent.

Pendant que les protecteurs de Dut se plaçait autour de sa flotte batllwack faisait quelques reconnaissances sur les protecteur de yavin !

D’après les calculs, les flottes de yavin devaient tomber facilement ! Mais pour cela l’entraide entre rebelles et impériaux devait s’organiser !
L’amiral poseidon était de retour sur ce récit ! Le minautore était toujours aussi puissant !
Ce rebelle allait donner du fil à retord au groupe impérial !

Personne ne voulait l’attaquer, sa puissance était colossale ! Seul une grosse opération pouvait le terrasser. Mais le temps nous était compté, Dut devait attaquer yavin le plus vite possible !

L’empereur Palpatine adorait les sortes de fables crée par les contrebandier ! Il était impératif que l’empire remporte cette magnifique histoire !

L’amiral Dut invita batllwack sur sa flotte pour se rentrer dans la salle nexus et boire un bon apéritif bien mérité !


batllwack le 2005-04-13 15:03:34



Quand on n'arrive pas à dormir...

Galadar se baladait dans ses « Reebok », lorsque, prit d’une fringale terrible, ils’aperçu en regardant sa montre « festina » qu’il était midi. Il s’arrêta manger un « Big Mac » et boire un « Coca Cola ». Il alla ensuite dans un « Virgin Megastore » y écouter un peu de musique « Universal », puis décida d’aller se regarder un petit film au « Pathé ».

Galadar se réveilla ruisselant de sueur, allongé sur son lit. Encore une fois ses rêves n’avaient aucun sens ! Il regarda l’heure : 5h du matin ! Tant pis, il ne pourrait plus dormir. Il s’habilla donc et se dirigea vers la passerelle.

Le Lieutenant Chau était à son poste. Cet officier avait beaucoup de valeur, Galadar pouvait lui laisser les rennes du Pandémonium en toute quiétude. De plus sa beauté lui conférait un avantage qu’elle prenait soin d’exploiter, usant de ses charmes pour faire plier les hommes réticents à lui donner ce qu’elle désire.

- [Galadar] Alors Lieutenant, quelles sont les nouvelles de la nuit ?

- [Chau] Comme prévu, la flotte de l’amiral Dut a pris place près de Yavin. Les flottes de Mc Lulu et de Sauron le protègent. Cependant, 2 rebelles ont réussi à s’approcher assez de Dut pour l’attaquer ; Comte et Django. C’est tout… Ah si… Bilbon est venu s’écraser sur nos défenses…

- [Galadar] Encore ? il ne comprendra donc jamais ? Bon ça tombe bien j’ai envie de m’amuser un peu… Préparez le Démonicus.

Quelques minutes plus tard, Galadar embarquait à bord de son vaisseau personnel, menant lui-même l’assaut contre la flotte de Bilbon.
Galadar avait envoyé une lourde flotte de Destroyers sur le flan gauche de Bilbon, les vaisseaux détruisaient les chasseurs X-Wing du rebelle par centaines. Bilbon envoya en renfort des chasseurs A-Wing. C’est à ce moment que Galadar et ses chasseurs attaquèrent. Il virevoltait entre les A-Wings, semant la mort sur son passage. A lui seul il détruisit une centaine de vaisseaux.
Lorsqu’il fut calmé, il ordonna la retraite. Il ne désirait pas exterminer Bilbon, juste s’amuser un peu. Les quelques pertes occasionnées lors de la bataille seraient très vite remplacées…

En descendant de son vaisseau, un jeune enseigne s’approcha de Galadar.

- [Enseigne] Mon Commandant, on vous demande sur la passerelle.

- [Galadar] Votre nom, enseigne ?

- [Enseigne] Euh, Enseigne John Fletcher, mon Commandant.

- [Galadar] Bien, Fletcher, je vous charge du nettoyage de mon vaisseau ! Je veux pouvoir me voir dedans la prochaine fois que je viendrais.

Galadar se rendit sur la passerelle.

- [Chau] L’amiral Dut pour vous sur l’holocom.

- [Galadar] Oui amiral ?

- [Dut] Bien, Galadar, je suis en poste près de Yavin et je suis harcelé par les rebelles. Mais je tiens bon, rassurez vous.

- [Galadar] Je n’en doutais pas.

- [Dut] Cependant j’aimerais assez que vous arrêtiez de faire mumuse avec Bilbon et Bonduelle et que vous vous intéressiez plutôt au rebelle Django qui m’embête un peu ! Entendez vous avec Mc Lulu, à tous les deux vous devriez pouvoir nous débarrasser de lui…

- [Galadar] Ok, à vos ordres.

- [Dut] Bon, cela n’exclut pas quelques claques de temps en temps contre vos agresseurs…

- [Galadar] Bien entendu…

Dut rompit la communication. A ce moment le Lieutenant M’Flight entra sur la passerelle, baillant. Puis voyant que Galadar était présent, il se repris rapidement et le salua.

- [M’Flight saluant] Bonjour mon Commandant.

- [Galadar] Repos. Vous venez relever le Lieutenant Chau ?

- [M’Flight] Oui, Commandant, il est 8 heures, je prends ma garde.

- [Galadar] Bien, Lieutenant Chau, accompagnez moi dans ma cabine, nous boirons à votre excellent travail de la nuit.

- [Chau] Avec plaisir mon Commandant.

Et Galadar suivi le Lieutenant Chau jusqu’à sa cabine, appréciant au passage sa démarche chaloupée. C’était vraiment un BON officier, à tous points de vue.

galadar le 2005-04-13 11:03:56



attaque victorieuse

Majplum regardait les restes de la flotte rebelle en face de lui.
puis je m'addressa à mon responsable des communications:
'mettez-moi directement en liaisons avec l'amiral Dut'
'bien capitaine'
deux minutes après une liaison avec son chef était ouverte:
-'mes respects amiral'
-'parlez capitaine mon temps est limité'
-'cela va de soi amiral, je vous appelle car je viens de réduire en débris la Flotte de l'amiral Otori bien que son vaisseau amiral est pu fuir le champ de bataille, je sais que ce n'est pas une cible principal, mais maintenant l'amiral Comte est en ligne de feu directe et on pourrait profiter de sa position une fois détruit comme comme point d'assaut sur la flotte d'Hermione sur laquelle il s'acharne l'empêchant de prendre la place qui nous revient en première ceinture donc je demande humblement votre autorisation pour cela'
-'Non capitaine'
Ces deux mots douchèrent mon enthousiame un premier temps
-'j'ai autre chose de prévu pour vous. vous vous allierez à l'amiral Whitefleat pour anéantir la flotte et le navir amiral du Fierté de Yevethas en coordonnant vos attaques, nul doute que ce dernier succombera vite'
Regagnant en enthousiame je répondit:
-'ce sera fait sur le champs amiral'

-'justement il est là nous garderons la communications en groupe'
A ce moment s'afficha les hologrammes des amiraux Kiler, McLulu, Kekel et WhiteFleat:
-'bien messieurs organisons notre offensive: les amiraux WhiteFleat et Majplum, attaquer dès maintenant la flotte du Fierté de Yevethas...
-'bien amiral' répondit-je en même temps que l'amiral WhiteFleat
-'Bien l'Escadron Mort pourrait-il nous prêter main forte dans cette mission amiral Kekel?' dit l'amiral Dut pendant que les amiraux Mclulu et Kiler discuter de la chute du PDF plus tôt dans la journée.....

Laissant les autres dans leurs organisation et leurs discussions pendant l'attaque je regardais la flotte de mon estimé confrère fondre sur l'ennemi et faire des ravages dans les rangs de l'adversaires, puis le voyant ce replier sur ses positions je me lançait à mon tour à l'assaut, en une deuxième vague de destroyer impériaux leur blancheurs pur n'ayant d'égale que les ravages qu'ils causèrent eux aussi dans la flotte ennemi, sur la passerelle du Crusher j'eus le plaisir de voir la battaille tourné court en notre faveur et bientôt les derniers cargo YT-2550 étaient encerclès par les destroyers
-'finnisons-les' fut l'ordre que je transmis aux capitaines des destroyers et j'eus la grande satisfaction de voir le vaisseau amiral la Fierté de yevethas disparaître dans les flammes des turbolasers des destroyers.

-'Voilà qui est réglé amiral et un grand merci à l'amiral WhiteFleat pour leur avoir fait tant de dégats avant nous cela à permit que je ne subisse aucune pertes sinon les boucliers de certains vaisseaux et quelques eraflures de peintures ici et là.'

La réunion se poursuivit et n'ayant pas d'autres rôle à jouer que de surveiller je pris l'ancienne position adverse en guettant l'arrivée triomphale de notre chef en orbite de Yavin.

majplum le 2005-04-13 08:21:36



Il reste du travail.

19h00, dans le Minotaure.

Soldat:
- Seigneur nous avons un message d'Hermione, se message dit qu'il lui a detruit sa flotte et ainsi prit possession du Sceptre!

Poseidon:
- QUOI!!! Mais comment est-ce possible!?

Soldat:
- Je ne sais pas... Nous n'avons pas plus d'informations...

Poseidon:
- Très bien... Nous nous rendons sur Yavin immédiatement ! Dut ne l'emportera pas...

Après trois heures de préparations, le Minotaure arrivai sur les lieux, malheureusement il ne vit que des flottes impériales et contrebandières. Se qui changea vite, les flottes rebelles sont enfin arrivée, les attaques vont pouvoir commencés.

Soldat:
- Seigneur! Nous avons capté un message radio sur la première chaine je vous le transmet.

*Contact établi*

Commandent Rebelle:
- OUI! J'ai battu un contrebandier!!!

Poseidon:
- QUOI?!... Je n'ai peut etre pas bien compris... vous venez de detruire les forces de defense de Yavin c'est sa?...

Commandent Rebelle:
- ArGh...

*Contact rompu*

Poseidon:
- Bon, je crois que certains rebelles n'ont pas tout compris... Les impériaux prennent un avantage...

Soldats! Préparez vous... nous detruirons tout impérial qui se mettra sur notre chemin... Pour la Rebellion soldat!

Le Minotaure fit le tour de Yavin, regardant les rares combats qui fesaient rage tout autour, pret a intercepter le nouveau detenteur du Sceptre.

poseidon le 2005-04-12 19:22:42



Une première brèche

-« Amiral, notre puit de force ne répond plus ! »

Voila, on y était ! Ce qui ne devait surtout pas arriver venait de se produire. Je n’avais vraiment pas de chance. Comment était-il possible de s’entourer d’incapable pareil ?

-« Capitaine, faîtes moi appeler le Lieutenant Kiler si par malheur pour lui il n’a pas était détruit avec sa flotte. »

-« A vos ordres, Amiral »

La passerelle habituellement vivante était lugubre, on pouvait entendre une mouche voler.

-« Alors Capitaine vous me le trouvez ? »

-« Désolé Amiral mais la liaison avec le Lieutenant Kiler est impossible »

-« Très bien, qu’il se terre dans son trou, j’espère bien de plus jamais le croiser. Des éléments comme cela, on s’en passe aisément dans la marine impériale. »

N’y tenant plus, je sortis rapidement pour gagner mes quartiers. Je sentais qu’il fallait absolument que je me reprenne. Cette nouvelle m’avait mis dans une rage folle et seule une bonne partie de beach volley avec quelques créatures numériques parviendrait à me faire oublier quelques temps ce revers.

La sueur me perlant dans le dos, le soleil dans les yeux, je m’apprêtais à servir pour le gain du match lorsque je fus interrompu par mon aide de camp.

-« Amiral, vous avez une communication prioritaire code rouge »

Et voila, les ennuis continuaient. Un code rouge signifiait qu’un ponte voulait me parler immédiatement et généralement ce n’était pas une procédure que l’on utilisait pour féliciter quelqu’un.

-« Amiral MClulu, commandant de la première flotte, Escadron BlackHole au rapport »

Je vis alors apparaître le Contre-amiral Men’Akad sur mon écran holonet. Il semblait plutôt calme, ce qui ne laissait pas de m’étonner.

-« Amiral MClulu, je vient d’être informé de la perte du puit de Force que je vous avais confié. »

-« Exact, Monsieur. Je viens moi-même d’en être informé il y a quelques minutes. »

-« Et vous ne comptiez pas nous en informer ? »

En fait, il n’était pas calme, il était glacial. Je pouvais sentir toute sa haine passer à travers les fibres holonet.

-« J’attendais d’avoir plus de détail, comme le prévoit le code règlementaire de la Marine, Monsieur »

-« Vous vous foutez de moi Amiral ? Où vous croyez vous ? Dans un petit jeu holonet de guéguerre spatiale ? »

-« Non Monsieur, je ne… »

-« TAISEZ-VOUS AMIRAL, vous êtes inexcusable. Je peux vous assurer que vous allez me la copier celle-là ! Dire que j’avais appuyé votre nomination pour ce poste et bien on peut dire que je me suis bien planté »

Le Contre-amiral Men’Akad laissait libre cours à sa colère. Tantôt il me criait dessus, tantôt il se faisait menaçant, pourtant petit à petit je croyais entrevoir autre chose. Comme si sa colère était exagérée et cachait quelque chose de plus grave. Une petite lueur se fit de plus en plus présente dans ses yeux mais je ne compris le problème qu’à la vue fugitive d’une silhouette sombre et immense derrière l’épaule du Contre-Amiral.
Cette fois je pris vraiment peur, et cela du se voir dans mon attitude car le Contre-amiral Men’Akad regarda rapidement derrière son épaule avant de reprendre le fils de son discours. Une vague d’horreur m’avait envahi, j’étais maintenant dans le collimateur de Lord Vador.

Je laissais finir le contre-amiral et coupais la communication. J’étais totalement abattu.

-« Allons Amiral, reprenez vous ! Les hommes attendent des ordres de votre part ! »

Tiens, je l’avais oublié elle ! Elle prenait plutôt bien la chose, peut-être n’avait-elle pas vu la présence de lord Vador tirant les ficelles de sa marionnette de père.

-« Vous avez raison Capitaine, il ne nous reste plus qu’à nous jeter tête baissée sur l’ennemi. La seule solution pour nous est certainement de réussir cette mission brillamment. »

-« Exactement, Amiral. »

Sans vraiment me rendre compte de ce que je faisais, j’attrapais le Capitaine Men’Akad et l’embrassais fougueusement. Puis sans un mot, je me dirigeais vers la passerelle pour terminer cette maudite mission qui n’avait déjà que trop durée.

-« Tous les hommes à leur poste de combat »

-« Messieurs, il est temps d’en terminer, nous passons à l’offensive. Notre première cible cette flotte contrebandière de cargo YT2500 »

Le combat fut de courte durée, les forces étaient bien trop inégales. Quand les deux flottes se séparèrent, il ne restait pas grand-chose de la flotte contrebandière pourtant ils semblaient vouloir continuer le combat. C’est à ce moment là que le rebelle Poseidon porta son attaque sur notre flan droit. Voulant profiter de la surprise, il mit toutes ses forces dans la bataille. Bien mal lui en pris, ma flotte surentraînée et survoltée par les récents évènements se défendit avec vigueur et repoussa sans mal les croiseurs de fret de Poseidon.

-« Amiral, un message de l’Amiral DUT »

-« passez le moi, Lieutenant »

Le visage de DUT apparut sur les écrans de contrôle de la passerelle.

-« MClulu, je vous rappelle que l’on a défini des objectifs. Je comprends que vous soyez énervé par votre récente déconfiture mais reprenez vous et appliquez les consignes »

-« Désolé Amiral, ce n’était qu’une attaque préparatoire. Ma prochaine cible correspondra aux cibles désignées. »

-« Je l’espère MClulu, je vous signale que nous sommes observés et qu’il serait de mauvais ton de rater cette mission, pour nous tous… »

-« Aucune chance que l’on rate cette mission Amiral ! »

-« Parfait MClulu, alors continuez ! »

La communication se coupa, l’écran redevint noir et tous les regards de la passerelle se braquèrent sur moi.

-« Messieurs, ceci n’était une pâle entrée en matière, nous allons enfin attaquer le plat de résistance. Messieurs je ne veux aucune pitié, nous allons détruire tout ceux qui se mettent sur notre chemin »

Tous les regards se braquèrent alors sur les écrans de contrôle qui montraient des images des flottes environnantes. Et tout d’un coup un cri de guerre monta dans toutes les gorges pour envahir petit à petit chaque recoin de ma flotte. Les contrebandiers et les rebelles n’avaient plus qu’à bien se tenir.

Ne prenant pas le temps de recomposer ma flotte, je jetais toutes mes forces contre une flotte de défense d'Hermione qui s'arc bouta mais finie par craquer !
Ca y était, j'avais réussi à creuser une brèche dans les défenses, il fallait maintenant s'engouffrer dedans au maximum.

MClulu le 2005-04-12 15:59:36



Cette fois, c'est pour nous...

Alors que les ordres fusaient sur la passerelle de commandemant, un message prévint le Commandant Kristofball de la nouvelle tactique :
- primo, empecher DUT et ses sbires d'approcher de Yavin à tout prix.
- secundo, monopoliser un maximum de places en première ceinture...

Les deux ordres avaient été exécutés à merveille....
Kristofball en avait cependant assez d'attendre, il décida de passer à l'offensive.
- Ordonnez l'attaque de la flotte d'hermione la plus faible. C'est là que nous passerons...
- Heuuu... Commandant, c'est laquelle?
- -_- -_- -_- -_- -_- -_- -_- -_- -_- -_- -_- -_- -_- -_- -_-
- Heuuu... oui, j'ai compris... Je suis très stupide commandant...

L'attaque se déroula comme prévu : les Dragons Hapiens se firent massacrés par les rapides vaisseaux rebels.
La voie est presque libre...
Nous venons de prendre une bonne option sur cette manche.


kristofball1 le 2005-04-12 09:56:10



Le Début de la Fin

*Planète Naboo, heure galactique standard : 14h28*

La planète, d’habitude si pacifique, était en pleine ébullition. La bataille faisait rage dans la haute atmosphère. La flotte de Hermione, affaiblie, était donnée en pâture aux chasseurs rebels et impériaux. Hermione commandait personnellement sa flotte, ce qui était plutôt mauvais signe. Elle semblait soucieuse. Le cristal de Naboo avait certes été rapporté par ses hommes, mais un autre problème se posait : la fuite. Le peu d’appareils qui lui restaient ne lui permettraient pas de tenter un passager en force comme sur Korriban. Hermione sentait la fin de son périple approcher à grands pas. Elle le ressentait à travers la force. Elle allait échouer. Dans un dernier soubresaut d’espoir, elle décida de tenter une manœuvre extrêmement risquée : passer dans l’atmosphère de la planète, manière à utiliser sa force de gravitation comme un véritable accélérateur, et ainsi prendre de vitesse ses assaillants.
-Johnson…Désengagez tous nos appareils. Larguez tout ce que vous avez comme matériel défensif : mines, contre-mesures, tourelles mobiles…tout. On va passer en rase motte de la planète. C’est notre dernier espoir.
-Heu…bien mon commandeur. Appel à tous les appareils. Ordre prioritaire : regagnez le point 6-2-7 et piquez sur la planète. Votre route est tracée sur le canal de navigation. Je répète, désengagez-vous. Transporteurs Jericho vous me recevez ? Ici le commandant Johnson.
-5 sur 5 commandant…en attente d’ordre.
-Larguez tout votre matériel et rejoignez une escorte de chasseurs.
-Johnson! repris Hermione. Rejoignez un transport corréliens. Les vaisseaux de commandement n’ont aucune chance de survie a l’entrée dans l’atmosphère. Nous irons trop vite.
-Bien Commandeur.
Hermione s’installa donc aux commandes de son transport YT-1600, et partit à la tète de ses troupes. Au début, la manœuvre se déroula a merveille, jusqu’à ce que…un groupe de chasseurs impériaux leur barra le chemin et attaqua par surprise. Les appareils d’Hermione, déjà fort éprouvés, ne purent subsister. Tous furent totalement détruits en une vague d’attaques. Seule Hermione, sur son transport, semblait avoir survécu au carnage. Des chasseurs type Intercepteurs se portèrent à son niveau.



-Commandeur Hermione ! ici l’amiral Dut. Vous n’avez aucune chance. Rendez-vous, nous pourrons peut-être aboutir à un arrangement.
Hermione stoppa ses propulseurs, et embarqua, sous forte escorte, a bord de la corvette de commandement de la flotte de Dut. Les négociation furent relativement rapide. Le Commandeur Hermione délivrait le nom de la planète où se trouvait le dernier cristal, ainsi que le Sceptre, en échange de quoi Dut laissait la vie sauve à Hermione. La contrebandière n’avait pas bien le choix, Hermione donna à l’impérial le renseignement qu’il voulait savoir, et, a contre-cœur, son précieux objet. Dut devrait se rendre à Yavin, l’ancien fief des forces rebelles.



Celui-ci, de bonne foi, rendis sa liberté a Hermione, qui poursuivit son chemin dans les méandres de l’espace intersidéral…Dut, songeant déjà aux récompenses qui l’attendrait, se mis en route pour l’ultime périple.


HRP / Règles.
Dut à détruit la flotte et a capturé le Sceptre. Son objectif est simple. Il doit regagner la planète CB Yavin, lui porter une attaque (pas besoin de piquer la planète). Dès que cette attaque est portée, il devra rester 24h en première ceinture (le chrono débute dès que l’attaque est portée). Le but de l’empire est de le protéger, et de l’aider à affaiblir les Clones protégeant la planète (la encore, pas besoin de les détruire, il suffit juste de les affaiblir pour rendre l’attaque possible).
Le but de la rebellion est de détruire la Flotte de Dut. Le joueurs qui détruit la Flotte de Dut prend sa place de Gardien du Sceptre, et doit porter une attaque sur la planète, et y rester 24h. La rebellion protège ce joueur, l’empire doit le détruire. A chaque fois que le porteur du sceptre est détruit, les rôles s’inversent. Ceci durera jusqu'à ce que un des joueurs reste 24 H en première ceinture.

Bonne chance.


hermione le 2005-04-11 19:04:48



La cavalerie arrive !

«- Lieutenant Kiler pour l’Amiral MClulu, Lieutenant Kiler pour l’Amiral MClulu »

Décidément, je ne pouvais pas avoir plus de 5 minutes tranquilles.
Après avoir attaqué notre cible et avoir essuyé plusieurs escarmouches avec les flottes rebelles qui essayaient de nous prendre de vitesse, la flotte de la contrebandière Hermione avait disparue des écrans de contrôle. Après quelques instants de flottement, une réunion holonet de l’escadron BlackHole fut convoquée par l’Amiral DUT.

-« Messieurs, comme vous avez pu le constater notre cible a une nouvelle fois disparue. Notre tâche est de la débusquer rapidement et surtout discrètement. Il est inutile d’aider la rébellion à contrer nos projets. »

L’Amiral DUT fit rapidement le tour de ses subordonnés du regard. Il fut heureux de constater que chacun avait sur le visage cet air déterminé qui montrait la volonté et le dévouement de chacun de remplir au mieux la tâche qui lui serait assignée. Il sembla propice à l’Amiral DUT de faire un petit débriefing des actions en cours.

-« Tout d’abord, je vous félicite pour la capacité de réaction dont vous avez fait montre lors de notre dernière attaque sur la flotte de la contrebandière Hermione. Je suis heureux de voir que l’Académie de la Marine Impériale forment toujours des éléments aussi froidement efficace dans les moments importants. »

-« Je tiens tout particulièrement à féliciter l’Amiral Galadar et le Commandant Whitefleat pour leurs coups d’éclat et la destruction complète de la flotte de notre ennemie jurée la traître Eléana. Maintenant, tout le monde sur le pont et trouvez moi cette satanée Hermione. »

C’est ce moment que choisit le lieutenant Kiler pour m’envoyer son appel à l’aide.

-« Calmez vous Lieutenant, il ne sied pas à un officier de l’Empire de perdre son sang froid devant l’adversité, alors reprenez vous et expliquez moi clairement votre problème. »

J’avais volontairement employé un ton glacial pour lui remettre les idées en place et que le dur entraînement de l’académie de la marine impériale reprenne le dessus.

-« Les choses vont mal sur le puit de force dont vous m’avez laissé la charge Amiral. Une dizaine de flottes rebelles se sont mises en position de siège autour et sont passées à l’attaque depuis maintenant plus de 10H00 A.S.T. (Absolut Space Time). »

-« Bien, comment vos troupes se comportent-elles au combat ? »

-« Elles résistent tant bien que mal, Amiral, mais les rebelles ne nous laissent pas de répits. Nos forces faiblissent et je ne sais pas si nous pourront tenir longtemps. »

-« Très bien Lieutenant, je vous demande juste de résister encore quelques heures de plus, je reviens rapidement faire le ménage puisque vous semblez incapable de remplir les missions que l’on vous confit. »

-« Merci, ami.. »
Je coupais l’holocom avant qu’il n’ait fini sa phrase. Je me rendais bien compte que j’avais été particulièrement dur avec lui mais je détestais les pleurnichards et je supportais encore plus mal les trouillards. Le Lieutenant Kiler allait apprendre rapidement ce qu’il en coûtait de me déranger pour des broutilles.

-« Capitaine Men’Akad, nous faisons route vers le 4ème quadrant du système Dogon »

-« Mais Amiral, et les ordres de l’Amiral DUT ? »

-« Vous avez un problème d’audition Capitaine ? Vous n’avez pas compris ce que je vous ai dit ? »

-« La flotte se met en route immédiatement Amiral »

Le Lieutenant Kiler m’avait vraiment mis en rogne et tout le monde en profitait, même mon aide de camp. Le saut spatial pour le puit de force dont j’avais la charge fut très rapide et notre arrivée se fit au beau milieu des flottes rebelles. Il fallait bien reconnaître qu’elles étaient venues en nombre, encore une fois sous le commandement du rebelle Jerry.

-« Capitaine, on passe immédiatement en formation d’attaque »

-« Très bien Amiral, notre cible ? »

-« La flotte du rebelle Jerry bien entendu !!! Il ne semble pas bien comprendre les leçons, je vais donc devoir lui expliquer encore une fois qu’à fois qu’il attaquera une de mes bases, il sera purement et simplement détruit. »

La bataille fut de courte durée, les troupes rebelles étant, encore une fois, bien trop désorganisées pour être réellement dangereuses.

-« La flotte du Rebelle Jerry, ainsi que celle du rebelle Bin8 et Thot ont été détruite Amiral, les autres flottes ont pris de sérieux coups et commencent à prendre la fuite. Les poursuivons nous Amiral ? »

-« Non, Capitaine, nous avons des choses nettement plus importantes à faire. Nous allons laisser ce travail au Lieutenant Kiler. »

-« Le Lieutenant Kiler ? N’a-t-il pas demandé à entrer dans l’Escadron BlackHole Amiral ? »

-« Exact, Capitaine. La défense de ce puit de force est une sorte de test pour juger de ses capacités ! D’ailleurs, mettez moi en contact avec lui Capitaine. J’ai deux mots à lui dire. »

L’image du Lieutenant Kiler apparue sur mon écran holonet.

-« Mes respects Amiral »

-« Lieutenant, je ne comprends pas vos appel à l’aide. Je ne crois pas que la situation était particulièrement désespérée. Vous croyez vraiment qu’il est digne d’un officier de la marine impériale d’appeler à l’aide devant une opposition aussi faible ? »

-« Veuillez excuser mon manque d’expérience Amiral, je dois avouer que j’étais quelque peu dépassé par le nombre. »

-« Avez-vous vu comment je me suis débarrassé de ces rebelles ? »

-« Oui Amiral, j’ai observé la bataille en détail »

-« Pouvez vous me dire quelle a été ma tactique pour les mettre en déroute ? »

-« Non Amiral »

-« Je me suis contenté de repérer le chef et de le détruire, les autres ont perdu beaucoup d’assurance en voyant leur chef détruit. Puis j’ai matraqué systématiquement toutes les flottes sans leur laisser le temps de respirer. Comme le disait le plus grand stratège de l’Empire, Darth Poléon, « la meilleure défense c’est l’attaque ». Comprenez vous cela Lieutenant ? »

-« Oui, Amiral »

-« C’est pourtant une tactique qui est enseignée en première année à l’académie ! »

-« Oui Amiral »

-« Alors pourquoi ne l’avez-vous pas appliquée ? Vous pensez être haut dessus des enseignements de l’académie ? »

-« Non Amiral »

-« Bien, nous en reparlerons plus tard Lieutenant ! Avez-vous appliqué les consignes que je vous avais laissé ? »

-« Oui Amiral, les vaisseaux lourds sont prêts à appareiller Amiral »

-« Bien, comme quoi vous avez quand même une utilité ! Vous pouvez disposer Lieutenant ! »

Je coupais l’holonet et l’écran se referma sur le visage écarlate d’un lieutenant ne sachant pas sur quel pied danser. J’avais enfin dans ma flotte des vaisseaux capable de réduire à néant la flotte d’Hermione.

-« Capitaine nous partons pour la flotte d’Hermione dans le quadrant d’à côté. »

-« A vos ordres Amiral »

-« Mettez moi en contact avec l’Amiral Galadar quand nous serons sur zone, je vais me mettre à sa place pour attaquer. »

Comme d’habitude, la conversation avec Galadar fut emprunt d’une certaine tension. Le problème venait certainement du fait qu’il était le protégé d’Eléana du temps où elle dirigeait l’Escadron. Depuis sa traîtrise, je n’avais jamais pu être tout à fait relâché avec Galadar. Malgré cela, Galadar me laissa sa place avec le sourire, une histoire de loterie ou je ne sais quoi.
Quoiqu’il en soit j’étais aux premières loges, prêt à lancer toutes mes forces dans la bataille. Je ne pus m’empêcher de sourire et de dire dans un murmure :

-« Hermione, tes heures sont comptées ! »

MClulu le 2005-04-11 11:25:13



L'armement

Pendant plusieurs jours après avoir quitté la quête, le seigneur Sauron et Nazgûl, son bras droit et souffre douleur, se remettent des importants dégâts causés sur leur flotte. Tout en faisant travailler leurs sous-fifres, ils organisent leur stratégie pour empêcher Hermione d’emporter la quête en réunissant tous « ces foutus cailloux ». Lors d’une réunion avec l’amiral Dut (par holotransmission, bien sûr)
*******************************[Début de transmission]

[Dut] – Seigneur Sauron, bonjour.
- Salut à vous, Amiral dut. Quoi de neuf à la quête ?
- Hermione s’est encore déplacée. Elle a mois le cap sur une planète nommée Naboo. Sa flotte a subi d’importants dégâts lors de sa dernière escale, elle a donc changé sa flotte et mit des nouvelles troupes mais selon nos espions, elle serait toujours en chasseurs. Des ..[info cachée par l’ordinateur de bord: présence rebelle possible] ..mais elle sera aussi protégée par un plus gros croiseur qui pourrait causer des problèmes, il y aura de la bagarre au sabre laser, Sauron.
- Ne vous en faites pas boss ! Avec Nazgûl, on a l’habitude de la bagarre.
- Bien. Aussi, vu l’efficacité, bien qu’un peu suicidaire, que vous avez montré lors des derniers jours, je vous accepte dans les BlackHole.
- Merci amiral. Je vais préparer mon armée.
************************************[Fin de transmission]

- Nazgûl, tu as entendu, je suis admis dans les BlackHole. À part ça, fais venir le paquet nommé « armure » du laboratoire.
- Bien maître.
Plus tard, Nazgûl revint avec un énorme paquet.
- Puis-je savoir ce que c’est, maître, car c’est lourd.
- C’est ce que nos chercheurs ont mis des mois à construire : Une masse laser. Ça fonctionne avec le même principe qu’un sabre laser mais ça la forme d’une masse d’armes et au lieu de couper et de brûler, la masse à un effet percutant très violent.
- Et en plus simplifié, maître ?
- Ça veut dire que si tu la touches allumée, tu voles t’enfoncer dans le mur à l’autre bout de la pièce comme si tu avais reçu un marteau de 200 kilos dans les dents. Tu as compris ?
- Très, très bien maître. Et l’autre paquet ?
- Oh..c’est une vieille armure que j’ai ressortie d’une autre vie. Un peu rénovée par nos labos : ils l’ont équipée de petits gadgets comme un harpon, une scie à particule, des gantelets et des bottes aimantés, …. Elle permet aussi de dévier les lasers les moins puissants.
- Et vous allez vous en servir quand ?
- Bientôt, Nazgûl, bientôt.

Sauron le 2005-04-11 11:11:35



Nouvelles ...

La flotte ' MetalFleat ' était en position stationnaire dans la galaxie il fallait dire que son erreur de construire un peu partout sur toutes les planète avait été une erreur fatale pour WhiteFleat ...

[White] - ' Bien quelle est la situation actuelle ? '
[Officier] - ' Eh bien tout nos vaisseaux sont dans les cales et nos réacteurs chauffent pour partir sur la direction de Naboo '
[White] - ' Bien et ces attaques, quels sont les rapports ? '
[Mégane] - ' Nos défenses ont pris le dessus mais de justesse ! '
[White] - ' Bon je veux que dès que possible nous partions en hyper-espace pour Naboo compris ? '
[Officier] - ' Oui Commandant !! '
[White] - ' Préparez une simulation de combat s'il vous plaît ! '
[Mégane] - ' Simulation prête mon commandant ! ! '
[White] - ' Bien ! '

White se dirigea vers sa salle privée pensant à perfectionner sa stratégie pour ne pas que d'autre pilotes meurent inutilement !
White était en plein combat mais changea brutalement la simulation de combat en simulation de jeux de beachvolley
Il fallait dire que White était accro à ce genre de jeu mais surtout accro des .....

[Mégane] - ' Pourquoi avait vous changez de simulation Commandant ?! '
[White] - ' Hein quoi ?? '

Mégane regarda alors bien dans les yeux bleu azuré de White ...

[Mégane] - ' Bon nos réacteurs ont surchauffés, nous ne pourrons partir que demain soir ... '
[White] - ' Rha mais c'est pas vrai !! Bon préparez-moi un thé dans ma cabine s'il vous plait j'ai besoin de vos conseils niveau stratégie ... '

White sortit de la salle et se dirigea vers sa cabine en se demandant vraiment si ces techniciens n'étaient pas des saboteurs rebelles ...

¤WhiteFleat¤ le 2005-04-10 20:25:25



Arrivée à Naboo

Le Prométhée sillonnait l'espace tranquillement. Il se rendait près de Naboo afin de faire une certaine quête... Soudain la flotte passa en hyper-espace, tout le monde était fermement accroché avec sa ceinture mais un des soldats tomba sur le plancher...

- Alors soldat on ne sait pas tenir debout, dit l'Amiral Arcanis.
- Je suis désolé Amiral mais ma jambe me fait horriblement souffrir depuis la dernière bataille sur Hoth
et je...
- Ce n'est rien soldat.
Soudain arriva le colonel Darstorm avec un message de très haute importance
- amiral !!!
- Oui colonel ?
- Nous avons eu les premiers renseignements de Naboo !
- Et alors que cela donne-t-il ?
- Hermione contrôle la situation pour le moment avec une flotte à 30m
- Bien et les impériaux n'y en a-t-il pas ?
- Euh... si malheureusement
- Qui est présent ?
- Galadar, dut, majplum et mercozoom
- Puissance ?
- 15M pour dut, 16M pour galadar, 7M pour mercozoom.
- Bien, nous pourrons faire feu dès notre arrivée.

Le Prométhée toujours en hyper-espace naviguait à une vitesse fulgurante. Le stress montait dans le vaisseau et sur la flotte et soudain la flotte termina son voyage. Naboo était effectivement protégé par Hermione la contrebandière avec sa flotte. Les impériaux était aussi présents. Les flottes étaient plutôt calme mais l'arrivée du Prométhée et de la flotte de l'Amiral Arcanis réveilla quelques-unes de ces flottes.

-Consultez sur holonet pour voir s'il n'y a pas d'informations sur ces flottes colonel.
- Bien amiral !

Le colonel parti et revint très rapidement

- Alors colonel ?
- Aucun renseignements Amiral ! Désolé
- Cela n'est pas important ! Attaquer à l'aveuglette n'est jamais bon mais avec un peu de chance on ne sait jamais ...
- Oui cela est vrai...
- Lançons l'assaut sur la flotte de dut !! Préparez la flotte et faites feu !

L'assaut commença et la flotte de dut était totallement prise à contre-pied, celle-ci n'était meme pas prête et les cuirasses impériaux ne pouvaient rien faire face à la puissance de feu des canonières de la flotte..
L'assaut fut donc rapide, et aucune perte n'était déplorée. Près de 5000 cuirasses perdus chez dut et L'Amiral Arcanis repartait en vainqueur de cette bataille.

- Félicitation tout le monde ! ¨Prochain assaut galadar ! sa flotte est apparamment composée de dsi mais nous pouvons gagner car notre puissance est presque la même...

Le second assaut fut tout aussi bref mais la flotte ennemie était mieux préparée ce coup-ci et des pertes des deux côtés étaient recensées à peu près 1000 à 1500 de chaque côté...

Le troisieme assaut sur mercozoom était lancé ce combat fut bref mais les pertes étaient plus importantes car la flotte ennnemie était composée de fameux intercepteur TIE...

- Une victoire de plus mais celle-ci a un goût plus amer ! bon je félicite tout le monde pour cette journée formidable et pleine de victoire !
- Vive l'Amiral !
- Nous avons mérité le repos ! Bonne nuit à tous !

Tout le monde alla se coucher , seul l'Amiral resta à son hublot contemplant la profondeur de l'univers ! Il se posa des questions sur la suite de la quête. Et Hoth était en danger aussi, une défaite si rapide ne devait pas avoir lieu mais comment faire pour aider de mon mieux , se demanda l'Amiral, mais aucune réponse ne vint à son esprit et il retourna à son bureau pour planifier les ordres de la journée.

Arcanis le 2005-04-10 11:15:32



Naboo, nous voilà....

Le vide interstellaire faisait rêver l’homme qui regardait par la fenêtre, il était las mais heureux : il allait quitter Korriban pour poursuivre Hermione. Après avoir trimé pour récupérer une planète près de Naboo, le commandant Otori convoqua son conseil de guerre.

– Cher Amiraux, l’heure a enfin sonnée protégez toutes les planètes comme il le faut, déléguez l’intendance de vos contrés arides et venez me rejoindre dans mon vaisseau amiral, Le Prédominance, nous partons vers la victoire.

Quelques heures plus tard, le conseil au grand complet se réunit dans la salle Alpha d’où partaient toutes les instructions.

-Mes fidèles lieutenants, compagnons d’armes de toujours, la quête a commencé sans nous à cause d’un problème de ravitaillement. Mais maintenant nous allons rattraper notre retard.
-Et où allons nous ?
-Sur Naboo, je ne préciserais les coordonnées que lorsque je serais sûr d’être hors de portée des oreilles indiscrètes. J’ai le plaisir de vous annoncer que j’ai déjà tenté quelques escarmouches contre des impériaux trop impatient de remporter cette victoire sur les contrebandiers. Voici donc les rapports de combats que je peux vous fournir, lorsque nous étions près de Korriban.

**************
Les officiers ouvrent les rapports distribués au début de séance, et remarquent que sur quatre escarmouches engagées contre l’ennemi trois ne furent pas de victoires…. Mais le sacrifice des pilotes ne fut pas vain les flottes ennemies étaient repérées et on ne lâcheraient plus.
**************

-Messieurs maintenant je vais vous dire que bien que les contrebandiers soient nos ennemis je vous recommande la plus grande vigilance envers nos adversaires impériaux capables de tous les cous bas. Imaginez les Sceptres de Ragnos entre leurs mains nous serions littéralement balayés…..

[ALERTE, ALERTE, ALERTE]

Balayant tous les papiers d’un revers de la main, le commandant Otori se leva d’un bond. Regardant son écran de contrôle, il remarqua l’approche d’une flotte impériale à l’intérieur du cercle de sécurité mis en place autour de sa flotte. N’ayant que de croiseurs de Fret et une petite escadrille d’ailes A à disposition, il ordonna à ses Généraux :
-Voici le moment de prouver votre valeur, je vous avais dis que malgré notre quête commune les impériaux ne connaissent pas le mots « trêve ». Je vous suis tout de suite.

La flotte était celle du commandant Dut, composé de croiseurs d’assaut l’issue de la victoire était plus qu’incertaine.
Les Ailes A s’envolèrent à la rencontre des croiseurs, ceux-ci ayant une portée d’action plus grande les balayèrent des la première salve. Ce sacrifice permis aux croiseurs de Fret de s’organiser en bataillons qui montèrent calmement à l’assaut.
Le commandant Otori pris la parole, du haut de son croiseur amiral :

-Soldats, la bataille imminente nous fera savoir si nous pouvons où non participer à cette quête. Grâce aux Ailes A nous avons l’avantage pouvoir tirer en premier vu qu’ils rechargent leur lasers. A mon commandement………. Feu !!!!!

L’espace environnent se remplit de lasers d’une couleur verte Emeraude suivit de près par l’explosion des croiseurs d’assaut de Dut. Une énorme boule orangée s’éleva dans le ciel en sifflant au moment où l’un des croiseurs fût touché sur sa réserve d’énergie, quelque uns des notre furent atteint par cette explosion.
Redoublant de vigueur pour venger leurs camarades morts, nos pilotes détruisirent encore quelques vaisseaux puis furent obligés de retourner vers la flotte pour faire leur réserve de carburant.
La victoire était à nous !

De retour sur le Prédominance, le commandant Otori pu voir avec soulagement que tous ces généraux étaient rassemblés, pas un ne manquait à l’appel. Il voulu lancer immédiatement une contre-attaque surprise mais le temps du ravitaillement des hommes et des machines prendraient bien 35 minutes. Vacant à ses occupations habituelles de contemplation du vide intersidéral, le laps de temps s’écoula et comme prévu le commandant donna ses ordres :

-Cette fois nous bénéficions de l’effet de surprise, car une telle contre-attaque ne peut-être prévue de l’ennemi. Approchez vous doucement de leurs vaisseaux sans passe le bouclier de protection et tirez uniquement lorsque vous serez à portée.

Dans un calme terrifiant les croiseurs de fret décollèrent et glissèrent jusqu’à la rampe de lancement. Un par un, les milliers de croiseurs s’en allèrent, happés par le vide. Les pilotes, économisant leur carburant profitèrent d’une comète passant par là pour être entraînés vers la flotte ennemie.

Remettant au dernier moment les moteurs subluminiques en marche, les vaisseaux arrivèrent dans un tonnerre fracassant de laser au niveau des défenses ennemies. Balayant, lors de leur premier passage, les flottes se trouvant au sol sans défense effective. Les pilotes ennemis transformés en torches vivantes nous indiquaient la position de leurs défenses qui nos prirent en chasse et tuèrent l’arrière garde de notre escadron. Arrivant pour une deuxième razzia, nos pilotes furent accueillis par les croiseurs d’assaut ayant échappés au massacre. Trois de nos lieutenants moururent immédiatement.

Mais même morts nos soldats nous servent toujours et furent la perte de l’ennemi,la carcasse du vaisseau amiral de l’avant garde s’écrasa contre un générateur ennemi les mettant en fuite immédiatement.
Nous restions les maîtres incontestés du champ de bataille !

Les généraux morts eurent droit à une oraison funèbre comme peu en ont eu et comme il est de coutumes les nouveaux gradés jurèrent d’essayer d’être à la hauteur de ceux qui venaient de disparaître.

-Soldats, vous qui avez quittés vos familles pour me servir, regardez ce qui les attend si vous laissez la tyrannie impériale abattre son joug sur la galaxie toute entière. Mais pour évitez cela il faut empêcher à tout prix qu’ils mettent la main sur les Sceptres de Ragnos, e essayer si possible de les conquérir nous même.

Le commandant Otori ordonna donc son passage en hyper espace pour traquer cette contrebandière qui pourrait bien gagner son pari s’il n’était pas là.


otori le 2005-04-09 18:33:43



la découverte

kekel était dans dans son vaisseau mère abimé par les tirs de ses anciens amis qui sont devenu ses ennemis depuis qu'il a découvert la planète dominé par le coté obscur de la force. Il sentit un grand trouble dans la force quand sa flotte s'approcha d'un planète contrebandière nommée Mannan.La flotte mort voyageait pas très loin de la base qui,grace à elle, il est devenu un sith.la flotte s'approchait toujours des points chaud de la galaxie pour essayer de torturer les rebelles qui ne connaissent pas le vrai pouvoir du côté obscur. Il alla au poste de commandement du vaisseau pour avoir le rapport des combats.Mais une question le rongeait depuis qu'il s'était approchée de Manaan.Il oublia pour quoi il était venu dans le poste de commandement. Il avait l'air d'être possédée par sa question.
[kekel] Soldat, quelles sont les mouvements des contrebandiers dans la galaxie ?
[soldat] Comme d'habitude toujours vouloir prendre les planètes des autres.
[kekel] A part ça ?
[soldat] Il y a quelques jours on a intercepté un message d'Hermione sur holonet en direction d'Eléana.
L'amiral kekel commença à se mettre en colère. Il prit le soldat par le coup et le leva. Le soldat prit peur et il commençait a suffoquer.
[kekel] Vous comptez m'avertir quand ?
[soldat] euh...j'a..j'avais oublier de..vous...le...dire.
[kekel] Soyez heureux que je soit de bonne humeur. La prochaine erreur vous sera fatale.

Kekel le reposa brusquement en le lâchant. Le soldat commençait a s'étouffer puis il repris petit à petit sa respiration.
[soldat] Oui...amirale.
[kekel]Il disait quoi ce message ?
[soldat] Hermionne détient un sceptre...
[kekel] COMMENT ? Ne me dîte pas que c'est le sceptre de Ragnos.

Un silence marqua brusquement l'étonnement de l'amiral kekel. Tout le monde prit peur. Kekel savait que si le sceptre était au main de l'empire, il y aurait des chances de boulverser la galaxie dans le côté obscur.

[soldat] C'est le nom du sceptre. Comment vous le connaissez ?
[kekel] Mon grand-père était un contrebandier pendant la république et il faisait des recherches dessus et il avait rien trouvé. Pilote entrez les coordonné de Naboo l'ordinateur de bord pour entrer en hyperespace. Hermione ira sûrement la-bas pour trouver un cristal.Il nous faut a tout prix ce sceptre. Enfin j'aurais ma revenche contre les rebelles. Après m'avoir duper sur mes origines.
[pilote] A vos ordre à amiral.

Kekel alla après dans ses quartiers personnels avec un petit sourire pour trouver les anciens livres de recherche de son grand-père. Mais en vain il trouva rien. Une rage l'envahissait. Il comprit que le soldat est un espion de la rebellion et qu'il avait envoyer les recherches de son grand au haut commandement rebelle. Il tua le traître grâce à la force. Sa colère se renforça de plus en plus.Il jura de répandre la terreur sur toute les planètes rebelles.

kekel le 2005-04-09 15:10:19



Réunion avant le départ pour Naboo

L’Empereur avait envoyé un message à batllwack et au black hole pour une réunion concernant « Le spectre de ragnos »

« Claire » se positionna sur la plate forme d’atterrissage ! Deux dirigeants de l’empire l’accueillis. Il s’agissait de l’amiral Dut et du commandant mclulu. Ils traversèrent une longue passerelle noire de vingt mètres de long !
Le commandant Dut annonça a batllwack qu’il allait être très surpris de la réunion qui allait voir lieu !

Les officiers entrèrent dans la plus grande tour de la capital !
Le personnel qui travaillait jours et nuits dans ce bâtiment rendait l’ambiance plus chaleureuse.
Mais c’était la première fois que batllwack voyait aussi temps de policer !
A chaque couloir deux policiers surveillaient les alentours !

Batllwack et ses compagnons rentrèrent dans l’ascenseur central.

- Pourquoi autant de sécurité ? Pourtant les flottes de protections de coruscant sont très bien organisées et ne tomberons pas d’aussitôt !
- En effet, les flottes sont toujours là ! Mais je ne vous dirais rien de plus, je veux voir votre réaction !

Batllwack commençait à s’inquiéter !

Tinggggggggggggggggg
La sonnerie de l’ascenseur retentissait…

Les officiers se dirigèrent vers une grande porte foncée. Dut tapa un code sur le clavier qui se trouvait à coté de la serrure.

[ Black 44756 hole ]

La porte s’ouvrit ! Devant les yeux de batllwack, s’ouvrait un grand autel. Il y avait des verres posés dessus ! Autour, des chaises l’une a cotés des autres. Et sur le mur un tableau géant avec le logos de l’empire !

Cette pièce était vide, batllwack s’avança devant le tableau et le salua.

Quelque que seconde plus tard, plusieurs portes s’ouvrirent. L’empereur suivit de ses garde s’installèrent sur les sièges …

L’empereur fit signe à un garde d’ouvrir une porte !

Trois agents de sécurité sortit tenant par le bras l’amiral poséidon !

-Nom de sabre laser, que fait tu la salle canaille !
-Ne vous énervez pas mon cher batllwack, poseidon et venu en paix ! Pour nous faire part d’une requête.

Cela faisait trois campagnes que l’amiral poséidon et l’officier batllwack se battaient. Il était devenus les meilleurs ennemis.

- Vous comprenez pourquoi j’ai fait déplacer autant d’agent de sécurité dans ma planète ! Le représentent rebelle seras relâché après cette réunion !

- Merci Palpatine pour m’avoir laissé la parole. Tout d’abord je suis content de te revoir batllwack ! Le gardien du spectre a chuté énormément grâce à nos assauts lancés ! Mais malheureusement, bon nombre de soldat rebelle et impérial sont venus pour se taper.
Je pense que la cible principale est le gardien ! Il faudrait oublier nos querelles ancestrales pendant le temps de la campagne contre le gardien. Cela nous faciliterais les choses.

- J’avoue que vous n’avez pas tort mon cher ennemi, mais cela fait trois message que j’envoie au ennemie pour stopper les combat et s’occuper du spectre ! Hermione a mis les voiles ce matin. Si vos soldats m’auraient pas attaquer, l’empire aurait peut être déjà remporté cette histoire !

- je vais essayer d’avertir mes seconds, en espérant que tout se déroulera dans la calme !

L’empereur ordonna aux agents d’emmener le représentant rebelle à son vaisseau !

Après que poseidon eu quitté la pièce, batllwack interloqua l’empereur.

- Après plusieurs recherche, mes chercheurs on découvert naboo ! Le gardien est toujours là. Mais je m’inquiète, d’après mon flaire la composition a changé… Je vous donne le matricule de la planète naboo pour lancer les opérations ! Matricule numéro 5573

Ma flotte peut rester très peu de temps, je vais chercher des planètes alentours !

Batllwack quitta coruscant avec la satisfaction d’avoir découvert le premier la planète naboo !
La venu de poséidon dans coruscant avait bien amusé le commandant ! Mais maintenant nous allons pouvoir nous occuper tranquillement de ce gardien !


batllwack le 2005-04-09 13:49:40



Troisième étape : Naboo

*Planète Korriban, Heure galactique standard : 13h27*

La température dans les Montagnes de Korriban était difficilement supportable, tant pour le matériel que pour les Hommes. Le petit groupe détaché sur la planète et commandé par Hermione avait réussi à atteindre au bout de plusieurs heures de recherches les Tombeaux des anciens maîtres siths. Les anciens maîtres…les jedis les plus puissants que l’univers n’avaient jamais porté…A cette époque leurs pouvoirs de maîtriser la force ne s’étaient pas encore atténué, du fait des mélanges entre ethnies…entre ceux qui possèdent le don de commander à la Matière, et les simples Humains insignifiants. Tant de pouvoir rassemblé en un seul endroit…c’en était presque émouvant. Hermione n’avait pas eu de mal a deviner quel était le tombeau de l’ancien maître de l’ordre Sith. Sa sépulture était si grandiose qu’on ne pouvait se tromper. D’après la légende, le corps momifié du Jedi obscur était encore gardé par quelques fanatiques…Il allait falloir être sur ses gardes.
-C’est ici ! s’exclama Hermione. Attendez-moi tous à l’entrée, je préfère y aller seule. C’est plus prudent. A la moindre chose anormale, prévenez-moi.
-Bien Commandeur ! répondu le sergent.
Hermione s’approcha de la dalle de pierre qui semblait faire office de porte. D’un geste, elle tenta de détacher le bloc de roche, mais en vain. Comme elle s’y attendait, le tombeau était trop bien protégé et ne se laisserait pas aussi facilement manipuler. Se décidant a employer des techniques moins élégantes, elle dégaina son Sabre Laser et découpa une large brèche dans la paroi. Elle entra dans la galerie. Il y régnait l’obscurité la plus totale, seule la lumière diffuse émise par le Sabre parvenait a percer les ténèbres.
Après quelques secondes d’adaptation a cette obscurité, Hermione distinguait désormais la pièce dans son ensemble. Il s’agissait d’un long couloir en pente douce, renforcé par une voûte métallique, qui descendait vers une large pièce. Sans aucun doute la salle funéraire. Hermione commença a descendre, très prudemment, attentive au moindre bruit, à la moindre perturbation de la force. Elle n’était pas du tout rassurée ; en effet, elle ignorait tout de se qui pouvait garder un lieu aussi sacré pour le peuple sith. Elle s’approchait lentement de son but…Quand tout a coup…elle un réflexe lui fit faire un bond de côté. Elle aperçu alors une grande lame d’énergie rouge qui fusait vers sa tête. D’un geste, elle projeta son assaillant hors d’atteinte afin de retrouver une meilleure position de combat. C’est la qu’elle s’aperçu qu’il y avait en fait deux personnes, deux seigneurs sith, qui gardaient le corps de leur ancêtre. Lançant un cri de rage, Hermione dégaina la deuxième lame de son sabre laser et se rua sur les deux jedis obscurs. Le combat fut rude. Les deux siths maîtrisaient très bien leurs styles de combats.


Mais la détermination d’Hermione finit par l’emporter, et les deux gardiens furent tous deux balayés d’un revers de sabre.
Hermione se précipita jusqu'à la crypte. Elle n’eu aucun mal a décrocher un morceau de cristal, qui formaient des grands stalactites. Mais avant même de s’échapper du temple, elle eu le pressentiment que quelque chose n’allait pas. Ce n’est qu’en regagnant l’air libre qu’elle compris : les troupes rebelles avaient débarqué sur la planète. Elle distinguait quelques dizaines de mètres sur sa droite les corps étendus de ses soldats, qui avaient tentés d’attiré les troupes au sol rebelles vers une autre tombe. Leur plan semblait avoir fonctionné. Les marines rebels étaient en train de fouiller une autre tombe. Il s’en était fallu de peu…Hermione s’esquiva discrètement vers un abri loin des regards indiscrets, et établi une communication avec ce qui restait de sa flotte.
-Johnson !? Johnson vous me recevez ?
-Affirmatif Commandeur, c’est bon de vous entendre, je dois dire qu’a un moment nous avons pensé que…
-Pas le temps Johnson ! Où en sommes nous ?
-La situation n’est pas brillante…La flotte a subi de lourds dégâts, mais nous sommes près a continuer.
-Bien. Venez me chercher au plus vite. Et faites escorter le transport, j’ai peur qu’on se fasse remarquer très vite.
-A vos ordres ! Je vous envoie les coordonnées du point d’extraction.
Une fois arrivée sur les lieux, Hermione grimpa en hâte dans le transporteur corrélien type YT-1600, pendant que des chasseurs droïdes patrouillaient en hauteur. Le petit groupe gagna vite la haute atmosphère, mais eu bien vite des poursuivants à ses trousses. Des chasseurs rebels et impériaux s’étaient lancés a sa poursuite.


Mais l’avantage tourna vite en faveur des contrebandiers. En effet, les Impériaux et les Rebels semblaient plus occupés à s’affronter entre eux qu’a poursuivre Hermione. Ce fut une très grosse erreur de leur part. Erreur qui laissa a Hermione un peu de répit pour organiser sa fuite.
-Johnson ! Passez en hyperespace dès que possible ! On part pour Naboo, c’est notre prochaine étape.
-Excusez-moi commandeur, mais c’est impossible pour le moment…Nous sommes encerclés !
-C’est bien ce que je redoutais…Bon, hé bien nous n’avons pas le choix. Appel a tous les appareil : nous allons essayer de forcer le blocus. Passez vos turbines à 180. Plein régime sur les écran déflecteur avant ! Johnson, vous effectuerez un tir d’appui sur le point 8 2 9 à mon ordre.
-Bien mon Commandeur.
-Parfait…on va pouvoir…les semer !!!
Hermione, aux commandes de son transporteur corrélien, fit demi-tour et se trouva face a face avec ses quelques poursuivants. Les tourelles automatiques n’en firent qu’une bouchée.
-JOHNSON !!!! ALLEZ-Y ! Maintenant !!
Les tourelles des vaisseaux de soutient maraudeur crachèrent des trombes de tirs lasers, dévastant les appareils qui avaient le malheur de se trouver sur leur trajectoire.
-A toutes les unités, rejoignez le point 8 2 9. Passage en hyper espace vers la planète Naboo. Le passage est dégagé…


La flotte contrebandière, affaiblie, mais toujours combattante, s’enfuit du champ de bataille vers sa prochaine destination…


hermione le 2005-04-09 11:46:49



Le meilleur ennemi

Après avoir eu les informations sur la fuite du Gardien du Sceptre, Poseidon ordonna d’amener le Minotaure vers le Gardien. C'était déjà trop tard, le Gardien était a nouveau encerclé. Mais le Minotaure n'allait pas se contenter des restes de la flotte Gardienne, il ordonna l'attaque de toutes les flottes ennemies. Les rapports de victoires tombèrent sur le bureau de Poseidon autant vite que les vaisseaux ennemis. Mais malgré cette série de victoires, le Minotaure ne pouvais empêché le Gardien de prendre la deuxième émeraude. Il contacta un amiral ennemi, il s’agit du renommé Batllwack. Poseidon est Batllwack s'étaient déjà rencontré, bien souvent a l'avantage de Poseidon, se qui rendait sa requête un peu plus dur a négocier...

*Connexion établie*

Poseidon:
- Bonjour amiral, j'ai une demande a votre égard, c'est un peu difficile a demander et sans doute plus pour vous a accepter... mais je me lance, nous sommes ennemi depuis toujours mais j'ai beaucoup de respect pour vous, je ne dis pas sa pour influencer votre réponse, d'ailleurs si vous dites non je comprendrais très bien...

Batllwack:
- Bonjour... Poseidon...

Batllwack avait prononcé ''Poseidon'' avec une telle rage... sans doute à cause de l'attaque de Poseidon sur la Flotte claire la veille...

Batllwack:
- Viens en au fait s'il te plait...

Poseidon:
- Très bien... Nous avons le même objectif, empêcher le Garde du Sceptre de se procurer les émeraudes... je me demandais donc si tu pouvais déplacé ta flotte pour que je puisse tenté ma chance?

Batllwack ne répondit pas tout de suite, Poseidon se doutait déjà de la réponse...

Batllwack:
- Et qu'est ce qui me dit que je la récupérerai ma place? Poseidon?

A chaque fois que Batllwack prononçais se nom, Poseidon avait l'impression que le bute ultime de l'amiral Batllwack était de le terrasser de ses propres mains.

Poseidon:
- Rien... Rien du tout...

Poseidon se dirigea vers la passerelle principale du Minotaure d'ou il avait une vue imprenable sur la flotte de Batllwack. Le silence qui pesait après ses brefs mots l'obligea a baissé les yeux.

Batllwack:
- Poseidon... ne me trahi pas...

Poseidon releva les yeux il vu la flotte se déplacé un peu plus a gauche, le Minotaure avança rapidement et engagea l'assaut contre le Gardien. Se fut une très belle victoire.

Batllwack:
- Bien joué Poseidon, puis-je voire la rapport?

Un long silence parcourait soudainement le Minotaure.

Poseidon:
- ... Soldat... envoyez le rapport...

Soldat:
- Seigneur?! Il saura tout se dont nous disposons !!

Le regard que Poseidon porta tout à coup sur le soldat fut la réponse la plus claire et court possible. Mais Poseidon hésita tout de même à rendre la place à l'ennemi.

Batllwack:
- Waw joli ton rapport !

Poseidon:
- Hum!? Euh... merci... tu es prêt a récupéré la place?

Batllwack:
- Oui je suis prêt merci beaucoup Poseidon.

Poseidon:
- Merci à toi...

*Déconnection*

Poseidon:
- ... Mon ami...


poseidon le 2005-04-09 01:58:54



Le Sceptre

Une légère musique semblait couler de nulle part, entourant la pièce d’une sorte de brume musicale. Le lord Amiral Comte Havre-Blanc assis dans un vaste fauteuil de cuir dégustait un armagnac de sa planète mère, face a lui assise dans un fauteuil identique se tenait le Commodore Harrington, qui était sa protégée dans la marine Manticorienne. Le commodore possédait un visage taille a la serpe sans grande beauté au premier regard mais avec un quelque chose qui faisait que l’œil s’attardait sur ce dernier. Toute sa personne possédait un charisme formidable et tous ces subalternes auraient pour elle un dévouement sans égale. Les deux officiers après un long moment de silence se mirent à commenter l’opération en cour :
«
- Vous savez Commodore, j’ai bien cru que pour cette quête qu’aucun rebelle ne viendrait et je nous voyais bien mal parti face a tout ces impériaux, mais tels une machine lente au démarrage petit a petit, flotte par flotte des amiraux rebelles ont répondu a nos appels
- Les rebelles sont un peu lent a réagir mais ils sont font toujours tout avec un tel enthousiasme que s’en ai très rafraîchissant
- Oui mais ils pourraient quand même avoir pitié de mes trop nombreux cheveux blanc
- Mais Amiral vous étés encore très jeunes et vous n’avez subit que deux cures de rejuv
- Merci, mais vous savez parfaitement que ce n’est pas la réalité. Pour en revenir à cette mission en cour, même du coté impériale bien qu’il soient bien plus nombreux et organise que nous, le départ a été très difficile, les premières attaques n’ont été que des égratignures pour la flotte du Gardien du Spectre
- C’est vrai, c’est même très étonnant, qui aurait cru cela possible surtout avec une tel récompense a la clef…. Le moyens de réactive les puits de force… c’est un pouvoir que nous ne pouvions même pas imagine, de tels forces sont en jeu, cet artefact pourrait donner au clan le possédant un avantage décisif… Le combat n’en serait que plus difficile encore car même les puits de force désactive deviendrait vite des cibles potentiels, tant pour ne pas qu’il soit réactive que pour les réactivés
- Les puits de force désactive sont aujourd’hui laisser a l’abandon, mais avec un tel pouvoir, ils redeviendraient une cible majeur effectivement soit pour le clan possédant le spectre soit pour l’autre pour empêcher sa réactivation, c’est vraiment un objet qui pourrait changer la face de notre galaxie et de notre guerre.
- Ce qui rends encore plus incompréhensible le désintérêt relatif des impériaux et des rebelles… pourquoi les dirigeants aussi bien impériaux que rebelles n’ont-ils pas lancer toutes leurs forces dans cette quête ?
- La récompense possible et surtout les applications de celle-ci leurs aura certainement échappe, et les quelques clairvoyants dans un clan ou dans l’autre n’ont peut être pas assez de poids pour leur montrer le bénéfice de cet objet. Il faut dire que jusqu'à maintenant les différentes recherches d’artefact n’ont bénéficié qu’à leur chercheur et aucun bénéfice n’en a été tiré directement par leur clan.
- Il est assez étonnant que pour qu’un objet pareil ne soit recherche que part 9 impériaux et 8 rebelles. C’est incompréhensible, cela défit toute les mentalités, a croire que chaque personne est obnubile par sa petite guerre personnelle et que personne ne puisse voir le tableau dans son ensemble.
- C’est effectivement souvent le cas dans les conflits de grande envergure. Mais nous ne sommes qu’un petit empire qui lutte pour le retour de la république au pouvoir et contre l’oppresseur impérial, notre vision des choses est noyée dans la masse
-Vous avez peut être raison, mais cette chasse nous a pour l’instant donner bien des frayeurs… Quand je pense a ce pirates imper qui a réussit a infiltrer notre réseau et a nous paralyser pendant 21 heures, c’est inimaginable, plus aucun ordre n’était suivit, le black-out total, nous avons eu énormément de chance que pendant cette période aucun impérial n’en profite pour nous faire plus de dégâts, seul les défense automatique étaient opérationnel.
- Nous pouvons remercier en cela le cuisinier qui a par hasard en éjectant les détritus repérer ce petit chasseur coller a notre vaisseau amiral. Ce qui a permit sa destruction et surtout ce qui a empêcher ce dernier de transmettre cette information. Bloquer sans aucune connection le cauchemar de tout amiral.
-Nous avons eu vraiment beaucoup de chance, car juste après notre reprise des communications la flotte du Gardien du Spectre avait disparut sautant vers sa deuxième destination la planète Korriban. Heureusement qu’une fois de plus la chance nous a permit de retrouver la flotte au milieu de tous ces leurres
- La chance c’est sur mais n’oublier pas le brillant travail de nos analystes et remercions l’erreur du Contrebandier Hermione qui nous a annoncer la localisation de la nouvelle planète. Ce qui nous a permis pour la seconde fois d’être parmi voir même les premiers rebelles sur le front.
-Oui il est étrange qu’a chaque fois notre arrive sur les lieux déclanche la réaction des impériaux qui ont procéder la première fois avec une excellente coordination pour encercler la flotte du Gardien du Spectre.
- C’est a croire que nous sommes une sorte de « réactifs » de même notre première attaque a été une hécatombe pour nos troupe mais nous avons réussit a baisser de manière significative la puissance de notre cible. Cela semble avoir galvanise les flottes en présences car en peu de temps cinquante pour cent de la flotte du gardien de spectre avait disparut dans les limbes.
-Oui, je pense que cela a même surpris les contrebandiers d’ailleurs nous avons constater il y a peu de temps que ces derniers avait reçu des renforts pour regarnir leur flotte.
-Le travail n’est donc pas termine et la fin qui s’annonçait relativement proche, n’en a que reculé. Il nous faudrait un moyen de pouvoir galvaniser les troupes rebelles pour réussir de plus nombreuse attaque. De plus bien que les impériaux soit nos ennemis ils ne faut surtout pas que la flotte puisse s’échapper de la nasse dans laquelle elle se trouve aujourd’hui comme elle a réussit a s’échapper de la dernière, une place en première ligne ne doit absolument pas rester vide.
-Croyez vous amiral que tant les impériaux que les rebelles comprennent cela ?
-Je l’espère Commodore… je l’espère… mais dans l’aveuglement du combat…

Un moment de Silence semblât s’éternisé, les deux officiers supérieur dégustèrent leur verre méditant sur tout ce qui venait d’être dit. La musique attaquât une partition plus rythmée comme si elle souhaitait se faire rappeler au souvenir des hommes.

- Quand a nos unîtes de soutiens avez-vous eu des nouvelles ?
-Toutes les usines de nos planètes tourne a plein régime mais l’attaque de ce matin bien qu’étant un début de victoire a été dévastateur pour nos jeunes pilotes et nous allons nous retrouver une fois de plus en fâcheuse posture par manque de soldat aguerrit.
- Nous rencontrons très souvent ce problème, nos econosmistes ne peuvent ils pas résoudrent ça ?
- Je pense que des qu’une solution sera envisageable ils nous préviendront. Nous ce qui a plus long terme m’inquiète c’est la disparition des transactions avec les contrebandiers, ainsi l’entretiens d’une flotte repose uniquement sur les ressources planétaires, ce qui va freiner considérable le maintient des grosses flottes composer d’une multitude de petit vaisseau.
-Nous ne sommes donc pas au bout de nos peines et cette mission risque de nous offrir encore de bien nombreux rebondissements.

Un léger Bip retenti a cette instant, un message venait d’arrive pour le commodore
-Veuillez m’excusez amiral, j’avait demande a ne pas être déranger mais cela doit être important.
-Faite Commodore, le service est plus important que nos divagations.




Comte le 2005-04-09 00:36:57



Activation des usines !!

Un petit RP de routine :

A la place qu'occupait WhiteFleat dans l'espace, maintenant il ne restait plus que des bouts de métal, sa flotte avait été pulvérisée en mille morceaux ...

[Officier] - ' Mon Commandant une conversation privée avec Dut ! '
[White] - ' Bien j'arrive ! '

White se doutait que Dut allait lui passer un savon car il n'était pas sur le front de bataille

[Dut] - ' White qu'est-ce que tu fous on t'atend sur le front !! '
[White] - ' Oui mais j'ai quelques contre-temps ... '
[Dut] - ' Quoi que se passe t-il encore ?? '

White sentait la transpiration couler dans son dos, cette conversation s'engageait mal ...

[Dut] - ' Bon alors démmerde toi !! Il faut que tu participes pour cette quête bon, pour te tenir au courant ... '

Dut lui raconta tout ce qui s'était passé depuis qu'il s'était fait rayer de la galaxie ... Plus Dut en racontait plus White commençait à s'énerver ...

[White] - ' Rha saloperie de Rebelles ! Bien sur ils doivent me retarder pile quand il y a de l'action ... Bon Chef je dois vous laisser, on se revoit sur le front bientôt '

Alors White fit un grand signe de main pour saluer dignement son Chef ...

[White] - ' Rha bon très bien nous avons 1 jours devant nous. Prévenez tout les chantiers de construction je veux deux fois plus d'atelier de maintenance !! Et dite aux producteurs d'avions de redoubler leur productions !! '
[IA Du Vaisseau] - ' Bien mon Commandant ! '

White en avait assez de devoir rester a l'écart du reste de l'Escadron et était résolument décidé à partir sur le front dès que ces vaisseaux seraient prêt !! '

[White] - ' Bien dîtes a nos hommes de rentrer. Demain est un grand jour ! '

Alors la base en alerte commença à s'activer ... Les usines de production tournèrent a plein régime les grues et autres machines de construction devenaient de plus en plus fréquentes sur la planète. Il fallait s'activer car White savait bien que le temps leur étaient compté il fallait agir vite et sans faute ...

¤WhiteFleat¤ le 2005-04-08 17:48:54



Les attaques

Après le Triomphe sur le gardien du spectre, batllwack voulait encore marquer des points dans ce récit…

Batllwack était entrain de scruter la carte de la galaxie quand le haut parleur cria :

[…Alerte…Alerte…Alerte … Ennemi en approche…]

Batllwack se dirigea à toute vitesse vers le poste de contrôle…
En effet, une flotte rebelle se mettait en position d’attaque !

Batllwack demanda à ses chercheurs, d’identifier l’assaillant ! La seule chose que s’avait batllwack c’est que les unités ennemies étaient des x wings !

Il s’agissait du rebelle django ! Batllwack n’avait jamais eu l’honneur de combattre contre lui !
Toute expérience est bonne à prendre se dit-il.
Batllwack ordonna aux droides de piloter les destroyers, comme à chaque attaque !

Les officiers de batllwack aimait voir les robots se battre eux on moins quand ils mourraient on pouvait les remplacer.

La stratégie lancée par django était très mauvaise ! L’attaque fut vite stoppée, la technique de robotisation avait encore marchée.

Le rapport de combats sortit de l’ordinateur … Encore une victoire de plus au conteur !

Soudain il se passa quelque chose d’anormale !
Le commandant batllwack commence à s’allonger par terre ! Il poussa des cries, son uniforme se déchira ! Sa ceinture qui était rouge se transforma en ceinture bleue. Sa taille grandissait, c’est cheveux devenait marron ! C’est passèrent du vert au bleu. Ses muscles grossissaient énormément… Personne ne s'avait quoi faire devant ce drôle de spectacle !

Un soldat avait prévenu le médecin militaire…

-« ohhhh !mais ne vous inquiétez pas, votre chers commandant est entrain de passer d’un niveau !
Ah ah ah les jeunes de nos jours ! Vous me faite bien rire. »

Tout devenait clair, grâce à l’attaque de django batllwack avait augmenté de niveau ! Il était maintenant au niveau 7 …

Batllwack mis du temps à reprendre ses esprits ! C’est tout a fait normal après ce qu’il vient de subir.
Maintenant il était un commandant plus robuste, plus intelligent !

Il contacta sa planète Demer pour faire part à sa femme des merveilleux événements qui venait de se produire !

Après la longue conversation holographique qui venait d’avoir eu lieu, Batllwack testa ses nouveaux pouvoirs. Il avait un champ de vision plus élevé aussi une défense plus sophistiqué
Il scrutait l’horizon avec ses nouveaux yeux. Il aperçu une nouvelle flotte rebelle qui arrivait droit sur le champ de bataille !
Il reconnu tout de suite la flotte du joueur « sixième pattes » !
« Voila que les spectres arrive, il va falloir accélérer les choses ! »

Batllwack avait une revanche à prendre sur ce méchant rebelle !
-« Que de mauvais souvenir ce rebelle ! » murmura batllwack

Depuis ce matin, un renversement de situation avait eu lieu ! En effet, beaucoup de rebelles sont venue prêtaient main forte à l’officier Comte ! De plus la destruction de trois flottes impériales n’arrangeait pas les choses !

Cette fois ci, batllwack voulait changer la technique de combat ! Il appela tous les pilotes disponibles pour l’attaque !

Un grognement assourdissant ce fit entendre, la porte était ouverte ! Les unités pouvaient décoller…

Batllwack était abord de son destroyer, à coté de lui tout son escadron positionné en triangle !

« Attendez mes ordres, je veux voir qu’elle unité a mon cher ennemi ! »

Une fumée jaunâtre sortit de « Leonne Revenue » ! Des croiseurs de fret sortirent les uns derrières les autres !

« Magnifique, je ne pouvait attendre mieux pour mes destroyers ! En formation d’attaque pas de quartier ! »

Les unités de batllwack volaient trois fois plus vite que les croiseurs de fret ! Ils pouvaient facilement prendre par surprise les unités ennemies !

-« j’en est un, j’en est un… » Vlammmmmmmm « je l’ai eu, je l’ai eu »

-« Commandant, je vient d’en détruire 1500 d’un coup »

-« pas si vite les gars, prenez du plaisir »

Les croiseurs de fret étaient impuissants face au destroyer de batllwack ! La retraite fut vite sonnée !

-« houra, houra nous avons réussi ! Félicitation les gars. Allez on rentre à la maison »

Batllwack venait de prendre sa revanche ! Il avait fait subir une lourde perte de dix milles croiseur de fret à son ennemi !

Maintenant batllwack attendait les nouvelles instructions du commandeur hermione !

batllwack le 2005-04-08 17:39:51



Mission 1

Voilà, plusieurs mois que Kristofball avait été dégradé au rang de Commandant de la rebellion et qu'il avait reçu la charge de surveiller ce secteur perdu loin de tout pôle stratégique où il e se passait désespérément rien... La faute en revenait à l'escadron Blackhole qui avait systématiquement fait échouer ses missions grâce à son organisation impécable et à sa terrible puissance de feux. La lassitude gagnait Kristofball. Si seulement, on pouvait l'affecter sur une mission plus intéressante...
Interrompant ses rêveries, le lieutenant Fangore fit irruption dans le bureau du Commandant :
- Commandant!
- Hum? Oui...
- Un message de l'Amiral Gribouille!
- Donnez-moi ça, vite! Ah! Enfin! nous quittons ce lieux sinistre! On nous envoie en mission à l'assaut des contrebandiers Eleana et Hermione!
La force bénisse l'Amiral Gribouille! Donnez l'ordre de préparer la flotte, nous partons!


kristofball1 le 2005-04-08 15:45:35



Deux triomphes consécutifs

Il était huit du matin, batllwack venait de se lever. La discussion avec l’empereur avait été objective ! L’empire devait triompher dans ce récit…

Il appela son second qui avait veillé toute la nuit.
- « rien à signaler cher second ? »
- « l’amiral poseidon nous a attaqué, malheureusement il est reparti vainqueur ! Mais il nous a infligé très peut de dégâts… »
- « le personnage de poseidon commence sérieusement à m’énerver … Je vais avertir la police de l’empire pour qu’il mette en prison ce brigand de Wedge Antilles !!

Batllwack sorti de la salle d’alimentation et se dirigea vers la salle des commandes…

Il regarda les différents officiers sur le champ de bataille!
Les rebelles étaient de retours, le gardien du spectre était encerclé ! Mais pour combien de temps ?
Il tourna sa tête vers le scientifique, et lui demanda :
- « peux tu me donner les puissances exactes du « gardien du spectre » et « Défense de Korriban » ?
- « j’ai scruté l’horizon pendant toute la nuit, et aucune attaque n’a était lancée sur la « défense de korriban » ! Sa puissance n’a pas bougé. »
Le scientifique prit clavier et tapa les calculs…

Après cinq minutes d’attente, les estimations sortirent de l’imprimante…

-« Ces valeurs ne sont qu’approximative, En effet je n’ai pas eu beaucoup de temps ! Le gardien du spectre à une grandeur d’environ 48 millions ! Il commence à s’essouffler !
Le défenseur a une grandeur d’a peut prêt 35 millions !
Je vous conseille de taper d’abord le défenseur ! »
-« ma flotte n’ait rien par rapport à ces deux montres ! Il faut toujours un premier qui tape ! Que l’on prépare à lancer l’attaque »

Dans toutes la zone de combats on entendit « claire » se réveiller, toutes les lumières étaient allumées ! Les réacteurs ronronnaient, les soldats se préparaient à voir le spectacle…

Cette fois ci, batllwack préparait une attaque informatique. En effet, il ne voulait plus perdre d’hommes ! Il allait contrôler l’assaut depuis son ordinateur de bord.

Je vais vous montrer de quoi et capable un impérial !

La porte magnétique de « claire » s’ouvrit. Les droides qui pilotaient les destroyers de batllwack partirent au combat !
Ils encerclèrent le défenseur. Tout l’équipage de « claire » avait les yeux rivaient sur les nouveaux droides de batllwack !
Il faut dire que la puissance de « claire » était rien par rapport à ce défenseur !

L’attaque débuta…

La zone de combats était illuminé par les lasers qui fusaient de par tout, on aurait dit un feux d’artifice ! Tout pétait dans tous les coins…

Le bruit de la ferraille qui explosait s’entendait jusque hoth !

La nouvelle technique adoptait par batllwack avait marché avec succès ! Les droides avait détruit plus de dix milles unités soit 15millions de puissance en moin !

Grâce à la victoire de batllwack, Le défenseur était à porter de tir de tout le monde !

Batllwack avait raison de croire en sa destruction ! Quelques minutes plus tard l’impérial majplum l’avait terrassé
Le défenseur n’était plus !

Dés cries de joie sortaient de « claire » les soldats fêtait la victoire de batllwack !

Batllwack se dirigea vers la salle d’alimentation pour couper les circuits.

Au même moment, une voie surgit de l’haut parleur : …Message…Message…Message…

Batllwack courut vers la salle des commandes !
Il cliqua sur le bouton rouge ! Une enveloppe s’ouvrit…

L’amiral Dut venait de lui fer parvenir le rapport du combat qui venait d’avoir lieu !

En effet, l’amiral Dut venait de remporter le premier combat contre le gardien du spectre.
C’était extraordinaire ! Le jour de chance était arrivé…

Batllwack se demanda alors si l’amiral Dut avait eu de la chance pourquoi pas lui ?
Et tout le monde c’est que : qui ne tente rien n’a rien !

Il redémarra les machines, les droides ce réactivèrent…

« Claire » commençait à avoir un manque d’énergie, il fallait recharger les batteries après le combat !

Les droides avaient acquérie plus d’expérience ! Cela rendait le travaille plus facile…

Batllwack n’en croyait pas ses yeux, ses droides détruisaient un gros nombre d’IG-2000
La bataille venait d’être remporter...Une larme de joie coulait sur la joue du commandant !

L’estimation des dégâts tomba !

Les droides de batllwack avait détruit environ quarante mille unités au gardien du spectre !
Aucun des impériaux présents n’avaient infligés autant de dégâts…
La puissance du gardien était descendue à 37millions !

C’était le début de la fin pour le gardien …


batllwack le 2005-04-08 12:17:29



Entrez dans la danse !

Je fulminais, j’enrageais, je tournais comme un lion dans sa cage. Mes officiers évitaient soigneusement de croiser mon regard de peur de finir dans les terribles geôles de Dogon III. C’était incroyable, moi, Amiral MClulu, commandant en chef de la première flotte de l’escadron BlackHole, je me retrouvais bloqué dans le quatrième quadrant du système Dogon à faire la nounou pour un Puit de force. Pendant ce temps là, tous mes camarades d’escadron étaient au cœur de l’action en train de batailler contre une menace terrifiante.

-« Amiral ? Amiral ? »

-« Quoi ? Qu’y a-t-il Capitaine ? »

-« Je vous rappelle que nous sommes assiégés Amiral, Nous sommes entourés de 9 flottes rebelles et nous avons le soutien que d’une petite flotte impériale dirigée par un jeune cadet, le lieutenant Kiler, tout juste sorti de l’académie. »

-« Et alors, que voulez-vous que cela me fasse ! »

Je voyais le regard de mon aide de camp balayer la passerelle à la recherche du soutien d’autres officiers, mais ceux-ci se contentèrent de baisser la tête sur leurs instruments attendant que la tempête passe.

-« Amiral, que voulez vous que nous fassions ? Nous avons déjà repoussé deux attaques mais il faut faire quelque chose. Le Lieutenant Kiler est en difficulté, il n’a visiblement pas l’habitude du combat. »

-« Taisez vous Capitaine ! »

-« Mais Amiral… »

-« Taisez vous, je vous dis !! »

Le ton de ma voix, ainsi que l’expression qui devait se lire son mon visage la fit battre en retraite. Pour la première fois, je pouvais voir une lueur de peur dans son regard.
J’inspirais profondément, fit rapidement le tour de la passerelle du regard, mon œil fut attiré par l’image sur les écrans de contrôle de la destruction de la flotte du Lieutenant Kiler. Cette fois c’était trop ! Ma décision était prise.

-« Capitaine, faites mettre tous les hommes aux postes de combat »

-« A vos ordres Amiral »

-« Lieutenant caïman, préparait les coordonnées pour un saut spatial dans le troisième quadrant »

-« Mais Amiral, nos ordres sont de rester près du puit de…. »

-« Vous discutez mes ordres, Lieutenant ? »

-« C'est-à-dire que le haut commandement nous a signalé que .. »

-« Capitaine Men’Akad »

-« Oui Amiral ? »

-« Vous mettrez cet homme aux arrêts »

-« A vos ordres amiral »

-« Vous comment vous appelez vous ? »

-« Sergent Bueling, responsable des transmissions externes Amiral »

-« Vous êtes Lieutenant, maintenant »

-« A vos ordres Amiral »

-« Vous savez ce que vous devez faire Lieutenant ? »

-« Oui Amiral, la flotte sera parée à sauter dans moins d’un parsec »


La tension qui était encore palpable quelques secondes plus tôt avait complètement disparue. Tout le monde était prêt pour la bataille qui s’avançait, prêt à en découdre, prêt à venger la destruction de la flotte de Kiler.

-« Messieurs à l’attaque, nous allons détruire systématiquement toutes ces flottes Rebelles, je dis bien détruire, il ne doit pas y avoir de fuyard ! »

Le mot d’ordre lancé, la bataille ne dura que peu de temps. Le manque d’entraînement des flottes rebelles et leur organisation désastreuse fut leur perte. Le temps d’engager le combat, cinq flottes rebelles furent éradiquées. Les autres comprenant la puissance de ma flotte tentèrent bien de fuir, mais fidèle à ma stratégie je laissais mes vaisseaux carraques les étriller jusqu’au dernier.

Une fois la bataille terminée, je me tournais vers le lieutenant Bueling et lui fit signe de diriger notre flotte vers notre destin et le sceptre de Marka Ragnos.

Le Capitaine Men’Akad vint me chercher dans mes quartiers pour me prévenir que nous étions arrivés à destination.

-« Amiral, puis-je me permettre une question ? »

-« Je vous écoute Capitaine »

-« Je crois savoir que mon père vous a formellement interdit de participer à cette aventure et pourtant vous bravez la hiérarchie pour y foncer tête baissée. N’avez-vous pas peur des conséquences de votre acte Amiral ? »

-« Capitaine, il est des moments où il faut savoir emprunter son propre chemin et arrêter de suivre celui que les autres ont tracé pour vous. Je me dois à mon escadron. Les BlackHole compte sur moi ! Comme je compte sur eux pour me soutenir en cas de besoin. Maintenant allons-y Capitaine, l’avenir nous attend ! »

J’avais omis de lui dire que je trouvais la place qu’avait prise son père au sein de ma stratégie personnelle d’avancement un peu lourde à supporter et qu’il était temps de prendre un peu de distance.

-« Lieutenant, au rapport ! »

-« nous avons de nombreuses flottes en visu, Amiral. La plupart sont des flottes de l’escadron BlackHole, il y a néanmoins quelques flottes rebelles et des flottes contrebandières. Notre cible principale se trouve au milieu de cette mêlée »

-« Tiens, n’est-ce pas le Bandit Queen et sa flotte que l’on peut apercevoir à 15H00 ? »

-« Exactement, Amiral, La contrebandière Eléana semble aussi de la partie »

-« Tout le monde à son poste de combat ! Nous attaquons immédiatement la traîtresse Eléana »

Ce mouvement était des plus déraisonnable, mais je m’étais juré de ne lui laisser aucun répit. Sa trahison avait été lourde de conséquence pour notre escadron et je n’étais pas prêt de lui pardonner.

-« Première flotte parée au combat Amiral »

-« Allez ! »

Cette première bataille fut un succès, une première victoire remportée sur mon ancien chef d’escadron. C’était un bon présage.

-« Amiral, l’Amiral Galadar vous demande en holocom »

-« Galadar, qu’est-ce que tu me veux ? »

-« MClulu, je sais qu’on a servi ensemble à la dernière guerre mais n’oubliez tout de même pas que je suis votre supérieur désormais ! »

Et bien, il avait pris la grosse tête le Galadar. Je me souvenais pourtant qu’il n’était qu’un vulgaire petit lieutenant de vaisseau lors de notre dernière campagne…
Son appel avait pour but de me proposer sa place en première ligne du blocus de la flotte contrebandière. C’était une aubaine pour moi et c’est avec empressement que j’acceptais son offre.

Une fois ma flotte en place je ne pus me retenir de lancer une petite attaque sur notre cible, juste comme ça pour voir comment elle réagissait. Cette première bataille se solda par un match nul avec un léger avantage pour elle. Intéressant, sa résistance allait mettre un peu de piquant dans cette histoire. Les affaires sérieuses commençaient et ce n’était pas pour me déplaire.


MClulu le 2005-04-08 11:20:49



Blackhole powa!!!

Le commandant Kristofball rétrogradé de son titre d'Amiral depuis la dernière défaite rebelle avait reçu la garde d'un secteur très calme (trop calme à son goût) où il ne se passait absolument rien.
Repensant à toutes les victoires des blackholes sur les siens lors des récentes missions, il fut pris de rancoeur.
- Commandant! Un holo urgent pour vous!
- Vous vous relachez lieutenant Memphis, l'inactivité ne vous sied point...
- Heu... désolé mon Commandant.
- Que dit cet holo?
- L'Amiral Gribouille vous ordonne de vous rendre sur cette planète. Les coordonnées sont cryptées.
- Et comme d'habitude, personne ne peut déchiffrer le cryptage de l'Amiral... Pfff...
- Heu... ben si en fait, mon commandant, tenez, je les ai marqué la.
- Ah bien, lieutenant... Vous aurez double ration de nutella...
- Commandant, après vérification, il semblerait que l'escadron Blackhole soit déjà sur place.
- Tu es sûre? En avant! Donnez l'ordre de préparer la flotte au plus vite. Cette fois, je me vzngerai!!!
GRRR... Blackhole, me voila!
- Heu, Commandant...
- Oui? Quoi? Qu'y a-t-il?
- Heu... vous devriez regarder derrière vous...
- Haaaaa! Amiral fitz!!! Oui, je disais, ce sera un grand plaisir de remplir cette quete et je ne m'occuperai que des contrebandiers sans faire attention aux éléments perturbateurs de l'Empire...
- J'y compte bien Commandant... Si vous m'offriez à boire pour fêter nos retrouvailles?

kristofball1 le 2005-04-08 10:49:03



C'est méchant un renne !

Galadar vit passer un vieux monsieur en rouge sur un traîneau. Il s’envola à sa poursuite, attrapant quelques étoiles au passage histoire de manger un peu. Le vieux se posa sur le toit d’une petite maison et descendit par la cheminée. C’était le moment d’agir, Galadar atterrit sur le toit et sauta dans le traîneau, déballant avec enthousiasme les cadeaux et leur papier multicolore. C’est alors que les rennes se aperçurent Galadar et le menacèrent de leurs crocs acérés, et se jetèrent sur lui. Pendant qu’ils dévoraient les cadeaux, Galadar s’esquiva en rampant jusqu’à la cheminée où il vit le vieil homme le regarder et lui dire :

- [Lieutenant Chau] Commandant on a besoin de vous !
- [Galadar] Hein ? Quoi ? Euh… C’est méchant un renne !
- [Ltn Chau] Pardon mon Commandant ?
- [Galadar] Euh… Ce n’est rien.

Décidément, ces psychotropes lui permettaient de parer à ses insomnies mais lui faisaient faire d’étrange rêves. Galadar s’était assoupis dans son fauteuil de Commandement, il n’avait pas fermé l’œil depuis deux jours et avait fini par prendre des médicaments pour l’aider à se reposer.

- [Ltn Chau] Notre nouvelle flotte d’intercepteurs est parée à l’assaut.
- [Galadar] Ordonnez l’attaque.
- [Ltn Chau] Si vous me permettez, nous sommes encore en nette infériorité de puissance et je pense que…
- [Galadar] Vous n’avez pas à penser, juste à obéir ! Je connais très bien notre situation, malheureusement… Attaquez.

Les vaisseaux de la flotte de Galadar s’élancèrent, et ne revinrent jamais. Une fois de plus la terrible flotte d’Hermione avait engloutie les pauvres vaisseaux envoyés par Galadar. Il savait pourtant qu’il ne pouvait rien contre une telle puissance mais il avait des ordres, attaquer sans relâche. Non, cela ne pouvait plus durer, les chasseurs ne pouvaient rien contre cette flotte, il fallait autre chose pour l’ébranler !

- [Officier de Communication] Mon Commandant, je reçois un appel de la planète Démonica pour vous. Le sergent Matvilef.
- [Galadar] Je vous écoute, qui a-t-il ?
- [Matvilef] Mon Commandant, nous venons de recevoir un nouveau modèle de vaisseau de classe T3 des centres de recherche impériaux. Nous pouvons démarrer une production dès maintenant.
- [Galadar] Parfait, enfin une bonne nouvelle. Et quand pourrais-je avoir cette flotte ?
- [Matvilef] Et bien… d’ici quelques jours…
- [Galadar] Je la veux demain où je planterai votre tête à l’avant de mon vaisseau !
- [Matvilef] Bi…Bien mon Commandant.

La communication s’interrompit. Galadar adorait mettre la pression sur ses hommes. S’ils la tenaient, il pouvait se gratifier d’avoir auprès de lui des officiers compétents. S’ils échouaient, et bien, une tête ou deux accrochées à son vaisseau feraient sans doute une très jolie décoration…

- [Galadar] Bien, dites moi, maintenant où en est la situation.
- [Officier Radar] De nombreuses flottes impériales sont en place, les Blackholes sont là. Mais pour le moment aucun d’entre eux n’a réussi à faire beaucoup de dégâts.
- [Galadar] Pas étonnant, ces contrebandiers ont des vaisseaux exceptionnels !
- [Radar] Attendez, il y a du nouveau ! L’amiral Mc Lulu et sa flotte sont enfin arrivés !
- [Galadar] C’est pas trop tôt ! Il a enfin lâché son puit de force !
- [Radar] Mes capteurs indiquent qu’il a une flotte très puissante, il vient de mettre en déroute la flotte protectrice de la planète.
- [Galadar] Bien, c’est ce qu’il nous fallait. Envoyez une demande d’Holocommunication à Mc Lulu, je vais lui parler.

Galadar alla s’installer dans la salle Holo, et attendit que le visage de Mc Lulu apparaisse.

- [Mc Lulu] Salut, qu’est ce tu veux ?
- [Galadar] Mc Lulu, je sais qu’on a servi ensemble à la dernière guerre mais n’oubliez tout de même pas que je suis votre supérieur désormais !
- [Mc Lulu] Bien. Que voulez vous MONSIEUR ?
- [Galadar] Que diriez vous si je vous cédais ma place dans le blocus d’Hermione afin de lancer une puissante attaque et prouver votre valeur.
- [Mc Lulu] Je répondrais, un peu mon n’veu ! Elle va voir cette sal*** ce que je vais lui mettre dans la face !
- [Galadar] Bien, j’ordonne dès maintenant à ma flotte de se dégager. A vous de jouer, ne me décevez pas.
- [Mc Lulu] Merci Gal… Euh… Mon Commandant !


Ainsi, Mc Lulu allait permettre à Galadar de gagner un peu de temps jusqu’à se que sa propre flotte soit prête à l’attaque. D’ici là Hermione aura goûté à la soif de guerre de l’un des plus féroce amiraux de l’Escadron Blackhole.


galadar le 2005-04-08 09:39:32



On recommence

Batllwack contacta l’empereur …


*** Holomessage en provenance de « claire »***
**Code: 'Le Sceptre de Ragnos'**
*Décodage en cours*

[la silhouette de batllwack apparaît]

Empereur Palpatine bonjour !
Je viens vous faire part des différentes actions de l’empire sur la nouvelle histoire lancée il y a deux jours !
Cette histoire nous a posés des légers problèmes. En effet, la flotte du personnage « commandeur hermione » était très puissante ! Grâce à la coordination des black hole, nous avons vite trouvé les différentes compositions ! Le gardien du spectre était en IG 2000 ! Une arme redoutable…
Pour la flotte de protection, elle était en faucon millenium !
Après avoir réfléchit avec l’amiral Dut, ma flotte « claire » et celle de Dut attaquèrent à tour de rôle cette mystérieuse flotte de protection ! Après plusieurs assauts, j’ai eu la chance de la détruire !
Grâce à cette destruction, l’empire marquait un point dans ce fantastique récit …
Palapatine interrompit batllwack…
Très bien, mais j’aimerais avoir plus de renseignement sur « le gardien du spectre » et aussi les rebelles ?
Bien sur, La puissance de ce gardien est de cinquante millions ! Après avoir longuement discuter pendant la conférence qui a eu lieu sur coruscant, nous avons conclu qu’a force, la flotte tomberait !
Pour ce qui est des rebelles, ne vous inquiétez pas, ils sont peut nombreux ! Les différentes opérations menées par nos escadrons les obligent à protéger leur planète !
Pour le moment nous recherchons un autre moyen pour détruire ce gardien !
Car grâce à la magie de ce récit, l’encerclement de ce gardien fut vain ! Il réussit à s’échapper après 24 heures de combat !
Je dois vous laisser, un message provenant du commandeur hermione vient juste d’arriver…
L’empereur félicita les black hole et batllwack pour le dur travaille !

*** Fin de communication ***

Batllwack lut le message.
La finesse d’hermione ce lisait dans son message !
Personne ne savait où se diriger ! Hermione avait placé des leurres à différent endroit de la galaxie…

Batllwack contacta directement l’amiral Dut !

Les leurres du commandeur hermione faisaient leurs effets ! Batllwack et Dut c’était déjà trompés deux fois !
Mais après moulte recherche, batllwack trouva Korriban et comme toujours, le gardien était toujours là…

Il fallait tous recommencer depuis le début !
Grâce à hermione, Batllwack visitait la galaxie…




batllwack le 2005-04-07 22:06:51



La fuite de la flotte


Django regardait l’hyperespace devant lui depuis L’intrépide
(lieutenant) commandant nous allons sortir de l’hyperespace !
(django) oui très bien je veux que vous arêtier les moteurs une fois sortit de l’hyperespace pour ne pas avoir de surprise au cas où !
(sergent de communication) monsieur poseidon en holo communication pour vous !
(django) bien je prend !

……………………….Holo communication ouverte…………………..
(poseidon) commandant django vous arrivé trop tard !
(django)comment ?impossible !
(poseidon) oui en effet la flotte de Hermione c’est enfui elle a réussi a passer notre barrage même je dirait sans trop de peine (rire sarcastique) et aussi celui des impériaux ! Mais elle nous a laissé un message elle part pour kerria !
(django) oui j’ai eu vent de cette information. Mais elle dois avoir laisser des leurre !
Bon je vai quand même attaquer ces flottes impériales comme ça je ne serais pas venu pour rien !Je me lance a sa recherche dès que possible.
(poseidon) d’accord je vous tiens au courant !

……………………..Holo communication terminée………………………
Django se rassit sur son siège le cœur lourd. Puis ordonna :
(django) attaquer ces flotte sur le champ !!!
(l’équipage) A vos ordres commandant !
L’intrépide fit feu et des centaines de chasseurs fondèrent sur

django le 2005-04-07 20:09:09



Projets

Sauron ruminait sur une de ses planètes, on lui avait détruit 5000 croiseurs d’assaut et ça ne lui plaisait pas. En plus, Hermione était partie sur un certain système Korriban qui ne lui disait rien et il était contraint d’attendre en se recréant une armée de l’air (ou plutôt du vide) efficace. Seule bonne nouvelle, l’amiral DUT lui avait proposé de rejoindre les célèbres rangs des BlackHole. Bien entendu, le seigneur Sauron ne louperait cette opportunité pour rien au monde, il avait postulé pour l’Escadron BlackHole. L’amiral DUT l’avait ensuite mis à l’essai. Il voulait voir ce dont le seigneur Sauron était capable.
- NAZGUL ! Ou es-tu ? Tu vas immédiatement contrôler les forges.
- Mais..fit Nazgûl
- [Menaçant et doucereux] Mais quoi Nazgûl ?
- Euh.. rien maître
- Je t’ai fait répéter quoi quand tu es rentré, Nazgûl ?
- Euh.. vous m’avez fait répéter que depuis que j’ai détruit vos 5000 croiseurs d’assaut, [il parle toujours plus doucement] vous étiez de mauvaise humeur et qu’il ne fallait pas vous..
- OUI !!! J’imagine que tu n’as pas envie de reboire par mes soins un demi-litre d’huile de vidange ?
- Non, maître. Surtout pas. Répondit Nazgûl
- Donc, tu vas Maintenant et Sans discuter contrôler ces forges. Pousse-les à fond. N’oublie pas que DUT nous teste, il veut voir notre puissance et je vais lui montrer de quoi je suis capable. Va maintenant.

« Maintenant que je me suis débarrassé de cet imbécile, je peux réfléchir en paix. Je DOIS savoir où est cette planète, comment déjà ? Ah, oui, Korriban. Programme pour la suite : Quand je sais ou est Korriban, je rassemble ma flotte, je fonce là-bas EN PERSONNE et je détruis tout ce que je peux.
Simple mais efficace »


Sauron le 2005-04-07 19:36:16



A l'attaque!

Le seigneur Sauron, après avoir (violemment) intercepté un message annonçant une quête, avait poussé ses forges à fond pour se créer une flotte assez puissante pour intercepter les cristaux de la contrebandière Hermione.

- Maître, fit Nazgûl, le bras droit de Sauron, l’une de nos stations radar a repéré un amas de flottes dont 2 contrebandiers. Il se peut que ce soit la quête.
- Oui! Où en sont nos forges ?
- Nous avons 6000 croiseurs prêts et équipés des armes classiques et nous avons rajouté des mines de pilonnage lourdes. Ils sont prêts à la bataille !
- Bon travail Nazgûl ! Nous passons les prendre sur ma planète minière et tu fonceras là-bas voir ce qu’il se passe.

Après être allé chercher les croiseurs, Nazgûl, pendant le trajet d’hyperespace, relisait ses ordres :
« D’abord, regarde si c’est une quête. Si c’en est une, fonce dans le tas, il faut se faire remarquer. Mais ne sois pas suicidaire. Si ce n’est pas une quête, reviens. »

La lumière clignotante du projecteur s’alluma et un officier de la flotte apparut
- Général, nous allons arriver aux coordonnées du rassemblement suspect.
- Bien, je viens voir tout de suite de quoi il s’agit.

Il s’agissait en effet d’une quête : un amas de flottes rebelles, impériales, 2 contrebandiers et, au centre, une planète contrebandière.
- Capitaine, fit Nazgûl, préparez tous les croiseurs pour l’attaque.
- Bien général !

La flotte, assez impressionnante, allait se lancer dans la mêlée. Nazgûl supervisait le tout depuis un vaisseau d’observation.
- La contrebandière Eleana me semble à notre mesure, envoyez les croiseurs! ordonna Nazgûl.
- Envoyez les croiseurs ! Fit le capitaine dans un micro qu’il portait sur le revers d’une manche.

Les 6000 croiseurs de guerre s’ébranlèrent, formant un nuage, comme un essaim de bourdons pour fondre sur la flotte d’Eleana.
Le combat dura un moment : les lasers volaient dans tous les coins et les éclairs des mines percutantes perçaient parfois à travers la nuée.

Plus tard, le projecteur à hologramme envoie l’image
du capitaine :
- Général Nazgûl, victoire! Nos croiseurs ont détruit 7500 vaisseaux de combat à Eleana et nous en avons perdu 150.
- Pas mal ! Ces croiseurs sont impressionnants. Répondit Nazgûl. J’ai repéré une place en orbite, mettez la flotte dans cette brèche et préparez vous à attaquer la planète.
- Bien général !

Je vais résumer ce qui se passa dans l’assaut de la planète : les croiseurs de Nazgûl entrèrent à l’attaque et, passant à travers le sol de la « planète » qui est en fait un hologramme géant, des dizaines de milliers de chasseurs Manta contrebandiers mirent les croiseurs en déroute. Pas un ne survécut.

- NOON ! C’est horrible ma flotte est VIDE !! Capitaine, repliez les vaisseaux survivants et envoyez un message aux forges pour qu’ils recommencent de produire des vaisseaux.
- Il y a quand même une bonne nouvelle, général : L’amiral Dut, leader de l’Escadron BlackHole veut dire au seigneur Sauron que vu qu’il s’intéresse aux quêtes, il pourrait intégrer les rangs des BlackHole après quelques jours de « test »
- Je vais transmettre le message à mon maître. Il devrait être très intéressé de rejoindre les rangs des fameux BlackHole.


Sauron le 2005-04-07 18:34:12



Un test intéressant

« - Capitaine, il va être très difficile de causer des dommages importants à cette flotte. Nous ne possédons pas les vaisseaux nécessaires et les rebelles nous gênent considérablement !
- Nous n’avons pas le choix Lieutenant. Je viens d’en référer à l’Empereur et cette mission a maintenant un caractère prioritaire pour nos troupes. La puissance d’un tel artefact ne saurait être laissée à portée de main des rebelles ou même des contrebandiers.
- Mais nos ressources sont faibles et très éloignées de la zone de combat actuelle… »

Un chargé des transmissions surgit alors à l’entrée de la pièce. Visiblement c’était une jeune recrue et il paraissait craindre quelque chose… ou plutôt quelqu’un. Son regard trahissait la peur et des gouttes de sueur s’écoulaient le long de ses tempes. Il venait sûrement de traverser tout le vaisseau en courant.

« - Mon capitaine, un problème est intervenu lors de notre dernier saut hyperespace alors que nous essayions de suivre la contrebandière Hermione vers sa prochaine destination. Nous sommes actuellement immobilisés en bordure extérieure. Les réparations ont débuté mais nous ne savons pas encore combien de temps elles vont prendre… »

Sur ces mots, le Lieutenant-Chef de l’Arckange Exarque compris l’inquiétude du jeune soldat. Les choses étaient déjà suffisamment compliquées pour que les machinistes n’aient pas à ajouter une dose d’incompétence à tout cela ! Le dernier messager qui avait eu à transmettre une information de ce genre avait terminé dans les laboratoires d’expérimentation Tau de la planète d’origine du capitaine Dut. Ce jeune « bleu » avait sans doute été contraint par des compagnons plus anciens à apporter le message à la place du responsable habituel. Mais cela n’avait pas échappé à Dut. Etrangement ses yeux n’avaient pas pris la couleur rouge vif exprimant la colère. Le capitaine était resté impassible à l’annonce de ce retard supplémentaire.

« - Lieutenant, vous superviserez les réparations. Je me rends en salle de communications. Il va falloir compter sur nos nouvelles recrues. J’attends de voir comment ils vont s’en sortir…
- Bien mon capitaine.
- Soldat !
- heu…oui mon capitaine ?
On pouvait presque sentir un semblant de terreur dans l’inquiétude que laissait transparaître la voix ébranlée du jeune opérateur.
- Vous pouvez disposer.
- merci mon capitaine ! »

Le soldat disparut en une seconde. Autant surpris que soulagée de ne pas avoir eu à affronter la colère de son général. Mais le capitaine Tau avait autre chose en tête. Avec les départs de nombreux impériaux influents dans la guilde BlackHole, celui-ci réfléchissait maintenant depuis plusieurs jours à comment en évaluer les nouvelles recrues.

Après tout le sort lui fournissait cette fois une bonne occasion de le faire.



dut le 2005-04-07 18:01:13



Seconde Etape.

*Planète Mannan, Heure Galactique Standard : 11H17*

La mer s'étendait sur le quasi-totalitéé de la planète-océan. Son bleu intense se confondait même avec la clarté du ciel. C'était sans aucun doute une très belle journée qui s'annonçait.
La seule marque d'activité visible provenait d'un petit groupe d'humain amassé autour d'une sorte de plate-forme semi-flottante. Ils étaient regroupés autour d'un tuyau qui plongeait dans la mer, et scrutaient avec attention les profondeurs marines.
En y regardant de plus près, on pouvait distinguer de très fines bulles qui gagnaient lentement la surface.
Tout a coup, le remous s'accentua. Deux hommes s'éloignèrent du rebord et y amenèrent péniblement une sorte de grue. La surface ne tarda pas à être brutalement percée par une sorte de robot, de forme vaguement humanoïde. Celui-ci tendit une de ses mains en direction de ce qui lui tenait lieu de Tête…et retira la coque métallique : il s’agissait en réalité de Hermione, équipée d’un scaphandre.
Ses hommes de main ne mirent que quelques instants à l’amarrer à la grue, afin de la hisser sur la barge. Après s’être déséquipée à l’abri des regards indiscret, elle révéla à son équipage un fragment de cristal qui diffusait une pale lueur bleutée.
-Et de un ! s’écria-t-elle. Contactez le transporteur YT-2500. Qu’il nous ramène sur la flotte au plus vite.
Quelques minutes plus tard, le vaisseau de transport lévitait élégamment au-dessus de la barge. Le trajet pour rejoindre la flotte se déroula sans incident.
-Quelles sont les nouvelles Capitaine ? demanda Hermione a l’officier pilote.
-Plutôt bonne Commandeur ! Note flotte n’a subit que des dégâts minimes. Nous sommes prêts pour la prochaine étape. Les Impériaux et les Rebels ne semblent pas percevoir l’enjeu de notre voyage…Ils ne sont que très peu organisé à ce jours, et leur forces engagées sont trop faible pour nous contrer efficacement. Nous devons profiter de cet avantage.
-Parfait ! Passez-moi le transmetteur…Merci. Ici le commandeur Hermione, Johnson vous me recevez ?
-5 sur 5 mon Commandeur. Nous attendons vos ordres.
-Commandant, préparez la flotte pour un saut hyper-espace vers le système Korriban.

Je veux tous les vaisseaux opérationnels dès notre arrivée sur les lieux. C’est le fief même du peuple sith…Il va falloir jouer de prudence.
-Très bien. Nous n’attendons plus que vous. Johnson, terminé.

Hermione reposa son transmetteur et s’allongea sur le siège du transport, un petit sourire aux lèvres. Sa mission débutait bien.


HRP : La prochaine étape est la Planète Korriban. Comme je l’ai dis dans mon premier RP, je ne ferais pas déplacer ma flotte n’importe où. Afin de faciliter les recherches, je vous donne une indication qui sera valable pour toutes mes autre étapes : ma flotte ne se déplacera d’au plus que d’UN secteur, ceci afin d’éviter a tout le monde de courir dans tous les sens. Evidemment, afin de ne pas me faire repérer directement par le biais de la carte de la galaxie, j’ai créé des leurres dans d’autre secteurs… A vous de jouer. Bonne chance.


hermione le 2005-04-07 14:33:54



Destruction de "Défense de Manaan"

« Claire » s’avança devant le monstre…

Batllwack lança les opérations !
A toutes les unités, je veux que chaque pilote soit prêt à décoller …

L’alarme était lancée ! Une lumière rouge clignotait dans toute la flotte accompagnée d’une voie stressante qui répétait sans cesse : « …alerte… alerte… alerte… »
Les couloires étaient rempli de pilotes qui courraient vers leurs vaisseaux !
Le bruit des pieds qui tapotait le sol : …bing…bing…bing… s’entendait dans toute la flotte !

Batllwack suivait aussi ces pilotes. Il prit son vaisseau de combat !

Une distance de huit cents mètre séparait les deux flottes ! Cette distance allait se transformer en champ de bataille …

L’escadron emmené par batllwack avançait vers la flotte d’Eléana.

Soudain, une lumière s’échappa de cette flotte ! Des faucons millenium venaient de sortir…

« En formation de combat » cria batllwack !
« Alio prend avec toi une troupe de deux milles croiseurs d’assaut et attaque le flanc droit des unités ennemies ! » répliqua batllwack

Deux groupes c’était divisé pour combattre les unités contrebandières…

« A mon commandement, lançaient la première salve de proton !!…. FEU !!!!! » Affirma batllwack
Les croiseurs d’assaut, avaient terrassé la première ligne de défense d’Eléana.

« Préparez vous à subir la contre attaque ! Nous devons tenir la position ! » Ajouta le commandant

En effet, les faucons millénium s’attaquèrent d’abord à l’escadron de batllwack.
«Attention, attention … écartez vous, écartez vous ! »

…JJJJVVVVVOOOUUMMMEE… le laser passa juste à coté des croiseurs, mais ne toucha aucune unités !
« Ouf, il était moins une ! On a eu de la chance ! » Dit-il
« Commandant, commandant les faucons se dirigent vers l’escadron de alio » observa le second de batllwack
« Au mon dieu… pourvu qu’ils auront la même chance que nous !! » répondit le commandant

Grâce à leur vitesse, les faucons millenium d’Eléana était déjà sur place !
Batllwack vit la scène ! Plusieurs lasers verts sortirent des canons de la contrebandière !

Le sergent alio cria à son escadron : « esquivez, esquivez !... »
Batllwak lança la communication : « tire toi de ce pétrin, vire à droite !!! »
« Ah zut ! j’ai un faucon dans mon dos, venez m’aider ! » répondit alio
« Pivote, pivote… il faut le faire bouger ! »
« J’essaye, j’essaye mais je n’arrive pas il a trop de vitesse […] »
La connection fut coupée…
« Nonnnnnnnnnnnnnnnnnnnn !!! Pourquoi lui !?! » Hurla batllwack

Tout l’équipage restait bouche baie, devant la mort de leur ami !

Les faucons se replièrent pour la prochaine attaque de batllwack…

Batllwack était très nerveux, il venait de voir son ami mourir !
La vengeance allait être terrible !

« Je veux que cette flotte disparaît à tous jamais ! En position, c’est la dernière salve que je lance » murmura batllwack !

Le reste des troupes de batllwack gagnaient du terrain. Il avait déjà prit cinq cents mètre à la contrebandière !

Les croiseurs s’attaquèrent directement aux propulseurs des faucons !

L’attaque fut un énorme triomphe !
Il était impossible de riposter pour Eléana, car touts les faucons avait étaient détruits…

Soudain, un énorme va carne sortit de nulle part ! Suivit d’un éclaire de lumière…

La flotte était entrain d’exploser !
La joie de toute la flotte était à son comble, ce magnifique spectacle rendait heureux le commandant !
Alio avait était vengé !
Batllwack rentrit avec le reste de son escadron. La poussière de la flotte c’était accumulé sur les visages des pilotes !

Batllwack avait détruit la première flotte de quête !




batllwack le 2005-04-07 14:29:03



Du retard à l'allumage

L’ordre de mise en marche venait d’être donné. Le vaisseau amiral de la première flotte de l’Amiral MClulu ressemblait à une grosse fourmilière. Chacun avait une tâche bien définie et se dépêchait de l’accomplir.
Tous les officiers supérieurs se trouvaient sur la passerelle de commandement, contrôlant le bon déroulement des préparatifs de départ de la flotte.
Le Capitaine Men’Akad, mon aide de camp, dansait d’un pied sur l’autre en me regardant avec insistance depuis quelques secondes déjà, signifiant par là sa volonté de me transmettre un message. Pourtant, je fis celui qui n’avait rien remarqué et la laissais mariner quelques minutes de plus que nécessaire pour ne pas qu’elle prenne trop d’assurance. J’avais remarqué ces derniers temps qu’elle commençait à prendre ses aises avec la hiérarchie et à relâcher la discipline. La position de son père (un conseillé au haut commandement de l’Empire) et les quelques signes d’encouragements que j’avais pu lui donner, lui avait donné plus d’assurance. Il était temps de reprendre les choses en main et de la recadrer un peu, sans pour autant la braquer son appui m’avait déjà ouvert de nombreuses portes et je comptais bien en ouvrir d’autres. Il me fallait donc user de diplomatie.

-« vous voulez me dire quelque chose Capitaine ? »

-« Oui amiral, mais je préfèrerais vous en parler en particulier »

-« soit, venez donc dans ma cabine »

Une fois la porte refermée sur nous, le Capitaine Men’Akad repris la parole.

-« Je viens de recevoir un message de mon père, Amiral. Il m’a demandé de vous transmettre cet enregistrement et de le détruire après en avoir pris connaissance »

-« Je vous remercie Capitaine, vous pouvez disposer »

A son regard chagriné, je pouvais deviné qu’elle pensait visionner le message de son père avec moi. Une fois qu’elle fut sortie, je lançais l’enregistrement.

-« Bonjour Amiral. Je tenais tout d’abord à vous féliciter pour la bonne conduite des affaires de l’Empire dans votre quadrant.
Ma fille m’apprend que vous êtes sur le point de vous mettre en chasse du sceptre de Marka Ragnos. Je ne puis que vous déconseiller fortement de le faire. Vous vous trouvez actuellement responsable d’une place stratégique vitale pour la guerre que mène l’Empire contre la rébellion. Cette place, c’est moi qui vous l’ai faite avoir contre l’avis de Lord Vador. Il serait vraiment négatif pour votre carrière prometteuse que vous la laissiez tomber pour partir dans une aventure qui semble plus qu’hasardeuse. N’oubliez pas que les yeux de Lord Vador et de l’Empereur sont sur vous.
J’espère que mes paroles vous éclaireront sur l’attitude à avoir.
Une dernière chose, Amiral. Vous et moi connaissons parfaitement le « faible » qu’à ma fille pour vous. Passe, que vous vous en serviez pour assouvir vos desseins personnels mais si vous échouez… Sachez que je serais sans pitié.
Bonne journée Amiral. »


Ainsi, on me donnait officieusement l’ordre de ne pas participer à la chasse de la contrebandière Hermione. J’étais à l’origine des informations, je me suis occupé de les diffuser à l’Empire et voila comment on me remercie.
MClulu, il est temps de prendre des risques. On ne progresse pas en restant assis dans un fauteuil !

J’entrais sur la passerelle d’un pas décidé, j’appelais mes officiers pour connaître l’avancée des préparatifs de départ lorsque tout à coup apparu sur nos écrans de contrôle plusieurs flottes rebelles prêtent à passer à l’attaque.

-« Tous les hommes à leur poste de combat »

-« Estimation des forces en présence Lieutenant ? »

-« Il y a au moins 8 flottes rebelles distinctes, Amiral, elles sont en train de nous encercler Amiral»

-« Nous n’avons donc pas le choix, Messieurs ! Préparez vous à défendre nos positions »

Me tournant vers l’holonet, je contactais rapidement l’Amiral DUT pour le prévenir de mon contretemps. Ma décision était prise, les flottes rebelles détruites je mettrais le cap sur la planète Mannan.


MClulu le 2005-04-07 11:28:32



La découverte de Manaan

Après la rencontre avec Dut, Batllwack réfléchissait pour trouver la localisation de cette mystérieuse étoile !
Le service de renseignement de l’empire avait quitté coruscant pour cause d’encombrement dans la ville !
En effet des centaines d’impériaux attendait leur tour dans les rues de coruscant ! Cela gênait fortement la circulation.
« Claire » devait se diriger vers kuat !

Quelques minutes plus tard, kuat était dans le champ de vision de batllwack. Elle était toujours aussi belle, ses chantiers faisaient la renommée de l’empire.

Il n’y avait aucun embouteillage, la sécurité était moins importante. Il rentra facilement.
Il posta sa carte magnétique et vola à travers les nuages. La bise était d’une bonne température, on sentait la pureté de l’air !

« Claire » ce positionna en orbite autour d’une vaste plaine. Il était impossible d’atterrir sur Kuat.
Une navette sortit de « claire », prenant avec elle le commandant batllwack.
Batllwack découvrait un magnifique paysage, la foret et les plaine vert qui inondées le décor, rendait l’ambiance chaleureuse …
Après se court passage dans la nature, il se dirigea vers les chantiers !

De loin il aperçu une fumée blanchâtre qui s’échappait de plusieurs cheminée. Les chantiers n’étaient pas loin !

Une autre navette intercepta batllwack, elle lui demanda de s’identifier !
Batllwack compris que c’était le service de sécurité. Il s’identifia sur le champ !
Il répondit aux différentes questions. Dans ce monde, tout le monde était curieux.
La navette de sécurité l’emmena au sergent GurneyHalleck !

Batllwack hocha la tête pour signe de respect, et commença :
« Bonjour, je reviens d’un entretien avec l’officier Dut et il ma demandé de venir vous demander un… »

Batllwack fut coupé par GurneyHalleck !

« Ne vous inquiétez pas, c’est pour la quête ? Vous êtes la quatrième personne qui me demande de rentrer dans la base des données. »

GurneyHalleck commença à se diriger vers un immense bâtiment ! Il y avait une inscription en haut de ce porche : « Base des données impérial »
L’énorme porche s’ouvrit, à l’aide d’un judicieux mécanisme inventé par GurneyHalleck !
Un long couloir s’ouvrait aux yeux de batllwack …

Le créateur fit signe à batllwack, qu’il pouvait visiter les lieux…
Le bâtiment était de couleur vert et noir. Batllwack découvrit des centaines d’ordinateurs…

Il choisit le premier venu !
La connection était rapide, en quelques secondes, les différentes localisations que recherchait batllwack s’ouvrirent !

La planète que recherchaient les impériaux était déjà répertoriée …
Batllwack remercia le créateur de cette magnifique base !

La navette était de retour sur « claire ». Le décollage commença…
Batllwack répéta les différents objectifs de cette quête à ses soldats!
Maintenant que « claire » savez les composition des drones et leurs localisation, le combat pouvait débuter

Batllwack arriva sur les lieux, les black hole était déjà présent !

La flotte d’hermionne n’était pas à porter de batllwack ! Sa puissance était colossale…
Par contre une deuxième flotte de quête appartenant à Eléana avait la composition idéale pour « claire » !

L’amiral Dut avait déjà lancé plusieurs assaut sur cette flotte avec succès !

« Claire » s’avança devant le monstre …



batllwack le 2005-04-07 10:59:23



Morbleu! Une quète, déjà!!

Après 5 jours de baston intensive autour d'un puit de force et la prise de 2 planètes, le seigneur Sauron ne prenait pas le repos qu'il se devait.Il devait remplire les planètes qu’il venait de réduire en esclavage, se créer une flotte assez puissante pour affronter une quète qu'il devinait proche et un tas d'autres corvées qu'il faisait, pour la plupart, accomplir par son bras
droit, Black Nazgûl. Soudain quelque chose arriva.

Sa flotte encore en orbite autour de la planète qu'il venait de prendre, Le seigneur Sauron faisait un bilan des derniers jours: il avait détruit 3 flottes, prit 2 planètes, détruit plusieurs dizaines de milliers d'unités, mais:

- NAZGUL! 2 de mes planètes sont désertes et je n'aime pas ça. Il nous faudra des jours pour remettre de l'ordre dans tout ça!

- Maitre, votre flotte est puissante, bien ordonnée et ..

- Silence! dit Sauron. En plus, ces jours, il se passe des choses bizzares.

- Vous voulez parler des vaisseaux de contrebande abandonnés qui dérivent dans l'espace.

- Oui. Il y aura bientôt une quète et on ne peut jamais savoir ce que les CB nous réservent pour cette fois.
- Votre flotte ne serait pas prète pour aller à une quète, maitre, il faudrait...

Nazgûl n'eut pas le temps de finir sa phrase. Le vaisseau de transmission lointaine venait de rentrer en collision avec un cargo de munition lourdes. Le choc provoqué par la gigantesque explosion envoya valser la flotte dans tous les coins du système planétaire.

- Nazgûl, va tout de suite voir ce qui s'est passé et apporte moi l'ingénieur des transmissions s'il n'est pas mort...Nazgûl, ou es-tu?
- Ici maitre.Fit la voix sifflante de Nazgûl a un coin de la pièce.
Il était bloqué dans une armoire rotative. Le jet de feu d'une scie à particule fendit l'armoire en 2 et Nazugl en sortit.
Peu après, Nazgûl revint.
- Maitre, l’ingénieur des transmissions a dû me voir arriver car il se cachait dans la chambre à détritus quand j’arrivais. Il semblerait que ce qui est arrivé soit en partie de sa faute.

- Et qu’as-tu fait de l’ingénieur. Dit Sauron
- J’ai fermé la chambre à détritus, répondit Nazgûl. Il faudra penser à retourner le chercher quand il aura bien macèré. Mais il y a plus grave, le vaisseau de transmission a capté un message sur lequel vous avez placé une « alarme ». Bref, lorsque l’ordinateur de bord a compris qu’il s’agissait qu’une quète est en cours, au lieux de donner l’alerte, il a démoli toute l’informatique de bord. On a capté une partie du message, il s’agit d’empècher des cristaux de tomber aux mains des contrebandiers sinon ils pourraient les utiliser pour faire.. le message s’arrète là.
- UNE QUETE !! Non ! Pas maintenant. Envoie l’alerte générale partout. Je m’occupe de la flotte et toi tu vas t’occuper des forges. Fais-les marcher à plein régime.
- Mais elles sont déjà à plein régime maitre.
- M’en fiche ! Pousse les ouvriers dedans si on manque de combustible. Dis à toutes nos stations radar de repérer le moindre assemblement suspect.
- Bien maitre.

Ainsi commença (mal) la quète pour le seigneur Sauron.


Sauron le 2005-04-07 08:43:32



La rencontre avec Dut

La flotte venait de décoller. Pendant le trajet les hommes racontaient les épisodes des anciennes quêtes. Chacun d’entre eux avait vécu une belle aventure !

Le commandant batllwack était au commande, à coté de lui un scientifique nommé Aliocha réfléchissait.
Aliocha avait était embauché par batllwack il y avait trois semaine. Le commandant lui laisser cette quête pour faire ses preuves !

Batllwack se concentrait sur la discutions qu’il allait avoir avec le leader des black hole !
En effet, tout les impériaux s’avaient que l’escadron black hole était la guilde la mieux informée sur les quêtes !
Grâce à elle, la puissance de l’empire avait triomphé plusieurs fois sur les anciennes quêtes…

La circulation devenait difficile ! On se rapprochait de notre belle capital .
Il y avait qu’une seul voie pour rentrer dans coruscant. Car Coruscant était l’une des planètes la mieux protégeait de toute la galaxie !

Après quarante minutes d’embouteillage, « claire » arriva au péage ! Elle se positionna devant le guichet x3120

Il fallait identifier la flotte puis passer la carte magnétique de l’empire ! Mais batllwack était déjà dans l’Outer Rim, une guilde très réputée. La flotte passa tranquillement !

Il salua au passage le directeur de coruscant : Gleen
En effet batllwack avait combattu trois jours à ses coté pour la défense de coruscant.

Il gara « claire » dans un hangar approprié
Les soldats avaient pour ordre de surveiller les alentours !
Il prit un taxi ! Les taxis se ressemblaient les uns aux autres, ils étaient noirs, avec des bande blanche sur les coté ! Ils avaient une forme ovale, avec à l’intérieure un casque visuelle qui nous montrait la conférence de l’empereur, qui avait lieu chaque jours à trois heures…

Le taxi avait l’habitude de rejoindre la poste de commandement des black hole. Il arriva en quelque minute.
Batlwack sortit ! Un bâtiment moyen se dressait devant les yeux du commandant !

Il entra dans le monument…
Un droide l’accueilli, il l’emmena dans la salle de conférence des black hole !

Le droide sortit une carte. Il la plaça devant une ouverture noire !
La porte s’ouvrit…
Batllwack découvrait pour la première fois cette salle. Une énorme table ronde était installé. Autour d’elle, trente chaises installées l’une à coté des autres !
Au bout de la pièce, un homme de taille moyenne regardait, les mains croisées dans son dos, la circulation depuis la bais vitrée !

Batllwack reconnut le commandant Dut ! Il l’appela …

Dut se retourna, et prononça : « Tiens, je vous attendez batllwack ! »

Batllwack hocha la tête pour le saluer et ajouta : « excusais moi pour ce retard, mais le temps de préparer ma flotte, les rebelles avait déjà décollés »

Dut répondit : « cela c’est rien, plusieurs officiers sont sur le coup ! Il vous attende avec impatience. »

Le commandant Dut l’emmena dans un salle juste a coté de la fenêtre…

Un écran de cinéma était accroché au mur, le commandant alluma la vidéo !
La vidéo montrait la conférence qui venait d’avoir eu lieu. Les différents objectifs étaient énonçai !

Après vingt huit minutes de film, le lecteur s’arrêta…

Batllwack discuta de longues minute avec le leader des black hole pour en déduire que l’empire devait gagner à tout prix cette quête !

Batllwack sortit de la salle de conférence, pour se diriger vers la porte de sortit !
Le taxi était toujours là. Il monta et demanda au droide : « retournait au hangar ou ma flotte repose, j’ai terminé mon entretien ! »

Le taxi décolla et refit le trajet inverse…
Arrivé devant le hangar, les soldats jouaient au basket ! Un moment de détente ne ferait aucun mal à la flotte !

Il ordonna de rentrer dans la flotte ! « claire » allait décoller…

Pendant le décollage, batllwack informa ces officiers de la situation :
« claire » décollait vers une destination inconnue en attendant que les commandant trouvent la planète Mannan !





batllwack le 2005-04-06 19:31:50



Un nouvel objectif

Les nuages de poussières provoqués par les multiples explosions et incendies s’étaient enfin dissipés sur Hoth et laissaient désormais entrevoir beaucoup de souffrances.
Des maisons détruites ou calcinées, les restes de chasseurs ou corvettes s’étant écrasés,… Les dégâts étaient immenses et, malgré les quelques jours déjà passés depuis la fin de l’assaut impérial, il n’était pas rare de trouver sur son chemin le corps de soldats tombés au combat.

En orbite autour de la planète mère, les flottes rebelles constataient, elles aussi, les dégâts qu’elles avaient subit et l’on pouvait apercevoir une multitude de mécaniciens s’afférer à la réparation des divers vaisseaux.

Accompagnée de son second, Naïla faisait le tour du hangar principal de l’Enterprise. Un homme vêtu de l’uniforme jaune et noir de l’ordre des mécaniciens couru alors vers le petit groupe afin de leur faire connaître son rapport.

_ « Colonel Macknamara à vos ordres mon commandant ! »
_ « Où en est-on des les réparations ? » Interrogea Naïla.
_ « Les ¾ des croiseurs de fret sont désormais opérationnels mon commandant ! »
_ « Bien colonel. Et, quand est-il de nos nouvelles unités ? »
_ « Nous venons d’atteindre les 2000 unités. La production devrait être achevée dans deux jours »
_ « Décidément, vous m’impressionnez colonel. Je vous félicite pour votre travail. Continuez comme cela. »

A ces mots, le technicien fit un signe de main et reparti, aussitôt, suivre le restant des travaux.
Tout à coup, l’intercom de Naïla bipa. Machinalement, celle-ci appuya sa main dessus.

_ « Commandant, nos unités d’investigations ont trouvé des informations de haute importance sur une des corvettes pirate »
_ « Bien, préparez-moi une navette de transport en partance du hangar principal ! »
_ « A vos ordres commandant »

Naïla relâcha la pression qu’elle exerçait manuellement sur son intercom et se dirigeait déjà vers le quai d’embarquement. Là, un petit groupe de techniciens s’activaient déjà aux vérifications d’usage avant le décollage.

_ « Tout est opérationnel mon commandant, vous pouvez embarquer ! »

Le jedi, déjà plongé dans ses pensées, les remercia d’un hochement de tête et pénétra dans la navette. Les 2 ailes latérales du transporteur se baissèrent lentement tandis que les réacteurs s’activaient. Une fois prêt, le transporteur décolla immédiatement, survola l’ensemble des croiseurs de fret et quitta le hangar. Le petit vaisseau slalomait entre les épaves qu’avait laissé la bataille quelques jours auparavant pour finalement arriver à la fameuse corvette. Une fois à portée, les ailes se replièrent et le vaisseau se posa doucement sur un des sas d’embarquement.
A l’intérieur, le groupe d’investigateurs l’attendait déjà avec impatience et ne lui laissa aucun répit lorsqu’elle fît son entrée.

_ « Commandant, il faut que vous voyiez ça » dit un des officiers en lui tendant des documents. « Apparemment, l’un de ses pirates aurait trouvé le moyen de réactiver les puits de forces ! »
_ « Quoi ? Manipuler la force ? Mais c’est impossible ! » dit Naïla interloquée.
Elle se pencha sur les documents en question et releva la tête, quelques minutes après, laissant ainsi deviner un air songeur.

_« Donner tout de suite ordre à toutes les unités d’investigations de rentrer à la base ! Nous allons donner à ses pirates une bonne leçon…»

Ses ordres donnés, elle repartit tout de suite dans sa navette et, sur le trajet du retour, donna l’ordre à ses officiers de tout mettre en œuvre pour un départ imminent. Quelques minutes plus tard, la porte du pont de commandement s’ouvrit et le commandant fît son apparition.

_ « Mais enfin que se passe-t-il ? » lui demandèrent ses officiers
_ « Je vous expliquerai tout cela en route. Sommes-nous prêt pour le départ ? »
_ « Affirmatif commandant ! »
_ « Bien dirigeons-nous vers le centre de la galaxie pour le moment, nous changerons de trajectoire quand j’aurai plus d’informations »

A ces mots, l’immense vaisseau mère Entreprise se mit en branle et prit petit à petit de la vitesse. Hoth ne fut bientôt plus qu’un point lointain alors que la tâche qui se dressait devant la flotte rebelle s’avérait de plus en plus importante.

Lord Seiss le 2005-04-06 18:18:28



Le retour des quêtes

Il était huit heures du matin, le satellite qui tournait en orbite de Demer venait d’envoyer un flash lumineux dans toutes les habitations ! L’heure du réveille avait sonné…

Batllwack se leva de bonne humeur, une belle journée s’annonçait !
Il regarda par la fenêtre... Il vit « claire », sa flotte ce dorait la pilule ! En effet, le soleil était magnifique ! Le printemps était de retour.
Il vit plusieurs citoyens se diriger vers les différentes navettes de transport qui partait pour coruscant !
Et oui ! La capital était l’endroit clés de l’empire pour la population !
Soixante pourcents des impériaux avaient trouvés un travaille sur coruscant.

De ce faite, l’empereur avait mis à disposition des navettes qui faisait le trajet pour récupérer les personnes sans véhicules. Il faut dire que le prix de mini vaisseau était exorbitant !

Il sortit de son bâtiment, pour rejoindre les soldats à la caserne.
Les soldats réparaient les différentes pièces de « claire » qui avait été perdu lors du dernier combat !
Il sortit par une porte qui menait dans le laboratoire de recherche.
Les scientifiques essayaient de mettre au point une arme puissante pour la prochaine quête.
Grâce à cette recherche, la puissance totale de batllwack avait augmenté énormément !
En effet, si on comparait les puissances des deux clans confondus batllwack arrivait en huitième position !

L’entreprise de batllwack marchait à merveille ! L’exploration des parsecs fonctionnait…

Après avoir terminer la vérification habituelle de Demer, il ce dirigea vers « claire »

Il monta l’escalator, pour arriver devant le sas d’entrer !
Il tapa son code : b1 g1g45
La porte s’ouvrit lentement ! batllwack rentrait enfin dans sa flotte !
Il longea les couloirs, alluma le courent depuis la salle d’alimentation.
« Claire » se réveillait !

Le commandant s’installa devant l’écran de contrôle…

Un message venait d’arriver de la part des contrebandiers.
Il cliqua sur l’enveloppe …
Un mot écrit en rouge clignotait à intervalle régulier : QUÊTE … QUÊTE… QUÊTE… QUÊTE…

Batllwack fut surpris de ce message inattendu !

Il lança un appelle à la caserne. Les soldats devaient se rendre immédiatement devant le hangar ou dormait « claire »…

Les soldats se précipitèrent vers le hangar !

Batllwack attendu que le dernier officier et parla :

Je viens de recevoir un message provenant de coruscant. J’ai la joie de vous annoncer que dans trois heures « claire » décollera pour rejoindre les black hole !
Hermionne est la créatrice de cette nouvelle aventure. Comme à son habitude, ma flotte répondra présente !
Je veux que tous soldats, officiers, paysan se mettent au travaille pour que dans moins de trois heures « claire »soit sur les lieux !
Encore une merveilleuse aventure s’annonce…

Il repartit dans la cabine pour essayer de trouver la clé de l’histoire…

Les soldat étaient heureux, leurs cries s’entendaient dans toutes la plaine. C’était le grand jour !
Toute la population se mit au travail pendant deux heures, les usines produisaient ! Le stock déjà accumulé depuis des jours, grossissaient de plus en plus !

La flotte se remplissait petit à petit…

Trois heures après le discours de batllwack, la flotte pouvait décoller…
L’embarcation était terminer touts les hommes étaient a leur poste !

Batllwack lança la période d’allumage !
3…2…1…. Décollage !
Une longue fumée noir se propageait autour de « claire » !

Enfin, enfin claire retrouvait le bonheur de la galaxie.
Elle se dirigea vers coruscant pour plus d’information…


batllwack le 2005-04-06 18:18:07



les affaires reprennent

Dans la salle du conseil BlackHole, le capitaine Guyan Dut profitait de son nouveau statut de leader. Une demi-douzaine de Twileks et autres créatures aux courbes généreuses s’affairait à combler le moindre de ses désirs tandis que celui-ci se pavanait sur l’ancien fauteuil de l’amiral Feydekins. Des corbeilles remplies de mets délicieux se trouvaient à présent sur l’immense table autour de laquelle avaient pour habitude de se rassembler les généraux impériaux.

Depuis son intégration dans la guilde du Noghri, Dut avait convoité ce siège avec passion. Bien des actions avaient été nécessaires pour entrer dans les petits papiers du leader BlackHole et postuler raisonnablement à un poste de second. Mais la chance lui avait été favorable avec le départ d’Eléana vers la contrebande, et raino qui l’avait suivie peu de temps après. Propulsé leader de l’Escadron en l’absence prolongée de Feyd Rautha, la capitaune Tau pouvait maintenant prendre son petit déjeuner assis à la place du chef…

Dut était en train de boire son bol de Glutonix lorsque le communicateur holonet s’alluma brusquement…

« - Mon capitaine !
- Bleeuuuaarf !! surpris par cette intervention, la capitaine avala de travers et du recracher le liquide doré pour éviter de s’étouffer.
- Mon capitaine nous recevons une demande de conférence de la part du général Mclulu accompagnée d’informations concernant les agissement de la contrebande.
- Bien…heu…faites les patienter un peu. Et vous débarrassez moi tout ça… vite ! »

Les créatures de rêves bondirent d’un coup pour faire face au capitaine Tau. Elles n’avaient visiblement pas apprécié le ton sur lequel il venait de leur parler… Néanmoins elles firent place nette en quelques secondes puis s’éclipsèrent par l’une des portes dissimulées derrière l’une des tentures qui ornaient la pièce.

« - Bien, je suis prêt maintenant. Transmettez moi le dossier et commencez la transmission ! »

Une fois en connaissance des informations concernant la flotte d’Hermione, Dut se réjouit de voir les anciens membres de la guilde s’associer à nouveau pour partir à l’assaut de la contrebandière.

« - Whitefleat, puisque vous êtes déjà sur place, effectuez les reconnaissances qui s’imposent. L’amiral Galadar se rend immédiatement sur votre planète pour me faire un rapport sur la situation.
- Mais…heu…
- Des objections commandant White ?
- ... »

On pouvait lire dans les yeux rouges sang du leader BlackHole une expression de défi. Un rictus apparut sur son visage tandis que celui-ci interrompait la transmission holonet. L’Arckange Exarque avait suffisamment pris la poussière dans son hangar de Flicktn, capitale de la planète Aldebaran. Il était temps de repartir au combat…


dut le 2005-04-06 17:59:46



Un nouveau départ...

Le commandant Otori dormait sur son vaisseau amiral, lorsque tout à coup, il se réveilla en sursaut. Il entendait des bruits de bottes se déplacer rapidement le long de l’étroit couloir qui menait à sa cabine. La porte s’ouvrit et son ordonnance entra.

«-Qu’est-ce que ce vacarme ? Je vous avais interdit de me déranger sauf cas de force majeure. Vous n’êtes ni rasé ni habillé convenablement ! Vous mériteriez le cachot.
-Commandant, nos efforts ont payés ! L’intercepteur de conversation mis en place sur le vaisseau de la contrebandière Hermione a fonctionné. Malheureusement, nous n’avons pu pirater toute la conservation mais les informations essentielles sont notre commandant !
-Et bien de qui s’agit-il ?
-Hermione a retrouvé les Sceptres de Ragnos qui semblait perdus depuis des éternités.
-Quoi, vous voulez dire que pendant qu nous sillonnions toute la Galaxie pour mettre la main dessus ils étaient là, sous notre nez, au sein de la flotte de ces contrebandiers de malheur !
-Et bien commandant, j’ai bien peur que vous disiez vrai…
-Imbécile, bon et la suite ?
-Elle a réussi à les réactiver mais notre piratage s’est momentanément arrêté et nous n’avons pas pu savoir comment elle a fait cela puis…
-Stop peut m’importe de savoir comment ils fonctionnent tant que je ne suis pas en leur possession, je ne suis pas physicien moi. Avez vu pu saisir autre chose ?
-En effet, elle aurait besoin de cristaux spéciaux pour mettre en marche les Sceptres.
-Il faut l’en empêcher absolument
-Bien Monseigneur, et pour cela il lui faut rejoindre certaines planètes.
-Lesquelles ?
-Manaan et au moment où elle allait dire la suite un de nos opérateurs a fait une erreur de manipulation et notre piratage a été découvert.
-L’imbécile trois jours aux arrêts, et si nous ne retrouvons pas la trace d’Hermione ça sera la mort, j’ai dit. Vous pouvez partir. »

Mais l’ordonnance restait dans ces habits débraillés au garde à vous.

« -Autre chose ?
-Oui, nous avons localisé sur la carte de la galaxie une grande affluence de contrebandiers se dirigeant vers le secteur sous Hoth.
-Merci, partez maintenant. »

Le commandant se laissa aller dans son fauteuil ergonomique qu’on venait tout juste de débarquer de Coruscante, même chez les rebelles la contrebande, à petite échelle, n’est pas interdite….
Il ouvrit une bouteille de punch et se mit à réfléchir.

*Le secteur E4 est encerclé par les contrebandiers, et l’on cherche Manaan or les planètes se situant dans ce secteur ont une très forte tendance à avoir beaucoup d’eau…. Une piste sûrement.*

Le commandant se leva lentement et entra les coordonnées du puit de force de ce secteur dans son tableau de bord. Pour ratisser les secteurs il faut mieux commencer à partir du centre et faire une spirale et bien sur demander des informations, son service d’espionnage mis en place depuis bien longtemps allait enfin lui servir. Il appuya sur le bouton de validation de la destination et, paresseusement, se resservit du punch.

L’objectif serait dur à atteindre, la lutte rude mais la récompense finale importante.
Or il était mercenaire avant tout et l’appât du gain lui faisait miroiter des futurs heureux… Tout en reposant son verre il songeât que cette course contre la montre serait intéressante, enfin un objectif digne de lui.


otori le 2005-04-06 17:29:49



visite surprise

Galadar était déguisé en cloche avec un ruban sur la tête et courait après un lapin rose qui pondait des œufs. D’un bond, il sauta sur le lapin qui tourna sa tête vers lui et lui dit :

- Commandant on vous demande en salle de communication Holographique.

Galadar sursauta et réalisa qu’il était sur son lit et que l’on venait de l’appeler. Etrange ces rêves vraiment, des vacances lui feraient du bien… Il s’habilla rapidement et se rendit à la salle de conférence holographique. Un soldat lui transmit un rapport expliquant la situation, il s’agissait d’une réunion de la guilde organisée par Mc Lulu. Il s’installa confortablement dans son fauteuil et brancha la connexion. Les visages de Mc Lulu, Dut, WhiteFleat, Babylon, Syrus et quelques nouveaux officiers apparurent. Mc Lulu leur lâcha le morceau brutalement comme à son habitude.

- [Mc Lulu] … et donc voilà pourquoi nous devons récupérer cet artefact et ces cristaux…

Galadar et dut avait déjà participé à plusieurs quêtes et n’étaient pas surpris par les propos de Mc Lulu au contraire des jeunes officiers de l’Escadron Blackhole. Maintenant il leur fallait trouver la fameuse planète et Hermione.

- [WhiteFleat] Euh, je connais bien Manaan, c’est juste à côté d’une de mes planètes…

La discussion s’interrompit et tous les regards se tournèrent vers le jeune amiral. Puis des éclats de rire fusèrent.

- [Dut] Bien, nous allons pouvoir prendre les rebelles de vitesse. Envoyez vos flottes pour intercepter Hermione dès que possible.

Les visages disparurent un à un, la réunion se terminait. Galadar sourit. Pour qu’ils ne s’endorment pas il avait ordonné un exercice de départ en urgence, sa flotte était prête au départ. Il ne lui restait plus qu’à entrer les coordonnées adéquates et à aller rendre visite à Whitefleat.
Galadar pensa aussi aux bénéfices que l’empire pouvait tirer d’un tel objet. La réactivation des puits de force donnerait un formidable avantage stratégique…

Après quelques heures de voyage inter sidéral, la flotte Pandémonium s’arrêta auprès de ZX02 planète nouvellement acquise par Whitefleat. En attendant Hermione, une petite inspection de routine ne ferait pas de mal. Galadar fit donc affréter un vaisseau pour l’emmener jusqu’au palais de Whitefleat. Il fut accueilli en grande pompe par un cortège de soldats au garde à vous et un tapis rouge fut déroulé jusqu’à ses pieds. Descendant du Démonicus, Galadar fut accueilli par Whitefleat lui-même l’invitant à venir se désaltérer.

- [Galadar] Vos installations ne semblent pas encore totalement opérationnelles.
- [WhiteFleat] Mon Commandant, nous avons pris cette planète il y a peu de temps et elle ne constituait pas un avant poste si intéressant à l’époque.
- [Galadar] Maintenant elle l’est ! Alors dépêchez vous de retaper tout ça ou vous irez rejoindre vos ouvriers à la tâche.
- [WhiteFleat] A… A vos ordres…
- [Galadar] Et dites à vos danseuses d’arrêter ! J’aimerais me reposer.


Galadar, s’installa, se préparant à repartir à la chasse aux petits lapins roses…
Mais ses pensées allaient vers les combats à venir, enfin un peu d’action…


galadar le 2005-04-06 16:51:55



C'était pourtant un superbe match !

La mer était d’un bleu éclatant, le sable chaud me brûlait la plante des pieds mais il n’était pourtant pas question que je renonce. Cette partie de beach volley contre ces deux créatures pulpeuses à peine vêtues d’un bikini était la 3ème que je disputais aujourd’hui, ayant perdu les deux premières il était hors de question de laisser filer la dernière.
Je me mis au service et engageais la balle. Après une réception limite la plus blonde des deux filles monta au filet prête à smasher, devinant la stratégie je me préparais au contre lorsque la scène disparue d’un coup.

-« Quel est l’abruti qui a coupé ma console de….. »

-« Désolée de vous déranger en plein travail Amiral »

Pour éviter un tête à tête qui risquait de ne pas m’être favorable, j’avais prétexté des dossiers en retard pour m’enfermer dans la cabine. Le regard de reproche du Capitaine Men’ Akad m’appris qu’elle n’était pas dupe et qu’elle n’appréciait pas mon attitude. Ne voulant pas lui laisser le dessus, j’attaquais bille en tête.

-« Qui a-t-il Capitaine ? Pourquoi interrompez vous mes recherches dans les archives impériales »

-« votre contact sur la flotte de la traître Eléana vous réclame d’urgence, il a des nouvelles de toute premières importances »

-« très bien Capitaine, vous pouvez disposer »

Me tournant vers ma console holocom sécurisée, j’entrais rapidement en contact avec le premier quartier maître Quaid, responsable des communications à bord du Bandit Queen.

-« Je vous écoute Quaid »

-« Amiral, je viens d’intercepter une communication de toute première importance. Je crois que ces informations peuvent être d’une importance vitale pour l’Empire »

Effectivement, les nouvelles qu’il m’apportait étaient un vrai coup de tonnerre.

-« Merci Quaid, continuez votre bon travail et nous vous sortirons de là très rapidement »

Sans lui laisser le temps de répondre je coupais la communication et filais à la passerelle pour réunir tous mes officiers supérieurs.

-« Messieurs, mettez notre flotte en alerte maximale. Le temps du repos est fini, nous repassons à l’action. »

Le temps de leur faire un rapide topo sur l’affaire je demandais à mon officier des communications de réunir d’urgence une conférence de l’escadron BlackHole. Puis me tournant vers mon aide de camp, le Capitaine Men’Akad, je lui demandais de glisser un mot de l’histoire à son père. Le père de mon aide de camp faisant partie du haut conseil de l’Empire, il était souvent un bon soutien pour moi et un excellent promoteur de mes actions d’éclats. C’était d’ailleurs la principale raison qui m’avait fait m’attacher les services de sa fille qui était éperdument amoureuse de moi, tout du moins d’après son dossier psychologique.

-« Amiral, la conférence avec l’Escadron BlackHole est prête à avoir lieu »

-« Je vous suis Lieutenant »

En me dirigeant vers la salle de conférence holocom, je réfléchissais rapidement à la manière de tirer la situation à mon avantage. Les principaux cadres de l’escadron étaient partis et c’était peut-être le moment de profiter de la situation pour gagner du galon.

-« Messieurs, je vous salue. Une source digne de foie vient de me communiquer des informations très importantes concernant la contrebande. Mon aide de camp vous a fait parvenir un dossier où vous trouverez tous les éléments de l’affaire. »

Je les regardais tous, un à un lisant le dossier qui défilait devant leurs yeux. Leur réaction permettait de voir leur ancienneté dans l’escadron. Les plus anciens comme les Amiraux DUT ou Galadar sillèrent à peine devant l’énormité des informations. En revanche Babylone ou Syrus passaient par toutes les couleurs de l’arc en ciel.

L’heure était grave et il nous fallait réagir, vite !


MClulu le 2005-04-06 16:45:09



White ...

White dormait dans son vaisseau quand tout à coup ...

[Officier] - ' Chef ! chef ! Urgence une discution a été interceptée !! '
[White] - ' Ok j'arrive ! '
[Mégane] - ' Rha ! Tu peut pas rester un peu plus avec moi ... '
[White] - ' Reste la je reviens '

White se rhabilla et alla dans la salle de contrôle ... cette salle restait fermé quand il n'y a pas de quêtes et lorsqu'une quête commence alors les portes de la salle s'ouvre ...

[White] - ' Bonjour messieurs alors que se passe t-il ? '
[Officier] - ' Une nouvelle quête a été lancée White ! '
[White] - ' Oui jusque la j'ai suivi ... '
[IA Du Vaisseau] - ' Il semblerait que cette quête consiste a empêcher la réunification de plusieurs joyaux le reste est en cours de décryptage ... '
[White] - ' Bien prévenez nos usines pleine production et apportez tout les vaisseaux dans l'imédiat !! '
[IA Du Vaisseau] - ' Bien les ordres ont été lancés ! '
[White] - ' Bon je peut aller retrouver ma ché.... euh aller me couchez ! '
[IA Du Vaisseau] - ' Oui toutes les nouvelles vout ont été anoncés '
[White] - ' Bien prévenez-moi au moindre signe de vie ... '

White re-gagna sa chambre et pensez déja a cette nouvelle quête qui avait l'air très prométeuse pour sa popularité !

¤WhiteFleat¤ le 2005-04-06 16:14:02



Un début de piste...??

Dès qu'il eut fini de regarder l'émission *Star Life*, bin8 zappa en quête d'une mission de la Rebellion. Sa tentative d'appel à l'aide pour le Puit de Force en F1 ne passant pas, il chercha autre chose...

*Holovision, canal RP-F1
Exclusivité du jour : Quête...pour plus d'informations, tapper 1...
Menu : -Clan...tapper 2
-Général...tapper 3*

bin8 se rua sur la touche 1 de son holocomm. et consulta les nouvelles concernant une quête lancée par Hermione...

Elle consistait à détruire la flotte de la contrebandière avant qu'elle ne réunisse suffisament de cristaux pour inverser le processus des sceptres de Ragnos et créer des Puits de Force...

Dans l'introduction de la mission était précisé le nom d'une planète sur lequel se trouvait le premier cristal...C'était une planète aux allures de flotte, et qui plus est, de flotte contrebandière...

bin8 se rua sur son ordinateur de bord et lança les scanners de longue portée sur l'ensemble de la galaxie...Il ne distinguerait certes pas les noms, mais il pourrait distinguer à qui appartennaient tout ce qui pouvait ressembler à une flotte dans la galaxie.

Après quelques minutes de scan, la luminosité de la pièce s'effondra, et bin8 se retrouva au centre de points lumineux de différentes couleurs. Il chercha alors l'endroit où se trouvaient le plus de contrebandiers...et commanda que l'on se prépare à diriger la flotte vers le secteur E4, où les CB semblaient s'accumuler...Tout du moins, elles étaient concentrées sur le secteur E de la galaxie...

bin8 le 2005-04-06 15:47:37



Introduction : HR, règles de bases de la quètes

Comme vous l'avez tous compris, Hermione a réussi a créer un objet qui lui permet de réactiver des puits de forces. Elle a cependant besoin de gemmes (nombre inconnu pour le moment), afin de rendre le sceptre tout a fait fonctionnel. Pour cela, elle va devoir visiter une planète pour chaque gemme, dont la première est Manaan. En aucun cas la contrebande ne donnera les coordonnée de ces planètes. Il appartient a chaque clan de monter son propre réseau d'informateur afin de répérer les planètes en question.
Chaque clan joue l'un contre l'autre. A terme, il y aura des récompenses individuelles, mais aussi et surtout une récompense pour le clan qui en sortira vaincqueur. Donc pas de quartiers, les Rebels et les Impériaux sont adversaires.
Votre but est de détruire la flotte de Hermione avant qu'elle n'ait récupéré tous les critaux dont elle a besoin et avant qu'elle est rejoint la planète d'Eleana (vous ignorez toujours laquelle). La flotte de Hermione restera environ 24h en orbite autour de chaque planète possédant les cristaux, le temps de récupéré le-dit minerais ainsi que de renforcer éventuellement sa flotte.
!!Attention!! Pour des questions de commodités, il se peut que les planètes soient en fait des Flottes CB avec un skin de planètes. Donc ne vous fiez pas aux distinction flotte/planètes sur la carte de la galaxie. J'utiliserai cependant le terme ''planète'' a chaque fois que je parlerai de l'une de mes étapes. Cela ne change strictement rien pour vous. La seule différence se trouve dans la couleur affichée par la carte de la galaxie. Je précise également que toutes ces ''planètes'' appartiendront a des CB, donc pas la peine de foncer sur une planète Impériale ou Rebelle parce qu'elle possède un nom semblable.
Pour vous faciliter la recherche, ma première étape ne se trouvera pas dans un secteur extérieur de la galaxie (c'est a dire pas dans les secteurs A, pas dans les secteur F, pas dans les secteurs 1 et pas dans les secteurs 5), ceci afin de rendre la quète un minimum réalisable :).

Impériaux, Rebels, que la force guide vos pas :).

hermione le 2005-04-06 15:06:18



Introduction RP

*Planète Solis-421, 2h38 heure galactique standard*

Toutes les lumières étaient éteintes sur la base contrebandière. Les hommes du Commandeur Hermione dormaient à poings fermés en vue de la dure journée qui s’annonçait. Cette base était située en plein cœur de la planète forestière, et s’étendait sur quelques hectares. On pouvait y deviner une ancienne unité de recherche impériale, désormais désaffectée, mais dont les Contrebandiers savaient tirer profit. Cependant, en regardant avec un peu plus d’attention, on distinguait une petite lueur au somment du bâtiment le plus haut. Le commandeur Hermione, n’était visiblement pas encore couchée. Depuis qu’elle avait reçu une copie du sceptre de Marka Ragnos, cet objet légendaire qui permettait aux Contrebandiers de capturer l’énergie des puits de force, elle n’arrivait pas à fermer l’œil. D’après les nombreux ouvrages qu’elle avait consultés, ce sceptre était capable de pouvoirs beaucoup plus grands. Pouvoirs qui permettraient par exemple de rendre à un puits de force l’énergie dont il rayonne. Mais elle avait beau chercher, tant en utilisant ses pouvoirs de Jedi qu’en tentant d’utiliser les technologies plus modernes, le sceptre gardait toujours aussi désespérément au fond de lui la puissance qu’il avait capturée. De dépit, Hermione jeta sur l’établi qui se trouvait face à elle l’amplificateur a neutrons qu’elle tenait dans sa main :

-C’est peine perdue…Comment agir sur un objet qui a été créé, qui a été façonné par la Force ?

Epuisée, elle se dirigea vers ses quartiers, tout en continuant de songer à la puissance qu’elle aurait pu apporter à ses alliers Contrebandier. Pouvoir maîtriser la force a si grande échelle…il y a de quoi donner envie.

Une fois couchée, Hermione ne mit pas longtemps à s’endormir. C’est alors qu’elle fit un rêve, rêve qui s’apparentait d’ailleurs plus a une vision qu’a un simple songe. Elle se revoyait, il y a quelques année, dans l’Académie Jedi de Dantooine. La jeune fille apprenait alors tout juste à maîtriser la force. Tout allait à la vitesse d’un film accélérer. Les jours étaient des secondes, les mois étaient des années. Tout a coup, tout se ralenti pour reprendre une vitesse plus proche de la réalité. La scène se déroulait pendant le dernier jour de sa formation, dans la salle de cérémonie de l’Académie Jedi. Elle eût tout juste le temps d’apercevoir le Grand Maître Jedi Yoda lui remettre comme le veut la tradition tous les objets qui lui permettraient de bâtir par elle-même son sabre laser. Hermione trésallit dans son sommeil. Elle approchait. La solution était là, elle le sentait. Le rêve repris de plus belle. Cette fois, elle pouvait distinguer l’atelier de l’Académie, le lieu ou les jeunes chevaliers jedi accomplissaient le dernier rituel de leur formation : la fabrication de leur sabre laser. La vision se concentra sur les composants démontés du sabre laser. Tout a coup, tout ralenti : la jeune Jedi était en train de placer l’inverseur, le composant permettant au sabre de replier sa lame…

C’est alors que Hermione se réveilla en sursaut, le cœur battant. Mais bien sur ! Comment n’y avait-elle pas pensé plus tôt ! Elle avait la solution sous les yeux depuis le début…Si le sabre peut à la fois faire sortir de l’énergie lumineuse, pour la faire re-rentrer tout de suite après, pourquoi n’en serait-il pas de même avec l’énergie de la force ?

Hermione sauta de son lit, attrapa un de ses sabres lasers ainsi que son sceptre, et couru jusqu'à son atelier. Après quelques essais infructueux, elle réussit à fixé l’inverseur au sein même du sceptre. Toute tremblante, elle activa l’objet. Elle sentit alors une immense énergie s’échapper du sceptre et gagner le cœur de la planète sur laquelle elle se trouvait. La planète rayonnait de puissance. C’était devenu un puits de force.
Après quelques secondes de béatitude, Hermione quitta en courrant son atelier et se rendit près de l’émetteur a Holocron le plus proche. Il fallait informer Eléana, la dirigeante de la faction contrebandière, de cette découverte grandiose. Hermione pianota sur le clavier de l’émetteur, jusqu'à ce que la grande silhouète bleutée de la Twi’lek apparu dans la pièce.

-Hermione ? Il est tard dans votre secteur, que faites-vous debout ?
-Bonsoir Amiral Eléana. Désolée de vous interrompre dans vos activités, mais je viens de faire une découverte majeure. Une découverte qui va nous permettre de nous battre à armes égales avec la Rébellion et l’Empire.
-Que voulez-vous dire ?
-Je viens de réussir à inverser le mode de fonctionnement des Sceptres de Ragnos. J’ai réussi à leur rendre leur puissance et leurs facultés d’origine. Nous pouvons désormais réactiver, et même créer des puits de force que nous contrôlerons et qui nous donnerons le pouvoir de dominer la galaxie, en dépit des Impériaux et des Rebels.
-Comment cela est-il possible ? Expliquez-moi comment vous avez réussi ce tour de force, si toutes fois c’est vrai…
-Vous n’avez pas l’air de me croire…Je comprends que cela soit si inconcevable, mais vérifier par vous-même : j’ai désactivé le puits de force de mon secteur voilà quelques jours, faites appel a vous pouvoirs de Jedi. Ressentez l’énergie qui est émise par la planète sur laquelle je me trouve. Vous verrez que ceci n’est pas pure fabulation.
Eléana ferma les yeux quelques instant, avant de relever la tête, abasourdie.
-Mon dieu…Vous dites vrai…C’est inconcevable…
-C’est pourtant la réalité. Que dois-je faire ? Il serait imprudent de laisser cet objet la ou je suis. Si nos ennemis venaient à s’en emparer, la guerre se terminerait en un énorme massacre a nos dépends.
-C’est certain. Nous ne pouvons pas prendre de risque. Rejoignez-moi, vous et votre flotte, a ma position actuelle. Je me charge de contacter les autres contrebandiers.
-Je dois aussi vous prévenir que le sceptre ne sera pas immédiatement opérationnel. D’après mes analyse, il semble qu’il tire ses pouvoirs de 7 éclats de cristaux, qui me semble extrêmement proche de ceux utilisés pour concentrer l’énergie des sabre lasers en une lame nette.


Le fait d’avoir utilisé les pouvoirs du sceptre semble avoir altéré ces cristaux. Il est absolument nécessaire de les remplacer.
-Très bien. Dans ce cas remplacez les pendant votre voyage…
-Ce n’est pas si simple. On ne trouve pas ces cristaux aussi facilement que de simples pierres. Ils sont uniquement présents aux endroits ou la force elle-même a élu domicile. Des endroits où la force est si puissante, des endroits où la force est si intense qu’elle se condense sous forme matérielle et forme aux fils des siècles les fameux cristaux.
-Pensez-vous pouvoir tous les recueillir ?
-Je ne sais pas encore…Je sais déjà ou trouver le premier. La planète Manaan, c’est ici que j’ai été formée.

Je sais ou trouver le premier cristal. Quant aux autres, je ferais des recherches parmi les archives jedi, ce ne devrait pas être si difficile à trouver…
-Parfait. Dans ce cas, ce petit problème sera très vite résolu. La victoire contrebandière, NOTRE victoire, est très proche !
-Il y a cependant un autre problème. J’ai peur de ne pouvoir utiliser la vitesse lumière pour effectuer mon voyage. J’ai du briser le confinement du sceptre pour y apporter mes modifications, et j’ai de bonne raison de penser que la force contenue a l’intérieur ne pourrait y rester si jamais je passe par l’hyperespace. L’attraction y est beaucoup trop forte. Si jamais l’énergie y est libérée de manière trop brutale, j’ai peur que cela produise une réaction proche d’un second big-bang, donc une destruction totale de l’univers. Plutôt mauvais pour le commerce…
-Très bien, voyagez par les moyens de transport classiques mais faites au plus vite, on ne peut pas se permettre d’attendre, si jamais les…..

Eléana s’interrompit. Hermione ne tarda pas à découvrir pourquoi : la qualité de la communication venait de fortement diminuer, et cela ne pouvait avoir que deux origines : soit un champs d’astéroïdes, ce qui était impossible étant donné que les deux Contrebandiers étaient sur des planètes, soit…un pirate informatique captant les données.
Eléana reprit la parole d’un ton vif et affolé :

-Vite ! Le temps presse !! Partez tout de suite, il n’y a pas une seconde à perdre ! Contactez-moi une fois arrivée sur Manaan.

Hermione parti en courrant hors de bâtiment afin de rejoindre la salle de contrôle, pour donner le signal de réveil. Déjà, elle pouvait distinguer dans les cieux des Destroyers Impériaux ainsi que des Frégates Rebelles quitter leur trajectoire d’hyperespace, et se dirigeant droit vers sa planète. La bataille était imminente…


hermione le 2005-04-06 15:02:25



Retour