Partie relancée le 14 Nov 2017

62 inscrits sur cette partie
1 joueurs connectés
Rôle Play


Le dénouement

La lutte pour la prise de Thrumble avait été rude, éprouvante. En effet Rendar ne tenait encore trop à la vie, il avait essayer plusieurs fois de déjouer les attaques rebelles et impériales, cependant malgré des changement d’unités de défenses, celles ci finirent par tomber après des attaques des Amiraux Arcanis et Popaya mais au final ce fut Popaya qui eu le dernier mot et celui ci balaya les derniers droides de guerre du contrebandier avant d’en finir avec ce dernier et ainsi récupérer les Artéfacts Jedis et Siths.
Enfin cette quête était achevée, Rendar n’était plus et la cargaison de Linka lui était enfin revenu après un arrangement avec le soldat de l’Empereur en possession de ces derniers après sa victoire sur Thrumble.
Linka se remémorait ces 18 jours de recherche, de combat, d’attente. Tout avait débuté par une énigme finalement décodé par Arcanis qui avait lui même assuré la prise de Hurb après ma destruction de la ceinture.
Puis les flottes protégées, et enfin Thrumble, dernier décor, dernière bataille remporté par l’Empire.
C’était la fin.

HRP
Tout d’abord je voudrais dire un grand merci à toutes les joueurs ayant pris part à cette quête. Malgré sa longueur 18 jours et demi, pas mal sont restés jusqu’au bout et on tout essayer pour faire gagner leur clan.
Je tiens aussi à dire que tous les messages RP envoyés été fait avec envie, il apporte tous un plus, car il relate selon différents points de vues, les événement nombreux qui ont pu se dérouleur pendant ces jours.
J’espère que vous vous serez bien amusez et que les quelques surprises, retournements de situations inattendus vous ont tous de même plut.
En dernier je tien aussi à remercier les contrebandier qui m’ont aussi aider quand je leur demandai.
Voici c’est donc sur une victoire de la Rebellion que s’achève ma première quête.
Le score étant de 72 à 71.
La Rebellion à pris un avantage certains lors de la seconde phase de la quête lors de la destruction des 4 amas.
Mais l’Empire à bien failli renverser la vapeur dans la dernière ligne droite.

Pour ce qui est des récompenses, voici leur attribution

Pour la Rebellion

1 – Arcanis se voit remettre une relique de transfert et d’attaque ainsi que le titre [ Chasseur de fantôme ] pour tout son travail lors de la quête, la découverte du mot de passe, la prise de Hurb et sa détermination sur Thrumble.
2 – MakiaveL*DarK gagne une relique d’attaque et un skin pour son gros travaille sur les amas lors de la seconde partie de la quête et pour sa présence
3 – Nicocktail gagne une relique de défense ainsi qu’un skin pour son travail exemplaire de collaboration avec MakiaveL*DarK sur les amas.
4 – The Chaos est tant qu’a lui honoré du titre de [ Roi du A-Wings] pour son massacre sur Leebo, destruction de 2342 VCD en une seule attaque.


Pour l’Empire

1 - Popaya reçoit le titre [ Bourreau de Dash Rendar ] pour la prise de Thrumble
2 – Rider_Ruff reçoit un skin pour ses RPs de bonne qualité
3 – dut reçoit aussi un skin pour son travail surtout sur Thrumble en appui de Popaya


linka le 2005-06-17 14:47:44



L'ultime assaut

Il y a quelques jours dans les contrés de Hurb, on pouvait assister à la destruction des derniers clones de Rendar. Celui-ci parvint une nouvelle fois à s’échapper amenant les artefacts avec lui. Popaya pensait que c’était la fin et qu’il ne serait plus possible de le retrouver jusqu’à la réception d’un message holonet. Il s’agissait de Battlwack.

***** Connexion Holonet établi *****

{Battlwack} –« Salutation camarade Popaya, j’ai une nouvelle qui te fera le plus grand bien. Nous avons localisé la planète sur laquelle Rendar s’est encore une fois caché, il s’agit de la planète Thrumble. Il semblerait qu’il soit pris au piège sur cette planète. Je t’envoie les coordonnées et j’espère te retrouver la bas. A encore une précision nous aurons de la compagnie contrebandière pour notre accueil. Bon courage à bientôt »

La silhouette du commandant Battlwack s’estompa dans le vide.

***** Connexion Holonet terminée *****

Le seigneur noir ordonna immédiatement un passage en hyperespace vers la destination de Thrumble. A son arrivée il ne restait plus qu’une place en orbite de la planète qu’il s’empressa d’occuper.
Il était temps de sonder les amis de Linka, ceux qui étaient possible d’attaquer. Les premières sondes furent envoyées sur Hermione qui avait un escadron impressionnant de vaisseau de combat droide. C’était au tour de Booster Terrik d’être sondé. Celui-ci possédait des chasseurs manta. Quelques heures plus tard Popaya ne pensait qu’être utile au moment des assauts planétaires jusqu'à la réception d’une communication émise par Rider Ruff.

***** Communication Holonet établi *****

{Rider Ruff} –« Popaya il faut que tu t’occupes de Booster Terrik il est en ig2000. »
{Popaya} –« Quoi !!!! Fourbe, je lavais sonder en manta. Quelle aubaine merci Rider prend ma position en orbite de Thrumble. Je vais aller faire quelques assauts. »
{Rider Ruff} –« Ok pas de problème et bonne chance »

***** Communication Holonet terminée *****

L’impérial enrôla aussitôt toutes ces unités spatiales et se dirigea en orbite de Booster. Il fut grand temps de dérouiller ses vielles carcasses volantes. Popaya se préparait lui aussi à participer à cet assaut et monta dans son défenseur. Ce fut plus de deux cent milles défenseur qui se dirigèrent vers le contrebandier. Au moment de l’impact, les défenseurs furent d’une efficacité impressionnante. Mais cela fut insuffisant pour détruire la totalité. L’escadron rentrait et la fête allait être enivrante mais le commandant savait qu’il fallait redoubler d’effort cette nuit.
Quelques heures plus tard le seigneur noir interrompit la fête qui battait son plein.

{Popaya} –« Mes chers compagnons, il est tant d’infliger une nouvelle défaite à notre adversaire. Nous devons récupérer une orbite pour capturer Rendar et récupérer l’artefact. Les rebels nous ont menés mais cela est terminé. Bonne chance à tous et que la force soit avec nous. »

Ils partirent tous ensemble sur le quai spatial et embarquèrent dans leurs défenseurs respectifs. L’assaut était lancé, cette deuxième vague aurait du être plus meurtrière que la première, mais ce n’était pas le cas, certes il n’y avait aucune perte à déplorer mais le bilan fut beaucoup plus mince que la précédente attaque.

L’équipage n’attendit pas l’annonce du commandent pour se préparer. Ils avaient entendu la nouvelle, la flotte de la contrebandière Hermione était anéantie. Ils souhaitaient tous une chose, en terminer avec Booster Terrik pour enfin prendre du repos bien mérité. La nuit fut particulièrement troublée et c’était avec des cernes que tous aller combattre, certains étaient à la limite de la somnolence. L’assaut fut enfin déclanché, et les derniers ig2000 combattirent jusqu'à leur dernier souffle. La flotte du contrebandier fut enfin détruite et le repos de tous bien mérité.

Mais ce repos fut troublé par une nouvelle annonce, ce fut le second de Popaya qui apportait directement la nouvelle dans les quartiers personnels du commandant.

{Outrider} –« Mon commandant, désolé de vous déranger, mais j’ai une nouvelle d’une importance capitale, la flotte du contrebandier Ziliev viens d’être détruite, Thrumble est attaquable, nous pouvons traquer Dash et récupérer les artefacts. »
{Popaya} –« Très bien faite réunir tout nos commandos et demander le soutiens des unités sur nos planètes. Nous devons frapper fort. »

Outrider parti rassembler toutes les unités terrestres possibles. Au final se fut plus d’un million de commandos qui était réunis sur le pont d’embarquement. Tous montèrent dans les cargos transporteurs en direction de la planète où se cachait Rendar. Mais cette attaque était suicidaire car les troupes de l’adversaire étaient inconnues.
Les troupes posaient à peine pieds à terre quand surgirent des cratères rougeâtres de Thrumble des milliers de droides de guerre. Les commandos n’attendirent pas pour riposter et infligèrent une attaque critique aux droides. Les troupes de Popaya sortirent victorieuse de cet assaut improbable.

Après le retour de ces unités, le seigneur noir fit envoyer immédiatement des messages holonet au commandant Dut, Rider Ruff, Mercozoom et Sadoozerty qui étaient dans l’instant en orbite de la planète.
Quelques temps après c’était par conférence holonet que les impériaux mettait en place leur stratagème. L’heure arriva enfin et 3 des 4 impériaux s’élancèrent vers Thrumble attaquant successivement. Le raid fini par une victoire mais pas celle qu’attendaient les impériaux. Il fallait encore revenir cette nuit pour livrer bataille.

Par la suite les commandants avaient conclu à une autre stratégie pour l’assaut suivant. Il commençait à se faire tard dans cette galaxie, Popaya attendait avec Dut et Rider Ruff l’heure de l’assaut quand surgi des écrans radars une activité rebel. Il s’agissait bien d’Arcanis déjà détenteur de Hurb. Thrumble fut attaquable plus tôt que prévue et son activité avait changé. Les imperiaux pris de cour, envoyèrent Rider Ruff au combat pour assiéger la planète, mais sans défense spatiale il fut une proie facile pour Arcanis qui ne se priva pas détruire la flotte. C’est alors que Dut pris l’initiative de sonder la planète. La planète n’était plus en droide mais en guérilla. C’était la stupeur pour Popaya, il venait de tronquer ces commandos pour des marines. Il essaya de recruter le plus de commando possible mais Arcanis frappa avant que Popaya n’eût fini. La bataille était finie, Arcanis l’avait remportée.

Popaya alla profiter du peu de temps qu’il avait pour se reposer, il devait frapper mais il ne savait par l’heure exacte. L’impérial se réveilla par deux fois pour aller livrer bataille, mais Arcanis devançait Popaya.

Peu de temps après, Popaya guettait la moindre activité dans le secteur, un signe de la part d’Arcanis pouvant montrer le moment adéquat pour frapper. Il fit cette erreur et une fois de plus les impériaux imaginèrent des combines pour l’attaque planétaire. Cette fois ci le commandant Kiler rejoignit Popaya sur le front pour surveiller le rebel. L’assaut se profilait et Popaya sentait qu’il allait s’agir d’un duel entre lui et Arcanis. La victoire reviendrait à celui qui dégainera le plus vite ces troupes. L’instant fatidique eut lieu et le seigneur noir dégaina ces troupes avant Arcanis, mais sur le terrain ce n’était qu’une mauvaise surprise qui allait surprendre les commandos. Cette embuscade il l’avait déjà tous vécue, les droides de guerre surgirent des cratères de la lune, mais la riposte des commandos suffisamment efficaces pour prendre le déçu. Rendar avait encore rusé en changeant ces dernières défenses.

Plus tard en début de soirée Popaya fit lancer l’ordre de recruter le nécessaire de marines pour ce qu’il espérait être la dernière bataille. Arcanis était clairement le seul challenger contre Popaya. Un face à face qui était inévitable. Les heures, les minutes et les secondes passèrent et le moment ultime était enfin arrivé. Le seigneur noir pris une fois de plus l’avantage sur son rival. Les cargos transporteurs atterrissaient sur Thrumble laissant les marines affronter les droides. La bataille fit d’une grande ampleur et sur le champ de bataille il ne restait plus que des carcasses métalliques fumantes.

Popaya arriva quelques minutes plus tard sur les lieux. Il examina les alentours pour essayer d’apercevoir une silhouette humaine, celle de Rendar. Il fit alors appeler son fidèle second.

{Popaya} –« Outrider, avons-nous récupéré les artefacts et capturé Dash ? »
{Outrider} –« Non, mon commandant »
{Popaya} –« Et bien qu’attend-tu pour me les dénichés »

Outrider s’exécuta et entama les recherches sur la lune. Le seigneur noir marchait dans les décombres du champ de bataille et découvrit un droide encore en fonction. Il fit appel à deux soldats pour le relever et l’emmena dans un bâtiment qui avait tenu à l’assaut final. Les soldats tirèrent des câbles jusqu'à la carcasse métallique. Popaya lui posa une simple question.

{Popaya} –« Alors droide, dit moi où sont caché les artefacts et ton maître ? »
{Droide} –« … »

Le droide resta muet, L’impérial fit un geste de la main et les soldats qui se tenaient à coté actionnèrent le courant. La décharge fut très violente, la carcasse du droide en fumait. Popaya reposa la même question mais toujours sans réponse. Les soldats augmentèrent la charge jusqu'à en bruler certain circuit du droide. Cette fois le prisonnier compris qu’il était contraint de tout balancer.

{Droide} –« Les artefacts sont avec Rendar dans une grotte non loin du champ de bataille, laissé moi maintenant la vie sauve.
{Popaya} –« Bien sur droide, tu le mérites »

L’imperial regarda les deux soldats et hocha la tête.
{Popaya} –« Liquéfié moi cette carcasse »

Les soldats envoyèrent la puissance maximum, on pouvait voir le droide qui se liquéfiait en une flaque métallique.
Dans les minutes qui on suivies la mort du droide, les sondes découvrirent la grotte ensevelie. Popaya alla constater par lui-même et entra le premier dans les décombres. Les artefacts étaient posés à terre, non loin, gisait une arme laser. Il les prit en main et senti une grande force l’envahir. Popaya avait trouvé ces précieux artefacts, ceux pour qui il c’était tant battu. Mais Rendar restait introuvable, seul son arme prouvait qu’il était bien ici durant l’assaut.

Popaya le 2005-06-17 14:36:12



Journal d'une première fois

La quête après l'horrible Dash Rendar venait d'être a terme.Les forces rebelles avaient coiffées celles des impériaux d'un cheveux.Les artefacts étaient retournés chez leur propriétaire, et la morale était tout est bien qui finit bien.Mais Heretik commençait déjà à se lasser ...Ses croiseurs de fret stagnaient en haute orbite de Thrumble, l'ancien repaire de Dash.Le temps passait lentement ...
Heretik décida de tuer le temps.Il alla dans son bureau et demanda à ce que personne ne le dérange.Il allait entreprendre le récit écrit de cette quête, vécue de l'intérieur.Cela pourrait lui servir plus tard dans l'optique d'une autre quete.Il prit sa plume et son encre noir, et commença à griffoner deux trois mots.L'inspiration venait au fur et à mesure qu'il voyait l'encre couler sur la feuille...

Récit et résumé d'une quête au service du contrebandier Linka

Les premiers jours furent autour des défenses de Dash Rendar, à attendre que quelqu'un trouve le mot de passe.J'étais anxieux.On pouvait souvent me voir derrière les responsables de la section decryptage.Mon anxiété les gagnaient aussi.
Mon vieil ami Arcanis le trouvera le lendemain.Ses banques de données ont donné un excellent résultat.Je le félicite pour ça.grace a lui nous avons pu prendre d'assaut très rapidement les défenses de Dash Rendar.
J'organisais une réunion holographique avec tous les amiraux présents et disponibles avant cet assaut.Neogamka, Chtivans, Makiavel Dark et bien d'autres encore.Au bout de deux heures de discussions intenses et rythmées au son des moteurs, les ceintures furent faites.
Les forces impériales, un peu plus lentes a réagir sur ce coup-là, nous entourèrent et essayèrent d'atteindre eux-aussi les défenses de l'ancien contrebandier.

Les jours passèrent.Ma flotte se trouvait près des défense en IG-2000.Elle était complètement inefficace face à eux.Des échecs cuisants se succédaient lors de mes attaques.Et ma défense ne faisait guère mieux.
Ce qui devait arriva.Je fus détruit par un amiral de passage, mais par un heureux coup de chance, je pus récupérer ma place au plus vite, tout en changeant de stratégie de combat.Ma flotte n'améliorait pas les rendements en attaque, mais elle est constituée pour éviter que les forces impériales ne prennent de nouveau le dessus et s'emparent d'une place stratégique.Je voyais les clones tombés un à un.Arcanis en avait détruit un, l'amiral The Chaos aussi, sa flotte gigantesque de a-wing ayant fait un travail remarquable face aux vaisseaux de combat contrebandiers.
Mes Nuits étaient agitées, je ne trouvais pas le sommeil.Je le trouva encore moins, lorsque ma flotte subit quatre attaques en quelques heures, amochant sérieusement mes défenses.L'amiral Dut, reconnut pour ses participations dans les quêtes, se charga d'enfoncer le clou et de me faire subir une nouvelle défaite.S'en suivi une période de méditation intense de 48 heures.Ma flotte recomposée avec des croiseurs mon calamari partit à l'assaut de l'un des deux derniers clones encore en vie.Ma flotte se positionna en orbite rapprochée du clone.Les batailles qui s'en suivirent furent terribles, avec près de 450.000 vaisseaux abattus chez l'ennemi.Alors que j'allai lui assener le coup de grace, une infame crapule impériale me coupa l'herbe sous le pied et acheva le clone.La vitesse de mes vaisseaux me permit de récupérer la place juste avant l'impérial et sa flotte.

La planète Hurb était encerclée.Dash ne pouvait nous échapper.L'amiral Arcanis rasa la planète, et tout le monde pensa qu'il avait récupérer les artefacts.Mais Le contrebandier avait plus d'un tour dans son sac.Les techniques de clonage étaient apparemment très bien maitrisées, puisqu'il réussit a s'enfuir et faire quatre clones de lui, tous protégés par des clones.Lors d'une conférence en holocom avec le contrebandier Linka, on apprit que le temps qu'il nous restait était de 72 heures.Passé ce délai, la flotte de Dash Rendar allait pouvoir partir tranquillement dans les confins de la galaxie, et pouvoir profiter des pouvoirs que lui procuraient les artéfacts sith et jedis.L'organisation défaillait des deux côtés.Cependant, on peut dire qu'un miracle eut lieu.L'amiral Makiavel Dark, au sommet de son art, réussit à détruire une flotte gigantesque de faucon millenium.Coup de chance ?? Stratégie ??Personne ne le sait.Toujours est-il que son exploit lui a permis d'atteindre un clone de Dash avant qu'il soit à sa puissance optimale.La destruction du clone ne donnant rien, ce fut un coup aux moral des troupes.Je partis voir le clone N°1.Ma flotte ne fut meme pas une égratinure aux défenses.Je me contentais donc de prendre une place et de jouer les 'bouches-trou'

.Jusqu'à l'annonce un matin que le véritable Dash était retourné sur sa planète d'origine, Thrumble.Les artéfacts étaient présents, les forces impériales aussi.C'était le moment d'agir.Trois flottes contrebandières appartenant a Booster Terrik, Hermione et le lieutenant Ziliev défendaient la planète.Etaient-ils de mèche avec leur ancien compagnon de clan ? Je ne le sais pas.Cela ne m'empêcha pas de frapper les contrebandiers.Après m'être mangé une claque sur la flotte de Booster Terrik, je me mange une seconde claque sur celle de Ziliev, malgré mon changement de structure.Par coup de chance, je réussis malgré tout à récupérer une place en première ceinture autour de la planète.Mes troupes terrestres se tenaient prêtes.Mes planètes essuyaient les attaques répétées des forces impériales.Ma flotte a faible puissance dérouta les Puissants super destroyers stellaires impériaux des Amiraux Kiler et Rider_ruff.Mon demi-million de droide était prêt.L'assaut allait être donné lorsque je vis sur les écrans de controle que la planète était déjà tombé aux mains de l'amiral Popaya.Joli coup me suis-je dis.

Cela ne fut pas une victoire, car la planète fut tombée aux mains des impériaux.Cependant quelques heures plus tard, Le contrebandier responsable de cette quête, Linka, nous communiqua la victoire du clan rebelle, d'un cheveu par rapport aux impériaux.L'amiral Arcanis organisa une fête le soir-même à laquelle je fut convié.Je pus rencontrer des amiraux rebelles, mais aussi mes très chers ennemis sans qui cette quete n'aurait pas été ce qu'elle est....

HRP : Merci a tous pour cette quete et surtout a Linka.A bientot chers ennemis :)

HeRetiK le 2005-06-17 14:33:07



La Victoire

L'Amiral avait eu du mal à dormir cette nuit. En effet, il s'était réveillé à de nombreuses reprises à cause de ses pensées envers la fin de la quête. Dash Rendar et sa planète était finalement tombés aux mains du très honorable amiral impérial Popaya. Malheureusement pour l'Amiral Arcanis, il avait fallut juste une seconde d'inattention pour lui voir échapper Thrumble, les artefacts et Dash, lui-même. L'Amiral ressentait de nombreux sentiments mais ils étaient très confus. Tout d'abord il évacuait le stress de sa mission qui était enfin terminée mais il ne savait pas s'il avait gagné ou perdu cette quête avec son clan. Par ailleurs, il ressentait une petite déception car c'était le seul élément manquant pour se voir remporter la quête avec une action remarquable, cependant les impériaux étaient là...

L'Amiral s'était rendu dans la cabine où se trouvait un Holocom et où il pouvait discuter en privée avec n'importe quel impérial, rebelle ou contrebandier. C'est ainsi qu'il joignit l'Amiral Popaya :

- Salutations très cher amiral Popaya ! dit Arcanis

- Bonjour à vous Amiral Arcanis, que me vaut cet honneur ?

- C'est pas moi qui doit procurer cet honneur amiral, mais moi ! Je tiens à vous féliciter pour la prise de Thrumble.

- Je ne suis pas seul responsable, vous avez aussi était un élément majeur.

- Oui je sais, vous me l'avez déjà dit hier lorsque l'Amiral Linka nous avez mis en communication ensemble en disant que la fin se jouerait sur un duel de forts.

- Oui c'est vrai et nous avons tenu notre promesse... Puis vous avez bien joué hier car vous avez même renvoyé Rider_ruff alors qu'il venait d'arriver pour attaquer Thrumble. Il n'a même pas eu le temps de faire quelque chose qu'un de vos amis rebelles s'est mis en travers de son chemin. Ensuite, l'Amiral Dut était censé vous attaquer dès qu'il verrait que vous transfériez vos unités terrestres, mais par je ne sais quel moyen vous vous êtes rendu inattaquable. D'ailleurs, maintenant que tout cela est fini, vous pouvez me dire comment vous avez fait ?

- Très simple, j'ai réussi à corrompre un de vos amis impérial, un amiral fort sympathique, du nom de Oli Buergin. Je lui ai laissé une planète près de Hoth et du coup je pouvais être tranquille par rapport à l'Amiral Dut.

- Bien , vous êtes vraiment remarquable !

- Je vous retourne le compliment Amiral Popaya ! ce fut un honneur de combattre à vos côtés.

- Ce fut de même ! A bientôt et encore une fois bonne chance pour l'avenir !

- Merci, au revoir !

Après cette conversation, Arcanis renvoya ses hommes auprès de leurs familles pour un repos bien mérité. Tous les hommes et femmes à bord étaient heureux, sans exception, en passant par le Colonel Angelik qui appelait ses hommes pour transmettre les félicitations de l'Amiral, et en passant par la fiancée de l'Amiral, toujours aussi discrète malgré tout...

Toute la joie emplissait la flotte, ce sentiment mêlé à celui du soulagement rendait une atmosphère forte agréable. La soirée se passait étonnamment bien, sans grande nouvelle de part et d'autre de la galaxie...
Mais cependant, il régnait toujours une petite sensation d'inachevé et de stress. Cela était dû à l'attente des résultats que l'Amiral Linka devait dans peu de temps communiquer à tous les amiraux quêteurs.
En attendant cette annonce, l'Amiral et ses hommes préparèrent un grand vin d'honneur pour toute la flotte, car même si la Rébellion avait perdu, il fallait quand même se féliciter d'avoir participer.
Enfin tout le monde était heureux et c'était le principal, car la flotte avait subi de nombreuses défaites pour une fois et cela avait totalement cassé le moral des troupes, comme par exemple, le jour de la perte de 2000 croiseurs de guerre Bulwarks face à des Bombardiers IG-2000. Enfin tout cela était fini dès à présent, il valait donc mieux regarder vers le futur plutôt que vers le passé.
C'est alors que soudain, une petite lumière bleue clignota dans toute la salle. Cela était le signal qu'une conversation par Holocom allait avoir lieu. C'était l'Amiral Linka, qui avait rassembler tous les amiraux de la quête, voici la discussion qui s'y tint :

- Bonjour à vous très chers amiraux, rebelles comme impériaux ! dit le contrebandier.

- Bonjour Linka, dirent tous les amiraux en chœur.

- Je tiens tout d'abord à tous vous féliciter pour cette démonstration. Cela était remarquable pour les deux clans. Les impériaux ont fait preuve d'un retour exceptionnel et les rebelles, quant à eux, ont étaient remarquables tout au long de la quête. Celle-ci a été longue, difficile et périlleuse pour nous tous alors maintenant faisons place au résultats !

- Oui, on attend ce moment depuis longtemps Amiral, dit Arcanis.

- Alors dépêchez vous Amiral s'il vous plaît, reprit Popaya.

- Bien alors. La victoire est remportée par un score de 72 à 71 et...

- Ouch, c'est très serré, remarqua le Colonel Heretik.

- Oui, c'est vrai, ajouta l'Amiral Dut.

- Allons, dépêchez vous ! dit l'Amiral Makiavel Dark...

- Bon la quête est remportée par un score de 72 à 71 par...

(roulement de tambours)

- LA REBELLION ! annonça finalement l'Amiral Linka. Félicitations à tous. Je dois y aller alors au revoir !

Tous se félicitèrent et l'Amiral Arcanis les invita tous sur le Prométhée afin de fêter tout ça en un immense banquet !
Cela fut fait et tout le monde était venu : Makiavel Dark, Django, Freyer, Grog, Fitz, Heretik, Combomaster et bien d'autres rebelles encore, mais aussi les impériaux : Popaya, Dut, Kiler, Rider_Ruff, Sadoozerty, Azerty588, etc...
La quête se finit donc par la victoire rebelle, et part un fabuleux banquet... Mais qui sait, peut-être tous ces amiraux se retrouveront-ils de nouveau sur le champ de bataille ?



Arcanis le 2005-06-17 12:17:21



autour d'une planete...

Le commandant Fitz attendait patiemment dans sa cabine que sa capitaine vienne le prévenir de la fin des préparatifs ; il revoyait les plans de la bataille à venir, mais savait que sa plus grande force résidait dans l'habileté de ses pilottes de croiseurs de fret pour faire des dégats dans les rangs des vaisseaux droides adverses. La maniabilité supérieure des croiseurs leur assurer de pouvoir manoeuvrer en dehors du champ de tir des tourelles de défense des vaisseaux de combat, mais ces derniers restaient des menaces extrêmes, capables de raser des flottes complètes en un clin d'oeil. Heureusement le prix de ces vaisseaux et leur lenteur de construction bloquait la possibilité d'en faire des flottes complètes, et il n'y avait finalement jamais que des flottilles de ces vaisseaux... ce qui était déjà beaucoup, voire trop.

kallae arriva dans la cabine du commandant, et le prévint que la Vengeresse était paré. La capitaine avait donné des ordres pour que la flotte soit apprêtée au combat ; le commandant Fitz avait décidé de lancer une offensive sur le dernier gardien ( de son petit nom The last guardian ), et il ne voulait pas être retardé par des préparatifs ou des détails de logistique. La flotte avait donc été parée avant même l'arrimage à la flotte ennemie.

Le ciel était dégagé, et l'on pouvait voir les étoiles derrière les rangs de vaisseaux de combat droides. Le combat tournerait à nouveau en la faveur de la Vengeresse, cela était certain, mais il restait un problème : à quel prix ?

L'assaut fut finalement fort bien dirigé par Lewrtzca, le wookie qui avait intégré l'équipage du Vengeur depuis peu. La flotte conte-bandière dût sentir passer l'assaut, les pertes étaient assez impressionnantes pour peut-être faire perdre confiance à l'équipage ennemi... Le commandant décida de reprendre sa place en orbite très haute, et de garder les croiseurs prêts à agir, il pensait attaquer dès que les renforts seraient arrivés...

Et finalement, il lui en avait pris grand bien, car les impériaux avaient décidé de se coordonner pour frapper, et il en avait fait les frais. La Vengeresse avait vu défiler des vaisseaux impériaux toutes la journée, réussissant à contenir les assauts et repoussant les offensives successives. Mais le commandant se rendit compte du problème quand les trois flottes ennemies se retirèrent toutes d'un coup, pour laisser la place à Pandémonium, la flotte dirigée par Galadar, un commandant forcené et entièrement dévoué à l'empereur.

De toutes les flottes en présence, c'est bien Pandémonium qui dérangeait le plus le commandant Fitz ; elle lui avait déjà occasionné de nombreuses pertes dans la lutte pour Thrumble, et son arrivée à la suite du passage des précédentes flottes impériales n'augurait rien de bon. Galadar avait de toute évidence attendu que ses compagnons d'arme lui libère ( un peu ) le terrain, et il s'apprêtait à accomplir sa sombre oeuvre.

La Vengeresse était bien amochée, et le commandant craignait le pire ; il n'avait pas d'estimation précise des forces de Pandémonium à cet instant précis, mais il se doutait que la flotte de Galadar était au beau fixe. Il lança ses ordres à la va-vite, et l'effet s'en fit sentir aussitôt ; heureusement que les combats n'empêchaient pas l'équipage de se reposer, car il en aurait était par trop peu réactif. La flotte fut préparée à recevoir aussi peu mal que possible l'assaut, et même le vaisseau amiral Vengeur se retrouva au contact des vaisseaux de Pandémonium. L'équipage dut croire sa dernière heure arrivée plus d'une fois tant le commandant prennait de risque dans le combat, mais il saait ce qu'il faisait, et rien n'était inconsidéré dans son pilotage ; il n'était pas à ce poste pour rien...

Le combat s'acheva douloureusement, et Fitz fut soulagé de voir les vaisseaux de Galadar se replier avant la totale annihilation de sa flotte ; les renforts ne pourraient pas servir à enfoncer les défenses hautes de la planètes, mais à regarnir les rangs défensifs de la Vengeresse, sévèrement entamés...

fitz le 2005-06-16 00:15:54



Nouveau jour à Thrumble...

Le Prométhée était toujours stationné autour de Thrumble et il bénéficiait d'une place stratégique puisqu'il était en première ceinture... Mais pour le moment la Rébellion était mal à l'aise car c'était la seule place disponible pour elle là-bas...

L'Amiral se levait et chantonnait en ce si bon matin. Il se dirigea vers la passerelle de commandement avec sa fiancée, comme à son habitude. Il savait qu'il ne pourrait pas remporter cette quête sans un minimum de chance et donc il fallait épier les moindres gestes des autres flottes. Il restait notamment trois flottes contrebandières en orbite et cela dérangeait plus qu'autre chose...

C'est ainsi que l'Amiral aperçut que la place contrôlée par Hermione, la veille, était vide. Plus personne à ces coordonnées. C'est alors qu'il prit l'Holocom et appela son ami Heretik, qui avait subi une défaillance ( Sa flotte avait été détruite ). Il le réveilla et voici la conversation qu'ils ont eu :

- Putain Arca, tu déconnes...
- Quoi ? Demanda l'Amiral
- Tu m'a réveillé... Imbécile.
- Ca va te faire du bien de te lever plus tôt !
- Ouai, bon qu'est-ce qu'y a encore ?
- T'as rien vu d'anormal ?
- Où ? Autour de Thrumble ?
- Oui.
- Bah non ! Ah si, Hermione est partie !
- Oui, alors dépêche de ramener tes fesses et de prendre cette place.
- Bien Amiral, répondit le colonel Heretik en baillant...

L'Holocom se coupa et l'Amiral aperçu la flotte du colonel qui venait d'arrivé à travers la grande baie vitrée. L'Amiral se réjouissait car c'était encore grâce à lui qu'une place avait été gagnée, s'il ne l'avait pas vu, peut-être qu'un impérial l'aurait prise, qui sait ?

Toute la matinée était calme et l'Amiral en profita pour étudier sa position et pour établir une stratégie en vue d'une attaque sur Thrumble. Cela fut fait, mais sa décision n'était connue que de lui-même, car il ne voulait en aucun cas qu'un espion la découvre par je ne sais quel moyen.

A midi, on rapporta un rapport comme quoi une de nos planètes avait été attaquée et prise par un sournois impérial, encore. Mais cela n'entama pas l'enthousiasme de l'Amiral et du colonel Angelik.
L'Amiral était de forte agréable humeur et cela remonta d'autant plus le moral des troupes et même Loïs paraissait éblouissante.

C'est aussi vers le début d'après-midi que fut décidée l'attaque sur Sadoozerty. Cet impérial avait déjà subit des attaques du Prométhée et de toute sa flotte mais il s'en était tiré presque à chaque fois. Mais là ce fut différent, car la victoire fut au bout de l'attaque.

Puis l'Amiral Makiavel Dark, ne tarda pas à demander si il était possible de virer le dernier contrebandier, Ltd Ziliev de Thrumble :

- Salut Amiral Arcanis !
- Salut Amiral Makiavel !
- Peux-tu attaquer Ltd Ziliev si je me décale ? Comme cela si tu le vires on pourra être tous les deux en premières ceintures afin de pouvoir taper Thrumble.
- Ok, je m'en occupe.

Et cela fut fait ! Ltd Ziliev fut viré de première ceinture pas les incroyables Frégates d'assaut de l'Amiral Arcanis. Et, dès lors, l'Amiral Arcanis était donc responsable de la prise des trois places en première ceinture rebelle !!!
Tout cela le réjouissait, et il décida après cette courte après midi de se rendre dans la salle de thalassothérapie, qui se trouvait abord du Prométhée, avec sa fiancée.
Puis c'est ainsi que se termina une nouvelle journée autour de Thrumble, mais cela n'était peut-être pas encore terminé... qui sait ?


Arcanis le 2005-06-15 16:00:53



Encerclé d'incompétents ...

Le sergent Karamazov entra précipitamment dans ma cabine, avec à la main ce qui semblait être un rapport de combat. Je levai la tête de la paperasse qui s’entassait sur mon bureau et l’interrogeai du regard.

« - Mon Lieutenant, nous venons encore de subir une attaque.
- Rapport des pertes ?
- Insignifiantes mon lieutenant. Quelques milliers de Cargo YT-2550 tout au plus.
- Et m**de …
- Comment cette nouvelle devrait vous ravir non ? Voila 3 jours que nous tenons bon aux assauts des rebelles et des impériaux, comme l’amiral Linka nous l’avait demandé …
- Je me contrefous de Linka et de ses damnés artefacts ! Je dois me rendre d’urgence à l’autre bout de la Galaxie, et je suis stupidement coincé là, à subir des ersatz d’attaques par ses amiraux incompétents …
- Allons calmez vous mon Lieutenant … Vos paroles dépassent vos pensées …
- A peine Sergent, à peine … Pourtant j’ai tout fait pour que l’on puisse enfin quitter cette prison ! Voyez par vous-même : nous avons troqués nos chasseurs Manta qu’ils avaient tant de mal à éliminer contre des Cargo YT-2550, j’ai moi-même veillé à ce que les leurres et autres pertes ne soient pas remplacés, et j’ai même convenu avec les hautes instances galactiques que la loi qui doit nous protéger quelques heures après une défaite ne nous soit pas appliquée, et pourtant nous sommes toujours là …
- Vu sous cet angle … L’Empire et la Rébellion ont effectivement des questions à se poser sur la qualité de leurs amiraux … Puis-je savoir ce que vous pousse à tant réclamer la défaite ?
- Un projet personnel, vous serez mis au parfum bien assez tôt sergent … Prévenez les amiraux avoisinants que nous sommes attaquables et quasiment sans défense qu’on en finisse.
- Bien mon Lieutenant. »

Il salua brièvement puis sortit de la cabine au pas de gymnastique. Je me replongeai dans ma paperasse quelques minutes. A quoi bon … Mon projet était au point depuis plusieurs jours déjà, il ne me fallait que la liberté pour le mettre à exécution. Je m’étendis dans mon fauteuil, contemplant les flottes ennemies désespérément immobiles autour de la notre. Mais bon sang, qu’est ce qui les retiens de nous anéantir ! Oh ! Mais il semblerait que celle-ci se rapproche, souhaitons qu’elle ne se plante pas lamentablement comme tant de ses prédécesseurs …


Ltd Ziliev le 2005-06-15 14:01:51



Destruction de Hermione

*****************************Début de transmission****************************


Depuis la dernière attaque bien ratée sur Booster Terrik, celle où l’on a perdu notre flotte entière.
Les choses s’étaient améliorées, on avait quasi refait notre flotte, le moral des troupes sur la flotte…

L’amiral Rider_Ruff voulait alors reprendre le combat face aux clones des Contre-Bandier.
Il choisit donc la victime la plus facile à détruire, c’était la flotte de Vaisseau de Combat Droides de Hermione; mais seul il n’y arriverait pas…


_ Commandant !!!
_ Oui mon amiral ?
_ Je voudrai envoyer un message au Rebel Combomaster.
_ Oui mon amiral, allez dans votre bureau, je vous envoie une secrétaire…

L’amiral se dirigea vers son bureau, il venait d’entrer dans le long couloir où sont disposées toutes les chambres de ses hommes.
Il était salué de tous les cotés…
Alors qu’il était presque arrivé a son bureau, son commandant couru vers lui en criant :
« Amiral !!! Amiral !!! Attendez-moi, j’ai quelque chose pour vous. »

_ Oui qu’y a t’il de si important ?
_ Nous venons de recevoir une lettre de la part d’un Rebel nommé Combomaster via un
messager de l’espace.
_ Et que dit-il ?
_ Je ne sais pas il y a noté : « personnel »
_ Donnez-la moi svp.

L’amiral arriva à son bureau et vit la secrétaire devant la porte envoyée par son commandant.

_ Attendez-moi dans le salon a coté svp.
Je vous ferai appeler si j’ai besoin de vous.
_ D’accord mon amiral.

L’amiral s’installa derrière son bureau et ouvrit le message,
après avoir lu la lettre, il appela son commandant et lui dit :

_ J’ai lu la lettre et c’est une demande de collaboration de la part de l’Amiral Combomaster
pour détruire le clone de Hermione.
_ Cela tomber bien nous voulions lui proposer la même chose n’est ce pas ?
(il dit cela avec un tit sourire).
_ Oui ça évitera surtout à la secrétaire d’écrire autant, merci de sa part.
Je vais lui envoyer une réponse de suite, allez chercher la secrétaire dans le petit salon à
coté.
_ Tout de suite mon amiral.

L’amiral fit entrer la secrétaire et lui dit d’écrire une lettre qu’il allait lui dicter.
Cette lettre disait que l’amiral Rider_Ruff acceptait de collaborer avec l’amiral Combomaster jusqu'à la destruction de la flotte de Hermione…
Cela ne durerait pas plus de 2 jours.


Quelques heures après avoir envoyé la réponse, l’amiral rejoignit l’amiral Combomaster auprès de Hermione.
Ils se décidèrent à charger ensemble.


L’attaque fut monstrueuse, les troupes de Combomaster avait subit des ripostes énormes, mais il n’avait perdu que le tiers de ses troupes.
Du coté de Rider_Ruff, lui n’avait perdu que le vingtième de ses troupes et en remercia le ciel.
Hermione avait de son coté subit des pertes énormes, elle avait perdu la moitié de ses troupes, heureusement pour elle que ce n’est qu’un clone. Car elle sait qu’elle ne pourrait pas bloquer une seconde attaque si monstrueuse que cette dernière.


Les 2 amiraux se félicitèrent l’un l’autre et se donnèrent rendez-vous plus tard dans la soirée pour détruire le clone. Mais entre temps, ils repartent tous les 2 de leurs cotés pour se reposer.



Dans le début de soirée, l’amiral Rider_Ruff se prépare pour aller lancer la seconde attaque sur Hermione avec l’aide de Combomaster, qu’il rejoindra à coté de la flotte de Hermione.

Rider_Ruff arriva au point de rendez-vous, il vit que Combomaster était déjà alors que même Rider_Ruff avait de l’avance. Ils ont eu le temps de bien préparer l’attaque et chargèrent.

L’attaque fut une nouvelle fois très destructrice, mais cette fois-ci que du coté de Hermione, car les 2 amiraux n’avait subit presque aucun dégât si ce n’est les unités qui servaient a détourner l’attention de Hermione.
Hermione fut détruite…

Les 2 amiraux furent très contents, ils sautèrent chacun de leur coté de joie.
Ils devaient maintenant continuer seul jusqu'à la prise des artefacts Jedis et Siths…


******************************Fin de transmission*****************************


Rider_Ruff le 2005-06-15 12:25:12



Arrivée à Thrumble

Thrumble, tel était le nom de la nouvelle planète-refuge du contrebandier Dash Rendar. Ce personnage perfide avait malheureusement réussi à passer outre les assauts impériaux et rebelles et finalement, il était retourner se terrer au fin fond de la galaxie.

L'Amiral Arcanis, ayant reçu les informations de l'Amiral Linka, donna l'ordre immédiat de se rendre à l'endroit où se cachait Dash. C'est ainsi que le Prométhée et toute la flotte passèrent en hyperespace, et quittèrent Hurb avec un petit sentiment, tel un pincement au cœur. Chacun avait pu se réjouir de la prise de Hurb et des bons moments passés là bas en compagnie des autres amiraux rebelles. Même si depuis quelques jours, l'Amiral avait subit de nombreux échec, la flotte et tous ses membres étaient en pleine forme et heureux.

Le voyage s'était bien passé, même si quelques frégates s'étaient laissées surprendre par quelques astéroïdes en sortant d'hyperespace. Le colonel Angelik, lui, était entrain de faire des mots fléchés tandis que ses hommes étaient très attentifs sur les panneaux de contrôle. L'Amiral lui fit une réflexion mais le colonel ne répondit que par un hochement de tête, si absorbé par son activité.

Toute la première ceinture était déjà prise autour de Thrumble, et cela n'étonna pas l'Amiral qui avait mit un peu de temps avant de prendre de nouvelles dispositions pour poursuivre Dash Rendar. Les impériaux et les contrebandiers possédaient toutes les premières ceintures et aucun rebelle n'avait pu s'en approprier une. Cela était fort malheureux...

L'Amiral et sa flotte était arrivé un peu plus tard que prévu dans le système de Thrumble, et donc il décida de rassembler ses officiers et quelques autres amiraux pour discuter d'une stratégie qui s'appliquerait le lendemain. C'est ainsi que vinrent le colonel Heretik, l'amiral Makiavel Dark, l'amiral terrorblade et l'amiral Combomaster. Aucune stratégie ne fut décidée lors de cette soirée abord du Prométhée et chacun voulait suivre sa voie et chacun rejoignit sa flotte.

L'Amiral, las de ces débats, alla se coucher dans sa cabine en compagnie de sa fiancée Loïs. Il en profita pour prendre un peu de bon temps mais aussi pour réfléchir à ce qu'il devrait faire le lendemain.
Il décida de passer à l'attaque le plus tôt possible pour bénéficier d'un effet de surprise et s'endormi ensuite.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Le lendemain matin, l'Amiral fit comme à son habitude et se rendit à la passerelle de commandement.

- Bonjour Amiral, lui dit le colonel Angelik.

- Salut, colonel ! lui répondit-il. Des nouvelles importantes ?

- Oui, on nous signale une flotte impériale faible en première ceinture composée de chasseurs. Cela est une opportunité pour nous !!! Nos frégates n'en feront qu'une bouchée !

- Très bien, lançons l'assaut, il ne faut pas hésiter ! dit l'Amiral avec un léger sourire moqueur.

Le colonel relaya l'information par Holonet aux commandants de chaque vaisseau et toute la flotte se dirigea en formation serrée vers les chasseurs TIE ennemis appartenant au colonel Mercozoom.
L'assaut fut bref, et à l'issue, toute la flotte ennemie fut détruite, pas un seul chasseur n'avait survécu. Tandis que la flotte de l'Amiral avait subit aucun dommages importants et toutes les frégates répondirent présents à l'appel.

L'Amiral se réjouit de cette victoire car elle était très importante puisque c'était la première depuis celle sur Hurb !!!

La flotte était maintenant au plus au de sa forme et de sa puissance et du coup, d'autres impériaux tels Sadoozerty, eurent des défaites similaires...

Tout semblait être revenu pour le mieux chez l'Amiral et sa flotte et peut-être que celui-ci s'envolait vers la victoire de la quête grâce à la prise d'un position importante autour de Thrumble... et cela ne fit que augmenter son enthousiasme...



Arcanis le 2005-06-14 19:02:27



bientôt le dénouement

L’escadron BlackHole avait enfin pris ses repères. Les attaques groupées allaient bon train. Les défenseurs mis en place par Dash Rendar autour de ses clones avaient bien rempli leurs fonctions de leurre ce qui lui avait permis de s’échapper dans sa capsule de sauvetage en pensant ne pas être vu. Malheureusement pour lui la lune où il avait été se réfugier se trouvait juste à coté d’une planète d’un des membres de l’escadron BlackHole. Les radars de celui-ci détectèrent l’arrivée de la capsule de survie. Celui-ci s’empressa d’en informé les autres membres qui étaient présent à ce moment sur l’holonet. Il s’agissait de l’amiral Mercozoom et de l’amiral Kiler.
Mes radars viennent de détecter l’arrivée d’une capsule de sauvetage sur une lune proche de la mienne. D’après mes scientifiques elle provient de la flotte de Dash Rendar 4. Il y a déjà trois flottes contrebandières autour. Trois des quatre contrebandiers qui avaient proposé à Linka de l’aider à retrouver les artefacts volés.
J’arrive tout de suite et je fais des reconnaissances sur les flottes en orbite de la lune
J’arrive aussi on aura un avantage certain sur les rebelles. Je me charge de contacter les autres et je commence les attaques.
Oui mais il faut d’abord finir les clones de Dash Rendar pour voir si les artefacts ne sont pas dessus
Les autres encore sur place le finiront autant que l’on commence le travail ici et que l’on prenne la première ceinture de la planète. Je vous laisse il risque d’y avoir des perturbations avec le passage en hyper espace. Amiral Mercozoom j’attends tes rapports afin de voir comment organiser les attaques et qui faire venir en priorité sur place.

Immédiatement après être sorti de l’hyper espace l’amiral Kiler se mit en relation avec le capitaine Dut juste après avoir reçu les rapports de reconnaissance de l’amiral Mercozoom
Nous savons grâce à Jeralex.P où Dash Rendar s’est réfugié. Nous avons sondé les flottes en orbite mais apparemment il faut quand même finir les clones afin de vérifier si les artefacts ne sont pas dessus.
Bien j’arrive immédiatement sur place les autres membres de la guilde épaulés de Batllwack finiront le clones. Nous on commence à détruire les flotte en orbite de la planète.
Bien je commence immédiatement les attaques.

Le dernier clone fut rapidement détruit par l’amiral Batllwack pendant ce temps les impériaux avait pris un avantage certains sur les rebelles en prenant toutes les places libres en première ceinture de la planète. La bataille pour récupérer ces artefacts risque d’être rude.

kiler le 2005-06-14 08:51:36



Une risposte imprévue...

***************************Début de transmission**************************


_ Commandant !!!
_ Oui mon amiral ?
_ Préparez les troupes pour un combat facile…
_ Que voulez vous dire en disant facile, mon amiral?
_ Nous allons attaquer les Chasseurs Manta de Booster Terrik.
_ A vos ordres mon amiral, je vais en avertir les troupes immédiatement.


Le commandant des troupes de l’amiral Rider_Ruff aura mit 4 heures avant de pourvoir rassembler les troupes, puisque l’amiral avait donné congé à une bonne partie de celles-ci.

Après ces 4 heures interminables pour l’amiral, les troupes étaient enfin prêtes.
Nous allions pouvoir attaquer.

_ Les troupes sont prêtes mon amiral.
_ D’accord faites les charger sur les Chasseurs Manta du Contre-Bandier Booster Terrik.
_ Oui mon amiral, ne venez-vous pas avec?
_ Non je désire rester sur le vaisseau seul dans ma chambre pour réflechir a une nouvelle
tactique contre ces Contre-Bandiers.
_ Tout ce que vous voulez, vous êtes le chef, vous avez également droit a un peu de repos.

Le commandant fit attaquer les Chasseurs Manta ennemis avec nos chères troupes.
Le combat ne se déroula pas selon nos espérances.


Les Cuirassés Impériaux attaquèrent les troupes ennemies et à la surprise de tous,
les troupes ennemies n’étaient plus des Chasseurs Manta mais bien des IG-2000.
L’attaque de nos Cuirassés Impériaux fut bloquée mais la riposte des IG-2000 fut une des plus grande jamais vécue par le commandant de Rider_Ruff, quasi la totalité des Cuirassés Impériaux ont été exterminés…
La seconde vague de nos troupes a également été bloquée et les Ig-2000 ripostèrent en détruisant tous les Cuirassés Impériaux du commandant.

Le commandant revint vers la flotte de Rider_Ruff, ne sachant pas quoi lui dire…
Alors il se lança…

_ Tiens tiens mon cher commandant, comment s’est déroulée l’attaque ?
_ Justement mon amiral je venais vous en parler.
Les troupes du Contre-Bandier Booster Terrik n’étaient plus les mêmes et donc nous avons
été surpris et les ripostes furent gigantesque.
_ Gigantesques comment ?
_ Au point que nous ayons perdu tous nos Cuirassés Impériaux.
Mais la plupart des hommes ont pu être sauvés.
_ Aie Aie, que les hommes aient été sauvés est le principale, nous avons de quoi remettre nos
unités sur pieds…


L’amiral très déçu de cette bataille, alla dans sa chambre pour réflechir comment ou qui pourrait détruire ce Contre-Bandier…
(Il avait déjà une petite idée en tête).


******************************Fin de transmission*****************************


Rider_Ruff le 2005-06-14 08:32:22



Les attaques de Rider_Ruff.

****************************Début de transmission****************************


Depuis quelques jours l’amiral Rider_Ruff était présent à l’attaque qui tentait d’éliminer le voleur Dash Rendar ex-contrebandier.
De nombreuses attaques sur une des défenses de Dash Rendar ont eues lieu avec un grand succès comme le commandant en avait l’habitude.

Mais les attaques ne pouvait pas se faire assez souvent sur ces clones et donc l’amiral demanda de l’aide a ses amis impériaux.


_ Commandant !!!
_ Oui mon amiral ?
_ Faites envoyer des demandes d’aide à mes amis impériaux pour détruire les défenses de
Dash Rendar, qui sont beaucoup trop grosses et nombreuses pour que je les détruise
seul…
_ Bien entendu mon amiral.

Quelques jours se passèrent.
L’amiral vit un de ses commandants arriver en courant et en ayant un dossier en main.

_ Amiral, amiral.
Nous avons eu les réponses a nos demandes d’aide.
_ Donnez-les-moi.

En lisant le dossier le visage de l’amiral changea…

_ Comment ce fait-il que toutes nos demandes soient refusées ?
_ Tous vos amis sont déjà très occupés de leurs côtés, ils sont tous à d’autres amas de
défenses d’une autre flotte de Dash Rendar. Je suis navré pour vous mais on devra
continuer seul cette destruction de défenses.
_ Je trouverai un moyen d’en arriver a bout.

L’amiral décida alors de faire une alliance avec les rebels déjà sur place…
Cette alliance fut faite et les attaques combinées furent commencées.
48h de combats sans arrêt ont été effectués et la défense de Dash Rendar était presque à bout.


Dash Rendar a réussi a faire sa flotte de 100M et a réussi à s’en aller vers une de ses planètes grâce a une capsule de secours… Nous avons pas eu le temps de le détruire.
Nous lui avons détruit que 2 clones que nous croyions être sa flotte.
Mais les 2 dernières flottes de Dash Rendar n’ont pas disparues alors l’amiral décida d’aller
détruire pour vérifier que les artefacts n’étaient pas encore dessus…
Les combats reprirent, avec de grands dégâts pour l’ennemis et aucune pour nous.
L’amiral demanda à l’amiral battlwack venu sur les lieus de détruire complètement la flotte de Dash Rendar.

Celle-ci détruite l’amiral se déplaça jusqu'à la dernière flotte de Dash Rendar et décida de la détruire également même s’il savait que c’était qu’un clone…
Un combat fut entreprit par l’amiral avec ses Destroyers Stellaires Impériaux contre les misérables Cargos Yt-2550.

_ Commandant !!!
_ Oui mon amiral ?
_ Préparez les troupes pour un combat contre celles de Dash Rendar.
_ A vos ordres mon amiral.

Les troupes furent mises en places pour le combat.
Et l’attaque eue lieu un beau matin…

La première vague de nos Destroyers Stellaires Impériaux fut très décevante, nous avons détruit que 10.000 Cargos Yt-2550…
Leur riposte fut très grosse et nous avons perdu un tiers de nos troupes.

L’amiral fut très déçu par cette première vague et décida de motiver les troupes en leur parvenir le message suivant :
« Si vous réussissez à exterminer les troupes ennemies je
doublerai vos salaires pour une longue durée et je vous
laisserai du temps pour aller voir vos familles chez vous. »

Les soldats étant motivés par cette offre, chargèrent sur les Cargos Yt-2550.
Et en une seule et unique vague, presque tous les Cargos Yt-2550 de Dash Rendar ont péris à coté de la force des Destroyers Stellaires Impériaux de l’amiral Rider_Ruff.
Les troupes ennemies n’ont même pas essayé de riposter.
Le clone de Dash Rendar n’existait presque plus.
Un autre amiral finira ce clone…

L’amiral fut réjouit de cette attaque très destructrice que ses troupes ont lancé.
L’attaque avait durée toute la journée et, l’amiral n’avait pas dormi depuis des jours et des jours, alors il alla dans sa chambre se coucher en attendant de savoir la position de Dash Rendar pour aller l’exterminer…




******************************Fin de transmission*****************************


Rider_Ruff le 2005-06-13 12:43:47



La capture de Dash Rendar

Les derniers clones avait été détruit et ils étaient malheureusement vide comme l’avait constaté l’Amiral à bord de sa flotte sur laquelle il contrôlait le déroulement des opérations.
Chaque rapport de combat lui était envoyé.

Cela faisait maintenant quelques jours que Thrumble avait été mise en quarantaine, plus aucun mouvement vers l’extérieur et l’intérieur n’était possible, le bouclier mis en place par Ghent était un vrai bijoux, un modèle du genre.
Dash Rendar devait maintenant avoir compris que son destin était maintenant tracé, seul le combat s’envisageait maintenant pour lui, la fuite étant impossible lui qui en est un grand fan.

Les renforts contrebandiers étaient arrivés peu de temps après que le pilote du chasseur ne soit revenu. L’Amiral avait fait parvenir a ses camarades un messages dans lequel il exposait la situation actuelle :

Bonjour mon amis,

Ce fourbe de Rendar s’est enfui vers une nouvelle planète, heureusement pour nous, un de mes chasseurs l’a pris en chasse et à découvert sur qu’elle planète il se cachait. Il est retourné sur la lune Thrumble, un endroit qu’il a fréquenté il y a maintenant plusieurs années et sur laquelle je pense il a du retrouvé d’ancien contact à lui, nous ne pouvons maintenant plus accéder à la planète car j’ai fait installer par un de mes hommes, un bouclier qui empêche tout débarquement ou décollage jusqu’à ce que celui si soit désactivé.
La planète se trouve actuellement en 206-61, je te demanderai de bien vouloir t’y rendre assez vite mais avant tout équipé toi pour le combat aussi bien terrestre que spatial, il faudra gérer les attaques de la part des Impériaux et des Rebels présents jusqu’à là et par la même occasion, tu devra préparer une attaque terrestre avec nos autres frères d’armes et ainsi faire livrer la dernière bataille de Dash Rendar.
A très bientôt mes amis.

Linka Amiral de la flotte Imergia

Cependant Linka était bien conscient que de nombreux vaisseaux non alliés allaient bientôt débarqué dans la zone de la planète, de nouveaux combats en perspectives mais cela ne préoccupait pas l’Amiral, les combats étaient son quotidien, sa vie. Il ne pensait plus qu’à une chose, les artéfacts Jedis et Sith, une cargaison d’une valeur inestimable.
Cette fois ci, il le savait la fin était proche, plus proche que jamais, l’ultime combat allait avoir lieu, son bien lui serait enfin rendu.

linka le 2005-06-13 02:40:49



La fin d’une longue épopée

A son réveil le seigneur noir Popaya était en orbite prêt de Flotte Rendar 1 et 4. Il restait a pressent moins de soixante douze heures avant que Dash ne disparaisse. Il sondait à tour de rôle pour trouver une composition qui lui conviendrait. Mais les rapports de sondage revenaient chaque fois avec une composition impossible pour l’impérial. Non seulement les flottes de protections étaient très élevées en puissance, et les compo toute contre Popaya. C’est ainsi qu’il se rendait compte qu’il était inutile sur cette partie de la quête. Il savait que sa flotte était à son maximum et ne pouvait attaquer les remparts énormes qui se dressaient devant lui. Il était impuissant et ne pouvait se contenter d’observer la situation sur les flottes Rendar 2 et 3.
C’est alors que son fidèle second le rejoignit.

{Outrider}-« Mon commandent je viens de recevoir une holocommunication d’un de nos confrère impérial qui m’annonce à l’instant même que Rendar 2 a été détruite par le rebel Makiavel. »
{Popaya}-« Est-ce que cette flotte contenait les artefacts que nous recherchons ??
{Outrider}-« Il s’emblerait que la flotte était un clone. »
{Popaya}-« Tan mieux cela laissera encore une chance aux impérials de trouvé les artefacts. »

Quelque heures plus tard c’est au tour de Rendar 3 de tomber, Popaya ne savait pas qui était le commanditaire mais il ne doutait pas qu’il s’agissait d’un rebel. Il restait à présent moins de quelque heure avant que Dash ne puisse s’échapper. L’avantage avait était tout au long conservé par les rebel. Probablement grâce à leur plus grand nombre.

Les dernières heures passèrent et aucune des autres flottes de Rendar ne fit détruite dans le temps imparti. Dash pu enfin se retiré avec les artefacts s’en peine. Il était vivant et libre de tout mouvement, l’heure de venger ça famille était son doute proche. C’est ainsi que Dash disparu dans la pénombre intergalactique laissant tout les rebels et imperiaux avec leur soif d’artefact…


Popaya le 2005-06-12 13:36:08



Une capsule de secours

Selon les calculs de ces officiers, Dash avait maintenant pu remonter une flotte assez puissante pour s’échapper et aucun messages impérial ou rebel n’avait été communiqué à L’amiral Linka sur la destruction de la flotte du contrebandier.
Les leurres mis en place par ce dernier avait en effet été une très bonne stratégie car, il fallait tout d’abord percer la ceinture de défense pour ensuite avoir accès à la flotte central, cependant une seule sur les quatre était l’Outrider, les autres de simples coquilles vides.
Mais selon les images retranscrites par les différents robots de surveillance, aucune des flottes centrales restantes n’avait bougé depuis leur apparition, seul les mouvements des vaisseaux de la rebellion et de l’empire animaient les images qui défilaient sur les différents écran que Linka observait.

- Amiral, Amiral hurla l’un des soldats affecté à la surveillance des écrans.
- Oui, qui a t-il ?
- Un mouvement Amiral, comme une capsule de sauvetage. Elle vient de s’expulser de la flotte se trouvant en 112-86.
- Le voilà donc de nouveau en fuite, il pensait que dans cette cohue, nous serions trop occupés à frapper ses maudits clones et ainsi ne pas nous apercevoir de son envolé avec une simple capsule sans défense. Mettez moi immédiatement un chasseur à sa poursuite mais à distance, je veux qu’il puisse penser que nous ne nous sommes aperçus de rien.
- Bien Amiral, j’envoie un message à l’un des pilotes en faction
- Bien et qu’il nous tienne au courant de la destination de Rendar au plus vite.

Linka se retira dans ses quartiers, il était rempli d’une demi joie, c’était maintenant lui qui menait la danse malgré que les artéfacts ne soit toujours pas en sa possession.

Quelques heures plus tard, l’officier Ghent venait informer son Amiral que le chasseur était revenu et que le pilote connaissait la destination exact du contrebandier. Il le fit entrer dans les quartier de l’Amiral pour qu’il puisse lui donner les informations récoltées plus tôt dans la journée.

- Bonjour Amiral.
- Bonjour pilote, bien dit moi tout ce que tu sais maintenant.
- La navette que vous m’avez demandez de suivre, c’est rendu sur la lune Thrumble.
- Très bon travail pilote, vous pouvez retourner dans la caserne.
- Merci Amiral.

Le pilote se retira laissant Linka avec Ghent. Après un bref silence, l’Amiral se retourna vers son officier spécialisé en informatique puis lui donner de nouvelle directives.

- Ghent, je veux que tu arrive à pénétrer dans le système de défense de Thrumble, je sais que tu est capable de faire une telle chose, ainsi tu mettra en place un bouclier qui empêchera toutes les flottes de sortir ou de sortir de cette planète ni même d’y entrer, un bouclier énergétique si tu préfère. C’est une mission réalisable pour un homme de ton rang n’est ce pas ?
- Bien entendu Amiral, il ne me faudra que quelques heures pour effectuer ce piratage et Dash Rendar sera emprisonné sur la planète avec vos artéfacts.
- Allez au travail, préviens moi dès que le bouclier sera en place et vérifie bien que personne à part toi ne puisse y avoir accès.
- Très bien Amiral

A son tour, Ghent sortit des quartiers, laissant l’Amiral seul, il continuait à mettre en place la capture de Dash Rendar et enfin il récupèrerai les artéfacts qui ne faisaient que lui échapper depuis maintenant plusieurs jours qui lui paraissaient des semaines, des mois même certaines fois. Il ne voulait pas mettre au courant les Amiraux rebels et impériaux de la fuite du contrebandier vers une nouvelle planète mais il allait les laisser détruire les clones restant.
Cette fuite ne pouvait être qu’une simple tentative pour détourner l’attention, un petit tour de passe passe commes les contrebandier les aiment bien.
Pour Linka il était plus sur de faire appel à ses amis pour qu’il aille en premier en reconnaissance maintenant que le voleur était seul, enfin peut être…
Le dénouement de cette histoire semblait maintenant proche.


linka le 2005-06-12 12:59:25



Une défaite amère

L'Amiral Arcanis était toujours a proximité des différents amas de flottes de Dash Rendar. Deux d'entre elles étaient déjà détruites. Il restait neuf heures avant la fin de la quête et deux Dash Rendar à neutraliser. Cela semblait impossible car même avec toutes les flottes présentes réunies, nous n'atteignions pas la puissance des Défenseurs...

Le Prométhée s'était dès lors dirigé vers un des amas pas encore entamé. L'Amiral se tenait toujours sur le pont de commandement en compagnie du colonel Angelik et de sa fiancée Loïs. L'ambiance était restée bonne enfant et chacun parlait encore de la fête qui avait eu lieu la veille. Les sourires brillaient de milles feux dans toute la salle, enfin le Prométhée luisait de joie.

L'amas se rapprochait de plus en plus et l'Amiral demanda qu'on envoie une sonde pour tester les compositions des Défenseurs. Dès lors, deux sympathiques impériaux avaient proposé leur aide pour vaincre ces flottes avant que le temps soit écoulé et c'est ainsi que l'Amiral Arcanis s'allia juste pour quelques temps avec l'Amiral Rider-Riff et un de ses compatriotes. Quelques compositions étaient connues, mais ce n'était que des chasseurs et des vaisseaux de combat droïde. Aucune chance contre ceux-là... Il fallait attaquer une flotte de composition inconnue mais cela était très risqué car les Défenseurs avaient des puissances incroyables, s'élevant à plusieurs centaines de millions de puissance...
Cependant, il fallait faire quelque chose, et c'est ainsi que l'Amiral connu sa plus grande défaite...

En effet, tout d'abord les sondes s'étaient écrasées aux abords des ceintures de défense et donc il fallait attaquer au pur hasard en espérant que la chance soit de la partie...

- Colonel, préparez les Croiseurs Bulwarks ! Nous allons passé à l'attaque !

- Comment ça Amiral ? Personne n'est prêt et cela est du pur suicide face à des flottes d'une si grande puissance ! Vous l'avez vu vous-même il y a deux jours face à des Vaisseaux droïdes !

- Je le sais Colonel ! Mais regardez nos hommes, ils sont plus déterminés que jamais !

- Ce n'est pas le tout Amiral !

- Je sais, mais nous devons attaquer pour la quête, pour l'Amiral Linka, pour la victoire de la Rébellion !
- Excusez-moi Amiral, mais je refuse de passer l'ordre d'attaque...

- Très bien, de toute façon je savais que tu dirais ça Angelik, dit l'Amiral en se retournant. Et toi Loïs tu es toujours avec moi ? Faut-il attaquer ?

- Ce n'est pas à moi de voir...

- Très bien ! Colonel donnez-moi la radio...

Le colonel alla chercher la radio et la donna à l'Amiral qui communiqua cet ordre :

'A l'assaut chers soldats ! Pour nous ! Pour L'Amiral Linka et Pour La REBELLION !!!!!!'

A cet instant, la flotte se regroupa et attaqua de plein front la flotte Défenseur... Et la ce fut la surprise totale... Des IG-2000, par centaines de milliers. L'Amiral Arcanis ordonna la retraite, mais il était déjà trop tard. La nuée des bombardiers ennemies étaient telle, un million de guêpes se ruant sur un troupeaux d'un milliers de buffles...

Les bombardiers eurent vite fait de la flotte Prométhée... Celle-ci avait complètement était annihilée...1900 croiseurs de guerre détruits ! Cela était inimaginable pour l'Amiral, pour le colonel et pour tous les autres... Et c'est donc ainsi que le plus grand échec de l'Amiral Arcanis se tenu...

Sur cette défaite, l'Amiral se replia vers ses deux planètes Laria et Hurb situées l'une a proximité de l'autre...

L'Atmosphère dans le vaisseau était restée la même, cette défaite n'avait même pas entamé le moral des troupes, mais seulement celui de l'Amiral et du Colonel. Le Prométhée se replia donc et L'Amiral se décida de se venger dès que possible de cet affront...




Arcanis le 2005-06-12 12:15:31



Sentiments partagés à Hurb

L'Amiral Arcanis se tenait debout dans sa cabine et regardait par la grande baie vitrée. Il y voyait au loin de nombreuses petites étoiles qui brillaient et quelques planètes dont Hurb qu'il avait prise il ya déjà quelques jours de cela. La planète aussi magnifique soit-elle lui avait laissé un goût amère, car Dash s'était enfui avant même de pouvoir récupérer les artefacts. L'Amiral éprouvait, non pas un sentiment de stupeur, mais plutôt un sentiment d'échec. Sa fiancée Loïs l'ayant vu ainsi lui demanda :

- Qu'as tu Arca ?

- Ce sentiment d'échec, il revient depuis la prise de Hurb. Depuis là, je n'ai pas réussi à refaire quoi que ce soit par manque de réussite. les flottes Défenseurs sont bien trop fortes et notre flotte est, quant à elle, trop faible pour affronter cela.

- C'est cela qui te met ainsi dans l'embarrras ? lui demanda-t-elle;

- Oui et non. La victoire sur Hurb me remonte le morale, rien que par le fait d'y repenser. Mais en contrepartie je n'ai pas récupéré ces artefacts si précieux, et je m'en veux...

- La bataille de Hurb était formidable. Même les impériaux présents, tels Dut, n'en revenaient pas que tu aies pris Hurb !!! Pourquoi es-tu si tourmanté ? Juste pour les artefacts ?

- Non, je suis déçu car depuis quelques jours je suis pas très en forme et le moral de toute la flotte est au plus bas et ...

- A ton avis pourquoi tes hommes n'ont pas le moral ? l'interrompit-elle.

- Aucune idée...

- Parce que toi même tu leur as pas montré depuis deux jours que tu étais encore là, tu es resté, ici enfermé dans ta cabine. Tu as même renvoyé le colonel Angelik...

- En vrai, j'ai l'impression que cette quête est un échec personnel et c'est pour cela que je ne suis pas bien depuis quelques jours... Je pense être inutile ici, alors que mes camarades se battent pour défendre Hoth.

- Stop, j'en ai assez d'entendre ces conneries ! Comment ça tu crois être inutile ? Tu as tout fait presque tout seul depuis le début de la quête ! Tu as trouvé le fameux Mot de Passe avec tact et tu as pris le devant sur l'Empire ! Tu as pris Hurb à la seconde près où elle était de nouveau attaquable et tu! tu penses toujours que c'est un échec ? Malgré que d'ici ce soir Dash se sera peut-être enfuit, tu auras fait de cette quête, une réussite pour toi, tes hommes et la Rébellion toute entière ! Tu as fait ton maximum ! Et pour ta première quête je trouve que tu t'es bien débrouiller. Sans trop venter tes mérites, tu aurais presque pu faire cette quête tout seul en ayant fait ce que tu as fait !!!

- Oui, je sais Loïs, mais tu ne comprend pas.

- Comment ça ?

- Pour moi, cette quête est très importante car c'est ma première comme tu le disais. c'est l'occasion de me révéler, de devenir l'homme que je ne suis pas encore. Et le fait que les artefacts se soit échappés a été comme un coup de couteau en plein cœur. Je pensais vraiment qu'en prenant Hurb, tout serait fini, mais non car il s'est échappé !!!

- Décidément je ne te comprend pas non plus. Au fait tu devrais aussi allez voir Angelik, il a quelque chose pour toi.

- D'accord. Mais avant sache que je suis désolé pour ce que je dis mais c'est ce que je pense vraiment.

Sur ce, l'Amiral l'embrassa puis se rendit sur la passerelle de commandement du Prométhée. Cela faisait près de deux jours qu'il ne s'y était pas rendu. A peine avait-il franchi la porte que tous ces hommes lui souhaitèrent la bienvenue et le sourire réapparaissait sur tous les visages de ces hommes à la faois conquis et morts de peur.

Le colonel vint aussi voir l'Amiral, qui s'excusa de son comportement lors des deux derniers jours car il savait très bien, au fond de lui même, que sa fiancée avait raison. Il avait vraiment fait de cette quête une quasi réussite à lui tout seul et même l'Amiral Linka l'avait félicité. Cette pensée lui redonna espoir et courage et annonça à ses officiers ceci :

- Ce soir nous ferons une petite fête pour célébrer notre trouvaille du fameux mot de passe et pour la prise de Hurb. Pour cela rendons-nous sur le champ sur la planète conquise et invitez tous nos hommes. Moi-même, je me chargerais de prévenir les autres amiraux à proximité et participant à la quête.

- Très bien Amiral, dirent les hommes qui avaient repris un léger sourire.

L'Amiral Arcanis, invita tous les amiraux rebelles présents : Heretik, son grand ami, Makiavel Dark et son frère Nickocktail, Django, Wytigo, Grog et Freyer et bien d'autres encore. Tandis que sur la planète, tout s'organisait au mieux et tout le monde aidait à préparer la fête qui allait se dérouler dans l'ancien palais de Dash, dorénavant propriété d'Arcanis, et dans ses alentours.

Quelques heures plus tard, tout semblait prêt et la moitié des invités étaient déjà arrivés. Puis le fête commença avec un discours de l'Amiral Arcanis souhaitant la bienvenue à tout le monde et les invitant à entrer dans le palais pour prendre un petit vin d'honneur.

La fête se déroula sans embûche et il y eût même une petite surprise puisque l'Amiral Linka, lui-même vint se joindre à la fête malgré son inquiétude pour les artefacts. Tout se déroula donc très bien et après cela tout le monde avait repris courage et peut-être cela annonçait-il une victoire Rebelle, qui sait ?


Arcanis le 2005-06-11 15:56:36



mauvaise cible

'- communication terminée.'

l'écran venait de s'éteindre.
Linka venait de dire à MakiaveL et à Nicocktail que la flotte qu'ils venaient de détruire était la mauvaise.

'- que faisont nous Mak?

- nous n'avons d'autre choix que de nous diriger vers la flotte Dash Rendar 3.
des rebelles ont déjà commencé l'attaque et notre soutient ne sera pas de trop.

- tu as raison, surtout que les impers sont sur le coup.

- raison de plus pour y aller au plus vite.
je couperai toute communication jusqu'à notre arrivée pour plus de discretion.

- bonne idée.
je te donne rendez vous vers l'amas 3.
bonne chance une fois sur place.

- à toi aussi Nicocktail et que la Force soit avec toi.'

MakiaveL se tourna ensuite vers son disciple et second.

'- Djidane?

- oui mon maître?

- essayez de découvrir les compos des défenseurs et des impers présents à l'amas 3 et contactez les rebelles pour dire que nous arrivons.

- bien maître.'

Dash Rendar et les artefacts nous ont déjà par 2 reprises glissé entre les mains mais cette fois ci nous les aurons...

MakiaveL*DarK le 2005-06-11 14:15:44



Le rideau vert

Il était déjà 21h se soir là ! Batllwack avait rendez vous avec l’amiral dut pour tenter de percer le rideau vert qui protégeait Dash rendar …

- Batllwack vous avez vu l’heure ! On vous attend depuis une heure !

- Excusez moi, mais j’ai eu un empêchement ! Qu’elles sont les nouvelles ?

- Dash Rendar 2 Viens juste d’être détruit par Makiavel ! Par chance ce n’était pas la bonne cible. Nous lançons l’assaut dans 15 minutes. Tenez vous prêt !

Batllwack se pressa d’avertir les usines de Kessel pour produire le maximum d’unités. Ses usines étaient réputées pour leurs vitesses ! Batllwack recrutait les meilleurs ouvriers de la galaxie. La plus part du temps il venait des prisons de coruscant….

- Sergent, qu’elle est la quantité que nous avons déjà produite ?

- La moitié de se que nous attendions ! Il nous faut encore un peut de temps

- Dépêchez vous l’assaut commence dans 10 minutes

Le sergent s’avait que batllwack voulez absolument jouer un rôle dans ce récit. Il fallait absolument répondre aux exigences de batllwack…

- Commandant, un message de Kessel vient juste d’être intercepté !

- Donnez le moi

Le sergent imprima le texte et le donna à batllwack…

- La production est terminée ! Je savais que je pouvais conter sur mes ouvriers ! Donnez leurs une prime et deux jours de congés

Batllwack se dirigea le plus prêt possible de Kessel pour transférer ses unités…

- Ici « claire » ! demande autorisation de récupérer les unités produite !

- Bonjour batllwack ! Heureux de vous revoir nous transmettons directement les destroyers !

Des immense cargos remplie de destroyer se reliaient pour charger « claire » ! Il fallait faire vite car si un rebelle passait par là il pouvez endommager la chaîne…

- Transfert terminé !

- Grand merci ! Nous vous transmettrons le rapport de combats le plus vite possible

Maintenant que « claire » était opérationnel, batllwack devait se diriger vers la zone de combat…

- Je suis encore en retard ! Dut ne va pas être content

- Oui ! Quant-on parle du loup… Il veut rentrer en communication

Batllwack prit l’hologramme…

- Vous êtes prêt batll ??

- Je viens de terminer mon transfert je me dirige vers le rideau vert

- Bon, nous commençons sans vous. Dés que vous êtes sur place faite moi signe :

- A vos ordres amiral

Batllwack propulsa « claire » dans la galaxie. L’attaque avait déjà commençait…

- Dut je suis là !

- Enfin ! Vous n’avez presque rien manqué, trois attaques ont été lancées ! Le défenseur à baissé de puissance mais nous ne détruisons pas plus de 100 milles t-wings ! A ce train là, nous n’allons jamais y arriver !

- C’est clair ! Je vais essayer de faire le maximum de dégât. Donnez moi les positions !

Après avoir reçu les différentes positions, « claire » passa un très court instant en hyper espace…

- Je suis sur place ! Je chauffe mes destroyers

- Attendez je veux voir le combat !

- Ne vous inquiétez pas dut ! Il faut du temps pour chauffer ces bestioles

De la fumé blanche sortait de « claire », batllwack augmentait sa puissance…

- Le rayon laser de mes destroyers vient d’atteindre le maximum de sa puissance j’envoie la sauce !

Un gigantesque laser bleu sorti de « claire », il se dirigeait directement sur le défenseur. Le laser était tellement puissant qu’il arracha le flanc droit de la flotte ! Les pauvres t-wings ne pouvaient rien faire fasse a une t-elle puissance de frappe …

- Waouhhhhhhhhh ! 20millions de puissance en moins !

- Enfin un bon rapport ! Merci batllwack

- Je pense que nous le terminerons demain ! J’envoie le rapport sur nexus

Batllwack aimerais que son geste allait aider l’empire à remporter ce récit ! Mais il y avait encore du travaille à effectuer…

Une phrase revenait sans cesse dans la tête de batllwack : « mais qu’es que c’est solide du t-wing !! »

Batll




batllwack le 2005-06-11 11:29:20



Destruction du clone Dash Rendar 2

Une sirène retentit sur Imergia, c'était le bruit qui annonçait les messages prioritaire. L'officier en place apporta le message à l'Amiral Linka, il faisait par de la destruction de l'un des quatre flottes présente au milieu des ceinture, la clone nommé Dash Rendar 2;

Rapport de Combat de l'Amiral MakiaveL*Dark

Amiral, nous venons de pulvériser le reste des Cargos YT-2550 présents avec nos Frégates d’assaut, cependant nous n'avons noté aucune trace de vos artéfacts, il semblerait bel et bien que ce n'était pas le bon clone, celui ci était vide, un des trois leurres la véritable flotte est donc encore en poste, nous allons continuer et essayer de trouver le plus rapidement cette cargaison.

Amiral MakiaveL*Dark

Après la lecture du message, le visage de l'Amrial s'assombrit, le temps jouait contre eux, il le savait et malgré les efforts de la part de tous les hommes aussi bien rebels qu'impériaux, les artéfacts se trouvait toujours en possession de Rendar.
Il savait que ce vil voleur allait bientôt essayer une percée, en effet les flottes étaient toutes passé d'une puissance avoisinant les huit millions hier matin à maintenant près de soixante millions, il fallait faire vite...


linka le 2005-06-11 00:17:22



"Offensive sur Dash Rendar 2"

Nicocktail était venu pour rendre l'artefact à son frère Makiavel*Dark, la veille, bien qu'une mission importante était en cours sur l'un de nos PDF...Il s'était donc décidé à y retourner pour aider sa guilde, qui n'avait apparement aucun problème à faire tomber ses assayants... Mais voyant que son frère Mak avec son lieutenant Djidane étaient seuls contre un amas de flottes ennemies, Maître Nicocktail dû faire un choix important... Il fallait retourner absolument sur la zone de combats de Dash Rendar 2 afin d'aider frère Makiavel qui, malgré une puissance Herculéenne, ne pourrait pas tenir longtemps sans aide, d'autant plus que certains Impériaux le pilonaient sans relache.
Notre but était maintenant de s'entraider afin de perser les lignes ennemies. Les deux places libres en première ceinture étaient désormais à nous!

- 'La victoire est bientôt à nous Grand Frère!'

Nicocktail était encore jeune et ne se rendait pas toujours compte du danger qui était réellement présent...

- 'Nicocktail, tu es trop sûr de toi! Ne sous-estime jamais ton adversaire et surtout analyse bien son comportement au combat! Ta fièrté sera le fruit de ta perte! Ou pire encore... elle risquerait de te mener vers le côté obscur de la force. Tu es peut être un maître Jedi mais tu devras encore beaucoup apprendre avant avant d'être digne de mon entière confiance.'

En effet, Nicocktail était devenu Jedi grâce à son frère Makiavel qui lui avait appri à maîtriser la force.

- 'Pardonne-moi, il est vrai que je manque de maturité...Cependant, ces trois dernières j'ai concentré mes recherches sur plusieurs objectifs très importants. Et je pense maintenant être capable de pirater les codes des super boucliers de la flotte Dash Rendar 2! Bientôt elle n'aura plus aucune défense!
De plus, nos deux puissances réunis sont un mur infranchissable pour quiconque...'

-'Très bien Nicocktail, tu as mon feu vert pour cette mission mais fait très attention... et n'oublie pas ceci: chaque cicatrice est une leçon et chaque combat teste ce que tu as appris...
Que la force soit avec toi, mon frère.'

-'Que la force soit avec toi Mak et bonne chance Djidane!'




Nicocktail le 2005-06-10 13:48:48



attaque des clones

'- une armée de clones?

- oui maître.

- on en avait plus vu depuis fort longtemps et on s'en serai bien passé. Bien formés les clones peuvent être redoutables.

- que fait-on maître?

- il nous faut ses artefacts au nom de la Rebellion.
Une chose est sûre l'empire ne doit pas les avoir.

- Vers quel amas nous dirigeons nous?

- le plus proche Djidane.
On va pas commencer à faire des calculs savants pour savoir dans quel amas Dash se trouve.
Ah, et envoyez mon frère Nicocktail en reconnaissance pour tapper 1 ou 2 flottes présentes.
Je sais qu'il se trouve pas loin et ses renseignements pourront nous être utiles.

- bien maître.'

Peut de temps après en vue de l'amas.

'- salut frangin.

- lut Nico, comment va la famille!

- bien, bien. j'ai les renseignements que tu m'a demandé. Je te les envoie.

- je te remercie Nico. Je sais que tu es occupé donc je ne te retient pas plus longtemps.

- bonne chance Mak, et que la Force soit avec toi.'

Oui, la Force je vais en avoir besoin.

'- Djidane, ouvrez le feu sur la première flotte. et ne vous trompez pas de cible...'

MakiaveL*DarK le 2005-06-09 07:59:50



Opération Hurb

***** Il y a quelque jour dans le système de Hurb *****

L’avantage était certain. La rebellions était aussi sur le coup et avait trouvé le pass pour contourner les défenses. Il fallut à l’empire maintenant de reconquérir les premières ceintures. Ceci n’allait pas être chose facile. On pouvait voir d’innombrable Rebel en orbite autour de Hurb. La situation était de loin pas la plus satisfaisante pour le seigneur noir Popaya. Celui-ci avait aussi trouvé le bon mot de pass mais malheureusement sa réflexion fut plus longue que celle des Rebels.
Au commandement de sa flotte Destiny, l’impérial Popaya réfléchissait à un stratagème pour reprendre un certain avantage sur la rebellion. La flotte de Dash Rendar était encore en orbite autour de la planète. Il fallut à Popaya trouver un moyen de se rapprocher dans les alentours de Hurb et de Dash. Il fit alors appelé son second Outrider. On pouvait entendre les hauts parleurs du Destiny hurler le nom du second lui annonçant qu’il était attendu en salle de commandement. Celui-ci pressa le pas pour s’y rendre.

{Outrider}-« Me voila mon maître, que se passe t’il ? »

Outrider était essoufflé de sa longue course dans les immenses couloirs du Destiny. Popaya se retourna alors face à son second et repris.

{Popaya} –« Et bien mon chère second nous n’avons plus le choix, que de commencer les offensives contre notre ennemi juré. »
{Outrider}-« Que proposez vous pour remédier a notre retard ? »
{Popaya} –« Et bien nous allons commencer à sonder les flottes accessibles placé en orbite. C'est-à-dire que nous commencerons par attaquer le flan Est de Hurb. »
{Outrider} –« Bien mon commandant par quel vermine rebel devons nous commencer ? »

Popaya regarda la carte du système de Hurb pour trouver les premières cibles potentielles.

{Popaya}-« Commençons par sondé les flottes de l’officier Rebel Chtivans suivi de Roxor, de Neogamka et pour finir Arcanis. Ce dernier sera sans doute trop puissant pour nous.»
{Outrider} –« Bien mon commandement, je vais réunir nos sondes et les envoyer sur les cibles désignées. »

Le second s’en alla réunir les unités nécessaires à cette action. C’est ainsi qu’une poigné de defenseurs tie partirent dans la direction des quatre cibles rebels. Peu de temps après la composition des flottes adverse était connu. L’heure était maintenant à la réflexion de la stratégie à mener pour récupérer une place en orbite de Hurb. Popaya senti que Neogamka était le plus faible et le plus accessible. Celui-ci était en orbite de Hurb mais en plus de cela il était collé à la flotte de Dash. C’est alors que Popaya imaginait une nouvelle composition pour détruire ce Rebel. Mais il fut d’une grande aubaine pour le seigneur noir car dans les minutes qui suivi ça pensée il pu apercevoir sur les écrans de contrôle que la flotte de Neogamka avait était détruite ou que celui-ci avait choisi la fuite. L’impérial, tout excité, annonça dans les micros du Destiny.

{Popaya} –« Tous à votre poste, allumer les réacteurs à pleine puissance, une place en orbite Nord Est de la planete Hurb vient de se libérer. »

C’est ainsi que la flotte Destiny se dirigeait vers cette orbite tant attendue par tout l’équipage.


***** Les dernières 72 heures avant la prise d’Hurb *****

Le seigneur noir Popaya avait maintenant une place importante pouvant frapper la flotte de Dash et la planète Hurb. Mais dans les premiers instants il fallait encore se débarrasser de la flotte protectrice. C’est alors tout naturellement que Popaya y envoya ces sondes, car à cette instant la flotte de Dash faisait encore plus du double que celle de l’impérial. Le rapport des sondes annonçait une bonne nouvelle car Dash possédait des IG2000. Une aubaine pour Popaya qui pouvait envoyer son escadron sans crainte. Il pris le soin de prévenir tout cet officier par l’holophone du destiny.

-« Mais chère compagnon l’heure de la bataille est arrivé, tous à vos poste de combat, prenez l’envole pour la destination de la flotte de Dash nous allons faire un massacre. »

Popaya parti alors sur le quai d’envole pour se préparer à l’attaque. Les milliers de défenseur était lâché en direction de Rendar. Arrivé à proximité de la position c’était plus de quatre cent cinquante mille IG2000 qui était en position soit plus du double. Il n’était pas pensable que les défenseurs s’en sorte mais la tournure de la bataille fut très brève. Les défenseurs réussirent à percer ce mur ci impressionnant menant à une large victoire.
De retour sur le Destiny c’était l’euphorie complète. Cette victoire fut célébrée durant toute la nuit oubliant les assauts intempestifs subits les jours précédent par les rebels et les contrebandiers venus en aide à Linka.

Au réveil de cette nuit très festive, Popaya debout le premier, annonçait déjà dans les micros du Destiny l’attaque imminente de Rendar. Il fit aussi appeler son second à ces cotés.

{Popaya}-« Mon chère Outrider tu ne viendras pas avec nous cette bataille. Je te demande de préparer nos commandos pour une attaque planétaire. Je présent que la flotte défensive ne tienne plus très longtemps. »
{Outrider]-« Bien mon commandant comme vous le souhaité, je réunirais nos meilleur troupe pour cette action soyer sans crainte. »
{Popaya]-« Très bien, je dois maintenant aller me préparer au combat. »

L’impérial partie sur le quai pour prendre son envole avec les milliers d’autres défenseur tie vers leur deuxième offensive sur Rendar. Celle-ci fut victorieuse mais pas satisfaisante pour le seigneur impèrial.
De retour sur la flotte, Popaya alla aider son second à recruter les commandos. Il savait qu’il n’allait plus pouvoir faire d’attaque spatiale et préféra ce donner une chance de conquérir Hurb. Quelque bonne heure plus tard c’était plus de huit cent milles commandos qui avait était recruté pour l’assaut. Un assaut certes kamikaze mais Popaya sentait qu’il aller être son unique assaut terrestre. C’est sur cette pensé qu’il s’endormi peu profondément en attendant la destruction de la flotte de Dash..

A son réveil, Il pu constater que la planète était enfin attaquable et appela ces troupes sur le pont.

-« A tous les commandos, je vous demande d’embarquer dans les transporteurs. Direction Hurb. Cette attaque sera notre unique attaque alors je compte sur vous pour conquérir la planète.»

Popaya envoya le maximum de troupe terrestre possible, il savait que c’était kamikaze mais il n’avait pas le choix. Le seigneur noir n’avait plus le temps de sonder. C’est ainsi que des centaines de millier de commandos partirent au combat.
Arrivé sur place les commandos ne connaissaient par leur ennemi, et cette avec mauvaise surprise qu’ils tombèrent sur des droides de guerres. Les pertes furent légères mais la victoire ne fut pas au bout de l’espérance de Popaya.
Quelques heures plus tard Hurb tomba entre les mains du rebel Arcanis. Avait il récupéré l’artefact tant convoité ?

Mais plus tard dans la soirée un message du contrebandier Linka fut envoyé à tous les rebels et impériaux. Les artefacts et Dash n’étaient pas sur Hurb. Celui-ci prit la fuite voyant son repère découvert. Mais la tache allait être plus rude car celui-ci pouvait créer des clones, il fallait maintenant trouvé dans moins de soixante douze heures la flotte réelle de Dash avant qu’il prenne la fuite à nouveau et emporte les artefacts avec lui. Popaya fit le tour des différentes localisations donnée avec le message mais encore aucune activité était en vu. Il pouvais juste constater que les défenses étaient impressionnant et qu’il allait être difficile en moins de soixante douze heure de repérer Rendar. Sur cette pensée sombre le seigneur impérial alla rejoindre ces quartiers afin de prendre du repos. Mais il ne laissera pas tombé et relèvera le défi.


Popaya le 2005-06-09 02:48:23



A la poursuite du Dash

Depuis le pont central de sa flotte, Linka observait l’évolution de la situation dans laquelle il avait fait embarqué des rebels et des impériaux, tous se battaient pour le même but, lui rapporter les artéfacts, cependant la prise de la planète n’avait pas été le succès qu’il espérait et il constata comme tout le monde que le planète était vide de tous objets.
Zakarisz Ghent, l’officier en informatique, vint à la rencontre de l’Amiral qui comme à son habitude réfléchissait. Zakarisz portait un large sourire, il apportait apparemment une bonne nouvelle à son chef d’équipage.

- Amiral, nos droides nous ont permis de récolter des informations sur différentes flottes qui seraient apparu non loin de l’ancienne planète de Rendar Dash, cependant, je ne comprend pas certaines données que nous envoie les droides sondeurs, il semblerait que certains code soit les même pour plusieurs flottes, cependant cela n’est pas possible seul…
- Des clones, il disposerait ainsi aussi de cette techniques ? Ne cherche pas d’autres explication , il a du faire apparaître d’autres flottes identiques à la sienne. Et une fois sa flotte prête, il pourra partir en toute discrétion. Officier combien de flotte as tu réussi à dénombrer ?
- Nous avons 9 codes différents et chacun de cela reviennent 4 fois, je dirai que nous avons 4 amas de flottes avec celle de Rendar en sécurité au milieu de l’un des 4 groupes.
- En effet, il se prépare à disparaître définitivement, il n’avait pas prévu que nous trouvions son quartier général aussi vite et je doute fort bien que sa flotte soit de taille à affronter une flottille digne de ce nom. Envoi un communiqué aux impériaux et aux rebels qui ont accepté de nous aidés avec les coordonnées des différentes flottes. Il ne restera plus qu’à eux d’être assez rapide afin que ce voleur ne puisse s’échapper.
- A vos ordres mon Amiral

L’officier sortit de la salle pour envoyer le rapport sur la messagerie impérial et rebelle :

Amiraux,
Nous avons repéré depuis la flotte du Contrebandier Linka différents amas de flottes, dans l’un de ces groupes se trouvent la flotte de Dash Rendar, il ne faut pas que celui-ci vous échappe une nouvelle fois.
Organisez vous au mieux pour qu’il n’ai pas le temps de fuir avec les artéfacts à bord de son vaisseau.

Voici les différentes coordonnées que nous avons recueilli :
_ X : 102 Y : -77
_ X : 112 Y : -86
_ X : 117 Y : -105
_ X : 110 Y : -112

Bonne chance à vous mais faites vite
Zakarisz Ghent, officier sur la flotte Imergia

HRP : Vous avez maintenant 72 heures avant que Dash Rendar n’est une flotte assez puissante pour s’échapper. Il se trouve au milieu de l’une des 4 ceintures, les autres ne sont que des leurres, à vous de vous organiser pour faire au plus vite et trouver la vrai flotte. Une attaque suffira à sa destruction lors des premières 24h, puis plus le temps passera et plus la flotte du contrebandier montera en puissance. Une fois une puissance de 100M atteinte, le contrebandier pourra partir, à vous de tout faire pour qu’il n’atteigne pas cette limite.


linka le 2005-06-09 02:00:06



La prise de Hurb

L’Amiral Arcanis venait tout juste de devenir maître des lieux, après d’incessants combats, enfin les dernières défenses de la planète étaient tombé, Hurb était maintenant sous sa domination.
Après avoir complètement vérifié que plus aucun partisans de Dash Rendar n’ai survécu, il décida à aller lui même chercher les artéfacts sur la planète.

Les artéfacts ne pouvait se trouver que dans le palais que le contrebandier avait fait construire pour lui même lors de son installation sur la planète, connaissant la valeur sentimentale que celles-ci pouvaient avoir à ses yeux, il ne pouvait les avoir mis à un autre endroit.
Arcanis demanda qu’on affrète une navette de transport rapide pour qu’il puisse se rendre rapidement sur place. Quelques minutes plus tard, le transporteur léger était prêt et il quitta le vaisseau principal en direction de Hurd et du palais de Dash.
L’Amiral rebel fut impressionné par la taille de l’édifice qu’il découvrit en arrivant sur les lieux, devant lui s’élevait une forteresse, toute d’un bleu d’océan vêtu, tel celui de la mer qui recouvre la planète Mon Calamari, les reflets bleuté par le Soleil rendait l’endroit magnifique même magique mais ce n’était pas en tant que touriste qu’Arcanis était venu mais avec le but de récupérer les artefacts Sith et Jedi volé aux contrebandier Linka et dont il avait pour objectif de lui ramener.

L’entrée principal était proportionnelle à la taille du bâtiment, un rancor adulte aurait pu rentrer sans risque à travers la porte, tellement elle était gigantesque. La porte une fois franchit l’Amiral et sa troupe débouchèrent sur une grande salle ronde d’où partait de 4 couloirs, l’exploration allait être longue mais les hommes n’était pas pressé malgré une certaine impatience de pouvoir toucher leur but maintenant si proche.
La petite troupe fut diviser en 4 groupe et l’exploration de l’intérieur de chez Dash Rendar put commencer.

Les couloirs débouchait à leur tour sur une salle ronde, certes plus petite mais il se trouvait ici encore des couloirs, tous les groupes parcoururent des kilomètres à travers tous les longs couloirs marbré bleu du palais. Finalement l’Amiral trouva les quartiers privés de Dash Rendar.
Avant de pénétrer à l’intérieur il fit regrouper tous ses homme dans le crainte d’une mauvaise surprise lors de l’ouverture de la dernière porte qui le séparait d’une très grosse récompense.
Mais la pièce était vide, aucun bruit ne se faisait entendre, seul les pas des officiers brisait le silence de la pièce.
Le mobilier était sommaire, mais sur la table central reposait comme un holocom. Un des officiers se décida à l’allumer pour voir son contenu.

A la grande stupéfaction des hommes, il virent apparaître le contrebandier en possession d’un des artefacts qu’il recherchait. Le message suivant leur était communiqué :

Bonjour Amiral, quel que soit votre camp, je connais très bien vos intentions.
Vous voulez récupérez les artefacts que j’ai repris de plein droit à un autre contrebandier.
Ce que vous ignorez c’est que je m’attendais à votre visite et j’ai donc vite évacué les lieux avec quelques uns de mes hommes et surtout le butin que vous convoitez tant et que vous espériez trouver ici même dans mes quartiers.
Navré de vous décevoir mais ils ne se trouvent plus ici depuis quelques heures maintenant mais ils sont avec moi sur l’Outrider.
Sur ceux, je me vois navré de vous laisser mais j’ai du chemin à faire

Adieu. Rendar Dash

Tous le travail des hommes de la Rebellion venait d’être réduit à néant, le siège de la planète n’était qu’un leur pour permettre aux contrebandier de s’échapper dans la confusion des combats.
Il allait maintenant falloir retrouver la trace de la flotte du contrebandier.

L’Amiral n’était certain que d’une seule chose, la tache allait être beaucoup plus rude que prévu auparavant et certainement beaucoup plus longue mais tel était le prix à payer pour recevoir la récompenser promis par Linka à qui lui rapporterai les artéfacts le premier.
Cependant la flotte du contrebandier ne pouvait non plus être très loin sinon les radars rebels aurait détecté son mouvement, cette pensée fit renaître une lueur d’espoir dans les yeux et le cœur de l’Amiral. La recherche pouvait alors commencer dès que le retour sur la flotte serait effectué.


linka le 2005-06-08 21:09:00



La vengeance est un plat qui se mange froid.

Quelle nuit... pas un seul bruit de lasers et d'explosion.Cela lui avait paru étrange.Les forces impériales seraient-elles lentes, pourtant réputées pour leur organisation ?La réponse à cette question fuyait le Colonel.Les flottes protégeant la planète du contrebandier Dash Rendar étaient encerclées, et seule une flotte impériale venait troubler la perfection de l''encadrement rebelle.Enfin bon, se dit le colonel, cela reste toujours une bonne nuit.Il se leva et enfila ses pantoufles rongées par son chihuahua.Après un étirement et quelques baillements, il arriva au poste de controle, ou l'attendait le Capitaine Nyquist.

'Bonjour Mon Colonel.Les dernières nouvelles vous attendent sur votre table.

- Bien.Merci'

Il se dirigea vers la table, et tout en buvant un café noir, commença à lire les dernières nouvelles provenant des autres vaisseaux faisant partis de sa flotte :

'- Flotte Memorex.Etat stationnaire et présence de forces impériales repérées sur une ceinture extérieure au défense.Pas d'activité apparente.Aucun dégât subi.

- Flotte Le Carrick.Stationne en orbite proche du clone Dash Rendar.Préparation des repérages en cours.Aucune activité dangereuse impériale à signaler.

- Flotte Le Cavalier Noir.Première ligne de défense de la flotte.Etat stable.Bouclier a 100%....

Les flottes faisaient le recencement tout les jours et cette lecture pouvait prendre du temps, beaucoup de temps....

'Mon Colonel .. Mon Colonel ?!?!

- Hum .. oûûûûa ... Arf oui effectivement...'

Le Colonel s'était une fois de plus endormi.Le manque d'adrénaline au combat se faisait sentir.Il rangea tous ses papiers et alla dans le hangar des vaisseaux.Il sauta dans son y-wing et décolla.Il était parti pour faire un tour en revu de toute sa flotte, composée uniquement de frégate d'assaut.Le slalom l'amusait plus que tout.Un petit signal rouge clignotant annonçait la couleur de cette tournée...
Il pousa à fond les réacteurs et converga vers l'endroit où sa flotte se faisait attaquer.Un amiral inconnu, prénommé Biggs Darklighter, arriva avec des vaisseaux bien connus du Colonel : des destroyers stellaires victoires de deuxième génération.

'A tous les vaisseaux : Formation sérrée.Ne laissez passer aucun vaisseaux ennemis.Jusque la mort !!!'

Les frégates alliées se positionnèrent sur ordre du colonel.Une muraille se dressait désormais face à l'ennemi.

'Bouclier avant puissance maximum.On vas tenir de front.'

Le y-wing slaloma et partit devant les frégates.Survolant les tourelles ennemis, il passait habilement entre les tirs rayonnants.Il repartit et se plaça entre la frégate médicale et la flotte personnelle du Capitaine.Les tirs ennemis comencèrent et se faisaient de plus en plus intense.Les boucliers rebelles voyaient leurs puissance faiblir à une vitesse vertigineuse.

'Colonel, nous avons perdu le bouclier de protection avant !! Encore un tir et ... ahhhhhhhhhhh !!!'

Une explosion bleuté envahit l'espace noir.La frégate Le cavalier noir venait d'exploser, suivi par des centaines d'autres frégates.Le colonel essaya desèspérement de sauver les dernières frégates.Celle du Capitaine et les autres suivèrent le colonel et se replièrent.Les destroyers ennemis les suivirent et finirent par coincer les dernières frégates.

'Mon colonel, la situation est critique.Nous avons presque perdus la totalité de notre flotte.Il faut évacuer au plus vite.

- Une flotte de renfort en croiseurs de fret est prévue en orbite autour de RI-04.Prenez votre suite avec vous et partes dans la dernière navette je vous rejoindrai derrière les lignes ennemis.

- Compris'

Le colonel passa sous le ventre de la frégate et suivi la navette quittant la frégate en feu.Ils sortirent tel le Faucon Millenium lors de la bataille de l'étoile noire.Le y-wing tourbillonant et la frégate quittèrent le champ de bataille in extremis.

'La vengeance est un plat qui se mange froid, murmura le Colonel.'

Après une dizaine d'heures de vol en hyper-espace, le chasseur et la navette atterirent sur le poste avancé de la planète RI-04.Le Capitaine voulut parler a son supérieur :

'Qu'allons-nous faire mon Colonel?

- Nous allons repartir au plus vite.Nous pouvons encore espérer récupérer notre position grace aux croiseurs de fret stationnés ici.Dites aux rescapés qu'ils peuvent rester sur notre planète.D'autres hommes sont prêts à partir avec nous.Préparez vous a repartir dans 10 minutes ...

- Compris'

Les Fret faisaient tourner leurs réacteurs.Le capitaine et le colonel embarquèrent dans le dernier croiseur.Il se souleva de la terre ferme et la flotte, certe moins imposante mais toute neuve et plus résistante, passa en hyper-espace.

'Incroyable ... Hallucinant ... mais pourquoi ??'

En effet, le trou béant laissé par la destruction de l'ancienne flotte de frégates d'assaut n'avait été comblé par aucune force impériale.

'Prenez position dans notre ancien espace.Formation défensive.Nous allons récupéré notre bien'

Les croiseurs se placèrent et leurs moteurs s'arrêtèrent pour éviter d'attirer l'attention.Le y-wing rentra dans le Croiseur principal.A peine sorti du cockpit que le capitaine Nyquist l'attendait.

'Mon Colonel, une transmission holographique est demandée.Elle provient de la flotte Prométhée.

- Bien.Préparez la salle j'arrive dans deux minutes.'

Heretik essuya la sueur dégoulinante sur son front, et en prenant un verre de vodka, quitta le hangar et se rendit en salle d'holoconférence.

***Début de transmission***

'Vous voilà Colonel.Votre flotte avait disparu de mes radars et je me demandais si quelque chose était arrivé..

- Effectivement nous avons été attaqué mais des vaisseaux de 'rechange' avaient été prévus pour l'occasion.Nous sommes revenus à temps avant qu'une quelconque force impériale nous devance sur le terrain du Contrebandier.

- Voila qui me rassure.Je viens aussi vous faire part d'une bonne nouvelle.Ma flotte vient de détruire une flotte de défense du Contrebandier.Les Faucon Millenium ennemis n'ont pas tenus face à la puissance de feu rebelle.Un sourire se dessina sur le visage du Colonel

- Je dois en faire autant maintenant.Bonne chance à vous pour la suite

- Pareillement '

***Fin de transmission***

La conférence se tint rapidement car les vaisseaux impériaux avaient mis sous écoute tout le secteur.Heretik sortit de la salle l'air heureux et ambitieux, car il comptait détruire lui aussi un clone.Mais encore fallait-il que les forces impériales continuent leur lenteur d'organisation plutôt inhabituelle...



HeRetiK le 2005-06-08 15:41:11



Show guerrier

L’Aventurier Errant se faufiler dans l’espace à la manière du fer à repasser dans une immense infinité bleue. L’énorme destroyer et son escorte essayaient de maintenir un profil bas autour de la planète assiégée Hurb. Les moyens mis en place par la Rébellion et l’Empire étaient faramineux. Dash Rendar n’avait non plus ignoré sa peine… Des centaines de milliers de chasseurs Manta et d’IG 2000 ainsi que d’autres vaisseaux s’étaient relayés en orbite de la planète. Dash Rendar souhaitait vraiment mettre la main sur la cargaison de Linka… La C.H.O.M. y perdrait trop !

« - Booster ?
- Oui Carver ?
- Nos sondes déployées en reconnaissance nous ont permis de faire un diagramme de leur système de siège… Ils sont déployés, impériaux, rebelles et les forces de Rendar, sur près de 3 parsecs de profondeurs.
- Et que donne les protections de la planète Hurb ?
- Pour l’instant elle reste intouchable. Le système de protection de la planète reste inviolable et la dangerosité d’un convoyage de forces terrestres dans cette masse de combattant est importante !
- Bien. Restons en position et dès qu’une reconnaissance est positive, prévenez nos associés de la C.H.O.M. sur notre réseau interne. Frappez fort dès que possible… »

Quelques jours plus tard, les pertes infligées avaient été insuffisantes… Les forces qui assiégeaient Hurb avançaient péniblement mais se rapprochaient.

Un appel « très urgent » de Linka avait mis en colère Terrik… Le fameux code « inviolable » était tombé. En même temps, les forces spatiales de Rendar avaient été détruites. Les premières forces de combat terrestres venaient d’atterrir. Les impériaux essayaient d’empêcher les rebelles d’atterrir qui eux-mêmes tirés sur les troupes contrebandières qui, enfin, frappés sur tous depuis la surface de la planète…

Il était temps que quelque chose se passe… Heureusement, un miraculeux coup de chance (Booster n’y était pas habitué) permit la destruction de la flotte de frégate d’assaut de l’amiral Terrorblade. Sans doute une revente de transpacier de mauvaise qualité de la C.H.O.M. Ca arrangeait bien le contrebandier. Ses forces avaient pu s’approcher plus près de Hurb. Pas encore avec les moyens de la protéger, mais au moins de pouvoir déposer quelques hommes pour savoir ce qui s’y passe.

Sous couvert d’une navette de reporter de C.H.O.M.TV-War, Booster et ses meilleurs infiltrateurs atterrirent sur la planète.

Profitant du statut protégé de vedette d’HoloTV, la présentatrice permettait de s’approcher des endroits stratégiques. Sous couvert de reportage de guerre, Booster et son œil cybernétique enregistrait le maximum d’informations pour sauver la mise de la C.H.O.M. dans les fameux artefacts qu’avait récupéré Linka.

Pendant que mademoiselle Louwea, la présentatrice plébiscitée comme celle n’ayant pas froid aux yeux par plusieurs milliards d’holospéctateurs (un autre sondage avait fait apparaître qu’aux yeux de nombreux autres holospecatateurs, elle avait aussi le plus joli fessier extraterrestre de ce côté-ci de la galaxie), rapportée ce qu’elle voyait :

« Bonsoir chers spectateurs, ce soir, sur C.H.O.M.TV-War, nous allons assister à l’attaque des forces rebelles sur la position fortifiée 633 des forces contrebandières de Dash Rendar. Nous avons pu installer 8 holocaméras sur des positions différentes vous offrant les meilleurs axes de vision possible. Il vous suffira d’appuyer sur les touches de votre télécommande pour profiter du meilleur spectacle guerrier réel dans la galaxie. Oui ? On me fait signe de prendre place dans le Chariot VLH QH7 qui nous servira de position d’holovision mobile. Tout cela en direct évidemment… Ouhla, c’est étroit et ça sent quoi ???… Mais où est ma maquilleuse ?!? »

Booster quand à lui, avait pris position dans une navette camouflée posée à quelques kilomètres de là et attendait le retour de ces hommes tout en profitant du spectacle. Il souriait de s’apercevoir que ce channel, le « War » remportait de plus en plus d’indices de visualisation. Même Gigi Wessel perdait du terrain. Au grand Dam d’Eléana qui en avait fait sa favorite.

A la vue de la maquilleuse se précipitant à la place du responsable senseur dans le speeder de type Chariot :

« Tout ça pour une maquilleuse… Ah, la facétie et la légèreté des femmes… Je pense qu’elle va déchanter d’avoir pris sa maquilleuse quand elle sera prise pour cible… Euh, Calver ?
- Oui Booster ?
- Louewa a-t-elle contracté une assurance vie « C.H.O.M. life-optimum » ?
- Je consulte son dossier Booster… Hum… Apparemment oui. Elle n’a pas du lire le paragraphe 379, alinéa b… Tiens voila la compagnie…
- Ok, passe sur les caméras volantes 3 et 5. »

Une formation de soldats rebelles, soutenus par des Juggernaut HAVw A5 s’approchait de la position fortifiée. Arrivé à distance de tir, les batteries anti-véhicules 1.4 FD P-Tour lâchèrent leurs impulsions laser contre les immenses géants (plus de 20m de haut) monté sur 10 roues. Les tourelles de ces forteresses roulantes échangèrent des tirs. Les commandos rebelles profitaient du moindre couvert et essayaient d’échapper au massacre que provoqué la ligne de batteries anti-infanterie DF.9 des contrebandiers… La violence des combats était impressionnante. Des gerbes de feu et de terre étaient régulièrement soulevées. Les soldats des contrebandiers étaient protégés par une barrière de plast-béton à modèle mémoire capable de se configurer en blocs compacts idéal pour le transport (Sous le bas de l’écran circule les références commerciales de ces blocs achetables sur la chaîne permanente d’achat de C.H.O.M. Tv). Ces fortifications faisaient un excellent travail face aux fusils blasters DC-15 des commandos. Seul les lances missile E60-R arrivé a entamé ce blindage. Par contre les lasers lourds et les lances grenade à répétition des Juggernauts firent un travail de destruction systématique. Mais malgré l’excellente valeur des blindages, des mines anti-véhicules et les tour-P firent un ravage. Aussi au bout de 35 minutes d’assaut, les forces rebelles retraitèrent après avoir tout de même rendu presque complètement inutilisable la petite position fortifiée.

« Mouais… Fragile ces juggernauts… Repasse la caméra 3…
- Euh, pas possible Boost.
- Pourquoi donc ? Miss Louewa s’est encore arrêté au petit coin ?
- Euh, pas vraiment non… Le chariot Tv-War est porté disparu…
- Aie…
- Oui aie ! »

Booster et ses hommes continuèrent à se maintenir sur différentes positions et se renseignèrent sur l’évolution de la situation sur Hurb.

De nombreux abonnés se plaignirent de la coupure sur la caméra 1 (celle du chariot et de la présentatrice) pendant le programme. Toutefois, presque autant voulurent connaître la situation de la santé de la jeune présentatrice au fessier galactique.

Heureusement, ils furent vite rassurés (on rigole pas avec les abonnés) elle était vivante. Son chariot avait juste eu un soucis lorsque un missile rebelle n’avait pas été détecté à temps (ben oui sans responsable des senseurs, dur d’activer les contres mesures) et avait détruit les répulseurs. Légèrement blessée, elle pu rejoindre avec sa maquilleuse, une navette de la C.H.O.M.


A bientôt sur C.H.O.M.TV-War !









Booster Terrik le 2005-06-08 15:10:41



Opération sur Dash Rendar

Depuis le lancement de la quête, les rebelles avaient prit une longueur d’avance sur les impériaux …

Il ne restait plus qu’un défenseur, les derniers assauts sur Dash Rendar avait échoué ! L’empire devait absolument détruire ce clone si il voulait prétende à la victoire.

La conférence avec l’escadron black hole venait d’être terminé, l’ultime assaut sur Dash Rendar allait être effectué au levé du jour. Les différents officiers sélectionnés pour cette mission devaient économiser le maximum de tours.

Le lendemain matin, Dut réveilla batllwack…

- Debout mon cher ami ! IL est l’heure

- Quoi…déjà… ? C’est bon je me dépêche !

- L’amiral Killer est en route vers notre QG. Il ne reste plus que vous !

Batllwack se pressa de faire sa toilette et de mettre son costume impérial pour se diriger vers le célèbre QG des black hole…

- Voila batllwack ! Nous allons commencer

- Ouf je ne suis pas en retard ! J’ai eu peur

- Il nous faut impérativement détruire le dernier défenseur ! Les rebelles sont encore dans leur sommeil. Il nous faut taper maintenant et taper fort !

- Notre puissance face à se défenseur est impressionnant ! Il ne va pas résister longtemps ! Il faut juste bien s’organiser

- Nous allons clôturer le débat ! L’heure tourne et je veux que Dash Rendar soit détruit avec que les rebelles ne s’aperçoivent de quelques choses ! Direction le système de Hurb

Tous les officier quittèrent la petite salle de conférence pour se diriger vers leurs flottes…

- Officier batllwack en position ! J’attends les ordres de l’amiral pour attaquer !

- Officier Killer en position ! J’attends les ordres de l’amiral pour attaquer !

- Officier Merco en position ! J’attends les ordres de l’amiral pour attaquer !

- Tout le monde est place ! Merco Tu attaqueras en premier ! Batllwack en deuxième et j’espère que Killer le détruira !

- Batllwack parait !

- Merco parait !

- Killer parait !
La flotte de Merco se positionna devant le nez de Dash Rendar …

- Espéreront qu’il lui inflige beaucoup de dégâts !

- Nous avons tous les atouts de notre cotés ! Et puis Killer à de très bons vaisseaux il devrait le terminer.

- Heu Amiral ?

- Qu’es qui se passe Merco ??

- Je viens d’attaquer la flotte !

- Et alors ? C’est bon, Batllwack peut attaquer ?

- Non justement je viens de le détruire !

- Comment ??

- Regardez par le hublot

Les officiers coururent jusqu’à leurs Hublots…

- Hourra !!!! Nous l’avons eu du premier coup ! Parfait merco !

- Oui bravo ! Kiler et moi n’avons même pas eu le temps de le combattre

Killer prit la parole…

- Maintenant que Hurb n’à plus aucun défenseur il faut penser à le sonder !

- Je veux bien m’en charger !

- Très bien batll ! Vous avez mon autorisation !

« claire » se positionna devant la belle planète. Batllwack prit quelques vaisseaux pour tester les défenses de Hurb …

- Amiral, moi et mes hommes rentrons dans l’atmosphère de Hurb !

- Décrivez moi se que vous voyiez !

- C’est le K.O ici ! Des bâtiments sont en flammes, des carcasses de vaisseaux se consument sur la route ! La forêt est détruite, les habitants ont désertés. Mais j’entends des sentinelles qui font les cents pats !

- Qui sont-ils ??

- Je les entends mais je ne les aperçois pas ! Ils s’arrivent

- Soyez prudent ! Il ne faut pas vous faire remarquer !

- Les voilas ! Se sont des droides il ne sont qu’une centaine ! Feux !!!!

En un coup, les sentinelles furent détruites sauf une ! Cette sentinelle partie vers un poste de commandement ou elle appuya sur l’alarme …

[ …Bip…Bip…Bip…]

- Commandant l’alarme est déclenchés !

- Oh non ! Mais qu’es que ce bruit ?

- Commandant ! Des Troupes de droide arrivent droit sur nous !!

Batllwack vis devant lui un régiment de droide ! Il en avait facilement 400000 …

- Nous battons en retraite repliez vous !!!

- Batllwack ne traînez pas ils sont derrière vous ! Foncez !

Les troupes de batllwack arrivèrent sans encombre sur la navette qui les emmena directement sur « claire » !
Maintenant l’empire était au courant de la composition des unités qu’il y avait sur Hurb.

Batllwack avait joué son rôle d’informateur dans la quêtes il avait attaqué par plusieurs reprise les différents défenseurs. Maintenant c’était au rôle des terrestres d’attaquer…

Batll


batllwack le 2005-06-08 14:49:45



a la recherche du trésor de l'empereur

«Flash back »
Depuis l’interception du message de Linka tous les BH étaient sur le pied de guerre depuis le temps qu’ils attendaient ça et que leurs informateurs ne leurs donnaient que des réponses du genre
« Il y a une nouvelle quête à partir de dimanche ; dans trois jours…. »
La c’était parti, il allait falloir redoubler d’effort pour remporter cette quête et montrer leurs valeurs a l’empereur.

« retour a la réalité »

L’amiral Kiler était dans les tous premiers impériaux à arriver mais il y avait déjà de nombreux rebelle sur place.
Il plaça sa flotte en première ceinture contre la défense de Hurb. Il mit ses chercheurs sur le problème du mot de passe, tandis que ses vaisseaux de combats venaient d’arriver dans sa flotte.
Il appela son second en lui demandant que le sergent Drakken se présente à lui dans les plus brefs délais.
Drakken avait beaucoup monté dans l’estime de l’amiral depuis la quête the race et son excellent pilotage il était maintenant le chef coordinateur de la flotte quand l’amiral ne s’en occupait pas lui-même.
Deux minutes plus tard Drakken se présenta devant lui.

Amiral

Je te charge d’effectuer les reconnaissances sur les flottes ennemies je dois m’occuper avec les chercheurs du mot de passe. Les usines de productions font le maximum de vaisseaux pour ceux éventuellement perdu pendant ces reconnaissances. Vous prendrez contact avec les membres de l’escadron blackhole pour leurs donner les résultats.

Bien Amiral

Sur ce Drakken quitta la pièce et commença à faire ce que l’Amiral Kiler lui avait demandé.

Pendant ce temps là, l’amiral Kiler avec ses chercheurs se mettaient au travail pour trouver le mot de passe ils proposèrent plusieurs réponses toutes négatives.

Au bout de deux jours la flotte se déplaça sans que l’amiral Kiler n’ait rien dit. Il contacta immédiatement Drakken :

Que se passe-t-il Sergent ?

La protection de Hurb est tombée, on s’éloigne pour prendre l’une des dernières places en première ceinture de clone.

Faites vite sergent, il me semble qu'une seule flotte impériale est en première ceinture il s’agit de l’Amiral Mercozoom

il n’y a que 2 places, les ordinateurs calculent le trajet pour l’hyper espace.

Et ?

accrochez-vous ça risque de secouer vu la petite zone que l’on a pour arriver

Les haut-parleurs retentirent sur la flotte. Attention passage en hyper espace imminent que tout le monde gagne son poste.
L’amiral Kiler prit le micro et annonça :

« Que tous les pilotes embarquent dans leurs vaisseaux nous allons arriver dans une zone hostile ! Préparez-vous à défendre le vaisseau mère. Mettez toute la puissance possible sur les déflecteurs arrières et latéraux le danger ne viendra pas de devant pour le moment. Ne ripostez que si l’on vous attaque avec toute la puissance de feu de vos vaisseaux. »
Le vaisseau était en effervescence on aurait dit une véritable fourmilière qui était en train de travailler. Tous les couloirs étaient noirs du monde allant à son poste.
Une grande secousse se fit ressentir la flotte étaient passée en hyper espace.
Dès son arrivé aux coordonnées prévues la flotte de défense se mit en place en suivant les indications de l’Amiral.
Kiler pendant ce temps là se renseigna sur le mot de passe qu’il avait tant cherché.
Son chercheur en chef arriva avec la réponse à voir sa tête l’amiral Kiler sentait que cela n’allait pas lui plaire.

Amiral le mot de passe est artefact rebelle et sith.
Le visage de l’amiral Kiler en disait plus long qu’un grand discours.

N’est ce pas ce que je vous ai demandé de communiquer à Linka le trésor de l’empereur les artefacts rebelles et siths ?

Je ne comprends pas nous n’avons peut être pas été assez clair dans notre réponse.

Vous avez de la chance que je sois occupé pour essayer de contrer votre incompétence mais il n’y aura pas d’autre avertissement.

Merci amiral ça ne se reproduira pas.

Enfin seul l’Amiral Kiler contacta l’Amiral Mercozoom en priorité et le reste de la guilde pour voir comment s’arranger pour détruire les clones.
Il savait pertinemment qu’il faudrait qu’il tienne vu qu’il n’avait autour de lui que des rebelles et un clone donc aucun échappatoire.

La flotte de l’amiral Kiler tenait bien face aux attaques nombreuses des rebelles sur sa flotte. Les vaisseaux produis par ses usines lui permettaient sans problème d’être toujours a la même puissance.
Les rebelles avaient déjà bien commencer le travail et avait détruit certains clones défendant la planète. L'Amiral Dut avait lui aussi détruit un clone.
L’Amiral Kiler était là impuissant face aux T-wings de RenTrans quand un rapport arriva.
Il lit le rapport et sourit
Il appela son second

Que la flotte de notre planète de transfert décolle immédiatement pour remplacer notre flotte actuelle.

Mais c’est de la folie

non, nous sommes protégé et la flotte RenTrans est presque à terre nous devons prendre ce risque cette place est trop belle pour qu’elle tombe entre les mains des rebelles elle donne accès aux deux clones restant ainsi qu’à la planète où se trouve les artefacts.

bien amiral

Quelques minutes après, l’échange avait été fait. Les nouveaux vaisseaux s’étaient arimé sur la flotte juste pour faire le plein et décollèrent rapidement.
L’amiral Kiler monta dans son vaisseau pour superviser les opérations. La bataille fut brève mais intense. L'Amiral Kiler eut cependant une grande frayeur à cause d’un pilote qui avait empêché une bonne partie de ses camarades de tirer. Son vaisseau fut détruit par l’amiral Kiler lui-même. Cela avait eu un effet plus que bénéfique sur le reste des troupes car, au second passage, seule la moitié des vaisseaux avait tiré lorsque la flotte de RenTrans explosa.
La flotte de l’Amiral Kiler pris immédiatement la place libre.
De retour sur sa flotte l’Amiral Kiler appela son second et lui dit :

Vous voyez qu’il n’y avait pas de risque et que le jeu en valait la chandelle.

Oui vous aviez raison amiral

Bon plus que les deux derniers clones et la planète j’ai déjà donné l’ordre de changer la production de vaisseau pour détruire Kabal. Débrouillez-vous pour que nos boucliers ne lâchent pas vu qu’il y a une trêve car l’arbitre de la quête ne pourra pas entre présent pendant deux jours. De plus des contrebandiers devraient arriver je ne pense pas qu’ils vont laisser un tel trésor au impériaux ou aux rebelles donc que les scanners s’occupent de repérer en priorité tout mouvement de flotte contrebandières dans le secteur. On connaît déjà ceux qui nous entourent.

Bien Amiral

De nouveau seul l’Amiral Kiler pouvait profiter du hold up parfait qu’il avait fait en prenant la place maîtresse à cet instant de la quête au nez et à la barbe des rebelles.

(HRP: désolé pour l'arrivé tardive de ce rp mais j'ai peu de temps en ce moment)

kiler le 2005-06-07 15:46:27



Une arrivée attendue

L’Amiral sortit doucement du sommeil dans lequel il avait sombré dans sa cabine personnelle, ce n’était pas le travail de ces derniers jours qui l’avait épuisé mais plutôt l’attente, la double attente qu’il avait, d’une part les flottes en défenses de Hurb résistaient toujours très bien malgré les attaques incessantes de la part des vaisseaux de l’Empire et de la Rebellion.
Mais ce qui tracassait aussi Linka était l’absence de ses amis qui devait le rejoindre après leur conférence, en effet aucun vaisseau contrebandier à part ceux de l’Amiral n’était présent.

Il décida de se rendre sur la passerelle principal pour voir si des modifications avait été effectué dans le paysage mais à son grand désespoir, tout était à l’identique.
Les Chasseurs Manta présents sur Kabal résistaient, ce qui n’était pas trop difficile vu le nombre impressionnant de vaisseaux engagé. Et il restait encore la flotte de Dash, il avait changé ses Cargos YT-2400 pour une unitées tout à fait différentes, les vaisseaux d’escorte avaient été laissé et c’était des bombardiers IG-2000 qui avait été préféré pour la défense, un choix judicieux car c’était une défense très solide. La planète n’allait pas se laisser attaquer aussi facilement et l’Amiral s’en rendait de plus en plus compte.

Cependant l’officier responsable des communication vint trouver l’Amiral pour lui fart part de l’arrivée d’un message prioritaire. Ces messages ne pouvait être lu en premier que par l’Amiral Linka car il devait rentrer un code que lui seul connaissait pour que le message lui soit délivré. Il tapa son code et commença à lire le message :

Linka,

Nous arrivons, suite à la conférence que nous avons eu, Raino à organiser une petite fête, cependant après de nombreux verres, et de nombreux verres… Nous avions complètement oublié ton appel, voici la raison pour laquelle nous n’arrivons que maintenant à ton aide. A ce bon vieux Raino, il réussi toujours ses fêtes, mais enfin nous voilà et nous allons faire un massacre de tout les côtés, imper, rebel, contrebandier, personne ne nous résistera.
Tu apercevras nos vaisseaux dans quelques heures maintenant et excuse nous de ce léger retard, 24h ce n’est rien dans une vie ?

Hermione, Booster, Ziliev, Chewie.

L’Amiral était fou de joie, et c’est avec un sourire qu’il prononça le nom du contrebandier responsable de ce retard, mais il ne pouvait pas leur en vouloir, à leur place il aurait fait la même chose, mais maintenant tout le monde était présents, la véritable fête allait pouvoir commencer.


linka le 2005-06-06 00:38:06



Retard tactique

Cela faisait plusieurs cycles que l’Escadron BlackHole ne s’était pas réuni pour partir en mission pour l’empereur. Depuis un moment, chaque membre s’était dispersé vers divers secteurs de la galaxie, tentant chacun de son côté d’appuyer les opérations impériales d’importance stratégique. Durant cette période, le QG des BlackHoles avait été renforcé et son influence était maintenant établie sur l’ensemble de systèmes avoisinants. Cependant lorsque Galadar pris contact avec lui pour le tenir informé d’une agitation particulière au sein de la C.H.O.M., il y vit une occasion trop belle de ramener sa guilde sur le devant de la scène…

Malheureusement, lorsque celui-ci arriva sur les lieux, il se rendit compte qu’un nombre important de rebelles convoitait déjà la planète où s’était réfugié Dash Rendar : contrebandier ancien ennemi de l’Empire, porté pour mort lors de la bataille qui vu la disparition du célèbre général Xizor. Il semblait même que le nombre de rebelles en question était le plus important qu’il avait rencontré jusque là sur son chemin depuis que les anciens cadres avaient quitté l’escadron… De surcroît, un important espace de défense planétaire avait été déployé autour de la flotte du contrebandier et l’empire n’avait pas en sa possession le mot de passe nécessaire à sa désactivation.

[…Quelques jours après…]

C’était fait. L’espace orbital de la planète Hurb était dégagé et les flottes de l’Empire pouvaient maintenant affronter les vaisseaux contrebandiers, espérant ainsi récupérer les trésors initialement destinés à l’Empereur. Néanmoins un problème de taille se posait : les défenses galactiques avaient été désactivées par les rebelles et ceux-ci avaient donc pris une avance considérable sur Guyan Dut et ses compagnons. Il allait donc falloir jouer fin, d’autant plus que pour le moment le rapport de force était quasiment de 1 impérial pour 2 soldats de l’alliance…

[…Quelques heures plus tard…]

« - D’ici nous pourrons contrôler l’ensemble de la situation et tenter d’orienter nos amis dans cette bataille qui s’annonce difficile. Placer la flotte en formation de défense et prenez contact avec l’ensemble de nos membres : j’exige un rapport quotidien sur l’état des combats et l’avancement de nos navires. L’empereur a eu vent de nos mouvements et exige maintenant que nous lui rapportions ces artefacts. »

L’officier en second de l’Arckange Exarque s’empressa de transmettre les ordres que venait de lui dicter son supérieur. La situation était difficile : les forces du capitaine Dut avaient su rapidement se faire une place en orbite de la planète Hurb en faisant voler en éclat les corvettes Maraudeur du commandant Deskop mais pour autant les choses ne se révélaient pas aussi aisées sur tous les fronts. En effet les rebelles semblaient maintenant organisés de manière efficace ; qualité que Guyan Dut ne leur connaissait pas jusqu’alors. La lutte allait être rude et leur défaillance à obtenir le mot de passe exact risquait de leur coûter cher…

dut le 2005-06-06 00:19:54



Encore une journée autour de Hurb

L'Amiral Arcanis venait de se réveiller. Il était encore tout étourdi et il avait une impression de déjà vu mais cela provenait sûrement du rêve qu'il avait fait la veille. Cependant comme tous les matins il se leva, toujours du bon pied pour recommencer encore de nombreuses batailles d'importances plus ou moins grande mais il fallait se battre pour l'avenir de tout l'univers contre l'Empire si manipulateur. Arcanis se dirigea vers le salon de sa cabine et y pris son petit déjeuner en compagnie de son amie, Loïs qu'il avait rencontrée depuis peu sur la planète Naboo. Après ce long repas, il prit sa douche puis s'habilla avec sa grande pèlerine noire et ses vêtements jedis habituels. Il prit aussi le temps de réparer son sabre laser abîmé depuis deux jours.
Après tout cela il se dirigea enfin vers la passerelle de commandement où il rencontra bien évidemment son plus fidèle ami, le colonel Angelik.

- Amiral, nous avons de nouveaux rapports, dit le colonel avec une voix plutôt enthousiaste qui montrait que ces rapports n'étaient pas de grande importance.
- Bien, nos planètes ont essuyés ces assauts. Excellent ! Et en ce qui concerne l'espace aérien de Hurb ?
- En réalité d'autres flottes impériales sont arrivées et l'Amiral Kiler a réussi à récupérer une place en première ceinture...
- Soit de toute façon nous n'avons pas le choix, il faut attaquer la flotte Protius pour pénétrer en première ceinture de Hurb, n'est ce pas ?
- Effectivement et cela s'annonce bien. En effet...

Le colonel fut interrompu par l'alarme du Prométhée et par les lumières rouges qui s'étaient mises à clignoter. Cela annonçait un assaut, qui était apparemment dirigé par un certain Ruktor, capitaine inconnu par l'amiral.

- Colonel, puissance de bouclier maximum, et préparez nos vaisseaux en formation serrée, il nous faut repousser cet assaut !
- Bien Amiral.

Le colonel Angelik pris la radio et envoya le message adressé par l'Amiral. Aussitôt, les vaisseaux se positionnaient un à un au bruit des premiers canons à ions et lasers qui tiraient. L'Amiral Arcanis fut soulagé de voir que la flotte ennemie était composé que de simples Destroyers Impériaux. Le colonel lâcha un soupir de soulagement tandis que l'assaut était repoussé d'une force tout à fait magnanime.
La flotte de l'Amiral était au mieux de sa forme depuis deux ou trois jours mais il fallait encore supporter les assauts sur les planètes. Chaque journée était de plus en plus difficile car les batailles faisaient rage et il fallait être prêt à chaque instant sous peine de se voir éjecter de sa position.

L'Amiral se demandait encore à quelle heure il pourrait attaquer la flotte contrebandière Protius pour enfin pénétrer dans l'espace aérien. Il s'interrogeait mais ne savait toujours pas comment s'y prendre. Puis le colonel soumis une idée :
- Attaquons dès maintenant, car nous aurons tout le temps de nous refaire si nous échouons. Si nous attendons ce soir nous serons fichus...
- Bien, qu'il en soit ainsi !
L'Amiral prit la radio et lança ces paroles : 'Tous à vos postes nous attaquons la flotte Protius !!! Formation Rangée !!!'
A ces mots l'Amiral sentit une petite douleur dans la poitrine qui montrait une certaine inquiétude.
Et il avait raison car la flotte Protius était bien organisée alors que le Prométhée et les autres vaisseaux de la flotte ne s'étaient pas assez préparés. Ce fut donc un échec contre la multitude de Faucon Millenium ennemis.

Sur cet échec l'Amiral retourna furieux dans sa chambre avec son amie Loïs, et il exposa littéralement la porte électronique de la passerelle de commandement. Le colonel, lui, en profita pour dire deux trois mots aux sous officiers à cause de qui l'assaut avait été repoussé...

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

L'Amiral revint quelques heures plus tard dans le centre de commandement après avoir passé un bon moment en compagnie de son fiancée Loïs. En effet, malgré le code Jedi, Arcanis avait fait de Loïs sa fiancée en cette drôle d'après-midi. Elle était d'ailleurs venu le rejoindre sur la passerelle et le colonel s'empressa de lui dire bonjour.
Arcanis contempla la flotte Protius à travers le hublot, toujours rien n'avait bougé. Il se retourna vers sa fiancée, elle-même Jedi, pour lui demander conseil, s'il était prudent d'attaquer maintenant.
- Sache qu'il ne faut jamais hésiter, lui dit-elle.
- D'accord, sur ce, je sais ce que je vais faire... lança-t-il avec fierté.
Il prit la radio et communiqua aux officiers ce message : 'A l'assaut !!! Ce coup-ci soyez sans pitié!!!'

Et c'est la que reprit le combat du matin même. Mais ce coup-ci la victoire arriva enfin et la flotte ennemie avait été totallement détruite. Pas un seul Faucon n'avait échapper à la grande puissance du Prométhée et de sa flotte. L'Amiral tout heureux bondissait de joie tandis que sa fiancée dit : 'Tu vois je te l'avais bien dit'
Il lui sauta au coup et l'embrassa. Puis il remercia aussi ses officiers, ainsi que le colonel Angelik qui lui aussi était prit d'un magnifique sentiment de fierté.
Encore une journée s'achevait au bord du Prométhée mais avant de la finir, l'Amiral Arcanis invita deux de ses amis, Heretik et Django qui étaient eux aussi présents non loin de là. Ils firent une grand repas et burent un peu mais cela sans grande gravité puis chacun était rentré à bord de son vaisseau pour, peut-être de meilleurs lendemains...


Arcanis le 2005-06-05 14:26:25



HRP Mise en méditation

Je suis contrain de faire une pause dans la quête suite à une absence de ma part pendant tout le week end, ne pouvant absolument pas être présent pour assurer le minimum nécessaire pour la quête et ne pouvant demander à un autre contrebandier de s'en occuper, je vais me mettre en méditation et ceux jusqu'a dimanche soir 23h30.

Je vous présente mes plus sincères excuses pour ce dérangement.

J'espére que cet 'incidents' n'affectera en rien votre envie de participation et votre envie de continuer cette quête.

Je vous dit donc à dimanche et d'ici là, vous pouvez tout de même continuer à essayer de récupérer les places en première ceinture, il n'y a aucune trève, seulement l'impossibilité de m'attaquer.

linka le 2005-06-03 23:19:29



Assaut

La frégate d'assaut principale était remplie de fumée.Les Cigarettes tombaient les une après les autres, jetées par les spécialistes en décodage.Cet énigme leur parraissait insurmontable et plusieurs fois ils demandèrent au Colonel une permission.Mais ils étaient encore là, le Colonel marchant dans leur dos attendant desespèremment une réponse.

'ALORS ???!!!
- Ri..rr...rri...toujours rien mon Colonel. balbutia le responsable de la section décodage.
- Vous allez bientot connaître le froid de l'espace ...'

Ces paroles congelèrent les membres du responsable, terrassé par la peur.Il repartit aussi vite qu'il le put à sa tâche.
Le Colonel quant à lui alla se détendre dans la serre installée exprès pour l'occasion.Il enleva son uniforme rouge et noir pour enfiler un short ancestral et des tongs usées.Il s'allonga sur la chaise long et regarda les plantes luxuriantes autour de lui.Les bras de Morphée s'ouvrirent ainsi à lui ...

'Mon Colonel...Mon Colonel ??
- Hmmm...
- Excusez moi mais nous avons une demande de transmission Holographique provenant de l'Amiral Arcanis.Il dit que c'est extrêment urgent et ne veut parler qu'à vous personnellement.
- Mmhhh ... J'arrive...
- Et permettez moi de vous dire que ... ahemmm .. que vous devriez remettre votre pantalon.Vous avez révé trop 'fort'..'

Le colonel aperçu son pantalon sur le coté de la chaise longue.Il le remetta a l'envers et se leva péniblement.Ses pieds trainaient dans les couloirs parsemés de mégots.Après avoir ouvert plusieurs lourdes portes non sans mal, il se retrouva en face du projecteur holographique.L'Amiral l'attendait déjà, l'air pressé.Heretik s'affala dans son fauteuil noir et ouvra la porte holographique :

' Mes respects Colonel
- Hmmm .. oui oui ...
- REVEILLEZ VOUS B***** de M****.
- Oula.. pas la peine de hurler si fort.Venons-en au sujet si vous le voulez bien ?
- Il était temps... C'est au sujet du contrebandier Linka et de sa fameuse cargaison.
- Laissez moi deviner, coupa le Colonel, vous avez trouvé le mot de passe ??
- Bien deviné ! L'espace aérien sera ouvert dans les plus brefs délais par Dash Rendar.Il va falloir s'organiser au plus vite maintenant.
- En effet.Je vais prendre contact de suite avec les autres Amiraux Rebelles pour organiser le raid sur les flottes protégeant cette cargaison.
- J'ai fait le début du travail, achevons-le avec manière ....'

Ils se quittèrent en clamant ' Vive la Rebellion '.Le Colonel était encore un peu assoupis malgré cette nouvelle fort intéressante pour la Rebellion.Son pantalon déboutonné trainant à terre, Heretik alla dans la salle de réunion.
'Capitaine, Veuillez installer avec moi la salle de réunion.Une réunion importante se profile..'
Les Jus de cactus jaune mélangés avec un zeste de rhum étaient prêts.Des fauteuils confortables en cuir noir installés tout autour d'une table ronde, un crayon noir et du papier blanc placés au millimètre près.
'Transmettez ce message aux Amiraux suivants : Neogamka, Ze killeur, Terrorblade, Roxor, Scarto et Makiavel Dark.Rendez-vous au point de coordonnée 110 -110.Flotte présente sur place.Réunion de la plus haute importance sur vaisseau Heretik'Song.Temps Disponible avant réunion : 30 minutes'
Le petit droïde quitta le vaisseau à toute allure et sortir dans l'espace bleuté.Heretik était impatient car le temps était compté ...


Une Frégate d'assaut quitta discrétement le champ de bataille.A l'intérieur se trouvait le Colonel Heretik, suivi du Capitaine Nyquist.Le vaisseau slaloma entre les débris formant un champ, et se propulsa en hyper-espace, pour arriver au point de rendez-vous.Terrorblade et Neogamka étaient déjà présents sur les lieux, suivis quelques minutes plus tard de tous les autres Amiraux conviés
'Ouvrez la porte inférieure, nous allons accueillir les Amiraux Rebelles.Amenez le tapis rouge.Allons dépêchons !!'
Les invités rentrèrent les uns après les autres, sous une haie d'honneur de la part de tous les pilotes sous le commandement du Colonel.

'Bienvenue a bord du Heretik'Song messieurs.J'espère que votre voyage s'est bien déroulé
- Trop de débris, se plaigna Neogamka.On a du les détruire pour passer et cela n'as fait que en créer encore plus
- J'ai eu le meme probleme intervint Roxor
- L'essentiel est que vous soyez présents.Ne tardons pas trop.Les murs ont des oreilles.Si vous voulez bien me suivre...'
Les Amiraux remontèrent le sas d'accueil et marchèrent à travers les couloirs rouge et noir du vaisseau.Ils furent stupéfaits par la décoration très sombre.
'Après vous messieurs.Vos places ont été choisies'
Neogamka et les autres entrèrent et s'asseyèrent dans les fauteuils noirs.Une projection holographique commençait déjà au milieu de la pièce.On pouvait aprecevoir la planète Hurb, protégée par ses défenses aériennes.
Une fois tout le monde bien installé, le colonel prit la parole :

'Comme vous avez pu le voir sur les feuilles que vous avez reçues, le mot de passe a été trouvé.L'amiral Arcanis a été brillant sur ce coup-là.J'ai été informé dès la découverte du mot de passe.Malheuresement l'amiral subit une panne de communications.J'ai donc décidé d'organiser les prises de ceintures.Dans 20 min très précisément, les défenses sauteront.Nous n'aurons pas le temps de tergiverser.Vous allez donc prendre les places directement devant vous.Nous sonderons ensuite les dernières protections de la planète, accompagnant la flotte de dash rendar.Vous m'enverrez les compositions dès que vous les aurez.Des Questions messieurs ?
- Quel était le mot de passe ??
- Artefacts Jedi et Sith Amiral Makiavel
- Y'a t-il d'autres flottes présentes pour nous remplacer au cas où nous tomberons sur une flotte adaptée a la notre ?
- D'autres flotte sont présentes aux alentours.J'entrerai en contact avec elles au plus vite.Autre chose ? '

Les amiraux restèrent silencieux.Après les échanges de politesse habituels, les flottes se déplacèrent au direction des défenses aériennes.Le colonel pilotait un y-wing pour superviser l'arrivée des flottes.
'A tous les Amiraux rebelles ! Les Défenses se préparent a quitter la zone !
Les moteurs commencaient à cracher leurs flammes.
3...2...1...Go go go go !'
Le y-wing du Colonel vira a 180° et laissa place au reste de la flotte.Les Amiraux rebelles déplacèrent tour a tour leurs flottes.Bientot Dash Rendar allait être encerclé, et le précieux artefact récupéré...

Le Colonel rentra dans son vaisseau et se retira dans ses effets personnels.Il se lava et alla directement se coucher dans son lit ... en attendant le réveil au bruit des lasers sur la coque....




HeRetiK le 2005-06-03 20:09:38



Une cargaison volée.

Il y’a quelques jour s, les nombreuses sondes discos, déssiminées dans toute la galaxie, du dit Amiroi grog interceptèrent une holo-transmission très curieuse, en effet, un certains contrebandier du nom de Linka se plaignait d’une cargaison volée a la C.H.O.M. ( organisation contrebandière ) :
« - Mes amis, je devais aujourd’hui même recevoir une cargaison de la plus haute importance et d’une très grande valeur, cependant un voleur du nom de Dash Rendar, ancien contrebandier lui aussi mais certain d’entre vous le connaissais déjà, s’est emparé de la marchandise d’un convoi qui mettait destiné. Grâce à mes hommes et quelques droides, nous avons localiser cette racaille intergalactique. Sa position actuelle est en X :111 Y :-103 sur la planète Hurb. Cette planète est protégée par une véritable armada c’est pourquoi seul je ne pouvais régler ce petit problème et pourquoi je vous demande de venir m’aider. »
La suite de la transmission étais brouillée…
Mais le plus important rester dans ces quelques lignes.
Sans plus attendre, tel un aigle se jetant sur sa proie, l’Amiroi grog fit un saut sur sa belle monture, quelques seconde plus tard on pouvait apercevoir depuis « La Furie Verte » une planète à l’aspect vierge, c’étais belle et bien Hurb. Les 8 flottes qui entouraient la planète ne faisaient que le confirmer.
Le mots de passe avait été décodé par un certains Arcanis rebelle de la guilde « Spectre » .
L’attaque fut donc lancée :

Commandant Capit* : grog , nos sources nous font pars de la composition armique** de Delfrisque.

Amiroi grog : Et donc ?

Commandant Capit : Delfrisque est composée, uniquement, de Navette Delta JV-7 .

Amiroi grog : Parfait, tous à vos postes dans quelques seconde Delfrisque ne sera plus et nous serons encore une fois victorieux .

L’Amiroi grog se dirigea vers les soutes a vaisseaux et pris le commandement d’un de ses multiples Croiseurs de Guerre Bullwark .
A la tête de son armée il lança l’assaut d’une holo-transmission psychique .
La défaite de Delfrisque se fit savoir sur la planete mere de grog mais la flotte n’étais pas détruite juste très très amochée…
Le lendemain, à 10h30 un second assaut fut lancé, la flotte Delfrisque ne pus résistée a se second assaut dévastateur.
Delfrisque n’était plus.
La Furie Verte pris une place très convoitée en première ceinture aux cotés d’un frère d’arme, The Chaos. Et d’un deuxième une fripouille toujours près à tendre un mauvais coup à ces coéquipiers, freyer.

* Ami d’enfance d’enfance de l’Amiroi grog.
** oui je sais je viens d’inventer un nouveau mots comme tout inventeur je ferai donc une définition :p
Armique :euh …nom féminin ?? ^^
Voir arme … lol


grog le 2005-06-03 18:59:14



Le mot de passe

Il était assez tard, et l’Amiral Arcanis se promenait sur le pont du Prométhée. Il réfléchissait à l’énigme du contrebandier Linka : Quels pouvaient être les objets convoités par lui et Dash Rendar ?
Cette question il se la posa mille et une fois mais elle était toujours sans réponse…
Cependant l’Amiral se souvint qu’il y a environ quelques années, quand Dash était toujours contrebandier, ils s’étaient rencontrés lors d’une vente aux enchères sur Tatooine. Il se souvint aussi que l’objet de la mise aux enchères étaient un vulgaire objet apparemment sans aucun pouvoir et sans aucune valeur. Cependant, Dash avait payé le prix fort pour se le procurer et cela avait fait pensé à l’Amiral que cet objet était en réalité un artefact jedi ou bien sith.
C’est alors que l’Amiral sursauta et il sentit un frisson lui remontait tout doucement la colonne vertébrale. Il venait de trouver la réponse à l’énigme.
Il appela le colonel Angelik et demanda aussi l’holocom.
- Merci colonel, dit il quand cela fut fait.
- De rien Amiral.

L’Amiral Arcanis envoya donc un message privée en holocom à l’Amiral Linka :

Très cher ami contrebandier,
J’ai reçu votre communication et votre demande d’aide et je suis venu dès que j’ai pu. J’ai aussi cherché la réponse à l’énigme et je pense l’avoir trouvé. Les objets recherchés sont les artefacts jedi et/ou sith.

L’Amiral envoya donc le message au contrebandier et celui-ci ne tarda pas à lui répondre en lui disant que cette réponse était la bonne et que l’espace aérien de la planète Hurb serait libéré dès 19h…

L’Amiral était très fier et celui-ci donna un avantage certain à la Rébellion pour cette quête et il le savait.
Il alla se coucher car la journée avait été longue et pensa au lendemain qui s’annonçait encore plus difficile afin d’accomplir cette quête…


Arcanis le 2005-06-03 11:38:50



Le retour du Chaotique

Le retour du chaotique

Narra, illustre personne de la rébellion et commandant de la flotte de A-wing du Chaotique, discutait avec Chaos, amiral du Chaotique, et Darkjul, autre amiral rebelle.
Darkjul voulait convaincre Chaos de quitter sa quête du chargement de grande valeur dont Linka et Dash Rendar avait parler pour retourner à Coruscant, où sa flotte ne serait pas de trop.

Darkjul employa la méthode de la «diplomatie agressive », méthode qui ressemblait plus à la façon de négocier de Dark Vador qu’autre chose, mais comme le disait si bien darkjul lui-même, il n’avait pas un sens de la diplomatie très prononcé. La discussion dura longtemps : Narra suivait ce que Chaos disait, car comme tout bon officier, il obéissait à son supérieur, Chaos voulait faire la quête et Darkjul voulait que Chaos aille à Coruscant ou du moins que Narra y parte. Après plusieurs heures de négociations enfin un accord fût fait, Chaos s’en irait de la quête attaquer des flottes impériales proche de leur planète mère puis il retournerait à la quête le temps qu’une autre mission lui soit assignée. C’est ainsi que l’on ne vit pas le Chaotique autour des défenses aériennes de Hurb, du moins le temps d’une journée, son travail aillant été accompli dans ce temps là.
Lorsque Chaos revint les défenses aériennes étaient tombées, le mot de passe trouver, et cela probablement par la rébellion puisque toutes les flottes de protection ou presque étaient entourées de rebelles, il s’empressa d’envoyer des messages à tout les rebelles qu’il connaissait pour taper une des flottes de protection le plus efficacement possible.

****Connexion Holonet****

[Chaos] Neogamka, Chtivans, merci d’avoir répondu à mon appel, je suis de retour pour la quête des artefacts Jedi et Sith, puisque nous savons désormais ce que recherche ses deux contrebandiers, ma flotte est disponible pour attaquer l’une des flottes en protection de Hurb, si l’un de vous deux pouvez me laisser sa place je pourrais ainsi attaquer soit Leebo soit RenTrans, enfin leurs flottes, car eux sont probablement sur Hurb.

[Neogamka] Chaos prend ma place, Leebo à une flotte très puissante, tu ne le détruiras pas mais tu peux lui infliger de grosses pertes !

[Chaos] Je ne crains nul flotte, je détruirais cette flotte comme j’en ai détruit d’autres, sa puissance reste plus faible que la mienne, donc il est tout à fait plausible que je le détruise dès la première attaque, sous les ordres de narra mes A-wings se battent bien mieux, suffisamment pour détruire la flotte, du moins je l’espère.

[Neogamka] C’est …

[Chaos] Merci pour la place, je dois vous laisser, le devoir m’appelle, je vous contacterais plus tard pour coordonnées nos attaques sur le reste des flottes de protection.

****Fin de la connexion(client closed connection)****

Chaos priait, il avait peut être afficher un visage de quelqu’un sur de lui mais au fond, il ne pensait pas réellement détruire l’ennemi, sa puissance ne l’effrayait pas, il savait que ses ailes A seraient efficaces, mais il craignait que la riposte fasse des ravages, même si la flotte était plus facile à attaquer grâce à l’excès de confiance de Leebo qui n’avait pas mis de leurre ce ne serait pas une bataille facile. Chaos était anxieux, il avait déjà infliger de très gros dégâts a des supers destroyers stellaires, et les vaisseaux de combats droides leurs ressemblait d’un point de vue combat, ce qui permettait a l’amiral rebelle de rêver encore aux miracles, car pour réussir à détruire plus de deux mils vaisseaux contrebandiers de cette taille seul un miracle rendrait ceci possible.

Lorsque le rapport arriva Chaos fut le premier surpris, sa flotte s’était fait massacrer, pas un seul A-wing n’était revenu, les pertes de Leebo ne se comptait même pas en centaine, le désespoir monter en lui lorsqu’il aperçut son second commencer à rire, alors il compris, ceci n’était qu’une mauvaise blague : voyant que Chaos n’appréciait que très moyennement la plaisanterie, il montra très rapidement le vrai rapport, car Chaos maîtrisait la force et il n’était pas rare que les seconds soient retrouver étouffer après avoir failli à leur tache. Ce nouveau rapport fit tellement plaisir au jeune amiral qu’il ne pensa même plus au faux rapport, à la vue du bilan final :

////2,342 Vaisseau de combat droide ont été détruit
23,341 A-wings ne sont pas revenus
La flotte ennemie à été détruite, notre flotte occupe l’ancienne position de l’ennemi
Narra est toujours sain et sauf.////

Chaos eu un mélange entre joie et fierté ainsi qu’un ego qui augmenta encore, alors qu’il était déjà démesurément grand. Il prépara sa flotte à attaquer Delsfric si Freyer échouait dans sa tentative de destruction de la flotte une fois Neogamka appelé pour venir prendre la place qu’il avait occupé le temps de détruire Leebo.


the chaos le 2005-06-03 00:37:04



Problemes d'inattention

SADoOZERTY etait coincé dans le Trafic de Hoth ! Il ne lui restait plus que 1H à son Quota , avant que la Panne Bouclier atteigne sa Flotte !


Il reçut un Message de Linka , disant qu'une Quête se déroulait à coté de sa Planète Mère ...


Ce qu'il redoutait était maintenant devenu une Hâte !

Aussitôt ,il cassa des Flottes , sorti de la foule , il enclancha la 4eme et arriva directement à la Quête .

Malgré son léger retard , aucune place en Première Ceinture ne restée !

SADoOZERTY enchaîna donc un Rebelle qui lui laissa sa place directement ...



*** 3 Jours Après ...***

SADoOZeRtY était en première Ceinture des Flottes qui protégeaient Dash Rendar , depuis quelques jours ...


Il n'avait pas Dormi depuis, par faute de n'être pas présent quand le Mot De Passe sera trouvé ...


Apres plus de 72H de veillée , ses paupières commencaient à devenir lourdes , et tomba dans un profond sommeil ...


Mais du bruit , et des tremblements vinrent troubler son sommeil ...

[Soldat] : -Commandant , Commandant !

[SADoOZERTY] : - RRRRRR ! Que ce passe-t-il ?!

[Soldat] : - Les rebelles ont trouvés le Mot De Passe , on a accès a la Flotte de Dash Rendar !

[SADoOZERTY] : - QUOI ?!! Juste quand je ferme les yeux ?! Je suis Maudit !


[Soldat] : - Vous entendez ?! Vous avez été renvoyez de la Première Loge ! Plein de Rebelles nous dépasse !

[SADoOZERTY] : - Allez ! Contactez le pilote ! Enclenchons la Nitro !

[Pilote] : - Bien reçu mon commandant ! Mais on est perdu dans la foule


! On est encerclés par des Rebelles !! On se fait attaquer !!!!! Dit le pilote en s'affolant ...

[SADoOZERTY] : - Calmez-vous voyons ! Nous allons bien y passer ...

[Pilote] : - Après 30 Ans de Carrière , je n'ai jamais vu autant de Rebelles participer a cette Quête !! Ils sont le triple de nous !

[SADoOZERTY] : - Nous aussi ! ATTAQUONS !!!!

[Pilote] : - Un rebelle est passé , au passage il nous a cassé 80 Millions dans la Flotte , maintenant nous ne pouvons rien contre cette montagne de Rebelles !

SADoOZERTY insiste et le Pilote cède ... Ils passent deux Rangs puis
sont coincés par de flottes très puissantes !

Les Rebelles , venus par centaines , puissants et organisés , détruisant tout sur leurs passages , attaquent Les flottes Contrebandières qui se font détruirent ...



Aussitôt , SADoOZERTY appela ses Coéquipiers , mais eux aussi , étaient dans le même pétrin que lui ...


Mais Dash Rendar , toujours aussi Puissant et Malin ... Va-t-il sortir des griffes de l'Ennemi ? ...




SADoOZeRtY le 2005-06-02 23:57:42



L'accès à Hurb

Les vaisseaux étaient arrivés par centaines après la conversation de Linka et de ses compagnons.

L'interception de la conférence avait été faite par les deux clans, d'Alméria, le contrebandier pouvait reconnaître les bâtiments de aux couleurs de l'Empire ainsi que ceux qui appartenait à la Rebellion mais les combats n'étaient pas à l'ordre du jour. Tout ce qui importait était le mot de passe que Dash avait mis en protection.
La situation n'évoluait pas, dans les deux clans on essayait en vain toutes sortes de messages. Linka connaissait le mot de passe mais il ne pouvait se risquer à le communiquer et seul, il n'aurait rien pu faire. Ses amis n'étaient toujours pas arrivés, en plus de cela aucun ne répondait lors des tentatives de connections. Ils devait sûrement être en train de faire la fête dans un recoin de la galaxie.

Tandis que Linka tournait dans la salle de commandement de sa flotte, un énième message vint s’afficher sur les écrans de la salle :
« Mot de passe accepté, vous etes autorisé à pénétré dans l’espace aérien de Hurb »

Linka n’en croyait pas ses yeux, après la lecture incessante de la même phrase qui rejetait les propositions les unes après les autres, enfin quelqu’un avait trouvé.
Le contrebandier voulu savoir lequel de tous ces hommes avait réussi, il s’agissait de l’Amiral Arcanis.

Linka demanda à l’un de ses homme de le mettre en relation avec ce brillant rebel. Une fois la connexion établie, Linka commença à parler :

- Bonjour Amiral, je tiens à vous féliciter pour avoir découvert que le mot de passe était « Artéfacts Jedis et Sith », je suppose que vous connaissez la signification de ces mots pour Dash Rendar ?
- En effet oui je la connais, ces objets ont ruiné la vie dont il rêvait suite au crash de son frère suite à une avarie sur son vaisseau sur le musée les contenants.
- Tout à fait, vous connaissez l’histoire de cet homme sur le bout des doigts apparemment. Cependant que pouvez vous faire maintenant ?
- Je vais pouvoir accéder à la seconde ceinture de flotte quand celle ci disparaîtra, et mes compagnons d’armes pourront faire de même mais je ne vais pas vous communiquer cette heure, je suis certain que l’on nous écoute malgré tous les système de brouillage dont je dispose et vous même.
- Vous faites bien, sur ceux je dois vous laissez. Continuez dans cette voix.
- Merci Amiral Linka. A bientôt quand j’aurai récupéré votre cargaison

La connexion coupé, Linka se rendit sur le pont principal pour observer le spectacle que l’on lui offrait, bientôt les défenses aériennes de Hurb ne serait plus et la cargaison serait à nouveau sienne.


linka le 2005-06-02 19:00:36



Le secret de Dash Rendar

Dash Rendar... Ce nom évoquait quelque chose à l'amiral Roobeer. Un contrebandier... Un correllien. Un ancien collègue à Solo sans doute.

Linka avait parait-il retrouvé la trace de son gite. Oui Dash Rendar...
La mémoire maintenant revenait à Roobeer. Le nom de Dash Rendar ne lui était pas inconnu. Contrebandier correllien, il avaient été un temps collègues.
Les données que Roobeer se rappellaient sur Dash étaient :
la Rentrans :la compagnie des parents de Dash. Maintenant tombée en décrépitude, cette compagnie avait autrefois été assez riche. Cette richesse avait permit à Dash de joindre l'académie impériale un ans après Roobeer. Des rumeurs disaient d'ailleurs qu'il en avait été renvoyé.

Stanton Rendar... le frère de Dash... était mort peu après le renvoi de Dash de l'académie, tué par le Soleil Noir qui avait ensuite racheté la Rentrans, lancant Dash dans l'illégalité.Une information qui serait peut-être importante.

Plus tard Dash avait travaillé avec Solo. Cela lui avait permi d'acheter son vaisseau l'Outrider

Il avait récupéré un droide plus tard appellé leebo pour LE-BO2D9.

Maintenant, il semblait très intéressé par des techniques Ssi-Ruuvi. un homme dangereux semblait-il.
Peut-être fallait-il mieux parlementer...

Sergent, envoyez un message a notre ancien collègue Dash Rendar:

Cher ancien collègue.
J'espère que vous vous portez du mieux du monde, je faisait une petite visite dans le quartier et j'ai vu de la lumière, peut-être pourriez vous m'accorder le gite et le couvers pour la nuit ;).
Toujours-est il : j'ai entendu parler de votre petit problème avec Linka... La jeune génération ne sait vraiment pas respecter ses ainés ;).
A bientot j'espère, et mes amitiès à Stanton.

Roobeer




Roobeer le 2005-06-01 20:18:48



L'affaire Dash Rendar

Le seigneur noir Popaya venais tout juste d’atterrir sur ça planète Naru. Il venait de finir une longue période de méditation durant laquelle il perfectionnât son savoir sur la force obscur. Il était devenu plus fort et plus déterminé que jamais. Après l’arrimage terminé il sortit et rejoignit le centre de commandement allant chercher les dernières nouvelles passées durant son absence. Il s’approcha de son fidèle second Outrider qui le salua.

-« Bonjour maître, nous espérons que votre période de méditation vous à fait le plus grand bien.»
-« Bonjour Outrider, cette méditation ma était plus que bénéfique, mais passons au chose plus importante. Que c’est t’il passé durant mon absence ? »

Le second pris alors une longue inspiration pour réciter les faits.

-« Et bien mon seigneur durant votre absence nombres de choses se sont produites. Nos puits de force subissent de plus en plus d’assaut de la part de notre ennemie mais cela n’est qu’une broutille face à l’immense attaque que les rebels portent sur notre planète mère. La situation c’est stabilisé c’est dernier jours mais un grand nettoyage est nécessaire. »

Popaya n’était pas étonné des faits narré par son second. Le seigneur noir était déjà trop habitué par ses guerres interminables. Il fixa alors son second.

-« Outrider n’y a-t-il pas d’autres nouvelles plus croustillante que celles que tu m’as annoncé ?? »
-« Si mon seigneur, mais je n’ai pas jugé utile de vous en informer mais puisque vous me le demander. Nous avons intercepté un message du contrebandier Linka. Dans ce message il fait appel a d’autre contrebandier pour l’aider à se débarrasser d’un certain Dash Rendar. Celui-ci aurait volé des objets mystérieux d’une grande valeur sur la planète Hurb. »

Popaya esquissa un sourire et reprit.

-« Très bien voila quelque chose de plus original, cela vas nous changer. Nous allons nous diriger vers cette planète pour voler à notre tour ses objets tant convoités mais d’abord je vais faire quelque rechercher sur ce fameux Dach. Ce nom me rappel bien une histoire, j’ai besoin d’être certain. En attendant préparer nos troupes nous devons être prêt à partir. »
-« Très bien mon seigneur cela sera fait »

L’impérial Popaya se retira vers son poste de commandement tandis que Outrider lui allais réunir les troupes. Le seigneur noir arrivait à son poste et pris place dans son fauteuil. Il alluma la console de commande d’un geste de la main et ouvrit la base de donnée intergalactique.

***** Connexion aux données intergalactique *****

-Rechercher : Dash Rendar
-Attente de résultat ……………………………………………………………………………

-Résultat trouvé :

Nom : Dash Rendar
Taille : 1 m 80
Type : humain
Origine : Corellia
Affiliation : Contrebandiers, Alliance rebelle.
Historique :
…Dash naquit dans une famille réputée propriétaire d’une société de transport : la RenTrans Fleet
…Dash s’inscrit à l’Académie Impériale de Carida pour éviter de reprendre l’entreprise familliale.
…Son frère, héritier de la compagnie, meurt lors d’un accident spatial contre le musée de Palpatine.
…La Famille Rendar est banni de tous les mondes par Palpatine et subissent de nombreuse humiliation, dont la faillite de leur société et l’exclusion de l’Académie pour Dash.
…Dash devient un contrebandier renommé.
…Dash adhère à la cause rebel et exécute nombre de mission contre l’empire.
…Dash disparu lors d’une quête ultime.

- Fin de recherche.

***** Déconnexion de la base de donnée *****

Il décida qu’il était temps de partir sur Hurb observé la situation. Il monta dans sa flotte bondée d’unités et projeta un saut hyperespace jusqu’à Hurb.

A la sortie du saut il constata qu’il était le premier sur les lieux. Popaya était étonné de voir ce fameux Dash portée mort alors qu’il n’en fut que plus vivant, sa flotte était bien pressente sur place. Mais de nombreuse défense aérienne séparait les flottes. Leur puissance était bien trop élevée pour oser un assaut. Popaya souriait et s’aperçu qu’il suffisait d’un simple pass pour esquiver les défenses et pouvoir accéder à la planète où se trouvait sans doute le contrebandier Dash.

L’impérial senti sur les lieux la présence d’une force, peut être provenais t’elle de l’objet ou d’une personne mais cela restait encore flou dans son esprit. Mais le seigneur noir devait s’atteler à découvrir le passe, il ferma les yeux et entra en lévitation.
La force s’empara de lui et permit d’assembler les morceaux. Le temps de la vengeance de Dash était probablement venu. Peut être était il sorti de l’ombre pour venger ces proches banni à jamais et que l’objet rechercher lui permettrait d’y parvenir. Le seigneur impérial voyait entre les lignes, la force extérieure ressentie s’éclaircissait et provenait de l’objet. Cette fois Popaya en était sur, l’objet devait être un artefact jedi ou sith. Popaya pensait que Dash voulait se servir de l’artefacts, qui à causé la décadence de ça famille, pour renaître. Toute ses supposition lui était finalement égale, car une sensation de certitude l’enivra encore plus pour le conquérir.
Le sombre personnage retomba lentement de ça lévitation sur son fauteuil, reprenant tout ces esprits et se mis en route suivant son intuition pour essayer de contourner les défenses.


Popaya le 2005-06-01 20:15:17



Curiosité maladive

'- Maître?

- Oui? Qui y a t'il Djidane?'

Il observa son second et disciple qui semblait pressé de lui parler.

'- Il se passe des activités anormales à l'est de Coruscant.
Apparement un contrebandier du nom de Dash Rendar...

- quoi???!!!!!!
Dash Rendar? Impossible!!!

- je vous demande pardon maître?

- Rendar est mort. Ou du moins d'après les rapports connus des services impers et rebelles.

- apparement il serait vivant.
c'est ce que dis en tous cas le contrebandier Linka dans la conversation que nous avons interceptée entre lui et d'autres contrebandiers.'

Ainsi ce vieux filou de Rendar est vivant... se dit Makiavel.
Il aura bien trompé son monde après toutes ces années.
Tout le monde était persuadé qu'il était mort dans l'Outrider, son cargo corellien YT-2400.

Rendar en plus d'être contrebandier avait rejoint (malgré lui) la rebellion tout comme Solo et Calrissian.

Il avait aidé Luke et Lando à s'infiltrer dans la base du prince Xizor et ainsi su ou se trouvait Solo.

Mais lorsque Xizor, poursuivit par Vador himself avait été désintégré en même temps que sa base spatiale, tout le monde aurait juré que Rendar était mort en percutant des débrits.

Sacré Rendar, tout comme Solo ou Skywalker, il reussissait toujours à se sortir de situations désespérées.

'- Maître?

- mmh?

- Je pense que le message intercepté peu vous interresser.

- que raconte-t'il?

- apparement Linka demande aux autres contrebandiers de l'aider à récupérer une cargaison mystérieuse que Dash Rendar lui aurait volé.

- et que contient cette mystérieuse cargaison?

- et bien bizarrement, alors que le reste du message reste assez facile à décrypter, la partie concernant la cargaison semble impossible à décoder.
Mais nos ingénieurs continuent à travailler dessus.

- interessant.

- en tout cas c'est ce que trouve aussi beaucoup de rebelles, d'impers et de contrebandiers.

- comment ça?

- des dizaines de rebelles, d'impers et de contrebandiers s'affrontent autour de la planete Hurb, ou s'est réfugié Rendar.

- et bien qu'attendons nous pour nous joindre à la fête? Makiavel sourit.
Je suis curieux de voir ce que contient cette mystérieuse cargaison.

- oui Maître.

- envoyez un message à mes seconds pour leur dire que finalement je ne rejoindrait pas Coruscant tout de suite.
et faite cap vers Hurb.

- bien Maître.
je pensais que vous alliez répondre ça et j'ai déjà fait préparer votre vaisseau amiral l'Endora.

- et bien ne perdons pas un instant et préparez vous à passer en hyperespace.

- A vos ordres Maître!'

Tandis que son second, un Bothan, courait donner les ordres, Makiavel ne pouvait s'empecher de se demander ce que contenait cette mystérieuse cargaison qui attirait tant de monde.
Il se demandait surtout ou était passé Rendar durant tout ce temps ou on le croyait mort.

Tant de questions, peu de réponses.

Il utilisa une technique de méditation Jedi pour ce calmer.

Les réponses viendront en temps voulu.

Dans quelle galère t'es tu encore fouré Dash...

MakiaveL*DarK le 2005-06-01 18:25:01



Arrivée difficile!

Tôt ce matin a bord du Meteor-one…

Commandant ! Toutes nos communications sont coupées, nous venons de percuter un croiseur Rebel !

Commandant Arthur agacé :

« Comment ça lieutenant La Gaffe ! un croiseur Rebel ! heum! Comme cela nous ne serions pas seul a avoir fait le voyage…y a-t-il beaucoup de dégâts ? »

Lieutenant La Gaffe embarrassé :

« heu … non non ! nos droides devraient réparer ça rapidement mais plus aucun contact avec l’extérieur ! »

Arthur se frottant le visage :

« bon !... et avons-nous des nouvelles du commandant Ouarzazate et du Général Dut ? »

La Gaffe tendant des papiers froissés de sa main :

« Aux dernières nouvelles le commandant Ouarzazate était dans le secteur mais aurait subi de lourdes pertes ! j’ai aussi un message de Dut arrivé juste avant la collision ! hum, hum… »

Arthur esquissant un sourire narquois et déchiffrant le message :

« Très bien, nous contacterons Ouarzazate des que nos transmetteurs seront réparés et Dut me convie a une réunion en vu de mon intégration dans la guilde…voici sa position actuelle ! mais que font ces droides ? j’ai hâte de le rencontrer et de l’informer de mes recherches sur ce maudit mot de passe qui m’a empêché de fermer l’œil de la nuit . Allons-y lieutenant et ne restez pas planté la ! »

La Gaffe comme si rien n’était arrivé :

« A vos ordre mon commandant ! Allons-y et a nous le trésor ! »

Arthur perplexe :

« Trouvons d’abord ce code d’accès a la planète ! et si vous ne faites pas encore une connerie La Gaffe, alors peut être que nous récupèrerons cette marchandise… »

La Gaffe confus :

« Heu ! oui ! bien sur mon commandant ! a l’attaque… »

Dark-Concept le 1/06/2005


dark-concept le 2005-06-01 14:11:20



Les premiers arrivés sont les premiers servis

« Comme vous le savez, messieurs, Napoléon, un grand stratège Dogonien avait l’habitude de dire : « la meilleure défense c’est l’attaque », c’est pourquoi je vous conseillerais toujours de passer à l’attaque quand vous ne savez plus comment vous en sortir »

-« Mais, Amiral, n’est-ce pas suicidaire d’adopter une tactique datant de l’époque des « rampants », aujourd’hui nos I.A. peuvent modéliser le déroulement des combats et nous prédire la défaite ou la victoire. »

-« Comment vous appelez vous, Monsieur ? »

-« Cadet Mounbatten, Amiral »

-« Cadet Mounbatten, croyez vous réellement qu’il faille avoir une entière confiance dans les machines et les I.A. ? Croyez vous vraiment que ce sont elles qui ont remporté tant de batailles et de guerres pour l’Empire ? »

-« Non, Monsieur »

-« Non Monsieur ! Le facteur humain est le facteur décisif. Quelque soit le contexte ou la situation ! Vous comprenez cela cadet Mounbatten ? »

-« Oui Amiral ! »

-« Dites moi qui dirige cette section, Cadet Mounbatten ? »

-« L’Aspirant Quilong, Amiral »

-« Aspirant Quilong ? »

-« Oui, Amiral »

-« Vous mettrez aux arrêts, le Cadet Mounbatten et vous le rétrograderez d’une classe. Il n’est pas admissible de tenir de tels propos au sein de l’Académie de la Marine Impériale. De plus vous signifierez au Cadet Mounbatten qu’il ne fait plus partie de la Marine Impériale.»

-« A vos ordres Amiral »

-« Sachez Cadet Mounbatten, que votre comportement déviant mériterait une sanction encore plus sévère, mais mon statut d’intervenant extérieur ne me permet pas cela. Sachez cependant que votre attitude et vos propos seront retranscrits dans votre dossier militaire. A votre place, je quitterais la carrière militaire immédiatement. Vous êtes grillé, vous ne serez jamais officier de l’Empire. »

Sans laisser le temps à quiconque de respirer, je tournais les talons et me dirigeais vers les quartiers qui m’avaient été affectés. Pénétrant dans ma cabine, je me raidis instantanément, quelqu’un était entré dans les lieux. D’ailleurs, ce quelqu’un était peut-être encore là. Tous les sens en éveils, j’inspirais profondément avant de passer à l’action. Je me relâchais aussitôt, reconnaissant mon visiteur.

-« Vous pouvez sortir de là, Capitaine ! »

Les tentures s’écartèrent pour laisser passer une délicieuse jeune fille à l’allure sportive, au regard pétillant, souriante avec un air légèrement étonné.

-« Mes respects Amiral »

Devant son air interrogatif, je ne pus m’empêcher de rire.

-« C’est votre parfum qui vous a trahie, Capitaine Men’Akad. Croyez vous vraiment que je ne reconnaisse pas entre mille le parfum si particulier de la fleur de restinade dont vous adorez vous asperger ? »

Elle se mit à rire à son tour.

-« Alors Capitaine, quelles nouvelles m’apportez-vous ? »

-« Le conseil de l’escadron BlackHole se réunie dans quelques minutes »

-« Tient tient, de l’action en perspective ! Capitaine, veuillez me trouver le cadet Mounbatten et le présenter sur la passerelle du Pacific Princess avec tout son barda dans les plus brefs délais. »

La regardant quitter les lieux, je ne pus m’empêcher de penser à la chance qui m’avait fait croiser le chemin du Capitaine Men’Akad, mon aide de camp. Son dossier psychologique m’avait appris son fort attachement pour moi et son dossier militaire son lien de parenté avec le Contre-amiral Men’Akad conseillé privé de l’Empereur.
Chassant d’un revers de la main ces pensées parasites, je me tournais vers la console holocom sécurisée et me présentais à la conférence de l’escadron BlackHole.

Tout l’escadron était présent. Autour de l’Amiral DUT, notre leader, on pouvait voir les petits nouveaux comme les commandants Kiler, Valmer ou Mercozoom mais aussi les plus anciens avec les Amiraux Babylone, Galadar ou Azerty. En tout une quinzaine de personne remplissait la salle de conférence historique de l’Escadron BlackHole. Après les saluts habituels et les plaisanteries d’usage, l’Amiral DUT lança le sujet principal de la réunion.

-« Messieurs certains d’entre vous ne sont peut-être pas au courant mais une nouvelle mission vient de nous être confiée par le haut commandement de l’Empire. Le contrebandier Linka vient de se faire pirater un vaisseau par un ancien confrère, un certain Dash Randar. Les objets subtilisés ont semble-t-il une grande valeur aux yeux du haut commandement, c’est pourquoi il nous a chargé de les récupérer au nez et à la barbe des rebelles qui ne manqueront pas de venir mais aussi des contrebandiers qui se sont mis au service de Linka pour l’aider à récupérer son bien. »

L’Amiral DUT fit une longue pause au cours de laquelle il regarda chacun des participants longuement puis il reprit.

-« Commandant Galadar, je vous laisse la parole »

-« Merci, Amiral. Messieurs, je vais faire un point sur l’état de notre mission. Je me suis rendu sur place dès que je fus mis au courant de la mission. Sachez que les rebelles sont là en force. De nombreuses flottes de Bulwark sont présentes et elles ne sont pas là pour faire de la représentation. Je dois avouer que ma flotte n’a pas résisté longtemps face aux assauts rebelles. A l’heure qu’il est les troupes impériales sont également sur place neutralisant la présence massive des rebelles. »

-« Merci pour cette présentation de la situation Galadar. Maintenant messieurs, il s’agit de montrer la supériorité de l’escadron BlackHole. Il nous faut de la stratégie pour mener à bien la destruction systématique des flottes rebelles et surtout il nous faut faire fonctionner tout notre réseau de « renseignement » pour récupérer le mot de passe nous donnant accès à la planète Hurb.
Messieurs, tous sur le pont, cette mission ne doit pas échapper aux BlackHoles.»

Coupant la communication, je me dirigeais vers les bureaux de la direction de l’Académie pour signifier mon congés au chef de corps, le Contre-amiral Hui’ran. Les formalités réglées, je mis le cap vers ma flotte qui orbitait autour de Dogon III dans le 5ème quadrant. A peine eus-je mis le pied sur le Pacific Princess, que je me rendis sur la passerelle pour donner l’ordre d’appareiller dans les plus brefs délais.
Le Capitaine Men’Akad vint me rejoindre sur la passerelle.

-« Le cadet Mounbatten a été installé avec les artilleurs du pont inférieur »

-« Très bien Capitaine, je m’occuperais de lui plus tard. Vous êtes au courant de notre mission ? »

-« Oui Amiral. Mon père m’a contacté pour m’expliquer les données du problème. »

-« Très bien, avez-vous des informations que je devrais connaître ? »

-« Rien, Amiral, pour le moment nous sommes dans le flou le plus total. Nos agents les mieux placés sont sur le pied de guerre, ce code ne devrait pas nous résister très longtemps encore. »

-« Parfait, je vais m’installer dans mes quartiers, prévenez moi quand nous serons sur zone. »

Après avoir refermé la porte de ma cabine, je lançais un holonet sécurisé vers mon informateur à bord du Bandit Queen.

-« Mes respects Amiral »

-« Lieutenant Tli’Wak comment vont les affaires du côté de la traître Eleana ? »

-« C’est le train train habituel, mais j’imagine que vous souhaiteriez des informations à propos du vol de objets de Linka. Je suis au regret de vous dire que nous n’avons ici aucune information sur le sujet. Du reste Eleana semble se désintéresser totalement de l’histoire. »

-« Dommage ! Bon, n’hésitez pas à me tenir au courant si des infos filtraient. Merci encore Lieutenant et faîtes attention. »

Je coupais la communication et cherchais une solution pour casser le code de la défense aérienne de Hurb mais j’avais beau tourner et retourner le problème dans ma tête, il ne semblait pas y avoir de solution.
Des coups discrets furent frappés à ma porte. Après avoir ouvert, je laissais la place à mon aide de camp suivie du Cadet Mounbatten. A peine introduit dans ma cabine, celui-ci se mit aussitôt au garde à vous.

-« Merci de me l’avoir amené Capitaine, vous pouvez disposer et n’oubliez pas de me prévenir quand nous serons arrivés à proximité de Hurb. »

-« Repos Mounbatten »

-« Mounbatten, j’ai cru comprendre que vous placiez tout vos espoirs dans les machines et les I.A., n’est-ce pas ? »

-« Heu ? Non Amiral, je crois aussi au facteur humain »

-« Pourtant vous n’avez pas hésité à défendre votre point de vue face à moi à l’Académie. De plus je vois dans votre dossier que vous avez les notes maximales dans tous les domaines scientifiques et technologiques alors que les disciplines physiques et stratégiques vous font plutôt défauts. »

-« C’est vrai Amiral »

-« Très bien, vous faîtes désormais partie de ma flotte, vous servirez en tant que Sous-lieutenant dans le département techno du Pacific Princess. Considérez votre formation à l’Académie comme terminée, vous y avez réussis de fort belle manière. »

-« Mais Amiral, il me reste plus d’un an et demi à faire à l’Académie avant d’être diplômé ! »

-« Ne vous occupez plus de ça, maintenant vous allez plutôt vous attaquer à un problème concret pour lequel vos capacités en cybernétique et en I.A. vont nous être précieuses. Il s’agit pour vous de trouver le code permettant de franchir un barrage aérien. Voyez auprès de mon aide de camp pour les détails de l’affaire. Vous pouvez disposer.»

Sans lui laisser le temps de réagir, je le mis à la porte et je me félicitais du recrutement que je venais de faire. Trouver des hommes capables et dévoués était très difficile, c’est pourquoi je faisait régulièrement des campagnes de formation à l’Académie pour repérer et recruter les meilleurs Cadets.

-« Amiral nous sommes en vue de la planète Hurb. Vous devriez venir sur la passerelle, Amiral »

Tout le monde se mit au garde à vous à mon entrée sur la passerelle. La première chose que je vis sur les écrans de contrôle fut un nombre de flotte Rebelle, Impériale et contrebandière incroyable. Décidément les objets volés de Linka devaient valoir leur pesant d’or. Je n’avais pas encore fait le tour des forces en présence que le Pacific Princess subit sa première attaque. La flotte de A-Wings du rebelle GMTS vint s’écraser sur mes défenses.

-« Tous les postes au rapport, étendue des dégâts ? »

-« Négatif à tous points de vue, Amiral. Le rebelle GMTS ne nous a pas touché »

Je recommençais à scruter l’espace nous entourant quand une seconde attaque se produisit. Une nouvelle flotte de A-Wings du rebelle The Chaos vint jouer avec ma flotte. Je réussit à repousser la première vague d’attaque, mais malheureusement, le sournois avait choisit de mettre toute sa puissance dans la deuxième vague qui me fit très mal.

-« Nous avons essuyé de lourdes pertes Amiral ! Il va nous falloir faire quelques réparations pour retrousser notre puissance maximale. »

Regardant les écrans de contrôle et le nombre énorme de flottes présentes dans un si petit périmètre, je me dis que cette mission n’allait pas être simple. Le code serait certainement la clé de la victoire, il nous fallait absolument le casser avant les autres. Le compte à rebours avait commencé.


MClulu le 2005-06-01 14:07:59



Le grand retour ...

White commençait enfin à se réveiller de sa méditation ...

[White] - ' Bon ! alors ! allons voir les rapports de ces dernières 24Heures ... '
[Officier] - ' Chef nos rapports sont très prometteurs, notre nouvelle composition fait ces preuves ! '
[White] - ' Bien ! rien d'autre ? '
[Officier] - ' Si une nouvelle quête ! '

White sentit alors que ça allait être une bonne journée pour une fois !

[Officier] - ' C'est une quête de l'amiral Linka apparemment il s'est fait dérober une marchandise et pour trouver cette marchandise nous devons trouver un mot de passe ... nos robots de communication sont très efficaces ! '
[White] - ' Et dire que ce n'est qu'une version bêta ! '
[Mégane] - ' Bien le bonjour mon amiral ! '
[White] - ' Tient tient !! Enfin une femme dans ce vaisseau ! '
[Mégane] - ' Bon je vous propose de nous mettre en position de propulsion hyper spatiale car en plein champ de planètes ça risque d'être dur. Il nous faut aussi de nouvelle unités pour remplacer les unités perdues '
[White] - ' Bon occupez vous de tout ça ! Je veux une connexion holocom avec l'Amiral kiler tout de suite ! '
[Officier de communication] - ' Connexion en attente dans vos appartements amiral ! '

White se dirigea sereinement vers ses quartiers. Il était bien content de revoir l'Amiral Kiler. Depuis sa dernière quête il avait bien sympathisé avec les nouveaux de la guilde.

[White] - ' Bien le bonjour Amiral Kiler ! Alors vous avez vu les infos une nouvelle quête s'annonce c'est plutôt prometteur ! '
[kiler] - ' Oui sourtout que ma flotte est plus que jamais prête avec mes nouveaux vaisseaux ! '
[White] - ' Super, bon je compte sur vous pour un appuis sur tout l'escadron ! '
[kiler] - ' Bien sur White ! Aller je dois couper, on se voit sur le champ de bataille ! '
[White] - ' Ok a tout a l'heure, mec ! '

White coupa l'holo-communication et alla dans la salle principale pour enfin commencer à donner les ordres lorsque ...

[Haut-parleur] ' Attention !! Attention ! Passage en hyper-espace dans ... 5 ... 4 ... 3 ... 2 ... 1 ... Hyper-espace ! '

Après quelques secondes la flotte X3n!uM était prête à donner un appuis a l'escadron ...

¤WhiteFleat¤ le 2005-06-01 12:35:20



Nouvelle importante ?

L'Amiral Arcanis se promenait sur le pont du Prométhée. Soudain, le colonel Angelik arriva avec une nouvelle de haute importance.
[Angelik] Amiral, les contrebandiers viennent d'informer d'un vol et d'une histoire du contrebandier Dash, vous le conaissez ?

[Arcanis] Non pas vraiment. Mais que se passe-t-il réellement?

[Angelik] Il semblerait qu'un vol ai eu lieu alors que le contrebandier Linka attendait une cargaison. En effet ce certain Dash aurait intercepté la cargaison et l'aurait transporté sur une planète nommée Hurb en 111/102. Une veritable armada s'est rassemblé pour protéger cette objet étrange. Les contrebandiers ont demandés de l'aide mais avant de passer là-bas il faudra un mot de pâsse...

[Arcanis] Très bien préparons notre flotte, nous allons porter secours et récupérez cette objet. N'oublions pas qu'une fois là bas des impériaux nous attendrons aussi alors attention.

[Angelik] Bien Amiral, je donne les ordres tout de suite.

[Arcanis] Faites vite, cette quête est vraiment importante et aucun échec ne devra être toléré...

[Angelik] Ne vous inquiétez pas Amiral, nous de faillirons pas à la tâche et nous vaincrons l'ennemi, comme toujours...

[Arcanis] Je l'espère colonel, je l'espère...

C'est alors que le colonel Angelik utilisa l'holocom et passa l'ordre de préparation. La flotte passa en hyperespace et se retrouva après quelques heures non loin de l'objectif. L'Amiral, dorénavant dans sa chambre regarda par le hublot pour apercevoir l'armada au loin...
C'est alors que son grand ami l'amiral Heretik lui souhaita la bienvenue à l'objectif.... Et il espèrait que la rebéllion pourrait sortir vainqueur de cette nouvelle mission...

Arcanis le 2005-06-01 09:36:15



Le retour

Le retour

(music de supermarché) tu tu tun, le magasin stellaire fermera ses portes dans 20 minutes, veuillez finir vos achats et vous diriger vers la sortie.

On peut voir Syrus dans le rayon fruit et légume en train de voler !!*

Syrus : enfin un contacteur à ions et gratuit en plus de ça, relié à ce canon plasmique ça me fait un…

Vigile : Messieurs !

Syrus : Commandant je vous prie

Vigile : hum… on vous demande au téléphone

Syrus se dirigea vers le téléphone, un modèle très ancien que l’on ne trouvait plus mais qui marchait bien, c’était son second à l’appareil qui le dérangeait comme d’habitude au mauvais moment.

Syrus : OUAIS

Second : le Général DUT vous appelle Commandant

Syrus : j’arrive

Syrus rentra sur l’Atlantis, sa nouvelle flotte créée il y a peu de temps qu'il n'avait toujours pas fini de payer. Etant endetté jusqu’au coup et les crédits étant rares, syrus écouta le message de DUT très attentivement. Il lui expliquait que les affaires reprenaient de plus belle et que…

Second : nous sommes arrivés

Syrus : où ça ?

Le second avait pris l’initiative de faire le boulot de syrus, étant donner que celui-ci ne le faisait pas. Malheureusement pour lui, il pris une initiative de trop

Second : lancez l’assaut sur la baterie aérienne !!

Soldat : tous de suite

Syrus : NON

(Canon laser neuf) fioooooooooooooooooooo, paf

La batterie répondit automatiquement, elle s'orienta vers l'Atlantis, et ouvrit le feu.

Alerte alerte, batterie en position d'attaque, feu imminent

(Canon) FIOOO, FIOOO

FSSSSSSSSSSSSH (éclaire blanc)

Second : oups*

Syrus : NOOOOOOOOOOOOOOOOOON

On put voir les éclairs du canon frapper avec une puissance que personne n’imaginait. Certains flottes sur le point de lancer un assaut se ravisèrent en voyant cela.


Dès que les canons et les lasers cessèrent, tout le monde retint son souffle pour constater l'étendu des dégâts. [quote]



Syrus le 2005-06-01 09:12:39



HRP Résolution de l'énigme

Les réponses provisoires doivent mettre envoyé par MP.
Il ne doit y avoir qu'une seule réponse par message.
Le nombre de message par participant est limité à 2 par jours sinon je vais jamais pouvoir m'en sortir, tout message supplémentaire seront supprimé sans être lus alors n'en abusez pas.

Sur ceux, bon courage et cherchez bien.

linka le 2005-06-01 01:24:41



Le commencement

Batllwack était encor au puit de force de coruscant assiégé par les contrebandiers. Il avait entendu des rumeurs comme quoi le contrebandier Linka allait lancer sa première quête…

Batllwack avait connu Linka lors de la précédente guerre ! Il était encore que rebelle mais déjà un très bon quêteur ! Il faut dire qu’il était vraiment doué en Role Play.
Et puis un beau jour, Linka est devenu tout vert. Batllwack eut une bouffé de joie ce jour là ! Son ami Linka allait peut être un jour réaliser son rêve : crée sa propre quête !

Il était quatorze heures de l’après-midi, batllwack attendait les ordres de son leader pour attaquer le puit de force. Il entendait des cries venir de la grande salle de conférence. Linka était installé devant un micro, il était entrain de dicter un texte qui racontait qu’un vole venait d’être commis…
Batllwack demanda alors à un officier qui écoutait attentivement le discours de Linka…

- Eu escusez moi, je viens juste d’arriver. Pouvais vous me dire ce qu’il se passe
- C’est le contrebandier Linka, il vient annoncer sa première quête !
- Il faut absolument que je participe à cette fabuleuse quête ! Es qu’un secrétaire est entrain d’écrire le discours ?
- Oui, c’est Garidan ! Pourquoi ?
- Je vais lui demander de me faire un topo de la situation et de me donner son texte ! Je dois le lire attentivement

Batllwack se dirigea vers Garidan et il murmura à son oreille :

- Bonjour Garidan ! Je suis arrivé en retard, pouvais me donner un exemplaire du discours de Linka ?
- Ne vous inquiétez pas, je dois déjà en faire quatre ! Dés que je l’ai est copié, je vous les envoie sur votre flotte « claire »

Batllwack écouta le reste de la conférence. A la fin, il salua d’un geste amical son ami et parti rejoindre « claire »…

Cela faisait trois heures que batllwack attendait l’arrivé de l’exemplaire. Il avait déjà motivé ses troupe pour se long voyage qu’il allait effectuer. Mais il fallait déjà sortir de ce puit de force ! Il était certain que batllwack voulait laisser sa place précieuse à un contrebandier ! Il fallait mieux que le puit de force de coruscant soit désactivé au lieu d’être gouverné par un boulet rebelle. Soudain, un message apparu sur l’écran de contrôle de « claire » ! C’était Garidan qui venait tout juste d’envoyer l’exemplaire de Linka dans la boite de réception de batllwack…

Le rapport faisait deux pages, batllwack prit soin de lire le discours. Il fallait découvrir un mot de passe ! Batllwack lisait et relisait les pages en cherchant le moindre indice. Linka était très fort dans ce domaine ! Il allait rigoler quand il allait voir les différentes réponses des officiers…

Il y avait des coordonnés dans le message ! Batllwack demanda à son sergent de se diriger ver les coordonnées : 111 -103
Le sergent se pressa de taper c’est chiffre sur le clavier central et il lança la séance d’allumage…

[…3…2…1…0…] décollage………..

- Sergent !!! Vous pouvez pas prévenir quand vous passer en hyper espace ?!?
- Escusez moi commandant sa doit être l’excitation !
- Il faudra apprendre à vous contrôler mon cher !

Batllwack tapota son sergent sur l’épaule et il reparti dans ses locaux…

Il appela son ami killer pour l’aider à trouver l’énigme ! Mais personne n’arrivait à déchiffrer se message !

Batllwack avait déjà prit contacte avec l’escadron black hole, il aimerait faire triompher l’empire dans ce récit comme il l’avait si bien fait lors de la quête de cali.
Il fallait se mettre au travaille toute la nuit pour donner a l’empire une avance sur la rébellions…


batll


batllwack le 2005-05-31 21:28:03



Toujour où il faut pas

Renvoyer de coru par la férocité des combats le capitaine Freyer remet en état sa flotte près de sa planète quand soudain un message d'alerte arrive sur son pc central

[Réception d’un message codé]
[Décodage en cours.......]
[Décodage réussi lecture du message]
[Traduction en cours……]


[Freyer] Tien donc nous recevons une communication entre CB comme cela est étrange
Ordinateur analyse de la source d’émission…..
[2 minute plus tard]
Freyer lit le résultat

[Freyer]Cela explique tout. La communication viens de la flotte toutes proche
C’est donc pour cela que nous somme parvenu à la capter.

[Traduction terminer]

[Freyer] tien donc alors comme sa un CB vole un autre CB s’est pas étonnant qu’a-t-il bien pu lui prendre pour que linka en face une maladie
Ordinateur tente de rassembler des information sur ce dénommer Dash Rendar
[Recherche en cours……….]

Le capitaine alla vaquer a ces occupation comme si de rien n’était après quelque minute l’ordinateur avais fini la recherche

[Recherche terminer]
[Lecture des donner en cours…..]

A mesure que le capitaine Freyer lisait avec attention les multiples rapports faisant état des prouesses de ce CB l’ordinateur lui en fournisait de nouvelle a telle point que le capitaine prit la decision de ne plus repartire a coru et de rester dans ces eau là

[Freyer]Bien allons voir que quoi il en retourne déjà que je suis là bien malgré moi !!!!!


freyer le 2005-05-31 20:15:20



Première...

Le colonel Heretik tournait comme à son habitude sur sa chaise.Il lisait les derniers rapports de production de de bataille en provenance de ses différentes planètes.
Le Capitaine Nyquist frappa alors contre la lourde porte du bureau du Colonel :
'Entrez
- Mes respects Mon Colonel.
- Qu'y a t-il Capitaine ??
- Nous avons reçu des informations à propos du contrebandier Linka.Ces informations indiquent la perte d'une cargaison contrebandière, qui apparemment aurait été volé par un ancien des leurs, nommé Dash Rendar.J'ai pensé que cet objet pourrait nous être utile si on le récupère ...
- Hmmmm.... Vous avez bien fait je pense... Réunion dans dix minutes en salle de commandement.
- Bien mon Colonel.'
Heretik se leva de sa chaise dans un bruit de grincement, et se glissa dans son manteau noir.Il quitta son bureau et se diriga en salle de commandement...

10 minutes passèrent.Tous les chefs de vaisseaux étaient présents dans la salle.Le Colonel se leva et annonça le but de cette réunion :
'Messieurs, Mesdames, Bonsoir.Je n'ai pas l'habitude de tourner autour du pot comme on dit, donc je vais vous exposer clairement le pourquoi de votre venu.
Nous avons intercepté une transmission provenant du contrebandier Linka, annonçant la perte d'une cargaison précieuse qui devait lui arriver.Cette cargaison a été intercepté par un contrebandier appellé communémment Dash Rendar.Nos espions ont aussi récupéré l'endroit où est détenu cette cargaison.'
Hydrogène, chef de l'escadron des Croiseurs de Fret se leva et coupa le Colonel :
- En quoi cela nous intéresse t-il ? Les Contrebandiers ont une puissance phénoménale.Ca sent la mission suicide
- Lieutenant, je vous ai demandé votre avis?
- Non mon Colonel, mais...'
Les yeux rouge sang du Colonel servirent de réponse.Le lieutenant se rasseya dans un silence de mort.Le Colonel reprit son exposé :
'L'endroit est pour le moment très bien protégé.Il faut aussi un mot de passe que nous ne détenons pas.Il est crucial de coordonner nos actions avec les autres amiraux Rebelles pour trouver ce mot de passe AVANT les impériaux.Je compte sur vous.Et pour vous motiver, double prime de risque pour tous ceux et celles qui oseront se frotter aux contrebandiers....'
Des chuchotements se glissèrent dans la salle.On pouvait aprecevoir des yeux devenir brillants, d'autres dont la peau en chair de poule trahissait la présence de frisson et donc de peur.Le Colonel conclut ensuite :
'Messieurs, Mesdames.Je veux vos réponses dans 48 heures...Bonne soirée a tous'


Les deux jours passèrent...Le Capitaine Nyquist croisa le Colonel sur le pont et lui fit signe :
'Mes Respects Mon Colonel.Je viens vous remettres les réponses suites à votre réunion d'il y a 48 heures
- Et ??...
- Tous les vaisseaux disponibles sont prêts à partir.La prime promise les a motivés...
- Parfait.....'
Le Colonel se tourna et repartit.Ses pensées étaient déjà fixées sur la prochaine bataille...

HeRetiK le 2005-05-31 18:46:17



Une nouvelle mission

A bord du X-Strange Lord Ramox était engagé dans la bataille qui faisait rage sur Coruscant. Il marchait paisiblement sur la passerelle nord et regardait sa future victime. Il s’ennuyé malheureusement. Aucun rebelle n’osait se mesurer à ça flotte sur puissante. Assis sur son siége de général. Il donnait les ordres et la stratégie a adopté pour engager le combat.
Soudain sur sa console une petite lumière bleue se mit à briller puis clignoter. Une holocomunication allait démarrer si il l’accepté. Il regarda la provenance du message.
Une silhouette se dessina, c’était celle de l’amiral Iturba
-[Iturba] Bonjour Lord Ramox.

-[Lord Ramox] Bonjour amiral, pourquoi cette intervention ?

-[Iturba] Nous observons une activité certaine au sain des Contres bandiers, celle-ci est anormale.

-[Lord Ramox] Et bien que puis-je y faire, je ne vais tout de même pas me mêler de leur causerie, il vaut mieux qu’ils s’occupent entre eux !

-[Iturba] oui, mais c’est plus important que ça, nous connaissons aussi la cause qui est pour le moins surprenante. Il semblerais que L’ancien contre bandiers que l’on présumé mort : Dash Rendar ai refais de sienne.

-[Lord Ramox] Et bien parlez, qu’a-t-il fait ?

-[Iturba] Il aurait volé une cargaison à Linka !!!

-[Lord Ramox] Mais il n’y aurait pas tant d’agitation si une simple cargaison était volé, elle devait être spécial, non ? Que contenait t’elle ?

-[Iturba] Nous ne le savons pas encor, mais cependant nos services d’espionnage savent où ce cache Dash Rendar. Il serait aux environs de x111/y-102.

-[Lord Ramox] Très bien ordonnez notre évacuation, et prenez contact avec l’Escadron BlackHole. Je pense qu’ils sont aussi sur le coup.

-[Iturba] Nous seront pré maître.

Sur ces parole, des remouds se firent sentir à bord du X-strange, celui-ci ne pouvait pas passez en hyper espace car il se trouver ceinturé par l’ennemie.
Lord Ramox prit contact avec les amiraux chargé de la coordination sur coruscant. Si celui-ci ne se faisait pas détruire, il serait obligé de faire en sorte que les rebelles prennent sa place et se serait dommage.




ramox le fou le 2005-05-31 18:18:00



Promotion canapé...

Confortablement installé sur son lit, Galadar regarde dormir Shaleina Chau, Lieutenant de la flotte Pandémonium depuis quelques mois. Elle est allongée, nue, éprouvée par des heures d’ébats intenses avec son Commandant. Galadar aime bien cette petite blonde. Elle a du tempérament et n’est pas dénuée d’ambition. D’ailleurs il est possible qu’elle soit dans cette couche dans le seul but d’avoir de l’avancement. Galadar s’en moque, après tout, vu ses « performances » elle le mérite bien ! A chacun ses armes se dit-il ; les hommes sont directs et brutaux, les femmes plus subtiles et bien plus dangereuses…

Galadar se lève, entièrement nu lui aussi, et sort un instant sur le balcon appréciant la vue qui s’offre à lui. Les vagues dansent et viennent s’étendre sur les plages de la petite planète Jordanna. La nuit claire offre un spectacle particulier ; des milliers d’étoiles rouges et vertes s’agitent dans l’espace. Il s’agit de la nouvelle flotte de Galadar, les chercheurs et les ingénieurs envoyés par Dut avaient bien travaillé. En quelques semaines de très puissants vaisseaux avaient été conçus puis fabriqués. Il ne rivaliserait pas encore avec les Bulwarks des grands chefs rebelles ou les Supers Destroyers Stellaires de l’Empereur, mais il comptait bien être un atout précieux pour la guilde et l’Empire.

Un son ténu le tire de sa rêverie. Son holocom s’est mis à vibrer, on essaye de le joindre. Il saisit l’Holocom sur le bureau et retourne sur le balcon afin de ne pas réveiller la belle.

Galadar enclenche le petit appareil et un faisceau de lumière en jaillit créant une image en 3D. Apparaît alors une silhouette indistincte. Le personnage semble irréel, sans apparence propre. Galadar reconnaît aussitôt cette « ombre ».

- [Galadar] Bonsoir Ghost.

- [Ghost] Bonsoir Commandant Galadar. Je me permets de vous contacter pour vous faire part d’un certain « remous » chez les contrebandiers.

- [Galadar] Ah ? Que se passe-t-il ?

- [Ghost] Il semblerait qu’un ancien contrebandier présumé mort, Dash Rendar, vient de refaire surface et dérober une cargaison importante à Linka.

- [Galadar] Et que voulez vous que ça me fasse ? Qu’ils se chamaillent entre eux !

- [Ghost] Vous ne me comprenez pas encore, si la cargaison n’était que de simples marchandises, Linka aurait laissé tombé l’affaire ou s’en serait occupé lui-même. Mais il a demandé l’aide d’une grande partie des contrebandiers de la C.H.O.M. ce qui veut dire que cette cargaison est EXTREMEMENT importante !

- [Galadar] Et qu’est ce que c’est que cette cargaison ???

- [Ghost] J’essaye de le savoir. Mais dites vous que si vous arrivez à vous en emparer vous pourrez en profiter ou faire payer aux contrebandiers un prix exorbitant pour le récupérer. Dans tous les cas, cette cargaison sera mieux aux mains de l’Empire…

- [Galadar] Bien, transmettez les coordonnées au Pandémonium. Je préviens la guilde et je pars.

- [Ghost] Bien, je vous préviens si j’ai des nouvelles, mais hâtez vous, les rebelles sont sûrement déjà au courant.

La soirée était belle pourtant mais le devoir avant tout… Galadar répéta la discussion qu’il avait eu à Dut.

- [Dut] Hum… je sens qu’il y a un coup intéressant à jouer là… je préviens les autres. Et puis ça va faire du bien à tout le monde, c’était trop calme, ces jours-ci.

Galadar finit de reboutonner la veste de son uniforme, se regarde dans la glace pour vérifier son allure d’officier et se dit : « c’est repartit ! ».

Il allume alors la lumière de sa chambre, réveillant en sursaut le lieutenant Chau encore endormie. Il lui jette ses affaires à la figure et dit :

- [Galadar] Préparez vous MAJOR Chau. On a besoin de nous.

- [Chau] Euh… Quoi ??? Je… Major ???

- [Galadar] Oui, vous avez bien travaillé cette nuit, je me suis dit que ça méritait une petite promotion…

Il sort de la pièce, et part préparer sa navette personnelle qui le reconduira vers sa flotte et vers sa gloire


galadar le 2005-05-31 17:10:17



Le vol

Dans la salle principal de sa maison, l’Amiral Linka déambulait joyeusement, ce qui n’était pas du tout une habitude pour cet homme. Il sifflotait gaiement tout en observant la voûte de la salle qui était entièrement recouverte par de somptueuses batailles entre différents Amiraux célèbres de la galaxie.
Les heures s’écoulait tranquillement sur la planète mère du contrebandier, les attaques rebelles et impériales se faisaient rares ou bien elles étaient repoussées par les défenses aériennes et terrestres en place.

Cependant un bruit de pas se fit entendre au loin, le bruit se rapprochait rapidement de la salle, il provenait du couloir Est qui reliait la salle principal à celle de commandement.
Un jeune officier apparu alors à la vue de l’Amiral, il courut jusqu’au pied de l’Amiral, ses bottes claquait sur le sol marbré bleu de la salle. Il était essoufflé par la course qu’il venait de mener à travers le long et somptueux couloir. Son souffle reprit, il s’adressa à Linka.

- Mon Amiral, nous venons de recevoir un message d’urgence provenant d’un Cargo léger Ghtroc 720 portant le nom Saak’ak, nous…
- Comment ? Hurla l’Amiral, son cri retentit de nombreuses fois dans l’immense salle.
- Oui, oui Amiral. Il semblerait que ce vaisseau se dirigeai actuellement vers votre planète. Voulez vous lire le message ? Je vous l’ai apporté dès que la traduction a été effectué, il était en Neimoidien.
- Je le sais très bien, je sais même de qui est ce message mais donnez moi plutôt ce papier.
L’Amiral parcouru le message des yeux, l’officier qui lui faisait face vit alors le visage de Linka s’assombrir encore plus qu’il ne l’était déjà. L’Amiral relut le message dans sa tête pour être sur de bien avoir compris son contenu.

Amiral Linka, nous subissons actuellement un assaut de la part d’une flotte de cargo YT-2400, elle est accompagnée par de nombreuses autres flottes qui nous empêche de fuir, nous ne pourrons nous échapper ni même pouvoir faire face, le vaisseau est trop peu armée pour résister bien longtemps. Un homme qui semble être le chef ce cet escadron est entré en contact avec nous avant de nous attaquer en nous disant qu’il connaissait le contenu de notre soute et qu’il était ici pour s’en emparer. Sa flotte se nomme l’Outrider mais n’avons pas réussi à identifier l’homme qui est à son commandement j’espère qu’avec ses quelques informations vous pourrez découvrir l’identité de votre voleur et aussi récupérer la marchandise. Sachez cher Amiral que je suis désolé de la perte de ces marchandises qui nous le savions vous teniez beaucoup à cœur.

Gurnay Nute, Vice Roi de la Fédération du Commerce

La lecture terminé l’Amiral contenu sa colère et se rendit dans une salle où était répertoriés tous les endroits exploré par l’Amiral lui même et par ses quelques Droid-sonde Vyper acheté à des impériaux ne sachant pas quoi en faire.
Linka alla vers un homme qui avait les yeux rivés vers un écran sur lequel défilait un nombre d’informations phénoménal, l’homme se retourna et écouta les ordres que lui donnait son Amiral. L’homme se mit tout de suite au travail et enclencha bon nombre de boutons et de mollettes, puis il se retourna vers Linka et lui dit que les droides avait été reprogrammé et qu’il suivaient maintenant leurs nouveaux objectifs. Ainsi dès qu’il aurait trouvé des informations selon les nouveaux critères, il serait immédiatement mis au courant.

Linka se retira dans ses quartiers pour analyser la situation actuelle, il pensant recevoir la marchandises commandés à la Fédération du Commerce dans la journée même mais cette nouvelle lui prédiguait un avenir tout autre.
Alors qu’il était comme à son habitude dans ses pensées, l’Amiral en fut sortit par le même officier que le matin même, il était venu lui dire qu’il était demandé dans la salle d’exploration galactique, il y avait du nouveau.
Malgré la distance qui séparait les deux pièces, il s’écoula peu de temps pour que Linka se retrouve à coté d’un homme qui l’attendait un rapport à la main.

Rapport du Droid-sonde Vyper n°4

Elément de recherche : Rendar Dash, Planète, Flotte

Résultat :
Flotte trouvé en X : 111 Y : -102
Planète trouvé en X : 111 Y : -103

Ainsi le contrebandier Rendar Dash était bien toujours en vie et c’est à lui que l’Amiral Linka devait cette mauvaise surprise.
Un bruit strident se fit entendre dans la salle et une image apparu sur l’un des écrans de la salle. Un lourd silence suivit ce bruit, en effet l’image qui venait d’apparaître sur l’écran semblait monté de toutes pièces mais elle était réelle. En effet des milliers de vaisseaux de différentes natures entouraient la planète de l’ancien contrebandier que tout le monde pensait mort. Malheureusement l’investissement de Linka se trouvait au milieu de ces vaisseaux sur la planète.
Un nouveau bip se fit entendre, l’image avait soudainement disparu et un message apparu alors à la place de celle-ci.

Cher Amiral Contrebandier Linka, je suis en possession d’objet t’intéressant au plus haut point. Mais tu n’est pas sans savoir la valeur que peuvent avoir ses objets pour moi. Comme à toi il m’ont coûté très chers cependant à la différence de toi, moi je ne pourrai jamais récupérer une telle valeur. C’est pourquoi j’ai tant tenu à les récupérer et maintenant ils resteront mien.

Dash Rendar

Veuillez entrer le mot de passe pour pouvoir pénétrer dans l’espace aérien de Hurb…


Linka savait très bien de quoi voulait parler Dash à travers ces paroles énigmatiques cependant il ne pouvait tolérer ce vol et le laisser impuni. Mais seul, il ne pouvait les récupérer. Il appela un de ces officier et lui demanda de contacter les membres de la CHOM ainsi que ses autres amis contrebandiers et de préparer une holoconférence. Quelques minutes plus tard l’Amiral Linka se présentait devant son holocom et exposa à ses compagnons les raisons de cette conférence improvisé :

- Mes amis, je devais aujourd’hui même recevoir une cargaison de la plus haute importance et d’une très grande valeur, cependant un voleur du nom de Dash Rendar, ancien contrebandier lui aussi mais certain d’entre vous le connaissais déjà, s’est emparé de la marchandise d’un convoi qui mettait destiné. Grâce à mes hommes et quelques droides, nous avons localiser cette racaille intergalactique. Sa position actuelle est en X :111 Y :-103 sur la planète Hurb. Cette planète est protégée par une véritable armada c’est pourquoi seul je ne pouvais régler ce petit problème et pourquoi je vous demande de venir m’aider.
- Bien reçu cher Linka... Dash Rendar est un homme que j'ai longtemps apprécié... Mais parfois, il faut être dur en affaire. Il ne s'en sortira pas à si bon compte. Vous pouvez compter sur moi et l'Aventurier Errant! dit Booster le point serré.
- Et bien mon cher Linka, on ne peut pas laisser un tel crime impuni ! Je t'aiderais à récupérer ce si précieux chargement … Les yeux du Lieutenant Ziliev étaient emplis d’une étrange lueur d’avidité …
- Roger, roger... Linka do you copy ? ok vous pouvez compter sur les bons soins de la boule de poils, avide d'impartialité je suis.
- Moi aussi, je suis pour réparer cette injustice, puis faut bien qu'une fille vous aide bande de brute déclara solannellement Hermione.

Les autres contrebandiers restèrent silencieux, tous ne pouvaient en effet pas venir à son aide et Linka en était bien conscient. Alors qu'il allait poursuivre, une légère coupure vint interrompre la communication entre les contrebandiers. Une micro-coupure dut à la mauvaise position pour la réception ou bien une interférence d’écoute ? Les renseignement dévoilé par le contrbandier se trouvait maintenant peut être déjà sur les ondes impériales et rebelles mais Linka ne le savait pas et ses amis non plus. C’est sur ce doute qu’il se quittèrent tous. Ils devaient maintenant agir.

HRP : Un seul moyen peut vous permettre de pénétrer sur la planête sur laquelle se trouve le contrebandier, trouver le mot de passe qui est demander. Pour cela trouvez ce qui est en tant convoité par les deux hommes.
Le clan qui me fournira la réponse en premier obtiendra un certain avantage.

linka le 2005-05-31 14:14:29



Retour