Partie relancée le 14 Nov 2017

62 inscrits sur cette partie
0 joueurs connectés
Rôle Play


L'évasion

Après avoir anéanti le Gardien, les impériaux se précipitèrent sur le protoype, un chasseur-bombardier. Tandis que les officiers Predlol et Jerry se ruèrent vers le poste de pilotage, les officiers Ludrion et Kiss cool pénétrèrent dans les tourelles. Silvanor de son côté entra dans la salle de contrôle des systèmes de bombardement. Il 'nétait que temps : les hommes de Durga rejoignirent la salles et cherchèrent à les arrêter. Pour se faire déchiqueter comme des pigeons d'argiles par les tirs de Kiss Cool et de Ludrion. Jerry de son côté ouvrit le tir et détruisit la porte bloquant la piste de décollage. Predlol lança une à ses camarades :

Attention, on est parti !
- Oui et dépêchons-nous de passer en hyperespace !
- Non, on n'a pas encore terminé le travail : Coeur de Glace a aussi exigé que l'on détruise l'ensemble du laboratoire
. répondit Predlol, tout en ayant un rictus aux lèvres au souvenir de la cruelle Directrice des Renseignements.

Jerry parla à Silvanor :

Silvanor, tu es paré avec les systèmes de bombardement.
- Ils sont plutôt complexes mais ça ira. Par contre, éloignez-nous au maximum du laboratoire : la zone d'impact risque d'être vaste.


Silvanior déclencha le bombardement multiple : plusieurs sections du laboratoire se transformèrent en de véritables brasiers. Finalement l'un des missiles toucha la centrale : d'un bruit assourdissant, la laboratoire fut entièrement dévasté, ne laissant plus qu'un champs de ruine.

Les signaux d'alarme retentirent dans les casques de Jerry et Predlol :

La flotte de Durga. Oh non, des croiseurs anti-bombardiers.
- Sème-les !
- Et toi, utilises les contre-mesures.


Le ballet mortel débuta, mais contrairement à leur craintes, le prototype tint sans problème contre des vaisseaux pourtant spécialement conçu pour anéantir les bombardiers. Silvanor ayant terminé la recharge des missiles, il déclencha un barrage de missile vers les vaisseaux ennemis. Créant un véritable trou au sein de la formation du Hutt dans lequel les impériaux s’engouffrèrent. Predlol finit par trouver un trajectoire permettant un saut en hyperespace, le prototype disparut pour rejoindre la flotte impériale, apportant ses secrets à l'Empire.

HRP : comme le RP le laisse entendre, les Impériaux ont remporté la quête. Par conséquence, jusqu'à la fin de la partie, les Bombardiers TIE (unité 8) vont recevoir un bonus contre les unités 14 ennemies. Je remercie tous les participants à la quête.

Wes Anteras le 2013-07-30 23:10:50



Capacités des clones

Capacités du Gardien :

Toutes les 8 heures :

le clone utilisera aléatoirement une des capacités suivantes :

1) Armure :

augmentation temporaire de 25% de sa puissance originale. Si passé le délai de 8 heures, la puissance du clone reste supérieure à celle qu'il avait avant d’utiliser cette capacité, il retombera à cette puissance.

Exemple 1 :

le clone est à 80 M, il utilise armure : il passe à 105 M
8 heure plus tard, il lui reste 85 M : il redescend à 80 M

Exemple 2 :

le clone est à 80 M, il utilise armure : il passe à 105 M
8 heure plus tard, il lui reste 65 M : il reste à 65 M

2) Illusions :

Le clone fait apparaître 4 illusions. Il s'agit de flottes à la même puissance que lui mais elles seront vides. Bien entendu, la flotte originelle peut très bien devenir une illusion. les illusions durent 8 heures

3) Frénésie :

Le clone double la puissance d'une sentinelle et divise par deux son temps de réaction. Cette action dure 8 heures

4) Geôlier :

le clone entoure un joueur de 8 clones indestructibles, l'empêchant de bouger et d'attaquer pendant 8 heures. Si le joueur ciblé touche le clone, ce dernier se déplacera pour emprisonner le joueur. si plusieurs joueurs se touchent entre eux, ils seront tous emprisonnés.

Toutes les 24 heures :

Ces deux capacités sont systématiquement utilisées :

1) le clone recrée les sentinelles détruites
2) Le clone se régénère à sa puissance de base

Capacités des Sentinelles :

1) il s'agit de flottes de puissance normale
2) elles peuvent attaquer les joueurs mais cela ne sera pas forcément un OS
3) elles sont mobiles

Toutes les 12 heures :

- Régénération
- Changement de compo optionnel

Wes Anteras le 2013-07-29 18:52:58



Le Gardien

Après de nombreux essais sur les terminaux, la sécurité de Durga finit par céder et la porte s'ouvrit. Les Impériaux traversèrent en vitesse le couloir menant au centre du laboratoire et ils aperçurent le prototype.

Mais soudainement un champs de force se déclencha et sortant du sol, un dernier gardien fit apparition. Le droïde activa son bouclier et lança une alerte : quatre sentinelles le rejoignirent. Le gardien commença à utiliser ses multiples armes et systèmes défensifs pour tenter d'éliminer les intrus.

HRP : il y a un carré ouvert dans la cinquième salle : une fois que tous les participants y seront regroupés, je l'ouvrirai après avoir fait apparaître les 4 superclones représentant les sentinelles. Votre but sera détruire le clone appelé 'Gardien' : ce combat sera difficile à cause des multiples capacités du clone.

Wes Anteras le 2013-07-29 18:49:09



Le code : informations supplémentaires

Lors des tests après la première destruction des 9 clones :

- les clones détruits en cas de frappe seront systématiquement réinitialisés. Aucun danger de blocage par la destruction d'un clone

- si un clone est frappé plusieurs fois, c'est la première attaque GAGNANTE qui comptera dans l'ordre

Exemples :

Premier cas :

6 (perdante) - 8 (gagnante) - 14 (gagnante ) - 9 (gagnante) - 6 ( gagnante)

l'ordre est : 8 - 14 - 9 - 6

Deuxième cas :

6 (gagnante) - 8 (gagnante) - 14 (gagnante ) - 9 (gagnante) - 6 ( gagnante)

l'ordre est : 6 - 8 - 14 - 9


Wes Anteras le 2013-07-15 15:25:50



HRP : le code Addendum

informations supplémentaires :

- Il y a une logique derrière le code, l'ordre dans lequel il faut abattre les clones n'est pas aléatoire.

- La destruction des clones n'est imposée qu'à deux reprises : la première fois et lorsque vous découvrez le code (il faudra achever les clones dans le bon ordre). Entre, il ne vous faudra que réaliser une attaque gagnante pour activer le terminal.

Wes Anteras le 2013-07-15 10:02:12



Le code

Malgré l'extrême difficulté, les espions impériaux poursuivaient leur progression dans le labyrinthe, tout en maintenant sans le savoir leur avance sur la Rébellion. Après avoir fait sauter la dernière porte, ils purent sortir du dédale. Pour déboucher sur une large salle immaculée, contenant neuf terminaux d'ordinateur et fermée par une porte blindée, entourée de neuf lumières vertes. Mais alors qu'ils approchaient de cette dernière, un mécanisme de défense se mit en route : un champs de force se matérialisa soudain devant la porte tandis que les neuf lumières vertes passèrent au rouge. Ils firent rapidement le lien entre les terminaux et les lumières : seul un ordre précis permettrait de désactiver le champs de force.

HRP : les neuf clones destructible présents dans la salles représentent les terminaux à activer pour ouvrir la salle. Seule les compo des clones sont importantes, pas leur position dans la salle. Pour former le code, vous devrez détruire les clones. Les compo sont indiquées sur la flotte, pas besoin de sonder. Chaque fois que les neuf clones seront tous détruits, vous recevrez un message vous indiquant le nombre de clone à la bonne place. Des indices vous seront transmis au cours de l'épreuve.

Exemple avec un code à 5 nombres :

compo présentes :

T-wing = 6
chasseur-droide = 7
Chasseur Manta = 9
R-41 Starchaser = 14
VCD = 18

Le bon ordre : 7 - 14 - 9 - 18 - 6
Ordre de destruction des clones : 14 - 9 - 6 - 18 - 7
Message : 1 clone se trouve à la bonne place


Wes Anteras le 2013-07-15 01:55:08



Enigme vs Problème

Après la remise de son CV, Moïse pris soin de son vaisseau personnel, conçu pour la contrebande. C'est à dire s'introduire rapidement et en toute discret ion et ressortir à toute vitesse pour disparaître pour toujours, ou presque. Peu de temps après sa candidature, Moïse reçu confirmation qu'il était pris avec les Amiraux Solex, Oli Buergin, Robino et Calamity Hélène. Il s'étonna fortement de la liste, d’habitude on commence par les femmes, il en toucherait un mot à Jabba.

Pour éviter tout conflit stupide et inutile, et aussi parce que la forteresse de Durga était construite de manière symétrique, les impériaux et les rebelles ne se rencontrèrent jamais. Étonnement, l'entrée des rouges fut plus discrète que celle de bleues, mais cela ne changea en rien le plan que Jabba avait mis au point et qu'il avait caché jusqu'au dernier moment aux acteurs. Il ne payerait que le groupe qui trouverait le secret de Durga, c'est à dire ceux qui arriverait en premier au centre de sa forteresse. En faisant ça, ils forceraient ses mercenaires à agir rapidement et efficacement pour récupérer non seulement l'arme, mais aussi l'argent et les honneurs.

En arrivant sur place, ils trouvèrent la première épreuve. Oui, épreuve, car grâce à ses informateurs, Durga avait appris l'arrivée des rouges et bleus. Mais s'il avait déployé un armada, cela aurait alerté la galaxie et il y aurait eu une attaque massive de la Rebellion et de l'Empire. En agissant comme ça, il espérait supprimer les intrus discrètement.

9 droïdes, armés, se tenait devant les rouges. Devant eux, il y avait un papier qui disait ceci : « 9, mais mourront uniquement 3 par 3. Une erreur, et ils réapparaîtront comme si de rien n'était ».
Ce fut Oli qui pris en premier la parole :

Donc, il faut tuer les trois qui sont ensemble avant d'en tuer un d'un autre groupe, c'est ça ?
Je comprends la même chose, poursuivit Solex.
Ok, on commence par ceux qui portent le même numéro sur le corps ? Il y en a trois différents.
J'approuve.

Ils commencèrent la destruction. Tout se passa bien jusqu'à-ce que Robino rata un tir et casse le déroulement prévu. Ils finirent donc de tuer les autres, mais 6 d'entre eux réapparurent. Seulement, le temps entre la réapparition fut assez long et la perte allait certainement être déterminante pour leur course avec les bleus dont l'avancée était totalement inconnue.

En avançant dans la prochaine pièce, solex se tordu la cheville. Robino commença à prendre soin de lui, mais les trois autres continuèrent sans lui. Dans la prochaine pièce, ils trouvèrent 5 alarmes et quelques patrouilleurs. Calamity commença à s'occuper de l'alarme la plus éloignée, qui, étant très résistante, allait sûrement prendre beaucoup de temps. Oli commença une autre, mais la délaissa à Moïse, qui, grâce à sa plus grande finesse, pourrait finir plus facilement le travail.

Cependant, ce dernier, s'occupa rapidement de l'alarme la plus proche en évitant soigneusement les patrouilleurs. Mais après la mise hors d'état de nuire de celle-ci, quelque chose de bizarre se produisit. De nouveaux patrouilleurs apparurent et rendirent la tâche plus difficile. Moïse se fraya un chemin jusqu'à l'alarme entamé par Oli et fini le travail, alors que Cala avait bien entamé la sienne et Oli qui s'attaquait ardemment à la quatrième. Après la destruction de la deuxième, de nouveaux patrouilleurs apparurent encore.

Mais le pire dans tout ça, toujours pas de nouvelles de Solex et Robino. La tâche s'annonçait ardue à trois et les impériaux devaient maintenant avoir maintenant une avance considérable.

Moïse le 2013-06-30 22:26:42



Le Labyrinthe

La neutralisation des alarmes de sécurité permit d'arrêter les patrouilles. Progressant dans le laboratoire, ils entrèrent dans de vastes couloirs, semblant interminables et tous similaires. Traversant depuis des heures les différentes portes, les commandos remarquèrent aussi que plusieurs d'entre elles n'étaient que des peintures très réalistes sur des murs tandis que certains murs étaient en fait des portes peintes avec habilité ou des hologrammes. Mais où était la sortie ?

HRP : un grand classique de SWING : le labyrinthe. Les clones affichent tous une puissance monstrueuse mais certains sont en fait nettement plus faibles. vous devez donc déterminer lesquels pour traverser l'obstacle. Attention aux impasses. Le labyrinthe rebelle est différent du labyrinthe impérial mais le nombre de clones destructibles est strictement identique. Le nombre de clone pour atteindre la sortie est également identique ainsi que les compositions.

Wes Anteras le 2013-06-30 02:02:08



Poules, Renards et Chiens de Garde

Le rude combat contre les droides de garde s'était finalement terminé par la victoire des commandos. La suite de leur progression au sein du complexe fut beaucoup plus calme. Mais alors qu'il entrèrent dans une vaste salle avec quatre piliers et cinq colonnes en verre, les porte se refermèrent tandis qu'un bruit assourdissant éclatait :

Alerte ! Alerte ! Des intrus ont été détectés !

Tandis qu'une lumière rouge jaillissait des colonnes de verre, des droïdes lourdement armés surgirent du sol et les arrosèrent de tirs de blasters tandis qu'ils activèrent leurs boucliers protecteurs.

HRP : le principe de cette épreuve : vous vous retrouvez dans une salle avec cinq clones fixes destructibles appelés 'Alarme'. Cette salle est également parcourue par des superclones indestructibles appelés 'Patrouilleur'. Ces superclones sont mobiles et vous attaqueront, ce qui entraînera un OS automatique. Votre but sera détruire les cinq clones fixes tout en évitant les superclones mobiles. Chaque fois qu'une alarme est détruite, deux patrouilleurs de plus feront apparition.

La porte Nord de la salle 1 vient de s'ouvrir et un chemin mène à la salle 2. Au terme du chemin, un carré vous est réservé au sein de la salle 2. Lorsque tous les membres du groupe seront regroupés dans le carré, la porte ouest se fermera, les murs du carré disparaîtront et l'épreuve débutera.


Wes Anteras le 2013-06-27 11:13:21



Lien de vie

Les commandos poursuivirent leur progression vers le prototype. Mais ils rencontrèrent alors leur première véritable difficulté. Un groupe de gardes robotiques les détectèrent et s'élancèrent sur eux. Malgré le lourd blindage des robots, les blasters et les charges explosives eurent raison de leur résistance. Mais soudain les droides se relevèrent pour reprendre le combat.

HRP : instructions pour le combat

vous avez 9 clones à détruire. Ces clones correspondent en fait à 3 groupes de 3 clones. Pour les détruire définitivement, il faudra les détruire par groupe et non individuellement. Sinon il faudra recommencer l'épreuve, les groupes restant réapparaissant tandis que ceux qui ont été détruit ne réapparaissent. Vous recevrez le résultat une fois les 9 clones détruit.

Exemple :

Groupe 1 : A, B, C
Groupe 2 : D, E, F
Groupe 3 : G, H, I

Ordre de destruction des clones : A, C F, E, D, G, B, H, I

Résultat :

D, E et F sont détruit l'un à la suite de l'autre : le groupe 2 est éliminé
A, B, C, G, H, I réapparaissent et doivent être une nouvelle fois combattus


Wes Anteras le 2013-06-24 19:04:25



HRP : Instructions générales en phase 2

La phase 2 va débuter et se déroulera en galaxie cb. Il y aura 5 épreuves. Le premier clan terminant la cinquième épreuve remportant la quête.

L'Empire sera dans la partie 0 - 50 de la galaxie. il débutera dans le carré [ 12/87 ; 16/87 ; 12/91 et 16/91 ]. vous pouvez sortir d'hyperespace dans n'importe quelle position du carré.


La Rébellion sera dans la partie 50 - 100 de la galaxie. Elle débutera dans le carré [ 85/87 ; 89/87 ; 85/91 et 89/91 ]. vous pouvez sortir d'hyperespace dans n'importe quelle position du carré.

Règles générales :

1) Si un joueur se désiste, je veux être informé par mp de son nom et de son remplaçant. Le joueur se désistant ne pourra plus frapper les clones et son remplaçant devra attendre mon feu vert pour lancer ses attaques. Tout non respect de cette règle entraînera une pénalité.

2) il vous est permis de quitter la galaxie cb et de revenir dans le circuit via les trous noirs. il vous sera autorisé d'utiliser alors l'hyperespace pour rejoindre vos alliés. Tout saut en hyperespace au-delà de la salle où se déroule l'épreuve en cours sera pénalisé.

3) Les pénalités correspondront en des clones malus à abattre en plus lors de l'épreuve

4) Les chemins que les impériaux et les rebelles parcourront sont strictement identiques.

5) il en est du même pour les clones, seules leurs positions diffèrent.

6) Sauf si le HRP de l'épreuve l'indique, la puissance affichée d'un clone est sa puissance réelle.

7) vous rencontrerez des superclones. Pour rappel, ils ne sont pas concernés par les règles d'immunité et de puissance pour leur attaque.

8) Les clones nommés 'Bordure' et 'Pilier' font partie du décor : ils sont indestructibles.

Bonne chance

Wes Anteras le 2013-06-24 18:32:45



Arrivée sur Sethrax

Dash Rendar pilotait son cargo avec efficacité. Il contactait aussitôt le centre opérationnel de Durga le Hutt pour demander l'autorisation de se poser sur le spatioport et livrer sa marchandise. Elle lui fut accordée bien que le vaisseau fut lourdement escorté. Les hommes de Durga débarquèrent les colis, dont plusieurs ordinateurs modernes. Dans cinq d'entre eux toutefois, ce n'était pas des circuit électroniques mais des commandos rebelles mis à l'étroit et, le Haut commandement Rebelle l'espère pour eux, surtout pas claustrophobes. Une fois le transport terminé, les Rebelles sortirent de leur cache et rapidement se rendirent dans les conduits d'aération. Suivant les plans fournis par Jabba, ils arrivèrent sur les lieux de la zone de test. en cassant le code, ils ouvrirent l'accès au complexe.

***

La méthode impériale fut beaucoup moins subtile : mené par la Troisième Flotte, un assaut massif semblant vouloir anéantir toute forme de vie sur Sethrax débuta. L'Amiral Kalth n'avait touteofis pas prévenu ses hommes du réel objectif et qu'il les envoyait directement à la mort. Il devait réaliser deux objectifs : éliminer un grand nombre de suspects sous couvert d'opération militaire tout en infiltrant les espions d'Isard. Les impériaux engagèrent le combat avec les soldats de Durga. Leur pertes furent très nombreuse ce qui fit sourire Broscat, pensant à l'efficacité de sa stratégie. Le Quarren ne se douta pas un instant que le plan impérial se déroulait comme prévu. Dans leur vaisseau en perdition, les commando impériaux sautèrent au dernier moment avec leur planeur. Ces appareils sophistiqués étaient conçus pour passer inaperçu des radars ennemis. Se posant dans la zone de stockage du prototype, ils y pénétrèrent via les systèmes d'aération.

Wes Anteras le 2013-06-24 18:10:01



HRP : suite des instructions phase 1

Bon, la date limite est atteinte et donc les candidatures sont terminées. Il y aura 5 officiers par clan :

Pour la Rébellion :

Calamity Hélène
Moïse
Oli Buergin
Solex
Robino

Tous les officiers rebelles sont sélectionnés pour la phase 2

Pour l'Empire :

Predlol
nyvvek
silvanor
kiss cool
Andrysek

Tous les officiers impériaux sont sélectionnés pour la phase 2

Pour tous les participants : jusqu'à lundi à 18 h 30, il est conseillé de stocker un maximum de tours. En effet durant la phase 2, vous ne pourrez pratiquement pas utiliser l'hyperespace pour vous déplacer dans le circuit.

La galaxie cb s'ouvrira lundi à 18 h 30, heure du forum et vos instructions pour la phase 2 seront alors postées

Wes Anteras le 2013-06-22 00:51:48



Le Briefing

Coruscant, Palais impérial.

Salle de réunion des Renseignements Impériaux. Ysanne Isard, la Directrice glaciale des Renseignements observait les différents officiers 'volontaires' pour la mission contre le complexe de Sethrax. Les yeux vairons de Cœur de Glace fixaient attentivement les participants :

Je vais débuter par vous briefer sur l'objectif de votre mission : nous avons appris l'existence d'un projet de Durga visant à développer une nouvelle arme tactique. Il s'agira donc de s'en emparer pour la gloire de l'Empire. Cette arme est développée dans un complexe sur la planète Sethrax. Nous avons également appris que le commandant de la défense de Sethrax espère repousser tout assaut massif contre le complexe et il ne dissimule nullement la présence de son centre. Ce qui nous a permis de mettre au point une stratégie pour infiltrer le complexe.

La Troisième Escadre commandée par l'Amiral Kalth va donner l'illusion d'un assaut visant à anéantir le centre. Durant la bataille, votre appareil sera lourdement endommagé et va se crasher sur Sethrax. Ce ne sera en fait qu'une ruse pour vous permettre de débarquer sur la planète et entrer dans le centre, les défenses terrestres du complexe, à l'exception de la zone d'essais et de stockage du prototype, étant relativement faibles. Vous trouverez tous les renseignements complémentaires sur vos datapads. Enfin, je vous rappelle qu'il ne faudra compter sur aucune aide extérieure une fois dans la base de Durga, soyez donc très prudents. Il en sera de même en cas de capture.


***

Sur Hoth, le Général Cracken donnait une conférence du même genre aux volontaires qu'il avait sélectionnés pour l'opération.

Jabba le Hutt nous a transmis des renseignements suffisamment fiables sur les actions de Durga et s'est même offert à nous aider pour le transport. Toutefois, malgré la pertinence des informations et la rivalité des deux clans Hutts, nous allons éviter d'envoyer dans la gueule du Rancor nos meilleurs éléments. Au vud es défenses de Sethrax, toute attaque extérieure visant à neutraliser le centre sera beaucoup trop coûteuse en vie et matériel et nous ne pouvons pas nous le permettre. Mais nous avons mis au point une opération visant à pénétrer clandestinement dans le complexe pour y détruire le prototype de l'arme; Dash Rendar va donner l'illusion de venir ravitailler avec d'autres contrebandiers la base de Durga. une fois sur la planète, il larguera vos capsules et vous pourrez pénétrer dans la forteresse.

Je vais devoir vous demander deux qualités habituellement contradictoires : la prudence et la rapidité. Une fois sur la planète, vous serez livrés à vous-mêmes. Progressez donc discrètement mais rapidement : nous avons malheureusement appris que l'Empire cherche à récupérer cette nouvelle arme. Elle ne doit absolument pas tomber entre leurs mains. En cas d'urgence, vous pourrez avertir le Général Madine et ses Specforces qui viendront vous évacuer.

Bonne chance et que la Force soit avec vous.


Wes Anteras le 2013-06-22 00:48:36



00M

Moïse sortait tout droit d'une cellule de dégrisement. Une fois de plus, il avait été attrapé au pilotage de sa flotte, ivre. Malgré ses vociférations, la police galactique n'avait pas accepté l'excuse « mais je suis meilleur bourré ! » et cela lui avait valu 24h dans 3m2 sur un lit en pierre. Génial pour les lombaires et splendide pour ruminer les sombres pensées. Une fois de plus, il s'était pris la tête avec un allié. Soit disant ce n'était pas bien de prévenir l'ennemi qu'on allait l'attaquer, bien que ça faisait deux semaines qu'il subissait des assauts. Et mieux encore, c'était de sa faute s'il n'avais pas conquit une planète. Bien sûr, ses meilleurs pilotes étaient en congé, parce que Moïse prenait la qualité de son équipage très au sérieux. Cerise sur le gâteau, c'était toujours de sa faute si les As de la galaxie était au petit soin chez ses potes Django et Poséidon et qu'il n'avait pas eu le temps et l'opportunité d'en « louer » un pour améliorer ses chances de victoire. Enfin, le plus drôle dans tout ça, c'est que malgré le fait qu'il avait totalement abandonné ce projet, rien de mieux ne c'était produit depuis lors. Il voulait bien admettre être en partie en tort, mais il y avait une limite. Surtout lorsque de l'autre côté, on ne faisait aucune concession. La guerre qui faisait rage n'était décidément plus la même qu'il y a quelques années. C'est bien dommage.

Bref, en sortant, son second et ami, Jaip, l'attendait avec un speeder pour rejoindre son vaisseau principal.

Hey gros, bien dormi ?
Ta gueule. Ils servent vraiment un rien ces agents. Tout ça parce que j'ai bu trois bières.
Litres.
Quoi litres ?
C'était trois litres de bières. Non trois.
Ouais bah c'est pareil.
Pour eux, non.
Ouais j'oublie souvent que je ne suis pas le centre du monde.
Hey bien, t'es au top de ta forme.
Yep. J'ai besoin de dégommer du bleu. T'as des cibles ?
J'ai quelque chose de mieux. Mais il faudra agir sérieusement.
Vraiment ? Ok, je t'écoute. Je n'ai plus d'alcool dans le sang de toute façon.
Ok, monte je t'expliquerai en route.

Les deux amiraux montèrent dans le vaisseau rouge et jaune de Jaip pour rejoindre le Bâton Du Berger de Moïse et son second le mis au courant de l'interception de communications contrebandières. Apparemment, Durga le Hutt avait un projet pour une nouvelle arme et Jabba, son concourant visiblement, voulait la détruire et mettre fin aux activités de Durga.

Attends, t'es en train de me dire qu'on va bosser pour un Hutt ?
Oui. En gros, la mission est de s'infiltrer chez Durga.
Ok, donc la maxime « l'ennemi de mon ennemi est mon ami » prends vraiment tout son sens ici.
Effectivement. Jabba espère que notre « haine » envers les Hutts en général nous pousse à agir rapidement et efficacement.
Qui plus est, une arme de destruction massive, ça peut avoir certains risques. Sommes-nous au moins sûr que c'est bien une arme ?
Pas du tout, mais d'après le dispositif défensif mis en place par Durga, c'est pas n'importe quoi.
Ok. On commence quand ?
Alors, ce n'est pas aussi simple.
C'est à dire ?
Les impériaux sont aussi sur le coup. Et pour éviter qu'une attaque massive ait lieu, Jabba veut faire une mission d'infiltration et il demande qu'on envoie une candidature et il choisira parmi les meilleurs.
Je vois. Dans ce cas, je vais mettre mon arrogance de côté pour un coup et faire de mon mieux pour être pris. Apporte moi ma plus belle plume et un morceau de parchemin des anciens.
Hein ?
Ouais, la présentation c'est important. Le premier abord, c'est ce qu'il y a plus convaincant. Le reste, je le ferai au talent.

Moïse alla s'isoler dans sa chambre et commença l'écriture. Il avait à ses côtés un pichet d'eau, au lieu de sa bière habituel. Il avait enfin une nouvelle source de motivation. Potentiellement, ça serait sa première mission d'infiltration. Il était tout excité. La clé d'un bon CV était de mettre l'essentiel, que se soit succinct et que le lecteur soit tout de suite emballé par le contenu. Cependant, Moïse hésitait grandement sur certains entrées. Il était quintuple vainqueur du concours de descende de bières de la Rebellion. C'était clairement stupide d'un premier point de vue, mais cela pourrait s'avérer utile si on devait faire des recherches dans un bar, car il pouvait boire des litres et des litres en gardant ses sens en éveil. Il garderait cette ligne.

Sa deuxième place à la course galactique « the race » montrerait à Jabba qu'il pouvait s'échapper rapidement d'une situation dangereuse. Sa période en tant que gardien de Hoth ou simplement son âge, qui l'avait aider à voir toutes sortes de situations incroyables et inattendues étaient vraiment un plus sur ceux qui ne pouvait pas se fier à leur expérience. Cependant, il était au courant qu'il avait des défauts. Son arrogance, son envie de faire tout seul lorsqu'il était de mauvaise humeur ou son addiction à l'alcool était clairement des moins. Par chance, son peut-être futur employeur ne le verrait pas par écrit.

Malgré tout, il n'était pas naïf au point d'ignorer que Jabba allait faire des recherches sur chacun des candidats. Moïse allait donc devoir se montrer sans reproche pendant les prochains jours. La motivation de participer était telle que ce serait un jeu d'enfants. Après tout, il avait subi un entraînement de pilotes d'élite. Ah, une ligne de plus.

Après plusieurs heures de brouillon et un long et assidu recopiage au propre, il fut satisfait de son œuvre et l'a fit envoyer à Jabba le Hutt. En sortant, il fit appeler son second ainsi qu'une bonne boisson fraîche, sans alcool.

Et Jaip, t'en penses quoi ?
Pas mal. Mais vraiment, pas de bières ?
Oui, si d'un coup je suis privé quelques jours d'alcool, autant habituer mon corps maintenant. Ça pourrait s'avérer décisif.
Sage décision. Et si tu dois travailler avec quelqu'un que tu n'aimes pas ?
Ma foi, je ferai avec. Je ne suis pas assez idiot pour compromettre une telle mission à cause d'une prise de tête.
Et le vaisseau ?
Je te le confie et continue harceler les impériaux. Que personne ne sache que je ne suis pas à bord. Si je suis pris, bien sûr.
Histoire que Durva ne se doute de rien ?
Exacte. J'aime pas ce nom, Durva.
Ah d'ailleurs, il te faudrait un nom de code, tu crois pas ?
Ouais, bonne idée. Que penses-tu de : 00M ?
Hein ? C'est pourri, non ?
Que nenni. C'est classe, ça me fait penser à....bah à je sais pas quoi. Mais je suis sûr que quelque part, c'est connu.
T'es vraiment space comme gars.
Autant que la galaxie, non ?
Abruti...

Et c'est sur un éclat de rire que Moïse, confiant, retourna au pilotage de son vaisseau.

Moïse le 2013-06-21 10:58:01



Candidature Solex Marx

Dans la paisible orbite de la capitale rebelle, Hoth, les vaisseaux réquisitionnés pour sa défense dérivaient tranquillement.

A bord de ces vaisseaux, des combattants aguerris désirant par-dessus tout en découdre avec n’importe quel ennemi. Ils étaient là par ordre militaire et non pas par volonté.
Bien entendu, la vie en orbite de Hoth offrait certains avantages en nature. Les soldats avaient des permissions tous frais payés par l’état-major. L’amiral Aza ne lésinant pas sur les moyens pour que sa défense soit apte à combattre.

Un de ces vaisseaux en particulier abritait l’équipage de Solex Marx. Un capitaine peu connu pour sa loquacité. En effet, ce capitaine ne vivait que pour l’action et pour la Rébellion. Des dizaines de missions réussies faisaient déjà parties de son actif.

Ainsi, lorsque un message lui parvenu sur le réseau sécurisé, fait assez rare pour le souligner, des flottes de la Rébellion, son intérêt fut piqué au vif. Le responsable des communications, avait fait transférer ce message sur la console privée du capitaine. Solex n’hésita pas et l’écouta immédiatement.

«Chers amiraux»
Le Général Cracken, ça doit être sérieux si ce fouineur d’espion se présente en personne, pensa Solex.

« Nous avons reçu des informations importantes qui nécessitent une intervention »
La curiosité de Solex fut piquée au vif.

«Cette intervention ne prendra pas les allures habituelles »
Cela ressemblait à une opération d’un nouveau genre. Le genre d’opérations qui plaisaient énormément à son équipage, le capitaine le savait.

«Nous ne pouvons pas vous en dévoiler plus pour le moment, seuls les sélectionnés seront mis au courant »
Ainsi, certaines flottes seraient sélectionnées et d’autres non. Un challenge de plus pour humilier certains amiraux qui insupportaient Solex. Le capitaine était déjà convaincu, il se porterait volontaire et triompherait avec la Rébellion, encore une fois.

« Ainsi, tous les capitaines et amiraux de flottes volontaires sont priés de rentrer en contact avec l’état-major présent sur Hoth pour que leur candidature soit évaluée. Le risque de cette mission et colossal. D’une part par son risque mais aussi en cas d’échec. En effet, les conséquences seraient incalculables pour la Rébellion et les milliards d’être-vivants que Nous défendons. Transmission terminée, bonne chance aux volontaires, vous en aurez besoin. »

Immédiatement après l’écoute du message le capitaine appela son responsable des communications. Arrivant immédiatement le lieutenant se mit à disposition du capitaine.

« Lieutenant Karl au rapport, mon capitaine »

« Merci mon lieutenant. Veuillez faire parvenir au général Cracken la candidature de mon vaisseau à l’opération ‘spéciale’ qui est en train d’être mise en place. Vous rajouterez tous les détails habituels sur la composition de l’équipage, bref vous connaissez le blabla administratif. » Le capitaine se tourna immédiatement, faisant comprendre sans pincette que l’entrevue était terminée.

« A vos ordre mon capitaine » Le lieutenant, un habitué, ne s’en formalisa pas et parti rédiger la communication demandée.

Quelques heures après, une réponse de la part du service de communication parvint au vaisseau du capitaine Marx. Ce message confirma et officialisa la candidature du capitaine Marx pour cette mission 'inhabituelle'.

Solex le 2013-06-19 16:33:32



Amiral Predlol au rapport

Secteur C3

L’amiral Pred observait les tourbillons d’énergies du puis de force à travers la bais d’observation de son vaisseau… Il détestait cette affectation ! Il rêvait d’opérations d’envergures, de gloire !
Mais on ne désobéissait pas aux ordres du Seigneur Vador, ou alors il fallait être fou.

Certes l’action ne manquait pas, la Rébellion lançant de nombreuses attaques contre l’Empire dans le secteur, mais il ne pouvait s’empêcher de se dire que si il gardait le puis, on ne ferait que le remercier d’avoir suivi ses ordres, mais que si il le perdait il aurait la joie l’honneur et l’immense avantage de découvrir les recoins les plus sombres du palais de l’Empereur ! Si il ne mourrait pas avant dans le déshonneur bien sûr.


Son second l’arracha à ses rêveries

- Amiral ?

L’amiral pesta, décidemment il était impossible
d’avoir la paix dans ce coin.

- Oui, Commodore ?
- Pardonnez-moi de vous déranger Amiral, mais nous avons reçu un message prioritaire en provenance du palais Impérial.
- Salle de conférence ?
- Oui Amiral.

Sans attendre l’Amiral se dirigea vers la salle de Conférence, on allait peut être le relever ! L’envoyer au front surement ?

Dans la salle ronde, un hologramme l’attendait … L’amiral se retint de soupirer : il s’agissait de Ysanne Isard, directrice des renseignements de l’Empire, et il ne l’aimait vraiment pas …

- Ha ! Amiral ! Comment trouvez-vous votre affectation ?

Il eut un sourire crispé : il devait cette affectation à Ysanne pour avoir osé dire qu’elle n’était qu’une emmerdeuse de première classe …

- Fort intéressante Madame, je vous remercie de votre intérêt, que puis-je faire pour vous ?

Il était bien décidé à ne pas faire la même erreur deux fois …

- Arrêtons là les conneries voulez-vous, on ne s’aime pas, pas la peine de faire semblant…
- Madame …
- Evidemment … Bon aussi frustrant que ça puisse être pour moi, on a besoin de vous pour une mission de première importance

Il se retint de sourire, effectivement ça devait l’embêter au plus haut point ! Une justice dans cet univers de brute ?

- Je sers l’Empire
- La mission, si vous l’acceptez mais vous n’avez pas le choix, consistera à infiltrer un complese Hutt sur Sethrax, à y voler un prototype, et à tout détruire derrière vous
- Pas de problèmes
- Le complexe est lourdement défendu, et les Rebelles sont au courant. Votre … hum … « amie » Calamity sera de la partie

Cette fois il sourit ! Décidemment il n’y avait vraiment que des bonnes nouvelles cette journée.
Ysanne reprit :

- Vous serez rejoint par un petit groupe, vous recevrez plus d’informations plus tard. Communication terminée.

L’hologramme se coupa. L’amiral était content, malgré que ça ait tout l’air d’une mission suicide, la participation de Calamity était vraiment une bonne nouvelle ! C’était une Commandante rebelle assez douée, elle était responsable de plusieurs attaques sur le complexe.
Depuis longtemps ils s’échangeaient régulièrement des messages, il en était venu à l’apprécier et à la respecter bien plus que la plupart des commandants Impériaux.

Ceci dit ça ne l’avait pas empêché de lui tendre une embuscade 5 ans auparavant, manquant de peu de la tuer, mais il l’avait fait à regret. Enfin, cette fois il ne se raterait pas !
La retrouver sur le champ de bataille allait être réellement intéressant, mortellement intéressant même, il attendait avec impatience et appréhension l’instant où il devrait ordonner à ses croiseurs de l’anéantir …

Il retourna sur le pont et s’adressa à son second :

- Commodore ! On fiche le camp d’ici on a du boulot ! Cap sur Sethrax
- Oui Amiral !
- Oh et Commodore ?
- Oui Amiral ?
- Vous avez encore des contacts avec ce contrebandier là… ?
- Oui Amiral.
- Pourriez-vous faire passer des fleurs et un message à la Commandante Calamity ?

Le Commodore ne fut pas surpris, il connaissant la relation tordue qui liait son Amiral et la Commandante Calamity.

- C’est possible Amiral, quel sera le message ?
- Mmh : « Avec mon affection et celle futur de mes turbo lasers, j’espère que ta convalescence s’est bien passée. Pred » C’est bien ?
- Très bien Amiral, ce sera fait !

Alors que son Commodore partait faire les préparatifs, l’amiral se retourna vers la bais d’observation et se replongea dans ses pensées.

___ ___ ___ ___ ___ ___ ___
Pour une société fondée sur l'ordre et la sécurité.
L'Empire vaincra !

Predlol le 2013-06-19 14:13:43



Ombre blanche et marche impériale

La capsule de survie dérivait depuis déjà bien trop longtemps lorsque que le gigantesque Destroyer stellaire, à portée depuis peu, enclencha ses rayons tracteurs.
Il y avait un signe de vie et les hommes s'affairaient désormais à ouvrir celle ci.
A l intérieur, nyvek était inconscient, ses fonctions vitales étaient faibles et son corps robotisé souffrait d'importants dommages.
Le pont du White Rabbit était désert, les quartiers médicaux bondés.
Le vaisseau amiral avait subit de lourds dégâts sous les coups de la flotte de oli buergin.
Celui ci courrait toujours, maigres étaient les impériaux à vouloir se frotter à lui.
Nyvek n'en avait cure, il tenait ses ordres de l'empereur et était prêt à mourir à la tache ... et accessoirement, à sacrifier les millions qui le suivraient.
L’anéantissement de cette plaie galactique, le X-wing, était sa priorité ; et une fois sorti de la cuve de colto et passé par le banc de réparation, la bataille redevint sa raison de vivre.
Un jeune officier impérial arriva lors de la fin du soudage de la jambe gauche :
'm...mon lieu..lieutenant..-', bégaya le jeune homme apparemment au courant des fins brutales des derniers subalternes ayant apostrophé nyvek,
- PARLE et qu'on en finisse !
Une..une transmission viens d'arriver mon lieutenant et-
- Vient elle de l'empereur caporal ?
- N..non mon lieutenant mais-
- ET BIEN CESSE DE ME FAIRE PERDRE MON TEMPS
- elle provient de ... Ysanne Isard...'
La seule évocation de ce nom, finit la discussion et on n'entendait, dans la petite pièce, que le bruit régulier des machines de soudure qui terminaient.
Le caporal était blême et n'osait bouger.
'Caporal nous changeons de cap, coordonnées 12:33:48, prévenez moi dès notre sortie d'hyper-espace !'
Nyvek sourit, une nouvelle mission, de nouveaux morts glorieux, pour une société juste, pour l'ordre, la discipline, le sang et la joie du carnage.
Pour l'empereur !
Pour l'empire !

nyvek le 2013-06-19 13:25:57



Candidature

------- Base Rebelle – Hangar n°3 ---------



Alors que je règle, avec la précision d’un horloger, la puissance du générateur de saut en hyper espace de mon nouveau vaisseau flambant neuf, mon vieil ami Django m’interpelle :

- Mon Mothma veut te voir Cala.
- D’accord merci.
- Tout de suite.
- Arf…

Je m’extirpe donc tant bien que mal de la mécanique du vaisseau et tente d’enlever tout le cambouis de ma tunique pour paraître un peu plus présentable, sans succès. Je me dirige donc vers le bureau de Mon. Alors que le bruit de mes pas inégaux résonne le long des couloirs, je me demande bien pourquoi la leadeuse veut me voir. Devrais-je déjà faire voler mon nouveau coucou ? Il n’est pas tout à fait prêt.
J’entre dans son bureau.

- Mais madame soyez certaine que je comblerai tous vos désirs, quels qu’ils soient. Je me comporterai en héros pour vos beaux yeux.
- Mon cher Oli…

Ah là là ce Oli Buergin, toujours a batifoler et profiter de ses charmes… Ce n’est pas avec un sourire qu’on éblouira l’Empire. Mais pourquoi cherche-t’il à séduire la chef, soit dit en passant un peu vieillie, alors que toutes les jeunes filles le désirent ?

- Ah Calamity ! je vous en prie, entrez, dit la leadeuse.
- Tiens, voilà ma calamité préférée ! ajoute Oli
- Bonjour Madame,… Oli, dis-je poliment avec un sourire.

La pièce est spacieuse et très lumineuse avec ses murs ocre, drapés de soies rouges, encadrant d’immenses fenêtres donnant sur la cour privée du Général Cracken.
Derrière son imposant bureau en chêne massif tout droit importé de la planète Cholganna, la leadeuse Mon Mothma congédie ce cher Oli. Celui-ci se dirige vers les grandes portes et avant de sortir, adresse un clin d’œil charmeur. A moi ? A Mon Mothma ? Nous n’en saurons rien. Je me retrouve seule avec la leadeuse dans cet immense bureau où la propreté absolue règne.

- Asseyez vous, me demande la leadeuse. Commandante Calamity Hélène, nous avons reçu de la part du dirigeant de Tatoine, une discussion entre Durga le Hutt et ses subordonnés. D’après nos informations, un prototype défensif issu de recherches technologiques très poussées aura bientôt abouti. Ils vont finir leurs phases de test. La situation est urgente. Que les Hutt disposent d’un tel arsenal peut mettre notre clan en péril s’il tombe aux mains de l’Empire. Et les Hutt ne devraient pas disposer de cette arme. Nous ne pouvons permettre cela. Une opération va donc être menée afin de détruire cet arsenal défensif. Commandante Calamity, il s’agit d’une mission d’infiltration. Je dois donc trier sur le volet les candidats. C’est le Général Cracken lui même qui m’a conseillé de vous convoquer. Mais je sais que dans votre état… cette mission n’est peut-être pas indiquée.
- Madame, avec tout le respect que je vous dois, je me porte on ne peut mieux. Le médecin a réussit à adapter une prothèse bionique à ma jambe, j’ai pu reconstituer un équipage performant, et mon nouveau vaisseau est prêt à prendre le large. Cela fait 5 ans que nous sommes tombés dans cette embuscade Madame. La galaxie m’appelle. Je suis toute indiquée pour cette mission. Toute une vie dans l’espace ne s’oublis pas en 5 ans d’hôpital. Je réussirai cette mission d’infiltration.
- Bien. Je vous re-contacterez commandante, conclue Mon Mothma hésitante.
- Merci Madame, dis-je alors que je sors. Si vous voulez me faire passer des tests pour vous assurer de mes aptitudes et bien faites-le, mais je veux être de cette mission. J’ai déjà servi sur de nombreuses batailles avec succès. J’ai toujours étendu notre puissance en donnant de nombreuses planètes à des commandants qui avaient besoin de replis. J’ai toujours servi la Rébellion avec loyauté et dévotion. Je…
- Merci Calamity, je vous re-contacterez.
- Bien Madame, que la Force soit avec Nous, dis-je fermement avec de me retrouver dans les couloirs silencieux.

L’avenir nous dira le choix de Mon Mothma. Alors que je me remémore cette discussion, je sens une présence derrière mon dos. Lame à la main, je me retourne brusquement, et tombe nez à nez avec Oli Buergin…



Calamity Hélène le 2013-06-19 11:32:07



Candidature

A bord d’une des rares Frégates d’Assaut Mk II encore en fonctionnement, l’ambiance était festive dans le club privé d’Oli Buergin. Cette salle est un des réaménagements du propriétaire lors de l’acquisition récente du vaisseau. Il est vrai qu’on peut facilement combler ses désirs dans les 700 mètres de long, on y retrouve en plus de l’équipement classique de la frégate, un club privé, une piste de bowling, un restaurant de cent couverts et des dizaines de pièces conçues par le riche propriétaire.

Face à sa danseuse favorite qui se trémousse chaudement, Oli Buergin sirote son cocktail, l’homme a du mal à contenir le béguin qu’il a pour la jeune femme habillée uniquement d’un petit tanga en dentelle rouge, cela se voit sur son visage.
Alors qu’il se rapproche de l’oreille de la jeune femme afin de lui faire LA proposition, son Second lui tapote à l’épaule :

« Hum Hum… Monsieur, le Général Cracken vous à laissé un message… je ne souhaitais pas vous interrompre mais cela me semble important »

Oli Buergin interrompt la danceuse, lui demande d’aller dans ses appartements privés et lui signale qu’il la rejoint dans cinq minutes. Accompagné par son Second, il se dirige vers une table bien précise, il appuie sur un bouton situé sur le bord de la table, et une petite voix féminine s’adresse à lui :

«Bonjour, vous avez un nouveau message »

Il l’écoute attentivement, appuie sur la touche 3, reste silencieux quelques instants et s’adresse à son Second :

« Envoyez au plus vite en Galaxypost mon CV, ma lettre de motivation et toute la paperasse nécessaire à cette candidature, il est vrai que j’ai besoin de me dégourdir les jambes ces derniers temps, un peu d’aventure ne me fera pas de mal »

Il quitte ensuite la salle en attrapant au passage son verre resté sur sa table, et se dirige vers ses appartements privés.

Oli Buergin le 2013-06-18 18:50:52



HRP : Instruction phase 1

Bonjour, comme vous avez pu le constater, une nouvelle quête vient de débuter mais il y aura une particularité notable : cette quête se déroule dans le cadre d'une mission d'infiltration d'un complexe sécurisé.

Par conséquence, il n'y aura qu'un nombre restreint de joueurs qui pourront participer aux combats.

La phase 1 sera simplement la sélection des joueurs.

Vous avez jusqu'à samedi à minuit pour envoyer votre candidature, soit par RP dans la messagerie quête soit par simple message privé à moi-même. Pour la sélection :

- le nombre de place est limité entre 4 et 8 joueurs
- il faudra autant de joueurs impériaux que de rebelles
- un candidat RP sera prioritaire sur un candidat non-RP
- une fois la date limite atteinte, j'enverrai, si nécessaire, les noms des candidats à chaque clan en indiquant ceux que j'aurai présélectionné pour la raison du RP. Pour les autres places, ce sera à votre clan de décider qui les prendra parmi les derniers candidats

une fois la sélection finie, j'enverrai en message RP le nom de tous les participants.

Wes Anteras le 2013-06-18 15:14:12



Un nouveau projet

Planète Sethrax, dans le Centre de recherche Ashortal. Le Twi'lek Dath'Una, directeur de recherche du centre discutait avec le Quarren Broscat, responsable de la défense du centre. Durga le Hutt avait été très clair avec ses deux subordonnés, leur faisant comprendre que l'échec ne serait pas toléré.

Est-il bien prudent de mettre un tel arsenal défensif ? On risque d'attirer l'attention.
- Mais au moins on évitera toute tentative d'assaut, Il y a deux écoles pour défendre un projet secret : ceux qui estiment que la discrétion est la meilleure défense et ceux qui préfèrent rendre un assaut tellement violent que les pertes n'égaleraient pas le bénéfice. Je pense que la deuxième solution fonctionne mieux.
- Mais si on attire l'attention de la Rébellion ou de l'Empire ?
- Ils sont trop occupés à se combattre mutuellement pour songer aux activités des cartels Hutt. Où en est la finition du prototype ?
- Bientôt nous pourrons débuter les derniers tests.


Les deux responsables ignoraient que les agents de Jabba les avaient entièrement enregistrés. Et la rivalité des deux clans Hutt ne retint pas un seul instant le dirigeant de Tatooine. Il se débrouilla pour que l'ensemble des données sur le complexe parvienne à la Rébellion et à l'Empire.

***

Base Rebelle, réunion des dirigeants de l'Alliance. Mon Mothma discutait avec le Général Cracken :

Vous pensez que les informations sont fiables ?
- Sans le moindre doute : Jabba mettrait tout en oeuvre pour torpiller un projet de Durga. Au vu des défenses, il faudra réaliser une mission d'infiltration pour l'anéantir : un petit groupe aura nettement plus de chances de succès qu'une opération de grande envergure.
- Bien : sélectionnez vos meilleurs agents et que la Force soit avec eux.


***

Palais impérial, l'Empereur 'discutait' avec sa Directrice des Renseignements, Ysanne Isard, sur les informations transmises par Jabba.

Elles sont fiables sans le moindre doute, la rivalité des clans Hutt les a souvent perdus.
- Bien : organisez votre expédition, récupérez le prototype et détruisez entièrement le complexe. Pour donner une leçon à ce sac de graisse afin qu'il comprenne qui dirige la galaxie.
- Vos ordres seront exécutés.


Wes Anteras le 2013-06-18 14:56:46



Retour